Les épidémies ont disparu grâce aux vaccins .pdf



Nom original: Les épidémies ont disparu grâce aux vaccins.pdf
Titre: Les épidémies ont disparu grâce aux vaccins
Auteur: Koumani

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 1.4.1 / GPL Ghostscript 9.05, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 27/07/2012 à 15:54, depuis l'adresse IP 90.37.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1082 fois.
Taille du document: 79 Ko (6 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


Les épidémies ont disparu grâce aux vaccins
On lit souvent que les épidémies ont régressé grâce aux vaccins et à leur usage.
Rien n’est plus faux :
1. Un grand nombre d’épidémies (peste noire, fièvre jaune, fièvre typhoïde, scarlatine et
lèpre) ont disparu avant même les premiers vaccins ;
2. Un grand nombre d’épidémies ont vu leur courbe épidémique régresser avant les premiers
vaccins. Si dans une population, la régression des maladies (= effet) précède l’introduction
des vaccins (= la soi-disant cause), on ne peut pas dire que c’est la vaccination qui est la cause
de la régression des épidémies [1] ;

3. Un grand nombre de pays n’ayant pas vacciné leur population ont vu les épidémies
régresser mieux et plus vite que les pays vaccinateurs : la tuberculose, par exemple, a
mieux régressé en Belgique et aux Pays-Bas (= pays non vaccinateurs) qu’en France (= pays
vaccinateur et producteur du vaccin).

4. Souvent, les chiffres en faveur d’une soi-disant influence favorable des vaccinations
sont tronqués.
Voici un exemple de cette manipulation :

De plus, des vaccinations ont retardé la régression de certaines maladies infectieuses et
certaines ont même augmenté l’incidence [2] de la maladie que l’on voulait éradiquer.

En revanche, ce qui a réellement fait régresser les maladies infectieuses - en fréquence et en
gravité - ce sont les améliorations des conditions d’hygiène alimentaire et hydrique, dans
tous les pays du monde qui ont mis en place les mesures d’hygiène appropriées.
Les faits sont plus têtus que n’importe quelle théorie...
[1] Habituellement, en logique comme en science, la cause précède un effet et non l’inverse...
[2] L’incidence est le nombre de nouveaux cas d’une maladie : par exemple, 7 cas pour mille.



Documents similaires


les epidemies ont disparu gr ce aux vaccins
disparition des maladies infect n est pas due aux vaccins
cours ifsi preventions contre les maladies infectieuse vaccination lutte contre les epidemies
vax
de l utilite des vaccins pour tous y compris les francophones
chapitre 1 immuno


Sur le même sujet..