W15b Réglementation FFESSM .pdf



Nom original: W15b - Réglementation FFESSM.pdfTitre: Réglementation FFESSMAuteur: Dominique VERNHET

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Microsoft Word / Mac OS X 10.6.8 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 25/01/2012 à 10:28, depuis l'adresse IP 83.200.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1193 fois.
Taille du document: 891 Ko (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Théorie  Niveau  3  

FFESSM  ET  REGLEMENTATION  
1. LA  FFESSM    
1.1 PRESENTATION  


1935  :  création  du  premier  club  de  pêche  sous-­‐marine  



1955  :  création  de  la  FFESSM  



2010  :  elle  comporte  2500  clubs  et  SCA  (324)  



Elle  est  forte  de  150  000  licenciés  (2010)  dont  6  000  moniteurs  environ.  



Le  siège  est  à  Marseille  avec  une  antenne  à  Paris    



C’est  une  fédération  de  clubs,  administrée  par  un  comité  directeur  élu  tous  les  4  ans  

1.2 LA  FFESSM  ET  LA  CMAS  


1959  :  création  de  la  CMAS  sous  l'égide  du  Commandant  Jacques-­‐Yves  Cousteau  



Divisée  en  3  comités  :  Scientifique,  technique  et  sportif.  



Répartis  sur  22  commissions  



C’est   un   regroupement   de   fédérations,   qui   regroupe   90   fédérations   nationales   sur   les   cinq  
continents.  



Elle  est  composée  d’un  bureau  exécutif  et  d’un  bureau  directeur.  



Son  rôle  est  de  promouvoir  mondialement  l’activité  et  de  provoquer  des  thèmes  de  réflexion  sur  
l’activité  (par  ex  équivalences  cartes  CMAS).  

 
 

©  FFESSM  /  2010

FFESSM  et  Réglementation  –  Page  1/8

Théorie  Niveau  3  

1.3 STRUCTURE  ET  HIERARCHIE  

1.4 LES  COMMISSIONS  


Archéologie  



Audiovisuelle  



Environnement  et  Biologie  



Hockey  subaquatique  



Juridique  



Médicale  et  prévention  



Plongée  libre  



Nage  avec  palmes  



Nage  en  eau  vives  



Orientation  



Pêche  sous-­‐marine  



Technique  



Tir  sur  cible  



Souterraine  



Soit  14  COMMISSIONS  

 
 

©  FFESSM  /  2010

FFESSM  et  Réglementation  –  Page  2/8

Théorie  Niveau  3  

1.5 LA  COMMISSION  TECHNIQUE  NATIONALE  (CTN)  


C’est  un  organisme  consultatif  interne  de  la  fédération,  composé  par  les  Présidents  de  CTR  



En  charge  des  cursus  de  formation,  des  règles  de  pratique,  des  examens,  pour  la  plongée  à  l’air  et  
aux  mélanges.  (dont  TIV  et  RIFAP)  



S’appuie  sur  les  CTR,  le  collège  des  Instructeurs  Nationaux  



Déclinaison  au  niveau  régional  (CTR)  et  départemental  (CTD)  

1.6 LA  REGION  PM  (PYRENEES    MEDITERRANEE)  


Un  comité  interrégional  CIR  PM  pour  2  académies  :  Toulouse  et  Montpellier  



Election  tous  les  4  ans  par  les  Présidents  de  club  



11  Comités  départementaux.  



200  clubs  associatifs  et  14  structures  professionnelles  agrées.  



12400  licenciés  environ  



Une  CTIR  :  président  Bernard  FABIANI  



Un  collège  des  instructeurs  régionaux  

2. LES  CERTIFICATS  MEDICAUX  


Obligatoire  pour  le  niveau  I  avec  présentation  du  questionnaire  fédéral.  



Obligatoirement   délivré   par   un   médecin   fédéral,   ou   C.E.S   médecine   sportive   ou   équivalent   pour  
présenter  un  niveau  supérieur  ou  égal  à  II.  



Particularité  de  la  plongée  enfant.  

3. LES  RESPONSABILITES  
3.1 LA  RESPONSABILITE  CIVILE  CONTRACTUELLE  
Elle   apparaît   chaque   fois   qu’il   peut   être   démontré   le   non   respect   d  ’un   contrat.   Le   seul   fait   de   la   relation  
élève  moniteur  est  de  nature  à  engendrer  un  contrat  implicitement  passé  entre  les  deux  parties.  
Exemple   :   Un   plongeur   qui   prête   un   gilet   défectueux   à   un   équipier   qui   se   blesse   en   l’utilisant,   engage   sa  
«  RCC  »  si  l’on  estime  que  la  panne  est  due  au  hasard.  

3.2 LA  RESPONSABILITE  CIVILE  DELICTUELLE  
Elle  consiste  à   nuire  à  autrui  en   commettant   un   délit,   ce   qui   sous   entend   qu’il   y   a   eu   une   faute,   un   préjudice  
et  un  lien  de  causalité  entre  les  deux.  
Exemple  :  Un  plongeur  qui  tombe  sa  bouteille  et  qui  cause  un  dommage  au  matériel  d’un  équipier  engage  
sa  responsabilité.  
 
 

©  FFESSM  /  2010

FFESSM  et  Réglementation  –  Page  3/8

Théorie  Niveau  3  

3.3 LA  RESPONSABILITE  PENALE  
C’est  l’action  de  faire  une  faute  (toujours  considérée  en  regard  du  code  pénal  et  du  non  respect  de  la  loi)  
qui  crée  le  risque  de  voir  engager  sa  responsabilité  pénale.  
Exemple   :   Un   moniteur   contrôlé   sans   moyen   de   communication   à   bord   de   son   embarcation,   donc   en  
infraction,  est  passible  d’une  amende  au  pénal,  même  si  aucun  préjudice  n’est  démontré.  

3.4 CONTROLE  ET  ACCIDENTS  

4. LES  ASSURANCES  
4.1 L’ASSURANCE  RESPONSABILITE  CIVILE  :    
Elle  est  obligatoire  pour  les  structures,  les  moniteurs  et  les  plongeurs  en  structures.    


Couvre  les  dommages  causés  à  autrui.  



Est  inclus  dans  la  licence  fédérale.  



Validité  :  celle  de  la  licence  :  du  15/09/11  au  31/12/12  

4.2 L’ASSURANCE  COMPLEMENTAIRE  INDIVIDUELLE  :  
Elle  est  facultative  et  couvre  les  dommages  causés  à  l’assuré.  

 
 

©  FFESSM  /  2010

FFESSM  et  Réglementation  –  Page  4/8

Théorie  Niveau  3  

4.3 ASSURANCE  ET  RESPONSABILITE  

5. LE  SPORT  EN  FRANCE  
5.1 TEXTES  PRINCIPAUX  


La  loi  de  1984  



Pour  la  plongée,  le  Code  du  Sport,  articles  A322-­‐71  à  87  et  annexes  III-­‐14  à  17  :
http://www.infoplongee.fr/ctn/manmon/34_Code_du_sport_air.pdf  



Pour   la   plongée   aux   mélanges   :   arrêté   du   9/7/2004,   repris   dans   le   code   du   sport,   articles   A332-­‐88  à  
322-­‐115  et  annexes  



Ces   2   arrêtés   ainsi   que   la   quasi-­‐totalité   des   textes   dans   le   domaine   sportif   sont   désormais  
regroupés  dans  le  code  du  sport  (nouvelle  nomenclature,  depuis  avril  2008).  

5.2 LA  HIERARCHIE  DES  TEXTES  
Ecriture  de  la  Loi  :  Textes  Cadres  

Explication  de  la  Loi  :  Textes  d’Application  

Lecture  de  la  Loi  :  Textes  d’interprétation  

 
 

©  FFESSM  /  2010



La  Constitution  



Droit  international  et  Européen  



Loi  



Décrets  en  CE  



Décrets  Simples  



Arrêtés  ministériels  



Arrêtés  préfectoraux  



Arrêtés  municipaux  



Actes  administratifs  



Jurisprudence  



Instructions,  notes,  circulaires.  
FFESSM  et  Réglementation  –  Page  5/8

Théorie  Niveau  3  

5.3 LE  CODE  DU  SPORT  

5.3.1 Les  espaces  d’évolution  :  


De  0  à  6m.  



De  6  à  12m.  



De  12  à  20m.  



De  20  à  40m.  



De  40  à  60m.  

5.3.2 Les  aptitudes  :  
Espace  d’évolution  

Aptitudes  à  plonger  
encadré  par  un  guide  de  
palanquée  

Aptitudes  à  plonger  en  
autonomie  

0-­‐12  m  

PE1  

PA1  

0-­‐20  m  

PE2  

PA2  

0-­‐40  m  

PE3  

PA3  

0-­‐60m  

PE4  

PA4  

Le  plongeur  doit  désormais  justifier  «  auprès  du  directeur  de  plongée  des  aptitudes  mentionnées  à  l’annexe  III-­‐
14a,   notamment   avec   la   présentation   d'un   brevet,   carnet   de   plongée   ou   diplôme.   En   absence   de   cette  
justification,  le  directeur  de  plongée  évalue  les  aptitudes  de  l’intéressé  à  l’issue  d’une  ou  plusieurs  plongées  »  
(Art.  A.  322-­‐81-­‐1).  
 
Une  aptitude  peut  être  vue  comme  une  compétence  reconnue  par  :  


Des  brevets  



L’expérience  acquise  (carnet  de  plongées)  



Une  ou  plusieurs  plongées  d’évaluation  

 
 

©  FFESSM  /  2010

FFESSM  et  Réglementation  –  Page  6/8

Théorie  Niveau  3  

5.3.3 Les  aptitudes  &  les  qualifications  fédérales  :  


Filière  encadrée  :  



Filière  autonomie  :  



Liens  entre  les  filières  :  

 
 

©  FFESSM  /  2010

FFESSM  et  Réglementation  –  Page  7/8

Théorie  Niveau  3  

6. LES  PISCINES  


Elles bénéficient d’un règlement intérieur.



Elles peuvent être publiques ou privées.



Elles sont placées sous l’autorité d’un responsable.

 
 

©  FFESSM  /  2010

FFESSM  et  Réglementation  –  Page  8/8


Aperçu du document W15b - Réglementation FFESSM.pdf - page 1/8

 
W15b - Réglementation FFESSM.pdf - page 3/8
W15b - Réglementation FFESSM.pdf - page 4/8
W15b - Réglementation FFESSM.pdf - page 5/8
W15b - Réglementation FFESSM.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


w15b reglementation ffessm
avis examens gp n4 2021 printemps
08 pe40 memento plongeurs
w15 arrete juillet 2009
codep66 stage perfectionnement 02 03 juillet 2016
inscription nitrox confirme

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.023s