Folard .pdf


Nom original: Folard.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice.org 3.2, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 30/11/2011 à 23:46, depuis l'adresse IP 84.97.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 834 fois.
Taille du document: 71 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Jean-Charles, chevalier de Folard
Stratégiste

Entré jeune dans la carrière militaire (1687), Folard participe aux dernières campagne de Louis XIV, notamment à
la bataille de Malplaquet. Cette expérience le conduit à remettre en question l'art de la guerre de son temps, fondé
dur l'ordre mince. Les bataillons sont alors en effet étirés sur trois rangs ; cet ordre de bataille, très rigide, interdit
toute initiative, toute adaptation pour saisir une éventuelle opportunité. En 1715, son Traité sur la colonne suivi en
1724 des Nouvelles Découvertes sur la guerre, fait de Folard l'ardent partisan du choc par la colonne d'infanterie
profonde, flanquée d'escadrons de cavalerie, perçant le centre du dispositif adverse. Folard cherche à restaurer la
mobilité et la surprise. La plasticité de la colonne lui paraît davantage de nature à entretenir l'incertitude chez
l'adversaire.
Écrivain prolixe, il publie entre 1727 et 1730 six volumes de Commentaires de l'Histoire de Polybe. Folard a voulu
utiliser la connaissance du passé, non comme un objet en soi mais en tant que stimulant de l'imagination
stratégique ; autrement dit, en tant qu'outil permettant de comprendre pour enfin les dépasser les impasses
stratégiques de son temps. Il contribue ainsi à donner naissance à cette éducation militaire réformée, nourrie par
l'étude de l'histoire qui domine le XIXe siècle et les débuts du XXe.
Folard dénonce les manoeuvres militaires préalablement convenues et fondées seulement sur la symétrie des
dispositions : "On doit toujours agir au contraire de ce que l'ennemi peut souhaiter."
Appartenant au monde de la géométrie, il trouve dans l'étude des manoeuvres de la phalange d'Épaminondas un
modèle permettant de sortir de l'impasse de tactiques trop statiques . Le feu de mousqueterie reste insuffisant pour
apporter la décision ; mieux vaut l'arme blanche dès lors qu'une tactique appropriée la valorise.
Sa réflexion sur le mouvement de conversion de la phalange, qu'Épaminondas faity pivoter lors de la bataille de
Mantinée, laisse pressentir l'ordre oblique de Frédéric II.
Folard, en se faisant le théoricien passionné de la colonne d'attaque qui crève la ligne adverse, a lancé sans l'avoir
pressenti un débat considérable qui éclôt à la fin du XVIII e siècle. À mesure que la guerre utilise des masses
humaines peu expérimentées, la charge à la baïonette devient la tactique de prédilection des forces françaises. C'est
pourtant tout le contraire de la pensée de Folard, qui était favorable à de petites armées. Jean-Charles de Folard
offre ainsi l'exemple presque parfait d'une oeuvre mal connue, célèbre par les interprétations abusives et
anachroniques qui en furent faites.


Aperçu du document Folard.pdf - page 1/1





Télécharger le fichier (PDF)


Folard.pdf (PDF, 71 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


folard
guibert
cours guerres mondiales et espoirs de paix
cours guerres mondiales et espoirs de paix
fr wikipedia org wiki janissaire
turenne 1

Sur le même sujet..