Mini Gazette 391 .pdf



Nom original: Mini Gazette 391.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par / Mac OS X 10.6.8 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/05/2012 à 09:46, depuis l'adresse IP 85.69.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1288 fois.
Taille du document: 1.2 Mo (32 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


C I N E M A J E A N - E U S TA C H E
LA MINI-GAZETTE

Bienvenue à Louise

du mercredi 16 mai au mardi 12 juin 2012



391

PESSAC
www.webeustache.com

2

LE FILM LE + CHALEUREUX DE L’ANNÉE

Almanya

(ALMANYA - WILLKOMMEN IN DEUTSCHLAND)

Genre : Une tendre claque aux petites mauvaises odeurs politiques
de Yasemin Samdereli • All • 2012 • 1h41 • VOSTF • Avec Denis Moschitto, Fahri Ogün Yardim…
> "Suis-je allemand ou turc ?" C’est la question que se pose Cenk Yilmaz, 6 ans,
lors d’un match de football, alors que ni ses camarades allemands ni ses
camarades turcs ne veulent de lui dans leur équipe. Pour le consoler, sa
cousine Canan lui raconte l’histoire de leur grand-père Hüseyin qui, à la fin des
années 60, a émigré en Allemagne avec femme et enfants pour y travailler…
Mercredi 2 mai au soir, à la sortie de l’avant-première surprise, la centaine de spectateurs qui
avaient préféré le film au débat de l’entre-deux tours ne regrettaient pas leur choix. On a
rarement connu une telle unanimité et surtout une telle ferveur. Il faut dire qu’en choisissant
de traiter du thème de l’immigration sous le registre de la comédie autobiographique, la
cinéaste Yasermin Samdereli a pris habilement le contrepied d’une représentation sociale
apitoyée. Sans oublier la réalité historique, la cinéaste s’attache surtout à renverser, avec
beaucoup d’humour, les points de vue et les perspectives. Ici “l’étranger, l’autre” n’est pas le
turc mais plutôt “l’allemand”. Ce qui nous permet de découvrir quelques scènes d’anthologie...
A côté de l’humour, il y a une bonne place pour la tendresse au sein d’une famille quelque peu
déboussolée par l’immigration. On dira sans doute de ce film qu’il est généreux, certains
écriront même “gentil”. Mais par les temps qui courent, la “gentillesse” entre les cultures est
un bien commun ô combien précieux. FRANCOIS AYMÉ
! p. 28 à 30
MER 30 MAI À 20h - séance présentée par Linn Wüstenberg, en partenariat
avec le comité de jumelage de Pessac. Séance suivie d'un cocktail germano-turc

CANNES 2012
Moonrise Kingdom

Genre : Mon royaume pour un picotin de poésie et de fantaisie
De Wes Anderson • USA • 2012 • 1h34 • VOSTF
Avec Jared Gilman, Kara Hayward, Bruce Willis, Edward norton, Bill Murray, Frances Mc Dormand,
Tilda Swinton…
> Sur une île au large de la Nouvelle-Angleterre, au cœur de l’été 1965, dans le
cadre d’un camp de scouts, Suzy et Sam, douze ans, tombent amoureux,
concluent un pacte secret et s’enfuient ensemble. Alors que chacun se
mobilise pour les retrouver, une violente tempête s’approche des côtes…
Wes Anderson (La Famille Tenenbaum, La Vie aquatique, À bord du Darjeeling Limited,
Fantastic Mr Fox...), armé de son solide sens de l’humour et de son inventivité débridée,
fait son entrée dans la cour des grands en ayant l’honneur de faire l’ouverture du Festival
de Cannes. Cannes oblige, nous n’avons pas encore pu voir le film. La bande-annonce fait tout
de même vibrionner d’impatience nos quinquets : casting prestigieux décalé, bande originale
qui fleure bon les années 60 et un zeste de magie cinégénique suffisamment rare pour être
souligné.
! p. 24 à 30

3

4

De Rouille et d'os

Genre : mélodrame amoureux par l’auteur d’UN PROPHÈTE, de SUR MES LEVRES et de DE BATTRE MON
COEUR S’EST ARRÊTÉ • De Jacques Audiard • FRA • 2012 • 1h55
Avec Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts, Bouli Lanners…
> Le Nord de la France, de nos jours. Ali, sans ressources, avec son fils Sam, de
5 ans, qu’il connaît à peine, trouve refuge chez sa soeur. Il va croiser Stéphanie,
une “princesse”, dresseuse d’orques.
NOTE DES AUTEURS : Ali et Stéphanie, nos deux personnages n’existent pas dans le recueil de
nouvelles de Craig Davidson De Rouille et d’Os ; il semble appartenir à la préhistoire du projet,
mais la force et la brutalité du récit, la volonté de sublimer les personnages par le drame, par
le mélodrame, en sont directement issues. Dès le début de notre travail d’adaptation, nous
nous sommes tournés vers une forme cinématographique que faute de mieux nous appelions
« expressionniste », où la force des images viendrait servir le mélodrame. Une esthétique
tranchée, brutale et contrastée. Celle de la Grande Dépression, celle des films de foire, où
l’extraordinaire étrangeté des propositions visuelles sublime la noirceur du réel. Celle d’un
monde où « Dieu vomit les tièdes ». C’est cette forme qui nous a guidés tout au long de
l’écriture du scénario. Elle porte cette histoire d’amour qui est le véritable héros du film. Elle
est le monde à travers les yeux d’un enfant perdu. Elle rend compte de la noblesse de nos
personnages au milieu de la violence d’un monde de catastrophe économique. Elle respecte
l’opiniâtreté dont Ali et Stéphanie font preuve pour s’extraire de leur condition. JACQUES AUDIARD
ET THOMAS BIDEGAIN (CO-SCÉNARISTE)

! p. 24 à 30

CANNES 2012

5

Sur la route

(ON THE ROAD)
Genre : road movie d’après le livre-culte de Jack Kerouac
De Walter Salles • FRA - USA - Brésil - G-B • 2012 •2h20 • VOSTF
Avec Sam Riley, Garrett Hedlund, Kristen Stewart…
> Au lendemain de la mort de son père, Sal Paradise, apprenti écrivain newyorkais, rencontre Dean Moriarty, jeune ex-taulard au charme ravageur, marié
à la libre et séduisante Marylou. Entre Sal et Dean, l’entente est immédiate et
fusionnelle. Décidés à ne pas se laisser enfermer dans une vie trop étriquée,
les deux amis rompent leurs attaches et prennent la route avec Marylou…
Après le succès de Central do Brasil, le réalisateur a présenté au festival Carnets de voyage
(2004) puis Une famille brésilienne (2008). Son scénario serait sublime, selon les quelques
chanceux qui ont pu le lire et les partis-pris de Walter Salles audacieux. «Les thèmes de Sur
la route sont plus contemporains aujourd'hui qu'ils ne l'étaient il y a 10 ans. Le roman donne
la possibilité de comprendre l'Amérique d'aujourd'hui en sautant de 50 ans dans le passé»,
expliquait le réalisateur. En attendant de le découvrir à Cannes, on peut accorder au cinéaste
brésilien une vraie capacité à se saisir du road movie, à travers Central do Brasil et Carnets de
voyage (consacré à Che Guevara), tant d’un pint de vue scénaristique que visuel.

! p. 26 à 30

LE BRUIT DES VAGUES

par Barthélémy

CHATEL

ENTENDEZ-VOUS DANS NOS CAMPAGNES…
La guerre n'est pas finie. Celle-ci n'a pas de fin. Si pour
l'arrêter la défaite d'un chef suffisait, depuis le temps
cela se saurait. Il faudra se contenter d'une armistice, le
temps pour les uns de panser leurs plaies, pour les
autres de se remettre de l'ivresse de la victoire. Puis, très
vite, il faudra remonter au front. Pour les vaincus de la
bataille précédente, il s'agira tenter de sauver ce qui peut
l'être encore ; pour les vainqueurs un double mot d'ordre
: conforter les positions et conquérir de nouvelles places
au terme d'assauts brillants et parfois, de ruses sans
panache. Mais à chaque fois le miracle des soirs de
bataille pourra se reproduire. Les vaincus viendront
expliquer que leur déroute n'est pas une défaite, tout
juste un accident de l'Histoire annonciateur de victoires
futures. Quant aux vainqueurs ils loueront la sagesse du
peuple en dissimulant ce léger tremblement qui saisit
ceux qui arrivent au pied de la montagne sans en voir le
sommet.
Cette guerre toujours recommencée, peut-on l'appeler
démocratie ? C'est un joli mot et une belle idée qu'en
dépit de tout, incorrigibles que nous sommes, nous
continuons à vénérer. Depuis toujours on l'imagine
apaisante et apaisée. La réalité nous enseigne qu'elle l'est
rarement, sauf dans de plus ou moins brèves périodes
suivant des épisodes particulièrement sombres. On la
retrouve dans l'allégresse et on ne tarde pas à la
bousculer…
Pas simple : la démocratie peut-elle avoir du sens
sans choix, sans débats, sans affrontements ? Le
malheur veut donc que cette guerre là, nous en soyons
tous responsables. Elle nous est consubstantielle, à se
demander si elle ne relève pas de l'inné pour peu que l'on
flirte avec le rationalisme, d'une malédiction divine si l'on
est croyant. Peut-on, doit-on l'éviter ? Pas sûr. Reste la
manière.
De toute éternité les guerres que se font les hommes
pour des territoires ou des pouvoirs ont été soumises à
la technique. Du gourdin d'homo sapiens à Hiroshima nous ne sommes pas obligés de qualifier cela de progrès
- la nature des armes a changé la nature des conflits. La
démocratie, guerre du verbe, n'y échappe pas. La
campagne de 2012, paradoxalement, a ramené au

premier plan, à travers de grands rassemblements et le
magistère de la tribune, une dimension proprement
humaine tombée des limbes où errent les républiques
défuntes. Mais dans le même temps, les techniques
numériques ont chamboulé la donne. Vitesse,
instantanéité, avalanches de nouvelles dans lesquelles
l'information et la communication, (pour ne pas dire la
propagande) copulent joyeusement, créent pour le
citoyen un nouvel environnement où il ne se dirige plus
ou si peu. Ceux qui devraient être les éclaireurs
deviennent bouchons au fil de l'eau et l'eau s'est faite
torrent. L'émotion l'emporte sur le raisonnement et le
spectacle sur la parole. Les soldats de cette démocratieguerre ont-ils bien pris la mesure de cette situation
nouvelle ? Où feignent-ils de l'ignorer ?
Dans un petit livre qui paraît ce mois-ci, Eric Fottorino
naguère directeur du Monde et heureusement toujours
journaliste de talent, a interrogé entre fin 2011 et début
2012, une trentaine d'hommes et de femmes politiques
pour la plupart tournés vers un avenir qu'ils espèrent
sinon glorieux, du moins remarquable. Les entretiens
avaient un thème : qui sont vos mentors en politique, vos
modèles, les vivants et les morts, ceux qui vous ont
décidé à descendre dans l'arène ? De Gaulle, Mitterrand,
Mendès-France, Jaurès, Clemenceau, Camus, Mandela,
Victor Hugo, Bonaparte entre autres sont, sans surprise,
au rendez-vous, parfois de manière inattendue.
Deux détails frappent cependant. Aucun n'évoque la
nouvelle donne médiatico-socio-politique, comme si les
grandes voix du passé étaient à elles seules source
d'inspiration. Chacun parle des mentors, personne ne dit
mot des « coaches ». Mais après tout, on peut
comprendre que la référence à Mendès soit plus
valorisante que l'appel à Séguéla… Deuxième détail et
non le moindre : pour certains de ces personnages, la
confrontation entre la hauteur de vue et d'inspiration
revendiquée et les propos de campagne récents tenus
par les mêmes, la distorsion est cruelle. Comme quoi un
travail rigoureux de journaliste économise bien des
commentaires oiseux.
« Les Héritiers de la République » par Eric Fottorino.
Calmann-Lévy. 230 pages. 17 euros.

CANNES 2012
Le Grand soir

Genre : les trublions politiques de Louise Michel et de Mammuth sont de retour !
De Benoît Delépine et Gustave Kervern • FRA • 2012 • 1h32
Avec Albert Dupontel, Benoît Poelvoorde, Bouli Lanners…
> Les Bonzini tiennent le restaurant 'la Pataterie' dans une zone commerciale.
Leur fils ainé, Not, est le plus vieux punk à chien d'Europe. Son frère, JeanPierre, est vendeur dans un magasin de literie. Quand Jean-Pierre est licencié,
les 2 frères se retrouvent. Le Grand Soir, c'est l'histoire d'une famille qui
décide de faire la révolution... à sa manière.
! p. 24 à 30

57

NOUVEAUTÉ

8

Dark Shadows

Genre : comédie gothique et déjantée • De Tim Burton • USA • 2012 • 1h52 • VOSTF
Avec Johnny Depp, Jackie Earle Haley, Isabella Heathcote...
> Barnabas Collins est un play-boy riche qui a eu le malheur de s'attirer les
foudres de la sorcière Angelique Bouchard. Après une déception amoureuse,
celle-ci transforme le jeune homme en vampire. Deux siècles plus tard, Barnabas
sort de son cercueil, bien décidé à aider ses descendants à redorer le blason des
Collins. Mais la sorcière n'a pas renoncé à conquérir son amour...
8O collaboration de Tim Burton avec son acteur fétiche Johnny Depp, Dark Shadows est une
adaptation de la série éponyme, culte au Etats-Unis, diffusée entre 66 et 71 sur ABC. Johnny
Depp compose un Barnabas aussi pâle, gothique et décalé que les héros d'Edward aux mains
d'argent ou Charlie et la chocolaterie. On avance en terrain connu mais, grâce au talent de Depp,
la curiosité l'emporte. Tim Burton a visiblement décidé de faire de Dark Shadows une comédie
à l'humour ubuesque. Et de tirer le maximum du cadre des années 1970 dans lequel il
implante son récit : les fameuses lampes à lave des seventies ne manquent pas, les boules
disco non plus, et la musique de Barry White agrémente le tout. La découverte du «monde
moderne» par Barnabas donne évidemment lieu à des sketchs exploitant
le comique de situation cher aux Américains. LE FIGARO ! p. 24 à 30

LA SÉANCE DE M. CLAUDE

VEN 25 MAI à 14h30 : Avant “Dark Shadows”, Monsieur Claude vous donne
rendez-vous pour vous éclairer au sujet des vampires. Au menu : quelques
gousses d’érudition et deux ou trois gorgées d’humour.

COUP DE CŒUR
I Wish - Nos vœux secrets

59

Genre : road-movie touchant • de Kore-Eda Hirokazu • Japon • 2012 • 2h08 • VOSTF
Avec Koki Maeda, Ohshirô Maeda, Ryôga Hayashi...
> Koychi et Ryuniskué, deux frères, vivent séparés d’un bout à l’autre de
Kuyshu, et tentent de sauver le peu de liens qui reste à leur famille depuis la
séparation des deux parents. L’inauguration du nouveau TGV qui relie le sud et
le nord de l’île est alors l’occasion rêvée pour les enfants de faire un vœu : il
paraîtrait que des miracles se produisent quand les deux trains se croisent…
I Wish dresse un portrait du Japon d’aujourd’hui, revisité avec des images superbes et
déroutantes à la fois. Mais c’est avant tout l’histoire d’enfants pleins de rêves et d’ambition
que l’on suit avec admiration. Leur épopée est l’occasion d’un voyage dans le temps pour le
spectateur, un retour en enfance. Tout en poésie, avec un regard plein de tendresse et souvent
d’humour, Kore-Eda Hirokazu peint ce qui est propre aux enfants et que les adultes ont l’air
de perdre trop souvent : la conviction, l’espoir. Malgré les déceptions, ils courent après leurs
rêves, ils ont besoin qu’on les entende. Et on les écoute, sans en perdre une miette, grâce aux
deux jeunes acteurs rayonnants d’innocence et d’optimisme sur lesquels le réalisateur a tout
misé. I Wish est un film débordant de magie qui redonne envie de croire en quelque chose.
PRUNELLE AYMÉ

! p. 30

10

DÉCOUVERTES

Barbara

Genre : La Vie des autres - version intime • De Christian Petzold • ALL • 2012 • 1h45 • VOSTF
Avec Nina Hoss, Ronald Zehrfeld, Rainer Bock…
> Eté 1980. Barbara est chirurgien-pédiatre dans un hôpital de Berlin-Est.
Soupçonnée de vouloir passer à l’Ouest, elle est mutée par les autorités dans
une clinique de province, au milieu de nulle part. Tandis que son amant Jörg,
qui vit à l’Ouest, prépare son évasion, Barbara est troublée par l’attention
que lui porte André, le médecin-chef de l’hôpital. La confiance
professionnelle qu’il lui accorde, ses attentions, son sourire... Est-il amoureux
d’elle ? Est-il chargé de l’espionner ?
Après Good Bye Lenin et La Vie des autres, le cinéma allemand revient avec intelligence et
sensibilité vers son histoire douloureuse du côté de l’Est. Les deux points forts du film sont
assurément un scénario, d’une apparente simplicité, extrême habile et progressif et
l’interprétation toute en nuances du personnage principal par la magnifique Nina Hoss.
Christian Petzold réussit à montrer précisément toutes les intrusions dévastatrices de la STASI
dans le quotidien. Il fait surgir entre chaque plan une tension politique étouffante qui donne
au film une ambiance captivante. Et dans le même temps, il évite tous les pièges du
manichéisme, ne réduit pas son histoire au champ historique et politique mais donne toute sa
place à l’intime et aux sentiments. F. AYMÉ
! p. 26 à 30

DÉCOUVERTES
Viva Riva !

11

Genre : African Tarantino • De Djo Tunda Wa Munga
FRA/Belge/Congolais • 2012 • 1h38
VOSTF • Avertissement
Avec Patsha Bay, Manie Malone, Hoji Fortuna…
> Kinshasa, Riva rentre plein aux as
après 10 ans d'absence, bien déterminé
à s'offrir, avec son vieux copain J.M., une folle nuit de débauche. Riva est subjugé
par Nora, la mystérieuse Reine de la nuit qui appartient à un caïd local...
Le moins que l’on puisse dire est que Viva Riva ! déménage. Le film renverse la table de
montage du cinéma africain, puise sa dynamite narrative tant dans la production de HongKong que dans la filmo de Tarantino. Ainsi, Viva Riva ! surfe avec un certain talent sur les codes
du film de gangster mais n’oublie jamais d’y injecter en toile de fond les affres de Kinshasa.
La ville s’impose ici comme une sorte de Gotham congolais aussi vertigineux que
cauchemardesque. Une surprise à découvrir pendant les Rencontres africaines de Pessac (VOIR
P. 21). FRANÇOIS AYMÉ

! p. 26

Les Vieux chats (Gatos Viejos)
Genre : tragicomédie burlesque
De Sebastián Silva et Pedro Peirano
USA - Chilien • 2012 • 1h29 • VOSTF
Avec Belgica Castro, Claudia Celedón…

Les Vieux chats, c'est l'usure du temps, le conflit des
générations, l'évolution des mœurs… Sur un mode
flirtant avec la caricature, Sebastian Silva dépeint le
portrait croisé de parents un tantinet séniles et de
leur fille fantasque et agressive qui cherche à les
déposséder, sous le regard amoureux et dubitatif
de son amie de cœur. Le film commence lentement et distille progressivement une tension au
fur et à mesure que la complexité des personnages habite l'histoire et que le récit s'attache
aux petits détails de la vie quotidienne qui permettent de relier le passé et le présent, sur
fond d'incompréhension, de rancœur, de frustration et d'aspiration à une vraie tendresse. Deux
vieux chats ponctuent le film, faussement indifférents à ce qui se trame sous leurs yeux et
ne quittant jamais une sérénité presque théâtrale. Le réalisateur Sebastián Silva, figure de
proue du cinéma indépendant mexicain, auteur du remarqué La Nana signe avec Les Vieux chats
un film complexe et cocasse. PIERRE POMMIER
! p. 24

12

DÉCOUVERTES

Margin Call

Genre : film de krach • De J. C. Chandor • USA • 2012 • 1h47 • VOSTF
Avec Kevin Spacey, Paul Bettany, Jeremy Irons…
> La dernière nuit d’une équipe de traders, avant le crash. Pour sauver leur
peau, un seul moyen : ruiner les autres…
Il y a bien eu Wall Street, d'Oliver Stone. Mais à part ça ? Quel film représentant le monde de
la Bourse et des salles de marché a marqué les esprits ? Difficile d'en citer quelques-uns...
hormis ceux qu'on aurait plutôt envie d'oublier. Rares sont les réalisateurs qui ont su décrire
cet univers fermé, en saisir la complexité sans le caricaturer, faire comprendre les mécanismes
boursiers sans noyer les spectateurs sous des explications rébarbatives. C'est pour cela qu'il
faut saluer la sortie de Margin Call, dans les salles françaises, comme un événement. Cette
première œuvre de J. C. Chandor est une vraie réussite. Elle plonge pendant vingt-quatre
heures dans les arcanes d'une banque d'affaires américaine en train de mesurer l'ampleur de
la crise des crédits « subprime ». On n'y voit pas de traders s'égosiller au téléphone, pas de
financier véreux. Juste la réalité d'une salle de marché à la veille d'une catastrophe financière.
Ou comment vont réagir ces hommes et femmes - le jeune analyste, le responsable du trading,
la directrice juridique, le patron de la banque - en découvrant que leur banque doit, au plus
vite et à tout prix, se débarrasser des produits financiers pourris. Quitte à ruiner ses clients
et à mettre en péril sa réputation. Le scénario n'esquive pas quelques passages techniques,
mais sans jamais assommer. L'écriture est intelligente, les dialogues sonnent juste et les
acteurs sont excellents, de Kevin Spacey à Jeremy Irons. LES ÉCHOS
! p. 28 à 30

5

13

Les Femmes du bus 678

Genre : thriller féministe égyptien • De Mohamed Diab
Égyptien • 2012 • 1h40 • VOSTF
Avec Nahed El Sebaï, Bushra Rozza, Nelly Karim...
> Fayza, Seba et Nelly, trois femmes d’aujourd’hui, aux vies totalement
différentes, s’unissent pour combattre le machisme impuni qui sévit au Caire
dans les rues, dans les bus et dans leurs maisons. Déterminées, elles vont
dorénavant humilier ceux qui les humiliaient. Devant l’ampleur du
mouvement, l’atypique inspecteur Essam mène l’enquête.
LE MOT DU RÉALISATEUR : En 2008, a eu lieu en Egypte le tout premier procès pour harcèlement
sexuel. Le harcèlement sexuel est l’un des fléaux du pays, et c’est aussi un tabou dont
personne ne parle. A l’époque une enquête avait montré que deux tiers des hommes s’en était
rendu coupable d’une manière ou d’une autre et que 98% des femmes étrangères de passage
en Égypte et 83% des femmes égyptiennes en avaient été victimes. L’une d’entre elles, Noha
Rushdi a osé affronter son agresseur et l’a d’ailleurs fait condamner à 11 ans de prison. J’ai
suivi le procès, j’ai entendu les quolibets dont elle était victime à l’audience et j’ai ensuite
conduit des interviews dans mon entourage auprès de femmes qui généralement gardait le
silence. C’est assez facile de ne pas y croire ou d’en nier l’importance... J’ai été stupéfait de
ce que je découvrais ! J’en ai tiré le scénario d’un court-métrage, qui est à peu près l’histoire
de Fayza, telle qu’on la voit dans le film terminé. Je l’ai proposé à Boushra, une chanteuse très
populaire, et c’est elle qui m’a proposé d’en faire un long-métrage et de le produire.

! p. 28 à 30

14

NOUVEAUTÉS GRAND PUBLIC

3

Avengers (THE AVENGERS)

Genre : cosmique comic • De Joss Whedon
USA • 2012 • 2h22 • Dès 10 ans • VF & VOSTF
Avec Robert Downey Jr., Chris Evans...
> Lorsque Nick Fury, le directeur du
S.H.I.E.L.D., l'organisation qui préserve la
paix au plan mondial, cherche à former
une équipe de choc pour empêcher la
destruction du monde, Iron Man, Hulk,
Thor, Captain America, Hawkeye et Black
Widow répondent présents...
Super film de super-héros que cet Avengers là. Toutes les missions sont remplies, scènes
spectaculaires, casting impeccable, personnages réellement travaillés, humour ravageur et
enfin mise en scène qui respecte l’essence même de ce qu’étaient les comics. Et si vous n’êtes
pas amateur, c’est peut-être le moment de le
devenir ! MARIE CASTAGNÉ
! p. 26

Le Prénom

Genre : comédie au vitriol plébiscité par Nicolas M.
De Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte
FRA • 2012 • 1h49 • Avec Patrick Bruel, Valérie
Benguigui, Charles Berling…
> Vincent, la quarantaine triomphante,
va être père pour la première fois. Invité à
dîner chez Élisabeth et Pierre, sa sœur et
son beau-frère, il y retrouve Claude, un ami d'enfance. Mais quand on
demande à Vincent s'il a déjà choisi un prénom pour l'enfant à naître, sa
réponse plonge la famille dans le chaos…
NOTE D’INTENTION DES RÉALISATEURS : On voulait écrire sur la famille et cette affaire de prénom
ouvre une véritable fenêtre sur la société. Qu’il soit classique ou original, de toute façon c’est
un choix vis-à-vis des autres ! Il engage lourdement ceux qui le donnent comme celui qui le
reçoit. Il y a là-dedans une dimension familiale, religieuse, sociale qui, de fait, condamne votre
enfant à vie, même si c’est fait au départ avec amour. Ça nous permettait également de rire
de nous-mêmes et je dois reconnaître que l’on a pris un malin plaisir à se moquer de nos
propres choix. Nous avons donc pratiqué une sorte d’humour sado-maso ! ! p. 24 à 26
MATTHIEU DELAPORTE et ALEXANDRE DE LA PATELLIÈRE

15

Radiostars

Genre : chaleureusement recommandé par Violette
De Romain Levy • FRA • 2012 • 1h40 • Avec Manu Payet, Clovis Cornillac, Douglas Attal…
> En plein échec professionnel et sentimental, Ben, qui se rêvait comique à
New York, est de retour à Paris. Il rencontre Alex, présentateur-vedette du
Breakfast-club, le Morning star de la radio. Mais l’audience du breakfast est en
chute libre. C’est en bus qu’Alex et sa bande sillonneront les routes de France
pour reconquérir leur public.
Cinq bonnes raisons d’aller voir ce film :
1. On rigole pas mal vu que les comiques de la matinale sont interprétés par des acteurs qui
sont vraiment drôles, ce qui sur le papier n’était pas forcément gagné ;
2. Enfin un film qui nous parle de ces fantômes de la radio qui, de leur voix pénétrante (cf
Good Morning England), hantent nos matinées et qui ne ressemblent pas à Cauet !
3. On a affaire à de vrais personnages tous hyper travaillés avec chacun une personnalité bien
affinée. Cette bande éclectique est jouée délicieusement aussi bien par des acteurs déjà
connus comme Clovis Cornillac ou Manu Payet (Jamel Comédie Club). Vous allez également
adorer le personnage de Ben joué par Douglas Attal ou encore celui de Cyril interprété par
Pascal Demolon dans le rôle du quadra qui ne s’assume pas et dont la voix fait frémir toutes
les filles.. Et puis le ponpon, ce sont les deux personnages secondaires de régisseur et de
stagiaire que Romain Levy, le réalisateur, ne manque pas de mettre en avant.
4. On ne s’ennuie pas une seconde, et on réfléchit sur ce métier d’animateur radio et du coup
sur tous les autres métiers d’intermittents du spectacle qui parfois peuvent vous propulser
sur le devant de la scène mais également vous faire disparaitre aussi vite… Entre la position
de simple saltimbanque ou celle de super star, la frontière est souvent mince.
5. Une B.O super cool pour un road-movie en bus et un portrait génial d’un chanteur de rap
atypique. VIOLETTE AYMÉ
! p. 24

16

UN FILM DE GENRE
CHOISI PAR MARIE
SUIVI D’UN GENRE DE COCKTAIL
PREPARÉ PAR MARIE

Twixt

Genre : gothique autobiographique
De Francis Ford Coppola • USA • 2012 • 1h29
VOSTF • Int -12 ans • Avec Val Kilmer,
Bruce Dern, Elle Fanning…
> Un écrivain sur le déclin arrive
dans une bourgade des Etats-Unis
pour y promouvoir son dernier
roman de sorcellerie. Il se fait
entraîner par le shérif dans une
mystérieuse histoire de meurtre
dont la victime est une jeune fille. Le
soir même, il rencontre, en rêve,
l’énigmatique fantôme d’une adolescente prénommée V. Il soupçonne un rapport
entre V et le meurtre commis en ville, mais il décèle également dans cette histoire
un passionnant sujet de roman qui s’offre à lui…

Depuis qu’il cultive son vin, Francis Ford Coppola , libéré des commandes, livre des films plus
personnels. Après le lumineux TETRO, voici le sombre et rouge Twixt. Film de genre qui se
moque du genre, plein d’humour et de malice, Twixt navigue entre rêve et réveil, couleurs et
noir et banc, convoque Edgar Poe, mélange merveilleux et horreur, L’auteur qui arbore souvent
des chaussettes de couleurs différentes sur les tapis rouges fait là une déclaration d’
indépendance créatrice et livre une oeuvre jubilatoire. MARIE CASTAGNÉ

> VENDREDI 25 MAI à 21h

AVANT-PREMIÈRE SURPRISE !
MARDI 12 JUIN à 19h
Nous vous proposons un film en avant-première, un
film que vous n'avez pas vu, un film que nous avons
aimé et dont vous découvrez le titre au moment du
générique… Partagerez-vous notre opinion ?
Suivi d’un pot sympathique !

SÉANCES ULTIMO

15

L'Enfant d'en haut

Genre : les 400 coups 2012 • De Ursula Meier
FRA - Suisse • 2012 • 1h37 • Avec Léa Seydoux, Kacey Mottet Klein...

Comment un gamin joue à l’adulte apprenti délinquant face à une
adulte qui n’a pas grandi comme il faut. Ce duo improbable et
bancal est interprété de manière magistrale. On suit avec effroi
mais au bout du compte avec attachement cette errance de deux
êtres qui ne peuvent vivre ensemble et encore moins séparés.
F. AYMÉ

! p. 24

Oh My God ! (HYSTERIA)

Genre : comédie • De Tanya Wexler • GB • 2012 • 1h39 • VOSTF
Avec Maggie Gyllenhaal...

> Dans l'Angleterre Victorienne, Mortimer Granville,
jeune et séduisant médecin entre au service du Dr.
Dalrymple, spécialiste de l'hystérie féminine. Le traitement préconisé est
simple mais d'une redoutable efficacité : donner du plaisir pour soulager les
troubles !
! p. 24

La Couleur des sentiments (THE HELP)

Genre : mélo • De Tate Taylor • USA - Inde - Émirats Arabes Unis
2011 • 2h26 • VOSTF • Avec Emma Stone, Jessica Chastain...
> Dans la petite ville de Jackson, Mississippi,
durant les années 60, trois femmes que tout
devrait opposer vont nouer une incroyable
amitié...
! p. 24

Hasta la vista

Genre : le film qui vous donne la patate
De Geoffrey Enthoven • Belgique • 2012 • 1h53
Avec Robrecht Vanden Thoren, Gilles De Schrijver…
> L'un est aveugle, l'autre est confiné sur
une chaise roulante et le troisième est
complètement paralysé. Ils sont Belges, jeunes, vierges et bien à décider à ne
pas le rester...
! p. 24

Les tout P’tits Amoureux du Ciné

18

Winnie l'ourson

Genre : aventures pour tout petits • Dès 3 ans
De Stephen J. Anderson et Don Hall • USA • 2011 • 1h03

> Le jour se lève dans la Forêt des rêves bleus.
Comme à l'habitude, Winnie l'ourson se réveille
avec une faim de loup et s'aperçoit qu'il n'a plus de
miel…
On est tout de suite frappé par la qualité de l'animation. Les
animateurs ont cherché à retrouver l'esthétique des premiers livres, et la réussite du projet
tient beaucoup à cela. LE MONDE
! p. 24 à 28
MER 16 MAI à 15h45 : CINÉGOÛTER Spécial Fête du Pain (avec Kermabon)
MER 30 MAI à 15h30 : séance suivie d’une activité (Sur inscription au 05 56 46 39 39)

Vent de folie à la ferme
Genre : Marionnettes animées • Dès 4 ans
De A. Alimorad, A. Arabani et Aviz Mirfakhraï
Iran • 1989/2011 • 0h43

> Un fermier, aidé de son âne fidèle,
récolte les légumes de son potager.
Tout à coup, un vaisseau spatial échoue
dans le jardin, et un robot en sort ! …
Produit par les talentueux studios iraniens Kanoon, ce programme comprend le nouveau film
de marionnettes de Abdollah Alimorad, déjà connu pour avoir enchanté les plus jeunes avec Le
Petit Monde de Bahador ou La Montagne aux bijoux, que tu as pu voir au cinéma de Pessac.
ANNE-CLAIRE GASCOIN

MER 13 juin à 15h45 : CINÉGOÛTER ! p. 30

Les Nouvelles Aventures de Capelito

Genre : 8 courts d’animation • De Rodolfo Pastor • ESP • 2012 • 0h40 • Dès 3 ans
> Découvrez notre champignon magique dans de
nouvelles aventures toujours plus drôles...
Voici 8 nouvelles aventures pleines d'humour et d'invention,
où Capelito va encore se servir de son drôle de nez pour
réaliser des miracles… Un programme adapté aux tout petits,
qui ravira même les plus grands !
! p. 24 à 28

Les P’tits Amoureux du Ciné

19

Madagascar 3, Bons baisers d’Europe
(MADAGASCAR 3, EUROPE'S MOST WANTED)

Genre : aventures animalières délirantes • Dès 6 ans • 2D & 3D
De Eric Darnell, Tom McGrath et Conrad Vernon • USA • 2012 • 1h30

> Alex le lion, Marty le zèbre, Gloria l'hippopotame et Melman la girafe
cherchent toujours désespérément à rentrer chez eux ! Évidemment, King
Julian, Maurice et les pingouins les suivent dans leurs péripéties… Leurs
aventures les mènent en Europe où ils trouvent une couverture idéale : un
cirque ambulant, qu'ils vont devoir ré-inventer – façon “Madagascar”…
Depuis la sortie du premier opus,
le succès a été au rendezvous pour cette comédie
animalière inventée par les
studios Dreamworks (producteurs
talentueux de la série des Shrek et
autres Kung Fu Panda…). On
retrouve aux commandes la même
équipe de réalisation et la
ribambelle de joyeux lurons qui ont
réjoui petits et grands, mis en
relief par la 3D : rien de très
nouveau en somme mais des éclats de rire en perspective ! ANNE-CLAIRE GASCOIN
DIM 3 JUIN à 16h20 : AVANT-PREMIERE EN 3D

! p. 28 à 30

Sur la piste du Marsupilami

Genre : HOUBA ! HOUBA ! • de Alain Chabat • FRA • 2012 • 1h45
Avec Jamel Debbouze, Alain Chabat, Fred Testot... • Dès 8 ans
> Quand Dan Geraldo, reporter en quête de scoop,
arrive en Palombie, il ne se doute pas qu'il va
faire la plus incroyable des découvertes : Le
Marsupilami, animal mythique et facétieux,
existe vraiment ! Le ton de cette comédie est totalement

débridé, les séquences à haute dose d'humour s'enchaînent à
un rythme effréné, rappelant les meilleurs crus des comédies
françaises de Francis Veber ou Gérard Oury. A-C.GASCOIN
! p. 24

Les P’tits Amoureux du Ciné

20

Le Roi Lion
(THE LION KING)

Genre : HAKUNA MATATA
De Roger Allers et Rob Minkoff
USA • 1994 et 2012 • 1h24
Dès 4 ans • 2D & 3D
De tous les dessins animés réalisés au
cours des années 90, Le Roi Lion est
sans doute celui qui a le plus marqué
des générations de spectateurs qui
ont encore en tête les aventures de
Simba, Mufasa, Nala et le vil Scar. On notera que ce film ne s’embarrassait pas de scènes de
voltiges, de poursuites ou de bagarres chorégraphiées à grand renfort d’effets spéciaux. La
simplicité du scénario basée sur la relation père-fils et l’éternel retour de la nature, la mise en
couleurs très vives sont pour beaucoup dans la réussite du film. De bonnes raisons pour le
découvrir ou le revoir sur grand écran, en 2D comme en 3D. FRANÇOIS AYMÉ
! p. 24 à 28

L’Enfant noir

Genre : chronique d’une enfance africaine • Dès 7 ans
De Laurent Chevallier • FRA/Guinée • 1995 • 1h32
D’après le roman autobiographique de Camara Laye
Avec Baba, Madou et Kouda Camara…

> En Guinée. Baba Camara quitte son
village natal de Kouroussa pour se
rendre chez son oncle Moussa, à
Conakry, la capitale. C’est là qu’il doit
poursuivre ses études. Pour Baba, un nouvel apprentissage débute. Pour
lui qui vient de la campagne, la confrontation est rude avec cet univers
urbain auquel il n’est pas habitué…
Tu as peut-être croisé au Jean Eustache le réalisateur Laurent Chevallier, qui était le président
du jury des Toiles Filantes en 2011 ? Voici l’occasion de découvrir son premier long métrage
de fiction, un film très sensible et touchant qui aborde avec finesse la question du
déracinement. ANNE-CLAIRE GASCOIN
! p. 26

dans le cadre des 22° Rencontres africaines - SAM 26 MAI à 14h
en 1° partie : contes africains avec Patricia Grange - Séance suivie d’un goûter

SOIRÉE DU CINEMA AFRICAIN

21

dans le cadre des 22° Rencontres africaines

DIM 27 MAI À 19H

Lionnes :
enquête sur une reconstruction
au féminin
De Frédérick Kristiansson • FRA • 2011 • 52 mn

> Les violences sexuelles furent utilisées
comme arme de guerre lors du génocide des
Tutsis en 1994 au Rwanda. 250 000 femmes furent violées dont 70%
contaminées par le virus du Sida. Ce documentaire retrace l'histoire de ces
femmes qui traversèrent ces terribles événements. Elles ne sont
aujourd'hui plus des victimes, mais des activistes qui revendiquent
l'égalité entre les sexes et qui incarnent le renouveau du Rwanda, à
l'image de son Parlement qui est aujourd'hui le plus féminisé au monde.
PROJECTION SUIVIE D'UNE DISCUSSION EN PRÉSENCE DU RÉALISATEUR
ET D'UN COCKTAIL AFRICAIN !

DIM 27 MAI À 21H

Koukan Kourcia,
le cri de la tourterelle
De Sani Elhadji Magori • Niger • 2010 • 1h02

> Au Niger, dans les années 70, Zabaya
Hussey, une jeune cantatrice est adulée
par le public. Certaines de ses chansons
encouragent les jeunes à partir chercher fortune dans les pays de l’ouest
africain et à revenir chez eux pour cultiver la terre durant la saison des
pluies. Un grand nombre d’hommes, influencés par ces textes, partent
alors en Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, à la demande de Sani, qui veut
ramener son père d’exil, la Zabaya entreprend un long voyage vers Abidjan
avec une nouvelle chanson les incitant au retour. Ce périple montre
l’ampleur de cette migration mais aussi la grande popularité de la
chanteuse auprès des Nigériens...
PROJECTION SUIVIE D'UNE DISCUSSION
en présence du producteur Jean-François Hautin (SMAC prod)

22

SOIRÉE-DÉBAT “RASED” avec AREN 33
MARDI 29 MAI À 19H

Un Parmi les autres Documentaire de Pierre de Nicola • FRA • 2011 • 1h18

Pour les enfants en marge du système scolaire, il y a, à l'intérieur même de l'école, un
dispositif qui s'appelle RASED et, dans ce dispositif, aux côtés du psychologue scolaire et du
psychopédagogue, encore appelé maître « E », il y a le rééducateur. C'est son approche bien
particulière qui fait l'objet de ce film. En effet, pour certains de nos enfants, l'école ne va pas
de soi, ils ont besoin de ce détour pour retrouver le chemin des apprentissages.
“Ce film est simple mais très fort. Déjà convaincue de la nécessité des RASED, le documentaire
nous en détaille leur fonctionnement. Les représentants du métier et les enfants bénéficiant
de rééducation s’expriment librement et nous montrent clairement qu’un enfant instruit c’est
bien, mais qu’un enfant bien dans sa peau, c’est primordial ! Ce métier merveilleux et très
difficile ne doit pas disparaître et surtout ne pas devenir plus difficile à exercer, le propos est
clair “ l’école doit pouvoir accueillir tous les enfants et tous les aider”.” VIOLETTE AYMÉ

avec AREN 33 (assoc. des rééducateurs de l'Éduc. Nat.), en présence de Yan PRENAT,
psychologue scolaire, formateur à l'IUFM. Thierry FAYE, rééducateur, maître formateur
de stage. Agnès DUMAND, maîtresse d'adaptation en RASED, responsable syndicale.

CENTENAIRE DE JACQUES ELLUL
SAMEDI 9 JUIN À 12H

Jacques Ellul, l'homme entier
Documentaire de Serge Steyer • FRA • 1993 • 0h53

Jacques Ellul est un théologien et sociologue, né à Pessac, qui a écrit des livres depuis la fin
des années 30. Une œuvre considérable, dominée par l'analyse du système technicien, fait
majeur du XXo siècle, qui ne se comprend dans sa totalité qu'accompagnée de son versant
théologique. Sa position provinciale, son austérité et son refus de toute concession aux modes
de son temps l'ont confinée dans une solitude intellectuelle. On l'étudie beaucoup à l'étranger
; on le boude en France. Serge Steyer a réussi un exercice de style audacieux sur une pensée
qui exige la rigueur. Témoignages, extraits de livres, précisions de Jacques Ellul lui-même, nous
pénétrons dans le bonheur de cet enseignement qui a marqué tous ceux qui ont eu le privilège
de le suivre. Au-delà des thèmes abordés (la parole et l'image, l'homme divisé, la mythologie
technicienne, l'illusion politique), ce qui court dans ce petit film, c'est cette polyphonie de
disciples redevables à cette pensée d'avoir transformé leur vie. Et l'on aimerait que ce plaisirlà, visible, sensible, soit contagieux. JEAN-CLAUDE RASPIENGEAS
Dans le cadre du colloque

« Comment peut-on (encore) être ellulien au XXI°siècle » (7 - 8 - 9 juin)
organisé par l'assoc. internat. J. Ellul et le Centre Montesquieu de recherches politiques.

UNIVERSITÉ POPULAIRE DU CINÉMA
Le Cauchemar
de Dracula

23

De Terence Fisher • GB • 1958 • 1h32
Christopher Lee, Peter Cushing… VOSTF
> La lutte du sanguinaire comte
Dracula et du professeur Van helsing, attaché à débarraser le monde
du terrible vampire…

JEU 24 MAI à 18h15 : LE COURS >
> LE MYTHE DE DRACULA par Claude Aziza, administrateur du cinéma Jean-Eustache
20h30 : LE FILM (3,50€ pour les inscrits à l’Unipop)

Allemagne, mère blafarde

De Helma Sanders-Brahms • RFA · 1979 • 1h57 • VOSTF
Avec Eva Mattes, Ernst Jacobi, Elisabeth Stepanek…
> Allemagne, années 30. Hans et Lene se
marient. La guerre éclate. Hans est mobilisé
et envoyé en Pologne…

JEU 31 MAI à 18h15 : LE COURS
> LE NOUVEAU CINÉMA ALLEMAND par Claire Kaiser, germaniste, universitaire à Bdx III
20h30 : LE FILM (3,50€ pour les inscrits à l’Unipop)

Le Mariage
de Maria Braun

De Rainer Werner Fassbinder • RFA · 1979 • 2h • VOSTF
Avec Hanna Schygulla, Klaus Löwitsch, Ivan Desny.
> De 1943 à 1954, les amours contrariées de
Hermann et Maria Braun, dont le destin va se
confondre avec celui de l’Allemagne de l’aprèsguerre…

JEU 7 JUIN à 18h15 : LE COURS
> LA MACHINE CINÉMA DE RAINER W. FASSBINDER par Progrès Travé, universitaire
20h30 : LE FILM (3,50€ pour les inscrits à l’Unipop)

POUR LA FAMILLE

AA

1h37 VF
2h10 VO

L’ENFANT D’EN HAUT

LA FILLE MAL GARDÉE

TP

TP

(NOS VŒUX SECRETS)

2h08 VO

I WISH

1h55 VF

DE ROUILLE ET D’OS
AA

AA

1h52 VO

DARK SHADOWS

20h15

17h

lun

22

mar

18h20 20h20

16h30
18h40 18h40
20h50 20h50

16h10
18h20 18h20
20h50 20h40

21

OPÉRA EN LIVE (TARIF : 18€ / AVEC ABONNEMENT : 12€ L'ENTRÉE)

21h20 17h10 17h10 21h20 20h20 16h

21h

16h
14h20
16h30
18h40
20h50
14h30
16h40
18h50
21h10

14h20
16h30
18h40
20h50
14h30
16h40
18h50
21h10
17h20

15h45
14h
17h10
19h20
21h10

1h03 VF 3 ans

WINNIE L’OURSON

CINÉ-GOÛTER
14h40 14h30
16h50 17h
19h20 19h10
21h30 21h20
14h30 14h30
16h40 16h40
18h50 18h50
21h10 21h10
17h10 14h30
18h50
19h10

14h30

14h

TP
Dés

1h45 VF

SUR LA PISTE DU MARSUPILAMI

14h

16h30

16h

14h30

0h40 VF 3 ans

15h10

dim

20

LES NOUVELLES AVENTURES DE CAPELITO

14h

19

sam

14h

16h30 14h50

ven

18

Dés

LE ROI LION 3D

jeu

17

1h24 VF 4Dés
ans

LE ROI LION 2D

16

mer

CARTE 36 CHANDELLES : 4,25 € LA PLACE
1h24 VF 4Dés
ans

du
rée

du Mercredi 16 au Mardi 22 Mai
ver
sio
n
av
is

24

1h29 VO

1h34 VO

1h39 VO
1h53 VO
1h40 VF
2h26 VO

LES VIEUX CHATS

MOONRISE KINGDOM

OH MY GOD!

HASTA LA VISTA

RADIOSTARS

LA COULEUR DES SENTIMENTS
TP

AA

AA

AA

TP

AA

TP

17h 16h10
19h10 20h50 18h20
19h40
15h
15h
17h
17h
19h
19h 18h30
21h
21h 20h30
19h10

avec François DUBET - entrée libre

5,50 € : TARIF PERMANENT
4 € : TARIF PERMANENT POUR

LES

MOINS DE 25 ANS
BÉNÉFICIAIRES DU RSA
POUR LES

ET ÉTUDIANTS

18h30

= 7,20 €
(du dimanche soir 19h10 au vendredi 18h50)

= 5 € : TARIFS 16h à 18h30 inclus ( To u s l e s j o u r s )

= 7,20 € TARIF SEMAINE POUR TOUS

SAUF chômeurs, CARTE VERMEIL, handicapés, FAMILLE NOMBREUSE : TARIF

(du vendredi soir 19h au dimanche soir 19h)

Renseignements au 05 57 02 21 09

par François Dubet, Sociologue

autour de thématiques abordées par des experts. Rendez-vous au Cinéma Jean-Eustache - (entrée libre)

Qu'est-ce qu'une société juste ? •

= 8,20 € TARIF WEEK-END

18h
21h

16h

16h30
20h30

21h30
16h50 18h40 18h50
18h20
18h30
21h20
21h20
20h30
14h

14h 16h30 14h30
19h10 20h50 20h50
17h50 19h30 17h10
15h 14h30
17h 17h30
20h
19h 19h30
21h30 21h 21h30

LESDepuisFORUMS
DE PESSAC - MARDI 22 MAI À 18H30
mars 2009, la Ville de Pessac organise les Forums de Pessac, un espace de dialogue ouvert à tous,

FORUM DE PESSAC

1h49 VF

LE PRÉNOM

POUR LA FAMILLE

WINNIE L’OURSON
2h22 VF
2h22 VO
1h45 VF

1h52 VO

1h55 VF

2h08 VO
1h32 VO

AVENGERS

AVENGERS

BARBARA

DARK SHADOWS

DE ROUILLE ET D’OS

I WISH (NOS VŒUX SECRETS)

LE CAUCHEMAR DE DRACULA

AA

TP

AA

AA

AA

TP

TP

1h03 VF 3 ans

jeu

ven

25

14h

14h

14h

26

sam

lun

16h10

14h

28

14h 16h20!

15h50

14h

27

dim

14h30 21h20 16h50 19h10

GRANDE SALLE

24

16h

20h30!

29

mar

20h30!

UNIPOP

18h40

19h20 18h50 19h10 19h20 18h40 18h40
21h30 20h50 21h20 21h30 20h50 20h50 20h40
14h10
14h30 14h30 14h30 14h30
16h40
16h40 16h40 16h40 16h40 16h30
18h50 18h 18h50 18h50 18h50 18h50 18h20
21h10 20h40 21h10 21h10 21h10 21h10 21h10

LA SÉANCE DE
14h30
14h20 14h20
17h10 M. CLAUDE 17h 17h10 16h30 16h30 16h10

19h10

14h

14h

Dés

LES NOUVELLES AVENTURES DE CAPELITO
0h40 VF 3 ans

14h

LE ROI LION 2D
Dés

23

mer

CARTE 36 CHANDELLES : 4,25 € LA PLACE
1h24 VF 4Dés
ans

du
rée

du Mercredi 23 au Mardi 29 Mai
ver
sio
n
av
is

26

1h02 VO
1h18 VF

KOUKAN KOURCIA,…

UN PARMI LES AUTRES
TP

AA

AA

AA

AA

AA

16h30 19h10

LÉGENDES

17h10

21h20

avec le PRODUCTEUR

21h!

19h

avec le RÉAL + COCKTAIL

19h!

21h20!

avec CONTE AFRICAIN
+ Goûter

PROJO-DÉBAT “RASED”

14h!

14h15

16h30
18h30
20h20
15h40
18h20
21h

14h10 18h10!

15h
14h30 15h20 14h 14h20
17h
17h30 17h 16h40 17h20
19h
18h 19h30 19h
19h
19h
21h 20h50 21h30 21h
21h
21h
15h40
14h30 15h40 15h40 15h40
18h20 18h
18h 18h20 18h20 18h20
21h 20h40 21h
21h
21h
21h
21h!
BLOODY MARIE MOVIE

17h

La presse apprécie pas mal •

--

La presse apprécie beaucoup •

---

La presse adore

Les avis donnés sur les films que nous avons pu voir (coup de cœur, âge) sont naturellement subjectifs.

TP : Tous publics • AA : visible plutôt par des ADULTES et des ADOLESCENTS • A : visible plutôt par des ADULTES

-:

NOS COUPS DE CŒUR : § : nous on aime bien • §§ : nous on aime beaucoup • §§§ : nous on adore

LA VERSION : VO : Version Originale Sous-Titrée Français • VF : Version Française • ! : dernière séance du film

0h52 VO

LIONNES

1h32 VF 7Dés
ans

L’ENFANT NOIR
1h38 VO

1h29 VO

TWIXT

VIVA RIVA

2h20 VO

SUR LA ROUTE

TP

1h34 VO

MOONRISE KINGDOM

TP

1h49 VF

LE PRÉNOM

POUR LA FAMILLE

Dés

Dés

AA

2h19 VO
1h41 VO
1h45 VF
1h52 VO

1h55 VF

1h40 VO
1h47 VO

LES NOUVELLES AVENTURES DE CAPELITO

MADAGASCAR 3,… 3D

WINNIE L’OURSON

ALLEMAGNE, MÈRE BLAFARDE

ALMANYA

BARBARA

DARK SHADOWS

DE ROUILLE ET D’OS

LES FEMMES
DU BUS 678

MARGIN CALL

AA

AA

AA

AA

AA

TP

1h03 VF 3 ans

1h30 VF 6 ans

0h40 VF 3 ans

Dés

LE ROI LION 2D

jeu

1

ven

15h40!

14h!

2

sam

AVANT-PREMIÈRE

31

16h20

3

dim

lun

18h

4

16h20
20h20

5

mar

21h20 20h50 17h10 17h10 21h 20h50 18h10
14h10
14h30 14h30 14h30
16h40
16h40 16h40 16h40
16h30
18h50 18h 18h50 18h50 18h50 18h 18h40
21h10
21h10 21h10 21h10 20h40 20h50
16h
17h
15h 16h30 18h 16h10
18h
18h 21h20 19h10 20h50 20h50 20h10
19h10
21h30 19h20 19h10
18h20

20h30!
UNIPOP
14h
18h 14h30 17h10 14h30
20h 20h50 19h10 21h20 18h40
AVEC COCKTAIL 14h30
14h40
17h10
19h20 21h30

15h30!

14h15

30

mer

LE PASSE- GAZETTE : 10 ENTRÉES = 49 €
1h24 VF 4Dés
ans

du
rée

du Mercredi 30 Mai au Mardi 5 Juin
ver
sio
n
av
is

28

2h20 VO

SUR LA ROUTE

14h
14h30 15h
17h
17h30 17h
19h
19h30 19h
21h 20h40 21h30 21h
14h30
14h30 15h
18h
18h
18h
18h
20h40 20h40 20h40 20h40

Chèque à l'ordre de Association Cinéma Jean-Eustache - UNIPOP
7 rue des Poilus - 33 600 PESSAC

Frais d'inscription : 33€ par personne
Bulletin à retirer au cinéma ou bien sur le site webeustache.com

33 cours de cinéma - Tous les jeudis hors vacances scolaires de septembre 2012 à juin 2013

LES INSCRIPTIONS POUR LA SAISON 3
SONT OUVERTES !

UNIVERSITÉ POPULAIRE DU CINÉMA

5,50 € : TARIF PERMANENT POUR LES MOINS DE 25 ANS
4 € : TARIF PERMANENT POUR LES BÉNÉFICIAIRES DU RSA

ET ÉTUDIANTS

(du dimanche soir 19h10 au vendredi 18h50)

= 5 € : TARIFS 16h à 18h30 inclus ( To u s l e s j o u r s )

= 7,20 € TARIF SEMAINE POUR TOUS

16h30
18h10 18h30
20h30 20h30
15h40
18h 18h20
20h40 21h

= 7,20 €

14h30
16h50
18h30
20h30
15h
18h
20h40

(du vendredi soir 19h au dimanche soir 19h)

AA

TP

SAUF chômeurs, CARTE VERMEIL, handicapés, FAMILLE NOMBREUSE : TARIF

= 8,20 € TARIF WEEK-END

1h34 VO

MOONRISE KINGDOM

POUR LA FAMILLE

CENTENAIRE J. ELLUL

14h10 15h
17h10 18h
19h10
21h10 20h50

AA

AA

0h52 VF

1h32 VF

JACQUES ELLUL, L’HOMME ENTIER

LE GRAND SOIR

16h30 18h
20h50

lun

15h

12

mar

21h

18h

16h20
20h30
19h!

14h30
17h
18h30 18h
19h
16h30
20h30 20h30 21h

11

14h30
17h10
19h10
21h10

14h30
17h10
19h10
21h10

12h
15h10
17h10 18h 17h10
19h10
19h
21h10 20h50 21h10

14h30 15h
17h
18h20
19h20 19h20 21h20 20h40

17h

1h55 VF

15h45

DE ROUILLE ET D’OS
AA

dim

10

19h20 21h20 14h50

1h52 VO

17h45

DARK SHADOWS
AA

14h30
18h30
16h30
20h30
16h20

9

sam

AVANT-PREMIÈRE SURPRISE

BARBARA
AA

AA

14h30
19h
17h
21h

8

ven

14h10
17h20 17h20 15h
18h40 20h40 21h30 21h30 19h20

14h
15h
18h30 18h
16h30
20h30 20h50
16h

7

jeu

1h45 VO

FILM SUPRISE

1h41 VO

ALMANYA
TP

0h40 VF 4Dés
ans

1h30 VF 6Dés
ans

1h30 VF 6 ans

Dés

6

mer

DE 16H À 18H30 C'EST 5 € TOUS LES JOURS !

VENT DE FOLIE À LA FERME

MADAGASCAR 3, BONS
BAISERS D’EUROPE 2D
MADAGASCAR 3, BONS
BAISERS D’EUROPE 3D

du
rée

du Mercredi 6 au Mardi 12 Juin
ver
sio
n
av
is

30

1h34 VO
2h20 VO

MOONRISE KINGDOM

SUR LA ROUTE
AA

TP

AA

LÉGENDES

16h50
21h20
21h30
14h
19h40
14h10
18h30

15h UNIPOP
20h30
14h30
18h 18h50
14h30
15h
17h
20h40 21h20
15h
20h40
17h 17h10
18h50 19h 20h40 18h40
19h10 16h50 18h 20h50
17h10
16h10
18h50 20h50 20h40
14h30 14h40
16h
20h50 20h50 18h

La presse apprécie pas mal •

--

La presse apprécie beaucoup •

---

La presse adore

(du vendredi soir 19h au dimanche soir 19h)

= 7,20 €

5,50 € : TARIF PERMANENT POUR LES MOINS DE 25 ANS
4 € : TARIF PERMANENT POUR LES BÉNÉFICIAIRES DU RSA

ET ÉTUDIANTS

(du dimanche soir 19h10 au vendredi 18h50)

= 5 € : TARIFS 16h à 18h30 inclus ( To u s l e s j o u r s )

= 7,20 € TARIF SEMAINE POUR TOUS

SAUF chômeurs, CARTE VERMEIL, handicapés, FAMILLE NOMBREUSE : TARIF

= 8,20 € TARIF WEEK-END

Les avis donnés sur les films que nous avons pu voir (coup de cœur, âge) sont naturellement subjectifs.

TP : Tous publics • AA : visible plutôt par des ADULTES et des ADOLESCENTS • A : visible plutôt par des ADULTES

-:

NOS COUPS DE CŒUR : § : nous on aime bien • §§ : nous on aime beaucoup • §§§ : nous on adore

LA VERSION : VO : Version Originale Sous-Titrée Français • VF : Version Française • ! : dernière séance du film

1h47 VO

AA

VO AA

1h40 VO

2h

MARGIN CALL

LE MARIAGE DE
MARIA BRAUN
LES FEMMES
DU BUS 678

OPÉRA
EN DIRECT
La Fille
mal gardée

Ballet en 2 actes
de Frederick Ashton
2h10 • VOSTF
Musique : Ferdinand Hérold
Chorégraphe : Frederick Ashton

> C'est une histoire simple : celle de Lise, son amour Colas, son
étouffante mère (la veuve Simone) qui tente de la marier au nigaud
de fils du riche voisin ; une histoire mêlant à la fois comédie et
chorégraphies somptueuses.
> MER 16 MAI à 20h15,
en direct du Royal Opera House de Londres

SUR LA PROCHAINE GAZETTE...
INDIAN PALACE • 11 FLEURS • MISS BALA • MAMAN • MEN IN BLACK 3

• PROMETHEUS

UNE SECONDE FEMME • COULEUR DE PEAU : MIEL • JOURNAL DE FRANCE . LA PETITE VENISE

WAY
TR A M U S
IN
M
R
TE
B
LIG N E

5 salles Art & Essai

Label Jeune Public,
Patrimoine et Recherche

Place de la V° République - 336OO PESSAC - Centre
RENS. : 05 56 46 00 96 - FAX : 05 56 15 00 46
POUR RECEVOIR PAR MAIL NOTRE PROGRAMMATION,
INSCRIVEZ-VOUS SUR NOTRE SITE INTERNET :

www.webeustache.com
La Mini-Gazette du Jean-Eustache • Numéro 391 • du 16 Mai au 12 Juin 2012
est éditée par l’association Cinéma Jean Eustache [05 56 46 00 96].
Régie Publicitaire : [O5 56 46 39 37]
Tirage du N0 391 : 25 000 ex. Distribué gratuitement sur toute la CUB.
Directeur de la publication : François Aymé.
Rédaction : François Aymé, Anne-Claire Gascoin, Marie Castagnette, Pierre Pommier, Violette Aymé, Prunelle Aymé.
Mise en page : Jérôme Lopez • Photogravure, Impression : Imprimerie BLF [05 56 13 13 00]


Aperçu du document Mini Gazette 391.pdf - page 1/32

 
Mini Gazette 391.pdf - page 3/32
Mini Gazette 391.pdf - page 4/32
Mini Gazette 391.pdf - page 5/32
Mini Gazette 391.pdf - page 6/32
 




Télécharger le fichier (PDF)


Mini Gazette 391.pdf (PDF, 1.2 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


bus 202
vieillescharrues planvip x p0002
92 a4 horaires transdev
guide horaire domestique
listing entretien 5 mars
guide horaire domestique

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.034s