SOULLANS itinéraire 3 T .pdf



Nom original: SOULLANS itinéraire 3 T.pdf
Titre: Le passage du Gois
Auteur: Lili

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 23/04/2012 à 16:17, depuis l'adresse IP 87.67.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1185 fois.
Taille du document: 901 Ko (9 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


DECOUVERTE DE LA VENDEE
Soullans – itinéraire 3 - 95 km

Soullans
Beauvoir-surMer
Noirmoutier
La Barre-de-Monts
Notre-Dame-de-Monts
Soullans

1. Soullans

Beauvoir sur Mer

Accès à Noirmoutier par le passage du Gois
Sans doute unique au monde, relie le continent à l'ile de Noirmoutier à marée basse.

Le passage du Gois a une existence très ancienne. Les premières mentions remontent au 15ème siècle ;
utilisation régulière attestée au 18ème siècle (rapport du Maréchal de Chantilly datant de 1702, carte
bibliothèque nationale datant de 1705, balisage sommaire de 1779). Le Gois est un lieu chargé d’histoire
(guerres de Vendée, deuxième guerre mondiale). Jusqu'à la construction du pont en 1971, Noirmoutier n'était
reliée au continent que par le passage du Gois : une chaussée pavée se découvrant à marée basse.
Il serait dommage de ne pas l'emprunter soit à l'aller soit au retour, en veillant bien sûr aux horaires des
marées.
Chaque année s'y déroule une course à pieds spectaculaire, les Foulées du Gois, où les derniers arrivants
finissent la course les chevilles dans l'eau de mer.

De nombreux touristes viennent admirer ce magnifique site et respirer un air pur et iodé. Près du rivage, mer
montante, on ne se lasse pas de voir disparaître en quelques heures, la chaussée longue de 4.130 mètres.
La chaussée actuelle est carrossable depuis un siècle environ, longue de 4 Km 150 et est jalonné de 9 balises
dont 3 dites "à cage" (les refuges). Le franchissement est possible 1h30 avant à 1h30 après la basse mer.
Le Gois fait également la joie de nombreux pêcheurs à pied qui peuvent y trouver palourdes, coques et autres
coquillages. Depuis 1971, date de mise en service du pont reliant l'île au continent (à Fromentine), on peut se
rendre à Noirmoutier en voiture sans se préoccuper des horaires de marée.

Noirmoutier en l'Ile
http://www.ile-noirmoutier.com/
info@ile-noirmoutier.com
Info touristique
Route du Pont B.P. 125
85630 Barbatre
Téléphone : 02.51.39.80.71

Prenez l'air du large à Noirmoutier et essayez d'arriver par le passage du Gois, il y règne une atmosphère de
bout du monde. L'île attire grâce à son climat doux, ces criques tranquilles et ses bois odorants.
On retrouve le geste ancestral du saunier, on y hume les mimosas et on y remplit son panier de sel, de pommes
de terre et de fruits de mer. Le peinte Auguste Renoir y séjourna avec palette et pinceaux et écrivit à un ami :
"Je viens de Noirmoutier, c'est un coin admirable, beau comme le midi mais avec une mer autrement belle que
la Méditerranée".
Au Sud de l'estuaire de la Loire, Noirmoutier n'est séparée du continent que par un goulet dont l'ensablement,
préoccupant, est visible à marée basse. Un pont routier en béton, long de 700m. traverse le goulet de
Fromentine depuis 1971. En venant du continent, on découvre sur la droite de la baie de Bourgneuf.
Tout porterait à croire que Noirmoutier veut dire "monastère noire" et pourtant, l'origine du nom de l'île est
controversée. Pour certains, le nom ancien était Herio monasterio (7e s.). "Herio était un nom de personne.
Pour d'autres, In Sula Aeri (9e s.) viendrait de Herus ou Herius et serait d'origine celtique. Conclusion, si le
nom n'a rien à voir avec le noir, son origine reste bien obscure.
Depuis l'époque romaine, des affaissements successifs ont réduit les dimensions de Noirmoutier longue, encore
de 20km, mais large à peine de 1km à la Guérinière, là où, en 1882, les flots faillirent la couper en deux.
L'île se divise en trois secteurs. Au Sud, les dunes de Barbâtre, s'allongent vers la côte vendéenne dont elles
sont seulement séparées par la fosse de Fromentine, large de 800m, mais parcourue de violents courants.
En son centre, l'île rappelle la Hollande avec des polders (terres littorales asséchées) et des marais salants,
situés au-dessous du niveau de la mer et protégés par des digues. Ils sont quadrillés de chenaux dont le
principal, l'étier de l'Arceau, traverse l'île de part en part.
Au Nord enfin, la côte rocheuse est découpée de criques ombragées de chênes, pins et mimosas. Au sommet
des dunes couvertes de pins maritimes, s'alignent quelques moulins.

Place d'Armes

Le château

Vestige médiéval un des mieux conservés de
Vendée, ce château construit au 12e s. a su
braver les époques et conserver tout son charme.
Symbole de la puissance du seigneur, forteresse
inviolable protégeant les habitants en cas
d’invasions, le donjon et ses remparts ont
également servi de prison en temps de guerre.
Aujourd’hui, le château abrite un musée sur
l’histoire de l’île : de la préhistoire aux débuts du
tourisme au 19e s. en passant par la période
troublée
des
guerres
de
Vendée.
Magnifique point culminant de l’île, le donjon
vous dévoilera la magie de son panorama qui
surplombe l’île et la baie de Bourgneuf.

L'église Saint Philibert
s'élève à l'emplacement de l'église Notre-Dame du monastère bénédictin fondé vers 675 par saint Philbert.
Une chapelle destinée à abriter les restes du saint fondateur sera construite, après 685, dans le prolongement
de l'abside de cette église : à l'emplacement de la crypte actuelle. Une chapelle destinée à abriter les restes
du saint fondateur sera construite, après 685, dans le prolongement de l'abside de cette église : à
l'emplacement de la crypte actuelle.
La maquette fut, dit-on, réalisé en 1802 par Jacques
Sibiril (horloger de Noirmoutier). Elle représente la
frégate commandée par Auguste Jacobsen, lieutenant
de Vaisseau de la marine de guerre pendant la
Révolution.

La crypte de l’église de Noirmoutier en l’île est construite sur ce qui fut le premier lieu de sépulture de St
Philbert, évangélisateur de la région au 7 e s. Deux beaux retables de marbre noir et de tuffeau, du 18 e
(9h-19h).

Nous avons visité l'île
avec le petit train.

Nous quittons l'île par le pont

La Barre des Monts

Ecomusée du Marais Breton Vendéen "Le Daviaud"
http://www.ecomusee-ledaviaud.com/

Situé au confluent des eaux douces et salées du Marais Breton vendéen, Le Daviaud, antenne de
l’Écomusée Départemental de la Vendée présente, au sein d’un parc naturel de 60 ha, un ensemble unique
de conservation du patrimoine culturel et architectural maraîchin.
C’est en plein air au détour d’un sentier que l’on découvre un milieu naturel riche, tant par sa faune que par
sa flore. Le musée est installé dans une métairie de la fin du 19 e s.
Dans une bourrine, une maquette animée décrit les différents types de construction et l'organisation de
l'espace d'une ferme maraîchine ; une salorge (ancien grenier à sel) située à proximité d'un marais salant,
abrite une exposition consacrée à la récolte du sel; dans une grange-étable, bâtiment bas en torchis chaulé
au toit couvert de roseaux, est installé l'écomusée qui présente le milieu naturel (géomorphologie, faune,
flore, diaporama sur les oiseaux migrateurs). Un peu plus loin, la reconstitution d'un intérieur maraîchin du
début du 20e s. évoque la rigueur et la simplicité des vies d'autrefois.
L'écomusée est accessible aux handicapés.
Téléphone : 02 51 93 84 84
Fax : 02 51 49 26 70

Notre-Dame-de-Monts
Cette station balnéaire possède un centre régional de char à voile.
Une piste cyclable la relie à La Barre de Monts à travers une odorante forêt de pins.
Quitter Notre Dame de Monts par le Nord en empruntant une petite route parallèle à la D 38.
L'agréable route de la Rive trace une limite naturelle entre la foret des Pays de Monts et les prémices du marais.
Coté forêt, de nombreux sentiers mènent vers la mer et ses plages aux dunes couvertes d'oyats.

Pey de la Blet
Autrefois, une habitante, du nom de Blet, faisait paître son troupeau et le
surveillait du haut de ce « pey », terme local correspondant à celui de « puy »
qui désigne un tertre ou une montagne, comme le puy de Sancy ou le puy de
Dôme.
A cette époque, la forêt domaniale des Pays de Monts n’existait pas
puisqu’elle n’a été implantée qu’à partir de 1850. Cette forêt a donc fixé les
dunes du littoral dont la hauteur variait au gré de la force des vents.
La hauteur du Pey de la Blet’, la commune de La Barre-de-Monts, est
estimée à 41 mètres (source IGN).
C’est le point culminant du marais de Monts !
Situé en bordure de la piste cyclable, Il est aujourd’hui un poste
d’observation qui permet de découvrir d’un côté le marais et de l’autre
l’océan au ras de la cime des arbres.

4. Soullans




Télécharger le fichier (PDF)

SOULLANS itinéraire 3 T.pdf (PDF, 901 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


soullans itineraire 3 t
soullans itineraire 4 t
soullans itineraire 5 t
soullans itineraire 1 t
roadbook
vendee

Sur le même sujet..