le bilan sarkozy.pdf


Aperçu du fichier PDF le-bilan-sarkozy.pdf

Page 12332




Aperçu texte


1

Directeur de la publication : Edwy Plenel
www.mediapart.fr

Cinq années de casse en 200 dates
PAR SOPHIE DUFAU
ARTICLE PUBLIÉ LE DIMANCHE 6 MAI 2012

du 6 mai au 31 décembre 2007
• 6 mai 2007 : LA NUIT DU FOUQUET'S : Au
commencement était le clan. Pour fêter la victoire,
Cécilia Sarkozy (pourtant absente une grande partie
de la soirée) a organisé un dîner au restaurant
des Champs–Élysées, le Fouquet's. S'y retrouvent
des effigies du sport, des figures du capitalisme
entrepreneurial, des patrons de journaux, des icônes
du cinéma, de la télé et de la variété, des symboles
de la mode. En si bonne compagnie bling-bling,
Nicolas Sarkozy fera attendre ses électeurs place de
la Concorde.


7 mai 2007 : YACHT DE BOLLORÉ. Durant la
campagne de 2007, Nicolas Sarkozy avait annoncé
que s’il était élu, il se retirerait un instant, s’effacerait
pour méditer et « habiter la fonction ». En fait de
retraite, il se voit offrir une escapade luxueuse sur
le yacht de Vincent Bolloré (invité au Fouquet's), le
Paloma, avec sa femme et son fils, au large de Malte.
Retour précipité devant les tollés.
• 16 mai 2007 : GUY MÔQUET. Première décision
du nouveau président de la République : Nicolas
Sarkozy annonce que « la lettre d'adieu de Guy
Môquet à ses parents » devra désormais être
lue, chaque 22 octobre, dans tous les lycées de
France. Guy Môquet, résistant communiste de 17
ans, fut exécuté en 1941 par les Allemands, avec 26
autres otages. L’utilisation politique de cette lettre
offusque et sa lecture aux lycéens tombe dans les
oubliettes.
• 18 mai 2007 : 1er GOUVERNEMENT.
Formation du premier gouvernement de François
Fillon. Naissance du ministère de l’Immigration,

1/32

de l’intégration, de l’identité nationale et du
développement solidaire, confié à Brice Hortefeux.
Ouverture à gauche : Bernard Kouchner (Affaires
étrangères), Éric Besson (secrétaire d’État de
la Prospective et de l'évaluation des politiques
publiques) ; Jean-Pierre Jouyet (secrétaire d’État
aux Affaires européennes) et Martin Hirsch (Haut
commissaire aux Solidarités actives contre la
pauvreté) entrent aux gouvernement. Fadela Amara
suivra, le 19 juin 2007.
• 23 mai 2007 : UN PROCHE À LA POLICE.
Nicolas Sarkozy nomme Frédéric Péchenard, son
ami d’enfance, à la tête de la Direction générale
de la police nationale. Le rapprochement des
Renseignements généraux (RG) et de la Direction
de la surveillance du territoire (DST) se concrétise.
Avec Michel Delpuech, directeur de cabinet de
Michèle Alliot-Marie (et ancien préfet des Hauts-deSeine), Nicolas Sarkozy veille sur la police.
• 22 juin 2007: UN PROCHE À TF1. Laurent Solly,
ancien directeur adjoint de la campagne de Nicolas
Sarkozy, est officiellement nommé directeur général
adjoint du groupe TF1. Une nomination annoncée
un mois auparavant par Franck Louvrier, chargé
de la communication à l’Élysée. À TF1 toujours,
en juillet 2008, Jean-Claude Dassier est nommé
directeur de l'information. Arnaud Dassier, son fils,
était responsable Internet de la campagne de Nicolas
Sarkozy.
• 27 juin 2007: UN PROCHE À LA DST. Bernard
Squarcini, ami de longue date de Nicolas Sarkozy,
est nommé directeur de la surveillance du territoire,
en remplacement de Pierre de Bousquet de Florian
qui devient préfet des Hauts-de-Seine. Un an plus
tard, le 1er juillet 2008, la Direction centrale
du renseignement intérieur (DCRI) est créée, à
l’issue de la fusion entre les RG et la DST.
La DCRI s’installe à Levallois-Perret (Hauts-deSeine). Bernard Squarcini en prend la direction. Les
structures et le fonctionnement de la DCRI sont
couverts par le « Secret Défense ».