MONTGAILLARD 1 .pdf



Nom original: MONTGAILLARD 1.pdfTitre: LES CHATEAUX CATHARES EN TRAVERSANT

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 17/04/2012 à 15:57, depuis l'adresse IP 87.67.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 955 fois.
Taille du document: 911 Ko (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


ESCAPADE DANS LE DEPARTEMENT DE L’ARIEGE
Montgaillard - itinéraire 1 – 141 km

Montgaillard
Mercus Garrabet
Arnave
Axiat
Lordat
Caussou
Col de Marmare
Col de la Chioula
Orlu
Ax-les-Thermes
Luzenac
Sinsat
Ussat-les-Bains
Tarascon-sur-Ariège
Montoulieu
Montgaillard

Montgaillard

Est situé à 4kms de Foix.
Toutes les grandes surfaces sont très proches.

A l'arrière plan "le pain de Sucre"

Mercus Garrabet

L'église romane isolée dans son cimetière,
est élevée sur une bosse rocheuse.
D'autres pitons, sur la rive opposée, au
fond de la vallée, donnent au paysage un
aspect désordonné et accidenté.

Arnave

A 720m d'altitude, nichée sur le versant Sud du
massif de Tabe, il s'agit d'une des plus antiques
chapelles de la région, comme l’atteste son
chœur carré.

Axiat

Édifiée en 1075, l'église surprend par la qualité de son bâti et son clocher à l'allure
bourguignonne. Il est vrai qu'elle appartint successivement au Comte de Foix, à
l'abbaye de Cluny, puis à la très riche abbaye de Lagrasse.

Trimouns

A 1800 mètres d’altitude, visitez le site de la carrière de Trimouns, la plus grande exploitation mondiale de talc
à ciel ouvert en activité. Surplombant la vallée de l’Ariège, face à la chaîne des Pyrénées, un immense cirque
blanc s’offre à vos yeux.
Je collectionne les cailloux…… voici mon morceau de talc de la carrière de Trimouns

Lordat

Le château– montée déconseillée par temps de pluie. Gagnez la placette de l'église puis au-delà, par la ruelle
en descente, le parking aménagé au pied du château. Prendre le sentier fléché.
Le château de Lordat domine toute la haute vallée de l'Ariège, le Sabarthès. Les premières constructions
remontent vraisemblablement aux 9e et 10e s. Il est cité de manière explicite en 1034, relevant alors des comtes
de Foix. Les ruines visibles aujourd'hui sont celles du château qui existait aux 10e et 11e s. Il fut agrandi au 13e
et occupé pendant la croisade contre les Albigeois. Le serment du vicomte de Béarn et du comte de Foix
(1213) fait état du château de Lordat, parmi les places fortes remises au roi de France. La citerne voûtée et
cimentée est encore bien visible, mais c'est l'entrée, protégée par une tour carrée, qui conserve le mieux son
aspect d'origine. Classé Monument Historique depuis 1923, il serait cependant judicieux, comme les autres
citadelles de la région, de penser à réaliser des travaux de sauvegarde et de restauration. La nature reprend ses
droits en progressant lentement mais sûrement sur les pierres que le temps érode ... Sa position bien détachée
sur un piton calcaire en fait un belvédère sur le Sabarthès, le sillon de l'Ariège vers Ax et la chaîne frontière,
du côté de l'Andorre.

Caussou
village situé dans un paysage de culture en terrasse, remarquer des croix de fer, produits de l'ancienne
métallurgie ariégeoise.

Col de Marmare
Dans le lacet de Cos, la vue se dégage à nouveau sur le
Val d'Ariège. (alt. 1.361m).

Col de la Chioula
une large piste (45 minutes aller-retour) conduit au
signal (alt. 1.507m).
Belvédère sur les sommets de la Haute Ariège.

Orlu

La dent d'Orlu est une des rares parois
pyrénéennes à avoir plus de 1.000m.
Sortir d’Ax par la route du Puymorens; la quitter aussitôt
avant le pont sur l’Ariège; rester sur la rive droite du
torrent. La route longe la retenue du barrage d’Orgeix
où se reflète le manoir d’Orgeix.
Possibilité de promenade pédestre vers le lac de
Naguilles (plus ou moins 5km aller-retour).

Ax les Thermes
Dans la vallée de l’Ariège, au débouché de l’Ariège et de la Lauze, Ax est à la fois une station thermale, une
villégiature estivale et une station de sports d’hiver.
Ses quatre-vingts sources aux températures variant de 18 à 78° alimentent trois établissements : le Couloubret,
le Modèle et le Teich. On y soigne surtout les rhumatismes, les affections des muqueuses respiratoires et
certaines dermatoses. Le centre de la station est la promenade du Couloubret.

Luzénac

Sinsat

Le massif du Quié

Ussat-les-Bains
Grotte de Lombrives, la plus vaste caverne aménagée en
Europe pour le public.
La grande salle de "La Cathédrale" (50m de large, 80m de
long et 107m de hauteur) a un volume équivalent à NotreDame de Paris.
Lombrives recèle de nombreuses concrétions aux
dimensions imposantes.
Stalactites, stalagmites,
colonnes, draperies, marbres de différentes variétés,
perles des cavernes constituent une multitude de
curiosités géologiques dont les plus anciennes remontent
à 200 millions d'années.

Tarascon-sur-Ariège

Dans le centre ville, rue piétonne pour flâner et découvrir les nombreuses boutiques, mais aussi la Mazel Vieil
("Vieille boucherie") avec sa terrasse du 18è s.,
La porte d'Espagne était en saillie sur les fossés et possède deux meurtrières latérales. Un escalier donne accès
à l'ancien corps de garde et au chemin de ronde.
La porte Lacaussade date du 15e s. Sa construction très régulière et l'arc surbaissé de sa voûte lui confèrent
une architecture parfaite. Elle s'ouvrait sur la rue des Chapeliers en direction de la cité et sur le barri par la rue
Caussade.
La porte du Morou, plus connue aujourd'hui sous le nom de porte du Saut, date du 14e s.
La chapelle Sabart aurait été édifiée en 778 par Charlemagne. Du plus sur style roman, elle possède des restes
carolingiens remarquables : fondements, abside, absidioles en cul de four, gros piliers carrés et des vitraux du
13e s.
L'église St Michel, construite à la fin du 14e s., avait un rôle défensif et faisait corps avec les remparts de la
porte de l'église de la Daurade qui date du 13e s.

Montoulieu
Le pont du diable
cet ouvrage, qui était un pont de péage, inspirait la terreur
parmi la population. A la nuit tombée, personne n'osait
s'aventurer en ces lieux, le diable y rodant à la recherche
d'âmes perdues…

Composée de deux hautes arches en ogive, il a
une situation impressionnante au-dessus de la
cascade de Saint Antoine, dans un
étranglement rocheux étroit où l'Ariège coule
à travers les falaises qui l'enserrent.
Le ressaut inférieur de l'arche maîtresse atteste
au moins une surélévation effectuée au 14e s.
Jetez un coup d'œil sur le dispositif fortifié de
la construction, du côté rive gauche (porte et
chambre inférieure).

Montgaillard


Aperçu du document MONTGAILLARD 1.pdf - page 1/8

 
MONTGAILLARD 1.pdf - page 3/8
MONTGAILLARD 1.pdf - page 4/8
MONTGAILLARD 1.pdf - page 5/8
MONTGAILLARD 1.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


MONTGAILLARD 1.pdf (PDF, 911 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


montgaillard 1
z 2 nous avons ordre alphabetique visite dans le departement de l ariege les localites de
z nous avons ordre alphabetique visite dans le departement de l ariege les localites de
montgaillard 3
bulletin 2012 programme
programme villes deaux journees du patrimoine 2013

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.01s