Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



Historique des maires.pdf


Aperçu du fichier PDF historique-des-maires.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7

Aperçu texte


Les maires du PORTEL depuis 1856
Gabriel FOURCROY, mandat : 1856 – 1870.
Empereur Napoléon III
Le 13 juin 1856 restera une date privilégiée dans l’histoire de notre commune, puisque c’est
celle de sa naissance officialisée par décret impérial de Napoléon III. Le 21 juin, une loi érige en
commune la section du PORTEL qui sera dès lors distraite de celle d’OUTREAU. C’est Gabriel
FOURCROY, constructeur de bateaux de pêche, né le 04 janvier 1822 à OUTREAU, qui devient
ainsi le tout premier maire de l’histoire du PORTEL. A l’occasion de la séance du 19 octobre
1856, sera mis en place le Conseil Municipal, et le maire FOURCROY y fera sa prestation de
serment : "…Je jure obéissance à la constitution et fidélité à l'Empereur."
Les frais pour l'érection du PORTEL en commune se montèrent à 760 francs, (remboursables
en trois ans…). Le projet de construction d'une digue brise-lames (l’ épi ) naîtra officiellement le
10 novembre 1859. Malgré le peu de finances dans les caisses de notre toute jeune commune, le
conseil, soucieux d’apporter son soutien de façon efficace à la jeunesse porteloise, vote (il y a 145
ans) pour la création d'une bibliothèque scolaire (séance du 7 août 1862). Lors du recensement
de 1866, on dénombrait 3 600 habitants au PORTEL. Le 14 mai 1867, la ville obtient (enfin)
l’accord du Ministre des Travaux Publics pour la construction de l'épi. Hélas, lesdits travaux
devront s’arrêter en novembre 1867 après épuisement des premiers fonds. Une demande de
subvention d’un montant de 5 000 frs sera faite pour reprendre au printemps suivant, elle sera
accordée le 27 mai 1869, déjà à cette époque, les problèmes de budget étaient mis en évidence,
mais les travaux avaient bien lieu…L’année suivante, le 28 février 1870, est mise au vote
l'ouverture d'un crédit de 2000 francs pour le pavage des rues. Le 19 juillet 1870 sera rédigée
une lettre de soutien à l'Empereur à la suite de sa déclaration de guerre à l'Allemagne. En 1886
Gabriel Remy devient Conseiller d’Arrondissement. Il décédera le 31 décembre 1905.
Athanase SAUVAGE, mandat : 1870 – 1892.
(les présidents de l ‘époque :Adolphe THIERS (3ème rép.)
Patrice de MAC MAHON
Jules GREVY
Sadi CARNOT

1871 - 1873
1873 - 1879
1879 – 1887
1887 – 1894)

Prudent Athanase SAUVAGE naquit le 12 mai 1825. C’est lors de la séance du 28 août 1870 et
l’installation du nouveau Conseil Municipal qu’il fut élu maire du PORTEL. Il put mettre en
place son équipe dès le 20 octobre. Sous son mandat, demande sera faite du PORTEL d’être
annexée au canton Sud de BOULOGNE au lieu de SAMER (Séance du 28 février 1871), ainsi
qu’une étude pour la réalisation d'un perré Nord à l'extrémité Ouest de la gare, pour arrêter
l'érosion de la falaise (Séance du 12 juillet 1871). Le 28 mai 1872 voit naître la création d’un 2 ème
poste de garde champêtre en raison d’un fort accroissement de la population qui dépasse
désormais les 4 000 habitants. En 1874 , le Conseil opte pour le changement d'affectation de la
somme de 3707 francs (destinée à l'organisation de la garde nationale) pour l’affecter à la
réfection des rues des corderies et de la tannerie, et donne son accord pour être partie prenante
dans le procès qui oppose Mr FOURCROY (ancien Maire ) et Mr SAUVAGE (Maire ). La vie
et les commerces de la commune étant essentiellement basés sur la pèche, le Maire et le Conseil
décide de lancer un projet de création d'une halle aux poissons (séance du 19 décembre 1875).
Une délibération du Conseil Municipal des 28 avril et 11 août 1876 réglementera le service
public du marché au poisson à la halle au poisson du PORTEL. 1876 (ré) élection du Maire
(Séance du 8 octobre) Athanase SAUVAGE est élu à la majorité du Conseil, COEGNET est 1er
adjoint, HEDOUIN: 2ème adjoint. Lors du recensement de cette année 1876, le nombre
d’habitants est de 4266 personnes (population agglomérée: 3938 habitants, population éparse:
328 habitants). En 1878, a lieu le vote pour la gratuité de l'instruction primaire dans les écoles de
la commune dirigées par des instituteurs laïcs (14 avril). Durant la séance du 29 février 1880, est
formulée une demande au Préfet pour qu'il y ai un poste de police au PORTEL, pendant la