Roneo Cancero final.pdf


Aperçu du fichier PDF roneo-cancero-final.pdf - page 5/32

Page 1...3 4 56732



Aperçu texte


Biopathologie-Pr Zalcman
15/11/11-L2 2011/2012
Groupe n°70 – Agathe Caca et Chacha Bader

C- Voie de transduction du signal Ras

Le récepteur Tyrosine-Kinase est activé par la liaison d’un facteur de croissance =>
dimérisation => autophosphorylation du résidu tyrosine => reconnu par un complexe
protéique qui comprend un facteur d’échangé => stimulation échange Ras GDP vers Ras GTP
(principe général d’action).
En aval de la protéine Ras, le Ras GTP est capable d’interagir spécifiquement avec plusieurs
protéines, qui sont en fait des effecteurs à l’origine de cascades de signalisation multiplies et
parallèles, très complexes.
On part d’un signal, un récepteur, un commutateur biochimique qui va être activé =>
activation cascades => régulation transcription des gènes au niveau du noyau.
Ces cascades sont essentiellement des cascades de kinases, cad que, le recrutement d’un
effecteur active une kinase, qui va être capable de phosphoryler une autre kinase, capable de
phosphoryler une 3e kinase, qui va alors acquérir la capacité de rentrer dans le noyau, et aller
activer des facteurs de transcription, ce qui permet le contrôle de l’expression des gènes.

CHU de Caen

5