regles questions ramadan.pdf


Aperçu du fichier PDF regles-questions-ramadan.pdf - page 4/49

Page 1 2 3 45649



Aperçu texte


Prélude
Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
La louange est certes vouée à Allah, nous Le louons, Lui implorons aide et pardon, et
nous cherchons refuge auprès d’Allah contre notre propre mal ainsi que nos mauvaises
actions. Quiconque Allah guide, nul ne peut l’égarer, et quiconque Allah égare, nul ne
peut le guider.
Et j’atteste que seul Allah mérite l’adoration, sans aucun associé, et j’atteste que
Mouhammad est Son serviteur et Son messager, qu'Allah prie sur lui et le salue, ainsi
que sur sa famille et ses compagnons.
Après le prélude ; étant donné l’expansion de l’innovation et des apparitions nouvelles
dans la religion, nous allons évoquer avec un fondement parmi les fondements de
l’adoration, ainsi qu’avec une condition parmi ses conditions, qu’il est obligatoire en
matière d’adoration -l’adoration dans l’absolue-, de recourir à la voie et à la Sounna du
messager -qu'Allah prie sur lui et le salue- et non aux passions, aux avis et aux
différentes écoles ainsi qu'à celles qui sont en contradiction avec la Sounna.
Il est donc [strictement] interdit d’innover en matière de religion, car toute innovation est
égarement, et tout égarement mène au feu.
Allah -Le Très-Haut- a dit en ce qui concerne la suivie et l'imitation [du prophète
-qu'Allah prie sur lui et le salue-] : « Que ceux, donc, qui s’opposent à son
commandement prennent garde qu’une épreuve ne les atteigne, ou que ne les
atteigne un châtiment douloureux. » [S24, V63]
L’imam Ahmad [qu'Allah lui fasse miséricorde] a dit : “J’ai attentivement observé le
Moushaf (Coran), j’y ai trouvé l’obéissance du prophète -qu'Allah prie sur lui et le saluedans trente trois endroits.” Ensuite, il commença à réciter : « Que ceux, donc, qui
s’opposent à son commandement prennent garde qu’une épreuve ne les
atteigne… » Puis il commença à le répéter et dit : “[Savez vous] qu’est-ce que l’épreuve
? C’est l’association [dit-il]. Il se peut qu’en repoussant certaines de ses paroles il
survienne dans son coeur une chose faisant partie de l’égarement et que son coeur
dévie et qu’il périsse.”
Et on lui dit [à l'imam Ahmad] que des gens délaissent le hadîth et optent pour l’avis de
Soufyân. Il dit : “Je m’étonne des gens qui entendent le hadîth, connaissant sa chaîne
[de transmission] et son authenticité, le délaissant [en suite] et optant pour l’avis de