LEZIGNAN CORBIERES iti 1 T 1 .pdf



Nom original: LEZIGNAN CORBIERES iti 1 T-1.pdf
Titre: ESCAPADE DANS LE DEPARTEMENT DE L’AUDE
Auteur: lili

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 17/04/2012 à 16:28, depuis l'adresse IP 87.67.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 852 fois.
Taille du document: 1.8 Mo (10 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


ESCAPADE DANS LE DEPARTEMENT DE L’AUDE
Lézignan- Corbières - itinéraire 1 –80km

Lézignan-Corbières
Argens-Minervois
Beaufort
Aigne
La Pujade
Minerve
Lauriole
Centeilles
Lézignan-Corbières

Lézignan-Corbières

Argens-Minervois

Le village s’accroche à une butte sur laquelle trône le château remanié au 14e s. – attention ruines non entretenues.
L’église
Le château

Le canal du Midi

Beaufort

le pittoresque village est entouré de vignes avec un
château dominant et une belle église du XIXe siècle avec
réemplois. Le village dont les vins font parti de
l'appellation d'origine contrôlé du Minervois est situé sur
le chemin de randonnées le GR 77.

Aigne
s'élevant sur une colline couverte d'un riche vignoble,
c'est un bel exemple de village en circulade, organisé
autour de son église romano-gothique. Le vieux village
ou Escargot, d'origine ancienne, offre une très
intéressante curiosité archéologique : c'est un des rares
villages ayant conservé sa forme primitive. On voit
aussi l'ancien château seigneurial qui appartenait à
Bernard Pierre au Xe siècle. Il faut admirer aussi la
place publique bien ombragée, avec sa fontaine
monumentale érigée en 1872.

La Pujade

Minerve

la cité de Minerve s’élève sur un éperon rocheux qui domine les gorges de la Cesse et du Brian. Les ponts naturels
de la vallée de la Cesse en font un site géologique d’exception.

1. L’accès à la Cité
Vous entrez dans la cité de Minerve par l’emplacement du château vicomtal.
Un pont-levis en permettait l’accès. La population pénétrait dans la cité par deux portes :
- la porte principale , située au Nord-ouest, permettait l’accès par le lit abandonné de la Cesse dans lequel se
trouve aujourd’hui le cimetière.
- la seconde porte, au Sud, est encore visible et donne dans le lit actif de la Cesse.
C’est à partir de 1908 que fut construit le pont sur la Cesse.

2. La Candela

Date de la fin du 13e s, c’est le seul vestige du château vicomtal, hormis les
restes de la façade orientale ornée de fenêtres géminées visibles depuis la vallée
du Brian.
Cette colonne octogonale à bossages comporte les restes de deux corniches qui
supportaient des étages. Deux fossés creusés dans le rocher séparaient de part
et d’autre le château de la cité et verrouillaient ainsi l’entrée de Minerve.
La majeure partie des ruines du château est postérieure à la croisade. Il a été en
partie démantelé au 17e s, sous Louis XIII.
La création d’une rue dans les ruines à la fin du 19e s, a achevé sa démolition..

3. L’église Saint-Etienne

Construite à proximité du château, cet édifice roman
possède une abside du 11e s, et une nef remaniée au
12e s.
L’autel Saint-Rustique, situé dans le cœur a pu être
daté de l’an 456 grâce à l’inscription gravée sur l’une
de ses faces.

La Colombe de lumière
Cette stèle, très sobre, a été sculptée par J. Luc
Séverac pour en faire un monument de la paix.
Dédiée aux Cathares condamnés au bûcher.

4. La rue des Martyrs

Cette rue a conservé sa dimension médiévale.
Au pied de la rue subsiste une porte en arc brisé du 13e s. Cette porte
est celle de la maison dite des Templiers. Une croix de Malte, ornait
en effet la clef de voûte.

On dit que c’est par cette rue que sont passés les Cathares, les
« Parfaits », pour aller se jeter en 1210 dans le bûcher collectif qui
leur était destiné. Il est probable que le bucher fut dressé dans le lit
de la Cesse.

5. La porte Sud ou Porta Bassa et les remparts

Située au Sud, c’est l’une des 2 portes
principales d’accès au village. Elle date
probablement du 13e s. On peut remarquer les
larges rainures dans lesquelles descendait la
herse.
Depuis le lit de la Cesse, on peut voir, à droite
de la porte, la tour dite de la Prison (2nde
moitié du 13e s.) Elle défendait la porte.
Deux enceintes protégeaient la cité : l’une
intérieure autour du village, l’autre au ras des
falaises. Cette dernière date en grande partie
de l’époque médiévale classique (10e / 13e s.)

6. Le puits Saint-Rustique et la Malvoisine
Le puits Saint-Rustique était le seul puits de la cité.
Il était protégé par un accès fortifié, probablement
couvert. Les fouilles récentes ont révélé une activité
importante pour le transport d’eau. Quatre citernes
intra-muros alimentaient aussi les villageois.

Face au puits, dominant le causse, une reconstitution
du Trébuchet la Malvoisine ou «Mauvaise voisine ».
Tenue par les hommes de Simon de Montfort lors du
siège de 1210, c’était la plus puissante des machines
de guerre utilisées pour assiéger la cité.

7. Les ponts naturels
La Cesse et le Briaud ont creusé dans les plateaux calcaires un canyon et des gorges profondes. Son parcours
s’est modifié en abordant les roches tendres creusant deux tunnels ou ponts. Le « Petit Pont » est long de 110 m,
le « Grand Pont » s’étend sur 250 m. A la belle saison, suivez le cours de la rivière et passez à pied sec sous ces
voûtes majestueuses. Pour les passionnés d’escalade rendez-vous devant les parois impressionnantes de ce site
très coté !

Le Pont viaduc
Le Pont neuf ou pont viaduc permet d'accéder au village en enjambant les deux méandres asséchés de la Cesse.
Il a été achevé en 1912 et 8 ouvriers travaillaient à sa construction à l'époque. C'est un viaduc à trois arcs en
plein cintre de 18 mètres d'ouverture reposant sur culées et deux piles. L'ouvrage mesure 115 m de long et le
pont a une longueur de 62 m avec voie charretière de 2,50 m de large et deux trottoirs de 0,50 m.

Nous quittons Minerve

Lauriole
Très particulière cette portion de route qui donne l'impression de monter et descendre en même temps ! En effet,
une configuration spéciale du terrain environnant donne une mauvaise impression du sens de la pente de la route.
Le résultat est spectaculaire, laissez votre voiture au point mort au milieu de la pente et vous la verrez aussi
remonter celle-ci. Connue des habitants de la région, cette "anomalie" est souvent repérée comme la route qui
monte et qui descend. Ce qui mérite quelques explications car c'est le propre de toute pente de monter ou
descendre selon le sens qu'on la regarde !
Il est très vraisemblable que l'effet provienne donc d'une erreur visuelle par rapport aux alentours.
La seule façon de constater cette « anomalie » était de comparer avec l’altimètre que nous avons intégré dans notre
Tomtom.

Centeilles
Isolée au pied du Pic Saint-Martin, la chapelle de Centeilles, entourée de cyprès et de chênes verts renferme de
belles fresques. Ce site, qui offre un vaste panorama sur le vignoble, marque la limite entre le causse et la plaine
minervoise.

Lézignan-Corbières

http://maps.google.fr/maps?saddr=L%C3%A9zignan-Corbi%C3%A8res&daddr=ArgensMinervois+to:Beaufort,+H%C3%A9rault,+LanguedocRoussillon+to:Aigne,+H%C3%A9rault+to:La+Pujade,+34210+Minerve,+H%C3%A9rault,+LanguedocRoussillon+to:Minerve+to:Lauriole+et+Cantaussel,+Siran+to:Centeilles,+34210+Siran,+H%C3%A9rault,+Langue
doc-Roussillon+to:L%C3%A9zignanCorbi%C3%A8res&hl=fr&ie=UTF8&ll=43.261706,2.803574&spn=0.288021,0.785522&sll=44.012571,1.669922
&sspn=2.275544,6.28418&geocode=FfcvkwIdkBQqAClZzQUaP8qxEjG-qwj_tH93g%3BFQ3qkwIdmzoqAClH3lSsxsmxEjF91DDuqeA1qw%3BFb-xlAId4xgqACkByNMB8exEjFwzWoWIYgHBA%3BFTExlQIdga8qACl9AnWlX7ixEjGEo5qpH16sLw%3BFbtrlQIdWAcqACmXwG5K
EsexEjHvv7mPXMWl9A%3BFdKHlQId6OgpAClNhShfuMaxEjEwxWoWIYgHBA%3BFTlmlQId2rAoACl_BT
xDUMSxEjHhcTosjwVdA%3BFYcmlQIdWHooACkl49nDBcWxEjGGw3SK9E7jdQ%3BFfcvkwIdkBQqAClZzQUaP8qxEjG-qwj_tH93g&vpsrc=6&mra=ls&t=m&z=11



Documents similaires


lezignan corbieres iti 1 t 1
lezignan corbieres iti 2 t
lezignan corbieres iti 3 t
z nous avons ordre alphabetique visite dans le departement de l aude les localites de
conduite et handicap
briancon itineraire 1 visite pedestre


Sur le même sujet..