Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



Motricité et corps .pdf


Nom original: Motricité et corps.pdf
Auteur: User

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 03/01/2012 à 13:13, depuis l'adresse IP 81.245.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1545 fois.
Taille du document: 128 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Comment la motricité et le corps se rapportent ils ? Développez une proposition de
modèle en indiquant l’importance des distinctions faites d’un point de vue physiologique,
psychique et clinique.
 Le corps est divisé en un corps interne et un corps externe. Le corps interne est le corps
des grands systèmes végétatifs (respiration, digestion…) dont l’élément moteur
caractéristique est le muscle lisse. Le corps externe apparaît avec l’émergence des
vertébrés (squelette), il est constitué des membres et des systèmes musculaires volontaires
dont l’élément moteur caractéristique est le muscle strié. L’action du corps interne est
dirigée vers le milieu intérieur et l’objet incorporé, alors que l’action du corps externe est
dirigée vers l’environnement extérieur et l’objet manipulé.
D’un point de vue physiologique, le corps interne est le corps des viscères : l’exécution
motrice est principalement réalisée par un nombre de glandes et de muscles lisses non
volontaires. Le centre nerveux d’intégration se fait dans les circuits sous-corticaux qui
sont topographiquement rudimentaires. Les muscles lisses ne sont pas sous contrôle direct
du système nerveux somatique mais sous le contrôle du système nerveux autonome
(système involontaire). Le contrôle de la contraction se fait par couplage pharmacomécanique (alors que pour le muscle strié il se fait par couplage électro-mécanique). La
contraction du muscle lisse est lente à se réaliser et ne peut être arrêtée immédiatement par
décision ; il n’y a pas d’arrêt abrupt de l’action, une fois initié, l’effet est massif. Dans le
corps interne, il n’y a pas de préparation dans la dynamique de l’action : l’action des
effecteurs est innée, archaïque, constante et stéréotypée. D’un point de vue psychologique,
le corps interne correspond aux émotions et aux affects.
D’un point de vue physiologique, le corps externe est le corps dont l’avènement vient avec
le premier animal vertébré : c’est le corps du squelette interne et des muscles striés ou
squelettiques, qui permettent la motricité de ce squelette. Elle est assurée par un système
de muscles striés dont le contrôle, volontaire est assuré par des faisceaux pyramidaux en
partance du cortex moteur dans le lobe frontal. Le centre nerveux d’intégration se fait dans
le cortex : le cortex moteur est organisé de façon somatotopique. L’exécution motrice est
une recombinaison adaptée au contexte spécifique d’une séquence composée de
contractions et de relaxations. L’action est précise : le mouvement peut être déclenché et
arrêté instantanément. Le mouvement est préparé au niveau des cortex prémoteur sous
forme d’une séquence de contractions : l’initiation et l’arrêt de l’action sont abruptes.
D’un point de vue psychologique, le corps externe est le corps de la représentation, du
contenu, de la mémoire.


Aperçu du document Motricité et corps.pdf - page 1/1

Documents similaires


Fichier PDF motricite et corps
Fichier PDF anatomie 15 16
Fichier PDF controle cortical motricite 2 am 2011
Fichier PDF digestion partie1
Fichier PDF atlas de poche physiologie
Fichier PDF systeme moteur 1


Sur le même sujet..