Série de révision 2012.pdf


Aperçu du fichier PDF serie-de-revision-2012.pdf - page 20/20

Page 1...18 19 20




Aperçu texte


♦ La masse initiale m0 .
♦ Le nombre de noyaux initial N0 .

On donne :
Symbole
Masse [ en unité de masse atomique (u) ]

60
27 Co

60
28 Ni

neutron

proton

59,9190

59,9154

1,0086

1,0073

unité de masse atomique : 1u = 931,5 MeV.C

-2

; 1u = 1,66.10

-27

kg .

Etude d’un document scientifique
Les noyaux naturels stables
Les noyaux stables sont caractérisés par des nucléons qui ne se répartissent pas de façon aléatoire mais
selon des combinaisons particulières dont on retient celle reliant le nombre de protons au nombre de
neutrons comme le montre le digramme ci-dessous :

La cohésion d’un noyau en dépit des interactions électrostatiques est due à des interactions
intranucléaires caractérisées par un rayon d’action très faible de l’ordre du fermi ( 1 fermi = 10-15 m)
et une décroissance exponentielle avec la distance entre nucléons . Afin de garder un jeu subtil entre
ces deux interactions antagonistes , un noyau stable , au-delà de Z = 20 , doit avoir un excès de
neutrons ( N > Z ) . Néanmoins , cette condition cesse d’être valable pour les noyaux de nombre
de charge Z au-delà de 83 .

1°) Préciser parmi les deux types d’interactions citées dans le texte , celles qui sont de courte
portée . Relever du texte la phrase qui indique qu’elles sont de courte portée .

2°) Préciser , parmi les combinaisons des nucléons , celles qui forment un noyau stable .
3°) a) Relever du texte la condition pour laquelle un noyau est instable .
b) Préciser la cause de son instabilité .
Page 20/20