06 Helminthoses.pdf


Aperçu du fichier PDF 06-helminthoses.pdf - page 3/55

Page 1 2 34555



Aperçu texte


CESTODES
Ce sont des vers aplatis, blancs ou jaunâtres, de dimensions très variables suivant
les espèces : le plus grand des Cestodes, le Bothriocéphale humain, mesure plus de
10 mètres, les plus petites espèces atteignent à peine le cm.
Le corps des Cestodes se compose : d’une tête ou scolex, portant les organes de
fixation ; d’une zone non segmentée à croissance continue (cou) où se forment les
anneaux et d’une zone segmentée en anneaux ou proglottis.
Le scolex présente une grande variété d’organes de fixation qui est utilisée pour la
classification des Cestodes. Ce sont par exemple de simples dépressions de forme
allongée situées au niveau du scolex (pseudobothridies du Bothriocéphale), des
ventouses pourvues d’une musculature propre composée de fibres radiaires qui
peuvent être accompagnées de couronne(s) de crochets. [Pseudophyllidés –
Cyclophyllidés.]
Les anneaux se forment à partir du cou. Le corps du parasite est ainsi constitué par
une longue suite de proglottis : le strobile.
Chaque anneau comporte des fibres nerveuses, un système excréteur et surtout des
organes génitaux : le développement de l’appareil reproducteur se poursuit
parallèlement à celui des anneaux (les derniers renferment les organes génitaux
parvenus à maturité). Les œufs matures sont soit évacués avec les derniers
segments qui se détachent de la chaîne soit pondus dans l’intestin de l’organisme
hôte. La structure de l’appareil génital est complexe ; l’utérus présente des formes
variées caractéristiques des espèces.
Les Cestodes sont des parasites hétéroxènes évoluant chez au moins deux hôtes :
un hôte définitif, hébergeant le parasite à l’état adulte, et un ou plusieurs hôtes
intermédiaires, hébergeant le parasite à l’état larvaire.
Divers Cestodes peuvent parasiter l’homme, soit à l’état adulte, soit à l’état larvaire.
La contamination a lieu par ingestion.

3