Phrase simple et phrase complexe .pdf


Nom original: Phrase simple et phrase complexe.pdfAuteur: Yacine Medhi AGGOUNE

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice.org 3.3, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 27/05/2012 à 01:35, depuis l'adresse IP 82.229.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 4414 fois.
Taille du document: 72 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


La phrase simple et complexe Littérature & Humanisme - Français
Introduction:
Observe les phrases suivantes:
Je suis heureux de te revoir.
Tu as été longtemps absent donc je suis heureux de te revoir.
Dans la première phrase, combien y a-t-il de verbes? Et dans la seconde?
I)Phrases simples & complexes
a) Phrases simples. RAPPEL DE SIXIEME
Une phrase simple est composée d’un seul verbe, et donc d’une proposition.
Je suis heureux de te revoir.
Une proposition est composée d’un verbe et tout ce qui s’attache à ce verbe: sujet et compléments.
b) Phrases complexes.
Dès qu’une phrase a plusieurs propositions c’est une phrase complexe.
Tu as été longtemps absent donc je suis heureux de te voir.
Vu que dans cette phrase il y a deux verbes, il y a deux propositions, c’est donc une phrase
complexe.
II) Juxtaposition et coordination
Dans une phrase complexe, on sépare les différentes prépositions, soit par la juxtaposition, qui
consiste à mettre un signe de ponctuation pour séparer les deux propositions comme la virgule « , »,
le point-virgule « ; » ou les deux points: « : ».
Ou alors, on peut séparer des propositions par des conjonctions de coordination, ce qu‘on appelle la
coordination: mais, où, et, donc, or, ni, car (Mais où est donc Ornicar?).
Exemples:
Marie se montre courtoise: les invités l’ont appréciée. Juxtaposition « : ».
Jean se montre détestable donc les invités ne l’ont pas trouvé aimable. Coordination « donc ».

III) La subordination.
Les propositions peuvent également être liées par des mots subordonnants: c’est la subordonnant.
Exemple de mots subordonnants: que, bien que, tandis que, alors que, si bien que…
Observe la phrase suivante:
Marie mange le sandwich que sa mère lui a fait.
Délimite les propositions dans ces phrases.
Laquelle pourrait faire une phrase à elle seule? Laquelle ne pourrait pas?
Lorsqu’il y a deux propositions séparées par une subordination, l’une est principale l’autre est
subordonnée. Les deux dépendent l’une de l’autre. Cependant, une proposition principale peut
faire une proposition à elle seule: on a bien un sujet, un verbe et un complément.
Dans une phrase, il peut arriver qu’une proposition ne dépende d’aucune autre et qu’aucune ne
dépende d’elle: cette proposition est dite indépendante.
Marie veut lire plus de livres, Jean veut plus de jeux.
Les deux propositions ci-contre sont indépendantes: aucune ne dépend de l’autre.


Phrase simple et phrase complexe.pdf - page 1/2


Phrase simple et phrase complexe.pdf - page 2/2



Télécharger le fichier (PDF)


Phrase simple et phrase complexe.pdf (PDF, 72 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


phrase simple et phrase complexe
sl00502v si 2016 2017
reglescm2inter 1
fichier pdf sans nom
bdzoypz
chapitre 3 met

Sur le même sujet..