IE2 novembre.pdf


Aperçu du fichier PDF ie2-novembre.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7 8




Aperçu texte


INFO-ECO 2 DES HOMMES ET DES TERRITOIRES
I 4 I Info-éco 2 Novembre 2011

CHÂTELLERAULT : UNE DYNAMIQU
Après des heures sombres, la ville de Châtellerault tente de trouver un nouvel élan. Les élus locaux affichent
une vraie politique volontariste pour embellir et dynamiser la ville. Une attention particulière est portée au
dévelopement économique et aux travaux d’aménagements du centre ville.
INTERVIEW DE JEAN-PIERRE ABELIN, DÉPUTÉ-MAIRE DE CHÂTELLERAULT

Jean-Pierre Abelin, un maire en quête de nouveaux projets
Tourner la page, s’ouvrir à d’autres horizons, le maire de
Châtelleraut, entouré d’acteurs économiques locaux,
s’active pour offrir une nouvelle identité à la ville en
diversifiant les secteurs d’activités et en favorisant le
développement durable.
Info-éco / Depuis trois ans,
vous avez mis en place
une politique d’accueil
pour les créateurs d’entreprise, aujourd’hui porte-telle ses fruits ?
Jean-Pierre Abelin /
Nous avons inauguré, il y
a quelques mois, notre
pépinière d’entreprises
René Monory. Aujourd’hui,
sept sociétés sont déjà
installées. En deux mois,
de beaux projets se sont
mis en place et désormais
nous envisageons son
extension. Deux à trois ateliers seront réalisés pour

répondre à la demande. A
travers cette pépinière,
nous souhaitons apporter
un nouveau souffle au
Châtelleraudais, une
reconversion tournée vers
des activités variées pour
éviter les à coup et pérenniser ainsi les emplois.
Info-éco / Quelle est la
situation du bassin d’emplois du Châtelleraudais ?
J.-P. A. / La mise en place
du fonds de revitalisation
Geris/ Vivendi (3 M€) , nous
a permis d’aider 25 entreprises et de créer ainsi

125 emplois en à peine
deux ans ! Nous sommes
sur la bonne voie pour
atteindre la création de
550 emplois en trois ans. Le
fonds a également contribué au succès de la première édition de Résallia, le
forum local en B2B. Organisé par le groupement
d’entreprises du Châtellerauldais, cet événement a
permis aux décideurs de la
Vienne de se rencontrer et
de faire des affaires. Une
seconde édition est prévue
en 2012. Au delà du fonds,
l’Agglo a ajouté l’aide à

l’immobilier pour les entreprises qui se développent.
Soit nous leur proposons
d’intégrer les hôtels d’entreprises de l’agglo, soit une
subvention pour la construction d’un bâtiment.
Info-éco / Quelles sont les
entreprises qui ont pu
bénéficier de cette aide ?
J.-P. A. / Pour faire face à
sa croissance l’entreprise
Mécafi nous loue deux ateliers dans l’hôtel d’entreprises zone nord. Spécialisée dans l’aéronautique,
l’automobile et le matériel
médical, elle emploie
140 personnes et devrait
recruter une cinquantaine
de personnes prochainement. A Ingrandres, le
chantier de construction
de Delipapier, fabriquant
italien de papier hygiénique, va bientôt démarrer.
Ce projet va aboutir à la
création de 150 emplois
d’ici cinq ans.
Info-éco / Vous avez lancé
avec la région Poitou-Charentes une société
publique locale, quel est

Jean-Pierre Abelin

« Nous sommes sur la bonne voie
pour atteindre la création de
550 emplois en trois ans »
son objectif ?
J.-P. A. / Avec la Région,
nous souhaitons mettre en
état, deux sites marqués
par un passé industriel
lourd, Isoroy et Fabris ; et
les orienter vers les secteurs de la croissance
verte. L’Agglo vient de
racheter le site de sept hectares et une dépollution
est prévue avant la fin de
l’année. Nous avons l’in-

AMÉNAGEMENT

Un cœur de ville accessible

tention d’aménager de
grands ateliers de 2 000 à
3 000 m2 et nous sommes
déjà en négociation avec
des entreprises intéressées
pour s’installer. Le site de
New Fabris, racheté par la
Région, devrait lui aussi
subir le même sort.
Ensemble, nous allons leur
apporter un nouveau souffle industriel tourné vers le
développement durable. ◆

En quelques
chiffres

33 540

habitants au 1er janvier
2008. La population a
varié de - 0,2 % depuis
1999 (0,7 pour la Vienne)

645,9 habitants au km

2

51,9 km

2

12,6 ‰
Le projet de réfection de la place Emile Zola se poursuit.

M

ettre en avant le cœur de ville, le dynamiser et
le rendre accueillant passe évidemment par
l’aménagement urbain. En ce sens, Châtellerault semble opérer une « mue » au fur et à mesure des
travaux qui y sont entrepris. La réfection des rues et des
places autour de la principale artère commerçante - rue
Bourbon - se poursuit et c’est désormais la place Emile
Zola qui est en cours de réhabilitation pour devenir une
placette à l’italienne. A l’étude également, la refonte du
plan de circulation et de stationnement. Ces projets sont
adossés à des actions d’embellissements, mais aussi et
surtout à un programme de rénovation du patrimoine
immobilier et des équipements publics. Le réaménagement de l’ancien hôpital porte à lui seul trois projets :
l’installation d’un groupe scolaire, la réhabilitation de
l’Hôtel Alamand en Office de tourisme et l’accueil d’un
cinéma multiplex, le tout avec parking … ◆

C’est le taux de natalité
dont 424 naissances en
2010 (11,3 pour la Vienne)

11,9 ‰
C’est le taux de mortalité
(9,5 pour la Vienne)

18 136

logements sur la
commune en 2008

19 292
C’est en euros le revenu
net déclaré moyen par
foyer fiscal en 2008
(21 068 euros pour la
Vienne)