BALF itinéraire 2 T .pdf



Nom original: BALF itinéraire 2 T.pdfTitre: DECOUVERTE DE LA HONGRIEAuteur: Bijoux

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 19/07/2012 à 12:32, depuis l'adresse IP 87.67.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1016 fois.
Taille du document: 934 Ko (10 pages).
Confidentialité: fichier public

Aperçu du document


DECOUVERTE DE LA HONGRIE 2004
Balf – itinéraire - 150 kms.

Balf
Bük
Ják
Szombathely
Kőszeg
Balf

Balf

Bük
station thermale très renommée dont les sources sont considérées comme les plus abondantes de Hongrie et
même d’Europe Centrale. Les eaux jaillissent à une température de 58°, alcalines, elles sont indiquées pour les
affections de la motricité et en gynécologie. Sous forme de cures elles traitent affections biliaires et maladies
gastriques. Un parcours international de golf de 18 trous est à la disposition des curistes ainsi que de
nombreuses autres distractions. Rien n’a retenu notre attention.

Jak

cette petite commune conserve une splendide église abbatiale romane, considérée avec Zsâmbék et Bélapàtfalva
comme un magnifique exemple de ce type d’architecture en Hongrie. La construction de cette église commandée par la famille Mârton Nagy a commencé en 1220. Elle fut dédiée à Saint Georges en 1256.
L’établissement de monastères et la construction d’églises à cette époque exprimaient la puissance et le pouvoir
des familles qui les commandaient. Cela s’exprimait également dans la conception et la réalisation des
bâtiments où par exemple une galerie était réservée entre les deux clochers pour les membres de la noblesse. La
plupart des sculptures du portail et notamment celles du tympan furent remplacées, des vitraux ajoutés et
quelques éléments baroques retirés. Près de l’église abbatiale se trouve la chapelle St-Jacques.

Szombathely

Ville universitaire active et bouillonnante, elle se différencie des villes touristiques comme Sopron ou Köszeg.
Créée par les Romains elle se développe au Moyen Age. Successivement, les Mongols, les Turcs et les
Habsbourg la détruisent ou entravent son développement. Au 18 e s. elle prend son essor dans tous les domaines.
Par la suite, le chemin de fer favorise ses échanges commerciaux avec le Sud de l’Autriche.
Son nom est une référence à son activité commerciale passée. Au Moyen Age, le samedi (szombat) étant
souvent un jour de marché, holy signifiant lieu, endroit. C’est à Szombathely que l’écrivain irlandais James
Joyce fait naître le père de l’un des personnages de son roman ULysse.
Un soldat romain aujourd’hui vénéré - L'homme qui un soir d’hiver coupa son manteau en deux pour en donner
la moitié à un pauvre qui avait froid, est né en 316 à Szombathely (alors Savaria). Quel destin que celui de ce
jeune légionnaire romain, qui se convertit ensuite au christianisme, devint évêque de Tours, fonda de nombreux
monastères et fut canonisé. Son nom Saint Martin.

Fo tér
Le centre de la vieille ville à conservé une forme
médiévale dans sa structure et ses habitations.

Berzsenyi Dániel tér
Pùspôki Palota - Le Palais épiscopal et la
cathédrale
constituent le principal centre d’intérêt de
la ville. Ces deux bâtiments commandés
par l'évêque Jânos Szily à la fin du 18e s.
ont été conçus par un architecte de Vienne
Melchior Hefeli ainsi que la plupart des
immeubles du quartier réalisant ainsi un
quartier homogène.
Au rez-de-chaussée du Palais épiscopal, la
Sala Terana *expose des fresques de
Dortmeister qui représentent les ruines
romaines des objets et vêtements de culte,
missels et bibles sont exposés ainsi que
des photographies de la cathédrale avant
les bombardements.
Romkert - Le bâtiment de la cour des comptes
Fut construit entre 1775 et 1779 dans le style
baroque.

Derrière la cathédrale dans un parc le jardin des
ruines permet de découvrir les vestiges romains.
Cobols Claudia Savaria la colonie fondée par
l’empereur Claude en 43, devint la cité principale de
la
Haute-Pannonie.
Plusieurs
voies
de
communication se croisaient à Savaria. Les
découvertes exposées dans le Romkert ont été mises
au jour en 1938. À cet endroit fut bâtie une basilique
dédiée à St Quirin dont on peut admirer quelques
mosaïques.

Ràkôczi Ut

Au n° 12 Iseum
Un autre site de ruines romaines, reconstruction en béton
d’un temple d’lsis, béton sur lequel sont incrustés
quelques éléments d’origine. C’est assez triste mais on ne
peut le manquer. Chaque année sont données dans ce
décor des représentations d’opéras et des concerts.
Dominant ce sanctuaire, la galerie d’Art permet de faire
connaissance avec l’art hongrois du 20e s.

Au n° 34 La synagogue
l’ultime souvenir de la communauté juive de la ville.

Kisfaludy Sándor utca

Au n° 9 Savaria Muzeum
Le musée s’ouvre sur un jardin agréable. C’est un musée
d’art populaire où sont exposées de nombreuses oeuvres de
bergers : collection d’objets et d’ustensiles domestiques de
l’époque romaine, ainsi que des fioles et récipients en verre.
Un musée de l’histoire locale permet de mesurer les dégâts
de la Seconde Guerre mondiale.

Ârpâd ùt

Au n° 30 Vasi Muzeumfalu - le village musée du
pays de Vas
Musée ethnographique de plein air illustrant la vie
régionale du 18e au 20e s.
Dans le voisinage se trouvent deux lacs Horgaszto
et Csonakazoto sur lesquels on peut s’adonner au
plaisir du canotage.

Köszeg
À quelque 3 km de la frontière autrichienne se trouve Kôszeg que l’on appelle parfois le coffret à bijoux.
Cependant vous n’y trouverez ni or étincelant ni brillants éclatant de tous leurs feux. Ce qui n’empêche pas
Kôszeg d’être saine, vivante et joyeuse d’exister sans ostentation.
Un fait illustre son attachement au passé et son souci d’être dans le présent. L’un des joyaux du coffret est un
modeste cahier à dessin appelé le Livre de la venue de la vigne où chaque année depuis 1740, le 23 avril jour de
la Saint-Georges, veille de Saint-Fidèle, une main habile dessine de façon très réaliste les pousses les plus
significatives des vignes de Kôszeg, 7 à 8 dessins documentaires aquarellés ajoutent année après année depuis
plus de 250 ans un brillant supplémentaire à l’histoire de la vigne et du vin.
On pénètre dans le coeur de la vieille ville par un passage voûté percé dans une tour, la porte des Héros (Hôsi
Kapu), construite en 1932 pour marquer le 400e anniversaire de la victoire sur les Turcs.

Jurisics tér
une vraie place de conte de fées! Sur cette place s’alignent plusieurs bâtiments de styles différents, le tout
formant un ensemble architectural intéressant.

Commençons la visite en partant vers la gauche
La 1ère maison sur votre gauche, juste
après le passage voûté
au n° 6 Tâbornokhàz - Maison du Général
D'origine médiévale elle est agrémentée
d’une loggia à 2 arches ajoutée au 17e s.
On visite un intéressant musée de
l'artisanat, dans lequel plusieurs métiers
ont été reconstitués (bourrelier, horloger,
photographe) sous la devise de Marc
Aurèle "Aime ton métier et prends plaisir
à le pratiquer".
Après la visite, il est
possible de monter au sommet de la tour
pour la vue qu’elle offre sur la ville.

au n° 8
L’hôtel de ville aux couleurs chatoyantes,
décorée d’armoiries de Hongrie

. Quelques pas vers le centre de la place et vous trouvez

Szent Jakab templom
l’église St-Jacques fut construite au début du 15e s. Quelques fresques de
cette époque permettent de distinguer un immense saint Christophe
portant le Christ, Marie et les Rois mages. Remarquer également les
bancs de bois sculptés ainsi que les autels.

Szent lmre templom - L’église St Émeric à côté de la précédentedate du
début du 17e s. est de style baroque et gothique, à l'intérieur une fresque
de Dorffmeister et un retable de Maulbertsch représentant Marie en visite
chez Elisabeth.

Prendre Chernel utca sur votre gauche
De très belles maisons baroques qui abritaient les grandes familles de la noblesse.
au n° 10 Eugène Beauharnais fit étape.
au n° 12 Superbe grille en fer forgé à la maison Taillan.

Rajnis utca
Le long de cette rue qui mène au château, les maisons sont bâties en dents de scie,
architecture fréquente au Moyen-Age.

Jurisics vâr - château
l’accès au se fait par un petit pont qui enjambe
d'anciennes douves asséchées.
Il date du 15e s. On a du mal à imaginer q’un lieu
si paisible ait connu l’assaut de Soliman La
légende raconte que le commandant de l’armée
turque, devantg la résistance des assiégés, se
proposa de battre en retraites’il n’obtenait pas la
victoire avant midi. L’astucieux Miklos Jurisics
se contenta de faifre sonner les cloches à 11
heures au lieu de midi. Monter dans l’une des
tours pour avoir une vue d’ensemble sur la ville.
A l’intérieur, le Jurisics Mûzeum retrace l’histoire de la ville et de la forteresse.
En été la cour sert de scène pour des spectacles : pièces de théâtre, concerts, etc. La grande salle des
Chevaliers sert de salle de spectacles et en hiver de salle de bal. A partir du printemps des expositions
temporaires sont présentées.
En sortant continuer tout droit avant de tourner à droite pour retrouver

Jurisics tér

Au n° 11 Patika Mûzeum
dans cette ancienne pharmacie transformée en musée
sont exposés bocaux, éprouvettes et instruments.
Sous les toits on vous montrera le séchage des
plantes médicinales.
Juste à côté le bureau Tourinform .

Au n° 7 Sgraffitôs hâz - Maison des Graffitis
Au rez-de-chaussée de cette maison à la façade
originale, vous trouverez un sympathique salon de thé
le salon du Sorcier (Garabonciàs).

En dehors du centre de la ville
Kélvaria hegy
à l’Ouest de la ville par Honyadi Jànos utca. De la colline de la Cavalerie, vue sur la ville.
En prenant un peu de hauteur, vous comprendrez tout de suite l’importance stratégique de Koszek, véritable
gardienne des Alpes hongroises.
Csônakâzô-tô
au Nord de la ville par Sziget utca. Un lac de canotage et un cadre agréable pour pique-niquer.

Balf


BALF itinéraire 2 T.pdf - page 1/10
 
BALF itinéraire 2 T.pdf - page 2/10
BALF itinéraire 2 T.pdf - page 3/10
BALF itinéraire 2 T.pdf - page 4/10
BALF itinéraire 2 T.pdf - page 5/10
BALF itinéraire 2 T.pdf - page 6/10
 




Télécharger le fichier (PDF)

BALF itinéraire 2 T.pdf (PDF, 934 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP




Documents similaires


4 pages tract hongrie tours
balf itineraire 2 t
du 21 au 28 juillet
weppes
valdau cartetouristique16 web
jep am

Sur le même sujet..