Rapport a malek rejiba kantaoui .pdf


Nom original: Rapport a malek rejiba kantaoui.pdfTitre: Microsoft Word - Rapport_a_malek_rejibaAuteur: Administrateur

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par PScript5.dll Version 5.2.2 / Acrobat Distiller 9.4.6 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 10/01/2012 à 00:37, depuis l'adresse IP 95.176.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1728 fois.
Taille du document: 80 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


 
 
RAPPORT PARTIEL D’AUDIT 
Voilà ce que l’audit des 10 années aurait pu notamment révéler ! En ma qualité de 
commissaire aux comptes, de la copropriété j’ai pu obtenir et rechercher un certain 
nombre d’informations et de documents relatifs aux investissements réalisés par l’ancien 
« syndic » en rapport avec les sommes qu’il a réclamé et fait voter par l’assemblée. 
 
 

ANNEE 
ACQISITION 

 
 

DESIGNATION 

Tondeuse à gazon TORO 81 cm
2006  autotractée 
2006  Logiciel SIK 
Imprimante laser, Samsung ML‐
2006  2250 
Réseaux eau et électricité ‐ 1ère 
2006  tranche 
Réseaux eau et électricité ‐ 2ème 
2007  tranche 
Réseaux eau et électricité ‐ 3ème 
2008  tranche 
2009  Complément Réseaux Steg 
Système d'arrosage, 
2009  HYDROFLASH (phase 4) 
WAYCON Méditerranée ‐
24/02/2009  Horodateurs phase 7 
2010  Réseau TV 
Complément Système d'Arrosage 
2010  (phases 7 & Rocade) 
2010  Ordinateur 
2010  Agencement Stand de Publicité 
3 Caméras de surveillance 
2010  parkings 
2010  Onduleur 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

APPELS FONDS 
PRIX 
APPELS POUR 
INTERVENTION 
D'ACQUISITION INVESTISSEMENT 
5% 

4 895,850
39 872,300

295 000,000 

61 250,000

333 558,000

333 558,000 

40 750,000

333 558,000
36 638,000

474 028,000 
118 200,000 

45 470,000
61 863,000

256 000,000 

57 732,000

1 476 786,000 

267 065,000

1 386,600
295 000,000

26 224,000
56 848,000
250 000,000
18 742,000
939,300
14 500,000
2 162,540
1 140,300
1 415 464,890

 
OBSERVATIONS ET CONCLUSIONS 


Je n’ai pas pu obtenir les marchés et les contrats et particulièrement la qualification 
juridique de l’opération. Dans leurs rapports « moraux » les dirigeants de la Shotopek 
et le personnel écrivent avoir « cédé le réseau » à la SONEDE, la STEG et enfin à 
l’ONAS !!!. La Shotopek n’avait pas qualité de céder et d’aliéner les parties communes 
sans l’accord de la totalité des copropriétaires. Et le plus extraordinaire c’est que nous 
avons du payer plus de 900 000 Dt pour vendre notre bien.  
 



Je n’ai pas pu obtenir les marchés et les contrats bien qu’à plusieurs reprises j’aie 
demandé au nouveau «président» (Monsieur Malek Rejiba) de les obtenir sauf à 
poursuivre en abus de confiance en cas de refus. Le nouveau « président » a « signifié » 
à la Shotopek 4 à 5 demandes sciemment mal formulées et viciées à la base et n’a 
jamais voulu réclamer ces documents. 



L’obligation du mandataire, la Shotopek était de rendre compte annuellement aux 
copropriétaires en plus du budget pour obtenir les avances. Le mandataire n’a jamais 
rendu compte et nous ne savons pas aujourd’hui quel est le patrimoine du syndicat des 
Maisons de la mer et des jardins. Il ne nous est pas possible de vérifier que ce 
patrimoine n’a pas été inscrit à l’actif de la Shotopek et les TVA déduites par elle alors 
que nous  l’avons payé (y compris la TVA). Si ces biens d’une valeur de 1 415 464,890 
dinars, que nous avons acquis, étaient inscrits comme je le présume à l’actif de la 
Shotopek, alors nous seront en présence de fait délictueux que le commissaire aux 
comptes de la Shotopek, en même temps commissaire aux comptes du syndicat, aurait 
du relever et révéler aux copropriétaires et au procureur de la république. Au cas où la 
Shotopek deviendrait insolvable, nous ne manqueront pas de poursuivre le 
commissaire aux comptes pour réparer l’énorme préjudice que nous subissons. 



Pour réaliser les investissements la Shotopek a obtenu des copropriétaires le paiement 
de  1 476 786,000 Dinars ! Ils ont donc appelé 61 321,110 Dinars de plus. Ils doivent rembourser 
au Syndicat cette somme dans les plus brefs délais. 



Ils ont effectivement réalisé des appels de fonds de 267 065,000 Dinars au titre d’un 
« fond  d’intervention » d’investissements. Plus de 228 000 Dinars ont été détournés 
pour payer la retraite des salariés de la Shotopek et font l’objet d’une plainte au pénal. 
Ils  doivent être reversés sans délai au compte du syndicat. 



Il n’est pas possible pour l’ancien Syndic de compenser les dettes des copropriétaires 
pris individuellement avec les avoirs du Syndicat tels que décrits ci‐dessus. C'est‐à‐
dire que la Shotopek ne peut pas prétendre de ne pas rembourser sous prétexte que 
certains copropriétaires ont des impayés. En tant que Syndic, elle avait dans le 
règlement de copropriété et les décisions successives de l’Assemblée, les moyens 
juridiques pour recouvrer toutes les sommes imposées par l’assemblée. Si certains 
copropriétaires n’ont néanmoins pas payé, surtout s’agissant de Sousse Nord, des Ben 
Ali  et autres copropriétaires du même genre, c’est parce que le syndic n’a pas été 
diligent et il n’est pas question que les copropriétaires qui ont déjà payé se voient 
imposé le paiement de ceux qui n’ont pas payé, surtout les Ben Ali  ou apparentés et 
Sousse nord 



Sans qu’il soit encore nécessaire de le lui réclamer, la Shotopek doit rendre sans délai 
tous les investissements décrits ci‐dessus. 

 

 

 

 

 

 
Mohamed HAMZAOUI 


Aperçu du document Rapport a malek rejiba kantaoui.pdf - page 1/2

Aperçu du document Rapport a malek rejiba kantaoui.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Rapport a malek rejiba kantaoui.pdf (PDF, 80 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


rapport a malek rejiba kantaoui
rapport sur les action de rejiba malek depuis sa nomination
rapport moral definitif
pv reunion 14 janvier 2012 du comite syndical
pv comite syndical 18 11 11
ag 17 08 2013

Sur le même sujet..