Rapport.enquête.pdf


Aperçu du fichier PDF rapport-enquete.pdf - page 7/132

Page 1...5 6 789132



Aperçu texte


Etat de santé général et aides financières compensatoire du handicap
perçues en 2011
A côté de l'accident de la vie qui les a fait adhérer à la FNATH, les enquêtés sont
nombreux à avoir subi, au cours de leur vie, un ou plusieurs autres graves problèmes de
santé. Le cumul de plusieurs graves problèmes de santé au cours de la vie concerne en
effet plus d'1 personne sur 2 dans l'enquête. Cette situation touche davantage les
accidentés du travail et les personnes souffrant de maladies liées au travail (qu'elles
soient ou non reconnues en maladies professionnelles), reflétant ainsi une poly exposition
à de graves atteintes à la santé d'origine professionnelle.
En 2011, à la date d'enquête, les adhérents de la FNATH ayant répondu à l'enquête sont
très majoritaires à déclarer un état de santé général actuel qui n'est pas bon : 45% le
jugent "moyen", 40% le jugent "mauvais ou très mauvais", et seulement 14% le jugent
bon.
A cette même date, 78% des répondants déclarent souffrir d'une maladie ou d'un
problème de santé chronique et 45% des répondants disent être "fortement limités"
aujourd'hui dans leurs activités quotidienne à cause d'un problème de santé ou d'un
handicap.
En lien avec cet état de santé actuel jugé mauvais, l'enquête a montré que plus des trois
quarts des adhérents de la FNATH ayant répondu à l'enquête perçoivent, en 2011, au
moins une aide financière destinée à compenser une situation de handicap ou un état de
fragilisation de leur santé lié à l'accident de la vie subi : 38% déclarent percevoir une
seule aide (sur celles proposées dans le questionnaire), 25% en perçoivent deux, 13% en
perçoivent trois ou plus et 23% n'en perçoivent aucune.
Compte tenu des caractéristiques de la population d'enquête, il n'est pas étonnant de
constater que la rente pour IPP est le type d'aide financière qui est perçu par la plus forte
proportion de la population d'enquête.
Parmi les autres aides mentionnées dans l'enquête, l'ACTP et la PCH sont celles qui se
trouvent le plus souvent cumulées à une autre aide financière perçue.

Quatre parcours de victimes d'accidents de la vie identifiés
Quatre types de parcours professionnels après la survenue d'un accident de la vie ont été
identifiés dans l'enquête. Trois d'entre eux concernent des personnes qui étaient en
emploi lors de la survenue du problème de santé : le premier type de parcours par ordre