Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils Recherche Aide Contact



EVALUATION DES ENTREPRISES .pdf



Nom original: EVALUATION DES ENTREPRISES.pdf
Titre: EVALUATION DES ENTREPRISES
Auteur: OUSSAMA GHORBEL

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 1.2.0 / GPL Ghostscript 9.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/06/2012 à 17:32, depuis l'adresse IP 197.2.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 3972 fois.
Taille du document: 183 Ko (11 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Partie II :
L’ÉVALUATION DES
ENTREPRISES

OUSSAMA GHORBEL

43

RÉSUMÉ COMPTABILITÉ APPROFONDIE

INTRODUCTION
Distinction entre les termes « valeur » et « prix » :
Valeur

Possibilité, indication, opinion

Prix

Fait, réalité, donnée

Lorsqu’on se place dans un
contexte de marché efficient, la
valeur de l’entreprise se coïncide
avec celle du prix.
prix.

La valeur de l’entreprise et une estimation (opinion) qui vise à
déterminer une fourchette des valeurs.

Valeur de l’entreprise :
L’estimation de la valeur de l’entreprise peut être effectuée selon deux approches :
Approche patrimoniale : qui considère l’entreprise comme un ensemble des biens
ayant chacun une valeur propre.
propre.
Approche économique : qui considère l’entreprise comme une entité représentée par
des actions destinées à générer des flux financiers.
financiers.
OUSSAMA GHORBEL

44

RÉSUMÉ COMPTABILITÉ APPROFONDIE

ÉTUDE PRÉALABLE D’ÉVALUTION
Phase 1 : Étude des
motivations des parties
En terme économique, l’étude
de motivation n’est pas
nécessairement le même pour
les deux parties.
parties.
L’étude des motivations vise à
cerner
le
contexte
de
l’opération afin de dégager les
objectifs de chacune des
parties pouvant influencer sur
l’évaluation..
l’évaluation

Phase 2 : Diagnostique de l’entreprise à évaluer
Le but du diagnostic de l’entreprise est de la connaître profondément
(style de gestion).
gestion).
Le démarche à suivre pour la prise de connaissance de l’entreprise à
évaluer :
Se

faire communiquer des principaux documents de l’entreprise à évaluer,
Visite des établissements,
Collecte des données utiles à l’estimation des valeurs corporels,
Collecte des données utiles à l’estimation du FC
FC..

On peut distinguer entre 3 types de diagnostic :
Diagnostic

économique : porte sur les aspects commerciales,

techniques et humaines (questions clés sur la gestion de l’entreprise).
l’entreprise).
Diagnostic

comptable : porte principalement sur l’examen des

comptes..
comptes
Diagnostic

financier : vise à évaluer l’évolution de la situation

patrimoniale, de l’activité et des résultats de l’entreprise on procédant à des
comparaisons dans le temps et dans l’espace
l’espace..
Le diagnostic financière ne peut être utile que s’il est précédé par un
autre comptable.
comptable.
OUSSAMA GHORBEL

45

RÉSUMÉ COMPTABILITÉ APPROFONDIE

MÉTHODES D’ÉVALUATION
I. Approche fondée sur le patrimoine de l’entreprise
Méthode d’actif net
comptable (ANC)

Méthode d’actif net comptable corrigé
(ANCC)

ANC = Situation nette
= Actif – passifs exigibles
Avec:: Passifs exigibles = passifs
Avec
courants + passifs non courants

Cette méthode est apparue suite aux critiques
adressés à l’ANC.
l’ANC. Elle consiste que la VE est le
montant qu’il faut investir pour reconstituer le
patrimoine à l’état où il se trouve :
ANCC = ABCC – passifs exigibles + EI – IL
Critiques :
= ANCCNE + ANCCHE
Peut réaliste,
Les éléments hors exploitation (HE) peuvent être
Ne prend pas en considération cédés sans nuire à l’exploitation Il seront évaluer
l’effet de l’inflation et de la à leurs valeurs vénales nette des charges fiscales et
fiscalité..
fiscalité
du coût de leurs réalisation.
réalisation.
Les éléments nécessaires à l’exploitation (NE) sont
retenus pour leurs valeur d’usage (dans un
perspective de continuité d’exploitation).
d’exploitation).
OUSSAMA GHORBEL

46

RÉSUMÉ COMPTABILITÉ APPROFONDIE

II. Approche fondée sur le capital économique
Méthode des capitaux permanents
nécessaires à l’exploitation (CPNE)

Méthode de valeur substantielle (VS)
Cette méthode suppose :

Cette méthode suppose, uniquement, la prise en
compte des immobilisations et de la partie stable
De ne pas tenir compte des éléments HE,
courant.
De prendre en considération des biens non du courant.

propriété de l’entreprise mais NE (exp :
leasing),
De prendre en considération les dépenses
nécessaires pour restaurer l’outil de
production (grosses réparations),
De prendre en considération des EENE
(dans la limite du découvert bancaire).
bancaire).
De ne pas prendre en considération de
l’effet de l’endettement
l’endettement..

= Actifs net comptable immobilisés
d’exploitation + BFR
Avec le BFR peut être déterminé selon deux méthode :
Soit selon l’approche bilan (actif bilan – passif courant),
soit selon l’approche normative
normative..
Remarque : on peut déterminer CB/CPNE à partir de la
CB/VS de la manière suivante :
CB/CPNE = CB/VS – Dettes courants

VS = ABCCNE + Biens non propreté
à l’entreprise mais NE + Dépenses
nécessaires pour restaurer l’outil de
production + EENE

Considérer l’actif comme un moyen permanent
d’exploitation alors qu’il varie d’un jour à l’autre,
Négliger le mouvement parallèle des dettes
d’exploitation,
Fait abstraction au passif du financement d’origine
externe..
externe

OUSSAMA GHORBEL

CPNE

Critiques :

47

RÉSUMÉ COMPTABILITÉ APPROFONDIE

III. Approche fondée sur la rentabilité
Méthode du valeur de rendement

Méthode du valeur de rentabilité

Elle consiste à actualiser ou de capitaliser les
dividendes :
VE = D1/(
/(11+i) +…+Dn/(
/(11+i)n
Pour que cette méthode traduit réellement la
VE il faut que :

Elle consiste à actualiser ou de capitaliser les
CB :
VE = CB/(1
CB/(1+i) +…+CB/(
+CB/(11+i)n

Remarque : Si n → ∞ alors VE = CB/i

Critiques :

La

méthode s’applique aux sociétés côtés,
Tient compte des bénéfices non distribués,
L’entreprise doit avoir une politique claire de Contient
beaucoup d’intervention et de
distribution des dividendes,
subjectivité dans l’estimation des provisions et des
amortissements,
Le dividende doit être représentative de CB.
CB.

Méthode de cash flow

Méthode des flux financiers

Elle consiste à actualiser ou de capitaliser les Elle consiste à actualiser ou de capitaliser les
cash flow :
flux financiers :
VE = CF/(1
CF/(1+i) +…+CF/(
+CF/(11+i)n
VE = FF/(
FF/(11+i) +…+ FF/(1
FF/(1+i)n
Critique :
Avec FF = Résultat + dotation au Amort
Amort..
Ne prend pas en considération l’effet de
variation de l’investissement et du BFR donc
il faut corriger par les flux financiers
financiers..
OUSSAMA GHORBEL

48

RÉSUMÉ COMPTABILITÉ APPROFONDIE

IV. Approche fondée sur le marché
Elle consiste à comparer l’entreprise avec des autres entreprises similaires cotées.
cotées.
Cette approche consiste à calculer la VE selon les ratios suivantes :
Critère du CA Ratio moyen = PSR = Capitalisation boursière /CA
/CA..
Critère de l’ANC Ratio moyen = PBR = Capitalisation boursière /ANC
/ANC..
Critère du bénéfice Ratio moyen = PER = Capitalisation boursière /Bénéfice net.
net.
Critère du dividende Ratio moyen = Capitalisation boursière /Dividende
/Dividende..

Critiques :
Elle

s’applique uniquement pour les sociétés côtés,
Elle s’applique à un marché d’entreprise et non pas un marché de titres.
titres.

V. Approche dualiste et notion du goodwill
Cette approche combine entre l’approche patrimoniale et celle de rentabilité afin d’améliorer l’estimation
du VR..
VR..
Le goodwill est « L’aptitude que possède une entreprise à générer plus ou moins de bénéfice dans un
cadre d’exploitation donnée (Hommes, produits, équipements, marchés, clientèle).
clientèle). Sa valeur serait ainsi
liée plus à la psychologie de l’entreprise qu’à sa morphologie ».
Le goodwill (GW) peut être déterminé selon 3 méthodes :
GW = VE – ANCC

GW = (CB – i × ANCC) /k

GW = an (CB – i × ANCC)

Remarque : si le goodwill dégage une valeur négative on parle ici plutôt d’un badwill.
badwill.
OUSSAMA GHORBEL

49

RÉSUMÉ COMPTABILITÉ APPROFONDIE

Méthode des praticiens (indirecte)
VE = (VR + ANCC) /2
GW = (VR – ANCC) /2 = VE – ANCC
Certains auteurs préfèrent l’utilisation
pondération :
VE = (a × VR + b × ANCC) / (a + b)

Méthode angloanglo-saxons (directe)
VE = ANCC + GW
GW = Rente du GW × ([
([11-(1+k)-n] /k)
d’une Avec Rente du GW = (CB – i ANCC)
VS : Rente GW = (CB/VS – i VS)
CPNE : Rente GW = (CB/CPNE – i CPNE)
Remarque : si n → ∞ ([
([11-(1+k)-n] /k) = 1/k

Critique commune : ces deux méthodes considèrent le GW comme ayant une durée infinie.
infinie.
Méthode du « taux risqué et du taux non
risqué »

Méthode d’achat des résultats annuels
Cette méthode consiste à capitaliser la rente du GW
dans une durée limitée :
GW = n (CB – i ANCC)
Avec n allons du 3 à 8 ans au maximum.
maximum.
VE = ANCC + GW
Le principale critique qu’on peut adresser à cette
méthode c’est au niveau du choix aléatoire de n et
dans le fait qu’elle n’actualise pas les rentes du GW.
GW.
GW = an (CB – i ANCC)
Avec an c’est la valeur actuelle de 1 dinar payable n
fois (i=t)
OUSSAMA GHORBEL

50

Cette méthode considère qu’un investisseur peut
raisonnablement considérer que la rente n’existe
qu’au delà de l’intérêt du prix qu’il aura à payer
Rente GW = (CB – i VE)
VE = ANCC + (CB – i VE) / k
VE = [ANCC + (CB/k)] / [1 + (i/k)]
Avec : i = taux non risqué d’un placement
alternative sans risque.
risque.
k = taux risqué = i + coefficient de risque
GW = (CB – i ANCC) / (i + k)
RÉSUMÉ COMPTABILITÉ APPROFONDIE

CHOIX DES MÉTHODES
D’ÉVALUATION ET DES
PARAMÈTRES
Parton de l’objectif de l’évaluation qui consiste à déterminer une fourchette de
valeurs pour l’entreprise
l’entreprise.. Il n’existe pas doc une méthode universelle d’évaluation.
d’évaluation.
Si les méthodes d’évaluation appartiennent à 3 grandes catégories : il suffit alors
d’introduire une pondération des 3 grandeurs :
VE = (a × AN) + (b × VR) + (c × X% CA)
Les paramètres qui sont susceptibles d’être utilisés dans les méthodes d’évaluation
sont :
Le taux de capitalisation,
Le taux d’actualisation,
La durée
durée..
OUSSAMA GHORBEL

51

RÉSUMÉ COMPTABILITÉ APPROFONDIE

LES COMPOSANTS DE BASE DES
MÉTODES D’ÉVALUATION
La prise en compte de l’ANCC :
En matière d’évaluation la correction de l’actif comptable provient principalement :
De la dépréciation de la monnaie,
De la non coïncidence entre l’amortissement fiscal et la dépréciation réelle des
immobilisations,
Des possibilités de valorisation incorrecte de certains postes d’actif ou passif.
passif.
Avant de procéder à l’évaluation des postes d’actifs on doit distinguer entre :
Les éléments hors exploitation : qui doivent être analysés selon une perspective de
vente..
vente
Les éléments nécessaires à l’exploitation : qui doivent être analysés selon une
perspective de continuité d’exploitation.
d’exploitation.

OUSSAMA GHORBEL

52

RÉSUMÉ COMPTABILITÉ APPROFONDIE

Éléments incorporels particuliers :
Droit au bail

Doivent être incorporés dans le calcule de l’ANCC puis qu’ils
est un élément identifiable (ayant une valeur indépendante).
indépendante).
Si

Brevets et licences

les brevets et licences sont exploités donc ils perdent leurs
valeurs et par conséquence ils doivent être pris comme
élément du goodwill.
goodwill.
Si les brevets et licences ne sont pas exploités donc ils
doivent être incorporés dans le calcule de l’ANCC .
Pour

les frais concernant des produits existants ils doivent
goodwill.
Frais de recherches être pris comme élément du goodwill.
et de développement Pour les frais concernant des produits nouveaux pourrant
être figurer parmi les actifs
actifs..

Fond commerciale

Pour les éléments identifiables ils sont pris en compte dans le
calcule de l’ANCC alors que pour les éléments non
identifiables ils sont considérés comme éléments du goodwill
(achalandage, clientèle, marque, etc
etc..)

53


Documents similaires


Fichier PDF evaluation des entreprises
Fichier PDF programme la comptabilite des immobilisations scf
Fichier PDF cours audit 3eme isff
Fichier PDF cac p i
Fichier PDF abstract cmbbe
Fichier PDF risques informatiques


Sur le même sujet..