Leclerc .pdf


Nom original: Leclerc.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice.org 3.2, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 01/12/2011 à 14:21, depuis l'adresse IP 84.97.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1609 fois.
Taille du document: 93 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Philippe-François-Marie, comte de Hautecloque
dit FRANÇOIS LECLERC

Maréchal de France à titre posthume
« Jurez de ne déposer les armes que lorsque nos couleurs, nos belles
couleurs flotteront sur la cathédrale de Strasbourg »

De ce soldat passionné, intrépide, patriote, chef rempli d'ascendant et qui voyait clair, de Gaulle dira qu'il était
"d'un pur métal".
À l'image de Rommel et Patton, il laisse derrière lui une légende.
Science militaire

Bravoure

Charisme

****

***

***

Né le 22 novembre 1902 à Belloy-Saint-Léonard (Somme), il est Saint-Cyrien de la promotion Metz et
Strasbourg. Le capitaine de Hautecloque appartient, en mai 1940, à l'état-major de la 4e DI.
Son unité sur le point d'être capturée, étant officier sans troupe, il obtient l'autorisation de tenter sa chance pour
ne pas être fait prisonnier. Sa chance, bien servie par son courage et son habileté (blessé, il s'évade), le mène à
Londres, ayant refusé l'armistice. De Gaulle le nomme commandant, lui donne pour mission de rallier l'AEF
(Afrique équatoriale française) et il devient Leclerc, pour éviter des ennuis à sa famille.
L'épopée commence : ralliement sans heurts du Cameroun, plus difficile du Gabon. Commandement militaire du
Tchad à Fort-Lamy. Prise de Koufra le 1 er mars 1941, et célèbre serment di de Koufra. En août 1941, il est promu
général. En janvier 1943, avec la Force L, il rejoint la VIIIe Armée britannique n Libye et livre la rude bataille de
Ksar Rhilane. À partir d'août 1943, il met sur pied au Maroc la future 2 e DB. Avec elle, il débarque à Utah Beach
le 1er août 1944. Après Alençon et les combats de la forêt d'Écouché, il obtient l'autorisation de se porter sur
Paris. Le 25 août, à la gare Montparnasse, il reçoit la reddition du général von Choltitz, commandant du Gross
Paris. Sa route par Dompaire et Baccarat le conduit à Strasbourg, libérée le 23 novembre. Il termine la guerre,
partie en Alsace, partie sur le front de l'Atlantique, partie enfin en Allemagne, atteignant Berchtesgaden le 5 mai
1945.
Le 7 juin 1945, il est chargé de mettre sur pied un corps expéditionnaire pour participer à la guerre contre le japon
et rétablir l'autorité de la France en Indochine. Il représentera la France à la signature de la capitulation japonaise
le 2 septembre 1945. En Indochine, d'octobre 1945 à juillet 1946, il obtient le retour de l'armée française à Saïgon
et Hanoï et préconise une solution politique. Nommé inspecteur des forces armées en AFN, il disparaît dans un
accident d'avion, le 28 novembre 1947.
Il fut promu maréchal de France à titre posthume en 1952.


Aperçu du document Leclerc.pdf - page 1/2

Aperçu du document Leclerc.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Leclerc.pdf (PDF, 93 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


leclerc
leclerc 1
la france politique et sociale depuis 1945
un heros des 1er et 2eme rec
n 14
escadrons de la mort

Sur le même sujet..