Thories des organisations.pdf


Aperçu du fichier PDF thories-des-organisations.pdf

Page 1 2 3 45637




Aperçu texte


BTS NRC

Module de formation MANAGEMENT
THEORIES DES ORGANISATIONS

La structure fonctionnelle de Taylor repose sur la spécialisation, l’autorité se justifie par la
compétence, l’autorité fonctionnelle se répartit sur les tâches.
Avantage :
♦Les principes de Taylor sont efficaces en ce qui concerne la préparation et
l’adaptation de l’ouvrier à une tâche déterminée.
♦La communication est rapide.
♦L’information est spécialisée.
♦On a recours à des spécialistes.
Inconvénients :
♦Dilution de l’autorité et de la responsabilité.
♦Difficultés de coordination car chacun envisage le fonctionnement de l’entreprise du
seul point de vue de sa fonction.
♦Lacunes dues au risque de non-exécution de certaines fonctions.
♦Faible mobilité du personnel.
♦Risque de conflit d’autorité
3. Critiques.
L’O.S.T. se généralise dans l’industrie, mais le Taylorisme est critiqué sur plusieurs points :
♦La séparation conception-exécution.
♦La division excessive du travail, les tâches répétitives, monotones, aliénantes.
♦L’idée que l’individu n’est motivé que par l’argent.

B. WEBER ET LA BUREAUCRATIE WEBERIENNE 18641920.
1. Doctrine.
Il met au point une théorie sur les structures d’autorité afin de classer les organisations.
Il se demande pourquoi les individus obéissent aux ordres.
Il fait la distinction entre le pouvoir qui est l’aptitude à forcer l’obéissance et l’autorité qui est
l’aptitude à faire observer volontairement les ordres.
Dans un système d’autorité, les subordonnés acceptent les ordres parce qu’ils sont légitimes.
2. Les types d’organisation.
Weber distingue trois types purs d’organisation selon la manière de légitimer l’autorité. Dans
la pratique, une organisation peut être la combinaison de ces trois types :
♦L’organisation charismatique basée sur les qualités personnelles du leader. Les
disciples forment avec le leader l’essentiel de l’organisation. Ce type d’organisation
est instable par sa construction.
♦L’organisation traditionnelle : l’autorité est basée sur les précédents et les usages. Le
leader détient l’autorité en vertu du statut dont il a hérité. L’extension de cette autorité
est fixée par la coutume.
♦L’organisation bureaucratique. C’est pour Weber la plus performante car la
hiérarchie est clairement définie, l’autorité est institutionnelle, elle relève des statuts de
l’entreprise, elle est déterminée dans le cadre du contrat de travail. Les responsables

Céline Mansencal / Didier Michel

4/37

Académie de Versailles