Perception des encadreurs de stages.pdf


Aperçu du fichier PDF perception-des-encadreurs-de-stages.pdf - page 6/22

Page 1...4 5 67822


Aperçu texte


1.1 Les fonctions de l’encadreur de stage
Selon Cl. Martinez (1999), la mission de l’enseignant renvoie à son identité professionnelle; le
groupe d’élève touche à son autorité, donc à la nécessité d’être reconnu par ses élèves dans son
rôle. Cela se traduit par le fait d’être obéi par les élèves. Cette fonction nécessite une certaine
confiance en soi de l’enseignant; pouvoir motiver les élèves en les intéressant, c’est créer une
relation positive avec les élèves et donc plaire, séduire. Par contre, les motiver par la contrainte
traduit qu’il rencontre des résistances et doit user de son autorité pour se faire obéir. Nous
revenons à la reconnaissance du rôle.
En plus, ces trois fonctions présentent donc une facette externe qui renvoie à une exigence de la
tâche et une facette interne qui elle, renvoie à un besoin profond de l’enseignant et qui se traduit
par le motif.
Nous estimons que l’encadreur de stage se charge de l’enseignement clinique à ce titre il est
concerné par ces trois fonctions. Il a la charge de faire apprendre dans la mesure qu’il est le
prolongement de la salle de classe et de la salle de technique. C’est lui qui concilie les divers
savoirs dans le chef du stagiaire (apprenant) sur terrain. Ceci exige de lui la capacité d’une part de
diriger, c'est-à-dire d’organiser ses interventions d’accompagnement afin de faire réussir le
processus d’apprentissage et de renforcer les représentations des apprenants. Et d’autre part, de
susciter la motivation de l’apprenant, considérant les différences individuelles d’apprendre.
De même, HAMELINE (1987) cité par DROUARD affirme qu’un encadreur de stage doit avoir
des qualités d’écoute, de communication et d’organisation. Le cahier de charge de l’encadreur
doit préciser l’articulation entre sa tâche de production et sa responsabilité dans l’apprentissage
des apprenants; entre ses relations avec l’apprenant, ses collègues, la hiérarchie et le centre de
formation.
Elle soutient que l’encadreur de stage est un transmetteur mais pas un répétiteur des gestes à
apprendre. C’est lui qui accompagne l’apprenant en situation de travail. Il est le garant d’un
métier à transmettre et il offre la possibilité de faire une véritable approche de l’évaluationrégulation et d’élaborer des stratégies, permettant un véritable apprentissage auprès des stagiaires.
1.2. Les représentations du rôle d’encadreur et ses implications
VENIER (op.cit) souligne qu’encadrer une activité d’apprentissage couvre quatre dimensions qui
ont de l’impact en amont. Il s’agit de la représentation du rôle d’encadreur, des images de
l’apprenant induites par ces représentations, de la mise en œuvre du rôle dans les interactions
pédagogiques et du soutien dont l’encadreur peut se doter pour conserver du recul vis-à-vis de
son action.
1.2.1

Les représentations du rôle d’encadreur

La connaissance des représentations que l’encadreur a de son rôle est nécessaire, car il contribue à
établir une cohérence entre son intention pédagogique et la manière dont il la met en œuvre. Les
5