LES DIX COMMANDEMENTS DU PROVIDING .pdf



Nom original: LES DIX COMMANDEMENTS DU PROVIDING.pdfTitre: Microsoft Word - I – Préambifle.docxAuteur: Antoine Chevrier

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Microsoft Word / Mac OS X 10.6.6 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 27/02/2012 à 11:40, depuis l'adresse IP 194.203.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1231 fois.
Taille du document: 1.4 Mo (13 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


 
 
 
 

LES DIX COMMANDEMENTS
 

DU PROVIDING
 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 

PROVIDING  
PARCE QUE 2012 SERA CHAUDE

 

 

 

 

Préambule  
Préambifle    
 
 
Chers   amis   providers,   voici   venu   le   temps   d’enfin   mettre   sur   CONNARD  regarde  à  droite  !!  
marbre   nos   dix   commandements.   Afin   que   soit   laissé   au   monde,   à      
l’avenir,  au  cosmos,  à  la  vie,  à  l’amour,  une  marque  que  dis-­‐je  un  sillon      
gravé  dans  le  roc  afin  que,  dehors,  restent  les  takers,  parce  que  y’a  pas     (1) note   pour   Q   :   “pour  
de  «  je  vais  chercher  mes  clefs  »,  for  ever  and  ever  (1).  
toujours”  en  français.  
 
 
 
 
Cette  pierre  de  Rosette  est  laissée  à  la  postérité,  et  telle  la  règle  
(2) dixit   Q   qui   ne   sait   pas  
écrire  
de  Seins  Moufle  (2),  tu  devras  la  lire,  la  répéter,  l’intégrer,  la  pénétrer,    
la  moufler  (3),  la  duiter,  la  bifler,  nuits  et  jours,  jours  et  nuits,  dans  le  
(3) Moufle,  définition  :  Une  
(ou  un)  moufle  (muffula  
bus  comme  dans  ton  anus  (parce  que  quand  la  rivière  devient  rouge,  
en  latin  médiéval)  est  un  
il  faut  prendre  le  chemin  boueux),  dans  le  tromé  comme  dans  ton  nez,  
dispositif  mécanique  qui  
permet  le  levage  d'une  
poil  au  nez.  
charge  par  plusieurs  brins  
 
de  câble,  afin  de  
démultiplier  l'effort  de  
 
Et  BIM,  in  the  face,  dans  tes  fesses  !  
traction.  
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

2  

 

 

I  

 

Commandement  Premier  :  

 

-­‐    Giving  Love  -­‐  
« Provider tu seras, Taker tu ne deviendras pas. »
 
 
Un   provider,   c’est   quelqu’un   qui   donne,   qui   fournit,   parce   que  
«  provide  »  en  anglais  ça  veut  dire  «  fournir  »  (4).  Et  nous  les  providers,  
on   fournit   de   l’amour   en   barre,   sans   conditions   et   gratuitement,   ça  
s’appelle   l’uncontional   love   (l’  amour   inconditionnel   en   anglais).  
Contrairement,   aux   takers,   qui   prennent,   eux,   de   l’amour,   parce   que  
 
«  take  »,  en  anglais,  ça  veut  dire  «  prendre  ».  
 
 
Bref,   «  giving   love  »   (donner   de   l’amour   en   anglais)   sera   ton    
 
credo.  
 
 
 
 
Attention,   cette   opposition   va   bien   au   delà   du   leardership,   un      
provider,   n’est   pas   qu’un   leader   (meneur),     c’est   bien   plus   que   cela,    
c’est   aussi   un   prophète,   un   distributeur   de   valeur,   un   ascenceur   du      
friendship.    
 
 
Un   taker   n’est   pas   non   plus   un   simple   follower   (suiveur),   c’est      
aussi   un   frein,   un   ralentisseur,   un   aspirateur   de   volonté,   un    
amourophage,   un   tourbillon   d’inertie   ou   bien   parfois   même   un      
aquaphile,  qui  est  même  capable  parfois  de  tremper  ses  lèvres  dans  un    
 
verre  d’eau  du  robinet.  
 
 
 
 
Parce  que  tu  ne  parles  pas  ou  peu  anglais,  tu  restes  un  provider,      
et  en  français,  toutes  les  chansons,  tu  traduiras.  (5)  
 
 
Parce   qu’aussi,   un   provider   a   parfois   un   coup   de   mou.   Ces  
faiblesses   là   tu   ne   laisseras   pas   passer.   Un   petit   «  Il   faut   me   le   dire   si   je  
suis  trop  exigeant  »  sera  de  bon  ton.  
 
 

 

 

3  

(4) Conjugaison  du  verbe  :  
Je  provide  
Tu  provides  
Elle/Il  provide  
Nous  providons  
Vous  providez  
Ils/Elles  provident  

(5) Ndlr  :  Je  vais  seulement  
casser,  oui  casser  ton  
cœur.  Je  te  mets  en  
garde,  je  te  mets  garde.  
OHOHOHHHH  oh  oh  !  
(attention  aux  
enflammements  
d’Antoine)  

 

 

 

II
V
VI  

Commandement  II  :  
-­‐    Trink  to  Drink  (6)  -­‐  

 
 

« Le verre à la main, trinquer avec ton voisin tu devras. »

 
Lorqu’en   soirée,   un   provider   lance   le   signal   du   glass   of  
friendship  (ou  verre  de  l’amitié),  lever  ton  cul  tu  devras,  et  un  taker  tu  
ne  seras  pas.  
 
 
Se   lever,   ça   signifie,   se   mettre   DEBOUT,   lever   son   verre,   ça  
signifie   mettre   le   cul   du   verre   au   minimum   au   dessus   du   haut   du  
crâne   du   plus   haut   provider.   Trinquer,   c’est   l’étape   indispensable  
avant   de   tremper   ses   lèvres   dans   le   nectar.   Trinquer,   cela   signifie  
regarder   en   face   ton   destin,   ou   ton   voisin,   et   faire   retentir   avec   le  
verre   un   bruit   (7),   accompagné   accessoirement   d’un   râle   franc   et  
volontaire  (8).  
 
 
Sans  reposer  ton  verre,  d’un  trait  tu  boiras  le  liquide,  et  à  la  fin  
de  ta  goulaye  tu  crieras  :  «  une  formalité  !!!,  une  for-­‐ma-­‐li-­‐té…  ».  
 
 
Bien  sûr,  dans  le  verre  de  ton  voisin  tu  ne  boiras  pas,  mais  en  
cas   de   désertion,   dans   son   verre   tu   cracheras.   Trinquer   avec   un   verre  
vide  tu  ne  pourras  pas,  avec  de  l’eau  je  n’en  parle  même  pas.  
 
 
 
Chez  nous,  les  chauffeurs  de  canapés  ou  autres  amis  des  
soirées  de  cuisine,  les  cagettes  en  somme,  c’est  dehors,  DE-­‐HORS,  
parce  qu’on  n’est  pas  à  CagettesLand  (le  pays  des  cagettes)  !  
 
 
 
 
 

 

4  

 
 
(6) note  pour  Q  :  «  trink  »,  en  
anglais,  ça  n’existe  pas,  lâche  
ton  dico  
 
 
 
 
 
 
(7) Exception  est  faite  aux  
shooters  en  bois  
 
(8) Exemple  conseillé  par  la  
rédaction  :  «  ALLER  LES  
MECS,  ON  VA  PAS  SE  LAISSER  
ABATTRE  =  !  »  
 
 

 

 

 

III
V
VI  

Commandement  III  :  
-­‐    Water  Time  -­‐  

 
 

« Boire de l’eau tu ne devras pas »

 
Saturnisme  et  tout  est  dit.  Parce  que  dans  l’eau  il  y  a  du  plomb…  
 
 
Démonstration  :  
 
A  =  Axel  ;  B  =  Bière  
A+B=VT*  ó  Provider  
*vomi  technique  
 
A  =  Antoine  ;  B  =  Badoit  
A+B=FC*  ó  Taker  
*fémur  cassé  
 
 
Exception  :  le  «  Water  Time  »  :  
 
 
Le  code  autorise  de  boire  1,4  L  maximum  du  breuvage  translucide,  à  partir  et  seulement  
à   partir   de   4h23   du   matin,   afin   que   la   bière   du   petit   déjeuner   soit   accueillie   dans   un   moment   de  
happiness  (bonheur  en  anglais).  
 
 
Chez  nous,  les  accros  du  robinet,  c’est  dehors,  DE-­‐HORS.  

 

5  

 

 

 

 

IV
V
VI  

Commandement  IV  :  
-­‐    In  the  teeth  -­‐  

« Chez nous les handicapés, c’est dehors :
 
 

ton intégrité physique tu préserveras »

 
Qui  fait  le  malin,  tombe  dans  le  ravin  !  (9)  
 
 
Exemples  à  ne  pas  suivre  :  
 
 
Félix,   de   ton   escalier   tu   t’éloigneras,   tes   dents,   tes   lunettes,   ton  
front  tu  préserveras.  
 
Stouf,  les  barrières  tu  éviteras,  ta  joue  te  remerciera.  
 
Antoine,  sssss  …  pas  évident.  
 
Quentin,  Alban  tu  ne  pourchasseras  pas,  même  après  moultes  
boulettes  reçues,  in  the  face.  En  parlant  de  face,  d’Alban  alias  double  
face,  arrête  le  ski.  
 
Théo,  en  bas  des  côtes  tu  resteras,  ton  souffle  tu  reprendras.  
 
 
Le   handicap,   ça   marche   aussi   avec   les   moches.   Les   moches  
chez  nous  c’est  dehors,  DE-­‐HORS.  
 
 
 
 

 

6  

(9) pensons  à  Georges  qui  y  a  
perdu  sa  couille  

 

 

 

 

V
VI  

Commandement  V  :  
-­‐    Don’t  touch  the  Abricot  -­‐  
« Hors du pantalon, ta main tu garderas »
 
 

 
Si  à  la  St  Valentin  elle  te  tient  la  main,  y’a  pas  de  «  vivement  la  
Ste  Marguerite  »  !  
 
Collée  à  ton  verre,  ou  sur  l’épaule  de  ton  voisin,  ta  main  (et  pas  
ta  bite)  restera  !  
 
 
Ton   maître,   Quentinsoutra,   tu   écouteras  ;   mais   dans   un  
cinéma,   tu   ne   défourailleras   pas.   Cela   dit,   à   défaut   d’un   Thiolon,   ton  
thermomètre  tu  te  mettras  bien  profond.  
 
 
Axel,  un  trou  est  un  trou,  une  bite  n’a  pas  d’œil  mais  elle  a  son  
orgueil.  Bichon,  sous  la  tente,  tu  ne  dézingueras  pas.  
 
 
Mention   spéciale,   pour   les   conseils   suivants,   toute  
ressemblance   avec   avec   un   personnage   connu   serait   fortuite,   et   non  
pas  duite  (10)  :  
De  tout  cabricot,  tu  t’éloigneras.  
Des  grandes  lèvres,  tu  te  méfieras.  
Des   photos,   sans   les   tremper,   tu   regarderas,   et   d’un   mouchoir   tu  
t’effleureras.  
 
 
 «  Don’t  touch  the  Abricot  »,  ça  marche  aussi  pour  les  enfants,  
quoique  tant  que  y’a  du  poil,  c’est  légal  et  quand  y’a  pelouse,  y’a  
match,  cassedédit  PédoBear.  
 
 
Lorsque   l’on   te   dit   «  Kiss   my   ass  »,   tu   répondras   «  Faisons  
comme   ça  »  !   Mais   lorsque   l’on   te   dit   «  Vous   dansez  ?  »   tu   répondras  
«  Tu  vas  redescendre  d’un  étage  toi  !!  ».  
 
 
Pour   ce   qui   est   de   l’exhibition,   même   si   les   photos   interdites  
sont   toujours   permises   (font   exceptions   les   culs   de   poules  
récurrents),  de  retenue  en  soirée  tu  feras  preuve.    
 
 
 
 
 
 

 
7  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
(10) Duite,  définition  (Q)  :  
Aller  et  retour  en  
tapisserie  
 

 

 

VI  

Commandement  VI  :  
-­‐ La  brèche,  le  donjon,  les  halles,    
tel  est  notre  ghetto  -­‐  
« Niort tu ne renieras pas »
 
Parce  que  les  beaufs  que  tu  critiqueras,  aux  «  Remparts  »  tu  les  
retrouveras.  
 
Parce  que  si  tu  comprends  que  le  Bureau,  en  anglais  ça  se  dit  
aussi  Bureau,  tu  es  un  vrai.  
 
Parce   que   tu   es   prêt   à   sortir   dans   la   rue   pour   défendre   les  
dragons  (11).  
 
Parce  que  tu  ne  te  bouges  pas  le  fion,  tu  restes  au  bar  comme  
un  con  mais  que  tu  défends  Niort,  la  ville  de  tous  les  sports.  
 
 
Parce   que   «  salaud   de   pauvres   nous   sommes,   et   enculés   de  
riches   nous   brimons  »,   en   Martinique,   tu   ne   partiras   pas,   à   Niort   tu  
reviendras.  
 
Mais  généreux  tu  seras,  des  verres  à  tes  amis  tu  offriras,  sans  
conditions,  avec  amour  et  désintérêt  (cf  provinding,  giving  love).  
 
En  pintes,  tes  amis,  tu  rembourseras.  Ton  bobo  tu  ne  feras  pas.  
 
 
Parce  que  tout  cela,  tu  l’as  vécu  et  tu  le  comprends  :  
-­‐ du  bleu,  du  blanc,  pour  l’espoir,  les  Chamoix  pour  la  victoire  
-­‐ la  Venise  verte,  c’est  pas  en  Italie  
-­‐ les  assurances  
-­‐ Niort   la   ville   des   divorces,   des   voitures,   des   pavillons,   des  
labradors,  des  Scénics  
-­‐ La  Brèche,  ça  n’a  rien  à  voir  avec  Roland  
-­‐ Le  cac,  ça  n’a  aucun  rapport  avec  le  cac40  
 
 
Aussi  loin  que  tu  sois,  ces  valeurs  tu  ne  perdras  pas.  
 
Niort,  j’adore.  
 

 

 

8  

 
 
 
 
 
 
(11) Dragons  :  cf  rue  Ricard,  
rien  à  voir  avec  Dragon  
64.  
 

 

 

VII  

Commandement  VII  :  

-­‐  syndrôme  de  l’éthanol  -­‐  
« Vide, ton verre ne sera pas »

 
Attention   à   la   police   de   l’éthanol   qui   parfois   rôde   en   soirée,   et  
attention   aux   verres   de   pénalités   qui   pourront   être   distribués.   Car   verre  
vide,  et  je  te  trucide.  
 
 
Refuser   un   verre,   c’est   passer   du   côté   obscur,   chez   nous,   c’est   dehors,  
DE-­‐HORS.   Se   nourrir   de   pintes,   c’est   déjà   monter   un   étage,   c’est   marcher   sur  
la   voie   du   providing.   Lancer   un   glass   du   friendship   en   soirée,   c’est   tout  
simplement,  du  providing.  
 
 
Cas  du  vomi,  parce  que  si  juvabien,  juvomi  !  
 
Le   vomi   de   cuite   c’est   pas   automatique,   mais   pour   éviter   les   morts   au  
combat,  le  vomi  technique  (12)  lui  est  souvent  pratique.  Parce  que  parfois,  
vomir,  c’est  repartir  !  
 
 
Parmi  ces  bars  une  fois  par  semaine  tu  iras  :  (13)  
-­‐ le  Bureau  (Niort)  
-­‐ le  Val  Café  
-­‐ Le  Syphax  
-­‐ Le  HideOut  
-­‐ Le  Basile  
-­‐ Le  Solfé  (Lille)  
-­‐ Le  Vestiaire  (Nantes)  
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

9  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
(12) ou  VT,  
prononcé  
«  viti  »  
 
 
 
(13) la  pinte  à  3€    
tu  préféreras  

 
 

 

 

VIII  
Commandement  VIII  :  

-­‐  la  semaine  du  provider  -­‐  

« les 6 premiers jours, pastis, le 7e jour, pastis aussi »
Nuits  et  jours  tu  provideras.  
 
Lundi  :   Oublie   les   raviolis.   Dénicheur   d’happy   hours,   dès   18h  
et  avec  ferveur,  tu  commenceras  à  réciter  l’office  de  la  bière.  
 
Mardi  :   C’est   la   réponse   du   Lundi,   la   seconde   manche.   Armé  
d’un   shawarma   ou   autre   kebab,   un   guerrier   tu   seras,   face   au  
défilé   des   pintes.   Attention   pas   de   morts   au   combat,   pas   de  
fosse   commune   ni   de   charnier,   la   semaine   ne   fait   que  
commencer.  
 
Mercredi  :  Parce  que  cinq  fruits  et  légumes  par  jour  obligent,  
tu  t’évertueras  à  boire  cocktails  et  shooters  arômatisés.    
 
Jeudi  :  Pas  de  question  à  se  poser  ni  de  «  je  vais  chercher  mes  
clefs  »,  sans  aucun  doute  c’est  le  Hideout  !  
 
Vendredi  :   Tu   prends   tes   billets   et   tu   vas   voir   tes   amis  
providers   où   qu’ils   soient.   Paris,   Lyon,   Lille,   Nantes,   Niort,  
New-­‐York,   Madrid,   Londres,   Bangkok,   Sansais   ou   Aiffres,   pas  
d’excuses.  
 
Samedi  :   La   gueule   de   bois   du   matin   est   la   seule   voix   des  
intestins.  Un  domac  et  c’est  dans  le  sac.  Pour  le  reste,  tout  est  
dans  la  tête,  et  dès  le  midi  le  recommence  la  fête.  
 
Dimanche  :   c’est   le   temps   pour   JC,   mais   parce   que   ça   rime  
avec   fessée   et   que   chapelle   Fistine   oblige,   pas   de   repos   pour  
les  abricots,  c’est  aussi  l’heure  de  la  messe  du  provider.  

 
 
 
 
 
 

10  

 
 
 

 

 

IX  

Commandement  IX  :  
-­‐  Deray  !  Odile  Deray.  -­‐  
« d’OSS 117 aux Visiteurs tu répliqueras »
 
 «  QUENTIN   NODO,   N,   O,   D,   O.   Bientôt   chez   votre   marchand   de  
journaux,   les   meilleurs   répliques,   sa   sélection,   son   anthologie,   sa  
compilation.  Le  tout  sur  une  cassette  double  face,  face  A  a  capela,  face  B  
en  chanson,  pour  seulement,  accrochez  vous,  9  francs  99  !  Nodo,  N,  O,  D,  
O.»  (14)  
 
Ci  dessous  la  listes  des  films  que  de  regarder  tu  ne  t’abstiendras  pas  :  
 
-­‐ OSS  117  1&2  
-­‐ Les  visiteurs  1&2  
-­‐ La  cité  de  la  peur  
-­‐ Les  inconnus  
-­‐ Les  bronzés    
-­‐ Les  bronzés  font  du  ski  
-­‐ Le  père  Noël  est  une  ordure  
-­‐ Tatie  Danielle  
-­‐ La  vie  est  un  long  fleuve  tranquille  
-­‐ The  Big  Lebowski  
-­‐ Narco  
-­‐ Dikkenek  
 
 

 

 

11  

 
(14) Voix  d’Antoine  
 
 

 

 

X  

Commandement  X  :  
-­‐    winging  -­‐  

« pour ton voisin, un wingman tu seras »
 
 «  Wing  »   en   anglais,   ça   veut   dire   «  aile  »,   et   «  wingman  »,   ça  
veut  dire  «  ailier  ».  
 
Derrière   ton   prochain   tu   seras,   tout   ton   amour   tu   lui   donneras  
(limites   précisées   dans   le   Commandement   V),   de   tout   ton   soutien   il  
bénéficiera.  
 
 
D’un  trépier  en  soirée  tu  pourras  te  munir.  
   
 
Les   takers   tu   ne   wingueras   pas.   Chez   nous   les   takers   c’est  
dehors.  (15)  
 
 
Cas  du  vote  :  
 
-­‐ le   vote   simple  (16)   :   une   paume   de   main   brandie,   face   à  
l’assistance,  à  hauteur  de  tête,  pour  signifier  l’accord  comme  le  
rejet  de  ce  qui  vient  d’être  dit.  A  comprendre  dans  la  pratique.  
-­‐ Le  demi  vote  :  comme  le  vote  simple,  mais  les  doigts  rabattues  
vers   le   bas   à   90°,   pour   signifier   une   semi   approbahtion,   une  
semi  compréhension  de  ce  qui  vient  d’être  dit.  
-­‐ L’auto   vote,   un   vote   simple   tourné   vers   soi,   face   à   ta   face.   A  
utiliser   avec   modération   dans   un   cas   de   solitude   face   à  
l’assistance,  bref,  big  white.  
 
 
 
Teambuilding  du  gang  :  
 
 
Souder  une  team,  cela  n’est  pas  que  provoquer  le  destin,  c’est  
aussi   apprendre   par   cœur   ces   10   commandements,   et   gage   tu  
recevras  si  un  oubli  tu  auras.  
 
Entrainer   ta   pratique   sur   le   «  gang   des   providers   du   glass   of  
friendship   (parce   que   2012   sera   chaude)  »,   abrégé   GDPDGOFPQDSC    
ou   «  j’ai   des   pédés  !   Gooooo  !   Feuille   de   PQ   dans   son   cul  !  »   (à  
apprendre  !),  tu  devras  !  
 
Gus,  sur  Facebook  tu  t’inscriras,  ou  du  gang  radié  tu  seras  (bon  
même  si  après  la  Martinique,  ton  cas  est  déjà  compromis).  
 

 
 
 

12  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
(15) Conseil  de  la  rédaction  
pour  faire  fuir  les  takers  
indésirables  :  un  canapé  
à  la  moutarde,  et  tu  es  
dans  le  mal  
 
 
 
 
(16) Attention  :  À  ne  pas  
confondre  avec  le  check,  
où  la  main  est  
initialement  positionnée  
derrière  la  tête.  Cela  pour  
optimiser  l’élan  et  une  
meilleure  pénétration…  
dans  l’air  !  
 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cher  provider,  ces  commandements  sont  maintenant  tiens,    
fais  en  bon  usage,  deviens  en  le  prophète,  et  surtout  n’oublie  pas  
de  l’apporter  avec  ta  bite  et  ton  couteau.  
 
 
 
 
Approved  by  :  
 

Le gang des providers
 

 
 
Le  25  Février  2012,  An  Gourette  II  jour  56  
 
 
 

 

 

 
 
Bref,  j’ai  écrit  les  10  commandements  du  providing.  
 
 

13  


Aperçu du document LES DIX COMMANDEMENTS DU PROVIDING.pdf - page 1/13
 
LES DIX COMMANDEMENTS DU PROVIDING.pdf - page 2/13
LES DIX COMMANDEMENTS DU PROVIDING.pdf - page 3/13
LES DIX COMMANDEMENTS DU PROVIDING.pdf - page 4/13
LES DIX COMMANDEMENTS DU PROVIDING.pdf - page 5/13
LES DIX COMMANDEMENTS DU PROVIDING.pdf - page 6/13
 




Télécharger le fichier (PDF)


LES DIX COMMANDEMENTS DU PROVIDING.pdf (PDF, 1.4 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


les dix commandements du providing
toefl ibt raphael llorca
etsngtcr 0000000024180927
sejour au costa rica version 2
tau kcirep
train fgrcf n3a

Sur le même sujet..