Capital 246 100 11 .pdf


Nom original: Capital_246_100_11.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par , et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 24/02/2012 à 12:26, depuis l'adresse IP 90.31.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1579 fois.
Taille du document: 545 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N° et date de parution : 246 - 01/03/2012
Diffusion : 335680
Page : 100
Périodicité : Mensuel
Taille : 100 %
Capital_246_100_11.pdf
883 cm2
Site Web : http://www.capital.fr

Vousvoulezacheter
quelesbanques

Les vendeurs lâchent

dulest maislestaux
,

'

intérêt menacent

d

derepartir
hausse

à

Lestaux

la

Lesbonnes

.

emprunt devraient

'

d

encoregrimperavant été
'

stratégies adopter.
à

l

une bonne
pour lescandidats
Alors que
marché immobilier
achat

'

à

l

!

d

janvier

s'

Amoins

pertedutriple
de France nerisquepas

et

emprunteurs

le

,

le

par

,

prédire

été

plausible

'

d

s'

Pour 1200euros

il

en

et

à

0

,5

,

(

)

deviendrait mission impossible...
0

emprunt
actuel
'

40000 euros

d

2

'

apport

d

CAS

)

Pouvoir
achat
actuel

Taux

'

plus

la

estune
,

:

emprunt

'

d

3

(

CAS

2

:

'

(

)

crédit
,05%%

4

Ajustement
souhaitable

3

(

des prix

)

57me

,05%%

4

,

,

achat

'

d

)

créditsur

:
1

survingtans en
Ile-de-France

,

Pouvoir

d

quinzeans en
province

mais régulière qui
septembre

,30%%

4

38

,7

)

,596

-1

me

4
(

,9%%

-1

'

d

,

redresser de ,25
point
mais emprunter surdesdurées
devingt-cinq ansouplus

Taux

de mensualité

la

augmentation modérée

»

:

haussedestaux

la

,

hypothèse

à

,

impactde

modérée des taux

L

et

Pauline Janicot

à

,

/

crédit immobilier.

,

0

,

le

1

hausse destaux du

la

.

le

,

Scénario
impactencasdehausse

ampleur une

l

Fragilisées

«

.

'

'

.

crise lesbanques
commencent augmenter leurs
marges deviennent deplusen
plus frileuses pour financerles
projets prévient Jérôme
Robin du site de
courtage
Vousfinancer.com Résultat non
seulement les taux pourraient se
par

même

accélération de

,

'

courtier Empruntis Pour
réduire
risque lesbanquiers
L

,

,

l

,

'

à

ici

et

)

Si

pas traîner carlesconditions
de créditrisquent fortdese

l

est difficile

deremise vousêtes décidé
acheter mieuxvauttoutefoisne

'

vous parviendrez

contracter unprêt
tourdumarché.
Mais pour gagner dutemps
mieuxvaut faireappel un

,

à

,

'

d

à

enfaisant

,

Observatoire

'

CSA

à

d

,

)

toujours

»

:

crédit logement

Et

,

dégrader

d

'

(

a

.

endettement

et

d

personnel

à

maximum detaux

à

y

.

d

depuis deux

moins 20%% apport
assure Ma&Bernier du

contraction

unan voire
encasdetravaux dans
neuf lespromoteurs aux
abois consentent jusqu' 10%%
il

pas

.

10%% moins

davantage

et

(

«

salariés

incidentdepaiement
trois ans 30%%

'

.

une
prévisible du
crédit en2012
évaluée
prèsde20%%
Résultat

positiondeforce pour négocier
cherqu'

si

,

la

'

'

,

à

.

.

.

'

5

les
à

'

l

mètrecarréde

,

le

'

l

S'

,

trierontlesclientssur
volet Une tendance déjà
oeuvre Ellesnefinancent
quasiment plus que les
enCDI disposant au
le

l

l

est que

c'

,

«

»

.

,

'

Dans ancien vousêtes déjà en

le

le

d

Emprunter sur
vingt-cinqansnesera
bientôt pluspossible

.

endetter

,

ultraprudentes

.

,

,

,

,

,

.

,

banques devenues

Annoncée 13janvier
dernier cettedégradation va
eneffetaffaiblir unpeuplusles
établissements bancaires qui
détiennent eux-mêmes des
milliards eurosdedette de
Etatfrançais Lesmarchés
vont doncleurprêter moins
facilementde argent
des
tauxplusélevés

de20%%dans neuf
cequinemanquera pas defaire
chuterlesprix Lemouvement
de baisseestdéjà enclenché
dansplusieursgrandes villesde
province ainsi que dansles
quartiersparisiens populaires.
ancien

:

problème

d

arranger

raccourciront aussi les durées
deremboursement
surtrente ansest déjàardu
dansbeaucoup de banques
avertit LudovicHuzieux
directeur associé ducabinet
Artémis Courtage Certes
votre dossiertient route

montrentnos
cenesont aupire

quiseraient perdus Le

carrés

situationdes

la

achat immobilier

le

que deux ou trois mètres

A

'

la

'

d

'

calculs

n'

.

anticipent pour2012 unrecul
aumoins 15%% desventes dans
l

,

la

'

d

à

plus imaginable depuis six

mois Mais

professionnels

,

pouvoir
comme

en béton
endetter
moinsde4%% était déjà

le

Enfin
tourne au ralenti
les
depuis

avoirundossier

'

nouvelle

ici

CAS

porterait les

prochain
,

3

:

crédit

survingt-cinq

tauxsurvingt ansde
,05%% aujourd hui
unniveau situé entre
,30
,55%%

ans

'

,35%%

4

Paris

à

,

28

m2

,7

,60%%

4

28

,1

me

-

2

,3%%

4

à

4

et

CAS

:
4

crédit

surtrente ans

4

,75%%

4

,

(

scénarios

1

et

tableau

2

.

)

enprovince

denotre

Riende

désastreux quant au
WIII111111111111

,9ffler

1

76

,2

m2

,00%%

5

74

,2

me

.

0

:

.

0

:

1

.

)

,6%%

Hausse modérée ,25 point Hausse moyenne
Taux hors assurance
point Forte hausse point
carré Paris de 580euros enIle-de-France de 283 euros pour les grandesvilles de
:

(

-2

2

,5

(

à

5

)

3

et

,

)

1/2
Copyright (Capital)
Reproduction interdite sans autorisation

Vousfinancer.com

N° et date de parution : 246 - 01/03/2012
Diffusion : 335680
Page : 101
Périodicité : Mensuel
Taille : 100 %
Capital_246_100_11.pdf
883 cm2
Site Web : http://www.capital.fr

Profitezdessoldesavant

restreignent

robinetducrédit.
Déjà enjanvierdernier

courtier spécialisé entantque

vement

:

grossiste

négociera votre

il

à

,

la

souscription

enligne

pourcedernier

ONT

L

encore
,97%%

3

.

pas exclure
suffirait pourcela

que

France

la

,27%%

3

l

d

.

n'

à

,

surlestaux intérêt
court terme Ceux-ci
inversedestaux fixes nesont pas
déterminéspar marché
mais fixés par Banque
centrale
européenne quiles
plus bas possible afinde
relancer machine
taux
économique Ces prêts
variables affichent
actuellement autour
indexées

.

ouqu' unefaillitede
Grèce accentue charge des
investisseurs

,

le

,

»

1

c'

le

,

1

2

dutauxinitial Pour que

D

de

3

,

(

s'

,

faudra-t-ilque lestauxcourts
restent bas pendant aumoins
trois ouquatre ans Vu
crise pari est
ampleur de
pastrèsrisqué affirme
Philippe Taboret Pauline Janicoto
'

«

.

la

Scénario

2

Scénario

:

impact encas dehausse
moyenne destaux

le

n'

,

,

.

le

Leplus

,4%%

3

)

.

probable est
que lestaux

Dequoi

apprécient

Taux

Pouvoir

emprunt

'

d

,30%%

4

,55%%

4

,85%%

4

,25%%

5

'

d

achat

56
37
27
72

,2

des prix

)

m2

mt

,4

,3

Taux
d

4
-

m2

"5

d

achat

Ajustement
souhaitable

3

,80%%

4

,8%%

,05%%

5

,5%%

,35%%

5

,1%%

54
36
26
68

,75%%

5

,6

m2

)
0

-

7

me

,7

LudovicHuzieux
directeur associé
Artémis Courtage

m2

,6

,2

point

,

d

des prix

)

,4

'

'

)

-

3

'

0

,9%%

"2

1'
'

Pouvoir

emprunt

'

(

ma

,9

'

0

dans les
sixprochains
mois.

:

haussedestaux

'

Ajustement
souhaitable

3

3

de

impactencasdeforte

'

l

»

achatimmobilier

'

l

avèregagnante encore

s'

d

'

.

opération

s'

'

deprêtsurvotrepouvoir

»

2

à

général adjoint du
Cafpi après nos
scénario dutableau

simulations

«

ou

est-à-dire dont
tauxnepourra pasgrimper de
plus de ou points au-dessus
à

.

directeur

alorsfermerdéfiniti

il

,

la

,

,

.

sécurité

desprêts variables dits capés

,

maintient

'

courtier

.

la

l

.

l

,

1

dettes souveraines Malen
point certaines banques

à

'

à

«

point avant été prochain
estimePhilippe Taboret

la

la

'

d

.

à

,

,

serait
envolée des

taux fixe La
hausse pourrait atteindre

crise inspire
plus confiance aux

à

s'

,

trim 2010

le

la

pourraient

l

'

,

.

à

le

enrayer

d

,

d

d

'

incapable

crédits
habita
pour unachat
ans neuf ou
ans ancien.
à

,

'

'

Il

seraient eux carrément exclus
du crédit Sauf
orienter sur
lesoffres taux variable

,

taux
intérêt
longterme sur
lesquels sont indexées
lesoffres de crédit

Taux moyen des

à
5

(

)

la

,

probable

baisse de

la

,

plus

dramatique

trim 2011

à

selon noscalculs les
emprunteurs lesplus fragiles
10%%

L

conséquence

A

).

e

mêmetemps

'

.

n'

.

le

de nouveaux
autre
emprunteurs

LES TAUX DE CRÉDIT
RE BONDI
DEPUIS
FIN2010

Un scénario plus
noir esttoutefois
à

s'

,

(

"

moins quelesprix
devente ne alignentdans
A

Etat français ne

'

l

queles

-

acquéreurs pourraient perdre.

sebattaient pluspour attirer

et

,

Meilleurtaux sous
une

carrés exactement

la

le

à

,5

Crédit agricole
Société
générale deux établissements
notedégradéedans foulée

decelle de

à

à

7

la

,

'

d

,

à

réduirede10 15%% montant
des mensualités parrapport
uncrédit classique Par
nefaudra souscrire que

l

-

à

,

1000
euros sont mêmeréduits
zéro
chezCredixia Empruntis
d

à

'

le

.

réserve

c'

,

et

estalorsjusqu' équivalent
une pièceentière
mètres
'

le

,

place lesmeilleures conditions
de crédit Leurs honoraires

souvent plafonnés

crédit

le

,3%%

-

8

m2

"

,7%%

,8?
/

9

0

"

t>

accordé pour un dossier de bonne qualité
province

Sur base un prix moyen fraisde notaire inclus de 360 euros
Baisse duprix aumètrecarré nécessaire pour permettre
emprunteur degarder même pouvoir
'

.

3

la

d

8

le

,

(

)

,

'

.

4

à

)

'

l

le

(

d

mètre
achatimmobilier.

2/2
Copyright (Capital)
Reproduction interdite sans autorisation

Vousfinancer.com


Aperçu du document Capital_246_100_11.pdf - page 1/2

Aperçu du document Capital_246_100_11.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Capital_246_100_11.pdf (PDF, 545 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


capital 246 100 11
dossiercapitalseptembre18
acheme mag juin 2015
actu immo juillet 2011
guide credit immobilier
csf campagne immo pi1712 dep a5 3v 09 1

Sur le même sujet..