Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils Recherche Aide Contact



MT Cantal 20120105 .pdf



Nom original: MT_Cantal_20120105.pdf
Titre: texexec

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par ConTeXt/user/texexec.tex / pdfeTeX-1.21a, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/01/2012 à 07:00, depuis l'adresse IP 78.221.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 27465 fois.
Taille du document: 11.1 Mo (40 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Notre dossier : quand
l’actualité s’emballe...

QUESTION. Comment traiter plus vite,
plus d’informations ? PAGES FRANCE & MONDE

■ CLERMONT
Interpellation
à La Gauthière :
la justice
lance un appel
à témoins
PAGE 5

LAMONTAGNE

lamontagne.fr

CANTAL

■ AURILLAC

Tous les rendez-vous
culturels
pour l’année 2012

PAGE 9

■ SAINT-FLOUR

Tabassé chez lui
par le trio
de noctambules

JEUDI 5 JANVIER 2012 - 0,95€

L’Auvergne peine
à vendre ses châteaux

PAGE 4

■ CANTAL

2011 a été l’année
la plus chaude
depuis 1923

PAGE 7

■ SAINT-FLOUR

Un « village »
écotouristique
à Fraissinet

PAGE 15

05/01/12

ISSN 1282-9242

Cantal

M 0780

0,95 EUR

■ PROPOS D’UN MONTAGNARD
Chantier. « Reconstruire la morale pu­
blique. » Vaste chantier auquel Fran­
çois Bayrou, lors de ses vœux à la
presse, a promis de s’attaquer avec
fermeté afin, explique­t­il, de « re­
donner le moral aux Français ». Selon
le président du MoDem, le moral de
la Nation serait donc étroitement lié à
la morale. Le concept philosophique
est vieux comme le monde et plein de
louables intentions. On en sourit ce­
pendant en repensant à ce dialogue
de Marguerite Duras : « Lui : qu’est­ce
que tu appelles être d’une moralité
douteuse ? Elle : douter de la morale
des autres ! » Moralité…

■ IMMOBILIER. Acheter un château, c’est d’abord une his­
toire de passion, un rêve accompli. En Auvergne, les
acheteurs sont là quand les prix sont justes et réalistes.

L’UMP vent
debout contre
le « sale mec »
de Hollande
sur Sarkozy
POLÉMIQUE. La ministre Nadine Mora­
no a exigé que le candidat socialiste
à l’élection présidentielle présente
des « excuses publiques ». PAGES FRANCE

■ CONJONCTURE. La crise a modifié les comportements des
acquéreurs. Ici, le château de Cordès, près d’Orcival, dans
le Puy­de­Dôme, actuellement en vente. PHOTO RICHARD BRUNEL
PAGE 3

Mal se conduire
au volant :
des amendes
de plus en plus
lourdes
SANCTIONS. Téléphone au volant, aver­
tisseur de radars, bande d’arrêt d’ur­
gence sur autoroute : attention aux
points sur le permis !
DERNIÈRE PAGE

2

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

SOLIDARITÉ. Opération pièces
jaunes. Cette opération annuel­
le en faveur des enfants et ado­
lescents hospitalisés est lancée.
Du 4 janvier au 11 février, les ti­
relires sont à retirer dans les
bureaux de poste. ■

Votre météo

Un vent modéré de secteur ouest
ne suffira pas à chasser les nuages qui
amèneront de la pluie dans l’après-midi.

Blanche-Neige

Danse. Le 21 janvier à Vichy (Opéra)
par le chorégraphe Angelin Preljocaj.

L'essentiel
■ Le journal en 2 minutes

AUVERGNE
DES OSSEMENTS HUMAINS AU FOND
DU PUITS. Des ossements humains
ont été trouvés, mardi matin,
dans le puits d’un ancien restau­
rant, à Bains (Haute­Loire). Cette
macabre découverte pourrait
avoir un lien avec la disparition
de l’ancien propriétaire, il y a
17 ans. ■

L’image du jour
On peut de nouveau circuler avenue du 4-Septembre

APPEL À TÉMOINS. L’homme de
30 ans interpellé la nuit du ré­
veillon dans le quartier de la Gau­
thière est toujours hospitalisé
dans un état jugé préoccupant.
Tandis que la police des polices
continue son enquête pour éta­
blir les responsabilités, le procu­
reur de la République de
Clermont­Ferrand appelle les té­
moins à se manifester. ■
DES NOCTAMBULES TABASSENT UN
QUADRAGÉNAIRE. Trois jeunes San­
florains ont été présentés, hier,
devant le tribunal d’Aurillac, dans
le cadre de la procédure de com­
parution immédiate. Durant la
nuit de la Saint­Sylvestre, ils
avaient tabassé, chez lui, un rive­
rain les ayant sermonnés pour
leur bruit. ■
Pour en savoir plus PAGES RÉGION

AURILLAC. Entre mardi et hier, l’avenue du 4-Septembre à Aurillac était en partie fermée à la circulation. Des travaux étaient en cours
pour raccorder les réseaux d’eau et d’assainissement à l’immeuble d’habitation qui va prochainement être construit. Les voitures pouvaient
à nouveau emprunter l’artère hier soir. PHOTO CHRISTIAN STAVEL

CANTAL
MÉTÉO. L’année 2011 a été l’an­
née de presque tous les records.
Jean­Pierre Lemarchand, respon­
sable de la station Météo France
d’Aurillac, revient sur les événe­
ments marquants de l’an passé. ■
Pour en savoir plus PAGE 7
ARTISANAT D’ART. Sous l’égide du
tapissier Pierre Boudou, une dou­
zaine d’artisans d’art du Cantal se
sont groupés en association pour
avoir une meilleure visibilité lors
des salons qu’ils fréquentent. ■

Pour en savoir plus

PAGE 8

SAISON CULTURELLE. Théâtre, con­
certs au Prisme, danse, spectacles
pour enfants, festivals… Décou­
vrez tous les rendez­vous cultu­
rels aurillacois de 2012. ■
Pour en savoir plus PAGE 9
SAINT-FLOUR. À la sortie de Frais­
sinet, le gîte Bon air, créé par Guy
Salat, est le premier dans le dé­
partement à recevoir le label en­
vironnemental « Clef Verte ».
Photovoltaïque, géothermie,
chauffe­eau solaire et autre puits
canadien alimentent en énergie
quatre chalets écotouristiques. ■
Pour en savoir plus PAGE LOCALE

■ C’EST VOTRE AVIS
Le culot sans impôt

II a du culot, Charles Aznavour, de se
pavaner auprès du président en
Arménie. Il n’a pas fini de nous
donner des leçons ? S’il payait ses
impôts en France, il serait peut­être
plus crédible. ■ C. J. (Guéret, Creuse)

Cohabitation

Des PDG aux parachutes dorés, des
présentateurs télé à 33.000 euros par
mois, des « footeux » à 800.000 euros
par mois, des sénateurs à 14.000 euros
par mois, des valises de billets qui
circulent, etc. Tout ceci cohabitant
avec des SDF, des bénéficiaires des
Restos du Cœur à 500 euros par mois,
servis par des bénévoles qui ne
gagnent guère plus, des fermetures
d’usine, des chômeurs… Et aussi des
chanteurs fiers de notre Assemblée
nationale mais qui paient leurs impôts
en Suisse. Pour fêter la nouvelle
année, on peut chanter « Douce
France, cher pays ». ■ Jean-Yves (Cournon
d’Auvergne, Puy-de-Dôme)

Montée… des prix

Avant, une famille de quatre
personnes pouvait monter en voiture
au sommet du puy de Dôme pour
6 euros. Avec le train panoramique,
elle paiera maintenant 38 euros…
■ Particulièrement attractif

Courrier ou courriel : envoyez vos messages à la rédaction

SONDAGE

Conduite dangereuse

On annonce un durcissement des
contraventions pour les infractions au
volant. L’usage du téléphone passe à
135 euros + 3 points. Une infirmière
libérale ou un médecin de campagne
sur la route qui décrochera pour
secourir un malade en urgence perdra
3 points de permis. Dangereux
délinquant ! En revanche les parents
qui allument leur cigarette en voiture,
avec trois enfants sur la banquette
arrière pourront continuer sans
problème. Ne cherchez pas l’erreur !
■ Jean-François M. (Beaumont, Puy-de-Dôme)

Copier n’est pas jouer

Après avoir copié Montpellier pour la
piscine, la place de Jaude et ses jets
d’eau, le terminus du tram, voilà que
le Stade de foot de Clermont va
ressembler à celui de Lyon ! Nous
n’avons pas d’identité ! ■ Mireille
(Facebook)

Interactivité

Envoyez vos commentaires sur
l’actualité par courriel à
webmaster@lamontagne.fr ou par
voie postale à La Montagne – C’est
votre avis – 45, rue du Clos Four,
63056 Clermont­Ferrand Cedex 2 ou
bien sur notre site
www.lamontagne.fr.

Pour ou contre
la TVA sociale ?
Le projet
du gouvernement
d’instaurer une TVA
sociale crée le débat.
Cette réforme viserait
à diminuer les charges
sociales pour les
basculer dans la TVA.
Un mécanisme qui
reste encore flou et
suscite la polémique.
Alors, coup de pouce
utile pour l’emploi
ou atteinte au pouvoir
d’achat ? Votez sur
notre site web
www.lamontagne.fr ou
notre page Facebook.

è La question précédente.

Comprenez-vous l’intervention de
l’État dans le dossier SeaFrance ?
OUI : 68 %
NON : 32 %

Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

Le fait du jour
Figure d’exception

Avec 3.500 châteaux vendus ou revendus
en un quart de siècle, et plus de 3.000 biens
de caractère à la vente, le groupe Mercure
est le premier acteur du marché en France.

3

Auvergne

Un chiffre

800.000

euros. C’est le prix
moyen de vente
des biens de caractère en France, compris
entre 200.000 € et 30 millions d’euros.

Tendance

En 2010, les prix des biens d’exception se sont
stabilisés, avant de remonter très légèrement
fin 2010 et début 2011. Depuis, le marché est
perturbé par la réforme des plus-values.

IMMOBILIER ■ Emblématique, le château de Valéry Giscard d’Estaing, à Chanonat, n’a pas trouvé preneur

Lemarché du prestigedans l’attentisme
L’année s’annonce difficile
pour la vente des
châteaux. Toutefois, des
acheteurs sont là,
intéressés par cette
marque bien française.

Et ce, d’autant moins qu’une
« année d’élection présidentiel­
le », rend le marché encore
moins lisible, assure Pierre
Chassaigne.
Malgré ces facteurs conjonctu­
rels, les opportunités sont là.
« La stabilité des taux d’intérêt,
associée à des prix redevenus
raisonnables, devrait favoriser
une certaine relance du marché
immobilier qui reste un inves­
tissement refuge face à des mar­
chés financiers et boursiers à
risque », assure la directrice gé­
nérale du groupe Mercure.
Et puis, comme le rappelle
avec conviction Pierre Chassai­
gne, « l’Auvergne, c’est du soli­
de ».

Cédric Gourin
cedric.gourin@centrefrance.com

R

apportée à la surface ha­
bitable, la valeur de la
propriété paraît insigni­
fiante ; moins de
1.000 euros le m 2 . Pourtant,
dans leur écrin de verdure –
treize hectares –, les 1.200 mè­
tres carrés, répartis en quaran­
te­trois pièces, de Varvasse, à
Chanonat (Puy­de­Dôme), n’ont
toujours pas trouvé preneur.
En vente depuis trois ans,
l’emblématique demeure de Va­
léry Giscard d’Estaing a pour­
tant bien failli changer de main
en fin d’année dernière. Un acte
sous seing privé a été signé,
avant que l’acquéreur ne renon­
ce. En pleine crise bancaire, en
2008, une autre acquisition avait
failli aboutir, articulée autour
d’un projet hôtelier. Le maras­
me planétaire avait fait reculer
un acheteur pourtant très inté­
ressé.
Valéry Giscard d’Estaing en
voudrait­il trop cher ? Initiale­
ment mise en vente à plus de
2,5 millions d’euros, la propriété
est aujourd’hui proposée à
1,6 million d’euros. Or, ce der­
nier prix pourrait encore s’avé­
rer en décalage avec les attentes
d’un marché devenu bien atten­
tiste et plus complexe à appré­
hender qu’avant le choc de
2008.
Spécialisé dans la vente de
châteaux et belles demeures
françaises, le groupe immobilier
Mercure observe ces évolutions
avec un œil d’expert.
S’il y a un « indéniable retour

Une propriété
dans l’Allier vendue
2,2 millions d’euros

CHANONAT. Le château de Valéry Giscard d’Estaing a été remis à la vente après l’échec d’une récente tentative
de transaction. PHOTO D’ARCHIVES THIERRY LINDAUER
aux racines », selon son fonda­
teur Pierre Chassaigne, et si
« l’Auvergne et le Limousin res­
tent accessibles », aux dires de
sa fille Anne Chassaigne de la
Sauzay, directrice générale du
groupe, la « valse à trois temps »
qu’a connue le marché trouble
le jeu.
Après un été 2008 de tous les
dangers, une chute des prix jus­

qu’à 20 % en 2009 et des prix de
vente devenus plus raisonnables
en 2010, l’année 2011 a été mar­
quée par une « augmentation
des prix qui a tassé le marché »,
explique Anne Chassaigne de la
Sauzay, sans manquer d’évo­
quer l’événement phare de 2011
concernant les plus­values.
« La réforme de la taxation des
plus­values a un impact sur le
marché », indique la directrice

« La réforme de la taxation
des plus­values a un impact
sur le marché »
ANNE CHASSAIGNE DE LA SAUZAY Directrice générale
du groupe immobilier Mercure

générale du groupe Mercure, en
notant une « bousculade des ac­
tes de vente » en fin d’année
dernière. Conséquence : « Cer­
tains pr ix ayant été baissés,
beaucoup d’acheteurs ont guet­
té les affaires potentielles ».
Toutefois, la mise en œuvre de
cette réforme au 1er février 2012
fait craindre à la profession
deux attitudes.
« Soit les propriétaires vont re­
tirer leur bien à la vente plutôt
que de payer une plus­value,
soit ils vont vouloir augmenter
les prix pour compenser », esti­
me Anne Chassaigne de la Sau­
zay, pour qui « aucun de ces
deux comportements n’est de
nature à dynamiser le marché ».

Le Puydômois Pierre Chassaigne, président fondateur du groupe Mercure
Son groupe a fêté en toute fin
d’année dernière ses soixantequinze ans d’existence, à Paris,
place Vendôme.
Président fondateur du groupe
immobilier Mercure, Pierre
Chassaigne peut s’enorgueillir
d’avoir, en trois décennies, fait
de cette agence toulousaine la
référence française dans la ven­
te de châteaux et belles demeu­
res.
Vivant entre Puy­de­Dôme et
Haute­Garonne, Pierre Chassai­
gne, s’il continue à être très actif
au sein de Mercure, a passé la
main à sa fille, Anne Chassaigne
de la Sauzay, directrice générale.

PIERRE CHASSAIGNE. Président
fondateur du groupe immobilier
Mercure.

Développé par un Pierre Chas­
saigne, expert immobilier, agri­
cole et foncier, le groupe au
« sens de l’exception », rayonne
aujourd’hui sur l’ensemble du
territoire français, à travers ses
vingt agences, sa centaine de
collaborateurs ; ses correspon­
dants à l’étranger, aussi.
« Nous sommes le seul groupe
de prestige à couvrir toute la
France », rappelle son fonda­
teur, en faisant état d’un im­
pressionnant catalogue perma­
nent de près de 600 châteaux à
vendre, « soit la quasi­totalité de
l’offre disponible », et de quel­
que 3.000 biens de caractère.

Mercure, c’est aussi et avant
tout, une histoire de passions
pour les vieilles pierres, pour
ces propriétés chargées en émo­
tions, pour ces demeures héri­
tées de grandes familles, pour la
terre aussi.

« Nous vendons du rêve »

« Nous vendons du rêve, un
rêve accessible qu’il faut vivre
avec passion », résume Pierre
Chassaigne, en rappelant cette
règle intangible : « On peut
acheter une propriété pas très
cher, mais il ne faut jamais per­
dre de vue que c’est une charge,
les coûts d’entretien peuvent
être importants ». ■

La région continue à attirer
des acheteurs de châteaux.
« Des Auvergnats qui reviennent
au pays après avoir fait carrière,
détaille Pierre Chassaigne. Des
étrangers, aussi. Des Russes, no­
tamment, dans le Bourbon­
nais ».
L’agence Mercure Auvergne a
ainsi vendu, l’an passé, une pro­
priété tout près de Lurcy­Lévis
(Allier) à 2,2 millions d’euros.
Un Parisien qui avait vendu son
appartement de 80 mètres car­
rés pour 800.000 euros s’est, lui,
offert un château et un parc de
2,5 ha, toujours dans l’Allier,
pour 550.000 euros.
Toutefois, comme le précise
Anne Chassaigne de la Sauzay,
« les clients sont plus soucieux
qu’avant du prix de leur acqui­
sition et essaient de négocier de
manière beaucoup plus ser­
rée ». ■

■ EN VENTE
CORDÈS ■ Puy­de­Dôme

Vendu en 2008, ce château des
XIIIe et XVe siècle, classé monu­
ment historique avec ses jardins,
est à nouveau à la vente. Prix :
2,975 millions d’euros (M€). ■

SAINT-AUGUSTIN ■ Allier

Avec ses 1.100 m² environ et ses
15 ha de terrain, le château de
Saint­Augustin est en vente à
2,8 M€. ■

LAVAUR ■ Puy­de­Dôme

Le château de Lavaur (3.000 m2
et 42 hectares), à Neschers, est
en vente à 6,5 M€. Monument
historique, il est considéré com­
me l’un des plus beaux châteaux
auvergnats de style classique. ■

Cantal

4

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

Auvergne

Faits divers

HAUTE-LOIRE ■ Les restes pourraient être ceux du propriétaire d’un ancien restaurant mystérieusement disparu en 1994

Des ossements humains au fond du puits

Des ossements humains ont
été trouvés mardi matin
dans le puits d’un ancien
restaurant, à Bains. Cette
macabre découverte pourrait avoir un lien avec la
mystérieuse disparition de
l’ancien propriétaire, il y a
dix-sept ans.

E

rent ainsi pouvoir déter­
miner l’identité du mort
et, éventuellement, les cir­
constances du décès.

Disparu en 1994

Mais dans l’esprit des
gendarmes, comme dans
celui des habitants du vil­
lage, il est difficile de ne
pas établir un lien avec la
dispar ition, il y a dix­
sept ans, de l’ancien pro­
priétaire de l’établisse­
ment.
Le 26 avril 1994, Albert
Nuel, qui résidait dans le
bourg avec sa famille,
avait disparu, sans
qu’aucune explication
plausible ne puisse être
apportée par les enquê­
teurs. ■

Jean-Baptiste Ledys

xplorant en compa­
gnie de plusieurs
amis sa nouvelle pro­
priété, l’ancien restaurant
« La Clé des champs », à
Bains, un jeune homme
de la commune a fait une
macabre découverte, mar­
di matin : dans la lumière
des torches, ils ont trouvé,
au fond d’un puits, des os­
sements et un pull­over.

Des ossements
relativement
anciens
La gendarmerie a immé­
diatement été alertée. Et
en examinant ce que les
pompiers avaient remon­
té, un médecin a rapide­
ment confirmé les crain­
tes : il s’agissait bien d’un

Bains
BAINS. Hier matin, les enquêteurs de la brigade fluviale de Valence ont sorti tous les habits et ossements qui se trouvaient
dans le puits, dans la cave de l’ancien restaurant.
humérus, c’est­à­dire d’un
os humain.
Hier matin, des enquê­
teurs de la brigade fluviale
de Valence (Drôme) sont
venus sur place pour ex­
plorer ce puits, situé dans

PUY-DE-DÔME

Un automobiliste contrôlé
à 207 km/h sur l’autoroute A89

la cave du restaurant, et
remonter tous les osse­
ments.
À 13 heures, leur tâche
était terminée. Et toutes
les constatations nécessai­
res à l’enquête avaient été

Tabassé chez lui par trois jeunes gens

Deux jeunes Sanflorains ont
écopé de peines de prison
ferme, hier soir, en comparution immédiate, pour violences en réunion ayant entraîné une ITT de plus de
huit jours.

sants très bruyants. Le
Sanflorain, un homme
d’une quarantaine d’an­
nées, ouvre ses fenêtres et
demande aux trois jeunes
gens, toujours dans la rue,
de se faire plus discrets.
Cette remarque est très
peu appréciée par le petit
groupe. Tous les trois déci­
dent de monter à l’étage
du petit immeuble et dé­
foncent la porte à coups
de pied. L’occupant du do­
micile doit alors faire face

à un déferlement de vio­
lences. Ses agresseurs le
frappent au visage, à
coups de pied et de poing.
Une chaise, retrouvée en­
dommagée, pourrait éga­
lement avoir servi
« d’arme ».
Transporté à l’hôpital de
la ville, où il se trouvait
encore hier soir, le qua­
dragénaire devra subir des
interventions de chirurgie
r é p a ra t r i c e a u v i s a g e.
Identifiés puis interpellés

par les gendarmes, les
trois agresseurs, des San­
florains âgés, pour deux
d’entre eux, de 18 ans, ont
été présentés devant le tri­
bunal d’Aurillac.
L’un d’eux, en situation
de récidive légale, a été
condamné à deux ans de
pr ison, dont un ferme,
avec mandat de dépôt à
l’audience. Le deuxième a
écopé de six mois ferme et
le troisième de six mois
avec sursis. ■
Olivier Rezel

CLERMONT-FERRAND ■ La peine a été assortie pour moitié du sursis

SANCTION. Le permis a été retiré sur le champ.

Au volant d’une Audi de
grosse cylindrée, l’auto­
mobiliste a été contrôlé à
207 km/h au lieu de 130
km/h par les militaires de
l’escadron départemental
de sécur ité routière du
Puy­de­Dôme ce mercredi
vers 10 h 50, à hauteur de
la commune de Charbon­
nières­les­Varennes.
Arrêté par les gendarmes

ont été envoyés dans les
laboratoires de l’Institut
de recherche criminelle de
la gendarmerie nationale
(IRGN), à Rosny­sous­
Bois, pour y être experti­
sés. Les enquêteurs espè­

Vichy
Riom
Clermont-Fd
Thiers
PUY-DE-DÔME
Ambert
Issoire
Brioude
HTE-LOIRE
CANTAL
Le Puy

SAINT-FLOUR ■ Les noctambules étaient bruyants mais aussi très violents

Les faits se sont produits
durant la nuit du réveillon
de la Saint­Sylvestre. Il est
environ 0 h 30 lorsqu’un
habitant de la r ue des
Écoles, dans le centre an­
cien de Saint­Flour, est in­
commodé par des pas­

Un Portugais résidant en
Suisse a fait fort hier matin
au volant de sa berline allemande en commettant un
délit de grande vitesse sur
l’autoroute A89.

relevées. Les os, qui sont
ceux d’un homme, sont
re l a t i ve m e n t a n c i e n s,
puisqu’ils n’ont plus aucu­
ne trace des chairs et des
tendons.
Ces ossements humains

Moulin
Montluçon
ALLIER

avec l’aide de la Mégane
de la brigade rapide d’in­
tervention, ce conducteur
trop pressé a dû s’acquit­
ter d’une amende de 750 €
et son permis lui a été re­
tiré sur le champ.
Il a écopé pour ce délit
de grande vitesse (supé­
r ieur à 50 km/heure)
d’une interdiction de rou­
ler sur le territoire fran­
çais. C’est son frère qui a
repris le volant du véhicu­
le après l’accomplisse­
ment de ces différentes
formalités. ■
N. F.

Trois ans pour le cambrioleur de Noël
Un Clermontois de 30 ans a
écopé hier de dix-huit mois
ferme pour des cambriolages commis à Noël et le
soir du réveillon.
Tout commence lundi
avec l’arrestation de sa
compagne. Dans le coffre
de son véhicule, sont re­
trouvés un ordinateur et
un téléphone portables,
déclarés volés le 24 dé­
cembre. Rapidement les
enquêteurs remontent jus­
qu’à Mohamed Atterane,

un habitant du Cendre âgé
de 30 ans, qui a douze
mentions à son casier ju­
diciaire, pour vols et
agressions.
Lors d’une perquisition à
son domicile, les enquê­
teurs découvrent deux
autres ordinateurs, cachés
sous un lit. Ce matériel
provient de quatre cam­
briolages, commis le 24 et
le 31 décembre dans un
immeuble de Clermont­
Ferrand qui abr ite des

étudiants. Hasard, ces lo­
gements se trouvent juste
en face de l’immeuble où
le prévenu était hébergé
jusqu’au 19 décembre. Il
était alors sous bracelet
électronique…
Lors de sa comparution
immédiate, hier, Moha­
med Atterane nie toujours
les faits. « Il n’y a pas de
preuve de vols », insiste
son avocate, M e Naïma
Hizzir. Le prévenu affirme
avoir acheté les ordina­

teurs aux puces des Salins.
Il prétend également avoir
revendu 60 € une chaîne
en or – volée – qu’il aurait
« trouvée par terre ».
Pour le parquet comme
pour le président François
Schram, cela fait « beau­
coup de coïncidences ». Le
procureur requiert trois
ans de prison, dont dix­
huit mois avec sursis mise
à l’épreuve. Suivis par le
tribunal. ■
Sébastien Dubois

Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

Auvergne

5

Actualité

CLERMONT-FERRAND ■ L’homme de 30 ans interpellé dimanche est toujours dans un état préoccupant

Un appel à témoins lancé par la justice

Me Canis : « Connaître
les conditions de l’interpellation »

Tandis que la police des polices continue son enquête
pour établir les responsabilités dans l’interpellation
suspecte d’un Clermontois
de 30 ans la nuit du réveillon, le procureur de la
République de ClermontFerrand appelle les témoins
à se manifester.

Avocat de la famille du jeune homme aujourd’hui dans
le coma, M e Jean-François
Canis s’est exprimé, hier
soir, sur cette affaire.

« Pour nous, l’essentiel,
c e n’ e s t p a s d e s a v o i r
pourquoi les policiers sont
intervenus dans le quar­
tier mais de connaître les
conditions dans lesquelles
cet homme a été interpellé
et les violences dont il a
été victime », explique
l’avocat clermontois.

Nicolas Faucon
nicolas.faucon@centrefrance.com

D

e u x n o u ve l l e s. Le
Clermontois inter­
pellé par la police
lors de la nuit de la Saint­
Sylvestre est toujours dans
le coma et le quartier de la
Gauthière est sous le choc
(voir notre précédente édi­
tion). « On est tous ras­
semblés et on prie
Dieu. On ne veut pas pen­
ser au pire », confie un
ami du trentenaire hospi­
talisé, qui souhaite rester
anonyme.
Les faits remontent à la
nuit de samedi à diman­
che. Prévenus par un coup
de fil de la présence d’un
homme en sang dans le
quartier, les policiers arri­
vent à La Gauthière. Ils ne
voient nulle trace d’hom­
me à terre, mais un grou­
pe de jeunes dont l’un
lance des projectiles sur

Une marche
silencieuse samedi
TENSION. L’interpellation s’est déroulée vers 3 heures du matin le 1 janvier près du centre
commercial de La Gauthière. PHOTO D’ARCHIVES THIERRY NICOLAS
er

leur véhicule. L’auteur
présumé, décrit comme
« très énervé » par les for­
ces de l’ordre, est arrêté et
maîtrisé de façon musclée
puis est victime d’un ma­
laise cardiaque au com­
missariat.
Dans le quartier, déjà se­
coué en juin 2010 par la
blessure par balle d’un

AÉROPORT

Dublin nouvelle destination
au départ de Clermont-Ferrand
Ce n’est pas encore officiel
mais la destination figure
sur la carte de vœux animée du site Internet de
l’aéroport de Clermont.

Après Southampton l’an­
née dernière avec la com­
pagnie Flybe dont les vols
reprendront en mai, Madrid
dès le 9 janvier avec Air
Nostrum, filiale d’Iberia,
c’est Dublin qui devrait ap­
paraître dès le mois de mai
sur le tableau des vols en
partance de Clermont­
Ferrand. Rien d’officiel en­
core mais l’affaire semble
bien engagée. À tel point
qu’elle devrait être officiali­

sée d’ici la fin de semaine.
Selon nos informations, la
liaison serait assurée par Ci­
tyJet. Fondée 1994, cette
compagnie irlandaise est
devenue une filiale d’Air
France KLM en 2008.
La liaison avec Dublin
fonctionnera sur le même
modèle que celle des vols
sur Southampton. Il s’agirait
d’une liaison saisonnière
entre mai et octobre. Deux
rotations hebdomadaires
sont prévues pour le mo­
ment avec, sans doute,
l’ajout d’une troisième du­
rant juillet août. ■
Jean-Pierre Vacherot

SAINT-CHÉLY-D’APCHER

Mouvement de grève
à l’usine d’ArcelorMittal
Une quarantaine de salariés de l’usine d’ArcelorMittal de Saint-Chély-d’Apcher
(Lozère) a entamé hier matin un mouvement de grève
pour défendre l’emploi.
« Ce mouvement vise à
protester contre les mena­
ces de suppression d’une
cinquième équipe et du
non­renouvellement des

contrats intérimaires », a
précisé l’Union départe­
mentale de la CGT, qui a
appelé à la grève. Selon la
direction de ce site, qui
emploie quelque 190 per­
sonnes, cette grève con­
cerne un secteur qui ne
bloquera la production de
l’usine que si le mouve­
ment se prolonge jusqu’à
lundi. ■

jeune Tchétchène au
cours d’une partie de foot­
ball nocturne (NDLR
l’auteur n’a toujours pas
été identifié), la tension
est perceptible. Plusieurs
vitrines de commerces ont
eu leur vitrine caillassée,
dimanche soir.
L’enquête de l’inspection
générale de la police na­

tionale de Lyon se pour­
suit. Hier, le procureur de
la République de
Clermont­Ferrand Gérard
Davergne a invité les rive­
rains ayant assisté aux
événements de cette soi­
rée à se faire connaître.
« Si des jeunes du quartier
ont vu quelque chose,
qu’ils se manifestent. » ■

Pour M e Canis, ces vio­
lences « sont certainement
graves car elles ont entraî­
né des blessures, un arrêt
c a rd i a q u e e t u n c o m a
dans lequel il est toujours
aujourd’hui, ceci alors
qu’il était en parfaite santé
et qu’il n’avait jamais eu
de problèmes cardiaques
auparavant. »
Le conseil s’étonne de la
communication réalisée
par le parquet. « Ce qui est
dur à comprendre, c’est

que le parquet semble
communiquer sur les rai­
sons de l’interpellation,
comme si certains faits
pouvaient justifier des vio­
lences policières. On sem­
ble montrer un quartier
du doigt et on stigmatise
les personnes qui y habi­
tent comme des voyous
potentiels à l’égard des­
quels certaines méthodes
irrégulières pourraient être
employées. »
Et l’avocat de poursui­
vre : « La famille que je re­
présente veut préciser que
la victime était seule au
moment de l’interpella­
tion, tandis qu’il y avait de
nombreux véhicules de
police autour. Et pour
nous des violences ont été
commises par plusieurs
policiers. » Des violences
que l’enquête de l’inspec­
tion générale de la police
nationale devra détermi­
ner.
Une marche silencieuse
sera organisée samedi à
15 heures en soutien de la
famille. ■

CLERMONT-FERRAND ■ Les ex­retaités abandonnent pour raison de santé

Les boulangers octogénaires renoncent
Douze jours. C’est ce qu’a
duré l’aventure des deux octogénaires qui avaient décidé de rouvrir une boulangerie à Clermont-Ferrand.
Une tuile. C’est le mot
qu’emploie G eorges,
84 ans, pour résumer ce
qui lui arrive, à lui et son
épouse Suzanne, 81 ans.
« Je vous avoue que je
m e s u i s t r o m p é . Je n e
pensais pas que cela dure­
rait si peu, on est passés
pour des imbéciles », lâ­
che­t­il avec amertume.
La boulangerie de l’ave­
nue de Bordeaux, à
Clermont­Ferrand, dans
laquelle le couple avait
mis toute son énergie, ses
espoirs, ses économies
aussi, n’a fonctionné au
total qu’une douzaine de
jours après son ouverture,
le 21 novembre.

Un défi un peu fou

 plus de 80 ans, Geor­
ges et Suzanne avaient dé­
cidé de relever un défi un
p e u f o u . Re t r a v a i l l e r,
« pour mettre un peu de
beurre dans les épinards »,
ouvrir une boulangerie­
pâtisserie, se remettre aux
fourneaux. Repartir
aujourd’hui, comme hier.
Pas très longtemps, un an
ou deux. Georges attaque­

COMMERCE. Suzanne et Georges Gardon (à droite), le jour de l’ouverture de leur boulangerie-pâtisserie, avenue de Bordeaux à Clermont. L’aventure n’aura duré que douze jours pour le couple
d’octogénaires. PHOTO D’ARCHIVES RÉMI DUGNE
rait sa journée à minuit,
passerait le relais à son
épouse au petit matin,
pour accueillir et servir les
clients, toute la journée…
« Ce n’est pas le travail qui
me faisait peur », rappelle
Georges Gardon, « mais
voilà, j’ai 84 ans, c’est
tout ! » Mal de dos, perte
de sommeil, fatigue in­
tense : « Quand j’ai racon­
té au docteur ce qui m’ar­
rivait, il m’a demandé si je

n’étais pas malade », ra­
conte l’octogénaire qui n’a
rien perdu de son sens de
l’humour.
Aujourd’hui, c’est cer­
tain, le couple ne repren­
dra plus le travail. La bou­
langer ie­pâtisser ie ne
rouvrira donc pas de sitôt.
« C’est bête car nous
avons perdu de l’argent
dans l’affaire, mais on ne
doit rien à personne, on
peut sortir la tête haute ».

Reste que la boutique et le
fournil, refaits à neuf, exis­
tent maintenant. Georges
et Suzanne sont proprié­
taires des murs et comp­
tent le rester. En cette
nouvelle année, leur vœu
le plus cher serait de re­
vendre le fonds de com­
merce à « un jeune, qui
souhaite s’installer ». Leur
insolite aventure n’aurait,
alors, pas été complète­
ment vaine… ■
Catherine Jutier
catherine.jutier@centrefrance.com

Cantal

6

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

Campus

L'actuCampus
des étudiants

CALENDRIER ■ Cinéma, musique, sport, études… Quelques rendez­vous pour commencer l’année du bon pied

Six tempsforts pour bien démarrer2012

Infosup, sortie glisse et festival du court en janvier, Hippocampus en avril, Europavox en mai… Petit tour des
événements à ne pas manquer début 2012.

L

4

Théau Monnet

es étudiants auront de
quoi s’occuper en cet­
te année 2012 qui
s’annonce chargée.
Le grand salon de
l’orientation. Du 19 au
21 janvier : le salon In­
fosup se tiendra au Poly­
dôme. L’objectif de ce sa­
lon à destination des
lycéens, des étudiants ou
des professionnels sera de
réunir un maximum d’in­
formations concernant les
études supérieures et les
métiers. Avec la présence
de 150 stands, 50 con­
seillers d’orientation et
100 professionnels.
Une semaine sur les
pistes. Du 23 au
27 janvier : la Semaine
de la Glisse, organisée par
le SUAPS. Pour 24 € tout
compris (transport, maté­
riel, forfait), les étudiants
inscr its pourront aller
skier à Super­Besse. Tou­
tes les informations sur
sport.clermont­universi­
te.fr, inscriptions directe­

1

2

è À VOTRE AVIS
Vos temps forts
pour cette
année 2012 ?

FANNY

Étudiante en Anglais

Pas un temps fort en
particulier mais
plusieurs. Tous les
mercredis, nos
enseignants/assistants
d’anglais sont au Still,
c’est l’occasion de
discuter avec eux et
d’autres étudiants dans
une bonne ambiance.

5

À NOTER. Le festival Hippocampus, dont l’édition 2010 avait été marquée notamment par la prestation de Sergent Garcia, revient le
26 avril. PHOTO D’ARCHIVES PIERRE COUBLE
ment au SUAPS (15 bis,
rue Poncillon).
Le retour de l’Electric
Palace. Du 27 janvier au
4 février, le 34e Festival
international du court mé­

3

trage de Clermont­Ferrand
animera la ville. Grand
rendez­vous culturel cler­
montois, le festival ryth­
mera cette semaine avec
ses projections program­

mées dans différentes sal­
les, propices aux décou­
vertes, aux rencontres et à
la bonne humeur. Toutes
les informations sur
clermont­filmfest.com.

Étudiant en IUT Télécom

À part le festival du
court et quelques
soirées au B.Box, je
trouve que Clermont
manque un peu
d’ambiance. Au niveau
national et international,
j’attends l’élection
présidentielle et l’Euro
2012 avec impatience.

Pour animer les soirées
de cette semaine festiva­
lière, la brasserie­concert
de l’Electric Palace se tien­
dra place de l’ancienne
gare routière, proposant

INSERTION ■
Mardi de l’emploi

L’UDA SIGNE VENDREDI
« Clermont, étendard de la nouvelle
université française ». C’est ainsi
que Valérie Pécresse avait vanté
l’Université d’Auvergne lorsqu’elle
était venue, l’an dernier, en tant
que ministre de l’Enseignement
supérieur, signer le transfert à
l’établissement de la propriété de
ses bâtiments. Une première,
rendue possible par la loi sur
l’autonomie, qui sera réellement
effective ce vendredi avec la
signature, en préfecture, des actes
notariés.

6

■ TEXTO

■ D’UN AMPHI À L’AUTRE

Le mardi 10 janvier à
14 heures, le responsable
d’un cabinet de recrute­
ment donnera de précieux
conseils pour préparer son
CV, lettre de motivation et
entretien d’embauche, à
l’Espace Info Jeunes, rue
Saint­Genès, à Clermont.
Inscriptions
au
04.73.14.72.34 ou espa­
ce.emploi.forma­
tion@orange.fr. ■

À VOIR ET REVOIR
En attendant le prochain rendez­vous
(18 janvier, sur les métamatériaux),
tous les Mercredis de la science
passés sont consultables en vidéo sur
le site videocampus.univ­bpcler­
mont.fr, entre autres contenus.

TABLE
RONDE
ABDELLAH

neuf soirées­concerts gra­
tuites. Programmation à
venir.
Facs et écoles vues de
l’intérieur. Les écoles et
universités de la ville
préparent déjà leurs jour­
nées portes­ouvertes. Le
groupe ESC Clermont
ouvr ira ses portes le
28 janvier et le 24 mars.
L’Université Blaise­Pascal
et l’Université d’Auvergne
seront ouvertes au public
le 10 mars. L’école d’archi­
tecture de Clermont­
Fe r r a n d s e v i s i t e r a l e
18 février.
Hippocampus, 13 e édition. Du 26 au 28 avril
aura lieu le festival
Hippocampus. Après avoir
accueilli Dub inc, Oxmo
Puccino, Sergent Garcia,
l’association créée par des
étudiants passionnés de
culture et de musique
tiendra son chapiteau mu­
sical place du 1er­Mai.
Europavox, puissance 4. Du 26 au 28 mai :
le festival de musique
Europavox se tiendra pla­
ce du 1er­Mai. Cette mani­
festation européenne rem­
porte un succès
g ra n d i s s a n t d e p u i s s a
création en 2006 et propo­
sera plusieurs dizaines de
concerts sur ses quatre
scènes. ■

«L

a Transmission/Reprise… et les Hommes
dans tout ça ? ». Le 12 janvier à 17 h 30, à l’ESC. Animée par Lynda Saoudi, professeur de management et
de gestion des ressources
humaines. En présence de
nombreux experts – MarieLuce Bozom (Phoebus communication) Christiane Flao
(Previ Audit), Arnauld Courdesses (Babymoov)… – et
d’enseignants.

CONCERTS ■
Cette semaine
à la Coopé
La Coopérative de Mai re­
prend du service, mercredi
prochain, avec un concert
de Zazie, à 20 heures. Le
lendemain, jeudi 12 jan­
vier, premier Afterwork de
l’année, animé par Interdit
d e Fa u t e u i l . Ve n d re d i
13 janvier, à 20 h 30, soirée
Sophiane avec Babayaga,
Va n u p i é e t l a B o î t e à
ooTi. ■

■ Rendez-vous
jeudi prochain
Vous retrouverez votre
page « Campus », rendezvous hebdomadaire de
La Montagne consacré
aux étudiants, le jeudi
12 janvier. Vous pouvez
nous contacter par email
à l’adresse : roland.seguy@centrefrance.com.
Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

SOLDES. Dès mercredi prochain. Les

soldes d’hiver commenceront dans
exactement six jours, soit le mercredi
11 janvier, dès 8 heures du matin.
D’une durée légale de cinq semaines,
ils s’achèveront mardi 14 février. Cela
laissera donc le temps aux consom­
mateurs et aux amoureux de préparer
dignement, tout en réalisant des éco­
nomies, la Saint­Valentin ! ■

LA MONTAGNE
A lire samedi

SANG. Les prochaines collectes. Lun­

Quatre fratries sportives en portrait. Huit sportifs
ont la particularité d’être frères et sœurs. Athlètes
de haut niveau pour la majorité, ils portent haut les
couleurs du sport cantalien. Ils s’adonnent à l’athlétisme, au football, au rugby, au basket et au golf. La
série de quatre portraits sera programmée tous les
samedis. Elle commencera par Claire et Jean Privat.

Cantal

7

di 9 janvier, salle multi­activités à Ar­
pajon­sur­Cère, de 9 h 30 à midi et de
15 h 30 à 19 h 30. Mardi 10 janvier,
salle multi­activités à Arpajon­sur­
Cère, de 16 heures à 19 heures. Jeu­
di 12 janvier, lycée polyvalent à Mau­
r iac, de 8 h 30 à 11 heures. Lun­
di 16 janvier, salle Besserette à
Saint­Flour, de 11 heures à 13 heures
et de 15 h 30 à 19 heures. ■

L'actu

CLIMAT ■ Le Cantal a connu une météo très contrastée en 2011 et l’année est qualifiée de “très exceptionnelle”

L’année de presque tous les records

En 2011, la sécheresse a
frappé le Cantal.
Parallèlement,
l’ensoleillement du
département a atteint
139 jours.

pas là, le soleil est roi. Et en
2011, le Cantal a été bien servi.
« L’année a été faste, même si
les records n’ont pas été battus,
sourit Jean­Pierre Lemarchand.
2011 est la deuxième année la
plus ensoleillée depuis 1991. La
première reste 1997 ».

L’année la plus chaude
depuis 1923

Thibault Jourdan

«L’

année 2011 est cel­
le de presque tous
les records », s’ex­
clame Jean­Pierre
Lemarchand, délégué départe­
mental de Météo France à la
station d’Aurillac. Températures
élevées, ensoleillement géné­
reux et faibles précipitations ont
conduit à une sécheresse géné­
ralisée.
« Celle­ci a démarré dès le
mois de janvier. Elle a atteint
son paroxysme entre fin avril et
début mai », détaille le météo­
rologue. Les agriculteurs ont été
parmi les premiers touchés par
les effets du manque d’eau.

36 jours
d’ensoleillement
supplémentaires
A titre d’exemple, il est tombé
à Aurillac 830 millimètres de
pluie l’an dernier. « Le secteur
n’avait pas connu de période
aussi sèche depuis 1985
et 1989 », explique le météorolo­
giste.
Seuls les mois de juillet et dé­
cembre n’ont pas été déficitaires
en précipitations. « Sur l’année,

SÉCHERESSE. La sécheresse a touché le Cantal en 2011. Sur l’année, il manque 250 à 450 millimètres de précipitations
à l’échelle du département. PHOTO D’ARCHIVES CHRISTIAN STAVEL
il manque 250 à 450 millimètres
de pluie sur l’ensemble du dé­
partement. Cela représente
deux à trois mois de pluie. » A
l’arr ivée, 2011 se démarque
comme étant la troisième année
la plus sèche selon des relevés
effectués depuis soixante ans.
Pourtant, certains épisodes lo­

caux ont été riches en eau. Cet
été, lors d’orages, il est tombé
plus de 100 millimètres de pluie
en moins de deux heures dans
le secteur de Salers. En décem­
bre, 600 millimètres se sont
abattus sur la montagne canta­
lienne, soit l’équivalent d’un an
de précipitations dans une ville

comme Clermont­Ferrand. Pro­
blème : cela ne permet pas de
combler le manque d’eau accu­
mulé les mois précédents, « en
partie parce que les eaux de
pluie rejoignent immédiatement
les rivières », précise Jean­Pierre
Lemarchand.
Quand les nuages gris ne sont

Au total, le département a
compté 36 jours d’ensoleille­
ment supplémentaires par rap­
port à la moyenne qui est de
103. Sur l’année, cela représente
un bonus de 266 heures.
Les températures, elles, ont
suivi et ont été en hausse. Seul
le mois de juillet a été en des­
s o u s d e s a t t e n t e s. A i n s i , à
Aurillac, les températures ont
dépassé 25°C pendant 5 jours
uniquement contre 15 habituel­
lement.
Parallèlement dans le départe­
ment, deux mois se sont déta­
chés au niveau des chaleurs en­
registrées : avril et septembre.
« 2 0 1 1 e s t l’ a n n é e l a p l u s
chaude depuis 1923, époque à
laquelle les relevés météorologi­
ques étaient effectués à Saint­
Flour. Elle égale 2003 », déve­
loppe le délégué général de Mé­
téo France.
Globalement, les températures
de 2011 sont supérieures dans
le Cantal de 1,6°C par rapport à
la moyenne normale observée
sur les trente dernières années.
« Au niveau mondial égale­
ment, l’année a été chaude. Elle
est entrée dans le lot des dix an­
nées les plus chaudes depuis
150 ans », souligne le météoro­
logiste. ■

INSOLITE ■ Le peintre Michel Four et Gérard Delos, concepteur du carré Delos, unis pour « Galette en fête »

Des parapluies carrés… beaux comme du bon pain
L’art au service de l’artisanat…
c’est ce credo qui a porté sur les
fonts baptismaux une création
originale dans le cadre de l’opération « Galette en fête », 2e du
nom : la toile d’un peintre pour
orner un parapluie carré.
Michel Four jouit d’une re­
nommée internationale, multi­
pliant les expositions en France
et à l’étranger. Gérard Delos,
deux fois primé au concours Lé­
pine (le concours national des
inventeurs), a quant à lui réin­
venté le parapluie.

Tous deux se sont unis, à la
demande de Christian Vabret,
président de la fédération des
boulangers et boulangers­pâtis­
siers du Cantal et meilleur
ouvrier de France, pour créer la
sensation, à l’occasion de la
2e opération « galette en fête ».

Carré Delos en série
limitée à gagner
CRÉATION. Le peintre Michel Four (à g.) et Gérard Delos (à d.) réunis par
Christian Vabret pour une création originale mêlant art et artisanat.

C’est ainsi que la toile de l’un,
sur le thème du pain (une tour­
te, un pain et une baguette po­
sés sur un torchon), orne le pa­

rapluie de l’autre. Leur
association a donné naissance à
une série limitée de Carré De­
los.
Chaque boulangerie partici­
pant à l’opération galette se ver­
ra dotée d’un parapluie issu de
cette collection unique. Il sera
remis à un de ses clients vain­
queur du tirage au sort de la
tombola, le 23 janvier 2012.
Après cette date, le pain s’affi­
chera et transformera les rues
du Cantal en galerie d’art à ciel
ouvert. ■

Cantal

8

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

Cantal

L'actu

PATRIMOINE ■ Des artisans d’art groupés en association pour réduire les frais et trouver de nouveaux clients

« Notreprojetidéal, une maisond’arts »

Sous l’égide du tapissier
Pierre Boudou, une douzaine d’artisans d’art du
Cantal se sont groupés en
association pour avoir une
meilleure visibilité.

dernier, renouveler pour la
seconde fois sa participa­
tion au Salon international
du patrimoine culturel qui
se tient chaque année au
Carrousel du Louvre.
« Notre souhait était d’être
présents sur un salon plus
grand et plus important,
pour espérer cibler de
nouvelles clientèles et no­
tamment les acheteurs
parisiens. »

Delphine Léger

«S

ouvent, nous
étions quelques
artisans d’art du
Cantal à nous croiser sur
les expositions de la ré­
gion. J’ai alors eu l’idée de
nous regrouper en asso­
ciation, sur les conseils
d’un ami artisan du Lot où
il existe un collectif depuis
de très nombreuses an­
nées », raconte le prési­
dent Pierre Boudou, lui­
même artisan tapissier dé­
corateur.

Exposer
à moindre coût
Immatriculée dans les
premières semaines de
2006, l’association des mé­
tiers d’art du Cantal fédére
aujourd’hui une douzaine
d’adhérents. « Toutefois,
notre objectif n’est pas
d’avoir le plus grand nom­

Un site internet
cette année

VITRINE. Pierre Boudou, président de l’association des métiers d’art du Cantal, héberge dans sa boutique de tapissier des œuvres
d’autres membres du collectif, comme ici une sculpture de Marèze. PHOTO PIERRICK DELOBELLE
bre de membres, mais
plutôt des valeurs com­
munes comme la déten­
tion d’un savoir­faire, une
vue contemporaine de
l’artisanat ou encore l’es­
prit de groupe. »

■ AGRICULTURE
FORMATION ■ Bâtiments d’exploitation

Le service juridique de la chambre d’agriculture organi­
se une journée de formation sur le thème « Mes bâti­
ments d’exploitation, penser à demain… », jeu­
di 19 janvier, de 9 h 30 à 17 heures, à la chambre
d’Agriculture, à Aurillac. L’objectif est d’identifier les élé­
ments à prendre en compte préalablement à la cons­
truction de bâtiments d’élevage, d’en présenter les diffé­
rents types et d’acquérir les éléments techniques sur
leur aménagement.L’inscription, gratuite, est obligatoire
au 04.71.45.55.20. ■

■ La phyto­aromathérapie en élevage

L’association Cant’Adear organise une formation intitu­
lée Phyto­aromathérapie pratique en élevage à Aurillac
les 12 et 13 janvier avec Philippe Labre, vétérinaire.
L’objectif de la formation est de donner à l’éleveur des
bases cohérentes pour soigner les pathologies quoti­
diennes des ruminants par phyto­aromathérapie, en
privilégiant la connaissance et l’utilisation d’un nombre
limité de plantes et d’huiles essentielles fondamentales.
C’est également connaître le raisonnement d’utilisation
et le mode d’action des plantes médicinales par rapport
aux médicaments chimiques. Cette formation est ouver­
te à toute personne intéressée dans la limite des places
disponibles, avec priorité aux éleveurs. Tarif : gratuit
pour les agriculteurs et les personnes en démarche
d’installation agricole. Renseignements auprès d’Hélène
Gaudon au 04.71.43.30.50 ou par e­mail, canta­
dear@orange.fr. ■

MARCHÉ DE MAURIAC ■ Lundi 2 janvier :
broutards apport total 80
Cours reconduits.
Mâles croisés, apport 27. 280­320 kg : U = 2,44­2,52 € ;
R = 2,36­2,44 €. 330­370 kg : U = 2,39­2,48 € ;
R = 2,32­2,41 €. 380­420 kg : U = 2,39­2,48 € ;
R = 2,32­2,41 €.
Mâles salers, apport 13. 280­320 kg : R = 2,06­2,13 €.
330­350 kg : R = 2,06­2,13 €. 350­400 kg : R = 2,06­2,13 €.
Fe m e l l e s c ro i s é e s , a p p o r t 3 3 . 2 2 0 ­ 2 5 0 k g :
U = 2,06­2,13 € ; R = 1,98­2,06 €. 270­290 kg :
U = 2,06­2,13 € ; R = 1,98­2,06 €.
300 et + : U = 2,01­2,13 € ; R = 1,98­2,01 €.
Gros bovins, apport 7. Non côtés. ■

Avec pour objectif, entre
autres, de participer aux
salons à moindre frais, le
collectif essaie d’être re­
présenté sur les événe­
ments régionaux « En
2011, nous avons exposé à

Cahors, Pompignan, à la
grande halle d’Auvergne et
bien sûr à Aurillac. Cha­
cun reste libre d’être pré­
sent à titre individuel sur
les différentes manifesta­
tions, mais avoir un stand

commun permet de parta­
ger les frais et de repré­
senter les métiers d’art du
Cantal dans une plus
grande globalité. »
Mais surtout, l’associa­
tion a pu, en novembre

Avec notamment dans
ses rangs, un ébéniste, un
photographe, une sculp­
trice, un forgeron d’art, un
encadreur, une mosaïste
vitrailliste, un designer
sculpteur ou encore un
professionnel des patines
murales, le projet ultime
de l’association reste la
création sur Aurillac d’une
« maison » regroupant les
artisans d’art. Un espoir
que nuance Pierre Boudou
« Il y aura peut­être une
possibilité avec la rénova­
tion du quartier Saint Gé­
raud, mais tout cela reste
hypothétique. Pourtant, ça
se fait partout ailleurs. En
2012, plus sûrement, nous
allons travailler à la créa­
tion d’un site internet de
l’association. » ■

DOCUMENT DU MOIS ■ Exposées aux Archives départementales en janvier

LesreliquesdesEnfarinésen1671 et 1795

En mai 2011 a été célébré,
dans la Châtaigneraie, le
centenaire de la fin du
schisme des Enfarinés de
Cassaniouze.
Ces populations, profon­
dément catholiques,
n’avaient pas accepté le
Concordat conclu en 1801,
après la tourmente révolu­
tionnaire, entre Napoléon
et le pape. La séparation
des Églises et de l’État
ouvrit la voie à une récon­
ciliation, qui fut célébrée
en mai 1911 par la venue
de l’évêque de Saint­Flour
au hameau de la Bécarie,
où vivait la famille Mal­
bert, dernière représen­
tante de cet attachement
aux « anciens évêques »
(antérieurs à la Révolu­
tion).

Des étuis de papier
scellés à la cire rouge

La dernière descendante
de cette famille a confié à
la mairie de Cassaniouze,
avant de vendre la Béca­
rie, des souvenirs de fa­
mille qui sont aujourd’hui
conservés dans l’église pa­
roissiale. Outre des livres
et un chapelet, on y trouve
des reliques de saints ren­
fermées en 1671 dans des
étuis de papier scellés de

chaient physiquement aux
« anciens évêques », alors
même que leurs prêtres
étaient morts et qu’ils
n’avaient plus ni eau béni­
te ni saintes espèces.

Signe de légitimité

TRÉSOR. Authentique de reliques, par le vicaire général
de l’évêque de Rodez (1671).
cachets de cire rouge et
deux « authentiques » de
reliques : l’une, de 1671,
provenant du vicaire géné­
ral de l’évêque de Rodez,
qui reconnaît pour
authentiques les reliques ;
l’autre de l’abbé Delom
(1795), qui explique qu’il a
emporté de Sénepjac
(commune de Mouret,
Aveyron) ces reliques,
« pour les libérer de la dé­
prédation et de la profa­

nation », à l’époque de la
persécution. L’abbé Delom
fut l’un des « pontifes » de
la Petite­Eglise ; il prati­
quait le culte (eucharistie,
baptême, mar iage et
même exorcismes), com­
me plusieurs confrères des
confins de l’Aveyron et du
Cantal, dans les fermes
écartées et dans les bois.
Ces reliques, précieuse­
ment conservées par les
« Enfarinés », les ratta­

On ne dira jamais assez
l’importance des reliques
dans l’histoire du catholi­
cisme : présence réelle des
saints, elles sont dans la
pierre d’autel où est célé­
brée l’eucharistie ; elles
servent naturellement au
culte des saints ; on prête
serment sur elles ; leur
authenticité doit être re­
connue par le pouvoir
épiscopal ; on leur deman­
de des miracles.
Leur possession assurait
à la « dissidence » de Cas­
saniouze des objets de dé­
votion et un signe tangible
de la légitimité tirée des
évêques d’Ancien Régime.
Ces reliques sont exposées
aux Archives départemen­
tales durant le mois de
janvier.
L’association « Les Gens
du Veinazès » viennent de
publier une chronique in­
titulée « Les Enfarinés de
Cassaniouze : une étrange
histoire de fidélité (1801­
1911) ». ■

Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

LE PIÉTON

… a déjà arrêté
ses dates de l’été

9

LES EXPOSITIONS HIVER-PRINTEMPS À NE PAS MANQUER
MUSÉES D’AURILLAC. Musée d’art et d’archéologie.

Chaque année, et même au cœur de l’hiver, le Piéton
piaffe déjà d’impatience à l’idée de profiter des
futures réjouissances festivalières et estivales. La
perspective de la prochaine édition du Festival de
théâtre de rue d’Aurillac promet, cette année encore,
son lot de surprises, lesquelles seront légèrement
décalées dans le calendrier. Pour l’édition 2012, le
Piéton a déjà arrêté les dates, qui courront du 22 au
25 août, soit une semaine plus tard qu’à l’accoutumée
et selon la traditionnelle formule de quatre jours. Une
belle perspective pour patienter dans le froid.

« L’éthique d’une vie » présentera une partie du
fonds Henri Mondor, du 14 février au 25 août au
musée. Dans le cadre du festival Hibernarock,
« L’œil rock », clichés de Renaud Montfourny, pho­
tographe aux Inrockuptibles, du 2 mars au 5 mai, à
la Sellerie. Du 30 mars au 9 juin, expo « Le corps de
la peinture », œuvres de Claude Chaigneau, aux
Écuries. ■
Muséum des volcans. Expo née de la rencontre avec
la LPO, « Sur un arbre perché » effectuera, en mars,
un large tour d’horizon des espèces d’Auvergne et
s’interrogera sur leur préservation. ■

Aurillac

Ecoutez-voir

DEUXIÈME PARTIE DE SAISON ■ Dans la pluralité des formes, les spectacles reprennent du service jusqu’en juin

La culture est de retour, faites tourner !
Pas le moins du monde
groggy par la trêve des
confiseurs, la culture
revient, plus alerte que
jamais, et avec elle un lot
de découvertes à déguster
sans modération jusqu’au
mois de juin.

P

■ BIENTÔT AU PRISME
■ Patrick Fiori
Concert vendredi 20 janvier,
à 20 h 30. Tarifs : de 44 à 37 €. ■

■ Franchise postale
Théâtre de et avec Pierre Ri­
chard. Samedi 21 janvier, à
20 heures, au Centre des con­
grès. Tarif unique : 35 €. ■

Julien Bachellerie

our inaugurer 2012, le
public est invité à cirer
ses chaussures de danse,
à s’affûter les tympans et
à ouvrir grand les mirettes. Au
dire des affiches qui se profi­
lent, pas d’hibernation prévue
pour la culture. Encore moins
de sieste à l’orée des beaux
jours printaniers.
Les plus difficiles des specta­
teurs seront de nouveau com­
blés par des choix pointus, élé­
gants et surtout assumés dans
le champ contemporain. Les
plus indécis seront nécessaire­
ment séduits par une offre large,
éclectique dans ses tonalités et
généreuse dans ses formes.
Qu’il s’agisse de théâtre, de dan­
se, de musique ou d’exposi­
tions. What else ? Peut­être plu­
sieurs cafés pour les plus
sportifs qui souhaiteront, sans
s’endormir, jouer la carte de
l’exhaustivité entre théâtre mu­
nicipal, musées, Prisme ou en­

■ Âge tendre et tête
de bois # 6
Concert vendredi 3 février, à
14 h 30 et 20 h 15. Tarifs : 56 et
52 €. ■
SWING. Avec la nouvelle édition de « Ça jazz en ville », prévue les 10, 11 et 12 mai, la musique de Coltrane et Mingus
s’invitera à nouveau à Aurillac. Cette année, le pianiste Andy Emler officiera en chef de file. PHOTO DR
core conservatoire. S’il ne fallait
citer que quelques dates, rete­
nons déjà les deux spectacles si­
gnés de Carolyn Carlson (Le Roi
penché et Lady Blue ­ revisited),
de même que celui de Claude
Brumachon (Ashbury St.) pour
la danse et les grands noms.
Dans le versant percutant et in­
ventif du jeune théâtre, la nou­
velle création de Nadège Pru­
gnard (Neige… et autres

ébauches), comme l’écriture du
Souffleur de verre (Angels in
America) souffleront un vent vi­
vifiant sur les planches du théâ­
tre.
Des planches qui accueille­
ront, par ailleurs, plusieurs ren­
dez­vous festivaliers : les Ren­
contres chorégraphiques
départementales et les
« 36 heures » pour la danse ;
« Ça jazz en ville », « Hiberna­
rock » (le 1 er mars avec Daniel

Darc et le 2 mars avec Richard
Gotainer) et Voyage d’hiver (le
10 mars avec Vicente Pradal Fla­
menco et le 11 mars avec Bap­
tiste Trotignon), le tout pour la
musique.
Enfin, dans le registre du clas­
sique, le Conservatoire comble­
ra les mélomanes avec une pro­
grammation riche et ambitieuse
(notamment une soirée musi­
que serbe le 11 février et le Trio
Ottocento le 3 mars). ■

■ Cirque de Pékin
Dimanche 11 mars, à 17 heures.
Tarifs : de 46 à 31 €. ■

■ Voca People
Spectacle musical, jeu­
di 15 mars, à 20 h 30. Tarifs : 39
et 33 €. ■

■ Chœurs et danses
de l’armée russe
Spectacle musical, same­
di 31 mars, à 20 h 30. Tarifs : 45
et 36 € ■

Des charmes de « Blue lady » aux séductions de « Dom juan »
Entre théâtre et danse, l’agenda
du théâtre municipal joue l’exhaustivité des registres et des
écritures. Un panorama de la
création actuelle à découvrir tous
âges et aspirations confondus.

1

Théâtre. Cependant tout ar­
rive, de Philippe Ponty, par
le Bottom Théâtre. Mar­
di 10 janvier, à 20 h 45.
Du rififi à l’Élysée, par l’asso­
ciation Handynamic et Media
production. Vendredi 13 janvier,
à 20 h 45.
Dans la nuit la plus claire, de
Philippe Jacottet, par la compa­
g n i e So u n d Tra c k . Ve n d re ­
di 20 janvier, à 20 h 45.
Dom Juan, de Molière, par la
compagnie Metro Mouvance.
Mardi 7 février, à 20 h 45.
Neige… et autres ébauches, de
Nadège Prugnard, par la com­
p a g n i e Ma g m a Pe r f o r m i n g
Théâtre. Lundi 5 et mar­
di 6 mars, à 20 h 45. Entrée li­

CAROLYN CARLSON. La chorégraphe et directrice du Centre chorégraphique
national de Roubaix revient avec Blue Lady et Le Roi penché. PHOTO DR
bre.
Invisibles, de Nasser Djemaï,
par la compagnie Repères. Mar­
di 13 mars, à 20 h 45.
Petites histoires de la folie ordi­
naire, de Petr Zelenka, par le
collectif DRAO. Jeudi 22 mars, à
20 h 45.

Jusqu’à ce que les auteurs vi­
vants nous rassemblent (2e par­
tie), par la Compagnie de l’Inti­
me. Samedi 24 mars, à
17 heures.
La nuit sera chaude, de et avec
Jo s i a n e Ba l a s k o. Sa m e d i
24 mars, au Prisme, à 20 heures.

Tarifs : 42 à 36 €.
L’apprenti, de Daniel Keene,
par la compagnie Tabula Rasa.
Les lundi 26, mardi 27 et mer­
credi 28 mars, à 20 h 45, en dé­
localisé.
Angels in America, par la com­
pagnie Le souffleur de verre.
Vendredi 6 avril, à 20 h 45.
Krafff, par le Théâtre de Ro­
mette. Jeudi 19 avril, à 20 h 45.
Jusqu’à ce que les auteurs vi­
vants nous rassemblent (3e par­
tie), par la compagnie de l’Inti­
me. Mardi 24 avril, à 18 h 30.
Une Île, par l’Entreprise. Jeu­
di 3 mai, à 20 h 45.
Danse. Métis – 2, par la
compagnie Wayne Barbaste.
Dimanche 22 janvier, à 16 h 30.
Rencontres chorégraphiques
départementales : samedi 28 et
dimanche 29 janvier.
Requiem, par la compagnie La
Z a m p a . J e u d i 2 f é v r i e r, à
20 h 45.
Cygnes etc... et Pliage(s), par la

2

compagnie Pedro Pauwels. Ven­
dredi 10 février, à 20 h 45.
Festival chorégraphique des
« 36 heures », du jeudi 23 au
mardi 28 février.
Le Roi penché, par Carolyn
Carlson ­ CCN de Roubaix. Di­
manche 26 février, à 16 h 30.
Blue Lady (revisited), par Caro­
lyn Carlson. Mardi 28 février, à
20 h 45.
Ashbury St., par Claude Bru­
machon et Benjamin Lamarche­
CCN de Nantes. Jeudi 8 mars, à
20 h 45.
Chambres d’hôtels, par la com­
pagnie Paul les oiseaux. Vendre­
di 27 avril, à 20 h 45.
Jeune public. Abeilles, ha­
billez­moi de vous, par la
compagnie Pour ainsi dire. Mer­
credi 1er février, à 15 h 30.
Où va l’eau ?, par la compa­
gnie O’Navio Théâtre (très jeune
public, 12 à 24 mois). Dimanche
29 avril, à 11 heures, 16 heures
et 17 h 30. ■

3

Cantal

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

Aurillac
■ CARNET

Dans les rêves et cauchemars de Némo

LA MONTAGNE

SPECTACLE JEUNE PUBLIC. Le drap
recouvrant la petite marionnette
Nemo endormie dans son lit se
transforme en écran où des
personnages prennent vie sous le
regard de deux ombres chinoises.
Mais aussi sous les yeux d’un jeune
public venu au théâtre, hier, pour
assister au spectacle de la
compagnie Pupella­Noguès :
Zoom ! Les vertiges du rêve !
A grand renfort d’images et de
sons, tout ce petit monde est
soudain transporté dans la voie
lactée. Inspiré de la bande dessinée
Little Nemo in Slumberland, ce
spectacle a mêlé l’univers de la
bulle et du cinéma. Dans un décor
minimaliste, à l’aide d’une caméra
vidéo, les deux comédiens de la
troupe, et leurs marionnettes
défiant les lois de la gravité, ont
offert un voyage fantastique dans
les rêves et les cauchemars de
Némo, peuplés d’extraits de films
burlesques d’époque. Photo
Christian STAVEL

AGENCE D’AURILLAC. 36, rue du 14-Juillet,
tél. 04.71.45.40.20, fax. 04.71.45.40.25.
Adresse e-mail : aurillac@centrefrance.com

CENTRE-FRANCE PUBLICITÉ

■ Publicité, annonces, avis d’obsèques : 36, rue du

14-Juillet, tél. 04.71.63.81.00, fax. 04.71.63.81.09. Les
samedis, dimanches et jours fériés, tél. 04.73.17.17.17.

URGENCES
SAMU. Tél. 15 (exclusivement).
SAPEURS-POMPIERS. Tél. 18 et 112.
SECOURS EN MONTAGNE. Urgence
ou renseignements, tél. 17.
GENDARMERIE. Tél. 04.71.45.54.00.
COMMISSARIAT DE
POLICE. Tél. 04.71.45.51.00.
POLICE SECOURS. Tél. 17
(exclusivement).
CENTRE MÉDICO-CHIRURGICAL.
Tél. 0.826.399.942.
CENTRE HOSPITALIER HENRI-MONDOR. Tél. 04.71.46.56.56.
MÉDECIN. Médecins de garde,
appeler le numéro de votre
médecin traitant.
PHARMACIE. De 9 heures à
22 heures, pharmacie
Constant-Cussac,
66, rue de Marmiesse, Aurillac,
tél. 04.71.48.23.27. Après
22 heures se rendre au
commissariat de police, rue Pasteur.
MOUVEMENT FRANÇAIS POUR LE

PLANNING FAMILIAL. 8, place de la
Paix, 2e étage, lundi, de 9 heures à
midi ; mercredi, de 15 h 30 à
18 heures ; vendredi, de 14 heures
à 16 heures. Tél. 04.71.64.38.16.
LIGUE CONTRE LE
CANCER. Permanences et accueil au
comité et en établissements,
contact : tél. 04.71.64.13.13
et 06.74.66.17.09.
CANCER SOLIDARITÉ. Aurillac,
permanences et rendez-vous au
centre social de Marmiers,
tél. 06.89.42.38.19.
ENFANCE MALTRAITÉE. Numéro vert
gratuit, 0800-15-0800.
RESAPAC (RÉSEAU D’ACCOMPAGNEMENT EN SOINS PALLIATIFS DANS
LE CANTAL). Tél. 04.71.48.05.66.
ALMA CANTAL (ALLÔ MALTRAITANCE
PERSONNES ÂGÉES ET PERSONNES
HANDICAPÉES). BP 522, Aurillac
cedex, tél. 04.71.43.13.83.
SERVICE AIDES AUX
VICTIMES. Tél. 04.71.64.14.18.
AIDES. Tél. 04.73.99.01.01. ■

■ ÉCHO SPORTIF

LOISIRS ET DÉTENTE
CENTRE AQUATIQUE

A LA PONÉTIE. Lundi,
mardi, 11 h 45-19 h 15 ;
mercredi, 10 heures-19 h 15 ;
jeudi, vendredi, 11 h 45-19 h 15 ;
samedi, 10 heures-12 h 15 et
14 heures-18 h 30 ;
dimanche, 9 heures-13 heures.
04.71.48.26.80.

MÉDIATHÈQUE

HORAIRES.
Lundi, mardi, jeudi, vendredi de
13 heures à 18 heures ; mercredi,
de 10 heures à 18 heures ;
samedi, de 10 heures à
17 heures. Renseignements au
04.71.46.86.36.

LES EXPOSITIONS

MUSEUM DES VOLCANS.
Exposition « L’arbre et l’oiseau »,
du mardi au samedi, de
14 heures à 18 heures.
Tél. 04.71.48.07.00.
GALERIE CLAC. Exposition « Jeff »,
jusqu’au lundi 30 janvier.

CINÉMA

INTOUCHABLES. Jeudi,
vendredi, 14 h 30, 18 heures,
20 h 45. Samedi, 14 h 30,
17 heures, 19 h 45, 22 h 15.
Dimanche, 11 heures, 14 h 30,
17 heures, 20 h 30. Lundi,
mardi, 14 h 30, 18 heures,
20 h 45.
LE CHAT POTTÉ (2D).
Samedi, 14 h 30. Dimanche,
11 heures, 14 h 30.
MISSION IMPOSSIBLE 4 PROTOCOLE FANTÔME. Jeudi,

vendredi, 14 h 30, 18 heures,
20 h 45. Samedi, 19 h 45,
22 h 15. Dimanche, 17 heures,
20 h 30. Lundi, mardi, 14 h 30,
18 heures, 20 h 45.
ALVIN ET LES CHIPMUNKS 3.
Samedi, 14 h 30, 17 heures.
Dimanche, 11 heures, 14 h 30.
HUGOT CABRET (2D).
Samedi, 14 h 30. Dimanche,
11 heures, 14 h 30.
HUGOT CABRET (3D). Jeudi,
vendredi, lundi, mardi, 18 heures.
HOLLYWOO. Vendredi, 14 h 30,
18 heures, 20 h 45.
Samedi, 14 h 30, 17 heures,
19 h 45, 22 h 15. Dimanche,
11 heures, 14 h 30, 17 heures,
20 h 30.
LA DÉLICATESSE. Jeudi,
vendredi, 18 heures,
20 h 45. Samedi, 17 heures,
19 h 45, 22 h 15.
Dimanche, 17 heures, 20 h 30.
Lundi, mardi, 14 h 30, 18 heures,
20 h 45.
LA SOURCE DES FEMMES. Jeudi,
vendredi, 14 h 30, 20 h 45.
Samedi, 17 heures, 19 h 45,
22 h 15. Dimanche, 17 heures,
20 h 30. Lundi, mardi, 14 h 30,
20 h 45.
HORAIRES DES SÉANCES.
Mercredi, jeudi, vendredi, 14 h 30,
18 heures, 20 h 45.
Samedi, 14 h 30, 17 heures,
19 h 45, 22 h 15.
Dimanche, 11 heures, 14 h 30,
17 heures, 20 h 30. Lundi, mardi,
14 h 30, 18 heures, 20 h 45. Pour
plus d’information sur les films,
tél. 08.92.68.73.33, code 1500 ;
Internet : www.cinealpes.fr

LIQUIDATION
TOTALE

967826

Printan’y
AVANT
CESSATION D’ACTIVITÉ

S
PRIX ROND
Du 23 novembre au 23 janvier
Récépissé no 2011-19

15, rue Victor-Hugo - 15000 AURILLAC

RUGBY ■ Le match du Stade Aurillacois
retransmis au Nautic
L’association du Stade aurillacois Cantal Auvergne, en
partenariat avec l’amicale des Ex et l’amicale des sup­
porters, organisent la retransmission du match de
Pro D2 face au Stade rochelais, samedi 7 janvier. Le ren­
dez­vous est à 18 heures, au Nautic : dégustation d’huî­
tres (6 €), saucisse­aligot (6 €) ; à 18 h 45, retransmission
du match en direct sur Eurosport et 20 h 15, dégustation
de la galette des rois. Les réservations doivent être pri­
ses au plus vite, au 04.71.43.37.95. ■

OR = €

VENDEZ TRANSFORMEZ
AU MEILLEUR PRIX :

EXPERTISE
GRATUITE
PAIEMENT
CASH
973510



Vivre sa ville

• Bijoux cassés • Bijoux neufs • Lingots • Diamants
• Pierres • Pièces d’or • Pièces d’argent • Platine

CONSULTEZ UN AUTHENTIQUE BIJOUTIER JOAILLIER DE VOTRE REGION

(d epuis 30 ans à votre service)

- Confiance et discrétion assurées -

VENDREDI 6 & SAMEDI 7 JANVIER de 9 h 30 à 19 h
LE RELAX HOTEL - Avenue du Général E. Leclerc
AURILLAC - tél. 06 42 76 13 71

RCS RODEZ 314 318 874 - publicité

10

■ ÉCHOS CITÉ
SANTÉ ■ France
alzheimer Cantal
Une permanence aura lieu
tous les premiers jeudis de
chaque mois de 14 heures
à 16 h 30 au centre Jean­
Vignalou. La prochaine
permanence de France
Alzheimer Cantal se dé­
roulera aujourd’hui jeudi
5 janvier. Pour tout rensei­
gnement, contacter le
04.71.63.31.15 ou e­mail :
francealzheimer15@oran­
ge.fr. ■

■ Collecte de sang
Une collecte de sang aura
lieu aujourd’hui jeudi
5 j a n v i e r, d e 9 h 3 0 à
11 h 30, à la Sécurité so­
ciale. ■

CIRCULATION
■ Avenue
du 4­Septembre
Afin de faciliter l’accès à
l’église du Sacré­cœur
pour la célébration de
Sainte­Geneviève par le
groupement de gendar­
merie départementale du
Cantal, le stationnement
ordinairement interdit
contre la bande jaune sur
trottoir au droit de l’église
du Sacré­cœur et de la
station de carburants sera
exceptionnellement auto­
risé aux véhicules des per­
sonnes concernées par
cette cérémonie religieuse
ve n d re d i 6 j a n v i e r, d e
9 heures à midi. ■

959424

Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

Aurillac

11

Arrondissement
BASSIN

■ YTRAC

■ JUSSAC

Une collecte de sang très suivie
Malgré les lendemains
de fêtes cette collecte du
3 janvier fut une réussite
puisque 71 donneurs se
sont présentés. Les béné­
voles de l’association en
ont profité pour récom­
penser par un « diplôme
de sang pour cent » sept
donneurs ytracois d’une
fidélité exemplaire qui en
2011 ont donné à chacune
des quatre collectes orga­
nisées. Gageons que cet
exemple fera des émules.
L’EFS assure qu’il y aura
dorénavant quatre infir­
miers et plus de lits pour
éviter une attente excessi­
ve. Le prochain rendez­
vous se déroulera le
21 mars pour la prochaine
collecte. L’assemblée gé­
nérale aura lieu le
23 mars. ■

MON ADO ET MOI. Le centre social de la vallée de l’Authre propose

une rencontre-échange avec les parents des ados du territoire, lundi 16 janvier, à 19 h 30, à la salle des jeunes de Jussac. Ce moment
sera l'occasion de partager les différentes expériences de chacun (les
changements à l'adolescence, le passage au monde adulte, les comportements).
Un buffet sera proposé aux participants pour clôturer la soirée. Renseignement au 04.71.47.24.10, ou centre.social.vallee.authre@wanadoo.fr. ■

■ LABROUSSE
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. Vendredi 13 janvier, à 20 h 15, à la salle

de la mairie, se tiendra l’assemblée générale des « Amis de la roche
de Moissac ». Les bilans financier et moral, les projets 2012 et la galette des rois seront à l’ordre du jour. ■

Le répertoire pratique de votre quotidien

966732

AMBULANCES V.S.L.

DON DU SANG. Diplôme de sang pour cent.

CÈRE ET GOUL

04.71.48.82.82
LAROQUEBROU
04.71.49.81.81

Marc et Dominique LALLIS

■ SAINT-JACQUES-DES-BLATS

L’épicerie déménage et s’agrandit
Au chapitre des nou­
veautés 2012, l’épicerie du
bourg investit de nou­
veaux locaux rénovés et
s’installe une vingtaine de
mètres plus bas, sur la na­
tionale, à côté du tabac.
Isabelle Laur se dit ravie
de l’opportunité qui lui a
été proposée.

AMBULANCES V.S.L.

7, rue Caylus
AURILLAC
04.71.64.34.31

AMBULANCES
CARRIER

VÈHICULES CLIMATISÉS

ARTS ET FENÊTRES

MENUISERIES PVC - ALU - BOIS en neuf ou rénovation
CLOTURES - STORES - VÉRANDAS - PLAFONDS TENDUS

Ets GATINIOL B.

Avenue de la République - www.bernard-gatiniol.com
AURILLAC
YDES
RIOM-ÈS-MONTAGNES
04.71.43.00.04
04.71.40.82.09
04.71.40.81.59

Du fromage, des
fruits et des journaux

« Ces nouveaux locaux
modernisés et plus spa­
cieux, me permettent d’of­
frir plus de références à
mes clients, avec notam­
ment un rayon fruits et lé­
gumes bien plus consé­
quent, ainsi que celui des
produits frais, des froma­
ges et des produits laitiers.
Je propose aussi un servi­
ce de livraison, la confec­
tion de paniers garnis et
de corbeilles de fr uits
pour offrir ou agrémenter

3, rue Ribot - AURILLAC

CENTRE
AMBULANCIER
AGRÉÉ
D’AURILLAC

ATELIER DE MIROITERIE

Miroiterie LAUMOND
15, bd du Vialenc - AURILLAC - Tél. 04.71.63.59.30

AUTOMOBILES

COMMERCE. Isabelle Laur investit de nouveaux locaux.
un repas festif. Je continue
à assurer la diffusion de la
presse. Pendant les pério­
des de congés scolaire, le
magasin est ouvert 7 jours
sur 7, de 7 h 30 à 12 h 30

et de 16 heures à 19 h 30.
En dehors de ces périodes,
les horaires restent in­
changés, mais avec un
jour de fermeture, le lun­

■ VIC-SUR-CÈRE

CONCERT. « Mélodie en Barrez » donnera son concert annuel de

LA BOURRÉE DU CARLADÈS. L’association La bourrée du Carladès

CINÉMA. Vendredi 6 janvier, à 20 h 30, sera diffusé Les lyonnais, un
film policier d’Olivier Marchal, avec Gérard Lanvin, Tchéky Karyo. ■

■ CARLAT
VŒUX. Vendredi 6 janvier, à 18 heures, à la salle culturelle, aura lieu

la réception de la municipalité, à l’occasion de la nouvelle année, à
l’intention des personnels et des acteurs économiques. Tous les habitants sont invités, au cours de laquelle un vin d’honneur sera offert. ■

www.miroiterielaumond.com

Pneus VL - Utilitaires - 4x4
(dimensions selon arrivage)

di. J’ai aussi créé un site
internet, pour mieux pré­
senter mes services
www.epicerie­saint­jac­
ques­des­blats.fr » ; tél.
04.71.47.08.66. ». ■

■ MUR-DE-BARREZ
Nouvel An, samedi 14 janvier, à 18 heures, en l’église Saint-Thomas
de Canterbury. La première partie invitera à parcourir le monde. La
deuxième partie sera consacrée aux chants de Noël. Cette rencontre
sera pour la chorale du canton, l’occasion de présenter ses vœux
pour la nouvelle année aux spectateurs (participation libre). ■

– Verres - Miroirs
– Volets roulants - Stores
– Vitrage isolant
– Menuiserie alu
et PVC
– Vérandas...

a tenu une assemblée extraordinaire. A l’ordre du jour : élection du
nouveau bureau et questions diverses. Les tarifs de vente sont ainsi
déterminés : CD 16 €, cassette audio 8 €, porte-clés 3 €. Les répétitions débuteront au local vendredi 3 février, à 20 h 30. Il est possible
de donner des cours de cabrette et d’accordéon avec les instruments
disponibles au local. Contact : 04.71.64.53.27 ou 06.74.33.33.72 ou
06.24.54.29.43.
Le bureau. Raymond Ladou, président ; Jean-Pierre Fournol, vice
président ; Colas Kiezow, secrétaire ; Michelle Soubrier, trésorière ■

MÉDIATHÈQUE. En raison de la préparation de l’ouverture de la future médiathèque, l’actuelle sera fermée du mercredi 18 janvier au
samedi 11 février, inclus. Les usagers venant avant la fermeture
pourront emprunter davantage de documents, afin de rendre l’attente moins longue. Les personnes désirant restituer des documents,
pendant cette période, pourront le faire en mairie. L’ouverture de la
nouvelle médiathèque aura lieu lundi 13 février, à 9 heures. ■

BATTERIES 12 V 32 Ah à 180 Ah
12 km de Bretenoux - RD 940 - NONARDS

19120 BEAULIEU - 05.55.91.07.08

OR - ARGENT - COLLECTIONS

RACHAT
PAIEMENT COMPTANT

TAXI CONVENTIONNÉ

TAXI
R. CARRIER

MAGASIN AURILLAC COLLECTIONS
4, rue du Consulat - AURILLAC
04.71.48.13.47

OR - PIÈCES - DÉBRIS - OR DENTAIRE

Monnaie : or, argent, bronze
Cartes postables - Billets - Timbres

TRANSPORT DE MALADES ASSIS (TAP)
Hospitalisation - Consulattions
Rééducation - Rayons…
TRAJETS PRIVÉS TOUTES DISTANCES

04.71.43.15.15
110, rue du Gué-Bouliaga - AURILLAC

Si vous souhaitez
paraître dans
cette rubrique...

Téléphonez au 04.71.63.81.00
Cantal

12

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

Aurillac

Arrondissement
CHÂTAIGNERAIE

■ LE ROUGET
RANDONNÉES PÉDESTRES. Des randonnées sont organisées par la

retraite sportive sud-Cantal tous les lundis. Lundi 9 janvier, le départ
aura lieu à 13 h 30, de la place du village d’Ytrac (prévoir chaussures
adaptées) ; en cas de mauvais temps, s’assurer que la randonnée a
lieu au 04.71.46.00.94, ou 04.71.46.96.49, ou 04.71.62.28.18, ou
04.71.64.76.12, ou 04.71.49.92.50. Pour les marcheurs confirmés, départ de la place du marché de Boisset, jeudi 2 février, à partir de
10 heures. La galette des Rois sera prise à Calvinet mardi 10 janvier ;
à Saint-Constant, mercredi 11 janvier et au Rouget vendredi 13 janvier. La journée des adhérents inter-clubs se déroulera au Rouget
lundi 16 janvier : dès 9 h 30, départ de deux randonnées (6 et
11 km), devant la salle polyvalente ; à 12 h 30 repas au restaurant
« chez Roussilhes », puis après-midi danses. Le coût de la journée est
de 22 € par chèque à l’ordre de RS Sud Cantal, à remettre aux animateurs ou à Pierrette Verdier, 2, rue de l’Hippodrome, 15220 SaintMamet. ■

MISSION LOCALE. Une permanence de la Mission locale aura lieu

en mairie, mardi 10 janvier, de 14 heures à 17 heures, sur rendezvous au 04.71.45.60.35, pour les 16-25 ans qui recherchent un emploi, une formation. ■

■ SAINT-SANTIN-DE-MAURS
BELOTE. Un concours de belote, organisé par le foot, aura lieu ven-

dredi 6 janvier, à 20 h 30, salle 15. Nombreux lots. Toutes les équipes
récompensées ; soupe au fromage. ■

■ MONTSALVY
DÉMOGRAPHIE 2011. Au cours de l’année, l’officier de l’état civil

de la commune enregistré six avis de naissance (trois filles et trois
garçons), deux mariages et vingt-cinq décès (dont quatorze transcriptions). En 2001, ces chiffres étaient les suivants : trois avis de naissance, trois mariages et vingt-huit décès. En 1911 : vingt-deux naissances, deux mariages et vingt-six décès. ■

■ ROANNES-SAINT-MARY
CARREAU ROANNAIS. Le Carreau roannais tiendra son assemblée
générale, samedi 7 janvier, à 19 heures, au café Charmes, siège du
club. Rapports moral et financier, renouvellement du bureau, programmation des manifestations sont à l’ordre du jour. À l’issue de
l’assemblée, un repas sera servi ; réservation au 04.71.62.83.26. ■

■ MARCOLÈS
CHIEN TROUVÉ. Il a été trouvé un chien genre Labrador de couleur
sable avec un collier rouge. Renseignement en mairie au
04.71.46.98.98. ■

PAYS DE LAROQUEBROU

■ SIRAN
LA BOULE SIRANAISE. Suite à la démission de la présidente à l’as-

semblée générale et après avoir provoqué une assemblée extraordinaire, les joueurs de pétanque de La Boule Siranaise ont élu un nouveau comité directeur.
En voici la composition : président, Pierre Sol ; vice-président, Alain
Chambon, ; secrétaire, Alain Lesmarie ; secrétaire adjoint, Olivier Derache ; trésorier, Marc Bayle ; trésorier adjoint, Antony Capel ; membres : André Anselme, Patrick Bories, Didier Taupin.
La nouvelle équipe dirigeante proposera à ses licenciés de nouveaux
projets d’animations, pour les soirées nocturnes estivales et des participations dans les diverses compétitions, qu’offre le comité du Cantal et les clubs cantaliens, voire frontaliers. Les licences peuvent être
prises, auprès de Pierre Sol, au 04.71.46.14.03, ou au 09.61.39.27.16,
ou Olivier Derache au 04.71.46.09.38.
La Boule siranaise organisera deux concours officiel de pétanque, samedi 18 février en triplettes mixtes au boulodrome à Aurillac à partir
de 14 heures et dimanche 15 juillet en doublettes à Siran à partir de
14 h 30. ■

■ AYRENS
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. L’AMAC Ayrens organise son traditionnel
repas des bénévoles, samedi 14 janvier, à 20 heures. Il sera précédé
de l’assemblée générale de l’association, à 18 heures, puis du pot de
l’amitié. Toutes les personnes intéressées par l’animation du territoire
communal et la Méridienne Verte, seront les bienvenues. Les inscriptions pour le repas sont à faire au 04.71.46.34.04, avant dimanche 8 janvier ■

Bientôt, le recensement de la population
Du 19 janvier au 18 février une di­
zaine d’agents vont effectuer le re­
censement de 8 communes en Châ­
taigneraie. C’est depuis 2004 que les
62 communes cantaliennes de
moins de 10.000 habitants sont re­
censées chacune à leur tour tous les
cinq ans : cette année les enquêtes
en Châtaigneraie vont notamment
concerner les communes de Rou­
mégoux, Le Rouget, Pers, Lacapelle­
Viescamp, Quézac, Roanne­Saint­
Mary, Vitrac et Leynhac.
Ces agents recenseurs ont été re­
crutés par les mairies de chaque
secteur et sont actuellement en for­
mation au Rouget : Jacques Faure,
représentant l’INSEE, va les former
aux techniques, documents et suivre
le bon déroulement des quatre futu­
res semaines d’opérations. Les
a g e n t s a u ro n t a i n s i à d é p o s e r
auprès de la population de chaque
secteur un questionnaire permettant

POPULATION. Une dizaine d’agents vont recenser la population de huit communes.
de dénombrer les habitants résidant
de façon permanente dans leur lo­
gement principal : « nous faisons
ces opérations en début d’année car
c’est la période où les personnes ré­
sident le plus souvent à leur domici­
le. Le but est d’établir la population
légale de chaque commune, d’en
connaître la structure et celle de

leur logement » reconnaît le forma­
teur. Cette opération se réalise sur
une base déclarative : l’agent, en re­
prenant le questionnaire, n’a pas à
remettre en cause le contenu de la
déclaration. Ce document officiel est
important car il va notamment ser­
vir aux futures études sur les be­
soins et le développement du terri­
toire. ■

Les aînés ont dégusté la galette des Rois
Les activités ont repris
au club des aînés. Mardi, à
16 heures, 54 adhérents
autour d’Alain Belguiral,
André Rouchet et Jacky
Véron, ont dégusté la ga­
lette des Rois, accompa­
gnée d’un verre de cidre.
Le conseil d’administra­
tion de L’Automne du Puy
de l’Arbre se réunira
mardi 10 janvier pour pré­
parer le concours de belo­
te du dimanche 22 janvier,
concours ouvert à tous et
qui se déroulera à la salle
des fêtes, rue des Toiles.
Inscriptions à 13 h 30.
L’assemblée générale se
tiendra samedi 28 janvier
et sera suivie du repas du
chevreuil. ■

GALETTE. Rois et reines entourent les membres du bureau du club des aînés.

■ SAINT-MAMET-LA-SALVETAT

Un premier bilan à la trêve pour l’Étoile Sportive
Les trois équipes seniors sont à
jour dans le calendrier et sont à la
moitié de leur saison. L’équipe fa­
nion après une année passée en li­
gue d’Auvergne est de retour dans
l’élite, avec un nouvel entraîneur,
E. Benet et un effectif limité. Cette
équipe effectue une première partie
de saison moyenne, avec 4 victoires,
4 défaites et 2 nuls et occupe la
5e place au classement, mais seule­
ment trois points de retard sur le
leader. Dans ce championnat très
serré où toutes les équipes peuvent
se battre entre elles, rien n’est joué,
mais il faudra beaucoup plus d’im­
plication et moins d’égoïsme pour
certains, afin de pouvoir continuer à
se mêler à la lutte pour les premiè­
res places.
L’équipe 2 de C. Lavigne et P. Lafon
est, sur cette première moitié de sai­
son, en grande difficulté sur le plan
comptable. Elle occupe la dixième et
dernière place. Malgré une présence
assidue aux entraînements, les

joueurs n’ont obtenu qu’une seule
victoire. Avec beaucoup de jeunes
joueurs, mais aussi avoir à compo­
ser avec les défections de l’équipe 1,
handicapée cette formation va de­
voir réagir pour éviter la descente.
L’équipe 3 de M. Vermerie, E. Lau­
zet et C. Canis a pris un excellent
départ ne comptant qu’une seule
défaite. Elle occupe la deuxième pla­
ce derrière Ytrac et reste ainsi placée
pour une éventuelle accession à
l’échelon supérieur en fin de saison.
La très bonne nouvelle de première
partie est que l’étoile sportive
compte depuis septembre deux ar­
bitres officiels E. Canis et M. Bruel,
qui permettront d’être en règle avec
le statut de l’arbitrage. Ainsi, la pos­
sibilité de recruter de nouveaux
joueurs permettra au club d’étoffer
son effectif, mais aussi de pérenni­
ser le projet d’un retour en ligue
d’Auvergne, dans les années qui
viennent.
Du côté des animations, le comité
mis en place après l’assemblée gé­

nérale et dirigé par l’ensemble des
dirigeantes a déjà organisé plusieurs
manifestations (pétanque, belote,
vente de calendriers) permettant
ainsi d’alimenter la caisse du club.
D’autres animations sont prévues et
seront présentées prochainement.
La reprise des entraînements est
fixée à aujourd’hui, jeudi, à 19 heu­
res, et la reprise des matches offi­
ciels dimanche 15 janvier avec un
match de coupe Combourieu face à
Mourjou­Cassaniouze pour l’équipe
1 et un déplacement à Cézens, en
coupe des réserves, pour l’équi­
pe 2. ■

VŒUX. En ce début d’année, la municipalité
invite les habitants de la commune à la cérémonie de vœux, vendredi 13 janvier à
19 heures à la mairie. Ce sera l’occasion de
partager une galette et permettra la rencontre entre les nouveaux habitants de notre
commune, les responsables d’associations et
les différents services et administrations. ■
Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

■ CARNET

Permanence Udaf 15. Le Point info famille tiendra

une permanence mardi 10 janvier de 9 heures à
midi dans ses locaux, 14 boulevard Arsène­Ver­
menouze (près de Pôle emploi). Les personnes
qui le souhaitent pourront obtenir, auprès d’un
interlocuteur compétent, des informations sur
leurs droits ou les démarches à effectuer. Pour
prendre rendez­vous, contacter le service du lun­
di au vendredi de 9 h 15 à 12 h 15 ou par télépho­
ne au 04.71.43.43.43. ■

tél. 04.73.17.17.17.

URGENCES

LA MONTAGNE
Boite aux lettres : café d’Auvergne, 12,
place Pompidou 15200 Mauriac. E-mail :
aurillac@centrefrance.com. Tél.
04.71.45.40.20. Fax : 04.71.45.40.25.
CORRESPONDANTS. Yveline David, tél.
04.71.40.91.17, 06.81.09.62.74 ; Nathalie
Delarbre, tél. 04.71.68.29.69, ou
06.32.66.22.80 ; sport, Olivier Miranda,
tél. 04.71.67.31.18, 06.71.09.50.50.
ABONNEMENTS. Tél. 0825.0826.27.
CENTRE FRANCE PUBLICITÉ. Publicité,
annonces, avis d’obsèques : 36, rue du
14-Juillet, Aurillac, tél. 04.71.63.81.00. Les
samedis, dimanches et jours fériés,

Mauriac

CENTRE HOSPITALIER. Avenue Talandier.
Tél. 04.71.67.33.33.
SMUR. Tél. 15.
AMBULANCES. Tél. 04.71.640.640.
SAPEURS-POMPIERS. Tél. 18.
GENDARMERIE. Tél. 17
ou 04.71.68.01.50.
SECOURS EN MONTAGNE. Tél. 17.
ENFANCE MALTRAITÉE. Numéro vert du
Conseil général : 0.800.15.0800.
CANCER SOLIDARITÉ. Tél. 06.67.35.76.45.

SERVICES

13

Rue Duprat. Tél. 04.71.68.06.06. Ouverte
du lundi au jeudi, de 8 h 30 à midi et de
13 h 30 à 16 h 30. Vendredi, de 8 h 30 à
16 heures. Service cartes grises, tous les
matins, de 9 heures à midi et jusqu’à
13 heures le vendredi. Tél. 04.71.68.36.55.
OFFICE DE TOURISME.
Tél. 04.71.67.30.26.
MÉDIATHÈQUE. Rue du 11-Novembre.
Tél. 04.71.67.35.81. Aujourd’hui, ouverture
de 10 h 30 à midi. L’Espace culture
multimédia est en accès libre de 10 h 30 à
midi.

CINÉMA
INTOUCHABLES. Jeudi, à
21 heures. 04.71.68.14.40, Internet :
http://perso.wanadoo.fr/cinemauriac

SOUS-PRÉFECTURE.

Vivre sa ville

PROJECTION ■ Venue de Nevers, l’association « La Cabine » a présenté trois films atypiques à Mauriac

Le cinéma alternatif au Pré Bourges

Le cinéma du Pré Bourges
a accueilli l’association
neversoise, « La Cabine »,
pour la projection de trois
films atypiques.

ce Stéphanou : jouant le rôle
d’un chanteur, ex­leader du
groupe « Carouzo and the Bad
Dog », vivant dans une caravane
aux bords de la Loire. Ils sont
dérangés dans leur petit train­
train, par l’arrivée de turbulents
vacanciers… joués par le public
venu sur le site du festival. Pen­
dant deux semaines, les centres
sociaux et le public, tous âges
confondus, ont pu participer en
tant que comédiens au tourna­
ge du court­métrage. L’associa­
tion propose aussi des ateliers
d’écriture et de poésie. ■

A

nne Warnant, cinéaste,
réalisatrice de courts­
métrages est venue pré­
senter au cinéma de
Mauriac trois films représenta­
tifs d’une collaboration née en
2001, année de création de l’as­
sociation « La Cabine ».
Avec le musicien Aldo et Denis
Lechopier, co­réalisateur et
l’aide d’artistes plasticiens, Al­
lons, laisse tomber la neige,
Raaalovely, Carouzo ont en
commun la mise en scène de
personnes de tous âges, habi­
tuellement « hors champs » et
hors du cadre car non formées
aux pratiques cinématographi­
ques et issues des quartiers po­
pulaires de la ville de Nevers
(Nièvre).

Raaalovely a été
tourné en super 8,
sur la plage
et dans une caravane

è Pratique. www.lacabine.net et altinemardo.fr

■ ÉCHOS CITÉ
CINÉMA PARTICIPATIF. Aldo, peintre, musicien compositeur, et Anne Warnant, cinéaste de l’association « La Cabine »
ont fait partager leurs passions.
l’imprévisible et l’émerveille­
ment du cinéma. Le musicien
Aldo qui exposait encore récem­
ment ses toiles à la médiathè­
que avait fait aussi le voyage
avec Anne Warnant. À la fois
peintre et musicien, Aldo a
composé les musiques qui ac­
compagnent les trois films qui
ont été présentés à Mauriac à
l’invitation de Laurence Bodin,
bibliothécaire.
Alors laisse tomber la neige a
été tourné d’avril à juin 2005.
En collaboration avec l’artiste
plasticienne Anne de Villèle, ce

film onirique d’une dizaine de
minutes est une réalisation col­
lective en super 8 et vidéo nu­
mérique à partir d’un travail sur
l’autoportrait, mené avec 10 ré­
sidents handicapés moteurs du
foyer de vie APF d’Imphy.
Le tournage s’est déroulé au
centre d’art contemporain de
Pougues­Les­Eaux, où l’équipe
de tournage et les handicapés
ont été accueillis en résidence
pendant presque trois mois. Les
handicapés ont participé à la
réalisation du film, à l’écriture
du scénario, à la fabrication des

décors.
En juillet 2005 sur les bords de
Loire et dans le cadre du festival
« Un été à la plage », « La Cabi­
ne » installe une caravane pla­
teau de tournage, permettant à
un groupe d’adolescents indivi­
duels et de centres de loisirs, de
venir jouer et participer à la réa­
lisation du court­métrage Raaa­
lovely, tourné en super 8.
Avec Carouzo, film musical,
réalisé en juillet 2010 pendant le
festival « Un air de Loire », la
participation du public s’est
mêlée à celle du musicien Patri­

EXPOSITION ■ Photos
de Nicolas Chaudet
Une exposition photographique
de Nicolas Chaudet et Tatiana
Par is, intitulée « Regard sur
l’Inde aux portes de Bénarès »
se déroulera du samedi 7 jan­
vier au mercredi 8 février à la
médiathèque. Il s’agit d’un tra­
vail photographique sur la ville
sainte de Bénarès, fruit d’une
immersion dans la culture in­
dienne. ■

FCAM ■ Belote
Le Football Club Ally­Mauriac
organise un concours de belote
vendredi 13 janvier, à 20 h 30,
salle André Thivet. Premier lot :
120 €. Nombreux lots de valeur.
Buvette, pâtisseries. Engage­
ment : 16 € par équipe. ■

OFFRE SPECIALE NOUVELLE ANNÉE
ER 2012
SQU’AU 15 JANVI
JU

OUI, je m’abonne à LA MONTAGNE pour 6 mois**

Coffret carton comprenant :
Un bloc de foie gras de canard - 130 g
Une Gourmandise de canard au muscat de Noël - 130 g
Un Soufflé crémeux au Rocamadour - 85 g
Une terrine de canard au Rocamadour - 90 g
Un marmiton de volaille et sa concassée
de tomates aux olives noires - 400 g
Un mini-cake BIO nature individuel - 35 g
Un ballotin de truffes Royales saveur cookies - 55 g
Un Côtes de Gascogne blanc mœlleux* « G de Gascogne » - 75 cl
Un Bordeaux rouge* Château Haut Grandjean - 75 cl
Un sac toile non tissé gris imprimé argent « Valette »

et recevez, pour 1 e de plus,

ce coffret gourmand

7 jours/7 au prix de 190 €

6jours/7 au prix de 149 €

et je recevrai le coffret gourmand VALETTE, pour 1 e de plus (inclus dans le tarif ci-dessus)
Offre réservée aux nouveaux abonnés.

NOM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .PRÉNOM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ADRESSE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
CODE POSTAL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . VILLE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .TÉL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
E-MAIL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ANNÉE DE NAISSANCE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .PROFESSION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Je joins mon règlement par chèque à l’ordre de LA MONTAGNE d’un montant de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . € à :
Service Abonnements La Montagne - 45, rue du Clos-Four - 63056 CLERMONT-FERRAND CEDEX 2

* L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. A CONSOMMER AVEC MODÉRATION. Photo non contractuelle.
** Tarif sans le coffret : 7/7 jours : 189e - 6/7 jours 148e. Conformément à la loi Informatique et Libertés, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant.

Pour tout autre moyen de paiement, nous consulter au

92050112

ABONNEZ-VOUS

Associant ce public local non
professionnel, tant à l’écriture
du scénario, à la préparation
(accessoires, décors), qu’à la
réalisation (acteurs et techni­
ciens), chaque film permet de
faire partager la découverte,

Nathalie Delarbre

www.lamontagne.fr
Cantal

14

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

Mauriac

Arrondissement

PAYS DE RIOM-ÈS-MONTAGNES

■ APCHON

■ RIOM-ÈS-MONTAGNES
AVEC LES STADISTES. Avant la reprise officielle, le 15 janvier, avec
la venue d’Ally-Mauriac en coupe du Cantal (huitième de finale), les
activités de l’Entente Riom-Condat ne sont pas au point mort. Samedi 7 janvier, au gymnase municipal, elle organise un tournoi de
futsal à partir de 14 heures avec des équipes de 5 joueurs. Ce tournoi est doté de nombreux prix. Ce même jour, aura lieu la galette
des Rois de l’école de football à partir de 16 h 30.

La JSA fait son bilan à la mi-saison

Toujours ce même samedi, à partir de 21 heures, aura lieu le repas
de fin d’année au siège hôtel Couderc. Les inscriptions doivent se faire le plus rapidement possible au 06.87.12.67.00 ou au
04.71.78.00.13. ■

PERMANENCE. La mission locale des Hautes-Terres et du Nord-Ouest
Cantal, se tiendra à disposition mardi 10 janvier, de 14 heures à
16 heures, à l’espace public de service, place de la gare. ■

Au cœur de tout

FOOTBALL. Le match de début avait réuni joueurs anciens et actuels.

Jusqu’au 28 janvier 2012

LA LIQUIDATION
TOTALE*
CONTINUE

*

NoUVELLEE
DÉMARQU

969708

9, bd Victor-Hugo - 19200 USSEL

Selon récépissé no 31/2011

TARTARY BOUTIQUE

CHAUSSURES INDIGO

Après une saison derniè­
re décevante avec une
descente en deuxième di­
vision, les Apchonnais ont
a b o rd é u n e s a i s o n d e
transition. Après quelques
matches amicaux convain­
cants (dont un entre an­
ciens), le début du cham­
pionnat s’est soldé par
deux défaites. Une victoire

facile face à Ally­Mauriac
a relancé l’équipe qui a
enchaîné les bons résul­
tats pour se retrouver à la
6e place au classement.
Quatre victoires, un nul
et quatre défaites (face
aux 4 premiers), peuvent
laisser augurer d’une bon­
ne suite du championnat.
Le point négatif du début

■ MENET
ÉTAT CIVIL. Au cours de l’année 2011, il a été enregistré 2 avis de

naissance, 1 mariage et 8 décès dont 6 transcriptions. ■

LIQUIDATION TOTALE

*

AVANT TRAVAUX
975801

*Selon arrêté préfectoral no 38/2011

Après un mois d’inter­
ruption, les footballeurs

Apchonnais ont rendez­
vous samedi 7 janvier à
15 heures pour un entraî­
nement de reprise, puis ils
effectueront un match
amical 14 janvier à
15 heures pour enfin dé­
buter officiellement di­
manche 22 janvier face à
Tanavelle à 14 h 30 en
coupe Combourieu. ■

CÉRÉMONIE DES VŒUX. La cérémonie des vœux et récompenses
pour les maisons illuminées aura lieu samedi 7 janvier, à partir de
18 heures, à la salle polyvalente. ■

PAYS DE SALERS

1, avenue Marmontel - 19200 USSEL
Ça continue jusqu’au 11 février

de saison reste l’élimina­
tion en coupe du Cantal à
Lu g a rd e a ve c u n n o n ­
match des Apchonnais. Au
niveau de l’effectif, il est
stable avec 21 joueurs,
seulement trois dirigeants
et un arbitre.

■ BARRIAC-LES-BOSQUETS

PÈRE NOËL DANS L’ARRONDISSEMENT

RAMASSAGE DES ENCOMBRANTS. Le prochain ramassage des

encombrants aura lieu mardi 17 janvier. Les personnes de la commune de Barriac-les-Bosquets intéressées, doivent impérativement se
faire inscrire, au secrétariat de mairie, au 04.71.40.40.38. ■

CLUB DES AÎNÉS. L’assemblée générale du club aura lieu mar-

di 10 janvier, à 14 h 30, à la salle polyvalente de Barriac. La réunion
sera suivie de la dégustation de la galette des rois. ■

CÉRÉMONIE DES VŒUX. En ce début d’année, le Conseil municipal
invite la population à la cérémonie des vœux, dimanche 8 janvier, à
11 heures, à la salle polyvalente. ■

■ SAINT-MARTIN-VALMEROUX
RANDONNÉE. L’association Balades et découvertes en Vallée de la

Maronne propose samedi 7 janvier, une après-midi conviviale, physique et gastronomique. Une balade aura lieu sur le plateau de Giroux, départ à 13 h 30 précises devant l’accueil du camping. Le circuit, entièrement sur route, très facile, débute aux 4 Routes de
Salers, puis il traverse les hameaux de Giroux, Tronchy, Lascombes et
Veillères. A 16 heures, dégustation de la galette au bar Le P’tit Pêcheur, rue de l’église. 1 € sera demandé aux personnes non adhérentes à l’association. Renseignements au 04.71.69.42.23. ■

MISSION LOCALE DES HAUTES TERRES. La Mission locale tiendra
une permanence, mardi 10 janvier, de 9 heures à midi, à la mairie.
Elle s'adresse aux jeunes de 16 à 25 ans désirant recevoir des informations concernant la recherche d'un emploi, d'une formation, d'un
contrat d'apprentissage, le logement ou la santé ; prendre rendezvous, ou contacter le 04.71.67.31.11. ■

■ CHAUSSENAC
VŒUX. La cérémonie traditionnelle de présentation des vœux de la
municipalité se déroulera dimanche 8 janvier, à 11 heures, à la salle
des fêtes. ■

PLEAUX. Avec les enfants des sapeurs-pompiers.

■ PLEAUX
SAPEURS-POMPIERS. Résultats de la tombola des calendriers. Les
gagnants sont : Philippe Miermont de Rihlac-Xaintrie, M. Serafin, Paulette Lagoutte, Elizabeth Fontalive et Bertrand Bornes de Pleaux,
Noellie Tillet de Tourniac, M. Taillé de Saint-Martin-Cantalès et Jeanne
Daubigie de Loupiac. ■

■ SALERS
CAFE PHILO. « Les amis de Salers » proposent un café philo sur le
thème de la solitude, samedi 7 janvier, à 15 heures, à la Maison de
la Ronade. Les sujets développés porteront sur la solitude subie, la
solitude choisie, la solitude sereine, l’incapacité d’être seul. La fève
sera cherchée au cours d’une dégustation de galette des rois ; renseignements au 04.71.40.72.91. ■
Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

■ LA PHRASE DU JOUR

DES ŒUVRES POÉTIQUES À DÉCOUVRIR AU FIL DES PAGES
ART. Une exposition et un atelier. L’illustrateur Youl sera

au cœur d’une exposition que lui consacre la média­
thèque municipale à partir de demain vendredi. Des
textes littéraires, anciens ou contemporains, sous la
forme de livres d’artistes ou imprimés, à tirage très li­
mité, et des peintures sur toile seront mis en valeur.
Un atelier de création de livre d’art sera animé par l’ar­
tiste lui­même, samedi 7 janvier (pour une douzaine
de personnes au maximum). Inscriptions sur place ou
au 04.71.60.25.44. L’exposition sera visible du vendredi
6 janvier au 11 février, du lundi au samedi, de 10 heu­
res à 12 heures et de 14 heures à 18 heures, au Centre
culturel Georges­Pompidou, 60 rue du Belloy, à Saint­
Flour. ■

Saint-Flour

15



Je ne suis pas un écolo
intégriste. »
Guy Salat,
créateur du Gîte Bon air, à Fraissinet, et premier dans
le département à recevoir le label environnemental
pour les hébergements touristiques Clef verte.

Vivre sa ville

ÉCOLOGIE ■ Le premier gîte du département à recevoir le label environnemental « Clef verte » est à Fraissinet

Les touristes ont leur « éco-quartier »
À la sortie de Fraissinet,
un « village »
écoresponsable de quatre
chalets accueille des
touristes venus de toute la
France. Ici, un mot
d’ordre : pas de
gaspillage.

U

a été complet tout l’été, expli­
que, satisfait, le chef du village
écoresponsable. Et on a aussi
bien fonctionné durant les va­
cances de Noël et de Toussaint,
avec des taux d’occupation
d’environ 80 %. »

Des chalets pensés
pour accueillir
les personnes
handicapées

Kevin Lastique

n e p re m i è re d a n s l e
Cantal. Le Gîte Bon air
créé par Guy Salat, à
Fraissinet, un hameau
de Saint­Flour, est le tout pre­
mier dans le département à re­
cevoir le label environnemental
pour les hébergements touristi­
ques « Clef verte » (voir par
ailleurs).
Dans l’air du temps, ce « vil­
lage » écotouristique est com­
posé de quatre chalets en bois,
qui répondent aux préoccupa­
tions environnementales de ces
nouveaux touristes dits « res­
ponsables ».

« C’est simplement
du bon sens
auvergnat ! »
Panneaux photovoltaïques,
géothermie, chauffe­eau solaire
et autres puits canadiens, tous
les outils de l’écologie moderne
(ou presque) ont trouvé leur
place au gîte du Bon air.
Pour autant, Guy Salat se dé­
fend d’être un écologiste force­

DÉVELOPPEMENT DURABLE. Guy Salat a reçu le mois dernier le label environnemental pour les hébergements
touristiques « Clef verte » pour son « village » écoresponsable, situé à Fraissinet.
né. « Je ne suis pas un écolo in­
tégr iste, explique­t­il. C’est
simplement du bon sens auver­
gnat ! J’utilise les énergies qu’il y
a tout autour de nous, le soleil,
l’eau, la chaleur du sol… pour
ne pas laisser d’empreinte fos­
sile. »
Les quatre chalets ­ de 48 à
90 m2 et qui peuvent accueillir

jusqu’à 34 personnes ­ profitent
ainsi de l’énergie produite sur
place pour le chauffage, l’élec­
tricité et, en partie, l’eau ­ avec
la récupération des eaux de
pluies pour faire fonctionner les
WC.
« Le côté développement dura­
ble intéresse les gens, ils sont
sensibles à cette cause », assure

« Je peux fonctionner en autarcie totale, si je le souhaite »
Eau, électricité, chauffage. Le
« village » écoresponsable pourrait, dans l’absolu, être complètement indépendant du point de
vue énergétique.

« Je peux fonctionner en autar­
cie totale, si je le souhaite. » Guy
Salat a tout calculé pour produi­
re sa propre énergie. Pour l’élec­
tricité, des panneaux photovol­
taïques ont été installés sur le
toit d’un des chalets.
Deux forages de 100 mètres
ont également été creusés pour
mettre en place un système de
géothermie qui alimente les
planchers chauffants. Et un
puits de 25 mètres a même mis
au jour de l’eau de source. À
consommer sans modération ! ■

400 LITRES. Le chauffe-eau solaire alimente un chalet de 90 m2.

Guy Salat. Même si la piscine
couverte et chauffée (à 28°C !)
grâce à une pompe à chaleur
reste l’atout numéro 1 du gîte.
Un gîte qui a su trouver sa
clientèle rapidement. En 2011,
dès la première année d’exploi­
tation, le chiffre d’affaires de
« l’écoquartier » de Fraissinet
s’élevait à « 40.000 euros ». « On

Accompagné de son fils et
d’un ami, Guy Salat a débuté la
construction du premier chalet
en juin 2009. Deux ans et demi
et 600.000 euros plus tard, le
chantier, qui a reçu notamment
des subventions du Conseil gé­
néral, de l’Europe et de l’Agence
nationale pour les chèques va­
cances, est sur la bonne voie.
« Tout sera terminé pour le
30 juin. »
Le prochain chantier d’enver­
gure est la mise aux normes des
cheminements piétonniers en­
tre les chalets pour faciliter les
déplacements des personnes
handicapées, et ainsi obtenir le
label tourisme et handicap.
Des travaux indispensables
pour accueillir ce type de clien­
tèle dans de bonnes conditions,
sachant que les logements ont
été conçus avec un souci d’ac­
cessibilité optimale. ■

è Pratique. Gîtes Bon air : renseignements
et réservations au 04.71.60.24.89. ou par
mail à l’adresse salatguy@orange.fr

■ Près de vingt « Clef verte » en Auvergne
La « Clef verte » est le premier label environnemental pour les hébergements touristiques. Ce label, qui existe depuis 1994, dépend de l’ONG
internationale FEE (Fondation pour l’éducation à l’environnement), dont la
vocation principale est de promouvoir le développement durable. Les
objectifs du label « Clef verte » sont notamment de diminuer l’impact de
chaque nuitée sur l’environnement, de promouvoir des hébergements
moins énergivores et de faire de la pédagogie auprès des touristes.
Environ 700 lauréats de la « Clef verte » sont recensés en France pour
une offre d’hébergements variée, du camping à l’hôtel en passant par les
auberges de jeunesse, les résidences de tourisme ou encore les gîtes et
chambres d’hôtes. En Auvergne, 19 établissements ont été labellisés, dont
l’écrasante majorité (15) se situent dans le Puy-de-Dôme. Deux lauréats
sont également recensés dans l’Allier, ainsi qu’un camping situé en Haute-Loire. Dans le Cantal, le gîte du Bon air, situé à Fraissinet, a reçu le
label le mois dernier, et il est, à l’heure actuelle, le seul à disposer de la
« Clef verte » dans le département.
Les critères de labellisation sont répartis en sept thèmes : politique
environnementale, sensibilisation à l’environnement, gestion de l’énergie,
de l’eau, et des déchets, achats responsables et cadre de vie.
Cantal

16

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

Saint-Flour

PRÉVENTION ■ Les droits et devoirs des jeunes ont été débattus, mardi

■ CARNET

La justice s’invite au lycée

LA MONTAGNE


Vivre sa ville

Agence de Saint-Flour. 17 bis place d’Armes,

tél. 04.71.60.57.00 ; fax. 04.71.60.57.05.
Adresse e-mail : stflour@centrefrance.com
Permanence du secrétariat de 9 heures à midi
et de 14 heures à 16 heures.
■ Site Internet. www.lamontagne.fr
■ Abonnements. Numéro Indigo : 0.825.0.826.27
(0,15 € TTC/min).

Une exposition itinérante
ayant pour thème l’apprentissage de la citoyenneté est
actuellement installée au lycée de Haute-Auvergne.
L’association Accent Jeunes
est à l’origine de cette initiative.

CENTRE-FRANCE PUBLICITÉ

■ Publicité, annonces, avis d’obsèques :

36 rue du 14-Juillet, à Aurillac, tél. 04.71.63.81.00 ;
fax. 04.71.63.81.09. Les samedis, dimanches et jours
fériés, tél. 04.73.17.17.17.

URGENCES
CENTRE HOSPITALIER.
Tél. 04.71.60.64.64.
SAPEURS-POMPIERS. Tél. 18.
SAMU. Tél. 15.
GENDARMERIE. Tél. 04.71.60.11.22.
SECOURS EN MONTAGNE. Urgences
ou renseignements, tél. 17.
POLICE MUNICIPALE.
Tél. 04.71.60.09.97.
ENFANCE MALTRAITÉE. Numéro
vert gratuit : 0.800.15.0.800.
CANCER SOLIDARITÉ. Tél.
06.74.96.85.71 (possibilité
de se déplacer à domicile).
SOS AMITIÉ AUVERGNE.
Tél. 04.73.37.37.37.
24 heures sur 24, 7 jours sur 7.
ALMA CANTAL. Allô maltraitance
des personnes âgées
et des personnes handicapées.
Tél. 04.71.43.13.83.

À

tél. 06.83.71.58.90.
AMBULANCES. Garde
départementale, tél. 04.71.640.640.

SERVICES
OFFICE DE TOURISME DU PAYS DE
SAINT-FLOUR. Tél. 04.71.60.22.50.
Site Internet : www.saint-flour.com
CENTRE D’INFORMATION ET
D’ORIENTATION. Ouvert de 8 heures
à midi et de 14 heures à 18 heures.
Tél. 04.71.60.34.00.
GARE SNCF. Tél. 04.71.60.03.37.

LOISIRS
BIBLIOTHÈQUE. Ouverte
de 10 heures à midi
et de 14 heures
à 18 heures. Tél. 04.71.60.25.44.
CENTRE AQUALUDIQUE. Ouvert
de 12 heures à 14 heures
et de 17 heures à 20 heures.
Tél. 04.71.60.76.86.

GARDES

CINÉMAS

MÉDECIN. AMUG
Saint-Flour/Ruynes : médecin
de garde, de 20 heures à minuit,
tél. 04.71.60.23.23.
De minuit à 8 heures,
pour les urgences, appeler le 15.
PHARMACIE. Après 19 h 30,

AU DELTA DE SAINT-FLOUR.
Intouchables : à 20 h 30.
Le Havre : à 20 h 30.
Renseignements : 04.71.60.34.10.
À L’ARVERNE DE MURAT.
Toutes nos envies : à 20 h 30.
Renseignements : 08.92.68.05.91.

Olivier Rezel

quel âge atteint­on
la majorité sexuelle ?
Que peut­il m’arriver
si je profère des insultes
ou des menaces ? Quels
sont les moyens légaux
d’accès à la justice ?
Toutes ces questions, et
bien d’autres encore, ont
été débattues mardi après­
midi, dans les locaux du
lycée de Haute­Auvergne,
où se tient actuellement
l’exposition itinérante
« 13/18 ­ questions de
justice ». L’association
aurillacoise Accent Jeunes
(ACCueil ENTraide Jeunes)
est à l’or igine de cette
« action de prévention par
l’apprentissage de la ci­
toyenneté », qui va égale­
ment être menée au collè­
ge Blaise­Pascal, à
Saint­Flour et dans
d’autres établissements
scolaires de l’arrondisse­
ment. Durant deux heures,
Alexia Barcanan, une ani­
matrice de l’association, a

ANIMATRICE. Alexia Barcanan, de l’association Accent Jeunes, a informé les élèves de seconde sur
leurs droits et devoirs.
informé des élèves de se­
conde sur leurs droits et
leurs devoirs.

Une exposition
interactive
Mais l’intervention n’a
pas pris les allures d’un
cours magistral. Née du
constat de la méconnais­
sance du système judiciai­

■ ÉCHOS CITÉ

re et de la loi chez les ado­
lescents, l’exposition se
veut interactive. Les dix
panneaux réalisés par la
Protection judiciaire de la
jeunesse de la Seine­Saint­
Denis balayent des thèmes
aussi divers que la Con­
vention internationale des
droits de l’enfant (appli­
quée en France depuis le
6 septembre 1990) ; le
nom, la filiation et la na­
tionalité ; le droit d’être

entendu, protégé, défen­
du ; respecter la loi ; les
contraventions, délits et
crimes…
Grâce à un jeu de pla­
quettes « questions­ré­
ponses », les lycéens ont
choisi des situations con­
crètes qui ont ensuite été
discutées et fait l’objet
d’un débat avec l’anima­
trice. Ces thèmes seront
par la suite exploités au
sein des classes par les en­
seignants. ■

SAINT-FLOUR PLANÈZE

PACT CANTAL ■ Amélioration de l’habitat

■ RÉZENTIÈRES

La permanence du mardi 10 janvier est annulée. ■

BANQUET ■ Repas des 65 ans
Les personnes nées en 1946 sont invitées au repas des
65 ans qui sera servi samedi 21 janvier, en soirée, au
restaurant « Le bout du monde ». S’inscrire jusqu’au
15 janvier au 04.71.20.53.11 (jusqu’à 22 heures) ou au
04.71.60.17.48. Prix à la portée de tout le monde. ■

RETRAITE ■ Assurance Auvergne
Les conseillers retraite tiendront une permanence ven­
dredi 13 janvier, de 9 heures à midi, et sur rendez­vous
l’après­midi, à l’ancienne gendarmerie, avenue de Bes­
serette. ■

CIRCULATION ■ Route de Massalès
La vitesse est limitée à 30 km/h sur la voie communale
n° 11, route de Massalès, depuis le carrefour avec l’ave­
nue Léon­Bélard jusqu’au stade de l’Ander. ■

VENDEZ TRANSFORMEZ
AU MEILLEUR PRIX :

973498

OR = €

EXPERTISE
GRATUITE
PAIEMENT
CASH

Les nouveaux arrivants ont été accueillis
Une réunion d'accueil
pour les nouveaux arri­
vants a été organisée ré­
cemment. La population
s'est en effet agrandie
avec l'arrivée de cinq fa­
milles ces derniers mois.
La réunion leur a permis
de se rencontrer mais aus­
si de découvrir la commu­
ne. Après un tour de table,
une présentation de la
commune, de ses associa­
tions et des services pro­
posés leur a été faite par
les membres du conseil
municipal. Elle a été suivie
d'un temps d'échanges
qui a permis à chacun de
poser toutes les questions
souhaitées et s'est termi­
née dans la convivialité. ■

ACCUEIL. Une réunion pour mieux se connaître et faire découvrir la commune.

■ SÉRIERS

• Bijoux cassés • Bijoux neufs • Lingots • Diamants
• Pierres • Pièces d’or • Pièces d’argent • Platine

RÉGLEMENTATION TEMPORAIRE DE LA CIRCULATION. Considé-

JEUDI 5 JANVIER
de 9 h 30 à 19 h

HÔTEL DES ROCHES

- Place d’Armes

SAINT-FLOUR - tél. 06 42 76 13 71

RCS RODEZ 314 318 874 - publicité

CONSULTEZ UN AUTHENTIQUE BIJOUTIER JOAILLIER DE VOTRE REGION
(d epuis 30 ans à votre service) - Confiance et discrétion assurées -

Au cœur de tout

rant que l'état de l'accotement et de la chaussée entre l'accès au village de Peyrelades et le pont de Peyrelades constitue un danger
pour la circulation et la sécurité des utilisateurs, par arrêté municipal, sur cette partie de la voie communale n° 5, la circulation est
restreinte de la façon suivante: vitesse limitée à 20 km/h et voie interdite aux véhicules de plus de 3,5 tonnes depuis le 2 janvier. La signalisation nécessaire sera mise en place. ■

GALETTE DES ROIS. Les habitants sont conviés à venir partager la
galette des Rois dans un moment de convivialité dimanche 8 janvier,
à partir de 15 heures, dans la salle polyvalente. ■
Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

Saint-Flour

17

Arrondissement

PIERREFORTAIS-CALDAGUÈS

■ CHAUDES-AIGUES

Aubrac Tourisme : rencontre en Caldaguès
L’association « Aubrac
Tourisme » qui regroupe
les plus importants offices
de tourisme de l’Aubrac
notamment : Chaudes­
Aigues, Laguiole, Nasbi­
nals, Fournels, Saint­Ge­
niés­d’Olt, Saint­Amand
des Côts… est présidée
par Michel Rouquette par
ailleurs maire de la com­
mune de Lacalm, enthou­
siaste et optimiste.

« Laissez­vous
guider par
la magie
des lumières »
L’ordre du jour consé­
quent n’a pas empêché
une rencontre amicale,
chaleureuse, en toute dé­
contraction avec en point
d’orgue ce plaisir de tra­
vailler ensemble sur des
actions collectives tendant
à élaborer des choix pour
le tour isme Aubracien.
Participaient à cette as­
semblée les techniciens et
techniciennes des bureaux
précédemment cités sous

SOURIRE. Comme toujours dans tous les offices de tourisme aubraciens.
la férule d’un président
ouvert au dialogue et aux
propositions d’où qu’elles
viennent. Avec la volonté
de fournir un travail effi­
cace et partager les va­
leurs essentielles à un ter­
ritoire. La concertation
prévalait. Deux commis­
sions planchaient chacune
de leur côté avant de syn­
thétiser leurs suggestions
dans une mise en forme
commune. Pour le groupe

sur la réédition et modifi­
cation des documents
promotionnels le tâche
consistait en l’actualisa­
tion de la carte touristique
et la refonte complète du
guide pratique de l’Aubrac
sous titré : « laissez vous
guider par la magie des
lumières ».
La commission sur la
création d’un site internet
pour « Aubrac Tourisme »,
adhérait à ce nouvel outil

de promotion et de com­
munication pour un affi­
chage sur le web plus lisi­
ble et plus visible du
terroir. Avec le visionne­
ment du film « publici­
taire » se concrétisait le
projet de télévision locale
« Aubrac TV » qui devrait
prochainement être acces­
sible. À ambiance chaleu­
reuse conclusion amicale
autour d’une part de foua­
ce et du verre de l’ami­
tié. ■

DEUXIÈME TOUR DU CRITÉRIUM DÉPARTEMENTAL DE TENNIS
DE TABLE. Vient de se dérouler au gymnase de l’Enclos, le 2e tour

du critérium départemental de tennis de table. Cette journée, organisée par le Scalpp, regroupant environ une vingtaine de pongistes
venue de tout le département, était juge arbitrée par Jean-Louis
Maure, président du district de Cantal, licencié à Drugeac, s’est déroulée dans un excellent état d’esprit sportif.
Le classement final est le suivant, sachant que les premiers de chaque catégorie sont qualifiés pour le tour suivant au critérium régional.
Moins de 11 ans garçons, benjamins (2 inscrits). 1. Flavien Chassany,
Scalpp ; 2. Tristan Chazarin, Saint-Flour.
Moins de 13 ans garçons, minimes (7 inscrits. 1. Kévin Thibaudet, Laroquebrou ; 2. Thibault Buffiere, Scalpp ; 3. Tanguy Fau, Arpajon ;
4. Jules Vigny, Laroquebrou ; 5. Cyril Garrel, Scalpp.
Moins de 15 ans garçons, cadets (2 inscrits). 1. Antoine Pouderoux,
Maurs ; 2. Benoît Chassany, SCALPP.
Moins de 18 ans messieurs (3 inscrits). 1. Dimitri Lachiver, Maurs ;
2. Dorian Bonifacie, Saint-Flour ; 3. Nicolas Couderc, Saint-Flour.
Élite messieurs (4 inscrits). 1. Jean-François Pages, Saint-Flour ;
2. Georges Laporte, Laroquebrou ; 3. Maurice Fialon, Naucelles ;
4. Kévin Champeil, Laroquebrou.
Le même jour, à Aulnat, trois féminines du Scalpp participaient au
2e tour du Critérium régional en catégorie : juniors (moins de
18 ans) : Élodie Lambert termine à la 5e place ; minimes (moins de
13 ans) : Océane Vernhet finit 10e et Lisa Chassany se classe 12e. ■

■ CÉZENS
BANQUET DE LA CHASSE. L'ACCA organise son banquet annuel,

ouvert à tous, vendredi 6 janvier, à 19 h 30, dans la salle polyvalente. Adultes, 15 € ; enfants, 8 €. S'inscrire au 04.71.20.97.76 ou au
04.71.73.33.97. ■

■ NARNHAC
VIE PAROISSIALE. Dimanche 8 janvier, une messe sera célébrée à
10 h 30, en l'église du bourg. ■

■ PIERREFORT

Besoin
de déménager?

L'Etoile Sportive prépare son tournoi de futsal

par équipe sur une base
de six joueurs (dont un
remplaçant).

Passer
un bon moment

De nombreux lots vien­
dront récompenser les
meilleures formations.
La compétition, ouverte

à tous, se déroulera
d'abord sous forme de
poules puis en phase fina­
le afin de permettre à tou­
tes les équipes engagées
de passer un bon mo­
ment, placé avant tout
sous le signe de la convi­
vialité. ■

Le site des annonces immobilières
Auvergne Bourgogne Limousin Centre

964761

L'Étoile sportive pierre­
fortaise organise, same­
di 14 janvier, son deuxiè­
me tournoi de futsal dans
la halle d'animations, très
adaptée à cette pratique.
Les inscriptions se feront
sur place à partir de
13 heures et les frais d'en­
gagement seront de 30 €

Création

ÉQUIPE. Les finalistes de la première édition. PHOTO D'ARCHIVES

Cantal

18

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

Saint-Flour

Arrondissement

PAYS DE MURAT

■ LAVEISSIÈRE

■ MURAT

Transfert de compétences
à la communauté de communes

Le Conseil municipal
s'est réuni en séance ex­
traordinaire, en présence
de Bernard Delcros, vice­
président du Conseil gé­
néral et président de la
Communauté de commu­
nes du Pays de Murat, et
Sylvie Jeannot, chargée de
mission administratif/
marchés publics et habitat
au sein de la Communau­
té de communes.

Une maison médicale
en projet
Lors de la séance du
1 e r décembre, le maire
avait invité le conseil à dé­
libérer sur l'inscription de
la compétence program­
me local de l'habitat, à la
prise de compétence, de­
puis le 1 e r janvier, de la
gestion de proximité des
t ra n s p o r t s s c o l a i re s à
l’échelon intercommunal
pour l’exercer par déléga­
tion du Conseil général à
compter de septembre
ainsi qu'aux modifications
des statuts de la commu­
nauté de communes telles

que proposées par le con­
seil communautaire en
ra ppor t avec ces deux
compétences.
Les élus municipaux
avaient alors souhaité des
compléments d'informa­
tion avant de se pronon­
cer. C'est dans cette opti­
que que Bernard Delcros
s'est livré à une présenta­
tion éclairante et pédago­
gique des impacts de cette
prise de compétence pour
la première et du transfert
pour la seconde, notam­
ment en terme de tarifs
pour les habitants de la
commune.
Il a ensuite répondu aux
questions des élus notam­
ment en lien avec les
questions de l'ingénierie
publique ou du projet
communautaire de mai­
son médicale. Après avoir
pris congé de ses invités
non sans les avoir remer­
ciés, le conseil s'est pro­
noncé favorablement sur
les requêtes de la Commu­
nauté de communes du
Pays de Murat. ■

■ LE CLAUX
SAINTE-BARBE. Le CPI du Claux fêtera la Sainte-Barbe samedi 7 janvier. Au programme : 18 heures, messe suivie d’un dépôt de
gerbe au monument aux morts ; 19 heures, à la salle des fêtes, apéritif d’honneur avec remise des décorations et des diplômes ;
21 heures, repas à l’hôtel Le Peyre-Arse, réservations recommandées
auprès de l’hôtel. La population locale est invitée à participer à ces
différentes manifestations pour rendre hommage aux volontaires de
ce CPI très actif. ■

■ DIENNE
VŒUX ET GALETTE DES ROIS. Le maire et le conseil municipal présenteront leurs vœux aux habitants de la commune samedi 7 janvier,
à 14 heures, dans la salle des fêtes. La cérémonie sera suivie de la
dégustation de la galette des Rois. ■
SECRÉTARIAT DE MAIRIE. Le secrétariat de mairie sera ouvert les

lundi, mardi et vendredi, de 13 h 30 à 17 h 30 ; le mercredi, de
8 heures à midi et de 13 h 30 à 17 h 30. ■

L’auto-école change de conducteur
L’auto­école Lacroix si­
tuée 1, avenue de l’Ermi­
tage change de propriétai­
re. En effet, le sanflorain
Franck Mealet a racheté
l’affaire fin décembre et a
rouvert ses portes le
2 janvier. Créée en 1932
par Théo Démontron cette
entreprise a été vendue à
Marcel Lacroix en 1975.

Obetenir le “sésame”

Aujourd’hui, après
36 ans d’activité, ce der­
nier qui a formé nombre
de conducteurs et surtout,
leur a permis d’avoir le fa­
meux sésame, passe la
main pour prendre une re­
traite bien méritée.
Franck Mallet qui a déjà
une affaire similaire dans
la cité du vent a débuté
comme moniteur d’auto­
école en juillet 2001 à

AUTO-ÉCOLE. Le repreneur Franck Mealet (à gauche) et l’ancien propriétaire Marcel Lacroix.
l’école de conduite Gaby
Mercier à Saint­Flour qu’il
a repris le 1 e r décembre
2008. Cet homme jeune et

plein de motivation espère
que l’actuelle clientèle de
l’auto­école murataise le

suivra et assure qu’il fera
de son mieux pour satis­
faire ses futurs élèves qu’il
souhaite nombreux ■

PAYS DE MASSIAC

■ MASSIAC

La pétanque à l’heure des bilans
La Pétanque Massiacoise
a tenu son assemblée gé­
nérale annuelle vendredi
16 décembre, à 18 heures,
à la maison des aînés ru­
raux. Ils étaient 16 à y as­
sister, dont le président et
l’invité d’honneur, le mai­
re de Massiac Michel Des­
tannes.
Bilan plutôt satisfaisant
dans sa globalité au vu du
nombre d’inscrits et des
manifestations sportives
auxquelles les amateurs
des boules ont participé.
Ainsi, les cinquante licen­
ciés sont répartis sur plu­
sieurs groupuscules. Et la

BILAN. La Pétanque Massiacoise lors de l’assemblée générale.
Pétanque Massiacoise a de
ce fait participé aux divers
championnats départe­
mentaux et régionaux avec

t ro i s é q u i p e s : u n e e n
championnat élite régio­
nale ; une en honneur dé­
partemental et une équipe

féminine départementale.
Résultats globalement
moyens. La grande satis­
faction reste celle réalisée
au championnat du Cantal
tête à tête féminine par
Cécile Nozière demi­fina­
liste et masculin par Lau­
rent Gandhillon qui a at­
teint les 1/4 de finale et
qui, par la suite, a rempor­
té la coupe du comité du
Cantal.
Le rendez­vous est don­
né pour tous les licenciés
s a m e d i 1 4 j a n v i e r, à
17 heures, à la salle des
aînés ruraux, pour la dé­
gustation de la galette des
rois. ■

CÉZALLIER

■ ALLANCHE
DEVENEZ CORRESPONDANT À LA MONTAGNE. La rédaction de

La Montagne recherche un correspondant susceptible de rendre
compte avec conviction de l’actualité à Allanche. Si vous habitez la
commune, que vous êtes impliqué dans la vie locale, intéressé par
cette information de proximité et informatisé, alors vous possédez les
premières qualités pour intégrer notre réseau. Par vos écrits et vos
photos, vous contribuerez à mettre en évidence les événements de
votre commune. Votre candidature est à adresser à : Olivier Rezel,
journal La Montagne, 17 bis place d’Armes, 15100 Saint-Flour. Adresse e-mail : olivier.rezel@centrefrance.com ■

VIE PAROISSIALE. Dimanche 8 janvier, la messe sera célébrée à
11 heures, en l'église paroissiale. ■

Toutes les
prévisions
au

08 99 70 63 70
(1,35 €/appel + 0,34 €/mn)

■ CONDAT

Féeries de Noël au centre équestre
Pour la première fois au
centre équestre, un défilé
de Noël a été organisé
dans la commune. Le père
et la mère Noël ainsi que
des enfants pratiquant
l'équitation, ont traversé
les pr incipales rues de
Condat.
De quoi prolonger les
fééries de Noël auprès des
habitants du bourg. Les
enfants s'en sont donnés à
cœur joie pendant toute la
matinée, en préparant les
déguisements des poneys

PREMIERE. Le Père Noël, à cheval, a traversé les rues de Condat avec les petits cavaliers.
et des chevaux, tandis que
certains parents immorta­
lisaient ces instants de
bonheur. En fin de jour­

née, tous ont partagé un
bon goûter chaud. Une ex­
périence que le père Noël
du centre équestre, ravi, a

promis de réitérer l'année
prochaine avec encore
plus de cavaliers à ses cô­
tés. ■

Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

Avis d’obsèques / Annonces classées
DRUGEAC — CHÂTEAUGAY
BORT-LES-ORGUES

AVIS D’OBSÈQUES

AURILLAC — POLMINHAC

Régine et Gilles LACOMBE,
Gilles et Mathilde PALAT,
Laurence et Olivier GANNE,
ses enfants ;
Morgane, Enora, Célia et David,
ses petits-enfants ;
Ses sœurs, beaux-frères et belles-sœurs,
Ainsi que toute la famille
vous font part du décès de

Consultation de ces avis de décès
Dépôt de condoléances
Partage de mémoriaux
sur

www.dansnoscoeurs.fr

Madame Hélène PALAT
née AYGUEPERSE

survenu dans sa 77e année.
Les obsèques auront lieu le vendredi 6 janvier 2012, à 10 h 30, en l’église Saint-Géraud
de Drugeac.
Condoléances sur registre à l’église.
Une pensée est demandée pour son époux

RENÉ

Mme Marie BRO, son épouse ;
Les familles BRO, PARRO, BADUEL, MASBOU,
ses beaux-frères, belles-sœurs,
neveux, nièces,
petits-neveux, petites-nièces,
cousins et cousines,
ont la tristesse de vous faire part du décès de

314311

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

314433

Mme Solange MIRAMONT, son épouse ;
Michèle et Gilles BEAUFILS,
Pierre et Nathalie MIRAMONT,
Thierry MIRAMONT,
ses enfants ;
Cyrielle et Louis, Florène, Arnaud, Julie, Jade,
ses petits-enfants adorés ;
Léane, son arrière-petite-fille ;
Ses sœurs et belles-sœurs ;
Ses neveux et nièces ;
Ses cousins et cousines
ont la douleur de vous faire part du décès de

Monsieur Jean MIRAMONT
survenu à l’âge de 84 ans.
Ses obsèques religieuses seront célébrées le
vendredi 6 janvier 2012, à 15 heures, en la
chapelle de La Barge d’Alleuze.
Condoléances sur registre au funérarium,
ainsi qu’à la chapelle.
Le corps de M. Jean MIRAMONT repose au
funérarium André Boyer, rue du Calvaire, à
Saint-Flour.

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

SAINT-ÉTIENNE-DE-MAURS (La Rougie)
MAURS
Mme Jeannette MONGLON, son épouse ;
Odette et Yves MAYET, sa fille et son gendre ;
Patricia et Sébastien, Frédéric,
Sophie et Robin, Léna,
ses petits-enfants ;
Emma et Jean, ses arrière-petits-enfants ;
Louis et Maryse BOURGADE,
Ainsi que toute la famille
ont la douleur de vous faire part du décès de

Monsieur Raymond MONGLON
survenu dans sa 87e année.
La cérémonie religieuse sera célébrée vendredi 6 janvier 2012, à 10 h 30, en l’église
de Saint-Etienne-de-Maurs.
M. MONGLON repose à la chambre funéraire de Maurs.





La famille tient à remercier le personnel de
la maison du Colombier pour son dévouement
et sa gentillesse durant ces trois années.
Elle remercie par avance toutes les personnes qui prendront part à sa peine.
PF André Boyer, Saint-Flour.

La famille remercie par avance toutes les
personnes qui s’associeront à sa peine et tout
particulièrement son médecin traitant, ainsi
que le personnel de la maison de retraite de
Maurs.
PF Bories, Maurs.

314417

314448

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

CARNET SERVICES OBSÈQUES
AVIS D’OBSÈQUES

Pour transmettre vos avis d’obsèques et de remerciements, du lundi au vendredi, de 9 heures à 20 heures. Week-end et jours fériés, de 18 heures à
20 heures au 0.825.31.10.10
● POMPES FUNÈBRES SALAVERT
POMPES FUNÈBRES


2, rue de la République - MAURIAC
Tél. 04.71.68.08.64
7 jours/7 - 24 h/24 - Transport de corps
Chambres funéraires - Marbrerie


POMPES FUNÈBRES GRAMONT

Accès à toutes chambres funéraires
Transport de corps avant
et après mise en bière
Tél. Ally, 04.71.69.04.28
Tél. Pleaux, 04.71.40.41.60




POMPES FUNÈBRES MALLET

7 jours/7 - 24 h/24 - Transport de corps
avant et après mise en bière
Accès à tous les funérariums
PLEAUX - Tél. 04.71.40.44.48

MONUMENTS FUNÉRAIRES
DALMON MARBRERIE



TOUS TRAVAUX FUNÉRAIRES
CAVEAUX - ENTOURAGES
ENTRETIEN DE TOMBES
Rond-Point du cimetière
AURILLAC - Tél.04.71.48.26.49



POMPES FUNÈBRES CASSAGNE

FUNÉRARIUM - Route de Toulouse
MARBRERIE - 7 jours/7 - 24 heures/24
AURILLAC - MARCOLÈS
Tél. 04.71.46.92.20

AUSSET-LAFAGE MARBRERIE-PF

7 JOURS/7
15250 JUSSAC - Tél. 04.71.46.64.27


POMPES FUNÈBRES GÉNÉRALES
MARBRERIE

7 jours/7 - 24 h/24 - AURILLAC
3, rue de l’Hôtel-de-Ville - 04.71.48.58.13
13, bd du Pont-Rouge - 04.71.43.20.17
Funérarium Aurillac :
11, bd du Pont-Rouge - AURILLAC



Funérarium 13, rue Caylus – Marbrerie
7 jours/7 – 24 h/24
36, avenue de la République
Aurillac – Laroquebrou
Tél. 04.71.48.44.11

POMPES FUNÈBRES PAN-LOPEZ



ARNAC (Selves)
YTRAC (La Plantade)
Sa compagne,
Ses enfants,
Ses petits-enfants,
Ses neveux, nièces, cousins, cousines,
Ainsi que toute la famille
vous font part du décès de

MARBRERIE DES POMPES FUNÈBRES
GÉNÉRALES

CAVEAUX - MONUMENTS - GRAVURES
DEVIS GRATUITS
3, rue de l’Hôtel-de-Ville
Tél. 04.71.48.58.13

Pour paraître dans cette rubrique publicitaire, téléphonez au 04.71.63.81.00

REMERCIEMENTS

Consultation
de ces remerciements sur

www.dansnoscoeurs.fr
ALLEUZE (La Barge) — VERSAILLES
Roger et Liliane OLLIER,
Josette et Robert LALO,
Sandra, Arnaud, Elodie,
ses enfants et petits-enfants,
Et toute la famille,
très sensibles aux marques de sympathie et
d’amitié que vous leur avez témoignées lors
du décès de

Madame Georgette APCHER
née JOUVENTE

vous expriment leurs sincères remerciements.
314421

Monsieur Michel FLAUGERE
survenu à l’âge de 77 ans.
Les obsèques civiles seront célébrées le vendredi 6 janvier 2012, à 14 h 30, au cimetière
d’Arnac.
Condoléances sur registre.


La famille tient à remercier tout le personnel du service d’oncologie du centre médicochirurgical de Tronquières d’Aurillac pour sa
gentillesse et son dévouement.
PF Bayol-Gramont, Laroquebrou-Ally-Pleaux.
314437

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

ANNONCES
OFFICIELLES

Retrouvez nos annonces
et notre plateforme de dématérialisation

www.centreofficielles.com
Membre du réseau

Renseignements au 04.73.17.30.68
Par arrêté de M. le Préfet, notre journal est habilité
à la publication des annonces légales et judiciaires
sur l’ensemble de notre département

VIE DES SOCIÉTÉS
SAINT-ILLIDE (Le Bel-Air)
Michel VERNIOLE,
Christine et Daniel BOUYSSE,
ses enfants ;
Myriam et Didier, Sébastien et Lauriane,
Pierre, Magali et Frédo,
Aurélien et Charlotte, Alexandra,
ses petits-enfants ;
Liam, Paloma, Axel, ses arrière-petits-enfants ;
Colette et Raymond DEVILLE,
sa sœur et son beau-frère ;
Raymond et Lisette VERNIOLE,
son beau-frère et sa belle-sœur ;
Ses neveux, nièces, cousins et cousines
Et toute la famille
ont la douleur de vous faire part du décès de

Madame Eva VERNIOLE
née OURCET

survenu dans sa 89e année.
La cérémonie religieuse aura lieu le vendredi 6 janvier 2012, à 10 h 30, en l’église de
Saint-Illide.
Condoléances sur registre.


AVIS DE CONSTITUTION
Aux termes d’un acte sous seing privé en date, à Laroquevieille, du
20 décembre 2011, il a été constitué une société présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination sociale. — MARIE ÉNERGIE.
Forme sociale. — Société par actions simplifiée.
Capital social. — 3.000 €.
Siège social. — Vercuères, 15250 Laroquevieille.
Objet social. — La distribution, la commercialisation et la production
d’électricité au moyen de toutes énergies renouvelables, notamment la
construction, la réception, la mise en service et l’exploitation de cantrales
photovoltaïques.
Durée de la société. — Quatre-vingt-dix-neuf (99) ans à compter de la
date de l’immatriculation de la société au registre du commerce et des
sociétés.
Mode d’admission aux assemblées. — Admission aux assemblées de
tout associé sur justification de son identité et si les actions qu’il possède
ont été libérées des versements exigibles.
Exercice du droit de vote. — Sous réserve des dispositions légales,
chaque membre de l’assemblée dispose d’autant de voix qu’il possède ou
représente d’actions.

Ses enfants remercient son médecin traitant, ainsi que la direction et le personnel de
la maison de retraite Les Prés Verts de Reilhac
pour leur soutien et leur dévouement constants.
PF Cassagne, Aurillac-Marcolès.

Cession des actions. — Toutes cessions d’actions, y compris au profit
d’un tiers étranger à la société, sont libres.

314321

974777

ETS LAFON MARBRIER

FABRICATION MONUMENTS - CAVEAUX
LEUCAMP - Tél. 04.71.47.81.01
MAGASIN - Articles funéraires
Nouvelle adresse : 11, bd du Vialenc
AURILLAC - Tél. 04.71.43.14.66

15

Monsieur Jean BRO
survenu à l’âge de 82 ans.
La cérémonie religieuse aura lieu le vendredi 6 janvier 2012, à 10 h 30, en l’église
Notre-Dame-aux-Neiges, à Aurillac, suivie de
l’inhumation au cimetière de Polminhac.
Condoléances sur registre.
Le présent avis tient lieu de faire-part.
PFG, Aurillac.

décédé en 2009.
PF Pan-Lopez, Mauriac.

ALLEUZE (La Barge)
GRENOBLE — CLERMONT-FERRAND

19

Président. — M. Christian ESTIVAL, demeurant Vercuères, 15250 Laroquevieille.
Immatriculation de la société. — Au RCS d’Aurillac.
Le président.

���������������������� ��������
M. le Maire
Et le Conseil municipal de Saint-Illide
ont la douleur de vous faire part du décès de

Madame Eva VERNIOLE
épouse de Marcel VERNIOLE, ancien maire de
Saint-Illide et conseiller général du Cantal.
314382

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

����� ������ �������
��� � � �����

� �� �
����

�� ������ ��



Cantal

20

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

Annonces classées
PETITES
ANNONCES

PRÉFET DU CANTAL

Retrouvez nos annonces sur
www.centreimmo.com
www.centreautos.com
www.centremploi.com
Votre petite annonce par téléphone au

AVIS

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL

ANIMAUX

INSTALLATION CLASSÉE
POUR LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT (ICPE)

Ces prescriptions, consultables en mairie de Saint-Paul-des-Landes, sont
affichées en permanence sur le site.

974755

PERDUS
TROUVÉS
PERDU, Griffon Vendeen,
beige/fauve, collier rouge
sur Condat-St-Amandin le
31/12. _ Tél.
04.71.78.30.03 ou
06.83.41.23.34.
974151

IMMOBILIER
IMMOBILIER
VENTES
APPARTEMENTS
PRÉFET DU CANTAL

■ F1

PRÉFECTURE

Direction des actions économiques
et des procédures environnementales
Bureau des procédures environnementales

OUVERTURE D’ENQUÊTE

SUR LES COMMUNES DE SAINT-URCIZE ET DE SAINT-RÉMYDE-CHAUDES-AIGUES, PRÉALABLE A LA DÉCLARATION
D’UTILITÉ PUBLIQUE AU PROFIT DE LA COMMUNE DE
SAINT-URCIZE, DU PRÉLÈVEMENT D’EAU, DES TRAVAUX DE
PROTECTION, ET DE LA MISE EN PLACE DES PÉRIMÈTRES DE
PROTECTION AUTOUR DES CAPTAGES « PUECH RÉGIS »,
« THÉRON » ET « PENNAVEYRE », SITUÉS SUR LA COMMUNE,
ET A L’AUTORISATION D’UTILISER L’EAU A DES FINS DE
CONSOMMATION HUMAINE.
PREMIER AVIS
Par arrêté préfectoral nº 2011-1895 du 19 décembre 2011, sera ouverte,
pendant une durée de seize (16) jours, du mardi 17 janvier 2012 au
mercredi 1er février 2012, inclus, en mairies de Saint-Urcize et de SaintRémy-de-Chaudes-Aigues, une enquête préalable d’une part, à la déclaration d’utilité publique du prélèvement des eaux des captages « Puech
Régis », « Théron » et « Pennaveyre », situés sur le territoire de la commune de Saint-Urcize, des travaux de protection et de la mise en place des
périmètres de protection autour de ces ouvrages et d’autre part, à l’autorisation de production, de distribution et d’utilisation de l’eau prélevée à
des fins de consommation humaine.
Le dossier de cette enquête sera déposé en mairies de Saint-Urcize, siège
de l’enquête, et de Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues afin que le public
puisse en prendre connaissance, pendant toute la durée de l’enquête, aux
jours et heures d’ouverture de ces mairies, à savoir :
— Mairie de Saint-Urcize, du lundi au vendredi, de 9 heures à 12 heures.
— Mairie de Saint-Rémy-de-Chaudes-Aigues, les mercredi et vendredi,
de 10 heures à 12 heures.
Un registre sera ouvert en mairies de Saint-Urcize et de Saint-Rémy-deChaudes-Aigues pour recueillir les observations des personnes intéressées
sur l’utilité publique du projet.

CHAMALIERES, partic.
vds beau F 1, résid. services 3 ème âge, 29 m2,
terrasse 12 m2, 5 ème
ét. av. asc., 3 portes
balcons, belle vue ville
et collines, séj. cuisinette, bain, wc, parfait
état, DPE D. _ Tél.
06.07.80.51.04.

974223

IMMOBILIER
COMMERCIAL

Fait à Aurillac, le 20 décembre 2011.

Le préfet.
Pour le préfet et par délégation, le directeur
des actions économiques et des procédures environnementales.
Signé : Eddy RAULIN.

971022

recherche

UN (E)
INFIRMIER (E)

972727

■ STUDIOS
AURILLAC, studio à louer,
près centre ville, parking
privé extérieur, très bien
isolé, libre de suite. _ Tél.
04.71.63.52.66. 967033
■ MEUBLÉS
COURNON, loue appartement meublé type F 2 dans
maison individuelle bien sit u é e . _ T é l .
04.73.84.85.90. 969766

MAISONS
■ MAISONS DE
CAMPAGNE

Pour l'unité Parkinson
de 12 lits située à YDES

■ TERRAINS
CANTAL, vend 4,8 ha de
bois à 4 km de Mauriac
près de Neyrecombes,
accès route à 600 m,
c a d a s t r e s B
193-199-200 et 201,
9.800 €. _ Tél.
06.07.42.58.61.
969757

A LOUER F2, quartier nord
Aurillac, copropriété tranquille, avec cave, bon état,
Libre 1 er février. Tél. _
04.71.48.40.42. 962928

968993

direction@ch-mauriac.fr

Doublez vos chances

Doublezd’être
vu !
vos chances

d’être vu !

cembre 2011,
Jusqu’au 31 dé
achetée,

oto
une annonce ph

e!
la même offert
Offre réservée aux

particuliers

Vous pouvez désormais faire paraître une photo avec votre petite annonce. Il vous suffit :
• de nous faire parvenir un tirage papier de bonne qualité avec vos coordonnées au verso,
accompagné de votre grille (attention ! la photo ne vous sera pas retournée)
• ou de nous envoyer une photo (fichier.jpeg) par mail à annonces.cfp@centrefrance.com,
en précisant votre nom et le téléphone figurant dans votre annonce.

A/ Rédigez votre annonce (1 lettre par case, 1 case entre chaque mot - Évitez les abréviations)

PROXIMITE Le Rouget,
maison de campagne
dans enclos, 3 chbres,
salon, s. à m.,
cuis. + sous-sol, chauf.
fuel, loyer 590 €/mois.
_ Tél. 06.82.85.82.16.

Ligne 1
Ligne 2
Ligne 3
Ligne 4
Ligne 5

Vos rendez-vous
• Bonnes affaires
mercredi + samedi

• Immobilier
jeudi + samedi
+

• Automobile
vendredi + samedi
+

Pour les rubriques Emploi,
Propositions commerciales ou
Rubriques professionnelles, nous
consulter.

B/ Choisissez votre formule et calculez le prix de votre annonce
1 jour

au choix

Duo

67 BAS-RHIN ALSACE,
Boofzheim, centre de
l’Alsace, loc. de Chalets
4/6 pl. et mobil-homes
2/4/5/6 pl., ds camping
avec pisc. chauffées dt 1
couverte, transport bus
gratuits pour excursions, ouvert du 1/04
au 30/09. _ Camping
du Ried, tél.
03.88.74.68.27,
www.camping-ried.com
916954

Double Duo

Rendez-vous
1 jour + samedi

2 Rendez-vous
2 jours + 2 samedi

Sixto

Calculez le prix
de votre annonce

6 jours
consécutifs

2

la ligne

2,50

la ligne

3,30

la ligne

7,20

la ligne

..............

1

la ligne

1,25

la ligne

1,65

la ligne

3,60

la ligne

..........

Option Photo

10

x........lignes

=

x........lignes x ......Dép =

Option Photo

=

Option Cadre

6

Option Cadre

=

Option Puce

4

Option Puce

=

Option Domiciliation

=

Département(s) choisi(s) : 63❏ 03❏ 15❏ 87❏ 19❏ 23❏ 18❏ 58❏ 43 Brioude ❏ TOTAL ANNONCE

=

Mention «Écrire à Centre France Publicité» (domiciliation) : 38,15 TTC
Obligatoire pour Mariages et Rencontres

C/ Vos coordonnées (à remplir obligatoirement - Ces renseignements

*

NOM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Code postal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Tél . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . e-mail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
❏ Paiement par Carte Bancaire

À renseigner pour paiement par carte bancaire (par courrier ou par fax)
Numéro du compte à débiter

Date de validité

Titulaire du compte
NOM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Signature obligatoire

*Conformément à la loi Informatique et Libertés, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant.

ne figureront pas dans l’annonce)

❏ Votre annonce par téléphone
Dictez votre annonce au :
0825 818 818
Règlement par carte bancaire uniquement,
du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h30

❏ Votre annonce par fax
Faxez le document rempli au : 04 73 17 30 19

Règlement par carte bancaire uniquement (renseignez la rubrique)

❏ Votre annonce par courrier
Envoyez le document rempli à :
Centre France Publicité - Service PAT - 45 rue du Clos-Four
BP 90124 - 63020 Clermont-Ferrand Cedex 2
Règlement par chèque à l’ordre de CFP ou par carte bancaire

❏ Dans toutes nos agences

AUTRE IMMOBILIER
■ GARAGES
AURILLAC, garage à
louer, quartier Saint-Joseph. _ Tél.
04.71.63.52.66.

967037

OFFRES LOCATIONS
VACANCES
MER

SAINT-JUST dans le
bourg, appt T2 60 m2
env., libre au
01/01/2012, avec commerces, 300 €/mois,
prox. A75, à 10 mn de
Saint-Chély et 20 mn de
Saint-Flour. _ Contact
mairie de Saint-Just au
04.71.73.70.48.

Contact DRH : 04.71.67.33.33

957551

1 département
le département
supplémentaire

AUTRE IMMOBILIER

- Bâtiment neuf
et ergonomique
- Projet médical et soignant
novateur en France
- Equipe pluriprofessionelle
- Horaires et plannings
attractifs
- Contrat droit public ou
poste de titulaire FPH

500 MOBILHOMES EN
STOCK, ttes dimensions
et tt prix à partir de
3.800 €. _ www.hallesforeziennes.com, tél.
06.80.59.35.59.

LIMOGES, vends fonds de
commerce bar à vins, leader sur centre ville, CA
300 K €, prix de vente
280 K € hors stock. _ Tél.
06.74.29.46.01. 975924

■ F2

Copies du rapport et des conclusions du commissaire enquêteur seront
mises à la disposition du public en mairies de Saint-Urcize et de SaintRémy-de-Chaudes-Aigues, en sous-préfecture de Saint-Flour et en préfecture du Cantal (bureau des procédures environnementales) ou adressées
à toute personne qui en fera la demande écrite au préfet du Cantal.

Le centre hospitalier
de Mauriac (15)

MOBILHOMES

Entourez
votre formule

APPARTEMENTS

Après examen des observations consignées ou annexées au registre
d’enquête, le commissaire enquêteur rédigera ses conclusions motivées
en précisant si elles sont favorables ou non à l’opération dans un délai
maximum d’un (1) mois à dater de la clôture de l’enquête.

SANTÉ SOCIAL

■ FONDS DE
COMMERCE

M. Gérard DELCAMP, cadre, en retraite, a été désigné par le tribunal
administratif, en qualité de commissaire enquêteur et siègera :

Où il se tiendra à la disposition du public.

CHAUDES-AIGUES, F3,
1er étage, avec cave et garage, bon état, libre de
suite. 380 € (sans les charges). _ Tél. 06.33.21.81.88.

■ CHALETS

OFFRES
LOCATIONS

En mairie de Saint-Urcize :
Le mardi 17 janvier 2012, de 9 heures à 12 heures.
Le mercredi 1er février 2012, de 9 heures à 12 heures.
En mairie de Saint-Rémy de Chaudes-Aigues :
Le vendredi 27 janvier 2012, de 10 heures à 12 heures.

■ F3

975856

Ces observations ainsi que toute correspondance et observations relatives à l’enquête peuvent être adressées par écrit en mairie de SaintUrcize, au commissaire enquêteur qui les annexera au registre d’enquête.







VENTE VÉHICULES
LOISIRS

0 825 818 818

Nº 2011-1928 DU 28 DÉCEMBRE 2011, PORTANT PRESCRIPTIONS
COMPLÉMENTAIRES A L’AUTORISATION D’EXPLOITER UN
CHANTIER DE DÉMOLITION AUTOMOBILE PAR LA SARL
FABRUDE TRANSAC AUTO, AU LIEU-DIT « PRENTEGARDE »,
SUR LA COMMUNE DE SAINT-PAUL-DES-LANDES.

Des prescriptions complémentaires à l’autorisation d’exploiter un chantier de démolition automobile au lieu-dit « Prentegarde », sur la commune de Saint-Paul-des-Landes, ont été fixées par arrêté préfectoral
nº 2011-1928 du 28 décembre 2011, à la SARL FABRUDE TRANSAC AUTO,
exploitant cette installation.

EMPLOIS

971816

Bureau des procédures environnementales

VÉHICULES

© Éric Issélée - Fotolia.com

ANNONCES LÉGALES
ET ADMINISTRATIVES

15

PORT LA NOUVELLE,
11210, plage sable fin,
soleil, entre Narbonne
et Perpignan, meublés,
hôtels, campings, doc.
gratuite. _ OFFICE TOUR I S M E , t é l .
04.68.48.00.51. ou
www.portlanou
velle.com
967666

Président-directeur général, directeur de la publication :

M. Jean-Pierre CAILLARD

Directeur général délégué :
M. Michel HABOUZIT
Directeur général adjoint en charge des rédactions
M. Pierre GIRONDE
du groupe Centre France :
Directeur général adjoint en charge des finances
M. Alain VEDRINE
et de la gestion du groupe Centre France :
Directeur de cabinet du Président
M. Gilles CRÉMILLIEUX
en charge du secrétariat général :
Membres du conseil de direction : M. Christophe de LA TULLAYE ; Mme Muriel GRELET ; MM. Jacques LAMOUREUX ;
Christophe MATHIAS
Rédacteurs en chef :
MM. Philippe ROUSSEAU ; Philippe VAZEILLE
Principaux actionnaires : Fondation Alexandre et Marguerite VARENNE ; Groupe VARENNE (MAV-SOGESCOM) ; SACAM-CENTRE
Anciens présidents et directeurs généraux : MM. Alexandre VARENNE (fondateur) ; Francisque FABRE ; Paul SIMONS
René BONJEAN ; Mme Marguerite VARENNE
SA au capital de 609.796 . RC B 856 200 159 (56 B 15)
DIRECTION, RÉDACTION : 45, rue du Clos-Four - 63056 CLERMONT-FERRAND Cedex 2. Téléphone 04.73.17.17.17
Fax rédaction 04.73.17.18.19 - Tirage OJD 2010 : 214.733 exemplaires. Commission paritaire : 0415 C 86413
IMPRIMERIE : GCF - 28, rue Morel-Ladeuil - 63000 Clermont-Ferrand
I. – PUBLICITÉ LOCALE : CENTRE-FRANCE PUBLICITÉ, 45, rue du Clos-Four, 63020 Clermont-Ferrand Cedex 2
1) Publicité commerciale. – Tél. 04.73.17.30.42. Fax 04.73.17.30.09 2) Petites annonces téléphonées. – Tél. 0 825 818 818. Fax 04.73.17.30.19
3) Annonces officielles. – Tél. 04.73.17.30.33. Fax 04.73.17.30.59 4) Emploi : carrières et professions. – Tél. 04.73.17.30.36. Fax 04.73.17.30.39
II. – PUBLICITÉ NATIONALE : 1) Publicité commerciale. – COM>QUOTIDIENS –Tél. 01.55.38.21.00 Fax 01.55.38.21.23
2) Annonces classées, carrières et professions. – COM>QUOTIDIENS EMPLOI – Tél. 01.55.38.21.73 Fax 1.55.38.21.75

Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

La recette

PRÉPARATION : Préchauffez le four à 200 °C.
Pour les croûtons, placez des dés de pain sur une plaque
et faites-les cuire 10 à 12 mn en les tournant de temps
en temps pour qu’ils croustillent et dorent. Préchauffez
le gril à fond.
Faites griller le jambon cru pendant 1 mn (il doit être
très croquant) puis laissez-le refroidir 2 mn.
Disposez les feuilles de laitue et les croûtons dans un
saladier. Préparez l’assaisonnement : dans un bol,
mélangez au fouet les anchois, l’huile, l’ail, le vinaigre,
et le poivre pour obtenir une consistance lisse. Versez
sur la laitue et les croûtons puis mélangez. Parsemez
avec le jambon cru et le parmesan. Vous pouvez servir.

SALADE CÉSAR AU JAMBON CRU

Pour 4 personnes
Préparation : 15 mn - Cuisson : 15 mn

INGRÉDIENTS : croûtons de pain rassis, 4 grandes tran-

ches de jambon cru, 2 laitues romaines émincées,
1/2 tasse de parmesan râpé. Assaisonnement :
8 anchois égouttés et réduits en purée, 2 cuillères à
soupe d’huile d’olive, 1 gousse d’ail écrasée, 1 cuillère à
café de vinaigre de vin blanc, poivre noir du moulin.

Au quotidien
L’HOROSCOPE DU JOUR
BÉLIER ■

Coucher

17 h 17

Premier
quartier

l'ambiance sera plutôt
agréable sur votre lieu de travail. Votre attitude
attirera la sympathie ! AMOUR : vous dégagez un
certain charme auquel certaines personnes ne
seront pas insensibles. SANTÉ : tout va bien.
TRAVAIL :

TAUREAU ■

St Édouard
Né vers 1002, Édouard
le Confesseur fut roi
d’Angleterre de 1042
jusqu’à sa mort, en 1066.
Il faisait passer sa piété
avant les intérêts
du royaume.
Demain : Mélaine

LA CITATION
DU JOUR

Plus on les fait languir,
plus elles filent doux.
À moins qu'elles ne
filent ailleurs.

Mistinguett

LE DICTON
DU JOUR

Qui laboure en janvier
aura sept pains pour
son dîner.

LE PROVERBE
DU JOUR

Qui est oisif en sa
jeunesse peinera dans
sa vieillesse.

C’était
un 5 Janvier…
1895. Condamné au bagne à
perpétuité, le capitaine Alfred
Dreyfus, qui clame son innocence, est dégradé à l’école
militaire de Saint-Cyr au cours
d’une parade.
1929. Alexandre Ier, le roi de
Yougoslavie, impose par la
force la dictature dans son
pays. Peu après, il proclamera
les pleins pouvoirs pour le roi
et interdira les partis politiques.
1956. Décès de
Mistinguett,
chanteuse française. De son vrai
nom
Jeanne
Bourgeois, elle deviendra à
force de travail une diva du
music-hall. Elle incarne la tradition de la scène française.
2006. Suite à la dégradation
de l’état de santé du Premier
ministre israélien Ariel
Sharon, entre la vie et la mort
à trois mois des élections
générales, le Cabinet israélien
se réunit en urgence.

TRAVAIL : c'est le moment pour
droits et vous imposer. AMOUR : ne

Tirages du
MERCREDI 4 JANVIER 2012

BALANCE ■

des opportunités
extrêmement intéressantes s'offrent à vous ces
jours-ci. Il va falloir faire le bon choix. AMOUR : le pouvoir que vous exercez sur votre partenaire ira grandissant. N'en abusez pas cependant ! SANTÉ : bonne.

SCORPION ■

TRAVAIL : votre réalisme rend

votre jugement fiable, posez vos jalons sans craindre de vous tromper. AMOUR : vous êtes plus optimiste. C'est le moment d'exprimer votre point de
vue. SANTÉ : la lassitude se fait sentir.

GÉMEAUX ■ TRAVAIL : soyez discret en toutes circonstances. Vous pourriez rencontrer sur
votre route de nombreux jaloux. AMOUR : osez
changer de style. Vous pourriez faire des belles
rencontres. SANTÉ : ne mangez pas n'importe quoi.

SAGITTAIRE ■ TRAVAIL : il serait très imprudent d'engager des dépenses qui excèdent largement vos revenus. AMOUR : célibataire, tentez
l'aventure.Ne restez plus dans votre coin,personne ne
vous remarquera comme cela ! SANTÉ : tout va bien.

on exigera de vous
beaucoup d’efforts mais le résultat sera à la hauteur
de vos ambitions. AMOUR : votre vie de couple sera
bien protégée, la journée sera simple et agréable.
SANTÉ : évitez de mener une vie trop sédentaire.
TRAVAIL :

LION ■ TRAVAIL : vous mettrez en place une
stratégie professionnelle rigoureuse. AMOUR : vous
passerez votre temps à prouver votre amour à votre
partenaire. Célibataire, une rencontre pourrait
déclencher les feux de la passion. SANTÉ : surmenage.

CAPRICORNE ■ TRAVAIL : un grand branle-

bas règne dans le secteur de la carrière, mais cette
bataille prendra bientôt fin. AMOUR : même si
l'univers familial reste agité, les choses commencent à s'apaiser. SANTÉ : votre vitalité est en baisse.

VERSEAU ■ TRAVAIL : vous aurez davantage
de latitude pour exprimer votre créativité. AMOUR :
vous aurez le cœur en fête et des facilités à communiquer avec les enfants. SANTÉ : vos rêves soutiennent votre forme morale... Donc tout va bien.

VIERGE ■ TRAVAIL : vous prendrez un peu de

POISSONS ■

4
5
7
8
9
16 17 20 21 23
25 26 30 34 37 38 42 48 53 62

grâce à des placerecul. Cela vous permettra de préparer vos démar- ments sûrs, vous ferez fructifier tranquillement vos
ches, vos rendez-vous. AMOUR : vous ne reculerez ressources. AMOUR : la patience et la tolérance vous
devant rien pour conquérir ou reconquérir celui ou permettront de rétablir rapidement harmonie,calme
celle que vous aimez. SANTÉ : délassez-vous.
et compréhension dans votre foyer. SANTÉ : bonne.
TRAVAIL :

Gagné à 270 000

1.04.76.08
0,34
0,31
0,28

6
8
10 15 18 23 29 34 35 36
43 44 46 53 54 59 61 66 67 69

– Moi ! dit Roger : je n’ai rien fait pour vous. C’est
vous au contraire, mademoiselle, qui, sans vous en douter, avez tout fait pour moi. J’étais seul : inutile à tous,
inutile à moi-même, je menais au fond de ces campagnes une existence morne et ennuyée. Vous m’êtes
apparue, et je ne saurais dire par quel enchantement
tout a changé dès lors dans ma vie. C’est donc ici,
ajouta-t-il, que s’écoulent vos jours silencieux ? Quelle
que soit la destinée que le sort me réserve, partout et
toujours j’emporterai votre douce image, et je n’oublierai jamais que c’est sous le toit que vous habitez que
j’ai pour la première fois entendu parler de ma mère.
Ils en étaient là de leur conversation à peine entamée, quand la porte s’ouvrit sans bruit, et Claude, rasant
la muraille comme une chauve-souris, se glissa furtivement à côté de la petite vierge, qui ne put se défendre,

x 3

Multiplicateur :

Montant : 10 000

8.60.30.31

0 779 383

Montant du Jackpot du jeudi 5 janvier à 13h45 : 20 000
Les résultats ci-dessus sont communiqués à titre indicatif. Veuillez consulter le Journal Officiel. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant la date du tirage.

JOUER COMPORTE DES RISQUES : ISOLEMENT, ENDETTEMENT... APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)

MERCREDI 4 JANVIER 2012

2

10

5
4
3
2

23

34

43

Nombres de grilles gagnantes

BONS NUMEROS
5+

5
Gains

Aucun gagnant.
68 413,00
4
1 078,60
546
10,80
23 516
5,30
338 199

gagnant

BONS NUMEROS
BONS NUMEROS
BONS NUMEROS
BONS NUMEROS

662 570

gagnant

0 779 383

10 000 000

grilles à 2

remboursées.

165 612 jeux gagnants à ce tirage

A gagner, samedi 7 janvier 2012 :

Votre

est gagnant lors d'un tirage :

Si vous avez aussi les 5 bons numéros, vous accédez au jackpot. Sinon vous
gagnez, en plus de vos autres gains éventuels, votre Mise (à savoir le montant
que vous avez joué pour ce tirage LOTO®). Si vous avez joué plusieurs
N° CHANCE, vous gagnez uniquement la somme investie sur le N° CHANCE gagnant.
Le gain Mise est obtenu une seule fois, quelque soit le nombre de grilles jouées.

*

* Montant à partager entre les gagnants du 1er rang ou en cas d'absence de gagnants au 1er rang après
34 tirages consécutifs au rang inférieur ayant au moins 1 gagnant. Voir règlement.
Il y a eu 5 tirages consécutifs sans gagnant de 1er rang avant le tirage du samedi 7 janvier 2012.

envoyez LOTO au

Résultats et
informations :

61 113

0,35

PAR ENVOI + PRIX D'UN SMS

0,34
/min depuis la métropole***
0,31
/min depuis la Réunion et les Antilles***
0,28
/min depuis la Guyane***
*** hors surcoût éventuel opérateur

Les résultats ci-dessus sont communiqués à titre indicatif. Veuillez consulter le Journal Officiel. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant la date du tirage.

JOUER COMPORTE DES RISQUES : ISOLEMENT, ENDETTEMENT... APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)

MARDI 3 JANVIER 2012

3
Bons
numéros

30

42

Bonnes
étoiles

45

Nombre de gagnants
France

5
5
5
4
4
4
3
2
3
3
1
2
2

49

4
7
13
23
101
205

1
0
7
149
248
327
289
368
676
947
982
154

5

10

Nombre de gagnants
Europe

Aucun gagnant, 59 857 417

1
1
23
35
66
129
504
1 003

Gains

reportés au prochain tirage.

604 877,20
403 251,40
6 109,80
237,70
133,00
77,20
24,30
15,50
13,90
12,60
8,70
4,50

2
1
33
742
326
631
842
733
665
809
610
594

A gagner, vendredi 6 janvier 2012 près de :

73 millions

*

* Montant non garanti à partager au rang 1, estimé à partir du montant remis en jeu
après le dernier tirage et d'une estimation des mises du tirage à venir. Voir règlement.

4 177 322

137 303 jeux gagnants à ce tirage

Résultats et
informations :

envoyez EM au

61 113

0,35

0,34

PAR ENVOI + PRIX D'UN SMS

/min (hors surcoût éventuel opérateur)

Les résultats ci-dessus sont communiqués à titre indicatif. Veuillez consulter le Journal Officiel. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant la date du tirage.

JOUER

LE FEUILLETON

Jules Sandeau

/min depuis la métropole (hors surcoût éventuel opérateur)
/min depuis la Réunion et les Antilles (hors surcoût éventuel opérateur)
/min depuis la Guyane (hors surcoût éventuel opérateur)

Tirage de 21h00

LES ENFANTS NÉS AUJOURD’HUI ■ Votre bout de chou fera honneur à son signe en faisant

Catherine

4 950 535

Résultats et Informations :

SI C’EST VOTRE ANNIVERSAIRE ■ Aujourd’hui, vous serez bien loin des préoccupations
quotidiennes et vous aurez du mal à redescendre sur terre.
preuve tout au long de sa vie de beaucoup de rigueur et d'une grande constance, préférant les résultats tangibles aux beaux discours.

x 1

Multiplicateur :

TRAVAIL :

faire valoir vos
trichez pas, la sincérité est nécessaire pour rétablir
l'équilibre dans votre relation affective. Il est plus
que temps. SANTÉ : bonne.

CANCER ■

05.01.12

Tirage de 13h45

Copyright Collection Michel Lévy

Lever

8 h 28

21

COMPORTE

DES

RISQUES

:

ISOLEMENT,

ENDETTEMENT...

APPELEZ

LE

09

74

75

13

13

(appel

non

surtaxé)

épisode n° 47
en l’apercevant, d’un léger mouvement d’impatience
et d’humeur. Ainsi la cruelle enfant, sans songer à mal,
commençait déjà à s’irriter de l’assiduité de son vieux
compagnon ! Il y a dans l’amour, alors même qu’il ne
fait que de naître et ne se connaît pas encore, un naïf et
monstrueux égoïsme devant lequel le penseur ne s’est
jamais arrêté sans un sentiment d’épouvante. Voyez
cette jeune et belle créature : elle compte seize années
à peine ; la grâce réside sur son front et la bonté dans
son sourire. Savez-vous que de soins a coûtés cette tête
charmante ? Elle est l’orgueil du foyer, la joie de la maison : tout s’anime, s’égaye et s’embellit de sa présence.
Son père la contemple avec adoration ; le cœur de sa
mère n’est pour elle qu’un chant de fête ; elle a de vieux
amis qui la bénissent comme un second printemps dans
leur vie. Cependant, vienne à passer un inconnu, et que
l’amour, comme une étincelle, jaillisse du choc de deux
regards : parents, amis, n’existent plus ; le passé n’est
compté pour rien ; et voici que bientôt, pour cette fille
adorée, bonheur et joie de la famille, il n’est désormais
au monde qu’un seul être, celui dont quelques jours
auparavant elle ignorait le nom et ne soupçonnait pas
l’existence. J’ai lu quelque part que l’amour est le premier chapitre du grand livre des ingratitudes.
La présence de Claude changea brusquement le
ton de l’entretien. On parla de choses et d’autres, de
la visite de Monseigneur, dont le souvenir préoccupait
encore vivement les esprits, de la chaleur du jour, de la

sécheresse de la saison, de la coupe des foins, des espérances de la moisson et de l’avenir des petits pois. Sur
toutes ces questions, Roger trouva le moyen de jaser
avec esprit, grâce et gaieté, tandis que Claude, debout
auprès de Catherine, muet, immobile, examinait avec
un sentiment d’indicible souffrance le costume élégant
et l’attitude aisée du jeune cavalier, sa cravate de soie
nouée négligemment autour de son col, les mille plis de
son pantalon blanc pressés autour de sa taille flexible,
l’acier brillant de ses éperons, le cuir souple et verni de
ses bottes, une de ses mains gantée comme la main
d’une duchesse, l’autre nue, blanche et délicate, jouant
avec un jonc mince et fin que Roger portait en guise
de cravache. Tous ces détails n’échappaient pas non
plus à la petite vierge, qui, sans y songer, en subissait le
charme encore tout nouveau pour elle. Claude souffrait,
mais il était là. Que devint-il, quand la porte s’ouvirent
tout d’un coup, il vit son auguste père se précipiter dans
la salle, les poings fermés, pâle de courroux.
– Ah ! pendard ! ah ! fainéant ! c’est donc ainsi
que tu fais ta classe ? s’écria le marguillier en prenant
son fils au collet. Voilà donc, maître gueux, les beaux
exemples que tu donnes à tes élèves ! Voilà comment
tu justifies ma confiance et celle des pères de famille !
A l’école, malheureux, à l’école ! répéta-t-il en s’efforçant
de l’entraîner.
(A suivre)

Cantal

22

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

TENNIS. Doha. Jo­Wilfried
Tsonga (photo) s’est quali­
fié hier pour les quarts de
finale en battant l’Italien
Flavio Cipolla 7­6 (10/8),
6­3, et en dévoilant une de
ses nouvelles armes pour
titiller le Top 4 mondial :
les montées régulières au
filet. Autre Français quali­
fié, Gaël Monfils a souffert
face à l’Allemand Benja­
min Becker (7­5, 4­6, 7­5).
De leur côté, Rafael Nadal
et Roger Federer se sont
qualifiés en expédiant leur
2e tour en deux sets secs. ■

SKI ALPIN. Zagreb. Le slalom français,

moins fringant pour l’instant que les
années passées, s’en remettra encore
au champion du monde Jean­Baptiste
Grange, en reconstruction, pour lais­
ser une trace à Zagreb aujourd’hui
(1re manche à 14 h 30, 2e à 17 h 30).
Opéré à l’épaule gauche en mars,
« JiBé » est en progression mais de­
mande encore un peu de temps pour
revenir entièrement dans le jeu. ■

Sports
■ RAPIDO
FOOTBALL/TRANSFERTS L’étoile
montante du foot allemand, le
milieu de Mönchengladbach,
Marco Reus, sera transféré cet
été à Dortmund pour 17,5 M€.
Le milieu de Nancy (L1) Alexan­
dre Cuvillier a, lui, été prêté à
Lens (L2) jusqu’à la fin de la sai­
son. Autre prêt, celui de l’atta­
quant dijonnais Chr istophe
Mandanne à Guingamp (L2). ■
RUGBY/TRANSFERT L’ailier inter­

national anglais Lesley Vainiko­
lo (31 ans), qui évoluait cette
saison à Gloucester, a été enga­
gé comme joker médical de Da­
mien Neveu par La Rochelle. ■

ANGLETERRE Le demi de mêlée
Danny Care, 25 ans, ne sera pas
sélectionné par l’Angleterre
pour le prochain Tournoi après
avoir été interpellé pour con­
duite en état d’ivresse. ■
TENNIS/BRISBANE L’Ecossais

Andy Murray a frôlé l’élimina­
tion avant de battre le Luxem­
bourgeois Gilles Muller 4­6, 7­6
(7/4), 6­0. Gilles Simon, solide
vainqueur de l’Australien James
Duckworth (6­3, 7­5), est égale­
ment passé en quarts de finale.
Chez les dames, l’Américaine
Serena Williams s’est blessée à
une cheville lors de sa victoire
sur la Serbe Bojana Jovanovski
(6­2, 6­4) et ne continuera pas
le tournoi. La joueuse pourrait
même déclarer forfait pour
l’Open d’Australie qui débute le
16 janvier. ■

BASKET/TRANSFERT L’Américain
Bernard King qui vient de ter­
miner une pige à Reims (ProB) a
signé jusqu’à la fin de la saison
avec Nancy (Pro A), à la recher­
che d’un ailier suite au départ
de Kenny Gregory. ■
SKI DE FOND/TOUR DU SKI Bien

que battus en sprint par le Rus­
se Nikolay Morilov, le Suisse Da­
rio Cologna et le Norvégien Pet­
ter Northug ont creusé l’écart
en tête du général, à l’issue de
la 5e étape hier, à Toblach (Ita­
lie). Le Français Maurice Mani­
ficat reste 6e à 2’35’’. ■

BIATHLON/OBERHOF La France

(Marie Dorin, Anaïs Bescond,
Marine Bolliet, Sophie Boilley),
a décroché la 3e place du relais
4 x 6 km dames d’Oberhof (Alle­
magne), hier, derrière la Norvè­
ge (2e) et la Russie. ■

VOILE/VOLVO RACE Le voilier

français Groupama 4, skippé
par Franck Cammas, a pris une
petite revanche sur le sort en
s’imposant, hier, à Abou Dhabi,
dans la 2e partie de la deuxième
étape de la Volvo Ocean Race,
après avoir failli l’emporter dans
la première manche. Telefonica
reste solidement en tête. ■

FOOTBALL. Angleterre. Man­
chester United a sombré à
Newcastle (3­0), hier, et
laissé filer Manchester City
seul en tête du champion­
nat avec trois points
d’avance à l’issue de la 20e
journée. Cette défaite est la
deuxième d’affilée pour les
Red Devils. Les Magpies se
sont imposés grâce à des
buts magnifiques du Fran­
co­Sénégalais Demba Ba et
du Français Yohan Cabaye
(photo), ainsi qu’à un troi­
sième, contre son camp, de
Jones en fin de match. ■

L'actu nationale

RUGBY / ÉQUIPE DE FRANCE ■ La liste des 30 pour le Tournoi annoncé aujourd’hui, à midi

Vincent Debaty, invité surprise...

Du changement dans la
continuité : cela devrait
être le fil conducteur
de la première liste
du nouveau sélectionneur
Philippe Saint-André et
de ses adjoints. Beauxis,
Nyanga et Fritz feraient
leur retour, ainsi que
les Clermontois Debaty
et Malzieu.

C

Christophe Buron

e midi, Philippe Saint­An­
dré dévoilera le premier
groupe de son mandat.
30 joueurs pour un stage
de trois jours (23, 24 et 25 jan­
vier) pour préparer l’ouverture
du Tournoi 2012, un France ­
Italie programmé le 4 février.
Le point ligne par ligne.
Pilier. Ce serait la grosse surpri­
se de cette liste, la présence du
Clermontois Debaty. Le staff tri­
colore aurait même l’intention
de le « voir » très vite à l’œuvre.
Le 4 février face à l’Italie ? Mas,
Poux, Barcella et sans doute Du­
calcon devraient compléter ce
groupe. Ce sera 5 piliers ou
6 troisième ligne.

Parra sous la menace
de Dupuy...
Talonneur. En principe, deux
seuls spécialistes seront appe­
lés : Servat et Szarzewski. Kayser
semble être le numéro 3 mais
devrait attendre.
Deuxième ligne. Exit Nallet... et
bien sûr Chabal. Papé et Millo­
Chluski sont sûrs d’être appelés,
tout comme Maestri, encore ja­
mais sélectionné. Le quatrième
fauteuil semble se jouer entre le
Clermontois Julien Pierre et
l’ancien de l’ASM, aujourd’hui à

GROSSE COTE. Domingo, aujourd’hui blessé, remplace (face à Agen, le 15 octobre dernier), Debaty (30 ans) lequel a
de grandes chances de retrouver la sélection, plus de cinq ans après son unique sélection, contre la Roumanie.
Toulon, Christophe Samson.
Troisième ligne. Dusautoir reste
incontournable, comme joueur
et capitaine. Bonnaire, exem­
plaire pendant le Mondial, sera
l’un des (très) rares trentenaires
à conserver sa place. Ce ne sera
pas le cas de Harinordoquy...
Ouedraogo figurera dans le
groupe ainsi que les deux reve­
nants toulousains, Picamoles et
Nyanga. Le Clermontois Lapan­
dry devrait attendre et se dispu­
tera une place de quatrième
flanker avec les Biarrots Lauret
et Guyot.
Charnière. Parra à la mêlée et
Trinh­Duc à l’ouverture seront

LE GROUPE (30 JOUEURS) POSSIBLE
AVANTS (16). Vincent Debaty (Clermont), Fabien Barcella (Biarritz), Jean-Baptiste Poux
(Toulouse), Nicolas Mas (Perpignan), Luc Ducalcon (Castres), Wiliam Servat (Toulouse), Dimitri Swarzewski (Stade Français), Romain Millo-Chluski (Toulouse), Pascal Papé (Stade Français), Yoann Maestri (Toulouse), Julien Pierre (Clermont) ou Christophe Samson (Toulon),
Thierry Dusautoir (Toulouse), Julien Bonnaire (Clermont), Louis Picamoles (Toulouse), Fulgence Ouedraogo (Montpellier), Yannick Nyanga (Toulouse).
ARRIÈRES (14). Morgan Parra (Clermont), Julien Dupuy (Stade Français), François TrinhDuc (Montpellier), Lionel Beauxis (Toulouse), Maxime Mermoz (Perpignan), Florian Fritz
(Toulouse), Wesley Fofana (Clermont), Yann David (Toulouse), Aurélien Rougerie
(Clermont), Vincent Clerc (Toulouse), Julien Malzieu (Clermont), Clément Poitrenaud (Toulouse), Alexis Palisson (Toulon), Maxime Médard (Toulouse).

de l’aventure du début du Tour­
noi. Yachvili ne semble pas
avoir la cote. Mais ils devront se
méfier des « revenants » Dupuy
et Beauxis qui devraient partici­
per à ce premier stage. Dous­
sain ne semble pas, pour l’heu­
re, entrer dans les plans.
Centre. Les deux Toulousains
Fritz et David (surtout le pre­
mier) devraient revenir en grâ­
ce. Mermoz va conserver sa pla­
ce dans le groupe alors que
Rougerie sera également retenu,
probablement comme polyva­
lent (ailier). C’est aussi dans ce
registre que Fofana, autre Cler­
montois, devrait intégrer pour la

première fois le groupe France.
Ailier. L’encadrement des Bleus
ne devrait retenir que deux spé­
cialistes purs du poste : Clerc et
Malzieu qui sortirait à son tour
du placard dans lequel l’avait
mis Marc Lièvremont (à l’instar
des Beauxis, Nyanga, Dupuy,
Fritz...).
Arrière. La polyvalence pourrait
être un des mots clés de l’état
d’esprit de Saint­André et de ses
adjoints (Yannick Bru et Patrice
Lagisquet). Trois hommes par­
tent favoris pour figurer dans la
première liste : les deux Toulou­
sains Médard et Poitrenaud et
l’ancien Briviste et néo­Toulon­
nais, Palisson. ■

■ Le programme des Bleus en 2012
Tournoi des VI Nations. Du 23 au 25 janvier : stage à Marcoussis.
26 janvier : annonce des 23 joueurs pour France-Italie. 29 janvier : rassemblement à Marcoussis. Samedi 4 février (15 h 30) : France - Italie.
Samedi 11 février (21 heures) : France - Irlande. Dimanche 26 février
(16 heures) : Ecosse - France. Dimanche 11 mars (16 heures) : France Angleterre. Samedi 17 mars (15 h 45): Galles - France.
Tournée d’été en Argentine. Samedis 16 et 23 juin : Argentine-France.
Tournée d’automne. France - Australie (date et lieu à déterminer),
France - Argentine (date et lieu à déterminer), France - Samoa ou Tonga
ou Fidji (date et lieu à déterminer).
Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

Sports

L'actu nationale

FOOTBALL / AMICAL ■ Le Paris SG battu par le Milan AC (1­0), à Dubaï, hier

Ancelotti débute par un revers

La première sortie de Carlo
Ancelotti à la tête du PSG
s’est soldée par une défaite
(1-0) face à l’AC Milan, hier,
mais ce match amical a permis de se faire une idée du
style que souhaite imprimer
le technicien italien à sa
nouvelle équipe.

AU MAX’. Stéphane Peterhansel n’a pas ménagé sa Mini.

COACH. Observateur de cette action où Robinho passe Ceara,
Carlo Ancelotti a pu jeter un premier regard sur son effectif.
Terminé, la recherche de
l’exploit individuel à tout
prix qui a été la marque
de fabrique du club lors
de la première partie de
saison. En l’absence, cer­
tes, du soliste patenté du
PSG Jérémy Ménez, ména­
gé, les joueurs de la capi­
tale se sont semble­t­il ra­
chetés une conduite.
La volonté d’impression­
ner Ancelotti et de se
montrer sous un jour fa­

vorable a sans doute
poussé les joueurs à ren­
dre une copie exemplaire.
Mais il faut surtout y voir
l’application à la lettre des
messages prodigués par
l’ancien taulier de l’AC Mi­
lan et de Chelsea durant
les deux premiers jours du
stage de reprise au Qatar.
Si Nene a encore une fois
été le Parisien le plus dan­
gereux par ses dribbles,
ses passes et ses tentatives

L’autre enseignement de
la rencontre se situe en
défense. Ancelotti semble
décidé à débuter son
mandat avec une charniè­
re centrale Sakho­Bisevac,
marchant ainsi dans les
pas de Kombouaré.
En revanche, le vide reste
sidéral en attaque en l’ab­
sence de Gameiro, forfait
sur blessure. Hoarau et Er­
ding ont encore montré
leurs limites et pointé l’ur­
gence d’un renfort au pos­
te d’avant­centre.
Ma i s A n c e l o t t i d e v ra
p o u r l e m o m e n t f a i re
avec, Paris n’ayant pas le
temps d’avancer dans son
dossier recrutement d’ici
la première sortie officielle
de l’Italien avec le PSG, di­
manche contre les ama­
teurs de Locminé (CFA2),
en 32e de finale de la Cou­
pe de France. ■

Onesta : « Pas là pour des vacances »
Claude Onesta, le sélectionneur de l’équipe de France
privée pour son stage de
préparation à l’Euro (15 29 janvier en Serbie) des
Montpelliérains Accambray,
Guigou et Honrubia, blessés, a admis son inquiétude
hier, à Capbreton (Landes).
■ Comment se déroule ce

« Les blessés éloignés
de l’aventure »
■ Que penser de votre poule

avec l’Espagne, la Russie, la
Hongrie ? « Dans un cham­
pionnat d’Europe, les pou­
les présentent rarement
d e s é q u i p e s f a i b l e s. A
l’Euro, tout le monde est à
prendre en considération.
L’Espagne, on le sait, est

Peterhansel reprend la tête

Vide sidéral
en attaque

HANDBALL / ÉQUIPE DE FRANCE ■ Le point du sélectionneur avant l’Euro

stage plus raccourci ? « Il
l’est tous les ans un peu
plus. D’où la nécessité
d’avoir une équipe relati­
vement stable pour ne pas
perdre de temps à se met­
tre en route. On a une
équipe bien expérimentée
et dès le deuxième jour,
on est dans le travail, les
r é g l a g e s. C e l a v a ê t re
court : on a commencé le
2 janvier et notre premier
match de l’Euro est le
16 contre l’Espagne. On a
considéré qu’entre Noël et
l e Jo u r d e l’ a n , i l va u t
mieux que les joueurs ré­
cupèrent en famille. »

RALLYE-RAID / DAKAR ■ 4e étape, hier

lointaines (5e, 16e, 32e, 75e,
78 e ), Pastore s’est aussi
montré très impliqué, lui
qui avait tendance à vou­
loir saboter les dernières
heures de Kombouaré par
une attitude désinvolte sur
le terrain.

T

rois jours après avoir
réellement pris en
main le PSG, Carlo
Ancelotti est enfin entré
dans le vif du sujet, hier,
contre ses anciens proté­
gés du Milan AC. Et sa
patte est déjà clairement
perceptible même si le re­
vers concédé sur un but
express de Pato et un ex­
ploit d’Ibrahimovic (4e) est
venu ternir une soirée plu­
tôt encourageante pour les
Parisiens.
Ce but de Pato est
d’ailleurs peut­être un si­
gne du destin, l’attaquant
brésilien faisant partie des
priorités d’Ancelotti du­
rant le mercato d’hiver.
Les deux hommes se sont
du reste fendus d’une bel­
le accolade à la mi­temps.
Difficile de parler de rup­
ture avec l’ère Kombouaré
mais ce qui a surtout frap­
pé les esprits, c’est le jeu
collectif bien huilé des Pa­
risiens, organisés en 4­3­
2­1 et dominateurs tout au
long de la rencontre.

23

CLAUDE ONESTA. Préoccupé mais confiant.

PHOTO P. CHAREYRON

ment un problème d’état
physique, mais aussi d’or­
ganisation technique et
tactique. Chaque jour qui
passe éloigne ceux qui
sont blessés de l’aventure
parce qu’elle se construit
sans eux. Ce qui peut arri­
ver c’est que le groupe va
se constituer avec les gens
qui sont là. Pour autant, il
est évident que ces
joueurs peuvent être des
recours en cas de blessure
ou de besoin de joker. On
sait qu’ils font tous les ef­
forts possibles à Montpel­
lier mais la vie d’équipe
ne peut pas se dérouler à
Montpellier. »
■ Quel est l’état d’esprit du

un de nos principaux ad­
versaires depuis plusieurs
années. La difficulté est de
jouer contre la Russie, à
80% une équipe de club,
avec l’habitude de jouer
ensemble. Et la Hongrie
est une équipe expér i­
mentée avec des joueurs
évoluant dans les plus
grands clubs européens. Il
faudra se qualifier, mais le
faire dans les meilleures
positions pour espérer vi­
vre dans la compétition
avec des ambitions. »
■ L’Espagne pour commen-

cer... « Quinze jours de
préparation et pratique­

ment un match détermi­
nant dès l’entrée en ma­
tière, on préférerait des
entrées progressives. Il va
falloir être opérationnel
dès le premier jour et ca­
pable de le rester jusqu’au
dernier. On s’accomode de
la situation, on a d’autres
problèmes à régler. »
■ Parmi ceux-ci, il y a les

blessés Mickaël Guigou,
William Accambray ou Samuel Honrubia. Quelles sont
les nouvelles ? « Quand on
voit la qualité du travail
depuis la préparation, on
se rend compte que le
handball n’est pas unique­

groupe ? « Très bon. Avec
autant d’e n g a g e m e n t ,
d’investissement, de con­
centration qu’à l’ordinaire.
Ces joueurs connaissent
trop la difficulté des com­
pétitions qu’on aborde. Ils
savent que tout ce qu’on
n’aura pas réglé, pas ren­
tabilisé, peut nous faire
échouer. Les anciens étant
exemplaires, ça impose ce
rythme­là aux jeunes. S’ils
veulent rester dans cette
équipe, les jeunes appren­
nent vite à reconnaître son
cérémonial. On ne vient
pas là pour faire de la fi­
guration ni pour prendre
des vacances. » ■

Stéphane Peterhansel en
auto et Marc Coma en moto
o n t r e m p o r t é , h i e r, l a
4e étape, cette victoire permettant au Français de conquérir la première place du
général et à l’Espagnol de
se rapprocher de la tête.
Les 326 km de spéciale
ont été marqués par les
nouveaux déboires méca­
niques du Hummer de
Nasser Al­Attiyah, qui a
perdu une quinzaine de
minutes supplémentaires
dans la défense de son ti­
tre. A Chilecito après les
750 km de l’étape partie

d e Sa n Ju a n , l e Qa t a r i
pointe désormais au 7 e
rang, à plus de 30 minutes
de Peterhansel qui mobili­
se tous ses efforts pour
conquérir une 10e et histo­
rique victoire sur le Dakar
et la première en Améri­
que Latine.
En moto, Coma a grigno­
té quelques minutes à son
coéquipier de KTM, le
Français Cyril Despres, qui
reste en tête du classe­
ment général de sa caté­
gorie. Comme attendu, ce
duo est voué à se disputer
la victoire cette année et
se rend coup pour coup. ■

LES CLASSEMENTS
MOTO. Etape. 1. Coma (Esp./KTM), 4 h 16’43 ; 2. Despres (Fra./KTM), à
2’02 ; 3. Verhoeven (P-B/Sherco), à 8’26 ; 4. Rodrigues (Por./Yamaha), à
9’01 ; 5. Goncalves (Por./Husqvarna), à 11’18 ...
Général. 1. Despres (Fra./KTM), 11 h 50’27’’ ; 2. Coma (Esp./KTM), à 8’10 ;
3. Rodrigues (Por./Yamaha), à 26’48 ; 4. Lopez Contardo (Chi./Aprilia), à
29’50 ; 5. Casteu (Fra./Yamaha), à 30’37...
AUTO. Etape. 1. Peterhansel-Cottret (Fra./Mini), 3 h 49’33’’ ; 2. TerranovaGrider (Arg.-USA/Toyota), à 5’19 ; 3. De Villiers-Von Zitzewitz (Af. Sud-All./
Toyota), à 6’42 ; 4. Roma-Périn (Esp.-Fra./Mini), à 7’35 ; 5. Holowczyc-Fortin
(Pol.-Bel./Mini), à 10’51...
Général. 1. Peterhansel-Cottret (Fra./Mini), 9 h 43’20 ; 2. De VilliersVon Zitzewitz (Af. Sud-All./Toyota), à 5’41 ; 3. Roma-Périn (Esp.-Fra./Mini), à
6’44 ; 4. Holowczyc-Fortin (Pol.-Bel./Mini), à 8’10 ; 5. Gordon-Campbell
(USA/Hummer), à 16’23...

■ AUJOURD’HUI À LA TÉLÉ
CANAL+ SPORT
19.50 WWE Tables, Ladders
and Chairs 2011.Catch. A
Baltimore(Maryland).

EUROSPORT 2
9.00, 10.15 Coupe du monde
2011/2012.Luge. 1re et 2e
manchesbiplace. En direct.
11.15, 12.30 Coupedumonde
2011/2012.Luge. 1re et 2e
manches dames. En direct.
13.30, 18.00 Tournoi ATP de
Doha.Tennis. Quarts de finale. En direct.
15.30 Poursuite 15 km libre
dames. Ski nordique. Coupe du monde 2011/2012.
Tour de Ski. En direct. A Toblach (Italie).
16.30 Tournéedes4tremplins.
Sautàskis. Coupedumonde2011/2012. Finale. HS140.
Qualifications. En direct.
21.30 Championnatdumonde
des moins de 20 ans
2012. Hockey sur glace.
Match pour la 3e place. En
direct. A Calgary(Canada).

EUROSPORT
10.00 TournoiWTAdeBrisbane. Tennis. Quarts de finale. En direct.
13.00 Poursuite 35 km libre
messieurs. Ski nordique.
Coupe
du
monde
2011/2012. Tour de Ski. En

5 1 2012

direct. A Toblach (Italie).
14.30, 17.30 Slalommessieurs.
Skialpin. Coupe du monde
2011/2012. 1re et 2e
manches. Endirect. A Zagreb
(Croatie).
15.30 Tournoi ATP de Doha.
Tennis. Quarts de finale. En
direct. Au Qatar.
18.30 Relais 4x7,5 km messieurs. Biathlon. Coupe du
monde2011/2012. Endirect.
A Oberhof(Allemagne).
22.45 Dakar 2012. Rallye-Raid.
5e étape: Chilecito - Fiambala (423 km).

FRANCE 2
1.25 Bivouac. Magazine. Sports
mécaniques. Prés.: Gérard
Holtz et Lu c Alphand.

FRANCE 4
18.45 LeDakar.Magazine. Sports
mécaniques. Prés.: Gérard
Holtz et Lu c Alphand. En direct.

MA CHAÎNE SPORT
6.00 France/Espagne. Tennis.
Hopman Cup 2012. Groupe
B. En direct. A Perth (Australie).

SPORT+
9.55 Tournoi WTA d'Auckland.
Tennis. Quarts de finale. En
direct. EnNouvelle-Zélande.

Cantal

24

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

Sports

Auvergne

RUGBY / PRO D2 (15e JOURNÉE) ■ Les Cantaliens lancent 2012 sur la pelouse de La Rochelle, samedi (18 h 45)

Aurillac reprend le pied au plancher

Le Stade Aurillacois boucle
la phase aller, samedi, sur le
terrain de La Rochelle. La
première étape d’un bloc de
cinq matches où il devra afficher ses meilleures aptitudes loin de ses bases et surtout face à quelques ténors.

L

Davidson et Thierry Peu­
chlestrade, les entraîneurs,
pour aborder le dernier
match de la phase aller et
surtout une échéance de
rentrée à prendre avec des
pincettes. A l’image de ce
bloc de cinq matches qui
verra les Cantaliens af­
fronter trois équipes de
tête et surtout recevoir
Narbonne pour une ren­
contre au couteau.

Jean-François Nunez

a pluie était fine mais
continue et la pelouse
bien collante lundi
matin. Même si la neige
tarde à s’inviter sur la cité
géraldienne, les joueurs
du Stade Aurillacois com­
mencent pourtant à af­
fronter des conditions de
travail de moins en moins
favorables.
Pour leur retour de va­
cances et une première
prise de contacts avant
leur prochain rendez­
vous, samedi (18 h 45), à
La Rochelle, il y avait tou­
tefois du plaisir et de la
joie dans les rangs des
Cantaliens.
Après quelques jours de
repos qui lui ont permis
de recharger les batteries,
de reposer des corps énor­
mément sollicités et des
esprits soumis à une forte
pression, un collectif plu­
tôt dense s’est donc re­
trouvé autour de Jérémy

Des retours
avec le sourire
Une reprise bien mus­
clée attend donc le collec­
tif stadiste sur la pelouse
rochelaise. Une entrée en
matière préparée avec un
groupe qui a également
profité de la pause pour
incorporer des éléments
absents de plus ou moins
longue date.
Victime d’une délicate
b l e s s u re a u m o l l e t a u
mois d’août, le deuxième
ligne Gerber a enfin refou­
lé les terrains de Peyrolles.
Une excellente nouvelle
pour le pack et également
pour un joueur qui ron­
geait son frein depuis qua­
tre mois maintenant.
Il n’a pas été le seul à re­

TENDANCE. Albert Valentin et les Aurillacois se préparent à une reprise délicate, samedi,
sur la pelouse d’une équipe de La Rochelle en net regain de forme. PHOTO CHRISTIAN STAVEL

prendre cette semaine.
Après avoir passé un der­
nier examen de contrôle
pour vérifier l’état de sa
cuisse, Herry a reçu le feu
vert. Roussarie, touché à
la cheville en fin d’année,
et Pottas, blessé à la main
contre Béziers sont égale­
ment aptes, alors
qu’Adriaanse est encore
incertain.
En revanche, Aurillac de­
vra se passer de Catanza­
no jusqu’à la fin de la sai­
son. Sorti sur blessure lors
du dernier match, le ta­
lonneur souffre d’une rup­
ture des ligaments croisés
du genou qui nécessite
une opération.
Quant à Asieshvili, son
pied plâtré le tiendra éloi­
gné des terrains pendant
quinze jours encore. ■

■ AURILLAC
Le groupe. Suster, Fournier, Clark, Suarez, Basile,
Marshall, Natsarashvili, Tokotuu, Gerber, Naude, Datunashvili, Pinet, Maréchal,
Lescure, Maninoa, Roca,
Maïtuku, Hirèche, Boisset,
Adriaanse, Roussarie, Pottas, Petitjean, Ratu, Yobo,
Kemp, Valentin, Cassan,
Vakacegu, Herry, Coetzee.

VOLLEY-BALL / COUPE DE FRANCE (1/8e DE FINALE) ■ Le Cannet s’est imposé (3­0) devant le VBC Chamalières, hier

Pas de bouleversement de la hiérarchie
La logique hiérarchique a
été respectée, hier soir, salle Chatrousse, où le
VBC Chamalières a été dominé par des visiteuses du
Cannet qui ont su faire ce
qu’il fallait pour se qualifier
pour les quarts de finale de
la Coupe de France.

nières s’imposer plus lar­
g e m e n t a u s c o re e t s e
qualifier, mais elle permit
aux Chamaliéroises, sous
l’impulsion de Barbara
Sarpaux, de se montrer
beaucoup plus à leur
avantage que lors des
deux premières.
Malgré un déficit un peu
chronique au service où
les filles du Cannet surent
bien lire leurs intentions,
les Chamaliéroises parvin­
rent à prendre plus sou­
vent les commandes de
leur jeu, ce qui leur permit
de retrouver les vertus
qu’on leur connait et à
leurs « canonnières » de se
mettre en position de faire
parler la puissance de leur
frappe.
Au final, pas de surprise
donc, mais un bon match
de reprise pour deux équi­
pes qui ne jouent pas en­
core dans la même cour et
dont les trajectoires vont
se séparer. ■

Il n’y a pas eu de miracle,
hier, salle Chatrousse, où
les supporters ont eu bien
du mal à faire monter une
température un peu limite
pour la pratique du volley.
Pas de miracle mais une
bonne opposition offerte
par Céline le Bars et ses
coéquipières à une forma­
tion provençale, 3 e du
classement de Ligue A et
pensionnaire régulière des
compétitions européen­
nes.

Des réactions
par trop
sporadiques

Pierre Bourduge

FRAPPE. Célia Gondaron, qui transperce ici le contre de Titia Sustring, a beaucoup tenté, hier soir.
Menées tout au long du
premier set, les Chamalié­
roises ne parvinrent que
trop rarement, dans cette
manche initiale, à mettre
en place leur jeu pour es­
pérer inquiéter leurs ad­

versaires du jour. Prati­
quant seulement par
réactions sporadiques, el­
les laissèrent Katar ina
Buckova et ses camarades
profiter de leurs fautes di­

rectes sur des attaques en
première intention pour
s’imposer avec une tran­
quille facilité.
Il n’en alla pas de même
lors du 2 e set où Zuzana

PHOTO FRANCIS CAMPAGNONI

Lindowska et ses coéqui­
pières laissèrent une bon­
ne part de leurs comple­
xes sur le banc pour
prendre plus d’initiatives,
ce dont témoignèrent plu­

sieurs égalités jusqu’à 9­9.
Ce ne fut toutefois pas
suffisant pour empêcher
les Méditerranéennes de
l’emporter (25­16).
La 3e manche vit ces der­

LA FICHE
CHAMALIÈRES (Salle Chatrousse). Le Cannet Volley bat VBC
Chamalières 3-0 (25-14 en 22’,
25-16 en 23’, 25-13 en 22’). Température très fraiche.
Arbitres : MM. Piget et Lemoine.
300 spectateurs environ.

Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

Sports

25

Rugby

TOP 14 / 14e JOURNÉE ■ Des rencontres décisives, dont le Clermont ­ Toulon, au programme du week­end

Choc au sommet au stade Michelin

Sans trève, ni respiration, le
Top 14 a bouclé 2011 pour
mieux démarrer la nouvelle
année avec, ce week-end, la
deuxième journée de la
phase retour. L’ASM voit arriver un rival direct avec un
Toulon revanchard et Brive
jouera une carte importante face à Montpellier.

L

Christophe Buron

a 14e journée du
Top 14, étalée sur trois
jours, sera la dernière
avant l’ultime parenthèse
de la première phase des
coupes d’Europe.
Clermont ­ Toulon et Pa­
ris ­ Castres animeront le
haut du tableau, le Bayon­
ne ­ Bordeaux vaudra des
points pour le maintien.
Agen - Biarritz (demain,
20 h 45, sur Canal + Sport).
La course contre la mon­
tre a débuté pour Biarritz
qui doit impérativement
entrer dans une spirale
positive pour espérer s’en
sortir. Mais son déplace­
ment à Armandie ne s’an­
nonce pas comme une
partie de plaisir, face à un
SUA intraitable à domicile
cette saison en Top 14
(une seule défaite 23­24
contre Toulouse).
Toulouse - Lyon (samedi,

REVANCHE. Fofana vient de mettre deux Toulonnais dans le vent, lors de la victoire clermontoise
à Mayol (17-0). Le RCT viendra chercher des points, dimanche au stade Michelin, pour ne pas
perdre le contact avec le haut du tableau où est installé l’ASM. PHOTO RICHARD BRUNEL
14 h 15, sur Rugby +). C’est
un peu le choc des extrê­
mes entre le leader tou­
lousain, impressionnant
de pragmatisme (et de
réalisme) sur ses deux ren­
dez­vous des fêtes (à
Mo n t p e l l i e r e t c o n t re

Bayonne), et des Lyonnais
qui attendent les jours
meilleurs (et des matches
à domicile) pour attaquer
leur programme « main­
tien ». Jamais largués, les
équipiers de Xavier Sa­
dourny s’accrochent par­

tout où ils vont, ils auront
une occasion de montrer
leur état d’esprit à Toulou­
se, sans aucune pression
du résultat.
Stade Français - Castres (samedi, 14 h 15, sur Rugby +).
Après une belle série de

victoires et la confirma­
tion de leur redressement,
les Parisiens sont tombés
de (très) haut à Bordeaux
(6­39). Les joueurs de
Cheika (et du duo Ledes­
ma ­ Laussucq) ont l’occa­
sion de rebondir avec la
réception de Castres. Mais
les Castrais voyagent bien
(trois succès, un nul) et
veulent conser ver leur
place sur le podium.
Match indécis en perspec­
tive à Charléty.
Bayonne - Bordeaux (samedi, 14 h 15, sur Rugby +).
L’Aviron n’a plus gagné en
championnat depuis le 25
novembre. Le feu n’est pas
très loin de la maison
bayonnaise et l’électro­
choc après le changement
de staff se fait toujours at­
tendre. Un nouveau revers
à Jean­Dauger plongerait
les Basques un peu plus
dans un abîme de per­
plexité. Après son brillant
et convaincant succès sur
Paris, l’Union se déplace
avec de l’ambition.
Brive - Montpellier (samedi,
14 h 15, sur Rugby +). Avec
déjà quatre défaites et un
nul concédés à domicile,
Brive est au pied du mur
et ne peut plus se permet­
tre le moindre faux pas
sous peine de vivre la sui­

■ Après deux matches sans essai, l’ASM accueille Toulon (dimanche) avec des intentions

Clermont veut retrouver un visage offensif
Pour la réception de Toulon, dimanche (21 heures),
les Clermontois veulent offrir à leur public un rugby
plus dynamique et offensif.

Quand on fait remarquer
à Ve r n Co t t e r q u e s o n
équipe n'a pas inscrit
d’essai lors des deux der­
niers matches (à Brive et à
Lyon), le technicien néo­
zélandais rétorque, du tac
au tac, « on n’en a pas en­
caissé non plus ».
Clermont reste, en effet,
sur deux rencontres fer­
mées à double tour et n’a
même inscrit qu’un seul
essai sur les trois derniers
matches, en comptant ce­
lui à Leicester en H­Cup.

Peu de changements
en vue

Il faut remonter au der­
nier rendez­vous de l’ASM
et de son public du stade
Michelin (11 décembre),
face aux Tigres de Leices­
ter, pour trouver trace
d’une vér itable perfor­
mance offensive (3 essais
et succès 30­12). Après
avoir donc mis en exergue
les qualités défensives de
son équipe, Cotter précise
son propos. « On s’était dit
qu’il nous fallait maîtriser
plusieurs formes de jeu. A
Brive et à Lyon, l’impor­
tant était le résultat. Si les

CONDITIONS. Julien Malzieu et ses partenaires ont été freinés dans leurs intentions offensives,
samedi dernier à Lyon, en raison aussi d’une pelouse en mauvais état. PHOTO RICHARD BRUNEL
conditions le permettent,
dimanche soir face à Tou­
lon, on veut bien sûr être
plus offensif. »
Pour le retour sur la pe­
louse du Michelin, et la
venue de Toulonnais en

quête de rachat, le staff
clermontois pourrait ap­
porter quelques change­
ments dans son équipe,
mais certainement pas un
grand bouleversement.
Kayser et Debaty sont

c a n d i d a t s à u n re t o u r
dans le groupe, tout com­
me Byrne au poste d’arriè­
re. Cudmore (côtes) et
White (ischio­jambiers)
restent pour l’instant à
l’infirmerie alors que Mu­

rimurivalu est sur le point
de passer sur la table
d’opération (hernie disca­
le).
Frustré par le peu de bal­
lons qu’il eut à jouer et de
la pauvreté du jeu offensif
de son équipe depuis deux
matches, Malzieu devrait
figurer dans l’équipe pour
la venue des Toulonnais. Il
évoque les axes de travail
de la semaine. « Aujour­
d’hui (ndlr: hier), on a
beaucoup travaillé le
mouvement offensif. Il
nous faut renouer avec cet
esprit­là, qui était le nôtre
en début de saison. Avec
de l’application et de la
communication, ça re­
vient très vite, on l’a vu
s u r c e t e n t ra î n e m e n t .
Même si notre objectif est
de conserver notre assise
défensive, on a également
envie de se faire plaisir. »
L’ailier clermontois affi­
che donc des intentions,
la volonté aussi de mon­
trer un autre rugby que
lors des rendez­vous de
Noël et du jour de l’An.
« La fatigue n’est pas une
excuse sur notre match
face au LOU car on n’a
vraiment pas fait grand­
chose. On n’a pas vu le
vrai visage de l’ASM, c’est
tout. » ■
Christophe Buron

te de la saison sous haute
tension. Vainqueurs à l’al­
ler (28­12) au stade Yves­
du­Manoir, les Corréziens
doivent s’attendre à ren­
contrer une équipe de
Montpellier revancharde
et qui veut poursuivre son
rapprochement vers le wa­
gon de tête.
Perpignan - Racing (samedi,
16 h 15, sur Canal +). Voilà
deux équipes plutôt déce­
vantes depuis le début de
saison. Perpignan est en
mauvaise posture avec un
bilan à domicile très in­
quiétant (trois échecs). Le
Racing vient de s’incliner
à Montpellier et a besoin
de se relancer, de se bran­
cher enfin sur le courant
continu.
Clermont - Toulon (dimanche, 21 heures, sur Canal +).
Face à une équipe cler­
montoise invaincue à do­
micile, Toulon cherchera
sans doute à laver l’affront
du match aller, d’une dé­
faite quasi historique à
Mayol à zéro point (0­17).
Après son non­match à
Biarritz, le RCT veut re­
bondir, mais le stade Mi­
chelin n’est pas forteresse
facile à prendre. Surtout
que l’ASM entend montrer
un visage plus séduisant
que samedi dernier à
Lyon. ■

■PASSES CROISÉES
A SM C L E R MO N T / M A L ZIEU Vers la prolongation. L’ailier international

Julien Malzieu (28 ans, 16
sélections), qui est en fin
de contrat, a annoncé hier
qu’il allait prolonger son
bail, débuté en 2006, avec
le club auvergnat pour
deux saisons supplémen­
taires, plus une troisième
en option. Un accord a été
trouvé entre les deux par­
ties, alors que le joueur
était notamment courtisé
par le Stade Français. ■

TOULON/EFFECTIF Loamanu blessé. L’ailier ton­

guien Loamanu s’est frac­
turé un doigt, hier matin,
à l’entraînement. Il sera
donc forfait pour le dépla­
cement à Clermont, tout
comme les blessés longue
durée : Fernandez­Lobbe,
Suta... ainsi que Rooney et
Genevois. Missoup est
pour sa part encore sus­
pendu, suite à l’affaire
l’ayant opposé à Martin
(Montpellier). Il sera re­
qualifié le 9 février. ■

STATISTIQUE/0 VICTOIRE Toulon à Clermont. Le

RC Toulon est le dernier
grand club français a
n’avoir jamais gagné au
stade Michelin, face à
l’ASM, de toute son histoi­
re : 23 matches (toutes
compétitions confondues)
pour 22 défaites et 1
match nul en 1973. ■
Ch. B.

Cantal

26

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

Sports

Portrait

Grégory Pol, 17 ans, veut atteindre le top 20 national des meilleurs juniors vététistes en 2012

Le jeune homme et le vélo

Il est sur la liste
des athlètes de haut niveau
espoirs du ministère des
Sports depuis septembre.
À 17 ans, Grégory Pol,
passionné de vtt,
revient de loin.

■ MOYENS
Pas de regrets

Le team dont faisait
partie Grégory depuis
trois ans ne peut pas
repartir cette année,
« faute de moyens »,
indique Franck Pol.
Celui-ci est donc parti
à la chasse aux sponsors.
Entre les déplacements,
les équipements et les
engagements, il faudra
8.000 € pour réaliser la
saison 2012, avant de
passer Espoirs en 2013.
« Ce sont des sacrifices,
mais le jeu en vaut la
chandelle », indique
Franck Pol. « On souhaite
qu’il n’y ait pas de
regrets, qu’il ne passe pas
à côté de ses capacités »,
poursuit son père.
Même chose pour le
deuxième fils, Gaëtan,
qui fait du football et
commence le vtt.
« On ne les pousse pas
mais on est là pour leur
donner des moyens. »

Seher Turkmen

seher.turkmen@centrefrance.com

G

r é g o r y Po l e s t u n
adolescent de 17 ans
d u g e n re t a i s e u x .
Même quand il s’agit de
parler de sa passion de
neuf ans, le vtt : il en dit
peu mais il est direct.
Inscrit depuis septembre
sur la liste des athlètes de
haut niveau espoirs du
ministère des Sports, il af­
fiche clairement ses ambi­
tions pour 2012 : entrer
dans le top 20 des juniors.
Un objectif « réaliste mais
dur à obtenir », reconnaît
s o n p è r e e t m a n a g e r,
Franck. Son fils est déjà
dans le top 30.
En attendant la reprise
de la saison, au prin­
temps, Grégory entretient
sa forme avec le cyclo­
cross : il le faut « pour en­
granger du roulage ». Ce
week­end, il quittera sa
petite commune de Ver­
neix, près de Montluçon,
direction Quelneuc, en
Bretagne, pour participer
au championnat de Fran­
ce de la disclipline, avec
l’équipe d’Auvergne.

mère, Véronique. Qui re­
connaît « les privations »
qu’accepte son fils pour
atteindre le plus haut ni­
veau. Les « sorties du
week­end » passent à la
trappe, au profit des com­
pétitions. L’alimentation
est surveillée : pas de su­
creries, des légumes va­
peur, pas de McDo non
plus, donc…

Sacrifices

Puis, ce sera repos pen­
dant deux ou trois semai­
nes et il reprendra les en­
traînements, à raison de
« 12/13 heures par semai­
n e » , s e u l o u a ve c s o n
c l u b, H o r i z o n V T T, à
Montluçon (*). Son point
faible ? « La technique »,
répond­il. Ce sont « le pi­
lotage, le franchissement,
la descente », détaille sa

« Il est reparti
de zéro »

■ PARCOURS
Études

Grégory Pol est en Bac
Pro Tisec, une formation
de plomberie
au lycée Albert-Einstein
de Montluçon. « Si les
résultats sont bons, j’irai
en BTS », indique-t-il.
« Cinq sportifs vivent
du vtt en France »,
ajoute son père, Franck.

Palmarès

Depuis 2008, Grégory Pol
enchaîne les titres
dont ceux de champion
d’Auvergne minime 2008,
champion d’Auvergne
cadet Ufolep 2009,
champion d’Auvergne
cadet 2010, champion
Interrégion cadet 2010,
champion d’Auvergne
junior Ufolep 2011,
champion d’Allier Junior
en cyclo-cross.

COMPÉTITION. Ce week-end, Grégory Pol participera au championnat de France de cyclo-cross, en Bretagne, avec l’équipe
d’Auvergne. PHOTO BERNARD LORETTE

Il faut souffrir pour at­
teindre le meilleur niveau
national, « et plus si affi­
nités », glisse Grégory. Le
« rêve » de son fils, être
champion du monde, con­
cède Franck.
Cela paraît tellement loin
mais tellement proche
aussi. Car Grégory revient
de loin. Petit, il a été victi­
me d’un accident de la
route. Après six mois de
rééducation, beaucoup de
patience et de souffrances,
il a tout réappris : à mar­
cher, à parler, à manger.
« À 4 ans et demi, il est
reparti de zéro. Le soutien
de son petit frère, Gaëtan,
a été très important aussi.
On a une définition qui
nous convient bien de ce
mot de “famille” : c’est
nous quatre », explique le
père, pudique. « C’est no­
tre sortie du tunnel. On
veut tirer un trait sur le
passé qu’on n’a plus du
tout envie de voir reve­
nir. » ■
(*) Son entraîneur est Xavier
Scantiat, du club XC63.

Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

Sports

27

Auvergne

FOOTBALL / COUPE DE FRANCE (32es DE FINALE) ■ Thiers accueillera Istres au stade Chastel, dimanche (14 heures)

Desmartin prêt à saisir sa chance

Pur produit des SAT, Anthony Desmartin entend
bien faire honneur au
maillot thiernois, dimanche,
face à Istres. Et jouer sa
chance à fond.

A

« On va se concentrer sur
le match au fil de la se­
maine, mais je ne me
prends pas la tête. Il faut
se dire que c’est un match
comme un autre, même
s’il y aura plus de monde
au stade. »
Et un certain Amor Ké­
hiha, ancien du Clermont
Foot, dans la zone de jeu
de l’ailier gauche. « Je ne
le connais pas, mais c’est
un joueur d’expérience
comme il y en a beaucoup
en L2. On verra bien. »

Patrice Campo

Thiers, Anthony
Desmartin a gravi les
échelons un à un.
Devenu titulaire régulier
en CFA 2, l’attaquant, arri­
v é a u S AT à l ’ â g e d e
10 ans, en provenance
d’Escoutoux, le voisin,
s’apprête à vivre l’un des
grands moments du club
de la cité coutelière : un
32e de finale de Coupe de
France. Ce sera dimanche
(14 heures), face au FC Is­
tres, pensionnaire de Li­
gue 2.
Thiers atteint ce stade de
la compétition pour la
troisième fois de son his­
toire. Lors de la première,
face à Monaco (1­2), à
C l e r m o n t ­ Fe r ra n d , e n
1964, Anthony Desmartin
n’était pas né.
Pour le deuxième, en
janvier 2010, face à Nancy
(défaite aux tirs au but), il
était resté sur le banc.
« J’aurais aimé entrer en
jeu. J’étais un peu amer et
frustré. Si on s’était quali­
fiés, j’aurais pris ça mieux.

« On n’aura
rien à perdre »

ATTAQUANT. Anthony Desmartin (à droite) sera l’un des atouts offensifs des SAT, dimanche,
face aux professionnels du FC Istres. PHOTO FRANCIS CAMPAGNONI
C’est le foot. Le coach a
les cartes en main. Cette
fois, j’espère jouer. »
A 26 ans, Anthony Des­
martin a toutes les chan­
ces de disputer son pre­
mier 32e de finale de
Coupe. Emmanuel Des­
georges en a fait un titu­
laire quasiment inamovi­
ble sur l’aile gauche de
l’attaque. Sauf pépin de

dernière minute, le coach
ne changera pas ses plans
et alignera, dimanche, son
deuxième meilleur buteur
en CFA 2 (3 buts, derrière
Delaspre, 6 buts).
Un b u t e u r m u e t e n
championnat face à Mont­
ceau (1­2), avant la trêve.
Cette défaite a clos une
sér ie de cinq victoires
d’affilée mais n’a pas brisé

la dynamique, selon l’atta­
quant. « On n’a pas eu de
réussite alors qu’on a do­
miné le match. C’était jus­
te un coup d’arrêt en ter­
mes de points. » Avant de
repenser au CFA 2 et au
maintien, les Thiernois
ont un beau défi à relever
face aux pros istréens. Une
perspective qui n’affole
pas Anthony Desmartin.

THIERS-ISTRES/BILLETTERIE Aujourd’hui et demain. La vente de billets

pour le match de diman­
che se poursuit aujour­
d’hui, de 18 heures à
19 heures, et demain, de
16 heures à 18 heures, au
stade Antonin­Chastel.
Vente au guichet égale­
ment le jour du match.
Tarifs. Tribune : 10 euros ;
pelouse, 5 euros (gratuit
moins de 16 ans). ■

COUP D’ENVOI Avec Paul
Boyer. Le coup d’envoi

symbolique du match
Thiers­Istres sera donné,
dimanche, par Paul Boyer,
qui fut entraîneur des SA
Thiers de 1950 à 1961 et
qui permit au club d’accé­
der au CFA en 1953. ■

MERCATO/NATIONAL Pinto-Borges à Cherbourg. L’ex­milieu cler­

montois
Steven
Pinto­Borges, sans club
depuis juin et qui s’entraî­
nait avec les réservistes de
Clermont, vient de s’enga­
ger avec l’AS Cherbourg,
actuel 17e et premier relé­
gable en National. ■

■ TÉLÉGRAMMES

SKI / COMITÉ D’AUVERGNE ■ Après l’assemblée générale annuelle

De beaux souvenirs et de grands projets

Comme il est de rigueur en
fin d’exercice, le Comité
d’Auvergne de ski a réuni,
en fin d’année dernière,
son assemblée générale ordinaire.

L’heure était, naturelle­
ment, aux bilans et celui
de Pierre Moreau et de
son équipe avait de quoi
faire plaisir à tous les re­
présentants des clubs affi­
liés au comité.
Une fois l’état des finan­
ces approuvé par l’assem­
blée en raison de sa bonne
santé globale (le trésorier
fut bien dans son rôle en
appelant à la poursuite de
la rigueur), les différents
responsables firent état de
satisfactions dans tous les
secteurs de la discipline.
Le nombre de licienciés
(autour de 3.300 malgré
une année peu neigeuse)
est resté stable, conforté,
probablement, par la belle
réussite des deux grandes
organisations mises sur
pied par le comité au
cours de la saison.
L a « Na t i o n a l Ju n i o r
Race » avait ouvert le bal
dès le début de l’année et
les championnats de Fran­
ce l’ont fermé au mois de
mars.
Dans les deux cas, les

Desmartin, comme ses
coéquipiers, veut jouer le
coup à fond. « On évolue­
ra sans pression, avec la
volonté de se faire plaisir.
Ce n’est pas le pire des ti­
rages. On n’a peut­être
que 20 % de chances, mais
c’est un match de coupe.
Le terrain devrait les gê­
ner. Parfois, ces équipes­là
jouent tranquilles. Si c’est
le cas, il faudra saisir l’oc­
casion. On n’aura rien à
perdre. »
Et à gagner un premier
billet pour les seizièmes
de finale. ■

■ ÉCHOS

TRAIL/SANCY Clôture des inscriptions. Plus de 1.000
coureurs participeront à la 9e édition du trail hivernal du
Sancy/Le Mont­Dore/Oxsitis, organisée par le XTTR63
(20 et 30 km), le 22 janvier prochain, au départ du
Mont­Dore. Dès le 6 décembre, le seuil de 1.000 inscrits
était dépassé, soit plus de six semaines avant l’épreuve.
Le directeur de course a donc stoppé les inscriptions
(pour respecter le cahier des charges déposé en préfec­
ture). La liste des inscrits laisse apparaitre une belle par­
ticipation nationale avec 77,2% de coureurs extra­régio­
naux. Pensez à réserver vos hébergements, la station
sera bien remplie ! ■
VTT ET TRAIL/LA PASTOURELLE À SALERS Inscriptions. Rassemblement de trail (32 km individuel, 32 km

MILLÉSIME. Les participants à l’assemblée générale ont pris connaissance d’un bilan 2011
largement positif.
membres du comité ont
montré leurs qualités de
réactivité et leurs capaci­
tés d’adaptation aux con­
ditions météo, tout en
œuvrant de manière étroi­
te et efficace avec les pro­
fessionnels des stations.

Deux gros
événements en 2012

Ces deux réussites ont
été particulièrement ap­

préciées tant au niveau fé­
déral qu’au niveau euro­
péen et le résultat n’a pas
t a rd é à s e c o n c r é t i s e r
puisque 2012 verra Besse
et le Mont­Dore recevoir
une épreuve internationa­
le dames de ski alpin ap­
pelée « Grand Prix
d’Auvergne SAMSE
Tour » dès le mois de fé­
vrier et les mêmes stations
accueillir les champion­

nats de France minimes à
la fin du mois de mars.
Si l’on ajoute que les ré­
sultats des jeunes skieurs
auvergnats dans l’ensem­
ble des disciplines, que ce
soit en ski nordique ou en
alpin, ont été plus qu’en­
courageants, on compren­
dra que le pot de fin d’an­
née qui a suivi les débats
ait été marqué par la plus
grande des convivialités. ■
Pierre Bourduge

par équipes et 10 km femmes), de VTT (39 et 58 km,
randonnée de 27 km) et de randonnée pédestre (32 km),
la Pastourelle se déroulera le 26 mai à Salers (Cantal).
Ce rendez­vous, qui mêle sport et festivité, est cette an­
née recensé parmi les douze épreuves du challenge na­
tional de la convivialité.
Les inscriptions, ouvertes depuis novembre, sont parties
sur un rythme très élevé. « Nous avons dépassé la barre
des 1.000 inscrits, alors que l’an passé, à la même date
on en dénombrait 570 », annonce Philippe Barrière, pré­
sident de l’association organisatrice.
Renseignements et inscriptions sur www.lapastourel­
le.net ■

BOULISME/32 QUADRETTES Ce week-end, à la Maison
des Boulistes de Clermont-Ferrand. La Boule de La

Plaine organise, samedi et dimanche, un 32 quadrettes
TD (challenge Paul Veyrunes). En cas de désistement,
téléphoner au 04.73.25.99.12 ou au 06.73.66.12.06.
Samedi (14 h 30). J. Martin, Morteyrol, Ambert (Cour­
non), Freyssinet (Vic­le­Comte), Adier (Saint­Georges),
Reymond, Paulet (Les Martres), Guillaume (Gerzat), Ro­
bier (Châtel­Guyon), Amblard, Alabert, Colbach (Gergo­
via), Courtois (UBM), Marion, Gorce, Audigier (La Plai­
ne).
Dimanche (8 heures). Feulliade (Saint­Jacques), Chapel­
le, Gazagne (Gerzat), Charbonnel (Saint­Flour), Robert,
Durin (Néris), Gamot (Royat), Andanson, Monteil (Les
Martres), Belliot, Pradine (Stade Clermontois), Huguet
(Saint­Eloy), Rousse (Vichy), Tournadre, Chatard (Le
Mont­Dore), Durand (Cournon). ■

Cantal

28

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

L’ÉTUDE DU JOUR

NOS CONFRÈRES ONT VU

Quitod’Ecroville,“bazirisé”àcetteoccasion,tenterad’effacersonrécentéchec.
IldevracraindreenprioritéQuibydesCaillons,quivientdeseclasserdeuxième
d’uneépreuvebiencomposée.Autopdesaformecommel’attestesamusique,
Quitty America est tout sauf un outsider. Adepte de la course d’attente, cette
redoutable finisseuse ne devrait pas être loin du compte. n

La Voix du Nord
Banco Turf
P.J. Goetz
DNA
Paris Turf
Le Parisien
Nice Matin

16 13
12 8
16 9
12 13
13 12
12 9
16 12

9
16
8
8
16
13
9

7
13
12
16
8
16
13

12 8 6 5
9 11 5 7
13 1 5 17
9 7 17 5
7 9 5 1
8 7 5 17
8 7 5 1

La Hte-Marne 12 13
La Provence 13 12
Le Matin de L.12 16
Paris Normandie 12 3
7 de week-end 12 13
Rép. Lorrain 16 8
L’Echo du Centre 13 16
Week-End
8 12
L’Eveil
16 13

Les courses

8
8
13
5
8
13
9
4
12

7
1
9
13
16
12
12
13
9

16 6 5 9
16 9 17 5
8 7 5 17
7 16 14 9
9 5 1 7
9 7 1 5
5 6 7 8
16 7 9 5
5 8 6 1

La Marseillaise 12 16
France-Soir 12 8
L’indépendant 8 12
Midi-Libre
12 8
Ouest-France 12 1
Europe 1
16 12
L’Union
13 5
L’Alsace
12 8
Dépêche du Midi 12 2

13
16
13
13
16
8
17
13
4

7
13
7
16
13
6
16
16
13

9 8 5 6
9 1 7 5
9 16 5 1
17 9 1 7
8 9 17 5
13 1 5 11
9 3 8 12
9 1 17 3
7 11 8 9

Charente Libre 8 9
Presse Océan 16 17
Courrier Picard 12 8
Dauphiné Libéré 8 9

1- PRIX DE POITIERS : TIERCÉ - QUARTÉ+ - QUINTÉ+ - 2 SUR 4 - MULTI - COUPLÉS

Quito ou Double !

13
12
5
12

17 12 4 11
9 11 1 7
9 1 13 7
7 5 17 1

RÉCAPITULATIF 1 16x y 2 1x y 3 3x y 4 3x y
5 26x y 6 6x y 7 21x y 8 27x y 9 28x y 10 0x y 11 5x
y 12 29x y 13 27x y 14 1x y 15 0x y 16 27x y 17 12x y 18 0x

Vincennes

RÉUNION I n Cet après-midi à Vincennes, J.M. B est confiant...

5
5
16
16

05.01.12

Autres épreuves

ATTELÉ - Course B - 8, 9 et 10 ans - 75.000 € - 2 700 m. (G.P.) - 18 partants - Départ à 13 h 50
Nº CHEVAUX
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18

QUICK VIERVIL D.4
PHIL DES BASSIÈRES D.2P
PETRONE DU VIVIER
PAON ROYAL
PRINCE VINOIR D.4
PETIT JAVANAIS
PETITE CHÉRIE D.4
PÉRIDOT D'ASCAMA D.4
PASSION DU HAM D.4
OUTSIDER DE KACY
PÉDRITO DU VALLON
QUITTY AMERICA
QUIBY DES CAILLONS
OZ LE MAGICIEN
QUAÏD SELECT
QUITO D'ECROVILLE D.4
PACTOLE DE L'ITON D.4
OBÉLIX PIERJI D.4

RECORDS Sexe
Robe Âge
1'11"7
H b.f. 8
1'12"
M b. 9
1'11"7
H b. 9
1'12"5
M b. 9
1'12"1
M n.p. 9
1'12"2
M b. 9
1'12"
F n. 9
1'13"5
H b. 9
1'11"9
F al. 9
1'12"1
H b.f. 10
1'12"4
H b. 9
1'12"
F n. 8
1'12"5
H b. 8
1'13"7
H b. 10
1'13"4
M b. 8
1'12"6
H al. 8
1'12"7
H n. 9
1'13"1
H b.f. 10

DIST.

DRIVERS

ENTRAINEURS

2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700

C. Gallier
A. Laurent
S. Meunier
J. Verbeeck
D. Locqueneux
Y. Lebourgeois
E. Raffin
M. Abrivard
F. Nivard
E. Lambertz
P. Levesque
Ph. Békaert
S. Hardy
C. Deffaux
A.-H. Viel
J.-M. Bazire
Y. Dreux
B. Piton

C. Gallier
A. Laurent
S. Meunier
J.-C. Féron
J.-M. Baudouin
N. Perrelle
T. Raffegeau
B. Goetz
F. Nivard
E. Lambertz
F. Ledoux
T. Le Beller
H. Hardy
X. Thevenet
A.-H. Viel
P. Daugeard
F. Leblanc
J.-M. Souici

PROPRIÉTAIRES

COTE GAINS
PROB.
Ecurie C. Gallier
19/1 282 480
Ecurie Alain Laurent 39/1 288 650
Ec. Haras des 4 Vents 28/1 290 860
G. Catteau
22/1 300 670
J. Capelle
15/1 301 330
P.-A. Viel
34/1 303 980
J.-Y. Rozé
28/1 304 110
B. Goetz
9/1 304 580
R. Morici
13/1 313 180
E. Lambertz
95/1 317 770
F. Ledoux
30/1 323 212
Mme C. Essartial
12/1 335 190
H. Hardy
7/1
339 810
J. Ladowski
83/1 341 850
A.-H. Viel
150/1 342 070
O. Horvath
6/1 346 690
T. Bourgault
20/1 352 900
J.-M. Souici
120/1 359 640
TIRELIRE : 1 000 000 EUROS

(E) Ecuries - Intentions de déferrer : D.4 : 4 pieds - D.2A : 2 antérieurs - D.2P : 2 postérieurs

1

QUICK VIERVIL

(11) 8m 2a 0a 1a 1a 4a 5a 1a
Plutôt doué derrière un sulky, son dernier essai à l’attelé a été, en revanche,
moins concluant. De retour dans sa discipline de prédilection, il compte bien
nous montrer son véritable visage. Sans
minimiser l’opposition, sa candidature
est à prendre en considération.

2

PHIL DES BASSIÈRES

3

PETRONE DU VIVIER

NOTRE PRONOSTIC

LE VISITEUR

QUITO D'ECROVILLE 16 n QUIBY DES
CAILLONS 13 n QUITTY AMERICA 12 n
PASSION DU HAM 9 n PÉRIDOT
D'ASCAMA 8 n PRINCE VINOIR 5 n
PACTOLE DE L'ITON 17 n QUICK VIERVIL 1

QUIBY DES CAILLONS 13 n QUITTY
AMERICA 12 n QUITO D'ECROVILLE
16 n PASSION DU HAM 9 n PRINCE
VINOIR 5 n PETITE CHÉRIE 7 n QUICK
VIERVIL 1 n PETRONE DU VIVIER 3

LE CHOIX DE GAËTAN PRAT

LE CHOIX DE BRUNO MARIE

QUIBY DES CAILLONS 13
PERIDOT D’ASCAMA 8
QUITO D’ECROVILLE 16
PASSION DU HAM 9
QUITTY AMERICA 12
PACTOLE DE L’ITON 17
PRINCE VINOIR
5
PETITE CHERIE
7

(11) 0a 9a 9a 0a 0a 0a 2a 7a
A l’image de ses compagnons d’écurie, il
aconnuunelonguetraverséedudéserten
2011.Barré par la plupart de ses aînés, il
devra montrer un tout autre visage qu’en
dernier lieu pour prétendre à une allocation.Après réflexion, mieux vaut le pointer des jumelles.

QUITO D’ECROVILLE 16
QUIBY DES CAILLONS 13
PACTOLE DE L’ITON 17
PERIDOT D’ASCAMA 8
QUITTY AMERICA 12
PASSION DU HAM 9
PRINCE VINOIR
5
OZ LE MAGICIEN 14

5

PRINCE VINOIR

(11) 7a 6a 5a 5a 6a 7a 0a 0a
Régulierdepuisplusieurssemaines,ildevrait encore jouer un rôle utile à
l’arrivée.SixièmederrièreuncertainRoyal
Dream, le 19 novembre, il avait bouclé
son parcours sur le pied de 1’12’’1.S’il répète cette performance, il est en droit
d’accrocher un accessit.

6

PETIT JAVANAIS

(11) 9a 6a 2a Da 6a Dm 0m
Devenu insaisissable en vieillissant, il
sembledisposécethiveràréaliserunbon
meeting. Bien que neuvième du prix de
Crecy la Chapelle, il avait auparavant fait
belle impression dans un Quinté couru
sur 2100 m. S’il daigne s’employer, une
surprise de sa part n’est pas à exclure.

14

OZ LE MAGICIEN

(11) 1a Da Da 0a 6a 4a 0a 8a
Difficileàcanaliser,ilanéanmoinsmisfin
à une série d’échecs en enlevant la palme
avec un certain brio le 18 décembre sur la
piste d’Angers. Faute d’engagements favorables, il doit tenter l’aventure à Vincennes dans des lots trop relevés pour
lui.Pas facile.

15

7

PAON ROYAL

(11) 6a 0a 0a 4m 9a 4a 2a
Que ce soit derrière le sulky ou sous la
selle, ce vieux tonton âgé de neuf ans alterne le bon et le mauvais. Préparé avec
soin pour ce Quinté, son entraîneur effectueledéplacementavecdesambitions
d’autant que Jos Verbeeck lui accorde sa
confiance.

QUIBY DES CAILLONS

(11) 2a Da Da 0a 0a 1a 1m
Dépendant d’un entraînement en pleine
effervescence, le protégé d’Hubert Hardy
n’a rien à envier à la plupart de ses opposants. Bon deuxième du prix des Alpes,
ilrevientàVincennesavecunbrindefraîcheur. Même ferré, il peut lutter pour la
victoire.

QUAÏD SELECT

(11) Da 0a 9a 6a 0a 9a (10)
Comme le prouve sa musique, il a peu
couru l’an passé suite à des ennuis de
santé. Absent des champs de courses depuis le 21 mai dernier, il risque logiquement de marquer le pas lors de
l’emballagefinal.Faceàdestrotteursplus
affûtés, sa tâche ne sera pas aisée.

(11) 0a 0a 2a Ga 9a 8a 1a
Ilapeucouruen2011,longtempsabsent,
ilfaisaitsonretouràlacompétitiondébut
novembre sur cette piste. Lors du quinté
disputé le 28 novembre, il traçait un remarquable parcours, deuxième derrière
Amiral Sund.Bien que décevant ensuite,
il est capable de se racheter.

4

13

PETITE CHÉRIE

(11) Da 9a Da 5a 4a 9a 0a
Il fut un temps où l’élève de Thierry Raffegeaualignaitlesbonnesprestations.Oui
mais voilà, elle a connu des ennuis de
santé et peine à recouvrer toutes ses sensations. Dans un lot aussi relevé, elle
risque de marquer le pas lors de
l’emballage final.Affaire d’impression.

8

PÉRIDOT D'ASCAMA

(11) 1a Da 0a 9a 4a Da 3a 9a
Au sulky de Matthieu Abrivard, il a balayél’oppositionlorsdesondernieressai
sur la piste de Bordeaux-le Bouscat.
Certes, il voue une préférence aux tracés
à main droite mais jugé sur son dernier
succès, ne pas le retenir dans notre sélection serait risqué.

9

PASSION DU HAM

(11) 0a 3a 0a 3a 1a 2a 2a 0a
Entraînée par F.Nivard, cette jument sérieuse s’est montrée performante ici
même sur 2850 m, en rendant 25 m. On
retiendraaussisatroisièmeplaceacquise
le 19 novembre dans un très bon temps,
derrièreRoyalDream.Déferréedesquatre
pieds, obligé d’y croire !

10 OUTSIDER DE KACY

(11) Dm Dm Da 0a Dm 2m 4m
Agé de dix ans, l’élève d’Eric Lambertz se
montre moins conciliant en vieillissant.Plus préoccupé par son départ à la
retraite, il ne nourrit à cette occasion aucune ambition. Voilà pourquoi nous
avons décidé de le regarder courir.Fait
partie des chevaux délaissés.

11

PÉDRITO DU VALLON

(11) 0a 0a 0a 0a 0a 7a 2a 9a
Irrégulier et très loin de sa forme, il ne
pousse vraiment pas à l’optimisme cet
hiver. Malgré un bel engagement et le
retour de P.Levesque à ses côtés, ses
chances de disputer l’arrivée sont assez
faibles. Sans en faire un interdit, mieux
vaut l’inclure dans un ticket jackpot.

12

QUITTY AMERICA

(11) 2a 5a 2a 9m Da 3a 1a
Jument délicate mais capable de réaliser
de bonnes performances comme en dernier lieu sur cette piste où elle se classait
deuxième du quinté couru sur 2850 m.
Aujourd’hui,elleretrouveunengagement
enpleindanssescordes.Mieuxvautl’avoir
avec soi !

16

QUITO D'ECROVILLE

17

PACTOLE DE L'ITON

(11) 0a 5a 1a 6a 3a 7a 9a 1a
Incapable de rendre la distance dans le
prix Poitou-Charentes, il avait auparavant bien tenu sa partie sur les 2700
mètres de la grande piste. Piloté cette fois
par JMB, ce Quinté a été inscrit à son programme de l’hiver. Sauf incident de parcours, sa place est à l’arrivée !
(11) 0a 8a Dm Da 0a 6a 7a
Unique atout de F.Leblanc, qui connaît
une réussite insolente cet hiver, il restait
sur deux disqualifications mais a montré
un léger regain de forme dernièrement
dans le prix Poitou Charentes. Si gagner
apparaît difficile, la moindre défaillance
des favoris servira ses intérêts.

18

OBÉLIX PIERJI

(11) Dm 9m 0m 6m Da Da
Tantôt fautif parfois non placé, ce rejeton
de Podosis ne pousse vraiment pas à
l’optimisme actuellement. Certes, il bénéficie d’un engagement sur mesure au
plafond des gains mais vu les forces en
présence, sa présence à l’arrivée constituerait une grosse surprise.

2n PRIX DE COUCY-LE-CHÂTEAU
(14H20)

Attelé - Femelles - Course A - 4 ans
72.000 € - 2175 m (G.P.) - 13 partantes

COUPLÉS - TRIO

1 Utopie Du Goutier . . . .F. Nivard
2 Urietta . . . . . . . . . . . . .J.P. Viel
3 Unora De Lou . . . . . . . .A. Abrivard
4 Urella . . . . . . . . . . . . . .J.M. Bazire
5 Usance Darche . . . . . . .St. Meunier
6 Une Pebe . . . . . . . . . . .B. Robin
7 Uvea D’Eronville . . . . . .J. Chavatte
8 Uska De Vandel . . . . . .Th. Duvaldestin
9 Ubrina Normande . . . .M. Abrivard
10 Une Fille D’Amour . . . .T. Le Beller
11 Ukrainienne . . . . . . . . .J.Et. Dubois
12 Une Du Mont . . . . . . . .J. Verbeeck
13 Union Quality . . . . . . . .J.Ph. Dubois
nA retenir : 13 - 9 - 4 - 1 - 5 - 10 - 11

3nPRIX DE CLUNY (14H50)

Monté - Mâles - Apprentis et Lads-jockeys
Course E - 6 ans
34.000 € - 2700 m (G.P.) - 16 partants

COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Sparkler . . . . . . . . . . . .M. Varin
2 Spring Board . . . . . . . .S. Laloum
3 Strass Gede . . . . . . . . .A. Lamy
4 Spider Club . . . . . . . . . .B. Chanonat
5 Sefi Du Saptel . . . . . . . .A. Kloess
6 Scoop Du Canisy . . . . . .M. Krouchi
7 Scorpio De Couet . . . . .A.M. Angeliaume
8 Speed Danover . . . . . . .Mlle K. Doublet
9 Sambrinus . . . . . . . . . .B.Bernier
10 Sesame Gede . . . . . . . .Mlle M. Grolier
11 Sirocco Du Tam . . . . . . .P.Ph. Ploquin
12 Storm Cat . . . . . . . . . . .Cl.Ch. Vaugrante
13 Sapeur D’Arclais . . . . . .Th. Levesque
14 San Gaby Polo . . . . . . .G. Simon
15 Sydney Vox . . . . . . . . . .Mlle Cl. Dodard-T.
16 Sincere Barbes . . . . . . .Ch.J. Bigeon
nA retenir : 7 - 11 - 8 - 14 - 9 - 13 - 15

4nPRIX DE CORDEMAIS (15H20)

Attelé - Mâles - Course D - 5 ans
44.000 € - 2700 m (G.P.) - 15 partants

COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Tornado Bello . . . . . . . .P. Levesque
2 Toul Dairpet . . . . . . . . .Ch. Bigeon
3 Trocktailo . . . . . . . . . . .F. Nivard
4 Toscano . . . . . . . . . . . .J.M. Bazire
5 Texel . . . . . . . . . . . . . . .F. Ouvrie
6 Top Price Piya . . . . . . . .F. Leblanc
7 Tino Henjo . . . . . . . . . .M. Verva
8 Tadzio D’Etoile . . . . . . .G. Delacour
9 Tenor D’Alameda . . . . .F. Lecanu
10 Timjo . . . . . . . . . . . . . .N. Bihel
11 Tzigane Du Rib . . . . . . .J.L.Cl. Dersoir
12 Tino La Ravelle . . . . . . .T. Le Beller
13 Tarquin Du Bois . . . . . .D. Brohier
14 Titeuf Des Monts . . . . .P.M. Enault
15 Troufion . . . . . . . . . . . .E. Raffin
nA retenir : 12 - 5 - 6 - 1 - 10 - 15 - 3

5nPRIX DE SAINT-OUEN-DESTOITS (15H55)

6n PRIX D’EPINAL (16H30)

Attelé - Mâles - Course D - 6 ans
44.000 € - 2175 m (G.P.) - 16 partants

COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Sun De Vaugeois . . . . .D. Bonne
2 Small Phenio . . . . . . . .F. Nivard
3 Saphir Du Meleuc . . . . .J. Verbeeck
4 Smetana . . . . . . . . . . . .J.Ph. Borodajko
5 Serko De Nogent . . . . .B. Piton
6 Spooler Des Obeaux . .P.Y. Verva
7 Saston . . . . . . . . . . . . .D. Locqueneux
8 Sky Quick . . . . . . . . . . .E. Raffin
9 Sherif De Silly . . . . . . . .A. Trihollet
10 Sergent Du Rib . . . . . . .J.L.Cl. Dersoir
11 Seguinel Mabon . . . . . .Y. Dreux
12 Sportif . . . . . . . . . . . . .M. Abrivard
13 Stiwi Du Fosse . . . . . . .P. Vercruysse
14 Scoop De Bellouet . . . .J.M. Bazire
15 Soupir De Blary . . . . . .F. Anne
16 Swan Des Tesnieres . . .T. Le Beller
nA retenir : 12 - 11 - 9 - 16 - 5 - 8 - 2

7nPRIX DE NÎMES (17H00)

Monté - Mâles - Course D - 3 ans
32.000 € - 2200 m (G.P.P.) - 16 partants

COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Vainqueur Gede . . . . . .P.E. Mary
2 Val De Sarthe . . . . . . . .E. Raffin
3 Vengeur Cerize . . . . . . .Mlle S. Jalasti
4 Voyou Du Maine . . . . . .D. Laisis
5 Verdi Des Liards . . . . . .J.L.Cl. Dersoir
6 Vivarot De Viette . . . . .L.M. David
7 Volcan Barbes . . . . . . .M. Barre
8 Voltaire Blue . . . . . . . . .M. Mottier
9 Vizir Du Dollar . . . . . . .P.Y. Verva
10 Velvet Underground . . .M. Viel
11 Vic Du Boisnant . . . . . .A. Abrivard
12 Victor . . . . . . . . . . . . . .G. Simon
13 Valdenburg . . . . . . . . . .D. Bonne
14 Voyou D’Almo . . . . . . . .Y. Lebourgeois
15 Volnay D’Ormoy . . . . . .F. Lagadeuc
16 Vancouver Star . . . . . . .M. Abrivard
nA retenir : 16 - 15 - 10 - 13 - 7 - 14 - 11

8nPRIX DE BONNEUIL (17H30)

Attelé - Mâles - Course D - 3 ans
33.000 € - 2200 m (G.P.P.) - 14 partants

COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Veoh D’Hague . . . . . . .P.Y. Verva
2 Valnico Du Cruchet . . . .Y. Lizee
3 Vonzac De Souvigne . . .M. Lenoir
4 Vostok Magik . . . . . . . .R.Ch. Larue
5 Valmont Des Champs . .F. Anne
6 Venti D’Ouest . . . . . . . .D. Brohier
7 Virtuose . . . . . . . . . . . .F. Leblanc
8 Vito Deladou . . . . . . . .J.P. Maillard
9 Veo Josselyn . . . . . . . . .M. Abrivard
10 Vesuve D’Odyssee . . . .J.M. Bazire
11 Vic Royal . . . . . . . . . . . .P. Vercruysse
12 Vicomte Du Gite . . . . . .B. Piton
13 Valmont Phil . . . . . . . .L.M. David
14 Varenne D’Auvergny . . .T. Le Beller
nA retenir : 6 - 10 - 9 - 12 - 5 - 7 - 13

Monté - Femelles - Course D - 5 ans
40.000 € - 2700 m (G.P.) - 12 partantes
COUPLÉS - TRIO

1 Timbrera D’Eam . . . . . .Mlle M. Grolier
2 Troika Girl . . . . . . . . . . .M. Mottier
3 Ticourbeveille . . . . . . . .M. Viel
4 Thalie Queen . . . . . . . .A. Barrier
5 Texane Paulca . . . . . . .M. Abrivard
6 Trinite Du Hart . . . . . . .E. Raffin
7 Themis De Sage . . . . . .P.Y. Verva
8 Terra Amata . . . . . . . . .Y. Lebourgeois
9 Tilde . . . . . . . . . . . . . . .Th. Levesque
10 Tyrannie Jeep . . . . . . . .F. Lagadeuc
11 Tootsie . . . . . . . . . . . . .S. Laloum
12 Tiby Sly . . . . . . . . . . . . .A. Abrivard
nA retenir : 9 - 11 - 2 - 5 - 7 - 8

n NOTRE SÉLECTION.
(TROISIÈME COURSE)
7-SCORPIO DE COUET
n NOTRE PLACÉ.
(QUATRIÈME COURSE)
6-TOP PRICE PIYA
n NOTRE OUTSIDER.
(DEUXIÈME COURSE)
11-UKRAINIENNE

Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

Les courses

Pau - Vaal

RÉUNION II

RÉUNION III

Simulcasting à Pau

Ce matin à Vaal
COUPLÉS - TRIO

COUPLÉS - TRIO

Plat - Femelles - Course D - 4 ans et plus
8.462 € - 1400 m - 13 partantes

2n ALL TO COME MAIDEN PLATE
(11H45)

Plat - Femelles - Course D - 4 ans et plus
8.462 € - 1400 m - 14 partantes
COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1n PRIX D’OLORON (13H00)

Haies - AQPS - Femelles - 4 ans
32.000 € - 3500 m - 16 partantes

COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Une Sainte Du Lys . .G.Olivier . . . . .68
2 Une Tournee . . . . . .S. Leloup . . . .68
3 Ugenie D’Angron . . .O. Jouin . . . . .68
4 Ukene D’Arc . . . . . . .S. Paillard . . .68
5 Ulve . . . . . . . . . . . . .Jo.Audon . . . .66
6 Ukraina . . . . . . . . . .C. Herpin . . . .66
7 Union Beach . . . . . .J.Desmonts . .66
8 Unicite . . . . . . . . . . .T. Beaurain . .66
9 Udounca . . . . . . . . .S. Massinot . .66
10 Ultra Speciale . . . . .F. Dehez . . . . .66
11 Umiska De Beaumont .NON-PARTANTE 66
12 Utfolie . . . . . . . . . . .S. Zuliani . . . .66
13 Ulifa D’Airy . . . . . . .D. Lesot . . . . .66
14 Uessa . . . . . . . . . . . .P.Blot . . . . . . .66
15 Urzilla D’Airy . . . . . .D. Cottin . . . . .66
16 Une Artiste . . . . . . .J. Plouganou .66
Ecurie Mlle V. Dasque : 9 - 10
nA retenir : 9 - 10 - 8 - 13 - 1 - 5 - 15

2n PRIX DE LA BASTIDE (13H30)

Steeple-chase cross-country - 6 ans et plus
26.000 € - 4600 m - 10 partants

COUPLÉS - TRIO

1 Qualazan . . . . . . . . .O. Jouin . . . . .72
2 Don Mirande . . . . . .D. Cottin . . . . .71
3 Has Du Mont . . . . . .Jb.Gonzalez S. 70
4 Readili . . . . . . . . . . .T. Beaurain . .70
5 Corbendallas . . . . . .V. Chenet . . . .70
6 Ostan . . . . . . . . . . . .A.Moriceau . .67
7 Nile Kaldounevees .K. Guignon . . .68
8 Piter Rochelais . . . .J. Zuliani . . . .67
9 Quentin Desbois . . .J. Plouganou .67
10 Sacha D’Airy . . . . . .D. Lesot . . . . .64
Ecurie E. Lecoiffier : 5 - 6
nA retenir : 3 - 1 - 6 - 5 - 2 - 8

3 n PRIX DE THÈZE (14H05)

Plat - Handicap - Course E
18.000 € - 2400 m (P.S.F.) - 12 partants

COUPLÉS - TRIO

1 De Bon Matin . . . 8 I. Mendizabal .61
2 Bright Cat . . . . . . 11 A. Bendjama .60,5
3 Solicitor . . . . . . . 12 Fx. Bertras . . .59,5
4 Sable Tropical . . . 5 Pc. Boudot . . .58
5 Inaccessible . . . . . 4 Jb.Eyquem . . .56
6 Stilwell. . . . . . . . . 9 Jb. Hamel . . .56
7 Thaa Valley . . . . . 3 D. Michaux . .54,5
8 Carteret . . . . . . . . 7 J. Auge . . . . . .54,5
9 The Shack . . . . . . 6 C.Brechon . . .54
10 Bonasita . . . . . . . 2 E. Corallo . . . .51
11 Sinan . . . . . . . . . . 1 Rc. Montenegro 52
12 Flexing . . . . . . . . 10 S. Moulin . . . .51
Ecurie Marquise de Moratalla : 1 - 7
A retenir : 4 - 9 - 1 - 3 - 10 - 11

4nPRIX DE MAULÉON (14H35)

Steeple-chase - A réclamer - 5 ans et plus
18.000 € - 4600 m - 18 partants

COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Guersac . . . . . . . . . .B. Chameraud 72
2 Sois Beni . . . . . . . . .J.Desmonts . .68
3 Futio . . . . . . . . . . . .P.Blot . . . . . . .68
4 Quello Malta . . . . . .A.Moriceau . .68
5 Reglisse D’Alene . . .J. Besnardiere 67
6 Durian . . . . . . . . . . .L. Desiree . . . .67
7 Royal Nemzeti . . . . .D. Cottin . . . . .70
8 Solo Des Fontaines .M. Delage . . .66
9 Winner Day . . . . . . .E. Lequesne . .69
10 Tsavo Ouest . . . . . . .N. Desoutter .69
11 Rouky Des Brieres . .S. Zuliani . . . .69
12 Cri Angel . . . . . . . . .A. Thierry . . . .69
13 Portland Stone . . . .F.Daviault . . .64
14 Igor Du Pyron . . . . .S. Paillard . . .68
15 Turking . . . . . . . . . .S. Leloup . . . .68
16 Jarador De Kerozen .T. Beaurain . .68
17 Crystal Du Nord . . . .T.Blainville . . .63
18 Valentinea . . . . . . . .M. Lamazou-L. 66
Ecurie Victoria Dreams : 2 - 8
nA retenir : 8 - 5 - 3 - 2 - 16 - 7 - 6

5n PRIX DE DENGUIN (15H05)

Plat - A réclamer - Course G
15.000 € - 1300 m (P.S.F.) - 10 partants
COUPLÉS - TRIO

1 Prorisks . . . . . . . . 4 S. Moulin . . . .57
2 Rey Davis . . . . . . . 3 Jb.Eyquem . . .59
3 Thousand Miles . . 5 J. Auge . . . . . .59
4 Adrar . . . . . . . . . . 8 Jb. Hamel . . .57,5
5 Yosolito . . . . . . . . 7 Pc. Boudot . . .57,5
6 New Order. . . . . . 6 E.Canal . . . . . .53,5
7 Jane Blue . . . . . . 10 D.Morisson . .56
8 Elusist . . . . . . . . . 2 A. Bendjama .54,5
9 Fairly Dancer . . . . 9 Rc. Montenegro 56
10 Martin Shade . . . . 1 I. Mendizabal .56
nA retenir : 3 - 6 - 1 - 7 - 8 - 9

6n PRIX D’ANDOINS (15H40)

Plat - Femelles - Course G
14.000 € - 1900 m (P.S.F.) - 16 partantes

1 Cinnamon Spice . . 1 R Fradd . . . . .60
2 Julia’S Child . . . . . 5 L Nhlapo . . . .60
3 Sudoku . . . . . . . . 4 S Chambers . .59
4 Kittiefie. . . . . . . . 14 D Mansour . . .59
5 Miravar . . . . . . . . 9 G Lerena . . . .59
6 Beautiful Dawn. . 11 M Mienie . . . .59
7 She’S A Lady . . . . 3 G Wrogemann .59
8 Flaunt Your Style. 10 M Yeni . . . . . .59
9 Bel Air Blonde . . . 6 S Brown . . . . .59
10 Asiatic Pearl . . . . 13 J P V’D Merwe .59
11 Bermuda Bowl. . . 7 B Dean . . . . . .59
12 Breathless . . . . . . 8 I Sturgeon . . .59
13 Lady’S Desire . . . 12 F Herholdt . . .59
14 Pride Of Africa . . . 2 R Fourie . . . . .59
nA retenir : 1 - 4 - 5 - 10 - 7 - 3 - 14

Avant de faire valider vos jeux,
vérifiez l’ordre des courses et la
numérotation officielle des
partants dans vos points de vente.

COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Tuy . . . . . . . . . . . . 1 Rc. Montenegro 58
2 Do Something Love 11 D. Michaux . .58
3 Love Is Gone . . . . 5 M.Forest . . . . .58
4 Panisette . . . . . . 14 A. Bendjama .56,5
5 Annee Sainte . . . 12 D.Morisson . .58
6 Dutchessa . . . . . . 2 E. Corallo . . . .54,5
7 Sky Harmonie . . 13 Fx. Bertras . . .58
8 Magic Stone . . . . 6 Jb. Hamel . . .58
9 Stormy Queen . . . 3 C. Nora . . . . . .58
10 Majestic Chap . . . 4 E.Lacaille . . . .58
11 Armonia. . . . . . . . 7 I. Mendizabal .58
12 Ouest Emeraude 10 R. Marchelli . .58
13 Dorya . . . . . . . . . 16 W.Smit . . . . . .58
14 Vastane . . . . . . . 15 B.Fouchet . . . .54
15 Angel Rafal . . . . . 8 M. Foulon . . .56
16 Midway . . . . . . . . 9 Jb.Eyquem . . .56
Ecurie J.-Y. Artu : 2 - 3
nA retenir : 16 - 8 - 9 - 11 - 12 - 7 - 1

7n PRIX GUILLAUME
DE PRACOMTAL (16H15)

Steeple-chase - 5 ans
36.000 € - 3900 m - 14 partants
COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Tango Lido . . . . . . . .J. Plouganou .71
2 Sundahia . . . . . . . . .O. Jouin . . . . .70
3 Tambouriman . . . . .D. Lesot . . . . .69
4 Dolcetto . . . . . . . . . .B. Thelier . . . .69
5 Taxe Comprise . . . . .R. Schmidlin .69
6 Dobby Chop . . . . . .N. Desoutter .68
7 Estoril . . . . . . . . . . .C. Gombeau . .68
8 Al Maisid . . . . . . . . .M. Lamazou-L. 67
9 Vendome . . . . . . . . .J.Desmonts . .67
10 Pride Du Clos . . . . . .E. Lequesne . .66
11 Moncad . . . . . . . . . .A. Thierry . . . .65
12 Turgeon De Neuliac S. Zuliani . . . .65
13 Sansibar . . . . . . . . .V. Chenet . . . .65
14 Rosabi . . . . . . . . . . .F. Dehez . . . . .65
Ecurie S. Munir : 7 - 9
nA retenir : 7 - 8 - 3 - 1 - 5 - 13 - 9

8n PRIX D’ABÈRE (16H45)

Plat - Mâles - Course G
14.000 € - 1900 m (P.S.F.) - 17 partants
COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Don Caprice . . . . 11 O. Trigodet . . .58
2 Vilcabamba . . . . . 3 D. Michaux . .58
3 Monius . . . . . . . . 17 J. Auge . . . . . .58
4 Saroso . . . . . . . . . 1 D.Morisson . .58
5 Donosti . . . . . . . . 7 Pc. Boudot . . .58
6 Grand Amour. . . . 8 B.Fouchet . . . .56,5
7 Sexion D’Assault . 6 E.Canal . . . . . .55,5
8 Majestic Art . . . . 13 R. Marchelli . .58
9 Saline Hill. . . . . . 14 Rc. Montenegro 58
10 Alduides . . . . . . . 15 Jb. Hamel . . .58
11 Khan De Shymkent 16 C. Nora . . . . . .58
12 Houni. . . . . . . . . . 5 I. Mendizabal .58
13 Pick And Go . . . . . 4 E. Corallo . . . .55,5
14 Valdejao. . . . . . . 10 Fx. Bertras . . .56
15 Indialeeski . . . . . 12 M.Forest . . . . .56
16 Kamiro D’Or. . . . . 2 Jb.Eyquem . . .56
17 Cuervo Feroz . . . . 9 S. Moulin . . . .53,5
nA retenir : 2 - 12 - 1 - 11 - 10 - 5 - 15

Journée 4 - Piste : bonne - Temps : couvert

3n SOCCER 6 MAIDEN PLATE
(12H15)

1 Baluga . . . . . . . . . 3 W Marwing . .58
2 Garros . . . . . . . . . 6 S Chambers . .58
3 Katchya . . . . . . . . 7 G Wrogemann .58
4 Queens Home . . . 1 M Mienie . . . .58
5 Radetzky’S Charm. 10 J P V’D Merwe 58
6 Run Girl Wild . . . . 8 R Fourie . . . . .58
7 Size Does Count. . 5 J Soll . . . . . . .58
8 Smooth Sailing . . 2 J Greyling . . . .58
9 Top Trumps . . . . . 4 F Herholdt . . .58
10 War Fire. . . . . . . . 9 D Yeo . . . . . . .58
nA retenir : 3 - 1 - 4 - 8 - 10 - 2

1 Caribbean Cruise . 3 R Fourie . . . . .60
2 Social Prospector . 6 J Greyling . . . .60
3 Fallal . . . . . . . . . . 9 G Wrogemann 60
4 Hot Moon Rising . 4 C Little . . . . . .60
5 Royal Serenade . . 7 D Mansour . . .60
6 My Queen . . . . . . 11 M Yeni . . . . . .59
7 Shaahira. . . . . . . 12 S Brown . . . . .59
8 Stephanie . . . . . . 5 N Qaule . . . . .59
9 Jam U Charna . . 13 I Sturgeon . . .59
10 Bang Bang . . . . . . 1 B Dean . . . . . .59
11 Mer De Miesque . 8 M Mienie . . . .59
12 Pavlova . . . . . . . 10 G Lerena . . . .59
13 Terra Marianna . . 2 R Fradd . . . . .59
A retenir : 12 - 3 - 4 - 1 - 6 - 2

4n RACING EXPRESS FACT
FILE MR 77 DIVIDED HANDICAP
(12H45)

Plat - Handicap - Course D - 4 ans et plus
7.221 € - 1200 m - 16 partants
COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Gold Game . . . . . 11 M Mienie . . . .60
2 Up And Running. 15 M Yeni . . . . . .60
3 Umfutho . . . . . . . 7 J Greyling . . . .59,5
4 Song Of Camden . 4 R Fradd . . . . .59
5 Jannu . . . . . . . . . 16 M Malherbe . .57,5
6 Wild Count. . . . . . 6 D David . . . . .57,5
7 Comission Due. . . 2 G Lerena . . . .57
8 Midnight Charger. 14 G Wrogemann .57
9 Where’S My Chop . 3 R Fourie . . . . .57
10 Cohiba . . . . . . . . 13 S Chambers . .56,5
11 Let’S Rock Baba. . 9 J P V’D Merwe .56,5
12 Boeing Boeing . . . 1 W Marwing . .56,5
13 Flaming Forge . . 12 S Brown . . . . .56,5
14 Cartwheel . . . . . . 8 D Mansour . . .52
15 Comical Guy. . . . 10 Reserviste 1 . .52
16 King’S Fantasy . . . 5 Reserviste 2 . .52
nA retenir : 9 - 4 - 1 - 6 - 12 - 11 - 2

DEMAIN À DEAUVILLE

2-Prix Miss Satamixa

PLAT - Listed - Femelles - 4 ans et plus - 52.000 €
1 500 m. (P.S.F.) - 16 partantes - Départ à 13 h 50

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
n

Sexe

LADY MEYDAN
BARONESS
REQUISITE (Œil)
CORNUCOPIA
ALCHIMIA
GLORY POWER (Œil)
AMANDARA
FAITHFUL ONE
SEEHARN
KYA ONE
ANGEL OF HARLEM (Œil)
AMELIA’S SURPRISE
SPAIN BLUES
LIBYS DREAM
NIGHT LILY
NICEA

Âge
F4
F5
F7
F4
F4
F4
F4
F5
F4
F4
F4
F4
F6
F4
F6
F5

COR. JOCKEYS

1
7
16
6
2
8
10
12
14
4
9
13
11
3
15
5

F.X. Bertras
M. Androuin
J. Augé
S. Ruis
F. Blondel
A. Badel
F. Prat
T. Huet
C.D. Hayes
P.C. Boudot
F. Veron
R. Thomas
R.C. Montenegro
R. Kingscote
I. Mendizabal
S. Maillot

POIDS

58
56
56
56
56
56
56
56
56
56
56
56
56
56
56
56

À retenir (Première impression) : 6 - 16 - 10 - 1 - 12 - 8 - 13 - 6

Hier semi-noct. à Son Pardo
Réunion III

Piste : bonne
Temps : ensoleillé

1n PRIX TORNEIG SECF I
(MULTI)
16 partants - Non-partant : 6
1. 7 Ofrelon
(Mme S. Pocovi)
G. 3,50 ; P. 1,60
2. 13 Raison Orange
(A. Riera B.) P. 2,70
3. 12 Paname
(G. Andreu) P. 1,80
4. 3 Pessac
(P.J. Pascual Lavanchy)
Couplés : 7-13 G. 14,20 - P.
12,60 - 7-12 P. 3,50 - 13-12
P. 8,30
Trio : 7-13-12 44,70
Couplé ordre : 49,80
Trio ordre : 208,30
multi en 4 : 126,00
multi en 5 : 25,20

multi en 6 : 8,40
multi en 7 : 3,60
2 sur 4 : 5,10 / 3,30

2n PRIX PREMIO
BRIXON DE FRANCE
(MULTI)
16 partants
Non-partant : 6
1. 13 Unitra Rs
(M. Riera B.) G. 5,20 ; P. 2,00
2. 16 Une Star Photo Hm
(M. Mestre) P. 2,80
3. 15 Utopia Ab
(G. Pou) P. 3,30
4. 4 Un De’N Fliper
(M.A. Binimelis)
Couplés : 13-16 G. 27,70 P. 10,40 - 13-15 P. 13,30 16-15 P. 19,70
Trio : 13-16-15 71,60
Couplé ordre : 33,50
Trio ordre : néant

13-15-16 : 1 088,70
multi en 4 : 1 008,00
multi en 5 : 201,60
multi en 6 : 67,20
multi en 7 : 28,80
2 sur 4 : 23,10

3n PX PREMIO TORNEIG
S.E.C.F. II
11 partants - Tous partants
2curie gagnante : 2-6
1. 2 Over Du Clos Roger
(M. Mestre) G. 5,50 ; P. 2,20
2. 10 Oakland Bazoquain
(J.C. Rotger) P. 0,00
3. 4 Narcos Du Bessin
(G. Riera) P. 1,80
Couplés : 2-10 G. 14,00 P. 5,80 - 2-4 P. 17,00 - 10-4
P. 17,60
Trio : 2-10-4 110,10
Couplé ordre : 35,70
Trio ordre : 737,00

Les rapports étant donnés à titre indicatif,
seules les feuilles officielles du PMU font foi.

1n PRIX HERSILIE
(QUINTÉ +)
15 partants - Tous partants
1. 6 Rubis Dairpet
(E. Raffin) G. 2,60 ; P. 1,40
2. 15 Laika Ek (P. Gubellini)
P. 2,40
3. 14 Reach De Vandel
(D. Locqueneux) P. 1,50
4. 4 Speedo Graffiti
(F. Nivard)
5. 5 Zlatan Blou (J.M. Bazire)
Couplés : 6-15 G. 16,80 - P.
5,70 - 6-14 P. 2,20 - 15-14 P.
5,90 - Trio : 6-15-14 15,40
Couplé ordre : 22,50
Trio ordre : 70,90
2n PRIX D’ERBRAY
10 partants - Tous partants
1. 5 Ultimate Du Soleil
(D. Locqueneux) G. 6,30 ; P. 1,90
2. 3 Ulysse De Curgies
(Ch. Nicole) P. 6,80
3. 7 Ustang Ludois
(F. Nivard) P. 1,50
n TIERCÉ (pour 1 €)
6 - 15 - 14
Ordre .................................55,50
Désordre.....................9,60
n QUARTÉ + (pour 1,30 €)
6 - 15 - 14 - 4
Ordre ................................. 89,70
Désordre ............................5,72
Bonus ....................................1,43
n QUINTÉ + (pour 2 €)
6 - 15 - 14 - 4 - 5
Ordre + Tirelire.... 4 550 265,60
Ordre ..............................265,60
Désordre .............................5,00
Bonus 4 ................................2,20
Bonus 4 sur 5 ...................2,20
Bonus 3 ................................2,20
N° Plus Gagnant .........2047
n 2 SUR 4
Pour 3 euros...............3,30

TIERCÉ – QUARTÉ + – QUINTÉ + – 2 SUR 4 – MULTI

Nº CHEVAUX

05.01.12

Hier à Vincennes
6 - 15 - 14 - 4 - 5

1nMAIDN JUVENILE PLATE
(11H15)

Plat - Femelles - Course D - 3 ans
8.462 € - 1000 m - 10 partantes

29

n MULTI (pour 3 €)
6 - 15 - 14 - 4
Multi en 4 .......................31,50
Multi en 5 ..........................6,30
Multi en 6 ..........................3,30
Multi en 7 ..........................3,15

Couplés : 5-3 G. 114,30 - P.
22,50 - 5-7 P. 2,60 - 3-7 P.
18,80 - Trio : 5-3-7 88,30
Couplé ordre : 178,40
Trio ordre : 1 105,50
3n PRIX BARCELONNETTE
10 partants - Non-partant : 7
1. 3 Tennis Boy (Guillaume
Martin) G. 3,60 ; P. 1,80
2. 10 Touriste (E. Raffin) P. 2,80
3. 8 Tsar De Blay
(Y. Lebourgeois) P. 3,40
Couplés : 3-10 G. 28,60 - P.
9,70 - 3-8 P. 8,60 - 10-8 P.
10,00 - Trio : 3-10-8 76,80
Couplé ordre : 33,90
Trio ordre : 295,20
4n PRIX DE LIGNIÈRES
(MULTI)
15 partants - Tous partants
1. 5 Toison De Tillard
(E. Raffin) G. 5,60 ; P. 2,30
2. 10 Trinity Jiel
(J. Verbeeck) P. 1,90
3. 11 Tania De Bougy
(A. Thomas) P. 3,60
4. 7 Tamise Turgot
(J.M. Bazire)
Couplés : 5-10 G. 10,60 - P.
5,30 - 5-11 P. 17,60 - 10-11
P. 10,50
Trio : 5-10-11 49,10
Couplé ordre : 21,70
Trio ordre : 201,80
multi en 4 : 567,00
multi en 5 : 113,40
multi en 6 : 37,80
multi en 7 : 16,20
2 sur 4 : 13,50
5n PRIX DE VERNON
13 partants - Tous partants
1. 13 Ukepepere
(Mlle M. Bedouet)
G. 4,90 ; P. 2,90
2. 6 Univaldi D’Aval
(M. Abrivard) P. 2,80
3. 4 Umiel Rose (A. Barrier)
P. 9,90
Couplés : 13-6 G. 19,90 - P.
10,40 - 13-4 P. 42,60 - 6-4
P. 45,50
Trio : 13-6-4 312,20
Couplé ordre : 41,80
Trio ordre : 850,30
6n PX DE CHATELGUYON
(MULTI)
16 partants - Tous partants
1. 11 Star De Barb

(P.Y. Verva)
G. 20,90 ; P. 4,10
2. 14 Surprise Du Lupin
(A. Barrier) P. 1,90
3. 7 Saga De Prelong
(W. Bigeon) P. 3,30
4. 3 Sarthe (H. Sionneau)
Couplés : 11-14 G. 26,10 P. 8,90 - 11-7 P. 28,10 14-7 P. 8,50
Trio : 11-14-7 120,50
Couplé ordre : 71,10
Trio ordre : 714,40
multi en 4 : 1 039,50
multi en 5 : 207,90
multi en 6 : 69,30
multi en 7 : 29,70
2 sur 4 : 21,60
7n PRIX DE
PONTCHÂTEAU
12 partants
Tous partants
1. 12 Saphir D’Haufor
(Ch.J. Bigeon)
G. 3,90 ; P. 1,50
2. 5 Sakura Jiel
(Mlle F. Moulin) P. 1,40
3. 8 Ryswick D’Avril
(G. Nantier) P. 1,50
Couplés : 12-5 G. 6,30 - P.
2,90 - 12-8 P. 4,00 - 5-8 P.
2,70
Trio : 12-5-8 6,70
Couplé ordre : 12,60
Trio ordre : 41,80
8n PX DE CHARLEVILLE
(MULTI)
15 partants
Tous partants
1. 9 Unite Castelets
(L. Koubiche)
G. 11,70 ; P. 2,30
2. 14 Une Diva Royale
(P.Y. Verva P. 2,90
3. 12 Udames D’Oyse
(A.G. Maillard) P. 5,90
4. 10 Urban Star Mess
(M. Verva)
Couplés : 9-14 G. 29,00 P. 8,40 - 9-12 P. 19,70 14-12 P. 27,70
Trio : 9-14-12 216,60
Couplé ordre : 66,30
Trio ordre : 1 224,40
multi en 4 : 2 866,50
multi en 5 : 573,30
multi en 6 : 191,10
multi en 7 : 81,90
2 sur 4 : 32,40

Hier à Cagnes-sur-Mer
Réunion II

Terrain : souple
Temps : peu nuageux

1n PRIX MICHEL LINARES
9 partants - Tous partants
Écurie gagnante : 1-4
1. 1 N’Oublie Jamais
(N. Desoutter) G. 1,70 ; P. 1,40
2. 6 Roc De Sivola
(M. Regairaz) P. 1,80
3. 7 Attikos (A. Lecordier) P. 2,80
Couplés : 1-6 G. 7,40 - P.
3,80 - 1-7 P. 7,30 - 6-7 P.
12,20 - Trio : 1-6-7 41,10
Couplé ordre : 11,90
Trio ordre : 90,90
2n PRIX DE L’ESTÉRON
10 partants - Tous partants
1. 4 Scluzo De L’Aube
(D. Berra) G. 3,80 ; P. 1,70
2. 5 Prince Pretender
(G. Masure) P. 3,30
3. 2 Othermix (R. O’Brien) P. 2,10
Couplés : 4-5 G. 35,50 - P.
10,40 - 4-2 P. 5,00 - 5-2 P.
8,30 - Trio : 4-5-2 69,20
Couplé ordre : 60,80
Trio ordre : 281,90
3n PRIX ILES D’OR
13 partants - Non-partant : 5
Écurie gagnante : 8-9-10-13
1. 13 Funny Lotery
(Pa. Carberry) G. 3,80 ; P. 2,20
2. 2 Sherkan Du Berlais
(L. Philipperon) P. 1,60
3. 11 Petit Laugere
(N. Even) P. 2,80
Couplés : 13-2 G. 12,30 - P. 5,00
- 13-11 P. 8,60 - 2-11 P. 7,20
Trio : 13-2-11 28,00 / 12,30
Couplé ordre : 18,80
Trio ordre : 92,20 / 18,80
4n PRIX LIMOUSIN
(1ER PELOTON) (MULTI)
14 partants - Tous partants
1. 6 Rocketir (R. O’Brien)
G. 6,00 ; P. 2,70
2. 2 Sourabad (Jl. Beaunez)

P. 11,20
3. 12 Layrad (M.Pitart) P. 4,50
4. 9 Tableau Bleu (G. Adam)
Couplés : 6-2 G. 142,40 P. 39,80 - 6-12 P. 19,90 2-12 P. 57,80
Trio : 6-2-12 410,70
Couplé ordre : 228,10
Trio ordre : 1 278,60
multi en 4 : 3 748,50
multi en 5 : 749,70
multi en 6 : 249,90
multi en 7 : 107,10
2 sur 4 : 52,20
5n PRIX DU LIMOUSIN
(2E PELOTON) (MULTI)
14 partants - Tous partants
1. 8 Una Loulla
(F. Panicucci) G. 6,40 ; P. 2,40
2. 13 Unique D’Ainay
(N.Chevreux) P. 2,70
3. 6 Danser Encore
(B. Beaunez) P. 4,80
4. 2 Birs (A. Cardine)
Couplés : 8-13 G. 20,40 P. 9,00 - 8-6 P. 15,70 13-6 P. 20,70
Trio : 8-13-6 200,10
Couplé ordre : 15,60
Trio ordre : 771,80
multi en 4 : 378,00
multi en 5 : 75,60
multi en 6 : 25,20
multi en 7 : 10,80
2 sur 4 : 10,80
6n PRIX FRAGONARD
(MULTI)
14 partants - Tous partants
1. 13 Galaxy Love
(L. Philipperon)
G. 20,50 ; P. 4,40
2. 3 Pull Marine
(F. Panicucci) P. 3,30
3. 8 Ouilly (G. Masure) P. 2,60
4. 11 Lino Cup (A. Acker)
Couplés : 13-3 G. 85,60 P. 21,70 - 13-8 P. 16,40 3-8 P. 12,40
Trio : 13-3-8 217,80

Couplé ordre : 279,60
Trio ordre : 2 670,60
multi en 4 : 850,50
multi en 5 : 170,10
multi en 6 : 56,70
multi en 7 : 24,30
2 sur 4 : 19,20

7n PRIX DE L’ARTOIS
(MULTI)
15 partants - Tous partants
1. 3 Tzarine De La Mone
(H. Terrien) G. 3,50 ; P. 2,00
2. 11 Trofee Dore
(A. Lecordier) P. 2,20
3. 7 Bedawina
(G. Barbedette) P. 13,40
4. 9 Cyber One (B. Beaunez)
Couplés : 3-11 G. 10,70 P. 5,30 - 3-7 P. 65,40 - 11-7
P. 62,30
Trio : 3-11-7 402,80
Couplé ordre : 16,40
Trio ordre : 2 448,30
multi en 4 : 3 622,50
multi en 5 : 724,50
multi en 6 : 241,50
multi en 7 : 103,50
2 sur 4 : 25,20
8n PX DE L’ILE ROUSSE
(MULTI)
15 partants - Non-partant : 7
1. 4 Escahit (J. Da Silva)
G. 3,80 ; P. 2,00
2. 11 L’Orenoque
(A. Cardine) P. 3,70
3. 15 Tsarcao (J.Charron) P. 5,30
4. 6 Tonorm (R. O’Brien)
Couplés : 4-11 G. 26,20 P. 8,70 - 4-15 P. 19,90 11-15 P. 30,20
Trio : 4-11-15 255,60 / 26,20
Couplé ordre : 39,80 / 3,80
Trio ordre : 226,5 / 39,80
multi en 4 : 882,00
multi en 5 : 176,40
multi en 6 : 58,80
multi en 7 : 25,20
2 sur 4 : 16,50 / 4,20

LES COURSES EN DIRECT

commentaires- résultats - pronostics - rapports

08 92 68 23 63 * ou 36 15 resucourse

0,34€ la minute

Cantal

30

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

HOLLANDE ? Un « homme
courtois ». L’épouse de

Soldes au rabais

l’ex­chef de l’État, Berna­
dette Chirac, a indiqué,
hier, qu’elle trouvait le
candidat PS à l’Élysée
François Hollande
« courtois » : « Il ne m’a
jamais rien refusé dans
les projets que je lui ai
proposés. J’aime la Corrè­
ze. J’ai des rapports pro­
fessionnels avec lui. » « Je
tiens à dire que je voterai
Nicolas Sarkozy », a ce­
pendant précisé l’épouse
de Jacques Chirac. ■

65%

de Français
le reconnaissent,
« le contexte
de crise actuel va
avoir une influence » sur leurs achats
pendant les soldes ; 11 % pourraient
même être « obligés de s’en priver »
totalement, selon un sondage Ifop.

France & Monde

SEAFRANCE. Propositions rejetées. Les
porteurs de la coopérative ouvrière
(scop) destinée à reprendre la compa­
gnie de ferries SeaFrance ont rejeté,
hier, les propositions de Nicolas
Sarkozy pour financer leur projet, les
jugeant « irréalisables » : « La solution
esquissée ne peut être envisagée en
raison de l’insécurité juridique qu’elle
engendre », écrivent les leaders de la
CFDT qui portent ce projet. ■

Actualités

PRÉSIDENTIELLE ■ L’UMP s’enflamme, estimant que Hollande a tenu un propos « injurieux » envers Sarkozy

C’est l’histoire d’un « sale mec »

François Hollande a demandé,
hier, d’arrêter les polémiques
après que l’UMP s’est enflammée
contre un propos – « sale mec » –
qu’elle a dénoncé comme
injurieux contre Sarkozy. Le
candidat PS avait simplement
parodié le chef de l’État devant
des journalistes.

M. Jospin dans l’avion lorsqu’il
s’était laissé aller sur Jacques
Chirac, le qualifiant de vieux et
d’usé », a dit la responsable
UMP. Un point de vue partagé
par Jean­François Copé, secré­
taire général de l’UMP, qui a dé­
noncé lors des vœux de son
parti, « des insultes très cho­
quantes et indignes ».

«Ç

a suffit les polémi­
ques qui sont orga­
nisées chaque jour,
déformant des pro­
pos dont les journa­
listes confirment eux­mêmes
qu’ils n’ont pas été tenus », a
déclaré François Hollande en
marge d’un déplacement à Pes­
sac, près de Bordeaux. Il a esti­
mé qu’il y avait « manipula­
tion » de ses propos et jugé que
« les Français méritent mieux »
que cela.
Hier matin, il avait suffi d’une
ligne dans un article du Pari­
sien­Aujourd’hui en France pour
déclencher un tir de barrage de
tous les ténors du parti prési­
dentiel contre le député PS de
Corrèze.
Mardi, François Hollande avait
convié quelques journalistes à
déjeuner, pour évoquer la cam­
pagne électorale. Au cours de la
discussion « off » (déclarations
non officielles, NDLR), il s’est
mis à la place du président sor­
tant, venant expliquer aux Fran­
çais qu’il se représentait : « je
suis le président de l’échec, je
suis un sale mec, mais dans cet­
te période difficile, je suis le
seul capable, j’ai le courage… Il
va se présenter comme le capi­
taine courage recherchant l’im­
popularité. »

L’ÉDITORIAL

DANIEL RUIZ

« Cette
manipulation
grossière… »

NADINE MORANO. Furieuse à la sortie du Conseil des ministres.
Alors que Le Parisien mettait
ce propos dans la bouche de
François Hollande sans men­
tionner que lui­même le mettait
dans celle du chef de l’État,
l’ U M P s’ e s t e m p a r é e d e c e
qu’elle considère comme un dé­
rapage.
Valérie Pécresse, porte­parole
du gouvernement, a jugé que si

Que l’on règle cette affaire

sur le pré et que l’on en finisse
avec un affrontement qui n’ho­
nore pas notre vie démocrati­
que. À vous faire regretter le
temps où Defferre et Ribière la­
vaient leur différend à la pointe
de l’épée au petit matin sans en
appeler à une cohorte de faux
témoins. Comme si la politique
était un monde éthéré et prude
où l’on se côtoie entre prix de
vertu maniant le langage châtié
des beaux salons. Comme si les
méchancetés et petites vache­
ries entre amis étaient une dé­
couverte pour les citoyens que
l’on offense en les jugeant inca­
pables de mettre en perspective
ces piques verbales pas tou­

PHOTO BEP

les propos injurieux avaient
bien été tenus, le candidat PS
devait « s’expliquer et les reti­
rer ». Pas de « si » pour la minis­
tre Nadine Morano qui a exigé
illico, à la sortie du Conseil,
« des excuses publiques » de
Hollande, pour ses mots « into­
lérables et inqualifiables ».
« Ça me rappelle les propos de

En milieu de journée, l’équipe
de François Hollande avait déjà
répliqué. « François Hollande
n’a pas pour habitude de prati­
quer l’invective », a déclaré le
député­maire PS de Cherbourg
Bernard Cazeneuve, un de ses
porte­parole.
« Cette manipulation grossière
est particulièrement malvenue
de la part d’un parti dont le pré­
sident s’est caractérisé ces der­
nières années par une véritable
vulgarité. On se souvient du
“casse­toi pauvre con”, par
exemple, et des dégâts considé­
rables pour l’image de la fonc­
tion présidentielle », a commen­
té Najat Vallaud­Belkacem.
« C’est le chœur des effarou­
chés sur un ragot », a ironisé le
député PS Jean­Chr istophe
Cambadélis. « Tout cela démon­
tre l’extrême fébrilité du pou­
voir face à la vraie fausse cam­
pagne Sarkozyste ».
« Salamalecs autour de sale
mec », résumait un journaliste
sur Twitter. ■

Sur le pré
jours drôles. Au moins si l’inju­
re, fine et ciselée, avait du ta­
lent serait­elle un dérivatif à
nos morosités chroniques.
L’erreur de ces débatteurs de
comptoirs, de ces pitbulls de la
formule, également partagés
entre droite et gauche, c’est de
croire que les gens auxquels ils
s’adressent n’ont pas de cer­
veau. De penser que la parole
politique peut être maquillée
en langue de bois et le débat
confisqué par la métaphore
sans que les électeurs s’en
aperçoivent. L’agressivité trop

théâtrale ne sert qu’à faire
écran à notre impuissance face
à la pauvreté et aux injustices.

Le florilège du chef de l’État

est suffisamment fourni en
saillies pas toujours aimables
pour que l’on ne mette pas en­
tre parenthèses, une longue
journée durant, les difficiles
dossiers de la TVA sociale, du
nucléaire ou de SeaFrance au
prétexte d’une bien anodine
parodie. La virulence entre ad­
versaires armés d’anathèmes et
de platitudes n’aura réussi qu’à
faire la preuve que ceux qui

è L’EXPRESSION
Le Parisien
s’explique
Matthieu Croissandeau, chef du
service politique du Parisien, a
reconnu, hier, que François
Hollande s’était « glissé dans la
peau de son rival » et n’avait
« pas officiellement traité le chef
d’État de “sale mec” », mais, sur
le site internet du Parisien,
explique pourquoi il a décidé de
publier cette expression :
« mardi midi, François Hollande
déjeune avec quelques
journalistes – dont nous faisions
partie – au restaurant Chez
Françoise, à Paris ». « Dans la
discussion, le candidat socialiste
développe longuement ses
propositions, détaille sa
campagne et imagine la future
tactique de Nicolas Sarkozy. Pour
appuyer sa démonstration, il
n’hésite pas à se glisser dans la
peau de son rival : Il va se
présenter devant les Français et
leur dire : “Je suis un président
en échec depuis cinq ans, je suis
un sale mec, mais réélisez-moi
parce que, dans cette période
difficile, je suis le seul capable.”
Le candidat socialiste n’a donc
pas officiellement traité le chef
de l’Etat de “sale mec” », admet
Matthieu Croissandeau.
« Mais le choix de ce qualificatif
pour appuyer son raisonnement
en dit long sur l’estime qu’il
porte à son adversaire. Raison
pour laquelle nous avons décidé,
ce matin, de le publier »,
explique-t-il. ■

font profession de nous parler
ont perdu tout sens du terrain.
À moins que la peur de l’adver­
saire soit si forte que nous de­
vions nous attendre à une cam­
pagne d’altercations, émaillée
d’insolences de poissonnières
sorties d’une mauvaise pièce
pour mauvais comédiens.
Au fil de la soirée, la bulle se
dégonflait, laissant pourtant un
goût amer sur les heurts et les
antagonismes que nous promet
cette bouillie de communica­
tion électorale. Ce monde in­
vertébré où les aboyeurs ne ré­
fléchissent qu’en surface et
dans lequel les acteurs solides
sont ceux que l’on entend le
moins souvent et qui ne prati­
quent pas l’invective. ■

Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

France & Monde

Actualités

PROJET FINANCIER ■ Flou sur les mesures et les taux, calendrier réaffirmé

TVA À 7 %

La TVA sociale mal partie

Aides essentielles, chips,
et yaourts pas concernés

V

Le principe soumettant
au taux de 7 % un produit
alimentaire à emporter ou
livré et auparavant taxé
5,5 % est celui de la
« consommation immé­
diate ».
« Ces produits ne sont
pas destinés à être conser­
vés par le consomma­
teur », note le projet de di­
rective de 30 pages diffusé
s u r l e s i t e w w w. i m ­
pots.gouv.fr.
« Cette situation découle
des caractéristiques du
produit lorsqu’il est néces­
saire de le consommer
très rapidement pour que
son goût ne s’altère pas ou
pour que le produit ne se
gâte pas », indique Bercy
en prenant soin de préci­
ser que même si le client
n’a pas l’intention de le
consommer immédiate­
ment il est soumis au taux
de 7 %.

La cacophonie a paru s’installer dans l’épineux dossier
de la TVA sociale : le gouvernement, tout feu tout
flamme la veille, cherchait,
hier, ses mots pour définir
les contours d’un projet qui
s’est invité au cœur de la
campagne.

oulant couper court à
quelques heures de
flottement autour du
calendrier de cette réfor­
me, la porte­parole du
gouvernement et ministre
du Budget, Valérie Pécres­
se, a remis les points sur
les « i » à la sortie du Con­
seil des ministres.
Le projet de TVA sociale
sera débattu avec les syn­
dicats le 18 janvier, lors du
sommet social convoqué à
l’Élysée. Puis, « la loi tirant
les conclusions de ce som­
met social sera promul­
guée – c’est­à­dire adop­
tée, votée et passée en
Conseil constitutionnel –
avant l’élection présiden­
tielle », a­t­elle tranché.
Le ministre de l’Intérieur,
Claude Guéant, a évoqué
la possibilité de prolonger
les travaux du Parlement
au­delà de la fin février.

« Tout cela
est très ouvert »

Plus tôt dans la journée,
le ministre de l’Économie
et des Finances, François
Baroin, avait semé le trou­
ble en déclarant
qu’« aucun arbitrage
n’était encore rendu ».
François Baroin avait con­
testé jusqu’à l’expression
de « TVA sociale, un mau­
vais terme qui n’est pas un
projet politique ».
Le ministre garde visible­
ment en mémoire le sou­
venir cuisant des dizaines
de candidats de l’UMP en­
voyés au tapis par une

ne pas brûler ses cartou­
ches avant le sommet so­
cial. Le risque, a reconnu
François Baroin, serait de
braquer les syndicats alors
que « des consultations
sont organisées par le mi­
nistre du Travail, Xavier
Bertrand, cette semaine ».
Le secrétaire général de
la CGT Bernard Thibault a
fustigé hier « une arnaque
et une mesure anti­socia­
le », critiquée aussi par la
quasi­totalité des autres
syndicats qui y voient une
atteinte au pouvoir
d’achat des salariés.

Mystification
économique
et faute sociale

FRANÇOIS BAROIN. Le ministre conteste jusqu’à l’expression
de « TVA sociale ». PHOTO AFP
maladresse de Jean­Louis
Borloo évoquant la TVA
s o c i a l e e n t re l e s d e u x
tours des législatives de
2007.
Si « le principe de la ré­
forme est arrêté », ses mo­
dalités ne le sont pas en­
core, a admis hier Valérie
Pécresse.
Dans le dispositif désor­
mais envisagé, la TVA pro­
prement dite ne serait
qu’une composante parmi
d’autres. « Il y aura néces­
sairement une bonne part
de TVA » mais l’ampleur
de son augmentation
« n’est pas encore fixée »,
a­t­elle expliqué.

è ON EN PARLE
« C’est “on”, mais si ça a plus de re­
tentissement en étant “off”, c’est “off” »,
ironisait le fameux Henry Kissinger.
Cette fine remarque du Talleyrand
américain résume parfaitement l’inté­
rêt du jeu « on »/« off » auquel se li­
vrent politiques et journalistes. Quitte à
se prendre parfois les pieds dans le ta­
pis sans qu’on sache, par exemple, si
François Hollande a eu tort d’utili­
ser les mots « sale mec » en évoquant
Nicolas Sarkozy, si Le Parisien/Aujour­
d’hui en France a trahi le secret d’une
discussion à bâtons rompus avec le
candidat socialiste ou s’il en a proposé
un raccourci audacieux…
Mais cette polémique soigneusement
montée en neige, hier toute la journée,
par l’UMP, n’est qu’un incident dans un
parcours vers la présidentielle où le
« off » – c’est­à­dire les propos que l’on
tient à un journaliste en souhaitant
qu’ils n’apparaissent pas ou qu’ils
soient imputés à « l’entourage » ou à
« une source proche » et qui, en princi­
pe, lui permettent de mieux compren­
dre le contexte – se multiplie. Le « off »
est d’autant plus intéressant que le
« on » est désormais formaté par la lan­
gue de bois, le politiquement correct,

François Baroin a précisé
que le gouvernement s’in­
terrogeait encore sur les
éléments qui seraient af­
fectés : les taux réduits de
5,5 % et de 7 % ou le taux
normal, de 19,6 %.
D’autres leviers pour­
raient être actionnés pour
lutter contre les importa­
tions à bas coûts et rédui­
re le coût du travail.
Le ministre de l’Écono­
mie a évoqué du bout des
lèvres la CSG et Jean­Fran­
çois Copé, le secrétaire gé­
néral de l’UMP, l’impôt sur
les sociétés. « Tout cela est
très ouvert », a déclaré ce
dernier.
Le gouvernement veille à

La roulette russe
du « off »
Yves Carroué

CHUT ! Nicolas Sarkozy est parfois crûment
démasqué par certains journalistes comme
Nicolas Domenach et Maurice Szafran dans
leur livre « Off ». PHOTO D’ARCHIVES AFP

31

Sur le fond, beaucoup,
de l’UMP au PS, s’accor­
dent cependant sur la né­
cessité de réduire le coût
du travail, mais les diver­
gences sont vives sur les
moyens d’y parvenir.
Le candidat socialiste à
l’Élysée, François Hollan­
de, a dénoncé, mardi, la
TVA sociale comme une
« mystification économi­
que » et une « faute socia­
le » qui aurait « des consé­
quences extrêmement
graves sur la croissance ».
« Ça n’est pas en paupé­
r i s a n t l e s s a l a r i é s, e n
abaissant le pouvoir
d’achat des salariés et des
retraités qu’on obtiendra
l’amélioration de la pro­
duction en France », a ré­
pété hier François Bayrou,
candidat du MoDem. ■

è Pas favorables. Près des deux
tiers (64 %) des Français se disent
opposés à la TVA sociale, contre un
tiers (33 %) seulement qui y sont
favorables, selon un sondage CSA.

Glaces non conditionnées,
sachets de chips, viennoiseries, yaourts ainsi que les
aides essentielles aux personnes dépendantes sont
parmi les produits et services qui échappent à la
hausse à 7 % du taux réduit de TVA.

Pas toutes les glaces

Sandwiches et salades
salées ou sucrées avec as­
saisonnement ou couverts
quels que soient leur em­
ballage et le lieu de vente,
frites, sushis, pizzas, qui­
ches, etc., destinés à la
consommation immédia­
te, relèvent donc de ce
nouveau taux introduit
dans le cadre du deuxième
plan de rigueur. De même
que « les glaces destinées
à une consommation im­
médiate, vendues à l’unité
non conditionnées en cor­
net, en pot individuel, gla­
ces dites italiennes, esqui­
maux ».

les codes technocratiques. Bref, tout
l’attirail de la communication politique.
Nicolas Sarkozy est un maître dans
l’art de jouer du « on » et du « off »,
d’autant qu’il sait flatter les journalistes
en leur donnant de ce « tu » qui fait
croire à certains qu’ils sont tout pro­
ches du soleil élyséen. Ce qui ne l’a pas
empêché de friser la correctionnelle
comme la fois où il avait jugé le Pre­
mier ministre espagnol Zapatero « pas
très intelligent ».
La campagne de Lionel Jospin, en
2002, avait pâti des qualificatifs « vieux,
usé et fatigué » que le candidat socialis­
te avait appliqué au sortant, Jacques
Chirac, dans le « off » d’une conversa­
tion informelle avec des journalistes.
« L’austère qui se marre » s’était excusé
de ces propos tout en expliquant qu’ils
n’étaient pas destinés à être révélés, re­
connaissant ainsi les avoir tenus.
Dénoncer le journaliste qui aurait tra­
hi le « off » est une excellente tactique.
Exemple : tirez à boulets rouges sur le
Premier ministre issu de la formation –
l’UMP – dont vous êtes le secrétaire gé­
néral, au cours d’un entretien. Laissez
l’article paraître. Une fois que l’infor­
mation a explosé, contestez­la en accu­
sant carrément la rédactrice d’avoir
« présenté et retranscrit » vos propos de
manière « totalement fallacieuse ». Et

En revanche, une glace
non destinée à la consom­
mation immédiate (en bac
par exemple), un sachet
de chips, un yaourt avec
ou sans cuiller, les fruits
(même vendus à l’unité)
et les viennoiseries,
échappent à la hausse.
Les boissons sans alcool
vendues dans des conte­
nants ne permettant pas
leur conservation (gobelet,
verre en plastique, tasse
en carton etc.) restent
soumises au taux de 5,5 %.
Les produits d’origine
agricole non destinés à
l’alimentation humaine
tels que cuir, laine, duvet,
latex, fleurs sont soumis
au taux de 7 %. Mais
« lorsqu’ils sont destinés
de façon indiscutable à
l’alimentation humaine,
ils sont soumis au taux de
5,5 % ».

Services
aux personnes

Les repas des cantines
scolaires ainsi que la four­
niture de logement et de
nourriture dans les mai­
sons de retraite et les éta­
blissements accueillant
des personnes handica­
p é e s g a rd e n t l a T VA à
5,5 %.
Ce taux s’applique aussi
aux prestations exclusive­
ment liées à l’état de dé­
pendance des personnes
âgées et aux besoins
d’aide des personnes han­
dicapées qui nécessitent
une aide au quotidien.
En revanche des aides
aux personnes handica­
pées telles que les activités
d’interprète en langue de
signes ou les soins d’es­
thétique à domicile pour
personnes dépendantes,
de même que la garde à
d o m i c i l e d’ e n f a n t s d e
moins de trois ans, pas­
sent au taux de 7 %. ■

savourez. Votre message principal a fait
plus de bruit que si vous l’aviez fait
passer en termes feutrés dans une in­
terview soporifique. Demandez à Jean­
François Copé ce qu’il en pense…
Le buzz assuré, c’est internet. Mais la
multiplication des blogs puis l’expan­
sion astronomique de Twitter sont des
périls mortels pour le « off ». Les politi­
ques se méfient de plus en plus des
violations systématiques du secret du
« off » en 140 caractères qui circulent à
la vitesse de la lumière sans être sou­
mis aux règles déontologiques pesant
sur les médias traditionnels. Ce qui
n’empêche pas certains, comme Le Ca­
nard Enchaîné, de se débrouiller à l’an­
cienne, dans le respect du secret des
sources, pour récupérer dans les palais
de la République et les états­majors po­
litiques les « off » qui font les délices de
leurs lecteurs.
Autre danger : les « off », qui se dis­
tillent de préférence autour de bonnes
tables parisiennes, surtout à l’heure du
déjeuner, sont la marque d’une conni­
vence entre hommes de pouvoir et
journalistes qui les rend suspects aux
yeux du grand public pourtant friand
de ces infos non formatées. L’équilibre
entre « on » et « off » est une vraie qua­
drature du cercle. Avec un zeste de rou­
lette russe. ■

Cantal

32

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

France & Monde
PROCÈS D’UN « CONTI »

L’ADN de Xavier Mathieu
entre 1.000 et 1.500 euros
Une amende de 1.000 à 1.500 euros a été requise hier
contre le syndicaliste CGT de l’ancienne usine Continental,
Xavier Mathieu, lors de son procès devant la cour d’appel
d’Amiens pour refus de prélèvement d’ADN. Le tribunal a
mis sa décision en délibéré au 3 février.
Ce procès fait suite à une première relaxe du syndica­
liste en juin 2010, alors que le parquet avait requis une
peine d’un mois de prison avec sursis. Ce dernier a en­
suite fait appel de cette relaxe. « J’aurais aimé voir de­
vant cette cour passer les dirigeants de Continental. Ja­
mais je ne donnerai mon ADN autrement que par
amour dans cette vie », a déclaré Xavier Mathieu, qui a
évoqué la naissance de son premier petit­enfant quatre
mois auparavant. Son avocate, Me Marie­Laure Du­
fresne­Castets, a plaidé la relaxe.
« Sarkozy, quand Continental a fermé, il a crié au scan­
dale, il a dit qu’il traînerait en justice les dirigeants qui
n’avaient pas respecté leurs engagements. Vous avez vu
le gouvernement poursuivre les dirigeants de Continen­
tal ? Non, jamais. Au contraire, le ministère du Travail a
validé les raisons économiques de la fermeture de l’usi­
ne […] comme celle de toutes les usines en France », a
déclaré Xavier Mathieu après l’audience.
Les faits datent de la condamnation de Xavier Mat­
thieu à 4.000 euros d’amende par la cour d’appel
d’Amiens pour avoir participé avec des ouvriers de Con­
tinental au saccage de la sous­préfecture de Compiègne
en avril 2009. Le syndicaliste avait alors refusé de se
soumettre à un prélèvement d’empreinte génétique,
comme l’exige la loi. ■

CENTRALES NUCLÉAIRES ■ Les factures d’électricité un peu plus alourdies

La sûreté va avoir un prix
Les milliards qu’EDF devra
investir pour renforcer la sûreté de ses centrales nucléaires vont avoir un impact limité sur les factures
d’électricité des Français, affirme le gouvernement. Cela
s’ajoutera quand même à
l’augmentation prévisible
du coût de l’énergie.

VITE DIT
2012, UNE ANNÉE « COMBATIVE ».

PHOTO AFP

L e P D G d’ E D F, He n r i
Proglio, a également relati­
visé cet impact, en esti­
mant que, « pour le con­
sommateur, r ien ne va
fondamentalement chan­
ger ». « Avant Fukushima,
j’avais dit que le coût de
production du mégawat­
theure serait de 46 euros ;

teuse Lorie, elle durera jusqu’au 11 février. ■
fectué à la demande de la fondation Terra
Nova (proche du PS), selon lequel plus de
80 % des Français jugent que la délinquance
a « plutôt augmenté » en dix ans, suscite
l’ire de la majorité UMP qui le juge « partiel
et partial ». ■

DES MÉNAGES PLUS ÉCONOMES. Se-

LA SOCGEN DÉGRAISSE. La Société Gé-

lon l’Institut national de la statistique et des
études économiques, les dépenses de consommation des ménages français ont très légèrement reculé en novembre, perdant
0,1 % sur un mois en volume, après avoir
augmenté de 0,1 % en octobre. ■

nérale prévoit de supprimer 880 postes en
France au sein de sa filiale de financement
et d’investissement SG CIB, sans licenciement
économique et sans départ contraint, « pour
faire face au bouleversement du contexte
économique et réglementaire ». ■

TOUS ENSEMBLE, TOUS… Selon la Pré-

CIRCULAIRE PLUS SOUPLE. Après une

« PIÈCES JAUNES », C’EST REPARTI. La

Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de
France, présidée par Bernadette Chirac, vient
de lancer la 23e opération « Pièces jaunes »,
destinée à améliorer la vie des enfants et
adolescents hospitalisés. Parrainée par l’exfootballeur Christian Karembeu et la chan-

De l’eau
au moulin…

HENRI PROGLIO. « Pour le consommateur, rien ne va fondamentalement changer. » PHOTO AFP
après, on sera entre 46 et
50 euros », a­t­il détaillé,
ajoutant que le nucléaire
« restera ce qu’il y a de
moins cher après l’hy­
draulique ».
Mais cet impact, même
limité, va s’ajouter à une
tendance déjà très défavo­
rable aux consommateurs.
Le coût de l’électricité a
en effet augmenté forte­
ment depuis deux ans, et
cette évolution risque de
s’accélérer dans les années
qui viennent.
D’une part, le dévelop­
pement des énergies re­
nouvelables, plus chères
en moyenne à produire
que le nucléaire, commen­
ce à se répercuter sur les
consommateurs, via la
« contribution au service
public de l’électricité »,

une taxe payée par les
abonnés qui a déjà été re­
levée deux fois l’an der­
nier et est appelée à conti­
nuer à grimper.
D’autre part, la loi sur la
« nouvelle organisation du
marché de l’électricité »
(Nome), adoptée fin 2010,
qui oblige EDF à céder
jusqu’à un quart de la pro­
duction de ses centrales
nucléaires à ses concur­
rents, va elle aussi renché­
rir le prix de l’électricité.
Selon des hypothèses de
travail de la Commission
de régulation de l’énergie
(CRE), le tarif de gros de
l’électricité nucléaire re­
vendue par EDF devrait
entraîner une hausse des
tarifs d’électricité régle­
mentés pour les particu­
liers d’environ 25 % sur
cinq ans. ■

Voiles et dentelles !

réunion place Beauvau, hier, sur la circulaire
controversée du 31 mai – dénoncée par les
entreprises et le monde universitaire – le
gouvernement va adresser aux préfets une
circulaire assouplissant la délivrance du permis de travail à certains étudiants étrangers
« hautement qualifiés ». ■

« PAS NÉGOCIABLE ». La Fédération

Équipement environnement transport service
FO, qui a rencontré le député UMP Éric Diard
dans le cadre de l’examen de sa proposition
de loi visant à encadrer le droit de grève
dans les transports aériens, estime qu’il s’agit

L’audit de l’Autorité de
sûreté nucléaire a recadré
la stratégie élyséenne.
Dans le vaste
remue-méninges de
l’après-Fukushima, Nicolas
Sarkozy avait commandité
ce rapport dans le but de
rassurer l’opinion,
n’excluant pas, dans le
même temps, la
fermeture du site alsacien
de Fessenheim, doyen du
parc national. La
manœuvre avait pour
objet d’adresser un appel
du pied à l’électorat
écologiste et d’amplifier
les divisions socialistes sur
le nucléaire. Manœuvre
risquée, car la fermeture
d’une centrale – dans la
seule région encore à
droite, de surcroît – est
coûteuse en emplois. Or
la priorité des quatre
prochains mois est de
limiter impérativement la
casse en la matière. Pour
le reste, le renforcement
de la sécurité du parc
français aura un coût
pour le consommateur. Et
cette augmentation de la
facture ne manquera pas
d’apporter de l’eau au
moulin des partisans
d’une redistribution des
investissements en faveur
des énergies
renouvelables.
Alexandre Morel

là d’un droit qui n’est « pas négociable ». ■

CIMETIÈRE MUSULMAN. Le cimetière mu-

« PARTIEL ET PARTIAL ». Un sondage ef-

Bernard Thibault, secrétaire général de la
CGT, a promis une année 2012 « combative »
et appelé les salariés à se mobiliser dès le
18 janvier, jour du sommet social, pour combattre « les mauvaises intentions » du gouvernement. ■

fecture de police de Paris, le nombre de manifestations dans la capitale a été de 3.655
en 2011 contre 2.936 en 2010 (soir une augmentation de 25 %). Quant au nombre de
manifestations inopinées, il est passé de
431, en 2010, à 852, l’an dernier. ■

è RÉFLEXION

A

lors qu’EDF avait es­
timé dès mardi à
10 milliards d’euros
maximum les surcoûts dé­
coulant du rappor t de
l’Autorité de sûreté nu­
cléaire (ASN), le ministre
de l’Énergie, Éric Besson,
s’est employé à rassurer
les consommateurs, en as­
surant que cela augmente­
rait leurs factures d’élec­
tricité au pire de 2 % en
dix ans, période sur la­
quelle devraient s’étaler
les travaux exigés par le
gendarme de l’atome.
« Ce qui est demandé
par l’ASN, c’est de l’ordre
de 10 milliards de travaux
supplémentaires. C’est à
comparer avec les 4 mil­
liards d’euros de mainte­
nance qu’EDF réalise déjà
par an », a souligné hier
Éric Besson.

Ce n’est qu’un début

XAVIER MATHIEU. Toujours à la pointe du combat.

Actualités

sulman de Strasbourg, dont l’inauguration est
prévue le 6 février, sera le premier en France
à être créé par une municipalité. Il pourra accueillir près d’un millier de sépultures ; une
extension est prévue si nécessaire. ■

PRÉSIDENT DANS LA TOURMENTE. Le

Les Saoudiennes vont enfin pouvoir
acheter leur lingerie sans la gêne
de passer par des vendeurs masculins, généralement asiatiques, en
vertu d’une décision du roi Abdallah autorisant les femmes à travailler dans ces magasins ; une mesure décriée par les responsables
religieux dans ce royaume ultraconservateur où la ségrégation des
sexes est strictement imposée. C’est
pourquoi cette décision a été précédée par une campagne menée
sur internet par des femmes exprimant leur ras-le-bol. Mais elles ne
pourront toujours pas essayer les
sous-vêtements, les cabines d’essayage pour femmes étant prohibées dans le royaume. ■

président allemand Christian Wulff – dont la
fonction est essentiellement honorifique –
sur la sellette après un scandale autour d’une
affaire de crédit privé (un prêt très avantageux obtenu auprès d’un couple de riches
entrepreneurs), refuse de démissionner. ■

HUIT VOIX D’ÉCART. Mitt Romney a battu

d’extrême justesse (huit voix d’écart) le conservateur chrétien Rick Santorum dans
l’Iowa, remportant le premier d’une longue
série de scrutins pour désigner le candidat
républicain qui affrontera Barack Obama à la
présidentielle de novembre 2012. ■

BACHMAN JETTE L’ÉPONGE. Michele

Bachmann a annoncé qu’elle se retirait de la
course à la Maison-Blanche, après avoir obtenu 5 % des voix seulement, au scrutin organisé dans l’Iowa. Âgée de 55 ans, considérée comme l’un des piliers du « tea party »
et de l’ultra-droite chrétienne, elle était la
seule femme, parmi six hommes, à briguer
l’investiture du Parti républicain. ■

Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

France & Monde

Médias
LE DIRECT JUSQU’À PLUS SOIF

PRESSE QUI ROULE. Qui a dit ? « Le flot

déchaîné de l’information à outrance
a transformé le journalisme, tué les
grands articles de discussion, tué la
critique littéraire, donné chaque jour
plus de place aux dépêches, aux nou­
velles grandes et petites, aux procès­
verbaux des reporters et des inter­
viewers ». Des propos datés de 2012 ?
Eh non, c’est signé Zola, en 1888. ■

L’INFO EN CONTINU. La loi des images. BFM TV,
i>Télé, LCI, Euronews, France 24… ou l’info en
temps réel, tout de suite­maintenant et en libre­ser­
vice, comme raison d’être. Ces chaînes, naviguant
entre le modèle américain des « hard news » (infor­
mations brutes) qui a fait ses preuves et le décryp­
tage de l’info (avec force experts), atteignent des re­
cords d’audience lorsque la planète prend feu. Leur
gageure : donner du sens à ce flux ininterrompu
pour ne pas être réduites à de simples courroies de
transmission de l’actualité et tenir le rang de réel
média d’information. ■

INFORMATION ■ La nouvelle déboule à toute vitesse sans crier gare, jusqu’à angoisser

Quand l’actualité s’emballe…

Fukushima, DSK, Kadhafi
rayé de la carte, la Syrie sur
le fil… Il semblerait que
tout puisse arriver dans ce
monde qui bruit sans cesse
du flux de l’information. Entretien avec le sociologue
Dominique Wolton.

cation des canaux n’a pas
conduit à une multiplica­
tion de la diversité. C’est
la grande déception ».
O r, s e l o n l u i , t o u t l e
monde n’a pas les « codes
culturels » pour absorber
l’information telle qu’elle
est servie aujourd’hui. Le
risque est de voir le pu­
blic, saturé, las de cette
absence de perspectives et
d’historiques, se détour­
ner un jour. Il tempère :
« J’avoue qu’il est difficile
de rendre compte du
monde d’aujourd’hui ».

DOSSIER

Florence Chédotal

florence.chedotal@centrefrance.com

O

n les sait sur le qui­
vive, ces médias
prêts à se ruer sur
l’événement, aussitôt ren­
voyé vers les haut­parleurs
du monde. Ça fait du
bruit, et de plus en plus,
jusqu’à assourdir, angois­
ser. Est­ce inéluctable
dans le monde où l’on
vit ? Pour Dominique Wol­
ton, chercheur, directeur
de l’Institut des sciences
et de la communication
du Centre national de la
recherche scientifique
(CNRS), la mondialisation
a généré davantage d’évé­
nements.
« Il est devenu plus com­
pliqué, pour des citoyens
de plus en plus sollicités,
de les recevoir et de les in­
t e r p r é t e r. At t e n t i o n à
l’overdose ». Tout en sa­
chant qu’il faut faire face,
selon le sociologue, à un
« deuxième problème » :
« La mondialisation de
l’information, les nouvel­
les technologies et la con­

Le net, une mode ?

ÉGYPTE. De plus en plus de bras se lèvent à travers un monde
en mutation. PHOTO AFP
currence que se livrent les
médias entre eux et avec
internet aboutissent à ce
que de plus en plus d’évé­
nements soient traités ».
Et le plus vite possible.
Pour Dominique Wolton,
les médias font fausse
route et confondent leur
responsabilité, à savoir
mettre au courant de l’es­
sentiel, et l’hyper­informa­
tion. « Les gens n’ont pas
besoin d’être informés

33

dans cette espèce de halè­
tement quotidien ».
La faute à l’argent qui
m a n q u e p o u r f a i re d e
vraies enquêtes, pour sor­
tir, s’éloigner de son ordi­
nateur, analyse­t­il. « Faire
le tour de son ordinateur
ne suffit pas à faire le tour
du monde ! Résultat :
« Tout le monde recopie
les dépêches d’agences et
dit la même chose en
même temps. La multipli­

Seule la presse écrite et
les médias généralistes
peuvent rectifier le tir. Se­
lon le sociologue, le règne
d’internet ne durera pas
avec cette intensité. Une
« mode » des 13­35 ans,
dit­il. « Un changement
technique ne suffit pas à
tout changer. C’est stupide
de dire qu’il n’y aura plus
de presse écrite. On ne
peut pas passer sa vie sur
les écrans ! ». Et de regret­
ter que la « presse écrite
creuse son propre tom­
beau par manque de con­
fiance ».
Dominque Wolton con­
seille aux citoyens angois­
sés de « cesser de courir
après l’information ». Il re­
prend les bases. Informer,
ce n’est pas balancer sans
cesse des « scandales, des

révélations », c’est « faire
du lien social ».
Interrogé sur le traite­
ment de la mort de Kad­
hafi, fin octobre dernier, il
y voit les effets pervers de
médias qui veulent assou­
v i r l e voye u r i s m e a m ­
biant : « On a pris l’habi­
tude de franchir toutes les
limites. Pourquoi ne pas
avoir eu la pudeur de ne
pas montrer cer taines
images ? La grandeur du
journalisme est aussi de
faire des choix, de refuser
la “pipolisation” et les ré­
vélations en tous gen­
res ». ■

« Les gens n’ont
pas besoin d’être
informés dans
cette espèce
de halètement
quotidien »
DOMINIQUE WOLTON
Chercheur au CNRS

è PAROLES
PAUL VIRILIO ■ C’est le
théoricien de la
vitesse et des
nouvelles
technologies. « Il faut
ralentir l’allure. Il faut
s’opposer à la
dictature de
l’immédiateté », dit­il.
« Le paradoxe, c’est
qu’avec ces outils
ultramodernes, nous
fabriquons de la
régression. La
communauté
d’émotion que ces
outils ont engendrée
s’apparente aux cultes
sectaires et à leurs
phénomènes
hallucinatoires ».
UNE INFO CHASSE
L’AUTRE ■ L’amnésie,
un symptôme dont
souffrent les médias,
au nom du scoop, du
buzz, de la loi du
marché… Les médias
fonctionnent en
« séquences
crisiques », réglées par
une dramaturgie,
analyse le sociologue
Denis Muzet.
AOÛT 2011 ■ Le mois
d’août le plus chargé
en actu depuis
dix ans ! C’est
Speakeasy, le blog
médias et
divertissement du
Wall Street Journal,
qui le dit. Pas de
torpeur estivale. Merci
à DSK, à la Libye, à la
crise financière…

« Il vaut mieux réfléchir à son temps plutôt que le subir »
Essayiste et directeur du
magazine Clés, Jean-Louis
Servan-Schreiber s’interroge sur notre soumission à
la loi de l’instantané.
■ Est-ce le diktat de la vites-

se qui nous donne l’impression d’une accélération des
événements ? Ou le monde
est-il réellement devenu
fou ? Le principal facteur
subjectif est notre manière
de vivre dans le sillage des
changements technologi­
ques. Mais la conséquence
est aussi une accélération
des événements. Je m’ex­
plique. L’ère moderne, cel­
le de la machine, dès le
XIXe siècle, a fortement ac­
céléré le rythme de vie et
d’action de la plupart des
opérateurs de la planète.
Le sentiment de man­

J.-L SERVAN-SCHREIBER.
Journaliste. JAMEL DINE ZITOUT

que de temps s’est accen­
tué dans la seconde moitié
du XXe siècle. Puis, récem­
ment, l’effet d’accélération
est venu de la généralisa­
tion du numér ique, de
l’instantané et de la multi­
plication à l’infini des mo­
des de communication et
d’échange. Tout le monde
se sent débordé car la ca­
pacité de notre cerveau,
elle, n’a pas varié.
En outre, nous adoptons
ces nouveaux r ythmes
sous l’influence des ma­
chines de communication
instantanée. Nous nous
sommes mis à leur remor­
que. On se sent obligé
d’aller à la même vitesse.
Ce sont les machines, plus
que les humains, qui
fixent le tempo. Autrefois,
lorsque l’on s’écrivait des

lettres, le temps de répon­
se que l’on se donnait
était à proportion de la
durée d’acheminement du
courr ier. Aujourd’hui,
puisque ce dernier est de­
venu instantané, on vit de
manière réactive et non
plus réfléchie. Or rien ne
nous oblige, au fond, à
adopter ce rythme en per­
manence.
■ Mais ce serait au risque de

laisser passer le train ? Non.
C’est par habitude que
nous souhaitons donner
une réponse immédiate à
nos mails, par exemple. Il
ne s’agit pas de ne pas ré­
pondre, mais de se donner
plus de temps de réflexion
avant de le faire. Nous ne
nous accordons pas les
marges dont, pourtant,

nous disposons, et nous
perdons le contrôle quand
nous le laissons aux ma­
chines.
■ Quels sont les moyens de

se protéger ? Je ne vends
pas de recettes simples.
No u s d e v o n s d’ a b o r d
prendre conscience de ce
qui se passe. Il vaut mieux
réfléchir à son temps plu­
tôt que le subir passive­
ment. Dois­je agir comme
ça ? Nous ne sommes pas
c o n t ra i n t s a u t a n t q u e
nous le croyons. Il serait
idiot de ralentir tout le
temps, sous peine de sor­
tir de la piste où nous
sommes tous, mais il faut
accélérer seulement
quand il le faut.
■ Que risquons-nous à accélérer sans cesse ? Le pire,

comme je l’ai expliqué
dans Trop vite. Nous vi­
vons aujourd’hui dans un
court­termisme écologi­
que, économique, finan­
cier… Notre société tout
entière ne se donne plus
le temps de réfléchir. L’ho­
rizon s’est rapproché de
nos chaussures. Nous ne
vivons que dans l’instant.
Le risque est d’aller indivi­
duellement et collective­
ment dans le mur. Par
exemple, celui des dettes
ou des impasses écologi­
ques. ■
Propos recueillis
par Florence Chédotal

è À lire. Trop vite ! (2010, Albin
Michel) de J.-L. Servan-Schreiber. Voir
aussi son éditor ial « Otages de
l’actualité » dans Clés
d’octobre-novembre 2011, disponible
sur www.cles.com/le-magazine.
Cantal

34

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

Médias

Actualité

Des lecteurs experts en « recadrage »
Le médiateur

■ ÉCRIVEZ-NOUS
Vous souhaitez nous interroger sur les pratiques
journalistiques, réagir à
l’actualité, faire part de
votre avis sur telle ou telle question d’actualité locale, nationale ou internationale ? Écrivez-nous
par voie postale au siège
de La Montagne ou par
courriel à notre adresse
ou par mail sur le site
lamontagne.fr

Refaire la Une du journal à son goût, oublier un article
déjà publié pour réclamer un article sur le même sujet,
considérer qu’en art les goûts et les couleurs devraient
être unanimement partagés, voilà quelques thèmes de
lettres qui nous « recadrent » en guise de vœux.
Bernard Stéphan

bernard.stephan@centrefrance.com

L’

art et la manière de
nous prendre en dé­
faut… C’est l’exerci­
ce auquel se sont livrés
quelques lecteurs entre
Noël et Nouvel An. Ainsi
Jean­Mar ie Roche, à
Aurillac (Cantal), qui a fait
très court. Puisqu’il a pho­
tocopié la Une datée du
lundi 26 décembre dont le
titre pr incipal était Le
pape, porte parole des
« sans voix » pour gom­
mer l’article indéfini
« des » et proposer le titre
dans sa nouvelle version
suivante : Le pape, porte­
parole « sans voix ».
Ce qui était informatif
dans notre choix devient
un point de vue avec le
choix de M. Roche. C’est
bien la démonstration que
la rédaction d’un titre,
c’est choisir. Nous ne fai­
sons aucun grief à notre
lecteur qui défend sa per­
ception du rôle du souve­
rain pontife, ce n’était pas
notre choix.

Le second lecteur à ten­
ter de nous prendre en dé­
faut est un contributeur
anonyme. « Je pense que
l’anonymat est la forme la
plus sincère et honnête
d’expression », écrit­il. Il
nous pardonnera si nous
ne partageons pas son
avis. Nous pensons qu’une
contribution doit s’avan­
cer à visage découvert et
s’attacher à un territoire.
Même si nous pouvons
préserver l’anonymat dans
le cadre de la publication,
à la demande de son
auteur.
Notre anonyme, donc,
nous reproche simple­
ment de « glorifier » les
élus. Et après de longs pa­
ragraphes, il nous fait pro­
cès s’interrogeant sur le
salaire des députés, séna­
teurs, etc... considérant
que, là encore, nous som­
mes bien discrets. Notre
cher anonyme devrait lire
La Montagne plus attenti­
vement. Il se souviendrait
alors que dans la rubrique
du médiateur datée du

jeudi 15 décembre dernier
nous avons donné des élé­
ments significatifs sur les
indemnités des parlemen­
taires, en précisant qu’il y
avait écrêtage à
8.000 euros mensuels.
Dernier exemple des re­
cadrages par les lecteurs,
celui de J.M. Espinasse, de
Tulle (Corrèze). Il évoque
le regard du journaliste
sur ce qu’il est convenu
d’appeler l’art contempo­

rain. Citant une récente
expo tulliste, notre lecteur
brosse une rapide descrip­
tion de « l’installation »
avec « fils de nylon » sup­
portant des bandes de
chiffons déchirés, etc. Il
poursuit son propos con­
sidérant le manque d’es­
prit critique du journaliste
face à une telle expo. Sans
aller plus loin dans l’in­
vestigation, on pourrait
simplement lui rétorquer

que le journaliste a peut­
être aimé « l’installation ».
Et que dans le domaine de
l’art, les goûts et les cou­
leurs sont le plus et le
moins partagés. J.M. Espi­
nasse, qui a un avis bien
arrêté, y compris sur les
journalistes, considère que
certains d’entre eux « ne
peuvent rien critiquer car
sous l’emprise et la crainte
des ayatollahs de l’ar t

■ LE MOT

Ludique

L’horaire d’un bus ou la recette d’une soupe en un flash
Le flashcode s’impose comme le nouveau moyen d’accéder à des informations en
ligne via un smartphone et
essaime ses mosaïques noir
et blanc sur les magazines,
les affiches, les produits alimentaires et même le flanc
des vaches.

Le flashcode forme une
combinaison de pixels en
deux dimensions, lisible
grâce à une application té­
léchargeable gratuitement
sur son mobile. Il renvoie
ensuite l’usager vers un
site internet où il accède à
des informations supplé­
mentaires sur la posologie
d’un médicament, la com­
position d’une soupe ou la
localisation d’un magasin.
Selon un récent sondage
TNS Sofres, 89 % des utili­
sateurs de mobiles fran­
çais ont déjà vu un flash­
code et 42 % en ont déjà
utilisé, pr incipalement
pour « comparer des prix,
connaître la composition
d’un produit, avoir des in­
formations sur un événe­
ment culturel ou connaître
les horaires d’un bus ».
« On n’est pas encore
dans un marché aussi ma­
ture que le SMS, mais on
d e v ra i t y a r r i v e r d a n s

contemporain. »
Votre journal, cher lec­
teur, est peuplé de jour­
nalistes qui ne sont pas
tous experts en art. Ils
peuvent en revanche ap­
précier ou détester. Il est
surtout peuplé de journa­
listes qui savent dirent oui
ou non. Quant à l’art, il est
bien, par excellence, l’es­
pace des controverses.
Nous vous renvoyons à
une récente expo qui a fait
l’événement au Grand Pa­
lais, à Paris, celle de Chris­
tian Boltanski intitulée
Personnes. Certains ont
écr it que c’était des
œuvres incompréhensives.
Et pourtant Boltanski est
considéré comme un des
plus grands du moment.
Alors, surtout en ce do­
maine, évitons les certitu­
des. ■

alimentaire, non toxique)
des flashcodes sur les va­
ches d’un pré du Morbi­
han et a filmé la réaction
des promeneurs dans une
vidéo visionnée 32.000 fois
en deux semaines.

« Taguer une
vache prend
un temps fou »

CODE. L’application, téléchargeable gratuitement sur un mobile, renvoie l’utilisateur vers un site
internet où il accède à des informations complémentaires sur le sujet. AFP
quelques années », indi­
que Bruno Cantegrel, chef
de produit flaschodes chez
Orange, soulignant que les
Japonais scannent déjà
plus de flashcodes qu’ils
n’envoient de textos.
« Notre société est hyper
connectée et le flaschode
représente un énorme bu­
siness avec des taux de
croissance inavouables. Il

y a vraiment une prise de
conscience des annon­
ceurs qu’il ne faut pas ra­
ter ce coche », estime
Alexis Helcmanocki, prési­
dent de l’entreprise Mobi­
le Tag, leader du secteur
en France.
« Jusqu’à présent, on tra­
vaillait beaucoup pour les
entreprises mais on vient
de lancer un site pour ci­

bler le grand public. Cha­
cun peut créer son propre
flashcode pour ensuite
l’associer à un blog, une
vidéo sur YouTube ou à
une adresse Facebook »,
explique Bruno Cantegrel.
Utile ou ludique, l’héri­
tier du code­barre peut
aussi faire dans le pitto­
resque : un groupe de blo­
gueurs a tagué (à l’encre

« Au début c’était juste
un petit défi pour faire le
buzz et montrer le champ
de possibilités infini du
flashcode, explique Béné­
dicte Lanfrey, co­fondatri­
ce du blog QR Dress Code,
à l’origine de l’opération.
Nous venons d’être con­
tactés par deux agricul­
teurs qui trouvent cela in­
téressant et veulent le
mettre en pratique pour
vendre leurs produits lai­
tiers. Mais cela semble
fastidieux, taguer une va­
che prend un temps fou :
à la moindre goutte de
pluie toute l’encre s’en va
et comme il pleut souvent
en Bretagne… », souligne
Bénédicte Lanfrey. ■

Implants PIP.

Cette semaine, l’analyse
de la Blogosphère réalisée
par Tendances Institut té­
moigne de l’intérêt porté
au scandale des implants
PIP. Les blogueurs cher­
chent les coupables. Du
côté des médecins,
d’ a b o r d : « L’ a r g e n t a
aveuglé tous ces profiteurs
qui ne pensent qu’à s’en­
richir dans tous les sec­
teurs, y compris la méde­
cine. ». Du gouvernement,
ensuite : « Pourquoi les
pouvoirs publics n’ont­ils
rien vu ? Après le Médiator
deux scandales en un an,
ça fait beaucoup ! » De la
société tout entière, enfin,
selon une féministe :
« C’est la conséquence lo­
gique d’une société capi­
taliste sexiste ! »
Un machiste entrevoit la
solution pour prévenir les
r isques des implants :
« Nicolas Sarkozy vient de
nommer DSK à la tête du
STRING (Service du traite­
ment des risques des im­
plants non garantis). » ■

Tendances
Institut

ENVIRONNEMENTS & SOCIÉTÉ

Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

L’ÉVOLUTION DU CAC 40

Variation sur un an glissant

LE TOP 5
DES
HAUSSES

Variation sur la semaine

Valeurs

Préc.

Dernier

%var.

35

%31/12

Euro Disney .......................4,17...............4,5............. + 7,91...... + 27,12
Gaumont .........................42,75............ 45,5............. + 6,43........ + 7,82
Locindus...........................14,4.............. 15,3............. + 6,25........+ 8,97
Mr Bricolage ..................... 9,3.................9,74........... + 4,73 ........+ 5,41
Euro Ressources................2,87...............2,99........... + 4,18........+ 5,28

PARIS

Eurostoxx50

- 1,67 %
2349,89 pts

Précédent

Dernier

% Var.

%31/12

CAC 40............................3245,4...........3193,65.........- 1,59........ + 1,07
SBF 120...........................2461,57 ........2424,79.........- 1,49........ + 1,14
Cac All Tradable............2406,91 ........2371,26.........- 1,48........ + 1,14
Cac Mid 60 ..................... 5829,78 .........5777,43........ - 0,90........ + 1,84
Cac Small .......................5468,37 ........5433,29........ - 0,64........ + 1,36
Valeurs du CAC40
Valeurs

Précédent

Dernier

% Var.

%31/12

Accor................................20,06.............19,67............ - 1,94........+ 0,43
Air Liquide....................... 97,47............ 96,85............ - 0,64........+ 1,32
Alcatel-Lucent...................1,318 ........... 1,234 ......... - 6,37........+ 2,24
Alstom..............................24,44............ 24,105.......... - 1,37........+ 2,88
ArcelorMittal...................15,18............ 14,98............ - 1,61........+ 5,70
Axa...................................10,58............ 10,4.............. - 1,70........+ 3,53
BNP Paribas Act.A ..........31,335 ......... 30,65............ - 2,19........+ 0,99
Bouygues ........................24,945 ......... 24,635 ......... - 1,24........+ 1,19
Cap Gemini......................25,25............ 25,09............ - 0,63........+ 3,91
Carrefour.........................18,305 ..........17,59............ - 3,91.........- 0,14
Credit Agricole..................4,433 ............4,3.............. - 3,00.........- 1,38
Danone............................ 49,79............ 48,585 ......... - 2,42........+ 0,03
EADS.................................24,5.............. 24,565 ........ + 0,27........+ 1,72
EDF ................................... 19,215 ......... 18,235 ......... - 5,10.........- 3,01
Essilor Intl........................55,56............ 55,47............ - 0,16........+ 1,69
France Telecom...............12,355 ......... 12,045 ......... - 2,51.........- 0,74
Gdf Suez...........................21,725.......... 21,28............ - 2,05........+ 0,76
Lafarge ............................28,255 ..........27,795.......... - 1,63........+ 2,34
Legrand ...........................25,305 ......... 25,16............ - 0,57........+ 1,25
L'Oreal .............................82,12............ 81,33............ - 0,96........+ 0,78
LVMH Moet Hen.............112,15.......... 110,9.............. - 1,11........+ 1,37
Michelin........................... 47,725...........47,265 ......... - 0,96........+ 3,48
Pernod Ricard.................72,06............ 71,62............ - 0,61.........- 0,06
Peugeot...........................13,175.......... 12,965 ......... - 1,59........ + 7,06
PPR.................................114 ............... 113,45............ - 0,48........+ 2,53
Publicis Groupe...............36,135 ......... 35,94............ - 0,54........+ 1,11
Renault............................28,39.............27,825 ......... - 1,99........+ 3,82
Safran..............................23,31............ 22,93............ - 1,63.........- 1,19
Saint-Gobain...................30,96............ 30,27............ - 2,23........+ 2,04
Sanofi .............................. 57,29............ 56,21............ - 1,89.........- 0,95
Schneider Electric...........43,26............ 42,08............ - 2,73........+ 3,44
Societe Generale............ 17,6.............. 17 ................. - 3,41.........- 1,19
STMicroelectr. ...................4,946 ............4,791.......... - 3,13........+ 4,36
Technip ............................73,82............ 73,77............ - 0,07........+ 1,58
Total.................................40,445 ......... 40,135.......... - 0,77........+ 1,61
Unibail-Rodamco .........138,25.......... 136,6.............. - 1,19.........- 1,66
Vallourec .........................51,97............ 51,88............ - 0,17........+ 3,43
Veolia Environ...................8,836 ............8,487 ......... - 3,95........+ 0,21
Vinci .................................34,755 ......... 34,55............ - 0,59........+ 2,34
Vivendi............................. 17,405 ......... 16,995 ......... - 2,36........+ 0,44
Euronext
Valeurs

Précédent

Dernier

% Var.

%31/12

AB Science.........................5,91...............5,6.............. - 5,25.........- 5,41
ABC Arbitrage...................6,23...............6,18............ - 0,80........+ 0,32
ADP ..................................53 ................. 52,77............ - 0,43.........- 0,43
Air France-KLM .................4,121.............4,011.......... - 2,67........+ 0,96
Akka Technologies ......... 17,12.............17,3............. + 1,05........+ 6,99
Altamir Amboise...............6,12...............6,1.............. - 0,33........+ 1,50
Altarea ..........................124 ............... 121,01............ - 2,41........+ 0,42
Alten ................................18,755 ......... 18,46............ - 1,57........+ 1,48
Altran Techno....................2,994 ............2,99............ - 0,13........+ 6,79
Anf Immobilier................ 27,99.............27,9.............. - 0,32........+ 0,18
April .................................12,245 ......... 12,05............ - 1,59........+ 2,55
A.P.R.R. ............................ 49,09.............49,01............ - 0,16.........- 0,33
Areva ............................... 19,305 ..........19,175.......... - 0,67........+ 0,45
Arkema............................ 57,93............ 56,32............ - 2,78........+ 2,96
Assystem .........................11,8.............. 11,77............ - 0,25.........- 0,68
Atos..................................35,42............ 35,385 ......... - 0,10........+ 4,35
Audika Groupe ...............13,6.............. 13,33............ - 1,99........+ 1,76
Axway Software..............16,9.............. 16,6.............. - 1,78........+ 0,79
Bains C.Monaco ..............40,4.............. 40,19............ - 0,52.........- 1,93
Beneteau ..........................8,666 ............8,56............ - 1,22........+ 5,78
Bic ....................................68,33.............67,65............ - 1,00.........- 1,24
bioMerieux...................... 57,1.............. 56,55............ - 0,96........+ 2,37
Boiron..............................21,16............ 22 ................ + 3,97........ + 9,89
Bollore...........................153,8............ 155,45........... + 1,07........+ 2,61
Bonduelle........................61,91............ 61,8.............. - 0,18.........- 1,12
Bongrain .........................48,91.............49,47........... + 1,14........+ 2,19
Bourbon ..........................22,29............ 22,42........... + 0,58........+ 5,26
Boursorama......................5,67...............5,72........... + 0,88........+ 3,25
Bull.....................................2,95...............2,81............ - 4,75.........- 1,75
Bureau Veritas................56,8.............. 56,03............ - 1,36.........- 0,48
Burelle...........................163,99.......... 164,01........... + 0,01.........- 2,95
Canal Plus(Ste Ed).............4,288 ............4,28............ - 0,19.........- 0,19
Casino Guichard .............65,7.............. 64,49............ - 1,84.........- 0,91
CDA-Cie des Alpes...........14,43............ 14,4.............. - 0,21........+ 0,35
Cegedim .......................... 17,54.............17,42............ - 0,68........+ 2,47
CeGeREAL ........................14,1.............. 14 ................. - 0,71........+ 1,45
Cegid Group ....................14,35............ 14,4............. + 0,35........+ 0,35
CFAO.................................26 ................. 25,61............ - 1,50.........- 2,16

Consommation
123
Hors tabac : nov. 2011:
Avec tabac : nov. 2011:
124,58
Indices de référence des loyers

3ème trimestre 2011

120,95

+ 2,40 %/an
+ 2,50 %/an
+ 1,90 %/an

NEW YORK à 18h

+ 0,01 %
12398,78 pts

- 0,06 %
2647,1 pts

Dow Jones

Séance du mercredi 4 janvier 2012
Rassérénée par des statistiques encourageantes,
concernant notamment la vigueur de l’économie
américaine,la Bourse de Paris a aligné quatre séances de hausse consécutives. Une série qui a permis
à l’indice parisien de rebondir de 5,68%. Aussi,
les investisseurs ont-ils logiquement commencé à
éprouver le besoin de consolider leurs positions.
Une tendance qui a peu réagi à l’amélioration des
indices d’activité dans le secteur des services en
Europe durant le mois décembre. L’annonce d’une
inflation à 2,8% le mois dernier dans la zone euro
n’a pas eu plus d’influence. En revanche, les prises
de bénéfices se sont renforcées lors de la publica-

tion des commandes à l’industrie américaine. En
novembre, elles ont pourtant progressé de 1,8%,
mais les attentes des analystes étaient plus proches
des 2%. Par ailleurs, la défiance des intervenants à
l’égard du secteur financier s’est encore vérifiée au
vu de sa performance boursière. Une défiance qui
vaut aussi entre banques puisque les dépôts effectués auprès de la Banque centrale européenne se
sont élevés à 453,18 milliards d’euros, mardi. Un
record qui confirme qu’elles préfèrent garantir leur
surplus de liquidité avec un moindre rendement
plutôt que de prêter à une consœur. Enfin, la prudence était aussi de mise à la veille de la présentation de plusieurs statistiques importantes.

CGG Veritas...................... 19,315 ......... 18,945 ......... - 1,92........+ 4,50
Christian Dior..................95,2.............. 94,36............ - 0,88........+ 3,00
Cic..................................... 99,5.............. 99 ................. - 0,50.........- 1,49
Ciments Francais ............62,18............ 60,8.............. - 2,22........ + 1,67
Club Med..........................14,1.............. 14 ................. - 0,71........+ 6,38
CNIM.................................56,7.............. 57 ................ + 0,53.........- 0,51
CNP Assurances ..............10,09...............9,96............ - 1,29........+ 3,99
Cofitem-Cofimur .............85,01............ 85,01............... - .............+ 0,02
Colas ..............................105,5............ 106,59........... + 1,03........+ 3,49
Crcam Brie Pic2cci........... 17,98.............17,9.............. - 0,44........ + 1,76
CRCAM Paris IDF..............43,45............ 43,47........... + 0,05........+ 0,60
CRCAM Nord Fr................14,25............ 14,25............... - .............+ 2,00
Dassault-Aviation.........580 ............... 577 ................. - 0,52........+ 1,23
Dassault Systemes..........62,63............ 61,82............ - 1,29.........- 0,18
Derichebourg....................2,514 ............2,44............ - 2,94........+ 4,18
Devoteam .......................10,9.............. 11,02........... + 1,10........+ 8,68
Edenred........................... 19,405 ..........19,04............ - 1,88........ + 0,11
Eiffage .............................20,25.............19,98............ - 1,33........+ 6,82
Elect.Strasbourg...........104,5............101,5.............. - 2,87.........- 0,49
Entrep. Contract. ............66,6.............. 66,01............ - 0,89.........- 0,72
Eramet...........................105,2............ 104,1.............. - 1,05......+ 10,16
Esso ..................................68,29............ 68 ................. - 0,42........+ 0,37
Etam Develop. ................ 11................. 11,4............. + 3,64........+ 8,26
Euler Hermes ..................48,15.............47,095 ......... - 2,19........+ 2,94
Eurazeo ...........................28,77............ 28,225 ......... - 1,89........+ 2,66
Euro Disney .......................4,17...............4,5..............+ 7,91...... + 27,12
Euro Ressources................2,87...............2,99........... + 4,18........+ 5,28
Eurofins Scient................ 59,37.............57,5.............. - 3,15........+ 2,08
Eurosic .............................31,8.............. 32 ................ + 0,63........+ 0,31
Eutelsat Communic. .......30,09.............29,94............ - 0,50.........- 0,70
Exel Industries ................32,3.............. 32,9............. + 1,86........+ 3,30
Faiveley Transport .........50,43............ 50,45........... + 0,04........+ 4,89
Faurecia ..........................15,68............ 15,58............ - 0,64........+ 6,35
Fdl ....................................16,36............ 16,41........... + 0,31.........- 0,55
Ffp ....................................31,58............ 31,2.............. - 1,20........+ 1,86
Fimalac............................30,01.............29,85............ - 0,53........+ 1,88
Flo (Groupe) ......................3,64...............3,53............ - 3,02.........- 0,84
Fonciere des Murs ..........16,88............ 16,89........... + 0,06........+ 0,54
Fonc.Regions...................50,7...............49,6.............. - 2,17...............Fonc.Lyon. .......................33,99............ 34 ................ + 0,03........+ 1,52
Fonciere Massena ..........10,9.............. 10,9................. - ..............- 1,00
Fonciere Paris Fra ........ 109,5................. - .................... - .............+ 0,46
Gameloft ...........................5,01...............4,93............ - 1,60........+ 1,86
Gaumont .........................42,75............ 45,5............. + 6,43........ + 7,82
Gecina..............................65,61............ 64,16............ - 2,21.........- 1,29
Generale de Sante ........... 9,08...............9,1............. + 0,22........ + 1,11
GFI Informatique ..............2,28...............2,36........... + 3,51........+ 3,96
GL Events .........................13,42............ 13,46........... + 0,30.........- 3,17
Groupe Crit......................11,14............ 11,1.............. - 0,36.........- 3,48
Groupe Eurotunnel ..........5,398 ............5,32............ - 1,44........ + 1,14
Groupe Partouche............1,19.............. 1,15............ - 3,36.........- 4,96
Guerbet S.A.....................64,1.............. 65,8............. + 2,65........ + 4,11
Guyenne Gascogne ........81,66............ 81,77........... + 0,13........+ 0,64
Haulotte Group.................5,45...............5,24............ - 3,85......+ 11,73
Havas.................................3,272.............3,204 ......... - 2,08........+ 0,72
Hermes intl....................235,35..........238,35........... + 1,27........+ 3,47
Hi Media ............................2,21...............2,19............ - 0,90.........- 0,90
Icade................................ 59,57............ 58,43............ - 1,91.........- 3,88
Iliad.................................. 97,28............ 96,91............ - 0,38........+ 1,64
Imerys.............................. 37,31.............37,04............ - 0,72........+ 4,07
Ingenico ..........................28,29............ 28,335 ........ + 0,16........+ 1,56
Interparfums...................16,54............ 16,5.............. - 0,24........+ 0,73
Ipsen ................................25,055 ......... 24,4.............. - 2,61........+ 0,62
Ipsos.................................22,42............ 22,23............ - 0,85........+ 1,28
Jacquet Metal Sce ............8,64...............8,699 ........ + 0,68........ + 9,15
JC Decaux ........................ 17,755 ..........17,72............ - 0,20.........- 0,42
Kaufman et Broad..........14,16............ 14,21........... + 0,35........+ 0,64
Klepierre .........................22,25............ 21,645 ......... - 2,72.........- 1,79
Korian..............................13,15............ 13,29........... + 1,06........+ 5,48
Lagardere .......................22,01............ 21,685 ......... - 1,48........+ 6,30
Lanson-Bcc ......................44,06............ 43,61............ - 1,02.........- 2,94
Laurent-Perrier ..............74 ................. 74,25........... + 0,34........+ 2,43
LDC ...................................80,05............ 80 ................. - 0,06........+ 0,63
Lisi (ex GFI Ind.) ...............51,25............ 50,9.............. - 0,68........+ 0,30

Locindus...........................14,4.............. 15,3............. + 6,25........+ 8,97
LVL Medical Gpe ..............12,08............ 12,28........... + 1,66........+ 2,33
M6-Metropole TV............12,34............ 12,015.......... - 2,63........+ 4,25
Maisons Fce Conf. ........... 19,39.............19,23............ - 0,83........+ 0,42
Manitou...........................12,68............ 12,66............ - 0,16........ + 7,84
Manutan Inter. ...............34,7.............. 34,4.............. - 0,86........+ 1,78
Mauna Kea Tech .............10,64............ 10,55............ - 0,85.........- 0,85
Maurel et Prom...............11,945 ......... 12,025 ........ + 0,67........+ 2,25
Medica.............................12,9.............. 12,64............ - 2,02.........- 2,77
Meetic..............................13,33............ 13,19............ - 1,05........+ 1,46
Mercialys .........................25,535 ......... 25,045 ......... - 1,92........+ 0,58
Mersen.............................23,4.............. 22,995 ......... - 1,73.........- 1,52
MP Nigeria ........................1,87.............. 1,65.......... - 11,76.......- 15,38
Mr Bricolage ..................... 9,3.................9,74........... + 4,73........+ 5,41
Natixis ...............................2,021.............2,104......... + 4,11........+ 8,23
Naturex ...........................50,18............ 50 ................. - 0,36.........- 3,66
Naturex Preference ..........- .................... - .................... - ....................Neopost ...........................53,67............ 53,94........... + 0,50........+ 3,61
Neurones........................... 7,25...............7,25............... - ..............- 0,68
Nexans.............................44,245 ......... 44,26........... + 0,03......+ 10,37
Nexity .............................. 17,57.............17,435 ......... - 0,77.........- 0,46
NextradioTV....................10,61............ 10,98........... + 3,49.........- 1,88
Nicox..................................1,111............ 1,083 ......... - 2,52........+ 6,70
Norbert Dentres. ............55,45............ 54,26............ - 2,15........+ 0,48
NRJ Group..........................6,75...............6,71............ - 0,59.........- 0,45
Odet(Financ.) ................296,93..........298,9............. + 0,66........+ 4,80
Orpea...............................25,45............ 25,25............ - 0,79........+ 0,26
PagesJaunes.....................2,889 ............2,792.......... - 3,36.........- 0,46
Paris Orleans...................14,2.............. 14,2................. - ..............- 2,74
Parrot .............................. 17,6...............17,46............ - 0,80........+ 0,69
Pierre Vacances..............26,6.............. 26 ................. - 2,26........+ 1,48
Plastic Omn. ....................16,69............ 16,52............ - 1,02........ + 7,55
Rallye...............................22,7.............. 22,2.............. - 2,20........+ 2,75
Recylex S.A........................3,37...............3,41........... + 1,19......+ 13,67
Remy Cointreau..............62,82............ 62,88........... + 0,10........+ 1,27
Rexel................................13,85............ 13,825 ......... - 0,18........+ 4,73
Robertet ........................120 ............... 124,8............. + 4,00........+ 4,00
Rubis................................40,9.............. 41,1............. + 0,49........ + 1,73
SAFT..................................22,43............ 22,37............ - 0,27........+ 2,38
Samse ..............................55,9.............. 56 ................ + 0,18........+ 0,63
Sartorius Sted Bio........... 49,06............ 48,8.............. - 0,53.........- 0,41
Scor Se .............................18,3.............. 18,035 ......... - 1,45.........- 0,14
Seb ................................... 59,59.............59,28............ - 0,52........+ 2,00
Seche Environnem. ........30 ................. 28,81............ - 3,97........+ 0,56
Sechilienne Sidec ...........11,16............ 11,065 ......... - 0,85........ + 1,10
Sequana ............................4,405 ............4,275.......... - 2,95.........- 0,35
SIIC de Paris ....................13,9.............. 13,5.............. - 2,88.........- 2,88
Silic...................................74,5.............. 72,26............ - 3,01.........- 3,56
SIPH..................................58,43.............57,61............ - 1,40.........- 3,16
Sodexo.............................55,65............ 55,87........... + 0,40........+ 0,72
Soitec .................................4,098 ............4,027 ......... - 1,73........+ 5,58
Somfy............................. 147,25...........147,26........... + 0,01.........- 3,05
Sopra group CA...............36,5.............. 36,8............. + 0,82........+ 3,08
Stallergenes....................42,15............ 41,8.............. - 0,83.........- 0,95
Stef-TFE............................35,03............ 35 ................. - 0,09...............Steria Groupe .................13,945 ......... 13,645 ......... - 2,15........+ 3,72
Sucr.Pithiviers.............1610,01........1610,26........... + 0,02........+ 1,02
Suez Env............................. 9,03...............8,85............ - 1,99.........- 0,57
Sword Group ...................12,15............ 12,19........... + 0,33........ + 1,16
Synergie ............................8,42...............8,3.............. - 1,43.........- 8,99
Technicolor........................1,29.............. 1,2.............. - 6,98........+ 3,27
Teleperformance............ 17,65.............17,57............ - 0,45........+ 2,30
Tessi.................................. 69,68............ 70,15........... + 0,67........+ 0,21
TF1 ......................................8,145 ............7,904 ......... - 2,96........+ 4,80
Thales ..............................24,38............ 24 ................. - 1,56.........- 1,64
Thermador Gp............... 107,1............ 103,95............ - 2,94.........- 2,81
Tonn F.Freres...................29 ................. 28,9.............. - 0,34.........- 0,69
Touax ...............................21,77............ 21,9............. + 0,60........+ 0,46
Tour Eiffel ........................ 37,3.............. 36 ................. - 3,49.........- 6,32
Transgene ......................... 7,64...............7,59............ - 0,65.........- 1,43
Trigano ............................12,675.......... 12,125.......... - 4,34........+ 4,03
Ubisoft Entertain ..............5,399 ............5,35............ - 0,91........+ 3,46
Union Fin.France ............20,49............ 20,4.............. - 0,44........+ 1,95
Valeo................................32,325 ......... 31,745.......... - 1,79........+ 3,37

LES CHIFFRES CLÉS
INDICES INSEE

NEW YORK à 18h

Regain de prudence et consolidation

Indices
Valeurs

La Bourse

EUROPE

CAC 40

- 1,59 %
3193,65 pts

Taux horaire brut

Vetoquinol.......................21,03............ 21 ................. - 0,14.........- 0,94
Vicat.................................45 ................. 44,1.............. - 2,00.........- 0,24
Viel et Cie...........................2,45...............2,5............. + 2,04........+ 0,40
Vilmorin & Cie .................74,2.............. 74 ................. - 0,27........+ 0,48
Virbac.............................120,17...........119,5.............. - 0,56.........- 0,33
Vivalis ................................5,68...............5,7............. + 0,35........+ 3,45
Vranken - Pommery ....... 27,88.............27,3.............. - 2,08.........- 0,18
Wendel ............................53,4.............. 52,82............ - 1,09........+ 2,56
Zodiac Aerospace...........66,01............ 66,47........... + 0,70........+ 1,51
Valeurs assimilées
Dexia..................................0,302 ............0,303 ........ + 0,33........+ 2,02
EADS.................................24,5.............. 24,565 ........ + 0,27........+ 1,72
STMicroelectr. ...................4,946 ............4,791.......... - 3,13........+ 4,36
Valeurs zone euro
Beni Stabili........................0,35...............0,34............ - 2,86.........- 2,86
Dexia VVPR Sico................0,001.............0,002 ....+ 100,00...............Fedon.................................4,3.................4,3................. - ..............- 4,44
Fiat Ord.Sico......................3,79...............3,85........... + 1,58........+ 6,94
Gemalto...........................38,035 ..........37,935 ......... - 0,26........+ 0,94
Montea C.V.A...................24,49............ 24,5............. + 0,04.........- 0,08
Orco Prop. Grp ..................3,42...............3,3.............. - 3,51.........- 2,94
Rentabiliweb (D)...............6,13...............6,12............ - 0,16........+ 2,17
Robeco.............................21,59............ 21,55............ - 0,19........+ 3,51
Rolinco............................. 17,89.............17,88............ - 0,06........+ 2,58
SES....................................18,745.......... 18,6.............. - 0,77........+ 0,30
Valeurs internationales
AGTA Record....................25,8.............. 25,8................. - ....................Brasserie Cameroun ....472,5............496,87........... + 5,16........+ 5,49
Bras.Ouest Africa..........825 .................... - .................... - ....................C.F.O.A................................2,84............... - .................... - ....................Forest.Equatoriale .......350 .................... - .................... - ....................Latonia Invest. ................35,5................. - .................... - ....................Nyse Euronext.................21................. 20,85............ - 0,71........+ 2,96
Oxis Intl Rgpt.....................0,03...............0,03............... - .......... + 50,00
Schlumberger.................53,97............ 54,04........... + 0,13........+ 3,03
Televerbier......................64 .................... - .................... - ....................Total Gabon................... 309,87..........320,82........... + 3,53........+ 8,39
Zci Limited .........................0,6.................0,59............ - 1,67........+ 1,72
Notre Sélection
Valeurs

Précédent

Dernier

% Var.

%31/12

Banque Tarneaud .... ...... 95 ................. 95...........................- ...... + 2,08
Baud reg....................L..... 71 .................... -...........................- ................CRCAM Loire Haute... ...... 39 ................. 40.................+ 2,56 ....... - 3,38
ECT Industries............ ...... 10,1 .............. 10,09............ - 0,10 ....... - 0,10
Legrand ..................... ...... 25,305.......... 25,16............- 0,57 ...... + 1,25
Metabolic Explorer... ........ 3 ................... 3,31.........+ 10,33 .... + 14,53
Michelin..................... .......47,725...........47,265..........- 0,96 ...... + 3,48
Michelin Nv ............... ......... - .................... -...........................- ................Phenix Systems......... ........ 8,99...............9,2 .............+ 2,34 ...... + 2,79
Marché de l’or
Valeurs

Précédent

Dernier

% Var.

%31/12

Lingot de 1KG Env. ............ 39680...........39990.........+ 0,78 .......+ 1,52
Piece 10 Dol USA ................... 686............... 689.........+ 0,44 ........- 0,86
Piece 10 Florins..................... 240............... 240,2......+ 0,08 .......+ 1,78
Piece 20 Dollars .................. 1358............. 1351..........- 0,52 ........- 2,81
Piece 20F ............................... 258,9 ............259,8......+ 0,35 .......+ 2,32
Piece 50 Pesos MEX ............ 1493............. 1574,75 ...+ 5,48 .......+ 2,99
Piece Suisse 20F.....................239,8 ........... 235,4.......- 1,83 ........- 0,21
Piece Latine 20F.................... 234,9 ........... 228,1.......- 2,89 ........- 0,04
Souverain.............................. 301............... 300..........- 0,33 ........- 0,33
Krugerrand ......................... 1295............. 1290..........- 0,39 .......+ 2,54
Marché des changes
Valeurs

Précédent

Dernier

% Var.

%31/12

Etats Unis EUR/USD.........1,3014.........1,2948 .......... - 0,51........+ 0,07
Gde-Bret. EUR/GBP.........0,8351.........0,8311 .......... - 0,48........ - 0,50
Suisse EUR/CHF................1,2183 ........1,2196 ..........+ 0,11........+ 0,33
Japon EUR/JPY .............. 99,86...........99,43............... - 0,43........ - 0,77
Billet Guichet
Valeurs

Achat

Vente

Etats Unis 1 USD .....................................0,7337 ..................... 0,8326
Suisse 1 CHF ........................................... 0,7764 ......................0,8681
Canada 1 CAD.........................................0,7077 ......................0,8319
Gde-Bretagne 1 GBP ............................0,0909 ......................0,1111
Japon 100 JPY ....................................... 0,9491 ..................... 1,0702
Norvege 1 NOK...................................... 0,1204 ......................0,1414
Suede 1 SEK........................................... 0,1044 ......................0,1226
Turquie 10000 TRL................................ 0,3788 ......................0,4735
Sicav
Valeurs

Emission

Rachat

Date

LBPAM Acts Euro R................... 21,83 ...............21,83...........03/01/12
LBPAM ActsIndEuroR...............63,56 ...............63,56...........03/01/12
LBPAM Obli M T C....................256,49 .............256,49...........03/01/12
LBPAM Obli Revenus..............750,98 .............750,98...........03/01/12
LBPAM Profil 50 D .................. 191,03 .............191,03...........03/01/12
SG Oblig RevAnnuel ..................40,5 .................40,5...........20/12/11

SYMBOLES

SMIC

janvier 2012

9.22 €

60,48 FF
9172,71 FF

janvier 2012:

3031 €

19882,06 FF

pour 151,67 heures
1398.37 €
Plafond mensuel de la sécurité sociale

Nasdaq

Montant

PIB

3eme trimestre 2011

Taux
Croissance :
Chômage :

500.2 Mds €

3eme trimestre 2011

3281,1 Mds FF
+ 1,70 %
9,3 %

[__] Cours inchangé. [+] ex-coupon. [-] ex-droit. [*] valeur hors cote. [B]
Bordeaux. [LI] Lille. [Ly] Lyon. [M] Marseille. [Ns] Nantes. [+] ex-coupon. [Ny]
Nancy. [o] offre réduite. [O] offert. [d] demande réduite. [D] demande. [#]
Contrat d’animation. [L] Valeur du marché libre. NB : Le cours du DJ Euro
Stoxx50P est un cours en séance à 18h00

Cantal

36

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

Actu Télé
SPECTACLE n Michèle
Bernier : premier
direct pour W9

26 JANVIER. « Et pas une ride ! ».
W9 se lance dans la retrans­
mission en direct de one­
man­shows avec « Et pas une
ride !»,deMichèleBernier,de­
puis l’Olympia. Dans ce spec­
tacle, diffusé le 26 janvier à
20 h 40,l’humoristeévoquele
passage à la cinquantaine.
« Personnellement, c’est une
étapequejen’aipassimalvé­
cue, confie­t­elle. D’ailleurs,
j’en ai fait un spectacle. C’est
ce que je fais quand je suis
énervée. Vieillir m’énerve !
Mieuxvautenrirequ’enpleu­
rer. Ce one­man­show est un
coup de gueule. Je serai une
vieille dame indigne ! » n

MAGAZINE n Karine Le
Marchand­Stéphane
Plaza : ticket gagnant
«Onnechoisitpassesvoisins»
aura les honneurs du prime
time de M6 le 25 janvier, deux
mois après son lancement en
deuxième partie de soirée.
20,6 % des téléspectateurs
avaient plébiscité l’associa­
tionKarineLeMarchand­Sté­
phanePlazaàlaprésentation
du programme. n

Semoun:« Le stand-up m’énerve »
Humour

À l’invitation de M6, Élie
Semoun a convié quelquesamispourunesoirée
exceptionnelle, en direct
du théâtre parisien du
Trianon.
INTERVIEW
Laurent Chignaguet

U

ne récréation, cinq jours
avant que l’humoriste y
effectue son retour sur
scène avec un tout nouveau
spectacle,«Tranchesdevies».
n Quelregardportez-voussurle
« marché » de l’humour ? Il y a
trop de comiques : Jamel a
ouvert la porte, tout le monde
s’est engouffré et je vais la re­
fermer (rires) ! Cette mode du
stand­up m’énerve. Il y a du
bon, mais surtout du moins
bon. Ça ressemble à des bla­
guesdebanquet,defindesoi­
rée. Ce n’est pas assez bien
écrit, c’est trop facile.
n Il vous arrive pourtant d’y céder… Sauf que j’essaie de
choisir des thèmes person­
nels,commemapassionpour
lejardinage.Jereprocheàceux
qui en font leur caractère in­
terchangeable, leur manque
de personnalité. Quand Gad
Elmaleh fait du stand­up, ça
ne ressemble qu’à du Gad.
n Que pensez-vous d’« On n’demande qu’à en rire », l’émission

ÉLIE SEMOUN : « “On n’demande qu’à en rire”, ce n’est pas mon truc ! »

de Laurent Ruquier ? Ce n’est
pas mon truc ! C’est très bien
de donner leur chance à des
jeunes humoristes, mais le
système d’un jury de profes­
sionnelsmedéplaît.Seulleju­
gement du public compte.
n Un mot sur votre nouveau
spectacle ? Hormis Kevina et
Mikeline, tout le reste est iné­
dit. Je réalise un fantasme en
arrivant sur scène en chaise
roulante.
n C’estunclind’œilà«Intouchables » ? J’avais écrit ce sketch
avecMurielRobinbienavant,
mais, si le film n’avait pas eu
autant de succès, je n’aurais
pasosélefaire.Voirlaréaction
des spectateurs est à pisser de
rire ! J’ai demandé à des gens
enchaiseroulantecequ’ilsen
pensaient, si ça les choquait.
Ils m’ont répondu : « Pas du
tout, allez­y, continuez ».
n Quel est l’esprit de la « carte
blanche»decesoir ?J’avaisdéjà
participé à celles de Jamel
Debbouze et d’Anne Rouma­
noffetj’avaisadoré.Cettefois,
c’étaitmontourdechoisirmes
invités : Anne et Jamel, Fran­
çois­Xavier Demaison, Malik
Bentalha, Ary Abittan, Del­
phine Mc Carty et Joséphine
de Meaux, ma partenaire de
« L’Élève Ducobu ». Il y aura
des magnétos avec Franck
Dubosc, Dany Boon, Gad El­
maleh, Arthur, Florence Fo­
resti, Omar Sy… n
« Élie Semoun et ses amis »
à 20 h 50 sur M6

966331

n COULISSES

Cantal

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

Télévision
TNT

TNT

Programmes

TNT

TNT

5 1 2012

TNT

8.25 Téléshopping 9.20 Père et
maire Film TV. Sentimental. 11.05
La roue de la fortune 12.00 Les
douze coups de midi 12.50 L'affiche du jour 13.00 Journal 13.55
Les Feux de l'amour 14.55
Dangereuse Liaison Film TV.
Suspense. Can. 2011. Réal.: George
Erschbamer. 1 h 40. Inédit. 16.35
Les Frères Scott 17.25 Ghost
Whisperer 18.20 Une famille en
o r 19.05 Money Drop 20.00
Journal 20.35 Après le 20h, c'est
Canteloup

9.10 Des jours et des vies 9.30
Amour, gloire et beauté 9.55
C'est au programme 10.55 Motus
11.25 Les z'amours 12.00 Tout le
monde veut prendre sa place
13.00 Journal 14.00 Toute une
histoire 15.10 Comment ça va
bien ! 16.15 Le jour où tout a
basculé 17.05 Côté Match 17.10
Seriez-vous un bon expert ?
17.55 On n'demande qu'à en rire
19.00 N'oubliez pas les paroles
19.55 La Minute du Chat 20.00
Journal

9.55 Des histoires et des vies (2e
partie) 10.50 Midi en France
12.00 12/13 13.00 13h avec vous
13.30 Edition de l'outre-mer
13.45 En course sur France 3
14.00 Inspecteur Derrick 15.00
En quête de preuves 16.38
Culturebox 16.40 Slam 17.25 Des
chiffres et des lettres 18.05 Ouifi
18.10 Questions pour un champion 20.00 Tout le sport 20.05
Le journal du Daka r 20.08 Et si
on changeait le monde 20.10
Plus belle la vie

10.50 Angèle et Tony Film. Comédie dramatique. 12.10 Les
Guignols de l'info 12.20 Une
minute avant (C) 12.25 La
nouvelle édition 1ère partie (C)
12.45 La nouvelle édition (C)
14.00 Stéphane Guillon Spectacle.
Humour. 15.50 Le news show
16.35 Unstoppable Film. Thriller.
18.10 Têtes à claques (C) 18.20
Les Simpson (C) 18.45 Le JT (C)
19.10 Le grand journal (C) 20.05
Le petit journal (C) 20.30 Le
grand journal, la suite (C)

Hertziens: Retrouvez les programmes de
France 5 en bas de page.

20.50

20.35

20.35 ★

20.55

20.40 ★★



FILM TV

JULIE LESCAUT



MAGAZINE

ENVOYÉ SPÉCIAL



FILM

DANSE AVEC LUI



SÉRIE

BODY OF PROOF

11.00 Tant qu'on a la santé Film.
Comédie. 12.15 Les nouveaux
paradis 12.45 Arte journal 13.00
360°-GEO 14.00 L'Afrique des
paradis naturels 14.45 Les cathédrales dévoilées 16.05 Plongée
dans l'Antiquité 16.50 360°-GEO
17.45 X:enius 18.15 Les voies de
l'Est 19.00 Arte journal 19.30
Signé Chanel 19.55 Voyages
ferroviaires en Nouvelle-Zélande



37

FILM

LA FIRME

Policier. Fra. 2011. Réal.: Alain Choquart. 1 h 45. Inédit. Avec : Véronique Genest, Jean-Charles Chagachbanian.
PAUVRE PETITE FILLE RICHE.
Julie Lescaut et les hommes de la
DPJ enquêtent sur la disparition
d'EvaPhilibert, la fille d'un industriel. Elle fait partie de la jeunesse
dorée parisienne qui se rend
dans les suites des palaces pour
y faire la fête.

Reportage.Prés.:FrançoiseJolyet
Guilaine Chenu. 1 h 30.
Au sommaire: Ma vie sans diplôme. Chaque année en France, enviro n 150 000 jeunes sortent du
système scolaire sans aucun diplôme. - Le bio business. La
consommation du bio est en
pleine expansion: en moyenne en
hausse de 12 à 15% chaque
année. - Le monde selon Gates.

Comédie dramatique. Fra. 2006.
Réal.: Valérie Guignabodet. 2
heures. Avec : Mathilde Seigner,
Sami Frey, Jean-François Pignon,
Anny Duperey.
Apprenant que son mari va la quitter, Alexandra, cavalière émérite, fait
une chute. En route vers l'hôpital,
son époux meurt dans un accident
de voiture. Traumatisée, Alexandra
abandonne le monde de l'équitation.

Policière. EU. 2011. 2 épisodes.
Avec : Dana Delany, Jeri Ryan,
Geoffrey Arend, John Carroll Lynch.
DÉTOURNEMENT DE DONS.
Nikki Parkson, une jeune jet-setteuse
atteinte d'une maladie incurable et
connue pour sa philanthropie,
meurtdansd'étrangescirconstances.

Suspense. EU. 1993. Réal.: Sydney
Pollack. 2 h 30. VM. Avec : Tom
Cruise, Jeanne Tripplehorn, Gene
Hackman, Hal Holbrook.
Mitch McDeere, brillantétudianten
droit, estcontacté par la firme Bendini, Lambert et Locke. Mitch ne
peutqu'accepter l'offre alléchante
de ce prestigieuxcabinetd'avocats
et s'installe à Memphis avec son
épouse, Abby.

22.35 NEW YO R K
UNITÉ SPÉCIALE
Série. Policière. EU. 2009.
Silence de plomb.
Un pédiatre est condamné pour le
viol de plusieurs jeunes patients.
23.25 New York unité spéciale
Jeu de piste macabre. 0.10 New
York unité spéciale Monogamie.
1.00 Reportages

22.05 COMPLÉMENT
D'ENQUÊTE
Magazine. Société. Prés.: Benoît
Duquesne. 1 h 5.
Les Caddies de la crise.
Cette émission alterne, durant près
de 70 minutes, des reportages, des
enquêtes et des témoignages, tous
présentés par Benoît Duquesne.
23.10 L'art à tout prix

22.40 Soir 3
23.10 ELYSÉE 2012,
LA VRAIE CAMPAGNE
Documentaire. Politique. Fra. 2011.
Inédit.
Serge Moati propose de découvrir
les candidats du Centre récemment
entrés en lice dans la campagne
en vue de l'élection présidentielle
de 2012.
0.00 Les sorties de la semaine

22.15 THE BIG C
Série. Drame. EU. 2010. Inédit.
Paul vient d'obtenir une promotion
et se prépare à aller seul à un
dîner organisé en son honneur.
Todd Mauer apprend à Cathy qu'elle ne peux pas intégrer d'essais
cliniques.
22.45 Raising Hope 5 à secte.
23.05 Raising Hope

23.10 DAVID BAILEY
Documentaire. Culture. Fra - All.
2010. Réal.: Jérôme de Missolz. 55
minutes. Inédit.
Une légende de la photographie.
C'est dans l'East End, ancien quartier ouvrier de Londres aujourd'hui
transformé en «Bombay City», que
David Bailey voit le jour en 1938.
0.05 Andreas Gursky

TNT

7.40 Jake et les Pirates du pays
imaginaire 8.10 M6 Kid 9.00 M6
boutique 10.15 Tout le monde
peut jouer 11.00 Desperate
Housewives ★★★ 12.45 Le 12.45
13.00 Scènes de ménages 13.45
Les Demoiselles d'honneur s'en
mêlent Film TV. Comédie. 15.20
Meurtre sur rendez-vous Film TV.
Suspense. 16.45 N.I.H. : alertes
médicales 17.40 Un dîner
presque parfait 18.45 100% Mag
19.45 Le 19.45 20.05 Scènes de
ménages

20.50

SPECTACLE

ELIE SEMOUN
ET SES AMIS



Humour. En direct. 1 h 50. Inédit.
Avec : Elie Semoun, Jamel Debbouze,François-XavierDemaison,
Anne Roumanoff.
Le temps d'un spectacle, Elie Semouns'éloigneduone-man-show
et propose un rendez-vous totalement inédit, composé de duos,
de trios et de plateaux collectifs
explosifs.

22.40 ANNE ROUMANOFF
Spectacle. Humour. 1 h 50.
Avec : Anne Roumanoff.
Naturellement!
Dans son tout dernier spectacle,
Anne Roumanoff reprend ses
thèmes de prédilection: le couple,
les aléas de la vie quotidienne,
l'actualité.
0.30 Messmer, plus qu'un hypnotiseur

LES AUTRES PROGRAMMES DE LA TNT
SÉLECTION FAMILLE
13.25 Anime ta vitamine 13.35
Le magazine de la santé 14.35
Allô, docteurs ! 15.10 Les
babouins du Cap 15.35 Gharjuwa,
épouse de la vallée oubliée
16.35 Sur les rives du fleuve
Congo 17.30 C à dire ? ! 17.45 C
dans l'air 19.00 C à v o u s 20.00
Entrée libre 20.20 Dr CAC 20.25
C à vous la suite

10.00 Le Tourbillon des souvenirs
Film TV. Drame. 11.40 Alerte
Cobra Oeil pour oeil. 12.30 Alerte
Cobra Erreur de jugement. 13.25
TMC info s 13.45 Hercule Poirot
Film TV. Policier. 15.30 Hercule
Poirot 16.25 Les maçons du
coeur : Extreme Makeover Home
Edition 18.05 Alerte Cobra 18.55
Alerte Cobra 19.45 Alerte Cobra

13.10 Notre belle famille Le jeu
de cette famille. 13.40 Mysterious
Ways : les chemins de l'étrange
14.20 Mysterious Ways : les
chemins de l'étrange 15.10
Talent tout neuf 15.15 Génération
To p 5 0 16.40 Tout le monde
déteste Chris 17.20 Missing :
disparus sans laisser de trace
19.40 Les Simpson

12.55 Le Destin de Lisa 13.27
MP1 13.30 Journal 13.35 NT1
actu 13.40 Les enquêtes impossibles 16.30 Psych : enquêteur
malgré lui Esprit, es-tu là? 17.20
Dawson Deux garçons, trois filles,
cinq possibilités. 18.05 Dawson
Retour vers le passé. 18.50
Dawson 19.40 Le Destin de Lisa

20.35

20.45 ★★

20.50

20.45 ★

MAGAZINE

FILM

DOCUMENTAIRE

FILM

DIRECT STA R 20H40

DREAMGIRLS
FILM.
20.30 Plateau central, 20.55 ça
07.00
à 09.00
JT COMÉDIE
+ Météo, DRAMATIQUE.
EU. Euroshopping
2006. Réal.: Bill
Condon.
Avecà: pleins
Jamie tubes,
Foxx, Beyoncé
décore
21.25 JT
9.00
11.05
Mieux2 h 20.
Knowles, Eddie Murphy, Danny Glover.
19.20 PLATEAU CENTRAL
11.05
GrâceDOCUMENTAIRE
à ce film, Jennifer Hudson a obtenu l'Oscar et le Golden
Globe du meilleur second rôle féminin.

CINÉ+ FAMIZ 20H40
MON

CHIEN

SKIP FILM. COMÉDIE.

EU. 2000. Réal.: Jay Russell. 1 h 35. VM. Avec : Frankie Muniz, Diane
Lane, Luke Wilson, Kevin Bacon.
Inspiré d'un best-seller autobiographique
de Willie
- décédé
+ Météo,
21.40Morris
Plateau
central,
durant
le tournage
- «Mon chien
déborde de bons sentiments.
12.00 Plateau
cen- Skip»
qu’à
Paris,
20.55
çA DECORE A PLEINS TUBES
Touchant.
12.30 Flash info + Météo,
tral,

12.40 à 14.00 Plateau central,
Flash info + Météo, 14.00 Guide
privé, 14.25 Flash info + Météo,

18.30 LE JT

SÉLECTION FILMS



LA GRANDE LIBRAIRIE



LÉGENDES D'AUTOMNE

Littéraire.Prés.:FrançoisBusnel.En
direct. 1 h 5 .

Drame. EU. 1994. Réal.: Edward
Zwick. 2 h 10. Avec : Anthony Hopkins, Brad Pitt, Julia Ormond, Aidan Quinn.

21.40 U N SOIR...
Magazine. Culturel. Prés.: Laurence
Piquet. 1 h 5.
Maurice Chevalier: «Dans la vie faut
pas s'en faire».

22.55 90' ENQUÊTES
Magazine. Société. 1 h 30.
Douanes franco-belges: rien à déclarer?
0.25 90' Enquêtes

LE CONVOI DE
L'EXTRÊME...



Télé-réalité. «Le convoi de l'extrême : le retour des héros».
Can. 2010. 50 minutes. 1/16. Inédit.
PLUS LOIN EN ALASKA.
22.35 LE CONVOI
DE L'EXTRÊME
Documentaire. Télé-réalité. Inédit.
En pleine tempête.
23.30 Le convoi de l'extrême



PHÉNOMÈNES

Fantastique. EU. 2008. Réal.: M
Night Shyamalan. 1 h 30. Inédit.
Avec : Mark Wahlberg, Zooey
Deschanel,JohnLeguizamo, Ashlyn Sanchez.

22.15 DOOM✩
Film. Action. EU - RépT. 2005. Réal.:
Andrzej Bartkowiak. 1 h 40.
Avec : Dwayne Johnson.
23.55 Boogeyman 2 ✩

22.05 ça décore à pleins tubes,
JT + Météo, 22.50 Plateau
FILM. COMÉDIE22.35
DRAMATIQUE.
central,2 23.15
décore
à pleins
Fra. 2006. Réal.: Valérie Guignabodet.
heures.çaAvec
: Mathilde

FRANCE 3 20H35
DANSE

AVEC LUI

tubes.
Seigner, Sami Frey, Jean-François Pignon, Anny Duperey.
Ce film
s'adresse aux
amoureux
14.30
Euroshopping,
15.30
Flash des chevaux et des beaux payCOMMENT NOUS RECEVOIR ?
15.35 ça
infosages.
+ Météo,
En revanche,
les part
longsensilences et un récit décousu finiront
Rencontre
citoyenne, Clermont 1ère est une chaîne
live,
par16.00
désarçonner
les autres.
16.30
Flash info + Météo, 16.35 de télévision gratuite accesARTE
20H40
Bibliothèque Médicis, 17.30 Flash sible sur la TNT (chaîne 20),
LA FIRME FILM. SUSPENSE.
info + Météo, 17.35 Guide privé, Numericable (chaîne 95) et sur
EU. 1993. Réal.: Sydney Pollack. 2 h 30. VM. Avec : Tom Cruise, Jeanne
18.00 Plateau central, 18.30 JT + la Freebox (chaîne 210).
Tripplehorn,
Gene
Hackman,
Hal Holbrook.
18.40 ça
décore
à pleins
Météo,
Retrouvez
toutes
Un bon
suspense.
Tom Cruise
s'en sort
avec les honneurs,
mais c'est
19.05
JT + Météo,
19.20
tubes,
surtout
la prestation
de décore
Gene Hackman
force l'admiration.
19.45 ça
Plateau
central,
nosquiémissions
sur
à pleins tubes, 20.15 JT + Météo,

Cantal

38

JEUDI 5 JANVIER 2012 LA MONTAGNE

MÉTÉO
oleillé

Pluies
éparses

Nuageux

Éclaircies

Pluies

Orages

Prévisions à neuf jours

0899 70 63 70*
* 1,35 € / appel + 0,34 € la minute

6

Neige

Brouillard

22

Température
mini

SO 45

Température
maxi

Vent en km/h

CANTAL AUJOURD’HUI A 14 HEURES
Lurcy-Lévis

6 12

5 11

Cérilly

Montluçon

Moulins

Montmarault Saint-Pourçain

6 12

4 10

5 12
Vichy

DEMAIN

5 12

COUVERT ET TRÈS PLUVIEUX

Riom

Temps couvert avec des pluies faibles le
matin se renforçant l'après-midi (neige
au-dessus de 1500m, puis vers 700/800m
dans la soirée et la nuit de jeudi à vendredi,
sous des averses qui deviennent rares. Les
cumuls de pluie attendus sont forts à l'ouest
des monts, allant de 20 à localement 40
mm. En région sanfloraine, 5 à 10 mm sont
attendus.

5 12

Thiers

Clermont-Ferrand

3 10

5 12

Montluçon

Ambert

3 12

O 85
Rafale 110

-1 5

Langeac

Super-Lioran Saint-Flour

3 12

Le Puy-en-Velay

0 8

Aurillac

2 9

Mauriac

3 11

7 10
Cherbourg

La Rochelle

10 12

Strasbourg

Paris

8 11

5 8

Orléans

7 9

Limoges

Bordeaux5 8

5 9 3 9

Clermont- Lyon
Ferrand

9 14
Biarritz

9 13

4

9
Vichy

4

Riom

9

-1 2

3

3

6

Thiers

2

6

Ambert

8

Langeac

Saint-Flour 3 8

0 4

Le Puy-en-Velay

4

7

5 14

6 13

Toulouse

Marseille

9 16

Perpignan

8 15
Nice

5 16

Les températures enregistrées
hier le matin et à 14 heures
AUBUSSON
6 7
AURILLAC
6 7
BOURGES
8 9
BRIOUDE
8 9
BRIVE
9 10
CHATEAUROUX
7 9
CLERMONT-FD
9 9
LE PUY DE DOME -2 0
GUÉRET
5 6
LE PUY
5 6
LIMOGES
8 9
MONTLUÇON
8 9
MOULINS
8 8
NEVERS
8 9
SAINT-FLOUR
4 5
TULLE
7 10
USSEL
5 6
VICHY
8 9

Ajaccio

SAMEDI

■ PENDANT CE TEMPS-LÀ
HONGRIE
Le sculpteur Emo
Toth semble en
pleine discussion
avec la statue de
Steve Jobs, le
cofondateur d’Apple,
qu’il vient de réaliser
et qui trône sur une
place de Budapest.

MINI MAXI

(Photo AFP)

HIER

9 11

6

Maurs

Lille

Rennes

4

5 9

FRANCE

10 11

8

Montmarault Saint-Pourçain

3 7

4 10

9 11

9

Super-Lioran
Aurillac

Maurs

Brest

3

Le temps devient sec,
4 8
avec seulement quelques
Clermont-Ferrand
ondées résiduelles locales
4 8
-1 2
à l'aube (flocons auLe Mont-Dore
dessus de 700/800m). De
Issoire
-3 0
belles éclaircies deviennent
Super-Besse
4 8
bien présentes partout
-1 3
en journée.
Brioude
3 7 Marcenat

Brioude

Marcenat

Lurcy-Lévis

BELLE AMÉLIORATION

3 12

Super-Besse

2 9

5

1 10

Issoire

-3 4

8

Cérilly

Moulins

0 7

Le Mont-Dore

-1 6

Mauriac

4

DIMANCHE

LUNDI

2 9

6 8

3 9

5 9

6 9

5 10

2 9

6 9

4 10

Indice

3 9
2 9

-1 5

6 10

4/5

6 10

1 8
1 6
1 6

-1 4

1 8

3 7

5 10

4/5

3 10

5 9
4 7
1 7

4 7

2 5

5 9

1 7

3 10
2 8
5 8

2 8

0 5

3 10

3 8

GRIS ET HUMIDE

FAIBLEMENT PERTURBÉ

ANTICYCLONIQUE

La grisaille encombre le ciel mais ne donne que de faibles bruines éparses
en plaine, ou de faibles chutes de neige en montagne. Températures en
légère hausse l'après-midi. Vent de Nord à Nord-Ouest modéré.

La grisaille domine et s'accompagne de petites pluies et de faibles chutes
de neige en moyenne montagne. Quelques éclaircies en journée sur l'Est
de la région. Vent faible à modéré de Nord à Nord-Ouest.

Lundi, brumes et grisaille matinales, puis le temps est plus sec, des
éclaircies sont attendues l'après-midi.

Cantal

39

LA MONTAGNE JEUDI 5 JANVIER 2012

Jeux
MOTS CROISÉS

MOTS FLÉCHÉS
POISSON
PLAT
TROMPER

EST
ETENDU
UNIQUE

VEILLE
SUR L' ELEPHANT

COFFRET
CERVIDÉS

A B C D E F G H

RECIPIENT
ABREGE
DE LATIN

II

FAISCEAU
DE PLUMES
CORRECTE

III

AGILES

SANS
ENJEU
NOTE

DIEU
ÉGYPTIEN
PRÉFIXE

VENTILES
FLÂNE

VI

SUR LA
DRÔME
LARGE
VALLÉE

VII
VIII

TENDANCE
PÉNURIES

IX

FANFARONNE
BRÛLAIS

SUJET
VAGUE

SIGNAL DE
DÉTRESSE

OFFICIER
FÉODAL
DANS
L'HUILE

TOURMENTE

V
ABSURDES

TERMINE

PROJECTEUR

IV

CUIVRE
PARADIS

SANS
EFFETS
PRIX DU
SILENCE
ÉTONNEMENT

TRAVAIL
OBLIGATOIRE

ATTACHER
PETITS IFS
AVANT
NOUS
PIGEON
CERCLES
DE JEUX
NOTE
D'ESPOIR
ENGENDRE

COUTUMES
GRAND
VIDE

INFOS

FABRIQUE
DE CADRES
PATRONYME

SE RENDIT
VESTIGE

DRESSE

INTRODUIRE
DIRECTION
AIRE DE
VENT
SENTIER
DE RANDO

BOLET
À PAYER

DÉBIT DE
BOISSONS
TRANSIS

VERTICALEMENT ■
A- Résolue -B- Beige - Palmiers -C- Étain - Fin de mode -D- A
son travail dans la peau -E- Souvent mis en cage -F- Chanteuse
francophone - Entre deux mots imprimés -G- Révolutionnaires
bolcheviques -H- Palmipède -I- Saison chaude - Aigle
d’Australie -J- Réputation - Arrivée en bout de rouleau -

COIN DU
FEU
ARMÉE
FÉODALE

SUDOKU

POSSESSIF
SUR LA
BRESLE

CHÉRUBIN
ALUMINIUM

X
HORIZONTALEMENT ■
I- Relatif à un tissu -II- Équateur - Continent - Règle à dessin III- Fait un bout de route - Pronom -IV- Grugé - Un point, c’est
tout ! - Rivale d’Héra -V- Analogue au soufre -VI- Il travaille
dans les bois -VII- Arrive avant nous - Tissu d’ameublement Article en or -VIII- Apparue - Loupées -IX- Irlande gaélique Démonstratif - Pronom réfléchi -X- Forme d’être - Correction -

RÉPARE
L'OUBLI
DYNASTIE
ÉCOSSAISE

HISSA
MATÉRIAU
CÉRAMIQUE

J

I

ESPÈCE
DE SAULE
RIVIÈRE
DU CONGO
ENTRAÎNE

I

CHIFFRE
ROMAIN
PIGE
PÉRIODE
DE FORMATION

EST
ATTENTIF

2

7 erreurs différencient ces deux dessins qui pourtant paraissent similaires.

9

8

7
APPARUS

6

6
9

7 ERREURS

FACILE

5

2

9
5

6

3

5

2

7

8

6

3
4

6

5

4
5

3

4

1

2

7
6

6

8
9

8

7

4

■ SOLUTIONS DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
M
E
A
D I S T A N
R A I
C
U L M A I R
I
G L A
A T H E E S
O U S T
U N I
S A
T V
M
E G R E N E
R E S E R
I
B
S T R E
M
I O
E P A G N E
E R E
T
R T L
S A
T O R I L
G E N E R E

POINTS LIÉS

V
A
T E
D
U R N O
E
I
S N O S
A L P
V I O L
I N
I
E
E T
P V
V E E S
R I T
F I L E
U L
A
E L
K
L E E
U R E
U X
M

Un hélicoptère

I
N
I
T
I
E
R
A
S
U
B
O
T
T
E

M
D
E S E
S K Y
S I S
S
N
D
N T E
O N S
T U
T
E
H I T
E L
M O T
E T I
I S
H E S
E R E
U S E

HORIZONTALEMENT ■ -I- ASSERMENTÉ -II- LAURIER - OM -III- CUEILLETTE -IVOGRES - SEAU -V- OR - AS - SL -VI- LÉNINISTES -VII- INÈS - KAMA -VIII- SUBLIMITÉS
-IX- OASIS - NS -X- RÂ - MER - STE VERTICALEMENT ■ -A- ALCOOLISER B- SAUGRENU -C- SUER - NÉBO -D- ÉRIÉ ISLAM -E- RILSAN - ISE -F- MÉL - SI - MIR G- ÈRES - SKIS -H- TESTÂT -I- TOTALEMENT
-J- ÉMEU - SASSE -

SUPÉRIEUR
2

5

8

3

6

7

9

4

1

4

6

7

5

1

9

2

8

3

9

3

1

8

4

2

6

5

7

5

1

4

2

9

3

8

7

6

6

7

3

1

8

5

4

9

2

8

2

9

6

7

4

1

3

5

3

8

2

4

5

1

7

6

9

1

9

6

7

3

8

5

2

4

7

4

5

9

2

6

3

1

8

Téléprogrammes 04 91 27 01 16

PUMA
ÉTAT DES
USA

SODIUM
TRANSPORT
PARISIEN

Cantal

Fiancé
Steven Tyler. Le chanteur et leader

du groupe américain de rock Ae­
rosmith, âgé de 63 ans, vient de se
fiancer avec Erin Brady, 38 ans, sa
compagne depuis 2006. Steve Tyler
a déjà été marié deux fois. ■

Piratée

Nouveaux adieux

Quatre ans après avoir annoncé un « point final »
à ses spectacles, Guy Bedos, 77 ans, n’a pas résisté, à la veille de la présidentielle, à la tentation de
remonter sur scène pour de nouveaux adieux. ■

Wendi Deng. Le réseau social Twit­
ter a présenté ses excuses après
qu’un compte au nom de l’épouse
du magnat Robert Murdoch se soit
révélé être une imposture, bien
que certifié par le site. ■

Direction et rédaction :

Bureaux parisiens :

45, rue du Clos-Four
63056 Clermont-Ferrand Cedex 2
Tél. : 04.73.17.17.17 Fax : 04.73.17.18.19
Service abonnements : 0825 0826 27

5, place Victor-Hugo
75116 Paris
Tél. : 01.44.17.11.12
Fax : 01.44.17.11.09

INFRACTIONS ROUTIÈRES ■ Des sanctions pécuniaires en plus et des points en moins

Des amendes plus salées
Utiliser un téléphone au volant, se
servir d’un détecteur de radars,
regarder un film en conduisant
vont dorénavant coûter très cher
en amendes et en points du permis de conduire, selon un décret
qui entre en vigueur aujourd’hui.

1.500 euros

La détention, le transport et
l’usage des avertisseurs de ra­
dars sont interdits. En cas de
n o n ­ re s p e c t , i l e n c o û t e ra
1.500 euros, le retrait de six
points de permis et la saisie de
l’appareil. Grâce à des mises à
jour de leurs logiciels, ils peu­
vent devenir des « assistants
d’aide à la conduite » signalant
les zones dangereuses, où peu­
vent se trouver des radars fixes
mais pas forcément. Le ministè­
re de l’Intérieur fournira cou­
rant janvier une carte de ces zo­
nes dangereuses aux fabricants.
Sur autoroute, l’amende sanc­
tionnant la circulation sur la
bande d’arrêt d’urgence passe
de 35 à 135 euros et une sanc­
tion identique est instituée pour
les cas de franchissement de la
bande d’arrêt d’urgence. Les so­
ciétés d’autoroute ont financé

Un garçon de 8 ans était dans
un état grave, hier à Marseille,
après avoir été blessé par un
bloc de béton tombé du 5e étage
d’un immeuble du centre de la
ville. ■

IVRE ■ Et sans permis

Un conducteur ivre et sans per­
mis de conduire, qui venait de
passer plus de dix heures en
garde à vue, après avoir été ar­
rêté tôt à Paris, a été contrôlé au
volant de sa voiture deux heures
après sa sortie. ■

T

éléphoner avec son appareil
en main en conduisant de­
vient une contravention de
4 e classe punie de 135 euros
d’ a m e n d e e t d u r e t r a i t d e
3 points du permis de conduire
(contre 35 euros d’amende et
deux points retirés auparavant),
selon ce décret paru hier au
Journal Officiel. L’utilisation
d’un kit mains libres reste auto­
risée.
Un conducteur ayant dans son
champ de vision un écran autre
que le GPS – une télévision allu­
mée, une console de jeux vidéo
ou un smartphone utilisé pour
lire une vidéo, comme c’est par­
fois le cas de certains routiers –
é c o p e r a d’ u n e a m e n d e d e
1.500 euros (contre 135 précé­
demment) et d’un retrait de
trois points de son permis au
lieu de deux. L’appareil pourra
être saisi, voire définitivement
confisqué, après condamnation
du contrevenant.

■ VITE DIT
BÉTON ■ Blessé

VOLEURS ■ Interpellés

Un gendarme maître­chien du
Pas­de­Calais a interpellé avec
l’aide d’un de ses voisins trois
hommes qui tentaient de cam­
brioler une résidence dans la
nuit de mardi à mercredi dans
la commune de Fampoux (Pas­
de­Calais). ■

FRANÇAIS ■ Disparu

INTERDIT. Téléphoner au volant coûtera 135 euros et 3 points de retrait.
plusieurs campagnes sur ce thè­
me pour faire baisser le nombre
des accidents touchant leurs
équipes.
Tout conducteur d’un véhicule
obligatoirement équipé d’un
éthylotest antidémarrage (con­
damnés, chauffeurs d’autocars
récents…) doit utiliser ce dispo­
sitif préalablement au démarra­

PHOTO D’ARCHIVES AFP

ge du véhicule. Le fait pour le
conducteur de conduire un vé­
hicule équipé d’un tel dispositif
soit après que celui­ci a été dé­
marré par un tiers, soit après
l’avoir neutralisé ou détérioré
ou l’avoir utilisé dans des con­
ditions empêchant la mesure
exacte de son état d’imprégna­
tion alcoolique est puni d’une

■ Les avertisseurs de radars sont interdits
La société Coyote, qui revendiquait le titre de principal fabriquant français d’avertisseurs de radars, se félicite d’être devenue premier fabriquant « d’assistants d’aide à la conduite » en ayant, dès le mois de
novembre, purgé les systèmes installés des programmes interdits, a affirmé son PDG, Fabien Pierlot. « Nos 1,6 million de clients ont reçu en
novembre sur leur installation le message suivant “mise à jour de votre
logiciel pour mise en conformité” et depuis ce moment nous ne signalons
plus les radars mais les zones de danger. Ces zones de danger sont celles
où sont installés des radars ou celles que le gouvernement nous indique,
elles sont longues de 4 km sur autoroute, de 2 km sur route et de 300 m
en agglomération », explique Fabien Pierlot. Basée à Bayonne, la société
Coyote emploie 80 salariés et a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de
75 millions d’euros, dont 30 % à l’exportation.

amende de 135 euros. La com­
plicité est punie de la même
amende.
Pour les conducteurs de deux­
roues d’une cylindrée supérieu­
re à 125 cm3, le port d’un équi­
pement rétroréfléchissant d’une
surface au moins égale à 150
cm2 sera obligatoire à partir du
1 e r janvier 2013, sous peine
d’une amende de 68 euros et du
retrait de 2 points.
Et dès le 1er juillet, les plaques
d’immatriculation des deux­
roues vont augmenter en taille.
Cette mesure concerne les véhi­
cules neufs ou les réimmatricu­
lassions, le décret n’impose
aucune obligation de change­
ment des plaques existantes.
L’usage de plaques non confor­
mes sur deux, trois ou quatre­
roues coûtera alors 135 euros
d’amende, contre 68 aupara­
vant. ■

è Bilan stable. 3.970 personnes ont
perdu la vie en 2011 sur les routes françaises
de métropole contre 3.992 en 2010.

Un balancier hérité des dinosaures ?

LOUVRE ■ 8,8 millions de visiteurs
Le Louvre a enregistré, en 2011, une hausse de 5 % de sa fréquentation qui a atteint le chiffre record de 8,8 millions de visiteurs. Il conforte ainsi sa première place
mondiale. La hausse est notamment due à
la part importante de visiteurs étrangers
(66 % des visiteurs).

LÉZARD SAUTEUR. Certains lézards modernes utilisent
leur queue comme le balancier d’un funambule pour se sta­
biliser dans les airs lorsqu’ils sautent. De petits dinosaures
carnivores avaient probablement recours à la même techni­
que pour sauter sur leurs proies. Mieux encore, des robots
peuvent être équipés d’une queue similaire à celle de ces lé­
zards pour leur permettre d’atterrir correctement sans s’écra­
ser ou se retourner, ont démontré des experts en biologie et
mécanique de l’Université de Californie à Berkeley (USA).
Pour les besoins de leur étude, ces scientifiques ont tout
d’abord filmé des margouillats (Agama agama), d’agiles lé­
zards répandus dans toute l’Afrique sub­saharienne et répu­
tés pour leur agilité, en train de sauter d’une plateforme hori­
zontale sur une paroi verticale. Ces observations montraient
clairement que les reptiles se stabilisaient durant leur saut
avec leur queue. Pour atterrir en douceur sur la paroi vertica­
le, les margouillats devaient en effet relever l’avant de leur
corps vers le haut et compensaient ce mouvement dans les
airs en orientant leur queue également vers le haut. ■

Un Français résidant au Cambodge est porté disparu avec ses
quatre enfants depuis le mois de
septembre dernier, a-t-on appris
de sources diplomatiques et policières selon lesquelles son domicile près de Phnom Penh a été
retrouvé inhabité.

VOL ■ Demi­tour

Un appareil d’Air France reliant
Houston à Paris a été contraint
à un demi­tour après 30 minu­
tes de vol à la suite de la décou­
verte d’un téléphone portable
dont le propriétaire n’a pu être
identifié à bord. ■

CANICHE ■ Tué

De nombreux internautes chi­
nois ont vertement critiqué les
autorités d’un aéroport du sud
du pays, les accusant d’avoir tué
gratuitement et cruellement un
caniche qui s’était échappé de
sa cage de transport. ■

CHUTE ■ Sonde russe

Des fragments de la sonde spa­
tiale russe Phobos­Grunt qui a
échoué à se détacher de l’orbite
terrestre pour prendre la route
de Mars pourraient retomber
sur terre le 15 janvier. ■


Documents similaires


Fichier PDF mt cantal 20120105
Fichier PDF mt cantal 20120107
Fichier PDF agenda du samedi 15 au dimanche 23 mars 2014
Fichier PDF agenda du samedi 17 au 25 janvier 2015
Fichier PDF agenda semaine du 11 au 19 janvier 2014
Fichier PDF agenda semaine du 8 au 16 fevrier 2014


Sur le même sujet..