Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



BOBCAT n° 19 .pdf



Nom original: BOBCAT n° 19.pdf
Titre: BOBCAT 20
Auteur: christianravel

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Pages / Mac OS X 10.6.8 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 27/12/2011 à 22:52, depuis l'adresse IP 78.127.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1074 fois.
Taille du document: 2.7 Mo (6 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


La lettre du Bobcat
n° 19 - décembre 2012
Musée Régional de l’Air
Angers-Loire-Aéroport 49140 Marcé (France)
!

!

On refait des dossiers !
Chers amis,
Depuis la dernière Lettre du Bobcat, plusieurs mois se sont écoulés. Non, nous ne vous avions
pas oubliés mais, pour résumer en quelques mots : beaucoup de travail, quelques jolis succès pour notre
musée, quelques soucis qu’il a fallu résoudre… La vie de tous les jours !
La restauration se poursuit activement, les équipes sont soudées mais, sur l’aile, l’immense
travail méticuleux est presque invisible alors que, sur le fuselage, les résultats sont plus tangibles. Enfin,
une large mise à jour de la documentation (plans, manuels, fournisseurs…) est en cours et quelques-unes
se prennent au jeu.
La circulaire d’application de l’arrêté CNRAC est en courte finale et nous pourrons présenter le
dossier à notre administration dans les semaines à venir. Nous ferons en sorte que celui-ci soit,
naturellement complet, mais aussi riche d’informations et d’histoire.
Enfin, puisque la période est propice, toute l’équipe du Musée Régional de l’Air vous présente
ses vœux, à vous tous qui nous aidez, qui participez à cette grande aventure par du travail manuel,
administratif, historique ou qui apportez un soutien ou une aide financière. À vous tous et à vos proches,
nous sommes heureux de présenter

Nos meilleurs vœux pour 2012
Très amicalement.
L’équipe de restauration

décembre
La lettre du Bobcat n° 18 - août
2011 2011

Page 2

Les visiteurs de marque
Le chantier du Bobcat suscite toujours de nombreuses manifestations d’intérêt. Et naturellement, l’équipe
chargée de cette restauration est heureuse et fière de la présenter aux visiteurs de marque.
3 novembre   : Nous avons eu le plaisir de
recevoir Dominique Méreuze, à la fois président
de la FFPLUM et délégué général du CNFAS, le
Conseil national des fédérations aéronautiques et
sportives, qui regroupe les présidents de ces
fédérations.
De passage en Anjou pour des raisons familiales,
il s’est arrêté presque trois heures dans notre
musée pour le visiter en détail et s’est
longuement entretenu avec nos bénévoles.
Nous avons eu le sentiment qu’il avait apprécié le
chantier et la qualité du travail réalisé (et, de fait,
un très bel article sur ce chantier est paru dans la
revue ULM Info n° 78 de décembre 2011).
Samedi 3 décembre : Une équipe de France 3
Aquitaine, sous la conduite de Sébastien Turay,
est venue tourner dans notre musée des
séquences pour un reportage sur les musées
aéronautiques français.
Bien sûr, les cadreurs ont filmé l’ensemble des
points stratégiques (hall d’exposition, ateliers,
réserves, archives…), mais ils se sont attardés
sur les chantiers du Moynet Jupiter et du Cessna
Bobcat dont Guy Leroy a fait les honneurs, ce
qui lui a valu de se prêter au montage du micro
puis à des explications rapides mais précises
devant la caméra.
De plus, la structure des ailes désentoilées des
ailes
du
Bobcat
est
particulièrement
photogénique mais nos amis se sont aussi
intéressés au fuselage qui donne vraiment une
bonne idée de l’avion.
Nous attendons avec impatience la sortie de cette
séquence (prévue en février 2012 - date précise à
venir).
La visite a dû plaire puisque quelques jours plus
tard (le 20 décembre), c’est France 3 National
qui est venu tourner de longues séquences dans
notre musée et tout particulièrement dans les
ateliers du Bobcat. Ce sera une séquence de 5
minutes sur notre activité qui sera diffusée, elle
aussi en février, sur une émission de fin de
matinée. Nous vous communiquerons les dates
de passage lorsque nous aurons cette
information. À vos magnétoscopes !

La lettre du Bobcat n° 18 - décembre 2011

Page 3

La restauration de l’avion
L’aile
C’est  bien   sûr  la   pièce   maîtresse   de   cet  avion  et  
c’est   sur   elle   qu’il   y   a   le   plus   de   travail.   Toutefois,  
celui-­‐ci  est  très  méticuleux  et  pas  forcément  «  visuel  »,  
d’où,   souvent,   des   difCicultés   à   vous   présenter   des  
photos  dans  la  Lettre  que  vous  êtes  en  train  de  lire.
Nous   avons   cependant   eu   la   chance   de  
surprendre   l’équipe   en   pleine   réClexion   sur   le  
montage  d’une   des  nervures  de  force  qui   soutiennent  
le   réservoir.   Plusieurs   solutions   sont   possibles,   mais  
une   seule   est  optimale.   C’est   une   des  difCicultés,   mais  
aussi   une   des   grandes   joies   de   la   restauration   d’un  
avion  historique  que  de  déCinir  la  bonne  méthode.
Quelques   jours   plus   tard,   le   problème   était  
toutefois   pas   le   travail   de   progresser   et   la  
reconstruction   des   volets   d’atterrissage   se   poursuit  
dans  de  bonnes  conditions.
Fuselage
Le   travail   sur   le   fuselage   progresse   à   bon  
rythme.   Si   la   structure   primaire   est   terminée   depuis  
longtemps,  c’est  tout  un  travail  très  méticuleux  qui  est  
en   train   de   s’accomplir   :   il   faut   remonter   très  
précisément   les   diverses   lisses   qui   tiendront  
l’entoilage   et   donneront   au   fuselage   un   aspect  
(presque)  arrondi.
Parallèlement,   il  devient  nécessaire   de  préparer  
résolu   et   le   réservoir   principal   installé   à   titre  
provisoire   aCin   de  valider  les  solutions  précédentes   et  
de  préparer  le  tracé  des  canalisations  d’essence.
Heureusement,   nous   disposons   d’une   très  
bonne   documentation   technique   (très   complète)   et  
d’artisans  ingénieux.

Pièces  diverses
Georges   Buza,   touché   par   des   problèmes   de  
santé,  nous  manque   cruellement.  Si   vous   souhaitez   lui  
faire   passer  un  message   de   sympathie,  faites-­‐le   sur  le  
mail   gpparavel@orange.fr   qui   retransmettra  
immédiatement.
L’absence   momentanée   de   Georges   n’empêche  

les   carénages   en   bois   qui   recouvrent   l’avant   du  
fuselage.   Là  aussi,  les  originaux   ont  beaucoup  souffert  

La lettre du Bobcat n° 18 - décembre 2011
et   une   étude   très   attentive   est   nécessaire   pour  
privilégier  ce  qui  peut  être  sauvé.

Page 4
longtemps   et   était   prêt   à   être   transmis   à   l’Autorité,  
mais  nous  savions  que  des  évolutions  très  positives  de  
la  réglementation  étaient  en  cours.
De  plus,  les  formulaires  allaient   un   peu  changer.  
Tout   cela   est   désormais   réalisé   à   notre   entière  
satisfaction   et   les   documents   techniques   constitutifs  
du   dossier   seront   envoyés   courant   janvier.   Nous  
attacherons   une   attention   toute   particulière   à   ce  
dossier  car   la   DGAC   et   l’OSAC   nous  connaissent  bien  
et  notre  document  doit  être  un  «  sans  faute  ».
Dès   réception,   une   immatriculation   sera  
Dossier Technique associé au certificat de
navigabilité restreint d’aéronef de collection
Ministère chargé
de l’aviation civile

arrêté du 28 février 2006 modifié relatif au certificat de navigabilité
restreint d'aéronef de collection
Cadre réservé à l’administration

IMMATRICULATION

Date de réception

N° dossier CNRAC

F-AZ _ _

!__1__! !__1__! !__1__1__1__!

...............................................................

1 Identification de l’organisme demandeur, propriétaire de l’aéronef
Nom et prénom : ..........................................................................................................................................................................................................
Adresse : ..........................................................................................................................................................................................................................

Numéro : ......... Extension : ................. Nom de la voie : ............................................................ ..................................................................
Code postal

!__1__1__1__1__! Localité :

.............................................................................. Pays

:

...........................................................

Tél :

!______________________________! Fax : !_____________________________!

Courriel : ..............................................................................................................................@.........................................................................................

Raison sociale de la société propriétaire, le cas échéant:
......................................................................................................................................................................

N° SIRET:

!__1__1__! !__1__1__! !__1__1__! !__1__1__1__1__! Forme juridique :

.........................................................................

Adresse du principal établissement en France : ..............................................................................................................................................
Numéro : ......... Extension : ................. Nom de la voie : ............................................................ ..................................................................
Code postal

!__1__1__1__1__! Localité :

.............................................................................. Pays

:

...........................................................

Tél :

!______________________________! Fax : !_____________________________!

Nom et prénom du responsable de la société : ............................................................................................................................................
Courriel : ..............................................................................................................................@.........................................................................................

Palonniers
2 Aéronef

L’état   d’avancement   du   fuselage   nous   oblige   à  
penser  à   sa   future   installation  intérieure   et  Christian  
Morinière   a   entrepris  de   préparer   les   palonniers.   Au  
programme   :   décapage,   nettoyage,   vériCication,  
graissage   puis   protection   et   peinture.   Bien   sûr,   des  
photos  de  détail  ont  été  prises  en  grand  nombre.

Catégorie :

Avion,

Nature des travaux :

Restauration,

Planeur,

Aérostat,

Reproduction,

Giravion 1
Maintien en état de vol 1

Marque :
Type et modèle :
Appellation :

1

Rayer les mentions inutiles

Page 1 sur 1

attribuée   à   l’appareil   (sous   la   forme   F-­‐AZxx)   puis,  
lorsque   les   travaux   seront   sufCisamment   avancés   (et  
avant   entoilage),   nous   demanderons   une   visite   de  
l’inspecteur  OSAC  qui  nous  autorisera,   s’il  est   satisfait  
du  travail,  à  poursuivre  la  restauration.
Liasse  de  plans

Cela  fait,  il   restera   à  remonter  ces  pédales  dans  
le   fuselage   puis   d’envisager  les   câbles  de   commande  
de   la   gouverne   de   direction   (qui   sera   restaurée  
ultérieurement).
Dossier  CNRAC
Le   dossier   CNRAC   avait   été   préparé   depuis  

Les  plans  initiaux   dont  nous  avions  pu   disposer  
étaient   de   très   mauvaise   qualité.   Jean-­‐Pierre   Lambin  
les   a   traités  sous   un   logiciel   adapté.   Nous   disposons  
désormais   de   documents   utilisables,   regroupés   par  
titre   et   mis   sur   les   ordinateurs   du   chantier   et   des  
archives   (où   ils   sont   lisibles   sur   grand   écran   et  
imprimables  facilement  si  besoin  est).
Un   énorme   travail,   mais   nécessaire   pour   une  
restauration   de   qualité   au   plus   proche   de   la   vérité  
historique.

La lettre du Bobcat n° 18 - décembre 2011

Page 5

Les recherches techniques et historiques
Transmis  par   l’Association  Bretonne  du  Souvenir  Aérien,  cette   information  sur   la  perte   d’un   Cessna  
UC-­‐78  Bobcat.  Certes,  nous  n’avons  pas  (encore)   l’identiCication  de  l’avion,  mais  le  message  suivant  est  un   début  de  
piste  :
25/08/1944
Plage  de  la  Baie  de  Bourgneuf
Cessna  AT-­‐17  Bobcat  -­‐  UC  78
323th  BG/HQS  9th  USAAF
2nd  Lt.  Sauter,  Charles.  E.  (EVD).
D’une  façon  plus  précise,  le  rapport  du  pilote  signale   que,  pris  par  la  nuit,  il  s’est  posé  sur  la  plage  et  a  été  
sauvé  par  un  habitant.  L’avion,  initialement  intact,  fut  détruit  par  les  Allemands  le  lendemain  matin.

Transmis   par   Martial  
P a i n ,  
u n  
f a n a  
correspondant   de   la   revue  
Le   Trait   d’Union,   cette  
photo   du   Bobcat   n°   3772,  
prise   à   Oshkosh   le   26  
juillet  2001.
Certes,  il  nous  reste  encore  
beaucoup   de   travail   avant  
d’en   être   à   ce   stade,   mais,  
grâce   à   l’équipe,   le   nôtre  
sera  beaucoup  plus  beau  !
Na  !
C’est   bien   connu   que   son  
bébé   est   toujours   plus  
beau  que  celui  des  autres  !

E n C i n ,   c e t t e  
publicité   d’époque  nous  
a   été   communiquée   il  y  
a   quelques  mois,   mais  à  
ma  très  grande  honte,  je  
n’ai   pas   noté   le   nom   de  
cette  personne.

Q u e   c e l l e -­‐ c i  
s o i t   s û r e   d e   n o t r e  
gratitude   et   veuille  bien  
excuser   mon   trou   de  
mémoire.

La lettre du Bobcat n° 18 - décembre 2011

Page 6

Le point sur les finances
La restauration de l’avion avance rapidement et, d’ici peu de temps, il faudra nous procurer les deux moteurs et les
hélices correspondantes. Il nous manque encore quelques Euros pour pouvoir faire face à cette dépense.
Nous lançons donc un appel pressant à tous ceux qui pourraient nous aider. Certes les gros versements sont
appréciés et indispensables (merci à ceux d’entre vous qui avez fait des efforts parfois considérables), mais rien
n’empêche ceux qui ont moins de moyens de faire un petit chèque de quelques dizaines d’euros. Leur nombre finira bien
par couvrir la somme… et l’avion revolera grâce à vous !

Aidez-nous!
La restauration du Cessna Bobcat est une très lourde opération en terme de coûts (matériaux, moteurs,
hélices...). Nous avons besoin de votre soutien financier et celui-ci peut être déduit de vos impôts.
Vos dons nous aideront à remettre en vol cet avion.
Diffusez au maximum cette Lettre du Bobcat à tous ceux qui s’intéressent à la préservation du patrimoine
aéronautique de notre pays.
Un certain nombre de nos correspondants étrangers a souhaité participer financièrement à la
restauration de cet avion et nous a demandé les coordonnées bancaires de la Fondation du Patrimoine.
Nous leur transmettons ces éléments ci-joints.
Banque :               Crédit Agricole
Code banque: 17906 - Code guichet:  00032 N° compte: 00048288576  - Clé rib: 70
IBAN: FR76 1790 6000 3200 0482 8857 670 BIC: AGRI FR PP 879

Les versements sont à faire à «Fondation du Patrimoine - Avion Cessna UC-78 Bobcat».
Un grand merci à tous pour les efforts faits. L’avion revolera un jour, grâce à vous!
Bon de souscription
O Oui, je fais un don pour participer à la restauration du Cessna UC-78 Bobcat
(Merci de rédiger votre chèque à l’ordre de Fondation du Patrimoine – Projet Bobcat). J’accepte que mon don soit affecté à un autre
projet de sauvegarde du patrimoine au cas où celui-ci n’aboutirait pas.
Mon don est de ………………..euros et je bénéficie d’une économie d’impôt.
Pour les particuliers, votre don ouvre droit à une réduction
- de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66% du don et dans la limite de 20% du revenu imposable.
- ou de l’impôt sur la fortune à hauteur de 75% du don dans la limite de 50000 € (cette limite est atteinte lorsque le don est de
66666 €).
Pour les entreprises, votre don ouvre droit à une réduction de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 60% du don et dans la limite de 5
0/00 du chiffre d’affaire.
Votre don donnera lieu à l’envoi d’un reçu fiscal, qu’il conviendra de joindre à votre déclaration de revenus ;
Je souhaite bénéficier d’une économie d’impôts au titre :

O de l’impôt sur le revenu

O de l’impôt sur la fortune

O de l’impôt sur les sociétés

Nom ou société .........................................................................................................................................................................................
Adresse ............................................................................................................ Code postal ............... Ville ............................................
Coupon réponse à renvoyer à l’adresse suivante
Fondation du Patrimoine – Délégation de Maine et Loire 6 bis rue des Arènes – BP 92331 49023 Angers Cedex 02
Les informations recueillies sont nécessaires à la gestion de votre don. Elles font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au service administratif
de la Fondation du Patrimoine. Seul, le maître d’ouvrage de la restauration que vous avez décidé de soutenir sera également destinataire. Toutefois, si vous ne souhaitez
pas que nous lui communiquions vos coordonnées et le montant de votre don, veuillez cocher la case ci-contre

O

La Fondation du Patrimoine s’engage à reverser au maître d’ouvrage les sommes ainsi recueillies, nette des frais de gestion, évalués forfaitairement à 3 % du
montant des dons reçus en paiement de l’impôt sur le Revenu ou de l’impôt sur les sociétés et à 5%, s’agissant des dons reçus en paiement de l’impôt sur la Fortune.


Documents similaires


Fichier PDF bobcat n 20
Fichier PDF bobcat n 19
Fichier PDF bobcat 18
Fichier PDF bobcat n 17
Fichier PDF moynet 01
Fichier PDF lettre moynet n 2


Sur le même sujet..