IE2 novembre.pdf


Aperçu du fichier PDF ie2-novembre.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7 8




Aperçu texte


INFO-ECO 2 DES HOMMES ET DES TERRITOIRES
I 5 I Info-éco 2 Novembre 2011

UE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT
DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Accompagnement et prospective
Régénérer le tissu économique est
l’enjeu majeur d’une ville comme
Châtellerault. La ville et
l’agglomération se donnent les
moyens de cette ambition.

D

ynamiser l’économie du territoire
c’est obéir à des
pré-requis sur lesquels le
service de développement
économique de la communauté d’agglomération
du Pays châtelleraudais
(CAPC) travaille d’arrache
pied.
Et c’est autour des
demandes des entreprises
concernant le locatif que
les premiers contacts se
font souvent. « L’immobilier
d’entreprise est une réflexion
de chaque instant. C’est ce qui

a déterminé la création de la
pépinière d’entreprises René
Monory (lire par ailleurs) et la
réflexion sur les différentes
surfaces locatives (hôtels d’entreprises, zones artisanales
etc.). Il nous faut être pragmatiques : une entreprise a
un besoin, nous essayons d’y
répondre », explique Christophe Derouin, du service
économie et entreprises de
la CAPC qui sait pouvoir
compter sur une ligne budgétaire dédiée à l’aide à
l’investissement immobilier.

Aide à l’implantation, au
recrutement, au développement des réseaux y
compris sur des salons
d’entreprises à envergure
nationale, le service économique multiplie les
actions d’accompagnement et de visibilité pour
mettre l’accent sur l’attractivité du territoire châtelleraudais.

Christophe Derouin

« Il nous faut être
pragmatiques :
une entreprise
a un besoin,
nous essayons
d’y répondre »

La Nouvelle Fabrique
écologique
La création en 2010 de la
société publique-locale
« La Nouvelle Fabrique écologique » est une des
réponses. Dotée d’1 M€par
la Région Poitou-Charentes (60 %) et l’agglomération (40 %), cette SPL
(société publique locale)
vise à rénover et aménager
les sites industriels d’Iso-

roy et New Fabris pour leur
offrir la possibilité d’une
seconde vie industrielle,
placée sous le signe des
éco-industries.
Attractivité rimant avec
accessibilité, un effort se
fait aussi autour des
infrastructures routières.
Une troisième tranche de
travaux aboutira à la cons-

truction, début 2013, d’une
rocade Sud-Est, simplifiant
l’accès à l’A10. « Plus la voiture roule vite, plus les phares doivent éclairer loin ! »
Citant Gaston Berger,
industriel et philosophe,
Christophe Derouin s’appuie, pour dynamiser l’économie, sur la prospective : « Régénérer le tissu

économique avec ces nouvelles entreprises, rompre l’isolement des grands groupes et
agir sur le bassin industriel
en s’appuyant dessus, suppose une vision de long terme.
Le positionnement économique, c’est à 10 ans qu’il
faut l’envisager et nous sommes prêts ! » ◆

ENTREPRENDRE

Le Radec vitalise la pépinière René Monory

I

naugurée en mai 2011, la pépinière d’entreprises
René Monory va devoir pousser les murs. Sept sociétés y ont déjà installés leurs bureaux ou unités de
production séduits tant par la localisation que l’accompagnement à leurs projets.
Initiée par la CAPC, l’animation de la pépinière à été
confiée au Radec (Regroupement des acteurs pour le
développement économique châtelleraudais). Composée de dirigeant d’entreprises du châtelleraudais, cette
association met œuvre un véritable accompagnement
et offre sa précieuse expérience aux porteurs de projets.
« Les membres du Radec sont désormais établis. Ce sont de
grosses entreprises mais toutes ont démarré un jour. Ces entrepreneurs savent l’importance d’attirer de jeunes entreprises
industrielle ou de services industriels sur le territoire, de les
aider à se sédentariser sur notre bassin en les parrainant et
en ouvrant leurs réseaux », explique David Cottereau dirigeant d’Enviro Développement et président du Radec.
Outre un espace vie (salles de réunion, cafétéria) et
les services de reprographie communs, les jeunes entreprises bénéficient d’un accompagnement idéal. L’association Radec œuvre à leur essor et les pousse à participer à différents salons ou rencontres professionnelles.

Le site de la pépinière d’entreprises devrait s’agrandir. L’éolienne
installée par Wéole fornit en électricité l’ensemble du site.

Favoriser l’implantation de nouvelles activités
Le parrainage contribue à cette dynamique et tend à
rompre l’isolement du jeune chef d’entreprise appelé, à
terme, à sortir de la pépinière pour s’enraciner durablement sur le bassin économique châtelleraudais. Succèderont alors d’autres porteurs de projets attirés initialement par un immobilier professionnel accessible. Peut-être

Au sein de la pépinière des espaces de vie communs favorisent
l’échange. Ici : Michèle et Julien Lecaillon (Soluéo), Nicolas Cappuccio
(Wéole Energy) et David Cottereau (président de l'association Radec).

seront-ils les lauréats du concours Créa’Vienne mis en
place avec le CEI (centre d’innovation et entreprises) du
Futuroscope, doté d’un prix en numéraire et d’un accompagnement optimum. Là encore, il s’agit de : « créer les conditions favorables à l’implantation de nouvelles entreprises sur un
territoire économique auxquels nous sommes attachés ». ◆