Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



abdallah 2012 .pdf



Nom original: abdallah 2012.pdf
Auteur: Boomscud

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 04/03/2012 à 08:19, depuis l'adresse IP 197.0.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 2581 fois.
Taille du document: 818 Ko (20 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


INTRODUCTION

Dans le but de l’initiation à la vie professionnelle, l’élève ingénieur doit
effectuer des sorties de terrain à des diverses régions du pays qui lui clarifient
les informations apprises en théorie et lui rendre capable d’analyser et
d’exprimer ces aidées.
En effet, nous avons eu l’occasion de visiter des diverses délégations de
la Tunisie, pendant cinq jours du 26 au 30 Novembre 2007 accompagné par
Mr. K Meddeb.
Ce rapport présente les différentes zones visitées au cours de tourné de sud.

Visite de centre de formation au Kairouan
C'est un centre de formation chaud froid qui utilise différents équipements
frigorifiques tel que les compresseurs. Le COP d’une machine frigorifique dépend
fortement des performances du compresseur choisi.

Les différents compresseurs utilisés


Le compresseur à piston ouvert

Ce compresseur est indépendant du moteur. Son vilebrequin sort de carter et est équipé d’une
garniture d’étanchéité. Cet arbre peut être accouplé avec l’arbre moteur :
- En direct : accouplement flexible sémi-élastique
- Par poulies et courroies : accouplement multi-courroies normalement sans palier
extérieur.


Le compresseur Semi hermétique ou hermétiques accessibles

L’ensemble moteur et compresseur est dans une même enceinte étanche (généralement en
fonte), mais accessible de coté mécanique (changement de pièces telles que clapets, pistons)
et de coté moteur électrique.


Le compresseur hermétique ou non accessible

L’ensemble moteur et compresseur est dans une enveloppe commune en tôle d’acier,
soudée étanche et rendant l’ensemble inaccessible mécaniquement ou électriquement. Cette
enveloppe retient l’huile frigorifique en sa partie basse.


L’adaptation de cycle bi étagés

Le centre a intérêt à fractionner la compression, on se limite en général à deux étages de
compression: au delà la complexité de l’installation et son prix deviennent rédhibitoires
vis-à-vis de l’amélioration des performances.

Société HUARD Tunisie à Sfax.
Présentation :
La Société HUARD TUNISIE est une société anonyme ayant un capital de
3.330.000,000 DT créée en 1981 par son promoteur Mr. Mohamed LOUKIL.
La société HUARD-TUNISIE, filiale du groupe LOUKIL, est spécialisée dans la fabrication
du matériel agricole, agroalimentaire et industriel ainsi que l’étude et la réalisation des
travaux de haute chaudronnerie, construction métallique et équipements de
télécommunication

Chiffres clés / Effectif :
L’effectif actuel, englobant toutes les catégories, sont à l’ordre de 283 salariés qualifiés
répartis comme suit :
15 ingénieurs cadres techniques.
18 Techniciens supérieurs.
12 cadres administratifs.
238 pour la maîtrise et l’exécution.
HT a un taux d’encadrement supérieur à 15%, elle est considérée comme l’une des
entreprises, de son secteur les mieux investis en cadre.

Points Forts :
-

Appartenance au groupe LOUKIL

-

Usine et plate forme industrielle dans la deuxième grande ville de la tunisie Sfax
(proximité d’un aéroport et d’un port)

-

Unité de production moderne avec des machines à commandes numériques

-

Potentiel humain qualifié maîtrisant les outils modernes de la production et de la
gestion de production

-

Longue expérience dans le travail à l’export qui représente environ 30% du chiffre
d’affaire

-

Présence d’une cellule d’amélioration, recherche et développement

-

Présence d’un système assurance qualité iso 9001 versions 2000

Visite de la cimenterie de Gabes :
A/ Présentation de la société :
La société de ciment de Gabès a été établit en janvier 1973 .Sa réalisation a été confié
à la société française, sa réalisation a été confié à la société française « CREUSOT LOIRE
ENTREPRISE ». Après une étude approfondie la cimenterie était implantée dans la zone de
« DJEBEL SIDI SALAH »située au sud ouest de Gabés sur la route d’El HAMMA K10, relié
au réseau national de chemin de fer Tunisienne.
L’usine à une capacité de production de 2500 tonnes par jour de clinker en 2 lignes
indépendantes. Le ciment est composé du chaud (CaO), la Silice (SiO 2), L’aliminiume
(AL12O3) et l’oxyde de fer. L’usine est destinée essentiellement à la fabrication de ciment
CAP 320, cap400 et de chaudes hydrauliques. La majorité de production est destinée pour
répandre aux besoins du marché Tunisien.
La cimenterie de Gabés possède deux agences commerciales :
-Agence de Kebili.
-Agence de Gabès.

Les différentes tâches de l’usine :
Les différentes tâches de fabrication au sein de cette usine sont :
01 : Atelier de concassage.
02 : Atelier de cru.
03 : Atelier de cuisson.
04 : Atelier de ciment.
05 : Atelier d’expédition.

B/ Description de cycle de production
1) Concassage :
La production du ciment nécessite tout d’abord, la présence des trois matières primaires,
qui sont :
- Le calcaire
- Le calcaire marneux
- L’argile
Ils sont acheminées par camion de la carrière, sont déversées dans trois trémies distinctes,
sous lesquelles la prise est réalisée grâce à trois alimentateurs, un principale et deux autres par

chaîne, grâce aux battoires concasseurs qu’elle est réglée par l’action sur les écrans des chocs
on récupère de la matière plus fine que la primaire.

Figure 1 : Concasseur
2) L’échantillonnage :
Après le concassage de la matière, on fait un échantillonnage de cette dernière, dans le but
de contrôler l’homogénéisation et la composition du mélange concassé. Ce circuit est
composé par :
- Une poste primaire de prélèvement.
- Ensemble de broyage – séchage.

Figure 2 : Echantillonneuse
3) Stockage et pré homogénéisation :
Le hall de stockage est dimensionné pour contenir deux tas de mélange, et un tas de
calcaire.

La fonction du stockage est assurée grâce à une stocker qui est alimenté de matière à l’aide
d’une bande transporteuse. Cette machine est disposée de faire un mouvement de va et vient
sur deux rails, à fin de crée un tas de cru dont les fluctuations de compositions sont limitées.
La reprise de la matière est faite transversalement à l’axe de la couche par la Roue-pelle, qui
agit sur l’un de deux tas. Ce mélange reprit par la Roue-pelle est évacué par la transporteuse
disposée le long du hall de stockage, puis acheminés jusqu’au trémie alimentateur du broyeur
à l’aide d’une bande transporteuse ascendante.

Figure3: Stocker
4) Broyage cru:
Cet atelier est conçu pour doser, sécher et broyer la farine à fin d’obtenir un produit
admissible à l’entrée du four et il est constitué par deux circuits qui seront envisagés
séparément. Ces sont :
-Un circuit de matière.
-Un circuit de gaz.

Figure 4 : Broyeur

5) Stockage et homogénéisation :
La matière après avoir broyé et sélectionné dans le séparateur, elle sera acheminée à l’aide
des aero-glissières vers les silos de stockage. Des élévateurs à godets verticaux permettent la
reprise de la farine crue vers les silos pour stockage et homogénéisation

Figure 5 : Secteur homogénéisation et stockage
6) Four rotatif :
C’est un tube briqueté à l’intérieur, de 2 à 3% d’inclinaison soumis à une rotation guidée
par des galets. La température du four est atteinte par un brûleur situé en aval. L’inclinaison
est la rotation du four facilite à la fois le brasage de la matière et sa descente régulière vers la
zone dans la quelle elle sera clinker avant quelque mètre de chute dans le refroidisseur

Figure 6 : Four rotatif
7) Extraction du clinker :
Deux lignes parallèles sont situées sous les silos et dont les axes sont distants de 12 m,
chaque ligne porte un transporteur qui reçoit le clinker de six extracteurs vibrant, placés par

pair, sous chaque silo en trouve trois filtres à bougies, dépoussiérant les jetés des extracteurs
vibrants.
8) Broyage de clinker :
Ce secteur possède les même procéder que celle du broyeur cru le seul différence
remarquable c’est l’absence de la procéder du séchage.
9) Ensachage du ciment :
Le ciment stocké dans les silos sera ensaché soit :
- En sacs : le ciment est ensaché dans des sacs puis chargé dans les camions à l’aide d’un
auto paque ou chargeur automatique.
- En vrac : le ciment extrait des silos est rempli directement dans des citernes conçues
pour les ciments vrac.

pesage + ensachage du ciment

Visite de station de dessalement Gallala au Djerba
I/ Principe de fonctionnement
Le principe de fonctionnement de la station de cette station est L'OSMOSE INVERSE.
Cette station fournit au total un volume d'eau osmose de l'ordre de 20 000 m3. ce volume sera
stocker dans deux réservoirs de capacité de stockage respectivement 5000 m3 et 1500 m3.
Les eaux géothermales extraites de la nappe Jeffara ont une salinité de 6g/l. La profondeur
des forages est de 300 m. La longueur du réseau d'alimentation L= 1000 Km.
Les nappes du Sud sont en état de saturation. Pour améliorer la qualité des eaux, l'état au
sein du 11éme plan opte pour la projection des stations de dessalement dans dix régions du
Sud tunisien (Matmata, Nefta, Tozeur, Hazoua, Zarzis, Kébili…).
En été, la consommation des eaux potables, dans la zone touristique, est de 57 000 m3, le
triple de la consommation en hivers. En plus le dessalement des eaux de mer va offrir les
50 000 m3 d'eau potable (2010).
Tout procédé de dessalement est une série d'actions enchaînées depuis la source d'eau salée
jusqu'à la sortie des eaux douces.

Schéma général d'une installation de dessalement:

Le phénomène de dessalement peut être par le biais de divers processus que ce soit
membranaire que ce soit thermique.
Les trois produits chimiques réducteurs injectés sont le bisulfate de sodium, l'acide
sulfurique et le séquestrant qui empêche la formation du gypse, Les doses sont calculées par
un logiciel.
Si on injecte l'eau de javel, on risque de causer le colmatage biologique des membranes par
la formation de bio film sur les membranes.

Le problème est que les membranes sont monopoles anioniques ou cationiques. Elles
présentent un rendement important si la salinité des eaux est inférieure à 2 g/l.
Pour la congélation, elle ne peut être pratiqué qu'au laboratoire.
En ce qui concerne l'osmose, on rappelle que c'est le transfert de l'eau à travers une
membrane sous l'action d'un gradient de concentration.

Schéma de principe de la station de Djerba

Visite de terrain du Golf à Djerba
Elle était parmi les plus belle visite au cours de la tournée surtout qu'on a ramassé
suffisamment d'informations au propos de ce domaine, méthode d'irrigation (automatisée),
différents équipements, règle de jeux, rôle d'irrigation pour les règles de jeux, etc...

Visite des ateliers centraux de Gafsa
1) Présentation
Les ateliers centraux de Gafsa s'occupent de la maintenance l'entretien des grands engins de
CPG (la Campanie de phosphate et de chemin de fer de Gafsa).
C'était en avril 1885, lors d'une prospection dans la région de Métlaoui, partie
Occidental du sud du Pays . partir de 1896, date de création de la compagnie de phosphate
et de chemin de fer de Gafsa, une nouvelle activité industrielle des phosphates â vu le jour
dans le pays. Les premières excavations ont commencé dans la région de Métlaoui et vers
1900, la production de phosphate marchand a atteint un niveau de 200.000 tonnes'.

2) DMM: Département de Maintenance Mécanique
La DMM c'est un groupement des ateliers où s'exécutent des travaux spéciaux de la
CPG, elle est spécialisée essentiellement dans l'entretien et la révision électrique ou
mécanique et la réalisation des travaux de modification ou d'extension des usines.
Une visite générale dans tous les ateliers donne une idée sur le travail dans l'entreprise, on
découvre plusieurs travaux cyclique permet de bien amélioré les performance des moteurs
examinés.
La DMM répond par ses différentes activités à la demande de présentations de
maintenance et de gestion de matériel exprimés par les unités de production, la plupart de ces
demandes ne peut être réalisées localement car ces unités ne disposent pas de qualification
technique et des équipements nécessaires pour la réalisation de ces genre de travaux.
3) Constitution de la DMM:
La Direction de Maintenance et de Matériel est constituée de 4 sections :
* Section démontage
* Section de réusinage
* Section de sous-ensemble
* Section d’assemblage
1- Section de démontage :
La section démontage consiste en une introduction à la réparation de moteur, en
expliquant la dépose du moteur et le démontage de ses composants.

Avant de procéder au démontage du moteur, on doit évidemment faire vidanger l’huile de
graissage avant son entrée à l’atelier. Avant de nettoyer le moteur à la vapeur, il faut faire un
regard général et on a noté la condition générale du moteur cela peut nous donner une idée sur
l’état du moteur.
2- Section de réusinage :
C’est la section la plus précise du cycle de moteur, car elle nécessite l’obéissance aux
normes données par le constructeur et l’utilisation des appareilles très sensibles capables de
détecter les pannes les plus fines.
Contrôle des soupapes:
Les soupapes sont parmi les organes de distribution du moteur, ont pour rôle d’ouvrir et
de fermer l’entré d’air frais et la sortie de gaz brûlée, d’une façon générale les soupapes
d’admissions sont plus grandes que les soupapes d’échappement.
Le contrôle de soupapes est le plus compliqué et nécessite une grande précision on
commence par la vérification de jeu des queues de soupapes dans leurs guides. Si les jeux sont
en dehors des tolérances, remplacer guides et soupapes ou l'un des deux suivant leur degré
d'usure.
3- Section sous-ensemble:
Cette section présente la deuxième section de l'atelier moteur dans la quelle on fait la révision
de tout les composants du moteur.

Schéma d'un bloc d'un scaper
4- Section assemblage
Après la révision de toutes les pièces à la section sous ensemble tel que : turbo, culasse,
pompe à huile, pompe à eau et la réusinage des autres tel que vilebrequin on les remet tous
dans la section assemblage dont on fait le remontage du moteur.
 C’est le cycle qui doit suivre le moteur pour bien réparé et être prés à la Banc d’Essai
4) Banc d'essai:

Le banc d'essai est une entité indépendante, elle comprend :
-Une cellule d'essai
-Un tour de refroidissement
-Une cellule de contrôle
Après avoir assemblé toutes les sous-ensemble le moteur passe pour la phase d'essai,
récemment la C.P.G avait adopter un projet perfection qui sert à tester les performances de
moteur avec une technologie développé d’où l'invention du banc d'essai du moteur. La
procédure d'essai consiste à fixer une telle vitesse tout en variant la charge en passant par
plusieurs étapes, chaque étape dure une période bien déterminé selon le constructeur. L'essai
comprend deux phases:
-phase de rodage
-phase de performance


Documents similaires


Fichier PDF partie superieure moteur boite vitesses outland rene
Fichier PDF abdallah 2012
Fichier PDF 11 qualite de l eau potable nov 2011
Fichier PDF qup06co
Fichier PDF 5nyg5id
Fichier PDF communicationsdusemindessalementtangermai2009aigr


Sur le même sujet..