LA LIBERTE SYNDICALE .pdf


Nom original: LA LIBERTE SYNDICALE.pdf
Auteur: FABRICE

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/03/2012 à 21:20, depuis l'adresse IP 78.210.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1177 fois.
Taille du document: 507 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


LA LIBERTE SYNDICALE
SELON GUERINI
LA LIBERTE SYNDICALE : depuis la loi Waldeck-Rousseau de 1884, la liberté syndicale existe dans notre
Pays et cette même liberté s’accompagne de droits au sein de l’entreprise, qui oblige les Dirigeants à
mettre à disposition des locaux, des moyens matériels, en vue de permettre l’exercice de cette liberté.
Observons comment les syndicats et particulièrement la C.G.T sont traités au sein des sapeurs-pompiers
du S.D.I.S 13

LE CHOC DES PHOTOS LE POIDS DES MOTS : A gauche, le bureau du Président, dont nous ne
contestons pas l’utilité, à droite, les locaux syndicaux attribués, dont les détails nous montrent qu’il s’agit
en définitive de « New Box », le « new » était certainement vrai mais à l’époque où ils ont été achetés….
L’espace à l’intérieur du local, permet de tenir à 4 pas plus, et on ne parle pas ici des conditions de
sécurité et d’Hygiène, ni de l’environnement proche puisque les locaux se trouvent à côté du matériel
désaffecté…, c’est vous dire combien le Président aime les syndicats.
BUREAU DU PRESIDENT

BUREAU SYNDICAL = NEW BOX

CE QUE DIT LA LOI : Décret n°85-397 du 03 avril 1985, dans son article 3 et 4 : «pour les collectivités ….
dont l’effectif dépasse 500 agents, l’octroi de locaux distincts par organisation
syndicale est de droit …. Les locaux mis à la disposition des organisations syndicales
comportent les équipements indispensables à l’exercice de l’activité syndicale »
SYNDICAT non grata : Pendant ce temps au local syndical, pas de téléphone, pas de fax, pas de locaux
syndicaux pour le SCOAT, pas de fournitures de bureau, pas d’affranchissement du
courrier, pas de toilettes, …
Pour couronner le tout, le SDIS a été jusqu’à donner des consignes pour interdire l’accès (constat
d’huissier à l’appui) à un centre de secours à vos représentants syndicaux.
LE SDIS est encore une fois HORS LA LOI !!!
Bafouer les droits syndicaux, c’est bafouer vos droits ! Aujourd’hui certains peuvent se dire : « ça ne me
concerne pas, je n’ai pas de problème » sauf que le jour où vous aurez des problèmes, il n’y aura peutêtre plus de syndicat pour vous défendre….. Rejoignez-nous !!!!


Aperçu du document LA LIBERTE SYNDICALE.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00102143.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.