Magazine 2012 W236 .pdf



Nom original: Magazine 2012 W236.pdf
Titre: Magazine 2012 W236
Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 20/03/2012 à 12:20, depuis l'adresse IP 90.59.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1521 fois.
Taille du document: 3.9 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


N° 23 6

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

N° 23 6

FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP
AMERICAN LE MANS SERIES
60ème édition des 12 HEURES de SEBRING
Du 12 au 17 mars
Cette première mondiale pour le FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP à l’occasion de la 60ème édition des 12 Heures de SEBRING offrait aux
amateurs d’endurance un plateau de choix avec 64 concurrents (30 en WEC et 34 en ALMS). Diversité donc grâce à l’association des deux séries,
les tests, les libres et les qualifications seront dominés par Audi devant des HPD toujours bien placées, les 2 marques squattant les six premières
places en grille. AUDI s’imposera facilement devant les HPD mais pas celle qu’on aurait pu attendre puisque ce sont les LMP2 du Starworks et du
Level 5 qui trusteront les places d’honneur. Satisfaction pour le Pescarolo Team avec la 6ème place finale de son proto vétéran. Le Dyson Racing
Team s’imposait en P1 ALMS, le Core Autosport en LMPC, BMW remportait la bataille des GT dans le dernier tour devant Chevrolet et Ferrari qui
se consolait avec la victoire en GTE-Pro, Porsche dominé par ailleurs s’imposait en GTE-Am devant les 2 Corvette Larbre et bien sur en GTC.

Carte postale FIA WEC / ALMS – Audi en favori – Corvette pour un anniversaire – Dernière course pour « mamy » du Pescarolo Team.

S
S
n
m
Séééaaan
nccceeesss ttteeesssttt llleeesss 111222 eeettt 111333 m
maaarrrsss
Quatre séances test étaient ouvertes à tous les concurrents.
Les meilleurs temps WEC seront à porter aux crédits de l’Audi R18 # 2 (Audi Sport Team Joest) en 1’47’’187, à l’Oreca 03-Nissan # 49 (Pecom
Racing) en 1’53’’527, à la Ferrari 458 Italia # 59 (Luxury Racing) en 2’00’’830 et à la Ferrari 458 Italia # 58 (Luxury Racing) en 2’02’’893.
Dans la série ALMS, les meilleurs performances seront obtenues par la HPD ARX-03a # 6 (Muscle Milk Pickett Racing) en 1’49’’726, par la HPD
ARX-03b # 95 (Level Five Motorsports) en 1’52’’055, par l’Oreca FLM09 # 05 (CORE Autosport) en 1’55’’473, par la Porsche 997 GT3 RSR # 45
(Flying Lizard Motorsports) en 2’01’’155 et par la Porsche 997 GT3 Cup # 30 (NGT Motorsport) en 2’06’’569.

E
E
b
m
Essssssaaaiiisss llliiib
brrreeesss llleeesss 111555 eeettt 111666 m
maaarrrsss
Quatre séances d’essais libres dont une de nuit étaient au menu de ses essais libres.
Les meilleurs temps WEC seront à porter aux crédits de l’Audi R18 # 2 (Audi Sport Team Joest) en 1’47’’049, à la Morgan-Judd # 49 (OAK Racing)
en 1’51’’318, à la Porsche 997 RSR # 77 (Felbermayr-Proton) en 1’59’’987 et à la Ferrari 458 Italia # 57 (Krohn Racing) en 2’01’’348.
Dans la série ALMS, les meilleurs performances seront obtenues par la HPD ARX-03a # 6 (Muscle Milk Pickett Racing) en 1’49’’910, par la HPD
ARX-03b # 055 (Level Five Motorsports) en 1’52’’680, par l’Oreca FLM09 # 7 (Merchant Services Racing) en 1’55’’573, par la BMW E92 M3 # 56
(BMW Team RLL) en 2’00’’258 et par la Porsche 997 GT3 Cup # 022 (Alex Job Racing) en 2’06’’365.

Q
Q
u
o
n
m
A
U
D

H
P
D

Qu
uaaallliiifffiiicccaaatttiiio
on
nsss llleee 111666 m
maaarrrsss ––– 111,,, 222,,, 333,,, A
AU
UD
DIII …
… 444,,, 555,,, 666,,, H
HP
PD
D…

Quatre runs de 15 minutes (GTE-Am et GTC, GT et GTE-Pro, LMP2 et LMPC puis LMP1). Nette domination des Audi qui monopolisent le haut de la
grille. Meilleurs temps WEC : Audi R18 # 1 (A. Lotterer / Audi Sport Team Joest) en 1’45’’820, Morgan-Judd # 24 (O. Pla / OAK Racing) en 1’50’’967,
Ferrari 458 Italia # 51 (G. Bruni / AF Corse) en 1’58’’427 et Ferrari 458 Italia # 58 (D. Farnbacher / Luxury Racing) en 2’00’’184). Pas de temps pour
les Lola-Nissan Gulf Racing Middle East et relégation de la OAK Pescarolo # 15 en fond de grille (Non conformité technique). Côté ALMS, les
meilleurs chronos seront à porter aux crédits de la HPD ARX-03a # 6 (K. Graf / Muscle Milk Pickett Racing) en 1’47’’536, de la HPD ARX-03b # 055
(C. Bouchut / Level Five Motorsports) en 1’52’’129, de l’ Oreca FLM09 # 9 (B. Junqueira / RSR Racing) en 1’54’’510, de la Chevrolet Corvette C6
ZR1 # 03 (J. Magnussen / Corvette Racing en 1’58’’996 et de la Porsche 997 GT3 Cup # 30 (S. Edwards / NGT Motorsport) en 2’06’’674.

Nouvelle déco chez Rebellion – Des essais libres un tantinet virils – Lotterer place l’Audi # 1 en pôle – 4ème temps pour l’HPD du Pickett Racing.

13ème RALLYE
de MONTE CARLO
http://registryofcorvetteracecars.com

ENERGIES NOUVELLES
ENERGIE ELECTRIQUE
Du 22 au 25 mars 2012

ème

èèm
mee eure – AUDI presque seul au monde.
C
C
o
u
h
Co
ou
urrrssseee ––– 444 h
heeu
urree –– A
AU
UD
DII p
prreessq
qu
uee sseeu
ull aau
um
mo
on
nd
dee..

Tiercé Audi devant la surprenante OAK Pescarolo partie en fond de grille, suivaient les HPD JRM et Muscle Milk Pickett Racing. En LMP2, la HPD
Starworks menait les débats devant l’Oreca Pecom Racing et la HPD # 055 du Level 5. L’Oreca FLM09 RSR confirmait sa pôle en LMPC. En GT, la
Corvette # 003 menait le bal devant la Porsche Felbermayr-Proton # 77 (GTE-Pro) et la seconde ZR1 du Corvette Racing. La Ferrari 458 Italia du
Krohn Racing occupait la tête en GTE-Am devant la Corvette Larbre Compétition # 50. La Ferrari # 58 et la Lola # 29 n’ont pas pris le départ.
1 – WEC LMP1 – McNish / Kristensen / Capello Audi R18 # 2 Audi Sport Team Joest 111 tours
2 – WEC LMP1 – Bernhard / Dumas / Duval Audi R18 # 3 Audi Sport Team Joest à 25’’703
3 – WEC LMP1 – Treluyer / Fässler / Lotterer Audi R18 # 1 Audi Sport Team Joest à 26’’406
4 – WEC LMP1 – Moreau / Baguette / Kreihamer OAK Pescarolo-Judd # 15 OAK Racing à 1 tour
5 – WEC LMP1 – Brabham / Chandhok / Dumbreck HPD ARX-03a # 22 JRM à 1 tour
6 – ALMS LMP1 – Pagenaud / Graf / Luhr HPD ARX-03a # 6 Muscle Milk Pickett Racing à 1 tour …
11 – WEC LMP2 – Potolicchio / Dalziel / Sarrazin HPD ARX-03b # 44 Starworks Motorsports à 3 tours …
13 – ALMS LMP2 – Tucker / Bouchut / Barbosa HPD ARX-03b # 055 Level Five Motorsports à 3 tours …
15 – ALMS LMPC – Junqueira / Gonzales / Drissi Oreca FLM09 # 9 RSR Racing à 4 tours …
26 – ALMS GT – Taylor / Garcia / Magnussen Corvette C6 ZR1 # 003 Corvette Racing à 7 tours
27 – WEC GTE-Pro – Lieb / Lietz / Pilet Porsche 997 RSR # 77 Team Felbermayr-Proton à 7 tours …
34 – WEC GTE-Am – Krohn / Jönsson / Rugolo Ferrari 458 Italia # 57 Krohn Racing à 8 tours …
43 – ALMS GTC – Edwards / Kauffmann / Cisneros Porsche GT3 Cup # 30 NGT Motorsport à 12 tours …

Taylor / Magnussen / Garcia
Corvette C6 ZR1 (ALMS)
Menaient le bal des GT

ème

èèm
mee eure – AUDI perd une voiture mais mène toujours le bal devant des HPD en embuscade.
C
C
o
u
h
Co
ou
urrrssseee ––– 888 h
heeu
urree –– A
AU
UD
DII p
peerrd
du
un
nee vvo
oiittu
urree m
maaiiss m
mèèn
nee tto
ou
ujjo
ou
urrss llee b
baall d
deevvaan
ntt d
deess H
HP
PD
D een
n eem
mb
bu
ussccaad
dee..

Audi menait toujours les débats mais perdait la 1 (électronique), suivaient à 1 tour les HPD du Pickett Racing qui avait pris le meilleur sur la JRM,
le Rebellion apparaissait au 5ème rang (# 12) tandis que la HPD # 055 du Level pointait en tête des LMP2 devant la Morgan OAK Racing. Le CORE
Autosport (# 006) avait pris la tête des LMPC. La bataille en GT était toujours à l’avantage des voitures ALMS, les Corvette Racing menant devant
une des BMW RLL et la Porsche # 77 du Felbermayr (GTE-Pro). Avantage pour la Corvette # 50 en GTE-Am et NGT menait toujours en GTC.
1 – WEC LMP1 – McNish / Kristensen / Capello Audi R18 # 2 Audi Sport Team Joest 214 tours
2 – WEC LMP1 – Bernhard / Dumas / Duval Audi R18 # 3 Audi Sport Team Joest à 07’’580
3 – ALMS LMP1 – Pagenaud / Graf / Luhr HPD ARX-03a # 6 Muscle Milk Pickett Racing à 1 tour
4 – WEC LMP1 – Brabham / Chandhok / Dumbreck HPD ARX-03a # 22 JRM à 1 tour
5 – WEC LMP1 – Prost / Jani / Heidfeld Lola B12.60-Toyota # 12 Rebellion Racing à 2 tours
6 – WEC LMP1 – Moreau / Baguette / Kreihamer OAK Pescarolo-Judd # 15 OAK Racing à 5 tours
7 – ALMS LMP2 – Tucker / Bouchut / Barbosa HPD ARX-03b # 055 Level Five Motorsports à 5 tours …
9 – WEC LMP2 – Nicolet / Pla / Lahaye Morgan-Judd # 24 OAK Racing à 5 tours …
16 – ALMS LMPC – Popow / Viso / Frisselle Oreca FLM09 # 006 CORE Autosport à 9 tours …
21 – ALMS GT – Gavin / Milner / Westbrook Corvette C6 ZR1 # 4 Corvette Racing à 12 tours …
24 – WEC GTE-Pro – Lieb / Lietz / Pilet Porsche 997 RSR # 77 Team Felbermayr-Proton à 12 tours …
29 – WEC GTE-Am – Bornhauser / Canal / Lamy Corvette C6 ZR1 # 50 Larbre Compétition à 16 tours …
37 – ALMS GTC – Edwards / Kauffmann / Cisneros Porsche GT3 Cup # 30 NGT Motorsport à 21 tours …

Bornhauser / Canal / Lamy
Corvette C6 ZR1 (WEC) en tête
Des GTE-Am à la 8ème heure.

C
C
m
n
n
D
o
u
b
A
U
D
d
n
H
P
D
L
M
P
S
T
A
R
W
O
R
K
S
L
E
V
E
L
Clllaaasssssseeem
meeen
nttt fffiiin
naaalll ––– D
Do
ou
ub
blllééé A
AU
UD
DIII d
deeevvvaaan
nttt llleeesss H
HP
PD
DL
LM
MP
P222 S
ST
TA
AR
RW
WO
OR
RK
KS
S eeettt L
LE
EV
VE
EL
L 555...
Les problèmes mécaniques vont faire disparaitre du haut du classement les HPD # 22 et # 6, la OAK Pescarolo # 15 et la Lola-Toyota # 12 laissant
une voie royale aux deux Audi de tête, la # 2 s’imposant avec 4 tours d’avance sur la # 3. La HPD LMP2 du Starworks Motorsport prendra la 3ème
place sur le podium de justesse devant celle du Level 5 victorieuse des 12 Heures ALMS. CORE Autosport s’adjugeait le classement LMPC et la
bataille en GT tombait dans les poches de BMW à l’issue du dernier tour au détriment de la Ferrari 458 Italia AF Corse # 71 jusqu’alors en tête et
qui se consolait avec la victoire en GTE-Pro. Porsche ramassait les lauriers du GTE-Am devant les ZR1 Larbre et Alex Job Racing ceux du GTC.
1 – WEC LMP1 – McNish / Kristensen / Capello Audi R18 # 2 Audi Sport Team Joest 325 tours*
2 – WEC LMP1 – Bernhard / Dumas / Duval Audi R18 # 3 Audi Sport Team Joest à 4 tours
3 – WEC LMP2 – Potolicchio / Dalziel / Sarrazin HPD ARX-03b # 44 Starworks Motorsport à 6 tours
4 – ALMS LMP2 – Tucker / Bouchut / Barbosa HPD ARX-03b # 055 Level Five Motorsports à 6 tours
5 – WEC LMP2 – Nicolet / Pla / Lahaye Morgan-Judd # 24 OAK Racing à 7 tours
6 – WEC LMP1 – Collard / Boullion / Jousse Pescarolo-Judd # 16 Pescarolo Team à 7 tours
7 – WEC LMP2 – Perez Companc / Ayari / Kaffer Oreca 03-Nissan # 49 Pecom Racing à 8 tours
8 – ALMS LMP1 – Dyson / Smith / Kane Lola B12.60-Mazda # 016 Dyson Racing Team Inc. à 8 tours …
12 – ALMS LMPC – Popow / Viso / Frisselle Oreca FLM09 # 006 CORE Autosport à 13 tours …
18 – ALMS GT – Hand / Summerton / Mueller BMW E92 M3 # 56 BMW Team RLL à 18 tours …
24 – WEC GTE-Pro – Bertolini / Cioci / Beretta Ferrari 458 Italia # 71 AF Corse à 18 tours …
29 – WEC GTE-Am – Ried / Roda / Ruberti Porsche 997 RSR # 88 Team Felbermayr-Proton à 27 tours …
33 – ALMS GTC – Sweedler / Bell / Von Moltke Porsche GT3 Cup # 023 Alex Job Racing à 33 tours …

Hand / Summerton / Mueller
BMW E92 M3 Team RLL (ALMS)
S’imposent dans le dernier tour.

* 325 tours en 12h00’12’’191 – Engagés : 63 – Partants : 61 (WEC : 28 – ALMS : 33) – Classés : WEC : 25 – ALMS : 33.
Non partants : 2 (WEC : Lola B12.80 Coupé-Nissan # 29 / Gulf Racing Middle East et Ferrari 458 Italia # 58 / Luxury Racing)

Doublé Audi pour la 10ème victoire à Sebring

3ème et 4ème places finales pour les HPD LMP2 Américaines du Starworks et du Level Five.

Sources : MEDIA.FIAWEC.COM, AMERICANLEMANS.COM – Photos : AMERICANLEMANS.COM, MEDIA.FIAWEC.COM / DPPI.

FIA INTERCONTINENTAL RALLY CHALLENGE
36
RALLY ISLAS CANARIAS EL CORTE INGLESE
ème

ESPAGNE - ASPHALTE
Seconde manche
Du 15 au 17 mars

Difficile de ne pas trouver le vainqueur de cette seconde manche de l’IRC parmi l’armada Skoda ou Mikkelsen, Kopecky et à un degré moindre
Wiegand et Gassner faisaient figure de favoris d’autant plus que les Peugeot de Bouffier et Magalhaes étaient aux abonnés absents. Si Wiegand
et Gassner devront très vite subir, le Tchèque et le Norvégien vont totalement dominer cette seconde manche de l’IRC et se livrer une lutte sans
merci pour la victoire qui reviendra à Jan Kopecky à l’issue des deux dernières spéciales. L’Espagnol Luis Monzõn complétait le podium. Joan
Vinyes et Gorka Antxustegi vont dominer la catégorie IRC2WD de la même manière tandis que Robert Consani s’adjugeait la catégorie IRCPC.
16 mars – ETAPE 1 – 9 spéciales – Jan KOPECKY et Andreas MIKKELSEN survolent le premier jour
Andreas Mikkelsen et Jan Kopecky se seront partagé les neuf spéciales du jour, quatre pour Mikkelsen et cinq pour Kopecky qui prendra un très
léger avantage (1’’2) au terme de cette première étape. Domination très nette des hommes forts de chez Skoda, Luis Monzõn (Peugeot) troisième
se retrouvait déjà à 1’40’’8 et précédait les Skoda Fabia S2000 de Gassner Junior et Wiegand. Abandons pour Moura, Saliuk, Hevia et Barrios sur
problèmes mécaniques. En IRC2WD, Joan Vinyes (Suzuki) menait les débats et Robert Consani (Renault) en faisait de même en IRCPC.
Classement après 9 spéciales
……….

1 – Kopecky / Dresler Skoda Fabia S2000 (A/2) 1h22’56’’3 (IRC)
2 – Mikkelsen / Floene Skoda Fabia S2000 (A/2) 1h22’57’’5 (IRC)
3 – Monzõn / Deniz Peugeot 207 S2000 (A/2) 1h24’37’’1 (IRC)
4 – Gassner Jr. / Wycha Skoda Fabia S2000 (A/2) 1h24’57’’4 (IRC)
5 – Wiegand / Gottschalk Skoda Fabia S2000 (A/2) 1h25’17’’9 (IRC)
6 – Perez / Velasco Peugeot 207 S2000 (A/2) 1h26’51’’9 (IRC)
7 – Vinyes / Mercader Suzuki Swift S1600 (A/5) 1h28’00’’5 (IRC2WD)
8 – Tamrazov / Arena Ford Fiesta S2000 (A/2) 1h28’17’’1 (IRC)
9 – Antxustegi / Suãrez Suzuki Swift S1600 (A/5) 1h28’20’’3 (IRC2WD)
10 – A. Marrero / V. Marrero Honda Civic Type R3 (A/5) 1h28’56’’4 (IRC2WD)
11 – Puskãdi / Godor Skoda Fabia S2000 (A/2) 1h29’39’’5 (IRC) …
15 – Consani / Klinger Renault Mégane RS (A/3) 1h32’22’’2 (IRCPC) … etc

E1 : Jan KOPECKY leader

Luis Monzõn (Peugeot 207 S2000) – Harry Hunt (Citroën DS3 R3T) – Sepp Wiegand (Skoda Fabia S2000) – Gorka Antxustegi (Suzuki Swift S1600)
17 mars – ETAPE 2 – 6 spéciales – Jan KOPECKY s’impose devant Andreas MIKKELSEN et Luis MONZÕN.
Andreas Mikkelsen avait enchainé cette seconde étape en remportant les trois premières spéciales. Il prenait la tête du rallye mais Jan Kopecky
en embuscade, reprenait les choses en mains et s’adjugeait les trois suivantes. Le Tchèque s’imposait devant le Norvégien victime d’un souci
moteur dans le SS14. Luis Monzõn conservait la 3ème place finale. Hermann Gassner Junior (sortie SS10) et Oleksii Tamrazov (sortie SS12) seront
contraint à l’abandon. Superbe 6ème place pour l’Espagnol Joan Vinyes (Suzuki Swift S1600) qui s’adjugeait l’IRC2WD devant son coéquipier
Gorka Antxustegi et Angel Marrero (Honda). Belle 12ème place finale pour le Français Robert Consani (Renault) qui remporte la catégorie IRCPC.
Classement final après 15 spéciales
……….

E2 : Andreas MIKKELSEN second

1 – Kopecky / Dresler Skoda Fabia S2000 (A/2) 2h21’46’’5 (IRC)
2 – Mikkelsen / Floene Skoda Fabia S2000 (A/2) 2h22’14’’8 (IRC)
3 – Monzõn / Deniz Peugeot 207 S2000 (A/2) 2h25’00’’1 (IRC)
4 – Wiegand / Gottschalk Skoda Fabia S2000 (A/2) 2h26’18’’5 (IRC)
5 – Perez / Velasco Peugeot 207 S2000 (A/2) 2h29’15’’8 (IRC)
6 – Vinyes / Mercader Suzuki Swift S1600 (A/5) 2h30’46’’8 (IRC2WD)
7 – Antxustegi / Suãrez Suzuki Swift S1600 (A/5) 2h31’05’’4 (IRC2WD)
8 – A. Marrero / V. Marrero Honda Civic Type R3 (A/5) 2h33’13’’9 (IRC2WD)
9 – Puskãdi / Godor Skoda Fabia S2000 (A/2) 2h33’49’’8 (IRC)
10 – Al Ketbi / Al Kendi Skoda Fabia S2000 (A/2) 2h36’29’’7 (IRC) (Pén. 10’’)
11 – Hernandez / Pereira Honda Civic Type R3 (A/5) 2h37’00’’3 (IRC2WD) …
12 – Consani / Klinger Renault Mégane RS (A/3) 2h38’00’’0 (IRCPC) … etc

Angel Marrero (Honda Civic R3) – Hermann Gassner Jr. (Fabia S2000) – Oleksii Tamrazov (Fiesta S2000) – Joan Vinyes (Suzuki Swift S1600).
PROCHAINE MANCHE : DONNELLY GROUP CIRCUIT OF IRELAND RALLY (Irlande – Asphalte) les 6 et 7 avril.
Sources et photos : IRCSERIES.COM.

EUROPEAN LE MANS SERIES
ESSAIS OFFICIELS
CIRCUIT PAUL RICARD
Les 9 et 10 mars

Le week-end dernier se déroulaient les essais officiels de la série sur le Circuit Paul Ricard HTTT. Des essais au demeurant boudés par certains
puisque seulement quatorze voitures y auront participé. On ne pourra donc vraiment juger les protagonistes de l’ELMS 2012 qu’à l’occasion des
6 Heures du Castellet qui auront lieu dans quinze jours. Les concurrents présents se répartissaient dans les cinq catégories de la série, 6 LMP2
(Greaves Motorsport / Zytec, Race Performance / Oreca, le Murphy Prototypes / Oreca, OAK Racing / Morgan, le Boutsen Ginion Racing / Oreca
et le Thiriet by TDS Racing / Oreca), 2 LMPC (Boutsen Ginion Racing et le Curtis Racing Technologies), 2 LM GTE-Pro (JMW Motorsport / Ferrari
et Imsa Performance Matmut / Porsche), 3 LM GTE-Am (AF Corse / Ferrari, Imsa Performance Matmut / Porsche et le Gulf Racing / Aston Martin)
et une GTC, nouvelle catégorie admise en ELMS tout comme elle l’est en ALMS. A noter que la voiture engagée dans la catégorie GTC n’avait
strictement rien à voir avec l’ELMS puisque c’était une McLaren MP4-12C GT3 du Gulf Racing engagée dans la Blancpain Endurance Series.

Zytec Z11SN-Nissan Greaves Motorsport
Du côté des prototypes, 6 LMP2 et 2 FLM étaient en piste. Avaient répondus présents en LMP2 les teams Boutsen Ginion Racing (Oreca 03Nissan # 45), Greaves Motorsport (Zytec Z11SN-Nissan # 1), Murphy Prototypes (Oreca 03-Nissan # 18), OAK Racing (Morgan-Judd # 35), Race
Performance (Oreca 03-Judd # 11) et le Thiriet by TDS Racing (Oreca 03-Nissan # 46).
Les 2 FLM présentes étaient celles du Boutsen Ginion Racing (# 40) et du Curtiss Racing Technologies (# 42).

Oreca 03 Nissan Boutsen Ginion – Oreca 03 Nissan Murphy Prototypes – Oreca 03 Judd Race Performance – Oreca 09 FLM Boutsen Ginion.
Chez les concurrents présents en grand tourisme, le plateau était encore plus pauvre mais toutefois trois marques (Aton Martin, Ferrari et
Porsche) étaient tout de même représentées. Quant à la McLaren présente, le Gulf Racing profitait tout bonnement de l’occasion pour faire rouler
une de ses voitures engagée dans une série concurrente, la Blancpain Endurance Series.
Etaient présents quatre teams, Imsa Performance Matmut avec 2 Porsche 997 RSR, une engagées en GTE-Pro (# 76) et l’autre en GTE-Am (# 67),
AF Corse avec une Ferrari 458 Italia GTE-Am (# 60), le Gulf Racing avec une Aston Martin Vantage GTE-Am (# 69) et le JMW Motorsport avec une
Ferrari 458 Italia GTE-Pro (# 66)

Porsche 997 RSR (Pro) Imsa Performance Matmut – Ferrari 458 Italia AF Corse – Aston Martin Vantage et McLaren MP4-12C Gulf Racing

LES SEANCES TEST
CONCURRENTS
Zytec Z11SN-Nissan # 1 Greaves Motorsport
Oreca 03-Judd # 11 Race Performance
Oreca 03-Nissan # 18 Murphy Prototypes
Morgan-Judd # 35 OAK Racing
Oreca 09 FLM # 40 Boutsen Ginion Racing
Oreca 09 FLM # 42 Curtiss Racing Technologies
Oreca 03-Nissan # 45 Boutsen Ginion Racing
Oreca 03-Nissan # 46 Thiriet by TDS Racing
Ferrari 458 Italia # 60 AF Corse
Ferrari 458 Italia # 66 JMW Motorsport
Porsche 997 RSR # 67 Imsa Performance Matmut
Aston Martin Vantage # 69 Gulf Racing
Porsche 997 RSR # 76 Imsa Performance Matmut

CAT.

SEANCE 1

SEANCE 2

SEANCE 3

SEANCE 4

LMP2
LMP2
LMP2
LMP2
FLM
FLM
LMP2
LMP2
GTE-Am
GTE-Pro
GTE-Am
GTE-Am
GTE-Pro

1’49’’182
1’50’’593
2’35’’263
1’48’’528

1’47’’819
1’49’’698
1’51’’317
1’46’’652
1’57’’704
2’03’’094
1’48’’305
1’47’’087
1’59’’253
1’58’’843
1’58’’496
1’59’’546
1’59’’261

1’47’’613
1’50’’161
1’48’’759
1’46’’138
1’57’’611
1’55’’803
1’48’’947
1’47’’435
1’58’’493
1’59’’990
1’57’’694
1’58’’613
1’59’’117

1’47’’831

1’49’’525
1’48’’272
1’59’’448
1’59’’071
2’02’’343
2’00’’071

AUTOMOBILE CLUB de l’OUEST – Agence de NANTES
6 Boulevard GUIST’HAU - 44000 Nantes – 02 40 48 11 11 – aco44@lemans.org

1’48’’947
1’56’’518
1’53’’371
1’48’’498
1’47’’102
1’58’’598
1’58’’048
2’01’’123
1’58’’817
2’00’’064

C’est donc l’OAK Racing qui se sera montré le plus efficace lors de ces tests en réalisant le meilleur temps en 1’46’’138 au cours de la séance
test 3. La nouvelle Morgan-Judd pilotée par Guillaume Moreau et Jacques Nicolet aura effectué 198 tours sur l’ensemble des trois premières
séances et ne roulera pas lors de la séance 4. Bilan satisfaisant pour cette nouvelle voiture qui quand on la regarde bien a un petit air d’HPD P1
à la sauce OAK Racing. Sébastien Philippe, nouveau responsable du team déclarait « Nous avons réalisé deux journées d'essais très positives.
Nous étions là pour déverminer notre voiture dont l'assemblage a été terminé mardi dernier, juste avant de partir pour le Paul Ricard. Nous
nous sommes concentrés à trouver des réglages corrects et à valider le fonctionnement des différentes parties de notre voiture. Nous avons
emmagasiné de bonnes informations et obtenu des réponses à certaines de nos interrogations ».
(Citation extraite du communiqué ELMS).

Morgan Judd OAK Racing
Le Thiriet by TDS Racing placera son Oreca 03-Nissan à la seconde place des performances en LMP2 (1’47’’087 en séance 2). Du côté des FLM,
l’Oreca 09 du Curtiss Racing Technologies réalisera le meilleur temps en 1’53’’371 (Séance 4). En Grand Tourisme, c’est une GTE-Am qui aura
les honneurs de la feuille des temps, la Porsche 997 RSR Imsa Performance Matmut # 67 pilotée par Narac, Armindo et Pons réalisant un temps
de 1’57’’694 lors de la séance 3. La meilleure performance des GTE-Pro revenait à la Ferrari 458 Italia JMW Motorsport en 1’58’’048 (séance 4).

Oreca 03 Nissan Thiriet by TDS Racing – Oreca 09 FLM Curtiss. – Porsche 997 RSR (Am) Imsa Performance Matmut – Ferrari 458 Italia JMW.

EUROPEAN LE MANS SERIES 2012
Dans un peu moins d’une quinzaine de jours, les 6 Heures du Castellet ouvriront la saison ELMS 2012. Les essais officiels de la série délaissés
par beaucoup n’auront pas apporté beaucoup d’eau à notre moulin. A ce jour, treize LMP2 représentant les teams Greaves Motorsport (ZytecNissan), Pecom Racing (Oreca-Nissan), Race Performance (Oreca-Judd), Extrême Limite ARIC (Norma-Judd), Status Grand Prix (Lola-Judd HK),
Murphy Prototypes (Oreca-Nissan), Sébastien Loeb Racing (Oreca-Nissan), Jet Alliance (Lola-Judd), OAK Racing (Morgan-Judd), JOTA (ZytecNissan), Boutsen Ginion Racing (Oreca-Nissan) et le Thiriet by TDS Racing (Oreca-Nissan) sont sur la liste des engagés. Le mystère règne du
côté des FLM (De 6 à 8 Oreca 09 devraient être présentes). Le plateau GT des prochaines 6 Heures du Castellet ne comporte pour l’instant que
7 voitures (5 GTE-Pro et 2 GTE-Am). Prospeed Competition (Porsche), Lotus (Lotus Evora), DownForce1 (Aston Martin), JMB Racing (Ferrari) et
JMW Motorsport (Ferrari) en GTE-Pro et AF Corse (Ferrari) et Le Kessel Racing (Ferrari) en GTE-Am. Le Gulf Racing (Aston Martin) et le team
Imsa Performance Matmut (Porsche) présents aux journées test devraient logiquement se joindre aux sept voitures déjà engagées.

La Vantage Downforce1 aux
couleurs de Pamela Anderson

CALENDRIER
30, 31 mars et 1er avril
6 Heures du CASTELLET (France)
18, 19 et 20 mai
6 Heures de ZOLDER (Belgique)
13, 14 et 15 juillet
6 Heures de DONINGTON (Grande Bretagne)
7, 8 et 9 septembre
6 Heures de BRNO (République Tchèque)
2, 3 et 4 novembre
6 Heures d’ALGARVE (Portugal)

On travaille d’arrache-pied chez
Extrême Limite ARIC

PROCHAIN RENDEZ-VOUS : Les 6 HEURES du CASTELLET – Circuit PAUL RICARD HTTT du 30 mars au 1er avril.
Sources : EUROPEANLEMANSSERIES.COM.
Photos : AMP MAG / Philippe REJER, Jean Luc TERTRIN / EXTRÊME-LIMITE ARIC – DOWNFORCE1.COM.

7ème BOURSE D’ECHANGES
CIRCUITS ROUTIERS
Dimanche 15 avril 2012 – De 9h00 à 16h00

ESPACE CULTUREL HENRI SALVADOR – 72190 COULAINES
NOUVELLE SALLE – ANIMATION PISTE
Entrée : 3€ (gratuit pour les enfants accompagnés de moins de 14 ans)
CONTACTS : 06 22 61 63 23 – slot.lemans@gmail.com – www.slot-lemans.org

TEAM EXTREME LIMITE ARIC
EUROPEAN LE MANS SERIES, 24 HEURES du MANS et V de V 2012.
ECOLE de PILOTAGE – www.extreme-limite.com

FLASH INFOS – FLASH INFOS – FLASH INFOS – FLASH INFOS – FLASH INFOS
FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP et 24 HEURES du MANS
Le JAPON attaque
Avec le retrait de Peugeot en début d’année, Audi se retrouve propulser comme favori logique de ce nouveau Championnat Mondial Endurance
tout comme pour les prochaines 24 Heures du Mans. Toyota a relevé le défit en choisissant de revenir au plus haut niveau de l’endurance mais
le Japon n’est pas seulement présent à travers Toyota, Honda sera probablement dangereux avec ses HPD et Dome est de retour avec le Team
d’Henri Pescarolo. Du côté des LMP2, Nissan fournit pratiquement la majorité des moteurs du plateau d’une catégorie ou Honda est également
présent. Cerise sur le gâteau, Nissan vient de s’impliquer dans le projet Deltawing, un projet qui fait sourire certains, qui laisse d’autres
septiques mais qui existe bel et bien et qui sera au départ des 24 Heures du Mans en tant qu’invité hors catégorie.
NISSAN DELTAWING

Ce projet soutenu par des partenaires importants (Michelin, Highcroft Racing, AAR, Panoz) vient de passer un palier supplémentaire avec
l’arrivée de Nissan qui devient motoriste, partenaire technique et le sponsor principal de la Deltawing. Une implication médiatique tout bénéfice
pour la marque Japonaise qui joue à la fois les cartes de l’innovation et de l’économie (consommation) pour un investissement relativement
faible car quel que soit le résultat au soir des prochaines 24 Heures du Mans, ce sera bien Nissan qui aura attiré les regards grâce à un projet
hors du commun. …………..…. (Max).

FIA WORLD GT CHAMPIONSHIP
PARI TENU POUR SRO
Neuf marques seront bien présentes pour le coup d’envoi du nouveau Championnat Mondial FIA GT sur le circuit de
Nogaro les 8 et 9 avril prochains. Aston Martin, Ford et Porsche viennent donc de rejoindre Audi, BMW, Ferrari,
Lamborghini, McLaren et Mercedes-Benz. Les nouveaux arrivants se nomment EXIM BANK TEAM CHINA qui fera rouler
2 Porsche 997 GT3-R préparées par le Muehlner Motorsport, le VALMON RACING TEAM RUSSIA qui s’engage avec 2
Aston Martin DBRS9 préparées par LMP Motorsport et les 2 Ford GT seront-elles engagées sous la bannière d’un team
Indien dont les voitures seront préparées par le Sunred Engineering. Le Championnat Mondial GT débutera donc bien
en France mais va être modifié pour des motifs de logistique et sera communiqué dans un prochain numéro. Un certain
nombre de pilotes est déjà connu, Makowiecki, Dusseldorp, Parente et Demoustier pour les McLaren Hexis, Ide,
Castellacci et Salaquarda sur les Ferrari AF Corse, Ortelli, Stippler, Vanthoor et Jarvis sur les Audi WRT, Von Thurn und
Taxis, Kox et Enge sur les Lamborghini Reiter Engineering, Parisy, Pizzonia et Ren Wei sur les Porsche Exim Bank
Team China, Aleshin, Zuber et Soucek sur les Aston Martin Valmon Racing Team Russia, Bartels sur une des BMW
Vita4One et Pastorelli, Basseng et Schwager semblent probables sur les Mercedes-Benz All-Inkl.com.
Sources : NISSAN, MAX, SRO / GT1MEDIA – Photos : NISSAN DELTAWING, CIRCUIT-NOGARO.COM.

FFSA RALLYE – Une fille et un volant
Charlotte DALMASSO
Début mars, Charlotte Dalmasso associée pour la première fois à Laura Thomasset terminait à la 15ème place
finale de la première manche du Championnat de France des Rallye Terre malgré une boite de vitesses
défaillante. Un rallye difficile ou seulement 21 concurrents termineront classés. Preuve s’il en est que cette
jeune fille progresse à grand pas dans le petit monde du rallye. Engagée le week-end dernier sur la première
manche du Championnat de France des rallyes (Le Touquet), elle sera contrainte à l’abandon sur problèmes
mécaniques pendant l’ES4.

Charlotte DALMASSO

Charlotte est née le 15 octobre 1991 à Cagnes sur Mer. Actuellement
étudiante en licence de mathématiques à la faculté des sciences de Nice,
son parcours dans le monde du sport automobile débutera à 16 ans, elle
sera copilote avant de prendre elle-même le volant en 2011 ou elle était
engagée dans le volant Peugeot 207. Charlotte n’aura pas choisi la
facilité avec le volant 207 puisque celui-ci se dispute en majorité dans le
cadre de la difficile discipline qu’est le rallye terre. Terre des Causses,
Terre d’Auxerre, Terre de Langres en 2011, Ouest Provence en ce début
d’année et bientôt Terre des Causses, un anniversaire en quelque sorte
pour Charlotte puisqu’il fut en 2011 son premier rallye.

Terre Ouest Provence 2012

Antibes Côte d’Azur 2011

Le Touquet 2012

Sources : CHARLOTTEDALMASSO.SITEW.COM – Photos : AMP MAG / Jean Marie CARANTA, Philippe REJER et Xavier RABOT.

FFSA RALLYE
52ème RALLYE le TOUQUET
Championnat de France des Rallyes
Première manche – Du 15 au 17 mars
Ouverture du Championnat de France des rallyes avec le 52ème Rallye Le Touquet, édition qui comptait aussi pour le championnat de France
des Rallyes Junior, le championnat de France des Rallyes Teams, le classement promotion Trophée Michelin, 4 coupes de marque (Trophée
Renault R1 Twingo France, Citroën DS3 R3 Racing Trophy, Volant Peugeot 207 et Trophée 2WD Renault Sport France), la Coupe de France des
Rallye (coef. 3) et les Championnats du Comité Nord Picardie). Organisation Touquet Auto Club / ASAC Nord de la France, comité Nord-Picardie

Beaubelique / Hugonnot (Focus WRC) – Loix / Vanneste (207 S2000) – Robert / Duval (207 S2000) – Vanson / Brule (Mitsubishi Lancer Evo 6).
Au terme de la première journée Eric Brunson devançait Jean Marie Cuoq d’un peu plus de quatorze secondes, Julien Maurin et Pierre Roche
était déjà relégués à plus d’une minute. Il fallait remarquer la belle prestation de Quentin Gilbert, 7ème au volant de sa Citroën DS3 R3. Anthony
Cosson pour une première menait les débats dans la catégorie GT. Johan Vanson plaçait sa Mitsubishi Lancer Evo 6 en tête du groupe N tout
en incorporant le top dix. Stéphane Lefebvre, le Sainteloc Racing-Mister Auto et Florian Bernardi étaient les leaders provisoires en Volant 207,
Championnat FFSA Rallye Teams et Championnat FFSA Rallye Junior. Abandons notables, ceux d’Emmanuel Guigoux (mécanique SS3), de
Gilles Nantet (mécanique SS7), de Pascal Lescouple (entre SS9 et SS10) et de Charlotte Dalmasso (boite de vitesses SS4).
CLASSEMENT FINAL du 52ème RALLYE le TOUQUET – Troisième victoire au Touquet pour Eric BRUNSON
1 – Eric BRUNSON / David HEULIN Subaru Impreza S12B # 3 (A/8W) 1h59’25’’6
2 – Jean Marie CUOQ / Marielle GRANDEMANGE Ford Focus WRC # 6 (A/8W) à 35’’0
3 – Pierre ROCHE / Martine ROCHE Citroën Mini John Cooper Works # 2 (A/8W) à 5’06’’6
4 – Jean Charles BEAUBELIQUE / Cédric HUGONNOT Ford Focus WRC # 8 (A/8W) à 5’22’’9
5 – Freddy LOIX / Lara VANNESTE Peugeot 207 S2000 # 11 (A/7S) à 5’33’’5
6 – Cédric ROBERT / Matthieu DUVAL Peugeot 207 S2000 # 12 (A/7S) à 5’50’’1
7 – Anthony COSSON / Sylvain DUBOIS Porsche 997 GT3 # 21 (GT+/16) à 9’24’’7
8 – Ludovic GAL / Cédric MONDON Peugeot 207 S2000 # 15 (A/7S) à 9’25’’2
9 – Johan VANSON / Antoine BRULE Mitsubishi Lancer Evo 6 # 67 (N/4) à 9’31’’1
10 – Mathieu ARZENO / Renaud JAMOUL Citroën DS3 R3 # 35 (R/R3) à 9’55’’7
11 – Kris PRINCEN / Bram EELBODE Renault Clio R3 # 57 (R/R3) à 10’00’’3
12 – Jean Sébastien VIGION / Eric YVERNAULT Citroën DS3 R3 # 27 (R/R3) à 10’10’’1
13 – KNAPICK / Marie-Laure PEU Peugeot 206 WRC # 10 (A/8W) à 11’14’’7
14 – Lionel BAUD / Fabien CRAEN Peugeot 307 WRC # 9 (A/8W) à 11’22’’7
15 – Mathieu MAURAGE / Anderson LEVRATTI Citroën DS3 R3 # 30 (R/R3) à 11’24’’3 … etc
Engagés : 177 – Forfaits : 10 – Partants : 167 – Abandons : 77 – Classés : 90.

GRAND TOURISME
A. COSSON – S. DUBOIS
PORSCHE 997 GT3
Première victoire

Le podium : Eric BRUSON / David HEULIN (Subaru) – Jean Marie CUOQ / Marielle GRANDEMANGE (Ford) – Pierre et Martine ROCHE (Mini).
La seconde journée verra Jean Marie Cuoq passer en tête face à un Eric Brunson en proie à des soucis (lauch control). Freddy Loix dont les
problèmes de transmission paraissaient résolus passait la vitesse supérieure et remontait régulièrement au général. Sur des routes glissantes,
le choix des pneumatiques était primordial et semblait poser pas mal de problèmes aux concurrents, les averses compliqueront les choses.
Dans l’avant dernière spéciales, Eric Brunson en slicks reprenait la tête et confirmait sa supériorité dans la dernière remportant un 3ème succès
au Touquet, Jean Marie Cuoq conservait la seconde place devant Pierre Roche. Jean Charles Beaubelique et Freddy Loix complétaient le top 5.
Anthony Cosson, 7ème au scratch remportait sa première victoire en GT, Johan Vanson et Mathieu Arzeno s’adjugeaient les groupes N et R.

Arzeno / Jamoul (DS3 R3) – Abandons pour Maurin / Ural (Fiesta WRC) et Quentin / Tutelaire (DS3 R3) – Princen / Eelbode (Clio R3).
Sources : FFSA.ORG – Photos : Xavier RABOT pour AMP MAG – Retrouvez Xavier Rabot sur son site http://xavierrabot.free.fr

NASCAR SPRINT CUP
RACE 4
BRISTOL
FOOD CITY 500
18 mars
Brad KESELOWSKI (DODGE) 2011 version 2012

BRISTOL FOOD CITY 500 Classement final
Positions



Pilotes

Marques

Laps

Statuts

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25

2
17
56
15
55
31
1
42
48
27
29
39
16
14
88
20
22
51
43
11
10
33
34
78
13

Brad KESELOWSKI
Matt KENSETH
Martin TRUEX Jr.
Clint BOWYER
Brian VICKERS
Jeff BURTON
Jamie McMURRAY
Juan Pablo MONTOYA
Jimmie JOHNSON
Paul MENARD
Kevin HARVICK
Ryan NEWMAN
Greg BIFFLE
Tony STEWART
Dale EARNHARDT Jr.
Joey LOGANO
A.J. ALLMENDINGER
Kurt BUSCH
Aric ALMIROLA
Denny HAMLIN
David REUTIMANN
Brendan GAUGHAN
David RAGAN
Regan SMITH
Casey MEARS

DODGE
FORD
TOYOTA
TOYOTA
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
TOYOTA
DODGE
CHEVROLET
FORD
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
FORD

500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
498
498
498
498
498
497
496
496
496
496

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running

43 partants, tous classés – Statuts : Running : 38. Accident : 1. Incidents mécaniques : 4.

Bristol – 500 fois l’anneau – Greg BIFFLE en pole (Ford) – Frictions entre Kasey Kahne (Chevrolet), Marcos Ambrose (Ford) et Kevin Harvick (Chevrolet).
Brian Vickers (Toyota) – Brad Keselowski (Dodge # 2) et Matt Kenseth (Ford # 17) – Brad KESELOWSKI (PENSKE RACING) réédite sa victoire de 2011.

AMP MAG sera present à MARTINSVILLE pour la 6

ème

manche de la NASCAR SPRINT CUP

……….

MARTINSVILLE SPEEDWAY – GOODY’S FAST RELIEF 500
Sources : NASCAR.COM – Photos : nascar.com / USAAutostock (Nigel Kinrade, Brian Czobat et Russell LaBounty).

AMPhotosports magazine 2012.W236/03.19
Sources : FIAWEC.COM, AMERICANLEMANS.COM, SEBRINGRACEWAY.COM, IRCSERIES.COM, NISSAN, MAX,
EUROPEANLEMANSSERIES.COM, SRO / GT1 MEDIA, CHARLOTTEDALMASSO.SITEW.COM, FFSA.ORG, NASCAR.COM.
Photos : FIAWEC.COM / DPPI, AMERICANLEMANS.COM, IRCSERIES.COM, DOWNFORCE1.COM,
AMP MAG / Philippe REJER, Xavier RABOT, Jean Marie CARANTA,
Jean Luc TERTRIN / EXTRÊME LIMITE ARIC, NISSAN DELTAWING, CIRCUIT-NOGARO.COM,
NASCAR.COM / USAAutostock (Nigel Kinrade, Brian Czobat et Russell LaBounty).
MP / AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 236



Documents similaires


magazine 2015 w396
magazine 2013 w299
magazine 2013 w299 1
magazine 2016 w446
magazine 2014 w347
magazine 2015 w413


Sur le même sujet..