Roneo Cancero final.pdf


Aperçu du fichier PDF roneo-cancero-final.pdf - page 6/32

Page 1...4 5 67832



Aperçu texte


Biopathologie-Pr Zalcman
15/11/11-L2 2011/2012
Groupe n°70 – Agathe Caca et Chacha Bader

Le module MAP kinase

Comment se font ces cascades ? En fait, il existe des modules de signalisation. Des
molécules chaperonnes (liées à 3 kinases par ex), du fait de leur proximité géographique, vont
permettre aux protéines kinases de s’activer mutuellement les unes les autres.
Ex : cascade des MAP kinases : Ras GTPase active MAP kinase kinase kinase => active
MAP kinase kinase => active une MAP kinase => active facteur de transcription.
Signal dans une cellule = succession de signaux biochimiques, qui passe par des
phosphorylations.
Exemples de partenaires : kinase RAF, kinase MEK, … existence d’environ 80 GTPases
d’ou plusieurs centaines de cascades de signalisation dont la spécificité provient des
partenaires impliqués, et vont transmettre au noyau, a la régulation des gènes, des signaux très
particuliers.

D- Mécanismes de la signalisation
1) Rôle des protéines d’échafaudage dans la signalisation
Ces schémas complexes avec les tyrosine kinase, sont aussi vrai pour des récepteurs à 7
domaines transmembranaires, qui une fois activés déclenchent des cascades de
phosphorylations, tout en restant dans une proximité géographique, du fait que les kinases
soient associées à de grosses molécules chaperonnes qui permettent l’activation d’une kinase
effectrice finale, qui entre dans le noyau et transmet son signal.

CHU de Caen

6