Ex. mise en commun .pdf


Nom original: Ex. mise en commun.pdfTitre: Ex. mise en communAuteur: BORELS

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par PDFCreator Version 0.9.0 / AFPL Ghostscript 8.53, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/01/2012 à 18:41, depuis l'adresse IP 129.194.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 713 fois.
Taille du document: 33 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


CFP Genève

Cours de français
Stéphane Borel

Travail de mise en commun / réflexion / corrections sur la base des productions écrites

1.
a. On ne voit jamais leurs visages. Un décret protège leurs identités.
b. Ils ont été identifiés à l’aide de leurs cartes d’identités.
2.
a. Nous lui avons demandé se qu’il dissimulait dans sa main.
b. Que se soit sur terre ou dans les airs.
3.
a. Ces journalistes ont tellement à faire qu’ils s’intéressent prioritairement au
évènements majeurs.
b. Nous avons souvent à faire à des voyous.

4. La police n’a pas le droit de jouir d’avantages obtenus par le simple fait que
nous soyons porteurs de l’uniforme.

5. A l’heure des brigandages à répétition, des viols, des dealers de drogue, des
Roms (…), le pauvre rédacteur devait être frustré pour pondre un article de la
sorte.
6. Ils sont formés pour des situations telles que des prises d’otages et les
interpellations de personnes susceptibles d’être dangereuses.
7. A ces gens-là, j’ai envie de leur dire que…
8. Le plus attristant dans tout cela est de constater qu’il y aura des suites, alors
que des gens font des délits graves et ils ont presque moins d’histoires
9. La police est pointée du doigt depuis plusieurs mois, car beaucoup de sujets
sensibles sont mis sur la table et les journaux en raffolent. De fait, quand ils ne
trouvent plus rien à dire, ils cherchent de quoi remplir leurs colonnes (…)
10. ils opèrent dans tous les domaines, que ce soit la terre, mer, air
11. Certains voient le policier comme une personne corrompue qui profite de
certains avantages, tandis que d’autres ne perçoivent pas la situation de la
même façon. De ce fait, il est à relever que la présence policière dans un
établissement à grande fréquentation a un aspect préventif et dissuasif.
12. Selon certaines personnes, il y a une corruption et une injustice quant à ces
« faveurs » ; pour d’autres, il y a d’autres priorités à régler. De ce fait, sur qui
devons-nous prendre appui ?


Aperçu du document Ex. mise en commun.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


ex mise en commun
extrait de migrations et exils en mediterranee
bilan n 3 2014
la geste de zagor
refonte la politique
refonte la politique

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.33s