Conférence Gaetano Manfredonia.pdf


Aperçu du fichier PDF conference-gaetano-manfredonia.pdf - page 1/39

Page 12339




Aperçu texte


Histoire de la chanson anarchiste
Autour de la conférence de Gaetano Manfredonia
Docteur en histoire, auteur de recherches et travaux sur l'histoire des courants anarchistes en Italie et
en France

(19 ème hommage à Anne et Eugène Bizeau, Massiac le 11 octobre 2009)

« Sur un plan politique, nous sommes sous la 3ème République, avec 3 étapes importantes :
- 1871 à 1879, fondation et consolidation de la République face aux tentatives de restauration de
la Monarchie.
C'est la période qui suit l’échec de la Commune (mai 1871) et celle de l’A.I.T., la 1 ère
Internationale (fondée en 1864, dissoute en 1876).
- 1879 à 1898, Crise du régime avec le « Boulangisme », affaire DREYFUS, essor du mouvement
syndical avec la fondation de la 1ère C.G.T., lois syndicales et sociales, apparition du socialisme
parlementaire.
Cette période, en particulier de 1880 à 1894, est celle des années marquées par « la
propagande par le fait » (attentats anarchistes des années 1892 à 1894). Ce sont ces années
1880 qui voient naître Bizeau et Couté.
- 1898 à 1914, évolution vers la Gauche, questions des « rapports de l’Eglise et de l’Etat », et
questions sociales (agraires, ouvrières, fonction publique) »
C'est la période dite de la « belle époque » (années 1900 à la 1ère guerre mondiale (1914),
avec de très nombreux conflits sociaux, période d’écriture de COUTE et BIZEAU.

« L’Histoire moderne » MALLET et ISAAC

Généralités sur la chanson politique :
-

« La chanson se prête admirablement à la transmission et à la vulgarisation des
idées et mots d’ordre…Et le 19ème siècle, en particulier la deuxième moitié, est
riche par sa puissance mobilisatrice sur les plans sociaux, politiques et
idéologiques.

-

Des générations de chansonniers professionnels « engagés » ou de simples
amateurs militants vont ainsi se succéder, en donnant corps, enrichissant et
renouvelant le répertoire de la chanson révolutionnaire en général, anarchiste
en particulier, en créant, ce faisant, un répertoire spécifique du mouvement
libertaire

-

Moyen d’agitation et d’éducation populaire, la chanson sera au 19 ème siècle un
canal d’expression et de communication privilégié compte tenu de l’illettrisme
important, de la rareté des journaux, et bien sûr de l’absence de médias tels que
nous les connaissons aujourd’hui (radios, télévisions).