MT Cantal 20120723 .pdf



Nom original: MT_Cantal_20120723.pdfTitre: texexec

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par ConTeXt/user/texexec.tex / pdfeTeX-1.21a, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/07/2012 à 18:12, depuis l'adresse IP 78.221.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 4005 fois.
Taille du document: 15.1 Mo (48 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


15e anniversaire

La Ferme de Trielle souffle
ses 30 bougies culturelles

se école de
a partir de 13 h : cour
licenciés et non licenciés,
cyclisme (ouverte aux se handisports,
cour
,
)
place
sur
inscriptions
et cadets.
course féminines
critérium
19 h 30 : départ du Ga toUt aU LoNG

THIÉZAC. Concert, expo et spectacles
pour l’anniversaire de la structure. PAGE 9

Bode

de La SoirÉe

Mercredi 1er août 2012, à 19 h 30
123078

avec les stars du tour de France 2012

LAMONTAGNE

lamontagne.fr

CANTAL

LUNDI 23 JUILLET 2012 - 1,00€

« L’antisémitisme
est une abjection »
« La vérité ne divise pas, elle rassemble »,
a rappelé François Hollande. PHOTO AFP

■ PÉTANQUE

Charlet de Firminy
double la mise
au National d’Ytrac

RAFLE DU VÉL D’HIV. Le président Fran­ ENGAGEMENT. Il a assuré que la Répu­
çois Hollande a reconnu, hier, la res­ blique pourchasserait avec détermi­
ponsabilité de la France.
nation l’antisémitisme.
PAGES FRANCE, AVEC L’ÉDITO DE XAVIER PANON

Les Anglais rois du Tour de France

PAGES SPORTS

■ LA LILY BERGAUD

La cyclo gagnée
par Nicolas Baldo
à Mauriac

PAGES SPORTS

■ AURILLAC

23/07/12

ISSN 1282-9242

Cantal

Conscience. On peut, bien sûr, dire que
le passé est le passé et se réfugier ain­
si derrière de fragiles excuses pour se
donner bonne conscience. Mais l’his­
toire est riche d’événements qui fran­
chissent le temps et nous interpellent
toujours. Ainsi en est­il de la rafle du
Vél d’Hiv, le 16 juillet 1942, qui mar­
que à jamais la responsabilité de la
France dans la plus grande aberra­
tion du XXe siècle : l’idée qu’une race
est supérieure aux autres. En avoir
conscience est la meilleure façon de
nous sentir plus fort pour préparer
l’avenir et nous réconcilier avec l’his­
toire.

Champs­Élysées. Pour la quatrième fois consécutive, s’est
imposé Mark Cavendish, équipier… de Wiggins. PHOTO AFP

PAGES SPORTS

E H PA D RÉSIDENCE RETRAITE MAISONNÉE LE CAP BLANC
Hébergement pour personnes âgées autonomes ou dépendantes
Unité de vie Alzheimer - Accueil de jour
TARIF D’HÉBERGEMENT TEMPORAIRE
chambre individuelle et salle
de bain privative à partir de

55€/jour

www.123-media.com - photos : C. Elliott

M 0780

1,00 EUR

■ PROPOS D’UN MONTAGNARD

toire d’un Britannique dans le Tour de France. Il a devan­
cé son compatriote et équipier Chris Froome.

Conditions et renseignements au :
04 71 45 28 00

9 montée de Limagne



AURILLAC



TÉL. 04 71 45 28 00

l e c a p b l a n c @ m a i s o n n e e s d e f r a n c e . f r w w w. m a i s o n n e e s d e f r a n c e . f r

123241

PAGE 11

■ CAVENDISH. Le 99e Tour s’est terminé au sprint sur les

■ WIGGINS. Bradley Wiggins a signé, hier, la première vic­

AURILLAC

Courses hippiques :
les spectateurs
ont parié nombreux

2

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Votre météo

Le soleil, à peine masqué de temps à autre
par un nuage, brillera toute la journée. Les
températures s’élèveront jusqu’à 27°.

À LIRE DEMAIN EN PAGE 3. L’omble chevalier du lac
Pavin. Curieuse histoire que celle de l’omble che­
valier du lac Pavin. Face aux problèmes de famine
et de guerre, ce poisson, présent en zone arctique,
puis dans les lacs alpins, a été introduit en 1859
dans les eaux du Pavin grâce à la fraîcheur des
fonds. Depuis, il fait la joie des gastronomes. ■

Aujourd’hui

Cantal. Retrouvez l’agenda

des animations et estivités en page 6.

Estivités

L’image du jour

■ Le journal en 2 minutes

AUVERGNE

Les motos anciennes ont leur championnat à Saint-Mamet

CRACHEURS DE FEU ET JONGLEURS.
Si la foire médiévale de Souvigny
(Allier) s’ouvre samedi prochain,
elle se prépare bien plus en
amont. Une quinzaine de jeunes
venus des quatre vents (Corée du
Sud, Mexique…) se chargent ac­

tuellement d’édifier en une se­
maine les scènes et stands qui re­
cevront les animateurs de la fête :
jongleurs, cracheurs de feu, col­
porteurs d’hypocras, etc. ■
JOUEZ ET GAGNEZ. Chaque jour,
du lundi au vendredi, partez à la
découverte de notre région grâce
à notre jeu concours. Gagnez
chaque semaine cent allers­re­
tours en Panoramique des Dômes
et deux dîners gastronomiques au
restaurant Le 1911, au sommet
du puy de Dôme. ■
Pour en savoir plus PAGE 04

VINTAGE. Pour les nostalgiques de vieilles bécanes, le Moto-Club de Saint-Mamet Cantal offrait dimanche une manche du championnat
de France de motocross à l’ancienne. Des motos des années 60, 70 et 80 réparties en trois catégories, dont la « Vintage », qui engageait la
deux-roues motorisée la plus ancienne : une BSA BLM de 1965. Et le ronronnement de cette 500 cc a fait bonne figure au milieu des Triumph,
Maïco, CZ et autres Husqvarna.

ui
h

d
r
u
o
Auj uvergne
en A
Moulins

1

Jacquemart conte Moulins, à 15 heures.

Vichy

2

Concert de l’Ensemble vocal de Saint-Petersbourg, chants a capella, chants
lyriques, religieux et folkloriques de Russie
(au profit des orphelinats de St-Petersbourg), à 20 h 30, à l’église Saint-Blaise.

Néris-les-Bains

3

LA MONTAGNE

Vichy

ClermontntFerrand
d 4

3

5

15

8

Aurillac

5

Clermont-Ferrand
Toute la journée, activités plein air avec
Sable show (entrée gratuite).

6

Thiers

63

8

Fête de la Sainte-Christine, dès 14 heures et
soirée : jeux pour enfants au gymnase de La
Vigière, circuit énigme sur les bords de
l'Ander, bal musette (5 €), feu d'artifice...

03
2

Cinéma au théâtre André-Messager
« Le Marsupilami », à 15 heures
et 20 h 30.

Saint-Flour

À 21 heures, festival Les Contre-Plongées, théâtre musical « Les sentiers de la
tourmente », cour du centre Blaise-Pascal.

1

Montluçon
ntluçon

4

Clermont-Ferrand

Moulins

6

Au Creux de l’Enfer « les Enfants du
Sabbat 13 » de 13 à 18 heures. Entrée
libre. Tél. 04.73.80.26.56.

43
7

Le Puyen-Velay

Le Puy-en-Velay

7

Balade théâtralisées « Les insolites du
Velay ».
Rendez-vous à 18 h 30 à l’Hôtel-Dieu.
Renseignements, tél. 04.71.09.38.41.

50 km
Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

LA LENTILLE EST COMMERCIALISÉE EN EUROPE, AUX ÉTATS-UNIS ET EN ASIE
CONDITIONNEMENT. 1.200 tonnes empaquetées par an.

Produit emblématique de l’entreprise Sabarot­Was­
sner installée à Chaspuzac et à Polignac (Haute­Loi­
re), la lentille verte du Puy est conditionnée en par­
tenariat avec près de 200 producteurs. Situés sur les
communes de l’appellation d’origine protégée, ils
respectent à la lettre le concept d’agriculture raison­
née. Sabarot­Wassner, l’un des trois conditionneurs
de Haute­Loire, empaquette environ 1.200 tonnes
par an de lentilles vertes du Puy dans des sachets,
boîtes… après un passage par l’épierreur (10 tonnes
de pierres évacuées par an), le trieur alvéolaire et la
table densimétrique. Elles sont commercialisées en
France, en Europe, aux États­Unis et en Asie. ■

me fait pétiller
le moral !

Estivités
Estivités
TERROIR ■ Cultivée, triée et conditionnée dans une zone circonscrite à quatre­vingt­huit communes

La lentille du Puy, perle verte du Velay

Excellent légume
nutritionnel, parfois
comparé à un « bifteck
végétal », la lentille verte
du Puy se nourrit d’un
terroir unique protégé
par un micro-climat.

L

■ QUELQUES REPÈRES
Origine. La culture de la lentille
verte dans la région du Puy-enVelay remonterait à plus de
2.000 ans. En 1828, un vase de
terre cuite, contenant un mélange de graines carbonisées, dont
des lentilles, a été retrouvé sur
le site gallo-romain de SaintPaulien.

Jean-Luc Chabaud

jean-luc.chabaud@centrefrance.com

es petits grains bombés,
verts marbrés de bleu, glis­
sent entre les doigts de
Laurent Beraud, produc­
teur de lentilles à Saint­Geneys­
près­Saint­Paulien. Blottis les
uns contre les autres, bien au
sec dans un sac en toile de jute,
ils respirent le terroir, cette terre
du Velay propice à l’épanouisse­
ment de cette légumineuse aux
qualités exceptionnelles.
La « perle verte » ou le « caviar
des pauvres », riche notamment
en protéines et en fer, se distin­
gue de ses congénères par « son
enveloppe très fine », qui facilite
une cuisson rapide, et son goût
délicat qui permet « toutes les
audaces ».

Le Puy-en-Velay
Moulin

03

Montluçon Vichy

63
Brioude

15

Le Puy

43

Territoire. Sous le couvert d’une
AOP (appellation d’origine protégée), la lentille est cultivée,
triée et conditionnée dans une
zone circonscrite à 88 communes de Haute-Loire recoupant
principalement deux grands ensembles naturels : le Velay volcanique et le bassin du Puy. Environ 850 producteurs
produisent de la lentille avec
une moyenne de 5 hectares
pour chacun d’eux.

MARBRÉS. Bombés, verts et bleus, les grains, issus du sol du Velay, sont plébiscités par les plus grands chefs de la
gastronomie française. Le renommé Pierre Troisgros a dit de la lentille du Velay : « Son authenticité rassure, sa simplicité exalte les saveurs et permet toutes les fantaisies. »
Bien avant d’être dégustée tiè­
de en salade ou accompagnant
un petit salé (une spécialité de
Haute­Loire) ou encore associée
à du foie gras, des poissons, voi­
re des desserts… la lentille verte
du Puy fait l’objet de toutes les
attentions, du semis à la récolte.
« Ce n’est pas une science
exacte », relève Laurent Beraud,
producteur de lentilles en Hau­
te­Loire. « La culture s’avère as­
sez exigeante ». Héritier d’un sa­

voir­faire transmis de
génération en génération, il re­
connaît là une passion.

La Lune prise en compte

« Je travaille avec la nature et
la météo. Chaque producteur
possède sa recette miracle ». La
Lune est prise en compte, la
date des semis peut être modi­
fiée en fonction de la météo.
Sans oublier la rotation du ter­
rain. « Les anciens parlaient de
sept années pour une meilleure

production », se souvient Lau­
rent Beraud, qui a connu le fau­
chage à la barre de coupe, les
« gourbets », le ramassage à la
main.
Les temps ont bien changé.
Aujourd’hui, la moissonneuse­
batteuse dévore les gousses
dans sa mâchoire de fer, libé­
rant de leur enveloppe des mil­
liers et des milliers de petits
grains bombés, colorés et cra­
quant sous la dent. ■

Climat. Le micro-climat du Velay
(à altitude égale il pleut moins,
et fait plus chaud) joue un rôle
prépondérant dans la qualité de
la lentille verte. S’ajoutent les
éléments qui composent le sol.
Elle s’accommode de sols légers
et peu profonds. Elle est très
sensible aux excès d’eau.
Culture. La période des semis se
situe généralement entre la mifévrier et la mi-avril. Lorsqu’elle
a pris ses marbrures bleues, elle
est prête à la récolte (20 juillet 15 septembre), c’est-à-dire à
bonne matur ité et dans les
meilleures conditions d’hygrométrie. En fonction de la météo,
les rendements peuvent varier
de zéro à vingt.

La recette : « lentilles vertes du Velay et accents d’ailleurs »
Philippe Brun, une étoile au Guide Michelin, dévoile l’une de ses
recettes aux lentilles vertes du
Puy qu’il présente sur sa carte au
restaurant « Le Haut-Allier » (*), à
Pont-d’Alleyras.

1. 160 g de lentilles vertes du
Puy, 2 gousses d’ail, 15 g gin­
gembre, 2 bâtons de citronnelle.
Verser les lentilles dans sept fois
leur volume d’eau froide, porter
rapidement à ébullition. Dès le
premier bouillon, égoutter dans
une passoire, faire couler un fi­
let d’eau froide quelques ins­
tants. Remettre à cuire avec eau,
gros sel, ail coupé en deux et
dégermé, gingembre et citron­
nelle émincés. Veiller à mainte­
nir un très faible frémissement

pendant 20 minutes.
2. 500 g de moules, 20 pièces
de langoustines (beau et gros
calibre), 80 g de soja, 4 feuilles
de basilic. Ouvrir les moules fa­
çon marinières, décoquiller et
réserver. Décortiquer les lan­
goustines, les plonger une mi­
nute dans la cuisson des moules
frémissante, et réserver.
3. Un décilitre de cuisson
moules, 1 gousse d’ail, 15 g de
gingembre émincé épluché, 2
bâtons de citronnelle émincés
finement, 2,5 décilitres de lait
de coco, 1 cuillère à café sauce
soja, 1 petit trait de sauce pi­
ment, 4 feuilles de basilic, 1
cuillère à café de curry pâte, sa­
fran, curcuma, paprika, 1 jus de

citron vert. Rassembler tous les
ingrédients de la sauce thaïe,
porter à petits frémissements
10 minutes, infuser hermétique­
ment 10 minutes avec un film,
mixer légèrement, rectifier l’as­
saisonnement et chinoiser.
4. Chauffer lentilles et soja
émincé, dresser au centre de
l’assiette, chauffer délicatement
moules et langoustines, dispo­
ser autour des lentilles.
Bien fouetter la sauce chaude
pour l’émulsionner, servir géné­
reusement, décorer d’une feuille
de basilic frite.
Préparation : 30 min ; cuisson
20 min + 6 min ■
(*) Tél. 04.71.57.57.63 ; courr iel :
hot.rest.hautallier@wanadoo.fr.

PRODUCTEUR. Installé à Saint-Geneys-près-Saint-Paulien, Laurent Beraud
cultive des lentilles dans la pure tradition familiale.

Cantal

3

4

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Estivités
Estivités
SOUVIGNY ■ Une quinzaine de jeunes participent à la préparation de la fête médiévale qui commence samedi

Le Moyen Âge s’apprête à entrer en scène
La foire médiévale de Souvigny a déjà commencé pour
eux. Une quinzaine de jeunes d’un chantier international préparent le bourg à
l’accueil des compagnies et
des visiteurs.

F

et deux abbés de Cluny,
sera le lieu des ripailles,
des banquets et des bals
costumés (on peut louer
un costume sur place).
La foire médiévale de
Souvigny fête cette année
ses 19 ans. C’est aussi la
moyenne d’âge des étu­
diants du chantier inter­
national qui, lorsqu’ils
auront terminé d’installer
la foire, pourront se glisser
dans la foule. ■

Leïla Aberkane

in de matinée, hier, à
la Maison des jeunes
de Souvigny. À côté
du dortoir, dans la cuisine,
Ji hyun Jo, Claire et Novi
Tri épluchent et coupent
des pommes, lavent des
salades et des tomates.
« On prépare le repas de
midi », glissent les jeunes
filles. « C’est notre tour ».
Au m ê m e m o m e n t , u n
peu plus haut dans le
bourg du village clunisien,

è Pratique. La foire médiévale de

Souvigny a lieu du samedi 28 juillet
au dimanche 5 août. L’entrée est
gratuite. Renseignements et
réservations (pour les banquets) au
04.70.43.62.10. Site Internet :
www.souvigny.com

TROUPES

Souvigny

SPECTACLES
SPECTACLES. Une vingtaine de troupes (musiciens, jongleurs, cracheurs de feu, danseurs…) animeront la foire médiévale
de Souvigny. PHOTO D’ARCHIVES SÉVERINE TRÉMODEUX

Moulins

Montluçon

03

sur la place de la mairie,
une autre équipe de ce
chantier international s’af­
faire.

Vichy
Riom
Thiers
Clermont-Fd

63

Issoire

Ambert

Neuf jours de fête

Une dizaine de jeunes
bénévoles viennent de dé­
charger des planches qui
serviront à monter la bu­

43

15

Jeu

Le

de

l’été !

Jusqu’au
24 août

Avec les pages Estivités
de votre journal…

partez à la découverte de
nos belles régions !
Et pour vivre des
moments inoubliables,
participez à notre jeu sur

vette, la cabane à sous,
une scène et des décors.
Ces jeunes sont venus de
Roumanie, Corée du Sud,
Allemagne, France, Indo­
nésie, Mexique, Portugal
et République Tchèque. Ils
doivent réussir le tour de
force de transformer, en

u n e s e m a i n e ( l a f o i re
commence samedi
28 juillet), les places où
auront lieu les spectacles
( m u s i q u e, d a n s e, c ra ­
cheurs de feu…) et la rue
principale de Souvigny en
bourg médiéval avec ses
tavernes et ses échoppes.
Ils seront occupés durant

U

ne visite commentée
de la cité médiévale
est proposée aujourd’hui.
Rendez-vous à 14 h 30 sur
le parking de la mairie.
Une visite, gratuite, de la
saboterie mécanique de
1925 et de la forge est
également organisée de
14 h 30 à 18 heures.
(Tél. 04.71.46.90.34).
PHOTO PASCAL CHAREYRON

SAINT­NECTAIRE (63)
L’ensemble Saint­Stanislas se
produira ce soir à 21 heures à l’église.
Violon, violoncelle et clavecin.
Tél. 04.73.88.50.86. Entrée libre dans
la limite des places disponibles.

100 Aller/Retour en
PANORAMIQUE DES DÔMES
et 2 dîners au restaurant
gastronomique Le 1911
au sommet du puy de Dôme

Jeu gratuit sans obligation d’achat.

Gagnants désignés par tirage au sort.

Les neuf jours de fête sont ponctués de
ripailles costumées, de banquets
médiévaux et de bals (dont le bal
costumé du lundi 30 juillet).

MARCOLÈS
(15)

pour gagner
chaque semaine*

AVEC NOS PARTENAIRES

RIPAILLES

■ À VOIR, À FAIRE CET ÉTÉ EN AUVERGNE

et

*Voir modalités d’attribution et validités
des lots sur les sites lamontagne.fr
et lepopulaire.fr

les neuf jours de fête par
des artisans – un heau­
mier, un bardelier, un ate­
l i e r d e t e i n t u re v é g é ­
tale… – des marchands et
des vendeurs d’hypocras.
L’espace Saint­Marc, en
face de l’église prieurale
où reposent les reliques de
saint Mayeul, saint Odilon

Une vingtaine de troupes participent à
la foire médiévale de Souvigny : Les
C o m p a g n o n s d u g ra s j a m b o n ,
Vagarem, La Mandragore, Tan Elleil,
Skuldalith, Cie Pestaculaire, Cie
Atchaka, Penn Kazh, Les Pies, Cie du
sorcier bouc, Les Zoolians, Dog trainer,
Axel le jongleur, Les Dragons du
Cormyr, Cornalusa, Celestiaes, la
Maisnie du Montferrand, Estampilla, Les
gueux d’Semur...

VICHY (03)
VIEILLE­BRIOUDE (43)
Demain, randonnée à la découverte
des oiseaux des jardins. Tarif : de
3 à 6 €. Rendez­vous devant l’Office
de tourisme de Brioude à 9 heures.
Réservations au 04.71.74.97.49.

C

lôture en tête-à-tête,
aujourd’hui au festival
de pétanque, organisé
par le club de Vichy-Pétanque au Clos des Célestins. Il est situé au bord
de l’Allier, sur la rive droite, à deux pas de VichyPlage. C’est le dernier jour
de ce marathon de trois
jours où on a joué jusqu’au bout de la
nuit. PHOTO ÉLODIE MALTET

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

5

ANTICIPEZ
LA
RENTRÉE

Aurillac

Horaires d’été : 8 h 30-22 heures, du lundi au samedi

PRIX CHOCS ! Du lundi 23 au mercredi 25 juillet

Melon

10

€00

Calibre 800-1000
Cat. 1

Pêches jaunes/blanches
Calibre A - Cat. 2

6

Le plateau de 8 pièces
Soit 1,25 € pièce

€00

Bar

6€00

Tomates
rondes
Cat. 1

7€00

Le plateau de 6 kg
Soit 1,17 € le kg

Le plateau de 4,1 kg
Soit 1,46 € le kg

Le kg

Bœuf Basses côtes à griller

Côtes, côtes échine
à griller
Vendu en caissette
Origine France

Vendu en caissette
Origine France

3€90

7€50

Le kg

Le kg

Tartes aux fruits rouges
Fraises ou framboises ou myrtilles
Elaborées dans nos ateliers
Les 6 parts

Tout l’été, grande mise
en avant de produits régionaux
en partenariat
avec nos producteurs locaux.

5€95
Le kg

Jambon cuit Mas

Chipolatas

4 gros tripoux d’Auvergne

Les 4 tranches
exemple pour 160 g

Le Roquet

Frères Lavergne
750 g

2€83

€95
Le kg

Bières
artisanales
Pack
dédouvertes.
6 x 33 cl

9€36
Croq’en
Auvergne

Apiflor
Nature ou au miel
Le sachet de 250 g.

9€67

Soit : 17,68 € le kg

Cuits dans nos ateliers

pièce

GÉANT s’implique
dans l’économie locale !

Montagne
Cantal Salaison

Mini viennoiseries X20

3€90

5€95

Jambon sec
d’Auvergne

9

7€90

Le kg

Porc

VENTE AU PLATEAU

Calibre A - Cat. 2

A.O.P.

7€50

Le plateau de 4,1 kg
Soit 1,46 € le kg

Nectarines
jaunes/blanches

Cantal entre-deux

Elevés
en Grèce

2€61

LES IMMANQUABLES !

EN BON
D’ACHAT

sur toute une sélection
de fournitures scolaires
(produits identifiés en rayon)

CQ58-109SF

Processeur AMD E300
Mémoire 2 Go
Disque dur 320 Go
WIFI n - Processeur accéléré
double cœur AMD - Graphique
dédié AMD Radeon™ HD6310
Taille écran : 39,6 cm

329 €

dont 0,25 €
d’éco-participation

5

3 DÉMARQUE

SOLDES e

PRIX
RONDS
sur des centaines
d’articles textiles
de la collection ÉTÉ 2012

www.mescoursescasino.fr

119273

25
OFFERT

%

ORDINATEUR PORTABLE
15,6’ COMPAQ

Faites vos courses en ligne
Service gratuit
Cantal

6

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

L'agenda de l'été
LES ANIMATIONS ET LES RENDEZ-VOUS DU JOUR DANS LE CANTAL
AURILLAC
AUJOURD’HUI
ARNAC. Camp des Indiens avec cheval

détente, de 15 heures à 18 heures,
jeux, danses, chants et distribution de
friandises à poneys, goûter et boissons
fournis. 3 à 12 ans. 10 €. Réservation
obligatoire au 06.32.09.58.72.

AURILLAC. Stage découverte peinture,
atelier Paulownia, rue des Fargues
(60 € l’après-midi et 200 € la semaine). Tél. 07.86.77.46.79.
Stage technique de création de bijoux,
atelier Alliage, 6, rue de l’Hôtel-de-Ville,
du lundi au vendredi, de 9 heures à
midi et de 14 heures à 17 heures.
Tél. 06.77.77.11.18.
CAYROLS. Visite des Salaisons « Le
Cayrolais », 14 heures, produits élaborés dans la tradition charcutière de la
Châtaigneraie. Dégustation gratuite.
MANDAILLES. Animation « drôle de

petites créatures de l’eau », maison de
site, spécial enfants, de 11 heures à
12 h 30 (5 € et gratuit pour les moins
de 4 ans, enfants obligatoirement accompagnés d’un parent).
Animation « Sur la piste du grand volcan », maison de site, de 9 h 30 à
11 heures (5 € et gratuit pour les
moins de 4 ans). Sur inscription.
Tél. 04.71.47.94.42.

MAURS. Balade à cheval, accompa-

gnée par un professionnel, aux alentours de Maurs avec le centre équestre,
à partir de 8 ans 14,80 € (- 8 ans) et
17,30 € (+ de 9 ans). Réservation obligatoire au 06.74.26.31.48.
Visite du musée du Truel, de 15 h 30 à
18 heures, gratuit.

MARCOLÈS. Visite commentée de la

cité médiévale, à 14 h 30, rendez-vous
parking de la mairie.
Visite de la saboterie mécanique et de
La forge, de 14 h 30 à 18 heures, gratuit. Tél. 04.71.46.90.34.

PAILHEROLS. Pot d’accueil, 11 heures,

au point d’information les Flocons
Verts, présentation de la région accompagnée d’une dégustation de produits

de terroir. Gratuit.

PERS. Découverte du karting au circuit

du Lissartel, avec deux tours de piste
gratuits sauf 390 cc. Dès 10 ans. Réservations obligatoires au 04.71.62.26.26.

Le terroir du pays de Salers

LE CLAUX. Jeu d’orientation dans le
village pour les enfants, 15 h 30, salle
des fêtes. Gratuit.
Concours de boules, 20 h 30, salle des
fêtes. 4 € la doublette.

SAINT-JACQUES-DES-BLATS. Ran-

donnée accompagnée Nature et Patrimoine, rendez-vous à 8 h 30, au camping des Blats (10 €/adulte et
8 €/enfant). Renseignement et inscription au 04.71.47.06.00.

LE LIORAN. Randonnée « Les marmottes en famille », à 9 heures. A partir de
10 ans. 17 €. Réser vations au
04.71.49.50.08.
Initiation à la descente VTT enduro, à
13 h 30. 75 €. Réser vation au
06.83.85.69.00.

SAINT-MAMET. Visite guidée des Fromageries occitanes et dégustation,
10 h e u re s ( p r é c i s e s , g ra t u i t ) .
Tél. 04.71.46.81.50.

VIEILLEVIE. Découverte du kayak
« spécial petits » (de 5 à 10 ans), au
Port, 14 h 15. Séances ludiques pour
découvrir l’eau. Durée 2 heures. 14 €.
Réser vation obligatoire au
04.71.49.95.81.
VIC-SUR-CÈRE. Balade à croquer, ac-

compagnée d’une artiste locale, rendez-vous à 14 h 30, à l’office de tourisme. Durée 2 h 30 (5 €/personne).
Renseignement et inscription au
04.71.47.50.68.
Soirée auvergnate, camping la Pommeraie, 19 h 30 (20 €/personne). Réservation jusqu’à midi le jour même.
Tél. 04.71.47.54.18.

SAINT-BONNET-DE-SALERS. La Maison de la Salers est dédiée à la valorisation de la
race bovine salers, aux produits de ce terroir et au travail des éleveurs.
Un marché de pays s’installe au cœur du bâtiment, aujourd’hui, de 11 heures à
15 heures. De plus, chacun aura la possibilité de visiter la Maison de la salers,
de 9 heures à 19 heures (5 €). Renseignement au 04.71.40.54.00.
Atelier poterie, de 14 heures à 15 h 30.
30 € par personne. Tél. 04.71.47.54.61.

MAURIAC
AUJOURD’HUI
LANOBRE. Fête patronale. Jeux pour
enfants, l’après-midi.

MENET. Stage de réfection de fauteuil.
RIOM-ÈS-MONTAGNES. Marché de
pays.
Pot d’accueil.

SAIGNES. Concert classique par Olivier
Sans, à l’église, à 20 h 30. Libre participation.
SAINT-BONNET-DE-SALERS. Marché
de pays, de 11 heures à 15 heures.

SAINT-MARTIN-VALMEROUX. Animations sportives, de 10 heures à midi,
au gymnase. Gratuit.
Tél. 04.71.40.72.09.
TRIZAC. Randonnée par l’Association
des randonneurs du plateau de Trizac.
Départ 15 heures, devant la mairie.
2 à 3 heures. Tél. 04.71.78.63.35.

SAINT-FLOUR
AUJOURD’HUI
ALBEPIERRE-BREDONS. Randonnée

découverte « Les mouflons du cirque
de Chamalières » ; départ à 7 h 30, du
col de Prat-de-Bouc. Adultes, 15 ; enfa n t s , 12 € . I n s c r i p t i o n a u
04.71.60.22.50.

Randonnée découverte « Minéral mon
amour », au col de Prat-de-Bouc, à
14 heures. A partir de 8 ans. Adultes,
15 € ; enfants, 12 €. Réservation au
04.71.49.50.08.

ALLANCHE. Circuits en vélorail : 8,

11 ou 23 km. Réservation obligatoire
au 04.71.20.91.77.

CHAVAGNAC. Animations : « Nos
amies les petites bêtes », à 14 heures
et « Les plantes qui piquent, qui puent
et qui pètent », à 16 h 30, au lac du
Pêcher. Payant. Tél. 04.71.20.03.52.
COLTINES. Visite d’une fromagerie ar-

tisanale ; rendez-vous à 9 h 30, au centre Chantarisa. 2 €.

DIENNE. Découverte du parapente, de
17 heures à 20 heures. Dès 12 ans.

EXPOSITIONS ET VISITES
SAINT-FLOUR

qu’au 18 août, salle du foyer des retraités.

ALLANCHE. Vélorail du Cézallier,
ouvert tous les jours de l’été, au départ
de la gare. Réservation obligatoire au
04.71.20.91.77.
Visite guidée du vieil Allanche aux lampions, à 21 heures, les 24 juillet, 7 et
13 août. Adultes, 5 € ; enfants, 2,50 €.
Tél. 04.71.20.48.43.

COLTINES. Musée de l’agriculture
auvergnate, ouvert tous les jours, toute
l’année. Tél. 04.71.73.27.30.

ALLEUZE. Visite du site et du château,
en nocturne, les 1er et 22 août. 6 € ;
réduit, 3 €. Départ à 20 h 30, devant
la mairie du village de la Barge.
Tél. 04.71.60.22.50.
AURIAC-L’ÉGLISE. Exposition : « Le

50 anniversaire de la fin de la guerre
d’Algérie », du 28 juillet au 19 août, de
15 heures à 18 heures, à Chazelles.
e

CHALINARGUES. Maison de la Pina-

telle : ouverte tous les jours, de
10 heures à 19 h 30, jusqu’à fin août.
Tél. 04.71.20.03.52. Exposition : « Pierres de volcans ». Entrée libre.
Balade animée sur le patrimoine tous
les jeudis jusqu’au 23 août ; départ à
10 heures. Gratuit. Réservation au
04.71.20.03.52.

CHAUDES-AIGUES. Musée européen

de la géothermie et du thermalisme :
ouvert tous les jours en juillet et août,
de 10 heures à 18 h 30, sans interruption. Entrée : 4,90 € ; réduit, 3,30 et
2,70 €. Tél. 04.71.23.58.76.
Exposition de tableaux « Vantaggi »,
jusqu’au 30 août, à la chapelle des Pénitents.
Visite guidée de la ville et entrée au
musée Géothermia (sur réservation),
tous les mardis. Rendez-vous à 15 h 30,
devant l’établissement thermal. 4,90 €.
Exposition : « Une approche des arts
africains », jusqu’au 30 juillet, à la médiathèque.
Exposition : « De l’enfant à l’adulte »,
du 2 au 31 août, à la médiathèque.

CHEYLADE. Exposition : « Au fil de

l’eau », de 14 heures à 18 heures, jus-

DIENNE. Exposition « Pierres de vol-

cans », de 10 heures à 12 h 30 et de
13 h 30 à 18 heures, à la maison de
site.

FERRIÈRES-SAINT-MARY. Visite commentée de l’église et du site de SaintMary-le-Cros, tous les jeudis, jusqu’au
30 août, à 15 heures.

LANDEYRAT. Vélorail du Cézallier,
ouvert tous les jours de l’été, au départ
de la gare. Réservation obligatoire au
04.71.20.91.77.
LAURIE. Exposition : « La Vierge en

majesté de Laurie : histoire, traditions,
pèlerinages », visible jusqu’au 5 août,
de 15 heures à 19 heures, salle communale. Entrée gratuite.

LAVIGERIE. Exposition éclatée de pho-

tographies plastiques visibles, au gîte
auberge de La Boudio, à l’auberge
d’Aijean et au café gourmand Alta Terra.

LES TERNES. Exposition de peintures

et visite du château, jusqu’au 17 août,
du lundi au samedi.
Exposition de photos au château jusqu’au 16 août.

LOUBARESSE. Exposition d’aquarelles,
dans la salle communale (au-dessus de
l’accueil de l’Écomusée).
LE CLAUX. Exposition « La forêt de

Yann Arthus Bertrand », jusqu’à fin
août.

MARCENAT. Musée de la foudre,

ouvert tous les jours, de 10 h 30 à
12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30.
Tél.04.71.40.99.42.
Visite guidée du bourg, tous les jeudis
à 15 heures, jusqu’au 23 août. Gratuit.
Tél. 04.71.78.82.11.

MARCHASTEL. Exposition sur le thè-

du cantal, à 10 heures, à la ferme du
Ventoux. 2 € (04.71.23.71.99).

LAVEISSIÈRE. Diaporama sur « Le volcan cantalien », 21 heures, salle des fêtes. Gratuit.

SAINT-CERNIN. Animations sportives,
de 10 heures à midi, au gymnase. Gratuit. Tél. 04.71.40.72.09.

THIÉZAC. Visite commentée de l’église, à 17 h 30, place de l’église, suivie à
18 heures, d’un pot d’accueil, à la salle
des fêtes. Gratuit.
Stage artistique à la ferme de Trielle
animé par Claire Heggen.
Tél. 04.71.47.01.64.

FERRIÈRES-SAINT-MARY. Fabrication
LANDEYRAT. Circuits en vélorail : 23,
14 ou 6 km. Réservation obligatoire au
04.71.20.91.77.

POLMINHAC. Visite gratuite d’une ferme fabriquant du fromage, à Maruéjouls, à 16 h 30, rendez-vous à l’Office
de Tourisme à Vic-sur-Cère. Inscription
obligatoire au 04.71.47.50.68.
Tournoi de tennis. Tél. 04.71.47.41.91.

SAINT-SAURY. Visite nocturne de l’élevage « L’escargot de la Cère », de
21 heures à 22 h 30, entrée gratuite.
Réser vation obligatoire au
04.71.43.30.95 ou 06.64.82.74.41.

40 €. Réservation au 04.71.20.82.60.

me « Transmission des messages et de
la musique », visible jusqu’au 26 août,
les samedis et dimanches, de 15 heures à 18 heures, salle de la mairie,
avec expo-vente d’objets artisanaux
(bois, broderies, osier, tricot, etc.). Entrée gratuite.

de société », à la médiathèque.
Exposition de peintures et sculptures,
au château de Rochebrune, jusqu’au
15 août. Entrée libre du mardi au samedi, de 14 h 30 à 18 h 30. Entrée libre.

MASSIAC. Musée Elise-Rieuf : ouvert

du Blaud, ouvert de 14 heures à
18 heures (sauf dimanche et lundi).
Tél. 04.71.60.44.44.

tous les jours de juillet et août, sauf le
lundi, de 14 h 30 à 18 h 30.
Tél. 04.71.23.03.95.
Exposition d’été de l’Aarca, jusqu’au
5 août, tous les jours, de 15 heures à
18 heures ; mardi, de 9 heures à midi
et de 15 heures à 18 heures, au centre
administratif.
Exposition « Une approche des arts
africains » à la médiathèque jusqu’au
30 juillet. Tél. 04.71.23.55.85.

MONTCHAMP. Exposition : « Papillons
d’Auvergne », à l’école du patrimoine.

MURAT. Maison de la faune, place de

l’Hôtel de ville, ouvert du lundi au samedi, de 10 heures à midi et de
14 heures à 18 heures ; dimanche et
jours fériés, de 14 heures à 18 heures.
Tél. 04.71.20.00.52. Exposition : « sauvegardons nos hirondelles ».
Mémorial des déportés de Murat : visites accompagnées uniquement sur rendez-vous au 04.71.20.09.47. Déconseillé
aux enfants de moins de 12 ans. Entrée : 3 €.
Visite guidée de la vieille ville aux flambeaux, tous les mardis, jusqu’au
21 août, à 21 heures. Réservation au
04.71.20.09.47.
Exposition d’aquarelles à l’atelier K visible, du mardi au dimanche, de
15 heures à 19 heures juqu’au
29 juillet.

NEUVÉGLISE. Exposition de poupées,
jusqu’au 31 août, à la médiathèque.
PAULHAC. Exposition d’art et d’ artisa-

nat, visible jusqu’au 20 août inclus, de
14 heures à 18 heures, à la chapelle
de Bélinay. Entrée gratuite.

PIERREFORT. Exposition : « Les jeux

ROFFIAC. Étang de pêche du moulin

RUYNES-EN-MARGERIDE. Sites de

l’Écomusée : l’école de Clémence-Fontille (à Signalauze), le jardin de SaintMartin et la ferme de Pierre-Allègre (à
Loubaresse). Horaires d’ouverture au
04.71.23.42.96.
Exposition : « La Margeride en images… clichés d’autrefois », au jardin de
Saint-Martin.
Découverte du viaduc de Garabit, tous
les jeudis, jusqu’au 16 août ; rendezvous à 14 heures, au pied de l’ouvrage.
Gratuit.
« Le viaduc, d’une rive à l’autre » les
lundis 23 juillet, 6 et 13 août ; rendezvous à 20 h 30, à Garabit (parking au
bord de la route de Ruynes). 3 €. Infos
au 04.71.23.43.32.
Exposition « Au fil de l’eau… histoires
de fontaines et de sources », à l’école
de Signalauze.

SAINT-FLOUR. Musée de la Haute-

Auvergne : ouvert tous les jours, de
10 heures à midi et de 14 heures à
18 heures. Entrée : 3,50 € ; réduit,
1,80 €. Exposition : « La cité du Vent
en toile de fond » (entrée : 1,60 €).
Tél. 04.71.60.22.32.
Musée d’art et d’histoire Alfred-Douët :
ouvert tous les jours, de 10 heures à
midi et de 14 heures à 18 heures.
Tél. 04.71.60.44.99.
Visite contée au crépuscule, les mercredis 25 juillet, 8 et 29 août, mardi
14 août ; départ à 20 h 30. 6 € ; réduit, 3 €. Réservation obligatoire au
04.71.60.22.50.
Visite guidée du centre historique de la
cité médiévale, tous les samedis de
juillet et août, à 14 h 30. Rendez-vous

NEUVÉGLISE. Diaporama sur le « Volcanisme et volcans d’Auvergne », à
19 heures, au camping de Lanau. 15 €
avec repas. Réser vation au
04.71.23.50.50.
RÉZENTIÈRES. Visite d’une ferme, à
15 heures. Adultes, 3,50 € ; enfants,
1,50 €. Inscription au 06.30.02.05.09.
RUYNES-EN-MARGERIDE. « Jardinons écolo », 14 heures, jardin de StMartin. Adultes, 4 € ; enfants, 3 €.
Promenade nocturne : « Le viaduc
d’une rive à l’autre » ; rendez-vous à
20 h 30, sur le parking au bord de la
route de Ruynes. 3 €.
SAINT-FLOUR. Fête de la SainteChristine : jeux pour enfants et judo
l’après-midi, bal musette à 20 h 30, îlot
Felgères (5 €) et feu d’artifice à
23 heures.
Atelier d’initiation artistique ; rendezvous à 14 h 30, à l’office de tourisme.
Adultes, 10 € ; adhérents Gaha, 8 €.
Grand jeu de l’OMJS, à 20 heures, sur
les berges de l’Ander. Gratuit.
Spectacle de Guignol, 17 heures, place
René-Amarger, près du cinéma Delta.
SAINT-RÉMY-DE-CHAUDES-AIGUES.

Balade en calèche 5 places ; rendezvous à 15 h 30, aux Fourches. 8 €. ■

DEMAIN
devant l’Office de tourisme. Adultes,
5 € ; réduit, 3 €. Tél. 04.71.60.22.50.
Découverte des remparts, tous les mercredis de juillet et août (report du 15
au 16 août), à 10 h 30 ; départ de l’Office de tourisme. 5 € ; réduit, 3 €.
Tél. 04.71.60.22.50.
Découverte de l’art contemporain local
et lecture des œuvres de Chemin d’art,
tous les vendredis de juillet et août, à
14 h 30. 5 € ; réduit, 3 €.
Tél. 04.71.60.22.50.
Festival « Chemin d’art », dans toute la
cité ; exposition : « Par les soirs bleus
d’été, j’irai dans les sentiers », à la Halle aux Bleds. Entrée libre. Infos au
04.71.60.75.00.
Salon d’été du Gaha (peintures, sculptures, mosaïques, vitraux, poterie, etc.),
visible tous les jours, de 15 heures à
19 heures jusqu’au 19 août, église
Saint-Vincent. Entrée libre.
Exposition de photos en plein air : « A
la loupe », sur les grilles de La Présentation, face aux allées Pompidou.
Exposition : « Jouez la nature », jusqu’au 26 août, à la maison des Agials.
Entrée libre.

SAINT-GEORGES. Visite commentée
des jardins et du château de Varillettes,
dimanche 12 août, à 15 heures. Adultes, 5 € ; enfants, 3 €. Réservation conseillée au 04.71.60.45.05.
SAINT-MARTIN-SOUS-VIGOUROUX.

Visite du jardin médiéval. L’histoire des
plantes et les légendes qui s’y rattachent seront contées lors de visites organisées tous les mardis, à 14 h 30, en
juillet et août. Renseignements à l’office de tourisme, au 04.71.23.38.04.

SAINT-RÉMY-DE-CHAUDES-AIGUES.

Exposition de peintures à l’huile, visible
tous les jours, de 8 h 30 à 19 h 30 (sauf
le mardi), au café Boucharinc (La Roche-Canilhac).

VÈZE. Exposition : « Rites et symboles
sur le bâti ancien », visible du 28 juillet
au 12 août, de 15 heures à 19 heures,
salle communale. Entrée gratuite. ■

AURILLAC. Survol

des monts du Cantal,
aérodrome de Tronquières, sur inscription uniquement
(27 € par personne).
Renseignement
au 04.71.48.46.58. ■

ST-JACQUES-DESBLATS. Marché de

pays, à 18 h 30, au
camping des Blats. ■

Le Vigean
Le jardin aux escargots, visites guidées,
à 19 h 30 et 20 h 30,
avec dégustation.
Tél. 04.71.40.45.99. ■

RIOM-ÈS-MONTAGNES. Sur les traces

de Davy Crockett, à
14 h 30, à l’office de
tourisme. ■

CHAUDESAIGUES. Découverte

de la pêche, à
15 heures, au Moulin
des Templiers. 3 € ;
2 € la truite.
(04.71.23.52.75). ■

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

Auvergne

7

Actualité

POTAIN/MANITOWOK ■ Entretien avec Frédéric Vincent, le nouveau directeur du site de Moulins­Avermes (Allier)

« Il y a des signaux positifs de reprise »

Le nouveau directeur du site
Potain/Manitowok de Moulins-Avermes (Allier) se montre confiant dans l’avenir.
Pour lui, la reprise est en
vue à moyen terme.

INTERVIEW

F

Hervé Moisan

rédéric Vincent est le
nouveau directeur du
s i t e d u g r u t i e r. À
39 ans, ce père de famille
de quatre enfants arrive
de Haute­Savoie où il oc­
cupait des fonctions in­
dustrielles chez un équi­
pementier de l’industrie
automobile.
■ Quelle est la situation ac-

tuelle du site que vous dirigez depuis maintenant trois
mois ? Notre activité s’ins­
crit dans des cycles qui
dépendent du niveau
d’activité économique gé­
nérale. Depuis 2008, nous
sommes dans un cycle
bas. Cette année, nous ta­
blons sur la vente de
150 grues. En période fas­
te, nous en fabriquions
trois fois plus. Les effectifs
s’en ressentent : nous
sommes aujourd’hui 320
sur le site de Moulins­
Avermes, sans aucun inté­
rimaire et avec du chôma­
ge partiel. On peut ainsi

FRÉDÉRIC VINCENT. « Il existe un véritable esprit de famille sur le site de Moulins-Avermes :
les salariés ont leur boîte dans leurs tripes ». PHOTO SÉVERINE TRÉMODEUX
dire que nous sommes ac­
tuellement en sous­activi­
té.
■ Cette situation risque-t-el-

le de durer ou voyez-vous
les prémices d’une reprise ?
Le marché des grues mo­
biles semble repartir à la

PUY-DE-DÔME

La tante ivre et sa nièce violente
écopent de cinq mois de prison

Une tante et sa nièce ont
été condamnées à cinq
mois de prison ferme par le
tribunal correctionnel de
Clermont-Ferrand.

Dans le box de prévenus,
elles se serrent l’une con­
tre l’autre. On ne sait pas
trop si c’est pour se soute­
nir ou pour parler dans le
même micro. Dans leur
regard, pas de surprise à
l’énoncé du jugement.
Avec leur casier bien rem­
pli, l’une et l’autre s’atten­
daient sûrement à être sé­
vèrement sanctionnées.

« Ma tante
était soûle,
j’ai voulu
l’aider »
Les faits qui leur sont re­
prochés remontent au
5 juillet. Vers 19 h 30, les
policiers sont appelés
pour une altercation de­
vant un supermarché cler­
montois. La bagarre en
question oppose les deux
femmes à deux caissières.
Ces dernières accusent la
femme la plus âgée de vol.
Elle a dissimulé une bou­
teille d’alcool dans son
sac. La nièce est interve­

nue : « Ma tante était soû­
le, j’ai voulu l’aider », plai­
de­t­elle. Quand les
policiers de la brigade an­
ticriminalité inter vien­
nent, la jeune femme ne
se calme pas. Au point de
bousculer les agents et de
retourner le doigt d’un
fonctionnaire.
« Je voulais me dégager »,
explique­t­elle à la barre.
« C’était volontaire, elle
voulait blesser », rétorque
l’agent de police.
Le procureur de la Répu­
blique, pour qui les res­
ponsabilités sont éviden­
tes, a requis huit mois de
prison avec mandat de dé­
pôt pour chacune.
Logiquement, pour les
avocats des deux femmes,
les choses ne sont pas
aussi limpides. Ils poin­
tent l’insuffisance des piè­
ces du dossier qui permet­
tent de déduire la
culpabilité des deux fem­
mes. Ils plaident des re­
laxes pour les violences
mais reconnaissent la ré­
bellion et les outrages.
Ave c u n s u c c è s re l a t i f
compte tenu des casiers
de l’une et de l’autre.
Le tribunal condamne la
tante et la nièce mais ne
décerne pas de mandat de
dépôt. ■

hausse. Celui des grues à
tour, qui sont la spécialité
de Moulins­Avermes, est
plus difficile à redémarrer,
mais cette repr ise des
grues mobiles est un si­
gnal qui donne des ten­
dances positives. Alors

oui, on sent que la reprise
va arriver, mais ce sera
long. Disons que je suis
optimiste à l’horizon des
cinq prochaines années.
■ Cinq années, c’est effectivement long. N’y a-t-il pas
de risque de plan social sur

le site moulinois d’ici là ? A
priori non, parce que nous
avons un défi à relever
d’ici à ce que l’activité re­
prenne à plein : celui de
l’amélioration de la quali­
té. Pour se préparer à la
conquête de nouveaux
marchés, notamment aux
USA, il nous faut amélio­
rer nos performances de la
même manière que nous
avons amélioré la sécurité
au travail : il y a cinq ans,
nous avions cinquante ac­
cidents du travail par an
et, depuis le début de cet­
te année, nous n’en avons
qu’un seul. Et puis, je le
répète, c’est dans les pé­
riodes de cycle bas que
nous pouvons nous con­
centrer sur les améliora­
tions en termes de qualité,
bien plus que quand nous
avons la tête dans le gui­
don pour livrer nos grues
en temps en en heure.
■ Depuis votre prise de fonc-

tion, vous avez eu le temps
de prendre le pouls du site.
Comment qualifieriez-vous
les relations sociales ? Je di­
rais que, malgré les in­
quiétudes dues à cette pé­
riode de crise, elles sont
sereines et constructives.
Il existe sur ce site de
Moulins­Avermes un véri­
table esprit de famille : les

salar iés ont leur boîte
dans les tripes. Avec leur
savoir­faire, c’est d’ailleurs
une des forces de l’entre­
prise. J’espère en tout cas
que mon message d’opti­
misme apaisera les inquié­
tudes.
■ Manitowok a repris Potain

il y a maintenant dix ans.
Les inquiétudes du départ
sur la réalité de son investissement semblent avoir disparu. Les actionnaires du
groupe seront-ils toujours
aussi patients devant une
activité, le levage, qui connaît des cycles bas ? Les ac­
tivités industrielles de le­
vage remontent très loin
dans le temps dans l’his­
toire de Manitowok. Elles
sont au cœur du groupe.
Alors, certes, Manitowok a
également beaucoup in­
vesti dans l’alimentaire,
un secteur qui est moins
sensible aux cycles d’acti­
vités. C’est ce qui permet
au groupe d’être patient et
d’attendre la reprise sans
paniquer. Et puis, il faut
savoir que Manitowok est
en train d’investir des di­
zaines de millions d’euros
dans un nouveau système
de gestion pour l’ensem­
ble de ses activités de le­
vage. S’il n’y croyait pas, il
n’aurait pas tant investi. ■

MICHELIN ■ Le rendez­vous des collectionneurs s’est terminé hier

Après les enchères place aux échanges
La onzième convention des
collectionneurs Michelin
s’est conclue, hier, à Royat
(Puy-de-Dôme) par l’habituelle bourse d’échanges.

Le coffre est plein de
souvenirs à l’effigie de Bi­
bendum, les sièges arriè­
res rabaissés. Dominique
et Bruno viennent de sor­
tir du casino de Royat. Ra­
vis de leurs acquisitions,
ils s’apprêtent à rentrer
chez eux en Seine­Mariti­
me. Ils n’auraient raté ce
rendez­vous pour rien au
monde et avaient même
pris leur vendredi de con­
gés pour assister à l’inté­
gralité de l’événement.

Mille personnes
réunies
sur trois jours
Des passionnés comme
eux, ils étaient encore des
dizaines présents, hier
matin, dans une des salles
du casino de Royat. Pour
échanger des objets ou
des guides Michelin mais
aussi pour discuter entre
passionnés.
« C’est avant tout une
occasion pour se retrouver
ensemble », relève Jacques

CONVIVIAL. Échanges, ventes et partages, hier, à Royat lors d’une rendez-vous qui permet
de « se retrouver entre passionnés de Michelin ». PHOTO JUSTINE EMARD
Navez, le président de
l’Association des collec­
tionneurs de guides et car­
tes Michelin, venu spécia­
l e m e n t d e St a ve l o t e n
Belgique. Pierre, lui, a fait
le déplacement de Feurs
(Loire) pour exposer son
importante collection de
guide Michelin. Il se mon­
tre plutôt satisfait de sa
matinée.
« Les collectionneurs es­
saient surtout d’échanger
les objets ou guides qu’ils

ont en double, explique
Pierre­Gabriel Gonzalez,
l’organisateur de la con­
vention. C’est une sorte de
“s p e e d ­ c o l l e c t i n g” e n
trois heures ! ».
« Cette convention per­
met de constater que l’en­
gouement autour de Mi­
chelin est toujours
présent, se réjouit Pierre­
Gabriel Gonzalez. Nous
avons accueilli environ
mille personnes sur les
trois jours. Le nombre de

collectionneurs augmente
avec notamment de plus
en plus de jeunes. »
Quant aux records battus
s a m e d i a u x e n c h è re s ,
« cela représente surtout
une récompense pour le
travail d’organisation ef­
fectué depuis plusieurs
mois ». ■
Yvan Camboulives

è Rendez-vous.

La prochaine
bourse d’échanges se déroulera les 6
et 7 septembre à Bourges.

Cantal

8

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Auvergne

Actualité

AGRICULTURE ■ Les gains moyens des actifs auvergnats sont passés de 23.200 € en 2010 à 23.700 € en 2011

Une hausse des revenus en trompe-l’œil

Le ministère de l’Agriculture
a publié les chiffres du revenu des exploitations agricoles en 2011 en Auvergne.
La tendance semble être à
la hausse, mais reste contestée sur le terrain.
Pierre Peyret

L’

locale@centrefrance.com

épisode de sécheres­
se du printemps der­
nier ajouté à l’aug­
mentation des coûts de
production n’auraient pas
eu d’effet sur le résultat du
revenu des exploitations
agricoles en 2011. C’est
tout du moins ce que ré­
vèlent les chiffres dévoilés
récemment par le ministè­
re de l’Agriculture.

« Pas la réalité »

Avec un revenu moyen
de 23.700 € par actif non
salarié, la tendance est à
la stabilisation en Auver­
gne, voire à l’augmenta­
tion si l’on se réfère au
23.200 € de 2010. Avec no­
tamment une augmenta­
tion de 2.200 € dans le
Cantal et de 1.300 € en
Haute­Loire.
Pourtant, sur le terrain,
comme chez les Jeunes
Agriculteurs d’Auvergne,
on s’avoue surpris d’un tel

SPÉCIFICITÉS RÉGIONALES. « Les contraintes climatiques et structurelles en Auvergne ne permettent les mêmes rendements
que dans les plaines du Nord », témoigne Sébastien Gardette de la Confédération paysanne d’Auvergne. PHOTO D’ARCHIVES F. CAMPAGNONI
résultat. « Ce montant ne
reflète pas la réalité, les
éleveurs ne retrouvent pas
de tels chiffres », précise
Jérémy Leroy, le président
du syndicat. De son côté,

■ ÉCHOS RÉGION
SNCF ■ Des cars entre Clermont­Ferrand
et Ussel (Corrèze)
La desserte ferroviaire entre Clermont­Ferrand et Ussel
est complètement suspendue jusqu’au 7 décembre pour
permettre la réalisation de travaux de rénovation d’in­
frastructures ferroviaires. La SNCF renforce son disposi­
tif d’information et met en place des substitutions rou­
tières sur toutes les relations des axes
Clermont­Ferrand/Le Mont­Dore/Brive/Limoges et
Clermont­Ferrand/Ussel.
Se renseigner en appelant TER Auvergne 0891.67.00.68
(0,23 €/mn), en consultant le site Internet www.ter­
sncf.com ou par l’application smartphone SNCF Di­
rect. ■

ACADÉMIE ■ Le rectorat en congés
Le rectorat de l’académie de Clermont­Ferrand sera fer­
mé au public du 26 juillet au 15 août inclus. ■

ENTREPRISE ■ Deux Talents auvergnats
sélectionnés pour la finale nationale
Deux lauréats auvergnats du concours Talents de la
création d’entreprise 2012, organisé par le réseau BGE
(réseau associatif d’appui à la création d’entreprise),
viennent d’être pré­sélectionnés pour participer à la fi­
nale nationale, le 3 septembre, à Paris. Cinquante­qua­
tre lauréats régionaux défendront leur projet, en vue de
remporter l’un des dix prix Talents nationaux (remise
des prix, en novembre, au ministère de l’Économie).
L’Auberge des Colettes (Coutanzouse, Allier) est un des
deux candidats auvergnats. Ce petit hôtel de charme est
situé entre Montluçon et Vichy. Il comprend un bar­res­
taurant spécialisé dans la cuisine de terroir. Le couple
d’exploitants s’occupe de tout, y compris des services
de proximité proposés aux habitants du village : boulan­
gerie artisanale, épicerie, photocopie, etc.
Riot House Production (Clermont­Ferrand) est l’autre
lauréat régional. Cette société de production audiovi­
suelle est spécialisée dans quatre domaines : événe­
ments culturels, films institutionnels, mariages et prises
de vue aériennes. Deux nouveaux emplois devraient
être créés au sein de l’entreprise, à l’horizon 2015. ■

Jacques Chazalet, prési­
dent de la Chambre régio­
nale d’Agriculture insiste.
« C e t t e s o m m e n’ e s t
q u’ u n e m oy e n n e . Pa r
exemple, on ne se sait pas

encore si elle prend en
compte les cheptels ven­
dus pendant la sécheres­
se ».
Tous les agriculteurs ne
logent pas à la même en­

seigne. Les secteurs lai­
tiers et céréaliers semblent
s’en tirer le mieux. « Ce
n’est pas le cas pour la
production porcine », dé­
taille Claude Raynaud,

président de l’UDSEA du
Puy­de­Dôme. « Les jeu­
nes se posent des ques­
tions, ca n’incite pas à la
sérénité », affirme­t­il. Un
sentiment confirmé par
les Jeunes Agriculteurs. Ils
dénombrent la diminution
d’une centaine d’installa­
tions par an dans la ré­
gion.
« Cela vient s’ajouter à la
fermeture annuelle de
près de 500 exploita­
tions sur les 25.000 qui
peuplent la région », expli­
que Sébastien Gardette de
la Confédération paysan­
ne. « Nous nous retrou­
vons alors avec plus de
surface mais notre revenu
n’augmente pas forcément
en conséquence », soupi­
re­t­il.
Au­delà de ces données
brutes, les organisations
syndicales attendent la
présentation statistique de
la direction régionale de
l’alimentation, de l’agri­
culture et de la fo­
rêt (DRAAF).
« Même si ce que nous
aimerions vraiment savoir
au final, c’est le nombre
précis d’actifs qui arrivent
à vivre de leur exploitation
agricole », précise Jacques
Chazalet. ■

SÉMINAIRE ■ Les enjeux de l’observation sanitaire et sociale en Auvergne

Un outil pour mieux connaître les besoins
La plate-forme de l’observation sanitaire et sociale
d’Auvergne a réuni ses partenaires en séminaire dans
le Puy-de-Dôme.

L’enjeu de cette journée
de travail, explique Véro­
nique Lagneau, directrice
régionale de la Jeunesse,
des Sports et de la Cohé­
sion sociale (DRJSCS), est
« d’engager une réflexion
collective sur l’importance
de l’observation dans les
domaines sanitaire et so­
cial, et de l’utilisation qui
en est faite ». Ce travail,
transversal, concerne aus­
si bien le secteur de l’ha­
bitat, que celui de la santé
ou de la vieillesse et de la
dépendance.

Politiques publiques

Comme l’ont montré les
échanges entre les partici­
pants à ce séminaire, les
résultats sont détermi­
nants pour l’engagement
des politiques publiques
dans ces différents sec­
teurs. Conseils généraux et
régional, Agence régionale
de santé et pouvoirs pu­
blics s’appuient en effet
sur ces données objectives
pour étalonner leurs bud­
gets prévisionnels, qu’ils
soient d’investissement ou
de formation. ■

TROISIÈME ÂGE. Les besoins d’accueil vont aller croissant dans les années à venir.

PHOTO D’ARCHIVES

De plus en plus de personnes âgées dépendantes
À l’horizon 2030, les personnes âgées seront de plus en plus nombreuses et dépendantes en Auvergne.
Ce constat, fruit d’une étude de l’Insee
présentée à Saint­Amant­Tallende, lors
du séminaire de la plate­forme de l’ob­
servation sanitaire et sociale en Auvergne
(lire ci­contre), est lourd de conséquen­
ces. Il interroge les capacités d’héberge­
ment en établissements spécialisés, les
dispositifs de maintien à domicile, ainsi
que les emplois nécessaires et les forma­

tions à mettre en œuvre. D’après l’Insee,
« entre 2010 et 2020, 7.000 nouveaux pro­
fessionnels à temps plein pourraient être
nécessaires pour assurer l’accompagne­
ment de la population âgée en perte
d’autonomie ». La progression des effec­
tifs à pourvoir serait de 38 % pour les
aides à domicile et de 30 % dans les éta­
blissements d’hébergement. Dans le seul
secteur du maintien à domicile, 800 infir­
miers et 260 aides soignants supplémen­
taires seraient nécessaires. ■

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

DANS LA GRANGE, UNE EXPOSITION HAUTE EN COULEUR
SERGE DE TURVILLE. Jusqu’au 30 août. Dans le cadre

de ses journées estivales anniversaire, la Ferme de
Trielle accueille, depuis le 10 juillet et jusqu’au
30 août, une exposition de l’artiste Serge de Turville.
Au rez­de­chaussée de la grange, le public peut ain­
si découvrir une quinzaine de toiles ­ moyens et
grands formats ­ de ce peintre qui, depuis des dé­
buts dans la figuration, a versé ensuite dans des
compositions picturales abstraites. Couleurs vives et
expressionnistes y côtoient des bribes de textes,
souvent tirés de grandes œuvres littéraires.
L’exposition est ouverte du mardi au dimanche, de
16 heures à 19 heures ou sur rendez­vous. ■

Cantal

9

STAGES. Nouvelle saison de qualité. Sur fond de 30 e anniversaire, la

saison de formations 2012/2013, stu­
dieuse, suit son cours à la Ferme de
Trielle. Et avec elle, une nouvelle sal­
ve d’artistes de renom : Elsa Wollias­
ton (ancienne danseuse de Merce
Cunningham), Claude Brumachon
(directeur du CCN de Nantes), Jean­
Claude Cotillard (metteur en scène,
comédien et mime)… ■

Les 30 ans de la Ferme de Trielle

THIÉZAC ■ Cet été, la structure de formation célèbre trois décennies de rencontres culturelles de haut niveau

L’utopie artistique continue de fleurir
Installée à Thiézac, la
Ferme de Trielle a su, au
fil des ans, s’imposer
comme un haut lieu de
formation des
professionnels et amateurs
du spectacle vivant.
Retour sur la naissance de
cette structure atypique.

ne, tango…), le théâtre (gestuel,
clownesque, burlesque…) ou
encore le travail de la voix. Un
fonctionnement financé par des
conventions triennales avec
l’État (Drac), la Région et le Dé­
partement. « En tant qu’organis­
me de formation reconnu, tous
les stages sont conventionnés
par le fonds de convention des
artistes, l’AFDAS. ».

Julien Bachellerie

Deux autres activités, gage
d’ouverture, font également la
fierté de Jacques Lours : les ac­
cueils de classes culturelles
(8 par an) et la valorisation des
territoires avec l’activité photo­
documentaire, en étroite rela­
tion avec une école d’art de
Bruxelles. « Depuis le simple
promeneur en passant par le
stagiaire professionnel ou le
randonneur : la Ferme de Trielle
se veut un espace ouvert à tous.
On espère pouvoir accueillir un
large public pour fêter nos
trente ans dès ce week­end ! » ■

A

u frontispice de pierre de
la Ferme de Trielle, une
date, 1833. Reprise de­
puis 1982, cette bâtisse
séculaire, perchée à flanc de
montagne au­dessus de Thié­
zac, accueille les résidences de
formation professionnelle et
amateur de haut vol. Jacques
Lours, bientôt 58 ans, est le gar­
dien de ce temple culturel aty­
pique, où la bonne humeur cô­
toie la rigueur dans le travail.
Avec sa compagne Marie­France
Vidalenc, cet ancien éleveur de
moutons préside depuis tren­
te ans aux destinées de la struc­
ture.

Nadj, Genty, Cotillard…

Le lieu, en trois décennies, a
vu défiler un flot de pointures
artistiques, dont les chorégra­
phes Josef Nadj et Claude Bru­
machon, les acteurs et metteurs
en scène Jean­Claude Cotillard
et Philippe Genty… Et si le ca­
dre, bucolique à souhait, coupe
le souffle, « la valeur de ce qui
se fait ici tient au contenu, pas
au contenant », précise le maî­
tre des lieux à l’imposante sta­
ture, amoureux de la culture
plurielle et fier d’avoir apporté
une plus­value au creux de cet

Un espace ouvert

MAÎTRES DES LIEUX. Jacques Lours et sa compagne, Marie-France Vidalenc, dirigent ce lieu pluridisciplinaire où
« la culture a fleuri au milieu d’une nature généreuse ». PHOTO THIERRY MARSILHAC
écrin de verdure. Le spectacle
vivant, apanage des seules gran­
des villes ? Preuve que non ! Fai­
re prospérer la Ferme de Trielle
tenait autant de la gageure que
d’une trajectoire toute naturelle.
« Je suis d’ici, né à la ferme de
Lescure, juste en dessous. C’est
tout naturellement que je suis
resté au pays et qu’est né le pro­
jet associatif initial. »
C’est en 1975, Jacques Lours
rejoint deux artistes majeurs du
théâtre gestuel : Claire Heggen
et son compagnon, Yves Marc.
Avec le maire de l’époque, Hélè­
ne Canis, ils mettent sur pied la
première structure associative
d’accueil et de diffusion artisti­
que. « Hélène Canis a eu l’intel­
ligence de comprendre que

c’était un projet d’avenir pour la
commune. » Ensemble, ils don­
nent naissance à un festival,
multiplient les spectacles, con­
certs et expositions dans la val­
lée. « La partie formation pro­
fessionnelle, qui constitue
l’essentiel de l’activité de la Fer­
me, avait été initiée par Claire et
Yves en 1974. En 1982, quand
j’ai proposé qu’on s’installe ici,
nous avions déjà un public de
stagiaires assidu. Aujourd’hui,
ils continuent à travailler à la
programmation des stages et
des spectacles. »
La reconnaissance du lieu a
été rapide, entretenue par le
bouche à oreille et surtout por­
tée par les grands noms sollici­
tés pour venir dispenser les for­

mations. « En ce moment, nous
accueillons un très grand artiste
international, Federico Rodri­
guez Moreno, accompagné de
Catherine Berbessou, pour un
stage de tango argentin. » L’été
2010, la Ferme de Trielle était
même gratifiée d’une reconnais­
sance officielle avec la venue de
Frédéric Mitterrand, alors mi­
nistre de la Culture. La fréquen­
tation, enfin, témoigne d’une
belle vitalité : « L’an dernier, en­
tre mai et octobre, nous avons
accueilli 390 stagiaires, avec une
grosse concentration l’été »,
précise le directeur.
Chaque année, de 18 à 20 sta­
ges sont organisés dans des do­
maines aussi étendus que la
danse (contemporaine, africai­

■ INFRASTRUCTURE
■ Rénovation
La Ferme de Trielle a su, au fil
des années, offrir davantage de
confort et a étendu sa capacité
d’hébergement. Actuellement,
outre un bar, un espace de res­
tauration et une piscine, la
structure dispose de 19 cham­
bres et de 55 places de coucha­
ge de bon standing. « Depuis
1982, l’équipement a évolué en
s’adaptant aux besoins. Après la
rénovation de la grange, dès la
première année, nous nous
sommes attachés à l’héberge­
ment », indique le directeur. ■

Une moisson estivale de spectacles pour marquer cet anniversaire
Pour ses 30 bougies, la Ferme de
Trielle ne lésine pas. Le week-end
prochain et durant août, 10 spectacles et une expo seront proposés au public. Qui, entre théâtre
burlesque, musique, marionnette,
peinture ou encore humour,
n’aura que l’embarras du
choix…

Samedi 28 juillet. À 16 heures,
vernissage de l’exposition de
Serge de Turville. À 17 heures,
Un jour, je suis morte, par Cari­
ne Gualdaroni (conte et ma­
r i o n n e t t e p o r t é e ) . Du r é e :
15 mn. À 18 heures, Juste une
valse, par le Théâtre des grands
chemins (tragi­comédie burles­
que). Durée : 15 mn. À 19 heu­

TURAK. La compagnie de théâtre de rue Turak présentera Le gardien de
phare et autres loupiotes, dimanche 5 août, à 21 heures. PHOTO TURAK THÉÂTRE

res, Bertha et Miranda, par la
compagnie Presque siamoises
(contorsionnisme, forain). Du­
rée : 22 mn. À 20 heures, con­
certs d’Alain Bruel (accordéon),
Stéphane Coutaud (contrebasse)
et Matthieu Lespagnol (percus­
sions). Forfait spectacles : 15 €.
Spectacles + restauration (spé­
cialités auvergnates, dès
20 heures) : 30 €.
Dimanche 29 juillet. À
18 heures, How to Pilib, par la
cie Jorge et Bérénice (cirque).
Durée : 20 mn. À 19 heures, Les
carottes sont cuites, par la cie Le
poil de la bête (théâtre hu­
mour). Durée : 20 mn. À
21 heures, Numéro d’objet, par

la Compagnie Marie Lenfant
(danse). Durée : 30 mn. Forfait
spectacles : 15 €.
Dimanche 5 août. À 21 heures,
Le gardien de phare et autres
loupiotes, par la compagnie Tu­
rak (théâtre de rue). Durée :
1 heure. 15 €.
Dimanche 12 août. À 21 heu­
res, Lucienne fait sa vamp avec
Solange, par Nicole Azevard (les
Vamps) et Isabelle Chenu (hu­
mour). Durée : 1 h 30. 15 €.
Dimanche 19 août. À 21 heu­
res, Henri, par L’Estampe (dan­
se). Durée : 50 mn. 15 €. ■

è Renseignements.

sur www.trielle.fr

04.71.47.01.64 ou

Cantal

10

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Cantal
POLMINHAC

L'actu

A Pesteils, chevaliers, archers et damoiseaux ont investi le château

« LES MÉDIÉVALES ». La nouvelle saison estivale des « Médiévales de la forteresse de Polminhac » a ouvert ses portes, hier, au château de Pesteils. Toute la journée et devant quelque

700 spectateurs, l’imposante bâtisse a notamment vu se succéder les démonstrations d’archerie et de frappe de monnaie, les courses équestres de chevaliers et les combats d’épée. Sous
la houlette de la compagnie des Faydits d’Oc, un pan entier du passé médiéval a été livré au public. Prochains rendez-vous le dimanche 29 juillet et les jeudis 2, 9 et 16 août, de 10 heures
à 19 heures. Tarifs : 12,50 € (adulte), 8/4 € (enfants), 7 € (colonies de vacances). Renseignements au 04.71.47.44.36 et sur www.chateau-pesteils-cantal.com. PHOTO THIERRY MARSILHAC

■ EN BREF
DON DU SANG ■ Prochaines collectes
Aujourd’hui, de 14 heures à 18 heures, à la maison de
retraite de Pierrefort. Demain, de 16 h 30 à 19 heures, à
la salle polyvalente de Roannes­Saint­Mary. Lundi
30 juillet, de 16 h 30 à 19 heures, à la salle polyvalente
de Saint­Cernin. Mardi 31 juillet, de 16 heures à
19 heures, club de l’Espoir à Saint­Mamet. ■

BÉNÉVOLES ■ AFSEP
L’AFSEP (association française des sclérosés en plaques)
recherche un(e) ou des bénévole(s) dans le département
du Cantal. Il aura pour mission de faire connaître l’asso­
ciation et la maladie en menant régulièrement des ac­
tions au plan local, par le biais de rencontres amicales,
de réunions d’information, de groupes de paroles ou de
manifestations de collectes de fonds. Il est nécessaire
d’avoir le sens de l’écoute pour soutenir les personnes
atteintes de sclérose en plaques, les informer et les
orienter dans leurs démarches administratives. Afin
de mener à bien sa mission, le bénévole bénéficiera
d’une formation, et sera encadré par les membres du
siège social. Les personnes souhaitant rejoindre l’asso­
ciation, peuvent téléphoner au 05.34.55.77.00 ou par
mail : afsep@afsep.fr ■

CDRP ■ Stage « orientation et lecture
de carte »
Le Comité départemental de randonnée pédestre du
Cantal (CDRP) organise une formation « orientation et
lecture de carte », samedi 20 et dimanche 21 octobre, à
Lascelles (Cantal). Cette session est ouverte à tous les
marcheurs et randonneurs. Marcher, c’est mettre un
pied devant l’autre… certes ! Mais pour simplement se
balader dans la nature, savoir reconnaître sur le terrain
ce qui est indiqué sur la carte et vice versa, c’est un
plus, même pour les possesseurs de GPS.
Dans le cadre de ses objectifs, la Fédération française de
randonnée (représentée par le CDRP Cantal dans le dé­
partement), organise des stages pour former des ani­
mateurs et des baliseurs compétents ou simplement ap­
porter aux randonneurs des informations utiles pour la
découverte des paysages et de l’environnement. Le sta­
ge des 20 et 21 octobre se situe dans cet objectif.
Renseignements et inscriptions dès maintenant :
cdrp15@laposte.net ou 06.70.91.54.36. ■

MÉMOIRE ■ Les Rencontres généalogiques du Cantal ont attiré du monde

Sur les traces de leurs lointains ancêtres

Les Rencontres généalogiques du Cantal, organisées
à la salle polyvalente de
Saint-Martin-Valmeroux ce
week-end, ont connu une
belle affluence.

Trouver des renseigne­
ments généalogiques
exacts sans aller dans les
mairies et services d’archi­
ves départementaux. Tel
est l’objectif de ces ren­
contres regroupant une
trentaine d’associations.
Organisatrice de l’événe­
ment, l’Association pour la
promotion de la généalo­
gie et de la mémoire ré­
gionale (Aprogemere) pos­
sède des infor mations
avérées et indexées numé­
riquement sur son site.
« Nous dénombrons plus
d’un million de registres
de l’état civil sur presque
la moitié des communes
du Cantal. Nous avons
aussi 50.000 références
notariales », explique
Claude Cheymol, prési­
dent de l’Aprogemere.

Savoir d’où l’on vient

Ces deux jours avaient
pour but d’éclaircir les in­
connus qui planent sur les
arbres généalogiques des
habitués de la pratique et
de sensibiliser les néophy­
tes. « On oriente les visi­
teurs pour que la recher­

RECHERCHE. C’est en recoupant les informations provenant des registres de catholicité, notariaux
et de l’état civil, que les gens reconstituent le puzzle menant à leurs ancêtres.
c h e s o i t p ro d u c t i v e » ,
précise Claude Cheymol.
« Lorsque des gens re­
montent jusqu’à 1700, cela
devient compliqué car il
manque des registres, per­
dus ou mangés par les
rats », ajoute­t­il.
Actuellement moins dé­
veloppée à l’est du Cantal,
l’Aprogemere souhaite ré­
pertorier « tous les regis­
tres du département, de la
révolution à aujourd’hui
d’ici trois ans. »
Savoir d’où l’on vient :
une question récurrente

qui hante les générations,
selon Claude Cheymol.
« Souvent la mémoire fa­
miliale ne va pas au­delà
de trois générations anté­
rieures, d’où cette soif de
connaissance ».
Domicilié à Saint­Illide,
Claude Malroux reconsti­
tue son arbre généalogi­
que depuis six ans et sou­
haite toujours aller plus
loin. « J’ai environ
2.600 personnes sur mon
arbre. Je suis remonté jus­
qu’en 1650 ! », savoure­t­il.
En consacrant en moyen­

ne, quatre heures de son
temps quotidiennement,
le retraité parle d’une
vraie passion pour la gé­
néalogie. « C’est très ins­
tructif ! J’ai découvert que
mon arrière­grand­père
était veuf. C’est le genre
de choses dont on ne par­
lait pas dans ma famille. »
Transmettre : c’est juste­
ment ce qu’il compte faire
en léguant son arbre gé­
néalogique à ses enfants.
Avec l’espoir qu’ils pren­
nent la suite du travail de
mémoire. ■

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

LE PIÉTON

CENTRE HISTORIQUE
D’AURILLAC. Visite. Balade

chante bamboleo
bambolea !

au cœur de la ville
d’Aurillac, avec une pro­
fessionnelle, les mardis
et vendredis, jusqu’au
21 septembre (sauf
les 21 et 24 août).
Tous les mardis, jusqu’au
14 août, à 20 heures, et à
partir du 28 août, à
18 h 30. Les vendredis,
jusqu’au 21 septembre, à
10 heures. Adulte, 5 € ;
6­18 ans, 2 €. Réserva­
t i o n s o b l i g a t o i re s a u
04.71.48.46.58. ■

L’été installé, les terrasses ne sont pas les seules à
s’ouvrir. Les concerts en plein air se succèdent.
L’occasion pour le groupe Chico & The Gypsies de venir
faire danser les Cantaliens, à Vic-sur-Cère, samedi
28 juillet. Le Piéton, amateur de danse tzigane et de
guitare manouche, ne pouvait passer à côté de cet
événement sans vous le faire partager. Il offrira donc
10 places aux 10 premiers venus à l’agence du journal
La Montagne, 36, rue du 14 Juillet, munis de ce texte.
En attendant, le Piéton, déjà dans l’ambiance, ne peut
s’empêcher de fredonner : « Djobi, djoba ».

Aurillac

11

CINÉMA ET CHANSONS. Hélitas. Le cen­

tre social ALC organise une soirée ci­
néma, mercredi 25 juillet, à 20 heures,
avec la projection du film Neuilly sa
mère. A l’initiative des habitants du
quartier, le centre social propose éga­
lement une soirée karaoké animée
par Babou à l’Espace Hélitas, vendre­
di 27 juillet, à 18 h 30. Entrée solidai­
re. Restauration sur place. Réserva­
tion conseillée au 04.71.62.70.05. ■

Vivre sa ville

HIPPISME ■ Le premier rendez­vous de la saison estivale a attiré près de 80 chevaux, hier, à l’hippodrome

Pari réussi pour la société des courses
Sous un temps estival et
avec des courses
hippiques au niveau
intéressant. Les conditions
étaient optimales, hier,
pour que les nombreux
visiteurs s’initient aux
paris.

H

Pierre-Antoine Boittin

ier, à l’occasion de la
première des deux seu­
les journées hippiques
de la saison estivale (*),
organisée par la Société des
courses du Cantal, huit épreu­
ves, consacrées à toutes les dis­
ciplines, étaient au programme.
Le plus vieil hippodrome de
France a vu défiler, dès 14 heu­
res, trois courses de trot, trois
de plat et deux de steeple.

Des entraîneurs
de renom

TROT ATTELÉ. Deux concurrents qui seront départagés devant la tour à la photo-finish.
ce notable de Guillaume Macai­
re pour les courses d’obstacle,
qui entraîne à Royan. Patrick
Monfort, un des meilleurs en­
traîneurs de galopeurs de
l’ouest de la France, était là,
tout comme l’entraîneur de dri­
vers, Jean­Claude Poulard », ex­
plique Flavien Pianu­Autin.

Les spectateurs, pour la plu­
part, peu accoutumés aux
épreuves hippiques, ont pu ap­
préhender la dangerosité des
courses d’obstacle. Un jockey a
chuté devant les tribunes, se re­
levant par chance sans mal.
Cet incident n’a pas gâché la
fête pour autant. Les amateurs

à la présentation. Il n’y a aucun
enjeu, on peut commencer par
une mise de base de 2 € », sou­
rit la mère de famille, qui re­
grette que les courses hippiques
n’aient lieu que deux fois par
an. ■
(*) Le deuxième rendez­vous hippique
de la saison aura lieu le 12 août.

Tél . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

N° NATIONAL D’ÉMETTEUR 005.126
Organisme créancier
S.A. LA MONTAGNE 45, rue du Clos Four
63056
CLERMONT-FERRAND CEDEX 2
J’autorise l’établissement teneur de mon compte à effectuer sur ce dernier
les prélèvements pour mon abonnement à La Montagne . Je peux suspendre à tout moment ce service à La Montagne .

U
A
E
V
U
O

Complétez votre abonnement avec l’une
des éditions en version numérique couvrant
les régions Auvergne, Limousin, Bourgogne
et Centre que vous recevrez chaque
jour par mail en format pdf, pour
seulement 3,50 e de plus par mois.
Pour tout renseignement,
nous consulter au
0 810 61 00 63

Titulaire du compte à débiter
NOM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Code postal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Établissement teneur du compte à débiter
NOM de l’établissement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Code postal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Désignation du compte à débiter
Date

20

Signature obligatoire :

*Obligatoire si vous avez choisi l’option
de complément d’abonnement par mail. Conformément à la loi Informatique et Libertés,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant.

92230712

!

Autorisation de prélèvement automatique mensuel

À retourner avec un
Relevé d’Identité Bancaire à :

(1) Calcul sur la base de 29 jours par mois pour 7 jours/7 dont 4 dimanches.
(2) Calcul sur la base de 25 jours par mois pour 6 jours/7.
Votre prélèvement sera calculé sur le nombre exact de journaux servis.

se sont pressés toute l’après­mi­
di devant les trois guichets de
paris. C’est le cas de Véronique,
venue en famille à l’hippodro­
me. « On a tenté notre chance
sans suivre les cotes des che­
vaux. On a demandé à nos en­
fants de choisir un cheval sur
lequel parier quand on les a vus

e-mail* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

■ 6 jours/7, du lundi au samedi
par prélèvement mensuel de 25 e (2)

Service Abonnements
La Montagne
45, rue du Clos Four
63056
CLERMONT-FD CEDEX 2

PHOTO THIERRY MARSILHAC

NOM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Code postal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Je choisis :
■ 7 jours/7, avec tous les suppléments
par prélèvement mensuel de 31,80 e (1)

N

ABONNEZ-VOUS

Flavien Pianu­Autin, chargé de
la communication dans l’asso­
ciation à travers son rôle de
speaker, juge la qualité des
quelque 80 chevaux débarqués
de toute la France : « C’est un
niveau moyen mais honorable
pour un hippodrome de troisiè­
me catégorie. Une course, com­
me celle­ci, permet surtout aux
entraîneurs de moyennes struc­
tures de venir gagner leur vie. »
La participation de quelques
entraîneurs renommés est aussi
à souligner. « On a eu la présen­

www.lamontagne.fr
Cantal

12

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Aurillac

EXPOSITION ■ La galerie des Troizarts présente les œuvres de deux artistes

■ CARNET

L’une sculpte, l’autre peint

LA MONTAGNE


AGENCE D’AURILLAC. 36, rue du 14-Juillet,
tél. 04.71.45.40.20, fax. 04.71.45.40.25.
Adresse e-mail : aurillac@centrefrance.com

Jusqu’à fin septembre, la
galerie des Troizarts présente les œuvres croisées de
Marèze et Béatrice Fournier
dite « Arranis ».

CENTRE-FRANCE PUBLICITÉ

■ Publicité, annonces, avis d’obsèques : 36, rue du

14-Juillet, tél. 04.71.63.81.00, fax. 04.71.63.81.09. Les
samedis, dimanches et jours fériés, tél. 04.73.17.17.17.

URGENCES
SAMU. Tél. 15 (exclusivement).
SAPEURS-POMPIERS. Tél. 18 et 112.
SECOURS EN MONTAGNE. Urgence
ou renseignements, tél. 17.
GENDARMERIE. Tél. 04.71.45.54.00.
COMMISSARIAT DE
POLICE. Tél. 04.71.45.51.00.
POLICE SECOURS. Tél. 17
(exclusivement).
CENTRE MÉDICO-CHIRURGICAL.
Tél. 0.826.399.942.
CENTRE HOSPITALIER HENRIMONDOR. Tél. 04.71.46.56.56.
MÉDECIN. Médecins de garde,
appeler le numéro de votre
médecin traitant.
PHARMACIE. De 9 heures
à 22 heures, pharmacie Balthazar,
centre commercial de Marmiers,
tél. 04.71.64.29.44.
Après 22 heures, se rendre au
commissariat de police, rue Pasteur.
MOUVEMENT FRANÇAIS POUR LE
PLANNING FAMILIAL. 8, place

Vivre sa ville

L

a galerie des Troizarts,
à Aurillac, accueille les
œuvres de Marèze et
Béatr ice Fournier dite
« Arranis ».
Les deux artistes se sont
rencontrées il y a plus de
dix ans lors d’une exposi­
tion sur les par vis de
l’église de Marcolès. Le
dialogue s’est noué instan­
tanément entre les deux
femmes.
« Nous avons en com­
mun de vouloir rendre ac­
cessible nos œuvres. L’art
n’est pas élitiste, l’artiste
n’est pas une race à part.
Notre travail est de créer
pour donner de la beauté
à ce monde et faire rêver
les visiteurs », reconnaît la
sculptrice, Marèze.

de la Paix, 2e étage, lundi,
de 9 heures à midi ; mercredi,
de 15 h 30 à 18 heures ; vendredi,
de 14 heures à 16 heures.
Tél. 04.71.64.38.16.
LIGUE CONTRE LE
CANCER. Permanences et accueil
au comité et en établissements,
contact : tél. 04.71.64.13.13 et
06.74.66.17.09.
CANCER SOLIDARITÉ. Aurillac,
permanences et rendez-vous
au centre social de Marmiers,
tél. 06.89.42.38.19.
ENFANCE MALTRAITÉE. Numéro vert
gratuit, 0800-15-0800.
RESAPAC (RÉSEAU D’ACCOMPAGNEMENT EN SOINS PALLIATIFS DANS
LE CANTAL). Tél. 04.71.48.05.66.
ALMA CANTAL (ALLÔ MALTRAITANCE
PERSONNES ÂGÉES ET PERSONNES
HANDICAPÉES). BP 522, Aurillac
cedex, tél. 04.71.43.13.83.
SERVICE AIDES AUX
VICTIMES. Tél. 04.71.64.14.18.
AIDES. Tél. 04.73.99.01.01. ■

■ ÉCHOS CITÉ

« De la matière
et de la lumière »

DÉDICACE ■ Mercredi 25 juillet
Clotilde Astruc dédicacera l’ensemble de ses ouvrages,
mercredi 25 juillet, à la librairie du Square, de 10 heures
à midi et de 14 heures à 18 heures. ■

OPÉRA ■ Madame Butterfly au Prisme
L’opéra Madame Butterfly, de Giacomo Puccini sera
joué au Prisme, mardi 31 juillet. Renseignements et ré­
servations au théâtre d’Aurillac (04.71.45.46.04). ■

CIRCULATION ■ Interdite

sensibilité et le goût d’un
travail ouvert aux gens ».
Les deux artistes vont ex­
poser jusqu’à fin septem­
bre à la galerie associative
des Troizarts créée par
Marèze. « Depuis
deux ans, elle me permet
d e m’ a s s o c i e r a v e c
d’autres artistes pour pro­
mouvoir nos œuvres sans
intermédiaires, donner la
c h a n c e d e m o n t re r d e

nouveaux talents et déve­
lopper des cours à l’an­
née ». Les corps sculptés
s’y mélangent ainsi har­
monieusement avec les
aquarelles et acryliques
d’Arranis. « Nous nous re­
trouvons autour du travail
de la matière et de la lu­
mière : par le jeu des cou­
leurs, des couches et des
patines, je donne corps à
mes toiles. La force de la

peinture est de révéler une
partie de soi­même ».
Ce que confirme Marè­
ze : « La peinture et la
sculpture apportent en ef­
fet un peu d’humanité et
de féerie à un monde en
pleine évolution ». ■

è Exposition. Jusqu’au dimanche
30 septembre, à la galerie Troizarts,
5, rue Champeil, tous les jours,
de 14 heures à 18 heures.
Contact : troizarts.sitew.com

Hommage aux disparus du Vel d’Hiv

MÉMOIRE. Hier matin, à
l’occasion de la Journée
nationale à la mémoire
des actes racistes et
antisémites, un vibrant
hommage a été rendu
aux « Justes » de France
ainsi qu’aux disparus du
Vel d’Hiv.
Soixante­dix ans après,
les autorités civiles (élus,
anciens combattants,
MRAP, AFMD…) et
militaires se sont
réunies, à Aurillac, au
pied de la statue des
Droits de l’Homme, pour
ne pas oublier « l’une
des pages les plus
sombres de notre
histoire ». Les 16 et
17 juillet 1942,
13.152 juifs de Paris
étaient arrêtés avant
d’être déportés dans les
camps de la mort.

131548

Les rues des Forgerons, du Capitaine­Manhes seront in­
terdites à la circulation, toute la journée, sauf pour les
riverains. Les rues Ampère et Palissy seront interdites à
la circulation, dans le sens avenue de Conthe vers rue
Gutenberg, à partir d’aujourd’hui jusqu’au vendredi
27 juillet. Le stationnement sera interdit aux abords du
chantier. ■

Pour Arranis, leur ren­
contre est une évidence :
« Je chemine depuis une
dizaine d’années avec l’as­
sociation Couleurs et pin­
ceaux de Naucelles. Je par­
tage avec Marèze une

REGARDS CROISÉS. Jusqu’à fin septembre, Arranis et Marèze exposent à la galerie des Troizarts.

è LOISIRS ET DÉTENTE
CENTRE AQUATIQUE

A LA PONÉTIE. Lundi,
14 heures-19 heures ; mardi au
samedi, 10 heures-19 heures
(21 heures, le vendredi) ;
dimanche, 10 heures-13 heures et
15 heures-19 heures.

MÉDIATHÈQUE

136457

HORAIRES.
Lundi, mardi, jeudi, vendredi de
13 heures à 18 heures ; mercredi,
de 10 heures à 18 heures ; samedi,
de 10 heures à 17 heures.

LES EXPOSITIONS

ATRIUM CONSEIL GÉNÉRAL.

Exposition peintures huiles et encres
sur toiles, du lundi au jeudi, de
8 h 30 à 17 h 30 et le vendredi,
de 8 h 30 à 16 h 30.
MUSÉE D’ART ET D’ARCHÉOLOGIE.
Exposition « l’Ethique d’une vie »,
en hommage à Henri-Mondor, du
mardi au samedi, de 10 heures à
midi et de 14 heures à 18 heures.
ABBATIALE SAINT-GÉRAUD.
Exposition « Aurillac halte sur le
chemin », tous les jours, de 9 h 30 à
18 heures.
LES ÉCURIES. Photos de Vincent
Muteau « Dans ma rue, images
libres », du lundi au samedi, de
13 h 30 à 18 h 30.

LA SELLERIE. Exposition
« Artefact », du mardi au samedi,
de 14 heures à 18 heures.
MUSÉUM DES VOLCANS. Exposition
« l’Oracle des pierres ».

CINÉMA

LE LORAX. Lundi, mardi, 14 h 30,
18 heures.
MA BONNE ÉTOILE. Lundi, mardi,
18 heures.
L’ÂGE DE GLACE 4 (2D). Lundi,
mardi, 14 h 30, 18 heures.
L’ÂGE DE GLACE 4 (3D). Lundi,
mardi, 20 h 45.
UN BONHEUR N’ARRIVE JAMAIS
SEUL. Lundi, mardi, 14 h 30,
20 h 45.

BOWLING. Lundi, mardi, 14 h 30,
18 heures, 20 h 45.
LES KAÏRA. Lundi, mardi, 14 h 30,
18 heures, 20 h 45.
THE AMAZING SPIDERMAN. Lundi,
20 h 45.
THE DARK KNIGHT RISES. En avant
première, mardi, 20 h 30.
HORAIRES DES SÉANCES. Mercredi,
jeudi, vendredi, 14 h 30, 18 heures,
20 h 45. Samedi, 14 h 30,
17 heures, 19 h 45, 22 h 15.
Dimanche, 11 heures, 14 h 30,
17 heures, 20 h 30. Lundi, mardi,
14 h 30, 18 heures, 20 h 45.
Renseignements : 08.92.68.73.33,
code 1500 ; net : www.cinealpes.fr

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

Aurillac

Arrondissement

CÈRE ET GOUL

BASSIN D’AURILLAC

■ VIC-SUR-CÈRE

■ ARPAJON-SUR-CÈRE

Des journées très commerciales

Le centre communal d’action sociale
toujours aussi sollicité et mobilisé

Les journées commercia­
les organisées les 11, 12 et
13 juillet, par l’Association
des commerçants et arti­
sans vicois (ACAV ), ont
connu un beau succès,
p u i s q u’ e n t ro i s j o u r s,
360 passeports d’une va­
leur de 30 € ont été validés
chez les 27 commerçants
ou restaurateurs et hôte­
liers participants, soit un
chiffre d’affaires généré de
10.800 €.
Chaque soir, un tirage au
sort a permis de désigner
un gagnant. Mercredi 11,
Danielle Aleyrangue, em­
porte deux livres sur le
Cantal ; jeudi 12, Serge
Vogt, touriste clermontois
en résidence à l’hôtel Fa­
mily gagne un jambon ;
vendredi 13, Gaby Vachon,
se voit remettre un bon
pour deux repas gastrono­
miques.

Lors du dernier Conseil
municipal, Chantal Maziè­
res et Marie­Claude Arnal,
adjointes au maire, char­
gées de l’action sociale et
de la solidarité, ont pré­
senté le bilan du centre
communal d’action socia­
le (CCAS) relatif à l’année
2011.
83 personnes ont été re­
çues lors des permanen­
ces en mair ie, soit une
augmentation de 33 % par
rapport à l’année précé­
dente. Au­delà des bénéfi­
ciaires du revenu de soli­
darité active (RSA) ou de
prestations de la caisse
d’allocations familiales
(CAF), il est constaté une
recrudescense des deman­
des d’aides émanant des
actifs à faibles revenus
(contrats aidés, temps par­
tiels).
« Cet état de fait témoi­
gne de l’appauvrissement
de certains ménages, qui
ont de plus en plus de mal
à régler les charges incom­
pressibles (loyer, chauffa­
ge, eau, électricité). » D’où
la forte augmentation des
demandes d’aides alimen­
taires
d’urgence
(+ 2.000 €), ainsi que des
aides aux repas gratuits
pour des enfants à la can­
tine (+ 2.900 €). Le mon­
tant global des aides ac­
cordées a été de 19.126 €
pour 76 familles aidées.
Le CCAS intervient éga­
lement sous d’autres for­
mes : en dernier recours

GAGNANTS. Carole Tourtoulou a remis leurs lots aux gagnants du tirage au sort.
Ces journées ont aussi
été l’occasion d’un con­
cours de dessin à la craie
auquel ont participé
18 enfants du centre
« Croq’vacances », plus 8
venus du centre aéré de
Marmiers et 10 petits Vi­

■ MUR-DE-BARREZ
ANIMATION. A l’occasion du passage de la France en Courant,

aujourd’hui lundi 23 Juillet, diverses animations sont prévues à partir
de 14 h 30. Pipo le clown accueillera les enfants sur un parcours
sportif avec jeux gonflables. Un musicien et un chanteur animeront le
village en attendant les coureurs qui arriveront de 16 h 30 à
17 h 30. A 18 heures auront lieu la cérémonie sur le podium et la
remise des prix aux équipes. ■

cois accompagnés par
leurs parents. Chaque en­
fant s’est vu remettre une
entrée gratuite pour la pis­

cine, offerte par la munici­
palité, un goûter et les
trois vainqueurs, un sac
de bonbons chacun. ■

■ RAULHAC
FESTIVAL DE L’ACCORDÉON. Le 12e festival de l’accordéon se déroulera du jeudi 2 au dimanche 4 août.
Jeudi 2 août, début de stage de musique avec à 21 heures un concert en l’église.
Vendredi 3, 2e journée des stages de musique, 20 h 30, bal country.
Samedi 4, dernière journée des stages, concours de pétanque à
14 heures, fête foraine ; 21 heures, grand gala accordéon avec dîner
dansant animé par l’orchestre Angélique, entrée 28 € avec réservation obligatoire avant le 31 juillet au 04.71.49.59.36.
Dimanche 5, à 11 heures, messe en l’église ; toute la journée, videgreniers ; 16 heures, gala folklorique international ; 22 h 30, feu
d’artifice. ■

DOIRE BERTRANDE

■ SAINT-CERNIN

Le patrimoine du canton s’expose
L’association pour la sau­
vegarde et la promotion
du patrimoine du canton
de Saint­Cernin, que pré­
side Guy Jalenques, a été
créée au printemps 2011.
En novembre, durant
cinq jours, l’association
avait présenté une exposi­
tion photos sur le patri­
moine des sept commu­
nes du canton. Suite à la
proposition de François
Lachaze, conseiller géné­
ral, cette exposition re­
joindra début 2013, la salle
d’exposition des archives
départementales en parte­
nariat avec la photothè­
que et les archives canta­
liennes. Il s’agira d’une
vitrine pour les sept com­
munes, mais l’initiative
d’exposition du patrimoi­
ne cantonale pourrait être
reprise par d’autres can­
tons.
Dernièrement, Guy Ja­
lenques a présenté le pro­
gramme de l’association
pour l’année 2012. La pre­
mière animation est pré­
vue ce vendredi 27 juillet.
A 11 heures, rendez­vous à
la tour de Marzes pour
une présentation de ce
lieu par René Monboisse
avant un pique­nique.

13

tal de piano classique avec
Olivier de Montigny, à
20 heures. Au programme,
Mozart, Schubert, Chopin
et Albéniz. Buffet offert en
fin de concert. En­
trée : 20 €. Réservation au
04.71.47.61.67 ou par mail
bienvenue@anjony.com.

lorsque tous les autres dis­
positifs d’aide ont été sol­
licités, la participation de
ce dernier est directement
versée au créancier ; pour
répondre à une situation
d’urgence en accordant
par exemple des bons
d’achat de produits ali­
mentaires ou d’hygiène.
Le CCAS a aussi apporté
son soutien à 11 associa­
tions œuvrant dans le sec­
teur social sous forme de
subventions à hauteur de
12.280 €.

Proximité
et efficacité
Les actions clés qui ont
été menées en 2011 s’ins­
crivent dans une démar­
che volontariste, en direc­
tion de tous les habitants
de la commune dans un
double objectif de proxi­
mité et d’efficacité afin de
répondre à leurs besoins.
Cela se traduit par : un
accompagnement de l’of­
fre et de l’accès au loge­
ment social sur la com­
mune en collaboration
avec Polygone ; des réu­
nions d’information et de
prévention à destination
des plus de 60 ans ; la
création d’une unité de vie
protégée à la résidence de
la Cère pour les personnes
atteintes de la maladie
d’Alzheimer, ou de trou­
bles apparentés. ■

PUBLIREPORTAGE
!
Jussac, les 20, 27 et 28 juillet

Son et Lumière

Récital, visites
commentées...

LIEU. Vendredi, à 14 heures, est proposée une visite de l’église
de Saint-Cirgues sur la commune de Saint-Cirgues-de-Malbert.
Vers 14 heures, les visi­
teurs se rendront à Saint­
Cirgues­de­Malbert pour
visiter l’église de Saint­Cir­
gues avec une projection
d’un film des fouilles des
souterrains de ce lieu. En­
suite, la journée se pour­
suivra aux ruines du châ­

teau de Saint­Cirgues pour
une visite commentée par
le propriétaire Olivier Car­
r o u é e. L a j o u r n é e e s t
ouverte aux non­adhé­
rents de l’association (3 €).
Ensuite, l’association or­
ganisera, jeudi 16 août, au
château d’Anjony un réci­

Pour terminer, l’associa­
tion participera aux jour­
nées du patrimoine same­
di 15 septembre avec une
visite des stalles de Saint­
Chamant, Saint­Illide et
Saint­Cernin commentée
par le docteur René Visy.
Visite organisée en parte­
nariat avec l’association
Connaissance de la vallée
de la Bertrande. « Nous
voulons faire connaître,
sauvegarder, aider et parti­
ciper à mettre en valeur le
patrimoine de notre can­
tonl », résume Guy Jalen­
ques.
A long terme, l’associa­
tion a pour projet d’assu­
rer la consolidation de la
tour de Marzes. ■

« Les gens d’ici », sont prêts à enchanter, cette année encore, le
Théatre de Verdure de Jussac,
les 20, 27 et 28 juillet prochains.
Ce Son et Lumière vous entrainera dans un passé que beaucoup d’adultes ont vécu et que
« les moins de 20 ans ne peuvent
pas connaître », mais qu’ils sont
curieux de découvrir (leur participation au spectacle en est une
preuve encourageante).
Pierrot et Baptiste, de vieux amis
se retrouvent après une vie de travail, l’un dans la ferme de son village, l’autre à Paris, dans son Café
Bois-Charbon. Au milieu de décors
soignés avec un son parfait et des
feux merveilleux, ils vous feront revivre leurs souvenirs en vous pré-

sentant leur jeunesse par le biais
de nombreux tableaux vivants et
émouvants.
Nouveau scénario, nouvelle scène,
« Les gens d’ici » vous donnent
rendez-vous, les vendredis 20 et
27 et samedi 28 juillet, à partir de
22 h 15, au Théatre de Verdure de
Jussac.
Renseignements et réservations : 09.61.68.07.14.
Prix des places : 15 €/enfant (812 ans), groupe (10 personnes)
13 €/personne.
Formule repas + spectacle :
30 €/adulte, 20 €/enfant (812 ans).
Renseignements : Office de
tourisme du Pays d’Aurillac :
04.71.48.46.58.
103921

Cantal

14

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Aurillac

Arrondissement
CHÂTAIGNERAIE

■ MAURS

■ SAINT-ÉTIENNE-DE-MAURS

COURTS MÉTRAGES AU MOULIN DU TRUEL. Jeudi 26 juillet, à

21 heures, le moulin du Truel, accueillera la compagnie des vidéophages pour une soirée ciné-guinguette avec projection et création
de courts-métrages. Il s’agit de projections vidéo de courts-métrages
indépendants : films documentaires, de fiction, d’animation, d’ateliers.
Roberto Della Torre, entouré de son acteur fétiche « Juanito » et de
l’indispensable Jeff dit « 1.000 W », mettra en scène un tournage
avec l’aide du public. Le spectacle s’achèvera avec la diffusion du
court-métrage tourné dans la soirée. Cette année, l’univers des contes de fées sera à l’honneur.
Spectacle tout public, gratuit, proposé par le service animation de la
commune de Maurs. Durée : 2 h 30. ■

STADE MAURSOIS. Marche gourmande. La marche gourmande du
Stade est prévue samedi 4 août. Le nombre de places est limité, il
est donc conseillé de les réserver à la Maison de la presse (tél.
04.71.49.06.10). La marche gourmande se déroule sur un parcours
de 12 km avec trois étapes : à la 1re étape, un apéritif d’honneur
sera servi ; à la 2e étape, ce sera une assiette auvergnate et à la 3e
étape l’incontournable potée auvergnate. Le dessert sera servi à l’arrivée qui sera située au même endroit que l’accueil, à savoir l’école
du Pauverel.
Calendrier. Le Stade connaît son calendrier pour la saison 20122013. Les deux premiers matches auront lieu à Maurs, dimanche
30 septembre contre le CA Pompadour et dimanche 7 octobre contre
le CA Meymac. La compétition de poule s’achèvera le 21 avril 2013.
Un calendrier de poche sera édité par le club dès la semaine prochaine.
Buvette. Le 14 juillet au domaine du Fau, le Stade avait le privilège
de tenir la buvette. Il a fait de son mieux pour être à la hauteur de
la situation malgré une météo contrariante. ■

L’ANNUAIRE
Le répertoire pratique
de votre quotidien

AMBULANCES V.S.L.
CENTRE
AMBULANCIER
AGRÉÉ
D’AURILLAC

Marc et Dominique LALLIS

AMBULANCES V.S.L.

AMBULANCES
CARRIER

3, rue Ribot - AURILLAC

04.71.48.82.82
LAROQUEBROU
04.71.49.81.81

9, rue Félix-Daguerre
AURILLAC

04.71.64.34.31
VÈHICULES CLIMATISÉS

ARTS ET FENÊTRES

MENUISERIES PVC - ALU - BOIS en neuf ou rénovation
CLOTURES - STORES - VÉRANDAS - PLAFONDS TENDUS

Ets GATINIOL B.

Avenue de la République - www.bernard-gatiniol.com
AURILLAC
YDES
RIOM-ÈS-MONTAGNES
04.71.43.00.04
04.71.40.82.09
04.71.40.81.59

ATELIER DE MIROITERIE

Miroiterie LAUMOND
15, bd du Vialenc - AURILLAC - Tél. 04.71.63.59.30

TAXI CONVENTIONNÉ

TAXI
R. CARRIER

– Verres - Miroirs
– Volets roulants - Stores
– Vitrage isolant
– Menuiserie alu
et PVC
– Vérandas...
www.miroiterielaumond.com

TRANSPORT DE MALADES ASSIS (TAP)
Hospitalisation - Consultations
Rééducation - Rayons…
TRAJETS PRIVÉS TOUTES DISTANCES

Si vous souhaitez
paraître dans
cette rubrique...

Téléphonez au 04.71.63.81.00

114312

04.71.43.15.15
110, rue du Gué-Bouliaga - AURILLAC

La fête patronale approche à grands pas
Le comité des fêtes don­
ne la dernière main à la
préparation de la fête pa­
tronale.
Sous la houlette de la
présidente, Hélène Lagar­
de, les bénévoles ont testé
la dernière acquisition de
l’association : une plancha
à gaz, qui servira pour les
moules du menu du di­
manche soir 5 août.
La fête débutera same­
di 4, à 14 heures, avec un
concours de pétanque en
doublettes, une chasse au
trésor et un match de foot.
À 20 heures, un repas
dansant suivi d’un bal
disco gratuit terminera
cette première journée de
liesse.

Concert gratuit
des Jumeaux

Dimanche 5, à 8 heures,
un vide­greniers se mettra
en place avec un tripoux
servi à partir de 8 h 30.
De 9 h 30 à 11 heures,
une exposition et un défilé
de 2 CV auront lieu sur la
place.
Une messe solennelle et
une commémoration au
monument aux morts
auront lieu à partir de
10 h 30, suivies d’un vin
d’honneur. Des promena­
des en calèches et une
structure gonflable seront
à la disposition des en­

INVESTISSEMENT. Après les banderoles de l’année dernière, une plancha au gaz a été acquise en
prévision de la fête.
fants jusqu’à 17 heures.
À 17 h 30, les « Jumeaux »
débuteront la soirée, suivis
d’un apéro concert avec
« Zack n zail ».
Des moules à la plancha
seront au menu du repas
qui précédera la retraite
aux flambeaux de 22 heu­
res. Le feu d’artifice, sons
et lumières, ouvrira la soi­
rée dansante. ■

è Renseignements.

Vide-greniers au 04.71.43.05.88 et
06.34.43.12.58, tripoux au
04.71.49.04.03.

■ LE ROUGET
MISSION LOCALE. Une permanence aura lieu demain mardi, de
1 4 h e u re s à 1 7 h e u re s , à l a m a i r i e , s u r re n d e z - v o u s
(tél. 04.71.45.60.35). ■

■ SAINT-MAMET-LA-SALVETAT
NAISSANCE. Lundi 16 juillet, de Raphaël Gence, au foyer d’Antoine
Gence et Marina Cuzol. ■

■ MONTSALVY
MISSION LOCALE. Une permanence aura lieu mercredi 25 juillet, de
9 h 30 à midi, à la mairie, sur rendez-vous (tél. 04.71.45.60.35). ■

PAYS DE LAROQUEBROU

■ CROS-DE-MONTVERT

Le sénateur Paul Robert fêté par les aînés
Lors de son 100e anniver­
saire fêté à Cros­de­Mon­
tvert le 10 mars (Paul Ro­
bert est né le 3 mars 1912
à Cros­de­Montvert) après
remise du grade de com­
mandeur de la Légion
d’honneur, l’ancien con­
seiller général du canton,
maire de Cros­de­Mon­
tvert et sénateur du Cantal
Paul Robert avait effectué
un joli geste envers l’ami­
cale des aînés dont il était
membre.
Il avait remis à ce club,
qui regroupe les aînés de
Cros­de­Montvert, Rouf­
fiac et Montvert, une co­
quette somme pour finan­
cer les activités.

CONVIVIALITÉ. Le sénateur, bien entouré par Géraud Terrisse,
Jean-Michel Dubreuil et Colette Bornet.
Colette Bornet, l’active
présidente et tous les

■ ARNAC
RANDONNÉE PÉDESTRE. Le comité des fêtes et le village de vacances de La Gineste organisent une randonnée pédestre gratuite et
pour tout public d’une durée de 3 heures, dimanche 29 juillet. Rendez-vous au village de vacances à La Gineste à 15 heures. Douches
disponibles au retour. Inscriptions au village de vacances
04.71.62.91.90. Possibilité de se restaurer sur place, réservations au
04.71.46.53.59. À 21 heures, aura lieu un spectacle gratuit « les années 80 ». ■

membres du club, avaient
organisé, samedi, un con­
vivial repas pour fêter et
saluer leur ancien maire et
généreux membre dona­
teur. En présence de Gé­
raud Terrisse, maire de

Ro u f f i a c , ( l e m a i re d e
Montvert s’était excusé),
Jean­Michel Dubreuil,
maire de Cros en quelques
mots simples, rappela en
quelques mots simples le
plaisir de tous, en parta­
geant ce repas convivial et
festif avec l’ancien élu.
Chansons et histoires
bien narrées ont rythmé le
repas. Puis, devant la cen­
taine de convives, Colette
Bornet et quelques amis
ont remis à Paul Robert
quelques friandises.
Le sénateur, qui a visi­
blement apprécié le mo­
ment, a donné avec hu­
mour rendez­vous à tous
pour ses « 101, 102,
103 ans ? » ajoutant même
avec un sourire « pour­
quoi pas au delà… no li­
mite ». ■

■ LAROQUEBROU
SPECTACLE. Demain mardi, à 21 heures, place de l’église (à la salle
polyvalente en cas de mauvais temps), les Jumeaux assureront le
spectacle : variétés, humour. Renseignements au 04.71.46.00.48. ■

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

■ CARNET

ASSOCIATION CHAT PERCHÉ
Chien trouvé. Une petite

chienne a été trouvée à
la sortie de Mauriac, en
direction de Neuvic
d’Ussel. Il s’agit d’une
croisée setter d’environ
8 mois, propre, joueuse
et gentille. L’association
Chat perché l’a re­
cueillie et cherche ses
maîtres. Contacter l’as­
s o c i a t i o n
a u
06.75.87.04.09. ■

LA MONTAGNE
Boite aux lettres : café d’Auvergne,
12, place Pompidou 15200 Mauriac.
E-mail : aurillac@centrefrance.com.
Tél. 04.71.45.40.20. Fax :
04.71.45.40.25.
CORRESPONDANTS. Yveline David,
tél. 04.71.40.91.17, 06.81.09.62.74 ;
Nathalie Delarbre,
tél. 04.71.68.29.69, 06.32.66.22.80 ;
sport, Olivier Miranda,
tél. 04.71.67.31.18, 06.71.09.50.50.
ABONNEMENTS. Tél. 0810.61.00.63.

Mauriac

CENTRE FRANCE PUBLICITÉ.
Publicité, annonces, avis
d’obsèques : 36, rue du 14-Juillet,
Aurillac, tél. 04.71.63.81.00. Les
samedis, dimanches et jours fériés,
tél. 04.73.17.17.17.

SECOURS EN MONTAGNE. Tél. 17.
ENFANCE MALTRAITÉE. Numéro vert
du Conseil général : 0.800.15.0800
ALMA. Allô maltraitance personnes
âgées et personnes handicapées :
04.71.43.13.83.

URGENCES

CANCER SOLIDARITÉ.
Tél. 06.67.35.76.45.

CENTRE HOSPITALIER. Avenue
Fernand-Talandier.
Tél. 04.71.67.33.33.
SMUR. Tél. 15.
AMBULANCES. Tél. 04.71.640.640.
SAPEURS-POMPIERS. Tél. 18.
GENDARMERIE. Tél. 17
ou 04.71.68.01.50.

15

8 h 30 à 16 heures. Service cartes
grises, tous les matins, de 9 heures à
midi et jusqu’à 13 heures le
vendredi. Tél. 04.71.68.36.55.
MÉDIATHÈQUE. Rue du
11-Novembre. Tél. 04.71.67.35.81.
Aujourd’hui, ouverture de 15 heures
à 18 h 30.

CINÉMA LE PRÉ BOURGES

SERVICES

L’ÂGE DE GLACE 4 (3D). Lundi,
14 h 30.

SOUS-PRÉFECTURE.
Rue Duprat. Tél. 04.71.68.06.06.
Ouverte du lundi au jeudi, de 8 h 30
à midi et de 13 h 30 à 16 h 30.
Journée continue, le vendredi, de

BIENVENUE PARMI NOUS. Lundi,
21 heures.
Tél. 04.71.68.14.40, Internet :
http://perso.wanadoo.fr/cinemauriac/

Vivre sa ville

COMMERCE ■ Le premier grand rendez­vous estival des chineurs a attiré nombre d’exposants et de promeneurs

Le vide-greniers a rempli la place

Avec 158 exposants, le
vide-greniers, organisé
par l’association des
commerçants de l’avenue
Charles-Périé, a dépassé
les espérances.

ne d’Arc qui a, une nouvelle
fois, séduit le public avec un ré­
pertoire savamment orchestré.
« Le vide­greniers reste une vé­
ritable fête, souligne Serge Ca­
nis. Même si un certain manque
d’argent se fait sentir, on obser­
ve que les gens aiment se pro­
mener parmi les stands. »

I

l était vraiment très tôt, sa­
medi matin, lorsque les ex­
posants, venus pour certains
de très loin, ont commencé
à s’installer tout au long de
l’avenue et sur la place de la
Poste. « Ils n’ont pourtant pas
besoin de venir aux aurores, re­
lève Serge Canis, ex­président.
La rue et la place sont spacieu­
ses et il y a de la place pour tout
le monde. »
C’est dans une ambiance tou­
jours festive que les vendeurs
ont déballé leurs marchandises,
transformant cette partie de la
cité en un immense espace cha­
marré où l’on trouve absolu­
ment de tout. « Il y a plus d’ex­
posants que l’an passé »,
remarque Arnaud Breuil, vice­
président de l’association.

Les affaires pas toujours
au rendez-vous
De fait, si les habituels anti­
quaires et brocanteurs sont bien
présents, les particuliers sont de
plus en plus nombreux à parti­
ciper. « Ils se débarrassent et en
profitent pour gagner un peu
d’argent. » Un peu d’argent
était, en effet, l’expression repri­
se par un bon nombre d’expo­

« Le vide­greniers
du mois d’août
est toujours plus
grandiose »

FOULE. Le vide-greniers de samedi a connu une fréquentation exceptionnelle et essentiellement locale.
sants, en fin de journée. Car,
malgré une fréquentation que
l’on peut qualifier d’exception­
nelle, les affaires n’étaient pas
toujours au rendez­vous.
« Il y a beaucoup de prome­
neurs, constate André qui expo­
se depuis plusieurs années.
Mais de là à acheter… » « Les
gens flânent, renchérit François.

Ils cherchent un peu tout, un
peu rien et, surtout, ils mar­
chandent de plus en plus. »
Et c’est là le second constat du
jour. En marge des profession­
nels qui sont naturellement
durs en affaires, le chineur
lambda fouine effectivement,
mais en négociant des prix de
plus en plus tirés vers le bas.

« Pour un objet que l’on vend
50 centimes d’euros, on nous en
propose 30 », ironise Patrick
avant de conclure qu’il vaut
mieux céder tout de même, plu­
tôt que de remballer.
Il en fallait néanmoins plus
pour altérer la bonne humeur
générale, accentuée par les
prestations joyeuses de la Jean­

Et c’est à peine si les organisa­
teurs évoquent un léger bémol.
« Certains peinent à accepter les
règles, remarque Arnaud Breuil.
Ils voudraient pouvoir conser­
ver leur véhicule auprès d’eux
alors que les arrêtés sont for­
mels sur ce point ». Au demeu­
rant, ce petit souci s’est vite ré­
glé et, au final, le nombre de
mécontents restait pour le
moins dérisoire.
Le prochain rendez­vous est
fixé au samedi 11 août et l’on
peut déjà prévoir qu’avec un
coup de pouce de la météo, la
fréquentation sera encore plus
importante. « Le vide­greniers
du mois d’août est toujours plus
grandiose, conclut Serge Canis.
Il y a beaucoup plus de touris­
tes qu’en juillet. » ■
Yveline David

Le patchwork s’expose
à la médiathèque
C’est une première à plusieurs niveaux. Pour la médiathèque, d’une
part, qui n’avait jamais encore exposé de l’art textile. Pour l’artiste,
d’autre part, qui n’avait pas encore donné une dimension publique à
son travail.
Fille de commerçants mauriacois, Nadette Fierfort­Cros, chimiste en
métallurgie, ne se destinait pas au patchwork. Pourtant elle découvre
cet art et en devient immédiatement captive. « J’ai toujours été
touchée, émue et émerveillée par le travail manuel, surtout celui
d’autrefois » confiait­elle, samedi, lors du vernissage. C’est son mari,
Claude, et son amie d’enfance, Claudie Calmes, qui la décident à
proposer une exposition, acceptée avec enthousiasme par Monique
Lafarge puis par Laurence Bodin, actuelle directrice de la
médiathèque. « L’accueil que l’on m’a réservé me récompense et me
rassure, a conclu l’artiste. Cela me donne envie d’aller plus loin ».
PRATIQUE. L’exposition est à découvrir jusqu’au mardi 31 juillet. Entrée libre.

Cantal

16

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Artense
■ BORT-LES-ORGUES
OUBÉRET AU CHÂTEAU DE VAL. Second rendez-vous de l’été des
mercredis de Val, mercredi 25 juillet, avec le groupe Oubéret (musique trad’celtique), en concert, à 21 heures, dans la cour du château.
Oubéret se promène dans les répertoires musicaux comme on parcourt un livre d’images emprunts des racines de nos régions et des
vieux airs celtiques revisités. Bien loin des clichés ayant cours en matière de musique traditionnelle, ils emmènent à la découverte de
leur univers festif et convivial. Entrée 7 € et 2 €, de 10 à 16 ans,
pass 5 concerts, 20 €. Informations complémentaires au
05.55.96.02.49 ou au 04.71.40.30.20. ■

■ SAIGNES
Des visites guidées et gratuites
de Saignes et de Chastel-Marlhac

OCCASION. La chapelle du rocher est à découvrir.
Une visite nocturne et
gratuite de Saignes, em­
menée par un guide pro­
fessionnel de l’association
GTA, est proposée mercre­
di 25 juillet, au départ de
l a p l a c e d e l ’ é g l i s e, à
20 h 30. A cette occasion,
il est à noter l’ouverture
exceptionnelle de la cha­
pelle du rocher, une bala­
de dans le quar tier du
Barry, la visite de l’église
romane et un tour d’hori­
zon de la place principale
bordée d’anciennes mai­
sons cossues. Difficulté :
facile. Durée : environ
2 heures. Public : tout âge.
Le même jour, mais à
14 h 30, un autre rendez­
vous est fixé devant l’égli­
se de Chastel­Marlhac
(commune du Monteil).
Cette balade, elle aussi ac­
compagnée, est l’occasion

de partir à la découverte
des richesses du plateau
de Chastel. Origine géolo­
gique, superbes points de
vue sur les environs, dé­
couverte de l’histoire gal­
loromaine et médiévale du
plateau sont au program­
me de cet après­midi.
Difficulté : facile. Durée :
2 h 30 à 3 heures. Public :
tout âge même en pous­
sette !
Les prochaines visites
a u ro n t l i e u à Sa i g n e s,
mardi 7 et 14 août, à
20 h 30, et vendredi 3 août
pour une visite costumée
avec le guide­acteur des
Virées du Sancy, à 20 h 30 ;
à Chastel­Marlhac, mer­
credi 1er et 8 août et mardi
14 août. Toutes ces visites
sont intégralement prises
en charge par les munici­
palités. ■

LA CHAMBRE DE COMMERCE
ET D’INDUSTRIE DE LA CORRÈZE

vous présente...

Vie locale

Folklore lusitanien sur le marché
Les animations propo­
sées sur la place Marceau
ont été reconduites cette
année. Et c’est à l’invita­
tion du comité des fêtes
de la commune que le
groupe folklorique « Tra­
ditions du Portugal » a
animé le marché hebdo­
madaire de samedi matin
à Bort­les­Orgues.
Cette association prési­
dée par Patricia Barret a
été créée en 2005 à Ussel
et compte actuellement
une quarantaine de socié­
taires issus de diverses ré­
gions de Lusitanie.
À l’occasion de cette re­
présentation estivale, un
public nombreux et en­
thousiaste a donc pu as­
sister à une prestation
chorégraphique haute en
couleurs. La musique tra­
ditionnelle portugaise est

FOLKLORE. Le groupe « Traditions du Portugal » sur le marché de Bort, samedi dernier.
var iée et très riche. Du
folklore avec les danses du
vira (région du Minho), du
pauliteiros de Miranda
(région mirandaise), du
corridinho de l’Algarve ou
encore du bailinho de Ma­
dère. Les instruments typi­
ques sont le cavaquinho,

l’accordéon, le violon, les
tambours, la guitare por­
tugaise (instrument carac­
téristique du fado) et tou­
t e u n e v a r i é t é
d’instruments à vent et de
percussion.
Les prochaines manifes­

tations sur le marché sont
les suivantes : Les Gou­
nauds de Bort (samedi
28 juillet et samedi
4 août) ; Mély Mélo (same­
di 11 août) ; le duo Baptis­
te Lherbeil­Pierre Juillard
(samedi 18 août) et Alain
Robert (samedi 25 août). ■

L’art de réaliser un joli travail sur soie
Le club de peinture sur
soie des orgues, que prési­
de Raymonde Diou, a pré­
senté tableaux, coussins,
foulards, écharpes et
autres réalisations de ses
dix­sept adhérents dans
les salons du centre cultu­
rel Roger­Guillard.
Cette exposition qui a
connu un franc succès
s’est déroulée du 9 au
18 juillet inclus. L’occasion
pour les gens du cru et les
estivants de découvrir les
différentes façons de tra­
vailler la soie.

■ INFO PLUS
Pratique. Les séances
d’initiation et de perfectionnement reprendront
lundi 17 septembre. Renseignements complémentaires au 05.55.96.73.95.

PEINTURE SUR SOIE. Les exposants et le maire Nathalie Delcouderc-Juillard, lors du vernissage.
Les participants étaient :
Jeanine Arbaret, Michèle
Boisset, Dany Bourgeade,
Roselyne Chopin, Jacque­
l i n e Co u l y, Ra y m o n d e

Diou, Serge Diou, Odile
Druesne, Claude Dufour,
Muriel Geneste, Marie­
Pierre Guillaume, Patricia

Juillard, Louisette Oubron,
Dominique Papon,
Claudine Refouvelet,
Claudette Tournadre et
Paulette Ulmet. ■

■ YDES

131110

Une plaque en souvenir d’Yvon Perazzi
C’est en présence de
nombreuses personnes, de
sa famille et surtout de
son fils Emmanuel qu’a
été inaugurée la plaque au
souvenir du docteur Yvon
Perazzi. Un hommage un
peu tardif pourrait­on
croire mais qui était sou­
haité depuis plusieurs an­
nées et un hommage am­
plement mérité pour un
homme qui, comme l’a
rappelé le maire Guy La­
cam, « a profondément
marqué la commune ».
Personne n’a oublié le
docteur Perazzi qui s’ins­
talla à Ydes en 1954. Du­
rant de nombreuses an­
nées, il a sillonné la
campagne pour soigner et

ÉMOTION. C’est avec le maire Guy Lacam, qu’Emmanuel Perazzi
a découvert la plaque en hommage à son père.
mettre au monde bien des
enfants. Conseiller muni­

cipal de 1959 à 1977, il
était aussi un passionné

de football. Joueur lui­mê­
me, puis dirigeant, sous
son impulsion le club
d’Ydes connaîtra un nou­
vel essor. Et si la plaque à
son souvenir est au stade
des plaines, ce n’est sûre­
ment pas un hasard. L’em­
placement lui aurait plu.
Mais si Yvon Perazzi était
profondément impliqué
dans la vie de la commune
il l’était tout autant dans
son métier. Très attaché à
ses patients, c’était un vrai
médecin de famille. Com­
me l’a si bien exprimé son
fils Emmanuel très ému
par l’hommage rendu à
son père : « Il ne soignait
pas des patients, il soi­
gnait des amis ». ■

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

LES GENDARMES RECONDUISENT L’OPÉRATION TRANQUILLITÉ VACANCES
SÉCURITÉ. Patrouilles. Comme à chaque période de

congés scolaires, la compagnie de Saint­Flour re­
conduit l’opération tranquillité vacances. Il s’agit
d’un dispositif gratuit. Les personnes qui quittent
leur domicile sont invitées à se présenter à la gen­
darmerie la plus proche de chez elles pour signaler
leur départ, au moins 48 heures à l’avance. Les mili­
taires s’engagent, dès lors, à effectuer des pa­
trouilles aux abords des domiciles vacants (photo
d’illustration). La compagnie rappelle que « tout ce
qui retarde le cambrioleur est du temps gagné pour
les services de police et de gendarmerie ». Rensei­
gnements au 04.71.60.11.22. Adresse internet :
cob.st­flour@gendarmerie.interieur.gouv.fr. ■

Saint-Flour

17

VISITE. Narse de Lascols. Le Pays d’art

et d’histoire organise une visite de la
narse de Lascols, dimanche 29 juillet,
à 15 heures. La découverte de ce
creuset de la biodiversité sera guidée
par un animateur du Centre perma­
nent d’initiatives pour l’environne­
ment (CPIE) de Haute­Auvergne. Ren­
dez­vous devant le four de Lascols,
commune de Cussac. Renseigne­
ments au 04.71.60.22.50. Gratuit.

Vivre l'été

SAINTE-CHRISTINE ■ Concours de pêche, vide­greniers, corso fleuri, show de BMX et concert au programme

La ville basse haute en couleur

Beaucoup d’animations
et beaucoup de monde
à la Sainte-Christine, hier.
Suite et fin des festivités
aujourd’hui.

P

Ludovic Hamelin

êche à la ligne sur les
bords de l’Ander et vide­
greniers sur la place, le
matin ; corso fleur i et
show de BMX l’après­midi, le
tout ser vi avec le concert
d’Eurosis sur la place de Liberté
en soirée… Tel était le program­
me de la deuxième journée de
la fête de Sainte­Christine, en
ville basse, hier.
Les enfants s’en sont donné à
cœur joie au bord de la rivière,
dès 8 h 30. Canne à pêche en
main, ils n’étaient pas là pour
rigoler et ont donné quelques
sueurs froides aux truites qui ne
pensaient certainement pas fi­
nir dans une poêle à midi. Pen­
dant ce temps, le vide­greniers
qui avait pris possession de la
place de la Liberté depuis
7 heures, attirait les clients ve­
nus nombreux. Des verres, des
livres, des vêtements, mais aussi
des vieux vinyles et de l’ancien
électro ménager, tout pouvait se
négocier au cours de la journée.
Puis, vers 16 heures, une ma­
rée humaine a envahi les deux
côtés de la place, ne laissant ap­
paraître qu’un petit bout de
l’avenue et le tant attendu corso
fleuri. Six chars ont été décorés
et le travail a demandé pas loin
de cinq mois de préparation. « Il
a fallu fabriquer 10.000 fleurs
par char, à la main. C’est énor­

TRADITION. Chaque année, à la Sainte-Christine, les chars fleuris sont attendus comme le messie par des spectateurs, patients et curieux.
mément de travail. Ou nous fa­
briquons totalement le char, ou
bien nous en restaurons un que
nous achetons à un autre comi­
té des fêtes », a expliqué Gérard
Chauvet, membre du comité de
Sainte­Christine. « Pour le char
Shrek, nous avons associé l’os­
sature en grillage d’un âne d’un
v i e u x c h a r p o u r n’ e n f a i re
qu’un », a rajouté Frédéric Bom­
pard, président de l’association.
En fin d’après­midi, le show de

BMX offert par le Team Starlight
a donné quelques frissons au
public qui avait cerné la rampe
de saut dans l’îlot Felgère.
Les démonstrations de Dirt
(saut), de Flatland (sol), et Ram­
pe (vertical) ont ravi les specta­
teurs. La fête se poursuit
aujourd’hui par des jeux et du
judo, à 14 heures, à La Vigière,
le corso fleuri à 21 h 30 et, en
bouquet final, le feu d’artifice à
23 heures.

CHINE. À la recherche d’un trésor sorti tout droit d’un grenier.

SHOW. Les acrobaties du Team Starlight ont impressionné le public.

PARADE. En musique, sur l’avenue,
avec l’Harmonie de Paulhaguet.

PETITS PÊCHEURS. Allan Dechambre (canne en main) a attrapé 14 truites..

Cantal

18

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Saint-Flour

SRTATÉGIE ■ Le projet d’office de tourisme intercommunautaire avance

■ CARNET
LA MONTAGNE


Agence de Saint-Flour. 17 bis place d’Armes,

tél. 04.71.60.57.00 ; fax. 04.71.60.57.05.
Adresse e-mail : stflour@centrefrance.com
Permanence du secrétariat de 9 heures à midi
et de 14 heures à 16 heures.
■ Site Internet. www.lamontagne.fr
■ Abonnements. 0.810.61.00.63.

CENTRE-FRANCE PUBLICITÉ

■ Publicité, annonces, avis d’obsèques :

36 rue du 14-Juillet, à Aurillac, tél. 04.71.63.81.00 ;
fax. 04.71.63.81.09. Les samedis, dimanches et jours
fériés, tél. 04.73.17.17.17.

URGENCES

départementale, tél. 04.71.640.640.

CENTRE HOSPITALIER.
Tél. 04.71.60.64.64.
SAPEURS-POMPIERS. Tél. 18.
SAMU. Tél. 15.
GENDARMERIE. Tél. 04.71.60.11.22.
SECOURS EN MONTAGNE. Urgences
ou renseignements, tél. 17.
POLICE MUNICIPALE.
Tél. 04.71.60.09.97.

MÉDIATHÈQUE. Ouverte
de 10 heures à midi
et de 14 heures à 18 heures.
Tél. 04.71.60.25.44.
CENTRE AQUALUDIQUE. Ouvert
de 12 heures à 20 h 30.
Tél. 04.71.60.76.86.

GARDES
MÉDECIN. AMUG
Saint-Flour/Ruynes : médecin
de garde, de 20 heures à minuit,
tél. 04.71.60.23.23.
De minuit à 8 heures,
pour les urgences, appeler le 15.
PHARMACIE. Masson-Perrier, place
de la Halle, tél. 04.71.60.10.53.
AMBULANCES. Garde

Vie locale

LOISIRS

CINÉMAS
AU DELTA DE SAINT-FLOUR.
Ma bonne étoile : à 21 heures.
La part des anges : à 21 heures.
Renseignements : 04.71.60.34.10.
À L’ARVERNE DE MURAT.
L’âge de glace 4 : à 17 heures.
Adieu Berthe : à 21 heures.
Renseignements : 08.92.68.05.91.
À LA SOURCE DE CHAUDES-AIGUES.
De rouille et d’os : à 21 heures.
Renseignements : 08.92.68.69.20.

■ ÉTAT CIVIL
Naissances
Le 8 juillet : Éloïs, de Johan Bonnafoux, exploitant agri­
cole et Aurore Mars, infirmière, domiciliés à Lastic ; le
10 juillet : Jeanne, de Jean­Baptiste Rouches, exploitant
agricole et Sabine Bonnet, attachée commerciale, domi­
ciliés à Malbo ; le 12 juillet : Chloé et Alizé, de Stéphane
Chapoulade, aide familial agricole et Lucie Delmas, sa­
lariée agricole, domiciliés à Albepierre­Bredons ; le
15 juillet : Margot, de Jean­Marc Brugé, employé de
banque et Anne Paras, assistante juridique, domiciliés à
Saint­Georges ; le 15 juillet : Émilien, de Frédéric Bru­
nel, exploitant agricole et Cindy Bonnet, cuisinière, fem­
me de ménage, domiciliés à Maurines. ■

Décès
Le 12 juillet : Jean­Pierre Charbonnier, 58 ans, domicilié
à Cussac ; le 14 juillet : Balthazar Miceli, 80 ans, domici­
lié à Brassac­les­Mines (Puy­de­Dôme) ; le 14 juillet :
Raymonde Lacroix, veuve Boyer, 87 ans, domiciliée à
Saint­Flour ; le 16 juillet : Jeannine Regimbal, veuve Rol­
land, 86 ans, domiciliée à La Chapelle­d’Alagnon. ■

■ ÉCHOS CITÉ
DÉDICACE ■ Henry­Noël Ferraton
Henry­Noël Ferraton sera en dédicace demain mardi, de
9 heures à midi, à la librairie du Faubourg, pour son
ouvrage, Le Château de la fièvre aphteuse. ■

PACT CANTAL ■ Amélioration de l’habitat
Dans le cadre de l’Opération programmée d’améliora­
tion de l’habitat sur le secteur de la Communauté de
communes du Pays de Saint­Flour, le PACT Cantal tien­
dra une permanence, demain mardi, de 10 h 30 à midi,
en mairie. ■

GENDARMERIE ■ Recrutement
Le Centre d’information et de recrutement de la gendar­
merie pour la région Auvergne assurera une permanen­
ce demain mardi, de 14 h 30 à 16 h 30, au Pôle emploi. ■

BROCANTE ■ Mercredi
Durant l’été, la ville accueille brocanteurs et antiquaires
professionnels pour de nouvelles foires à la brocante,
ouvertes au public de 8 heures à 18 heures. Rendez­
vous place d’Armes les mercredis 25 juillet, 1 er , 8 et
22 août. Renseignements au 04.71.60.68.43. ■

ÉNERGIE ■ Espace info
La permanence de l’Espace Info Énergie sera assurée
demain mardi, de 13 h 30 à 15 heures, en mairie, pour
répondre à toutes les questions liées au chauffage, l’eau
chaude sanitaire, l’isolation de la maison ou l’utilisation
des énergies renouvelables. ■

Le tourisme à grande échelle

Jeudi, lors du conseil du
Pays de Saint-Flour, les élus
ont fait le point sur la création d’une structure susceptible de promouvoir les
atouts du territoire à
l’échelle des six communautés de communes.

T

Olivier Rezel

out comme l’aména­
gement du territoire,
le tourisme ne peut
faire l’économie d’une ré­
flexion à l’échelle inter­
communautaire. Cette dé­
marche est entamée
depuis plusieurs années
déjà.
Lors du dernier conseil
d e l a Co m m u n a u t é d e
communes du Pays de
Saint­Flour, jeudi dernier,
Karine Decq, responsable
de l’Office de tourisme du
Pays de Saint­Flour, et
Sandrine Moulier, directri­
ce du Syndicat mixte du
lac de Garabit­Grandval,
ont présenté aux élus
l’avancement de la ré­
flexion qui doit mener, à
terme, à la mise en place
d’une structure unique, de
type Epic (établissement
public à caractère indus­
triel et commercial).

« Raisonner
clients, marché »
« On n’est pas un service
public. Il faut maintenant
raisonner clients, mar­
ché », a indiqué Karine

UNION. La promotion des différents sites, comme le viaduc de Garabit, doit désormais se faire à
l’échelle des six communautés de communes. PHOTO D’ILLUSTRATION
Decq. Et tendre vers l’ex­
cellence, en visant « la cer­
tification la plus élevée ».
« Tout cela, dans un con­
texte budgétaire moins
favorable », a précisé la di­
rectrice de l’office de tou­
risme. L’idée est de main­
tenir les bureaux d’accueil
actuels et de garder stable
les effectifs.
Reste désormais à créer
ce syndicat mixte d’amé­
nagement, d’ingénierie et
de promotion de l’est can­
talien, dont le périmètre le
plus pertinent semble être
le territoire couvert par les
six communautés de com­
munes (*) composant
l’Agence locale de touris­
me (ALT).
« Cela permet d’établir

une cohérence entre le
territoire d’ingénierie et le
territoire de communica­
tion », a souligné Pierre
Jarlier, le président du

Pays de Saint­Flour. ■
(*) Pays de Saint­Flour, Marge­
ride­Truyère, Planèze, Caldaguès­
Aubrac, Pays de Pierrefort, Pays
de Massiac.

■ La Maison du Cantal doit fermer
Si les différents offices de tourisme du territoire sont maintenus, une structure devrait fermer ses portes à la fin du mois
d’août : il s’agit de la Maison du Cantal, sur l’aire de repos
de Garabit, le long de l’A75. Ouvert le 11 juillet 2003, cet
établissement, dont la gestion était déléguée au Conseil
général, a accueilli près de 40.000 visiteurs en 2011. Une
pétition est en train de circuler dans le but de pousser le
Département « à renoncer à son projet de fermeture » qui
« implique la perte de deux emplois en CDI, d’un emploi
saisonnier et de deux emplois annexes (agent d’entretien et
agent de sécurité) » et qui aura, assurent les initiateurs de
la pétition, « d’importantes répercussions économiques sur
les prestataires touristiques du département et des départements limitrophes ».

ALLEUZE ■ Des travaux d’aménagements réalisés aux abords du bâtiment

La Maison de site accessible à tous

Le dernier conseil communautaire avant l’été avait
lieu à Alleuze. L’occasion
pour les élus de faire un
état des lieux des aménagements des abords de la
Maison de site.

Ce bâtiment a été rénové
grâce à une politique de
mise en valeur globale du
site du château d’Alleuze,
menée, dans le cadre du
Pôle touristique d’excel­
lence, par la Communauté
de communes du Pays de
Saint­Flour, la commune
d’Alleuze et le Syndicat
mixte Garabit­Grandval.

La grange,
dernière étape

Cette Maison de site a
pour objectif de renforcer
l’attractivité de la vallée de
la Truyère. Elle peut ac­
cueillir des artistes en rési­
dence et abritera un espa­
ce scénographique dans la
partie appelée « grange ».
Jeudi dernier, les délégués
communautaires ont donc
pu apprécier les aménage­

VISITE. Les élus communautaires ont pu faire un état des lieux des travaux qui ont été réalisés.
ments qui ont été réalisés
autour du bâtiment. Les
travaux consistaient prin­
cipalement à rendre possi­
ble l’accès aux personnes
handicapées, grâce à la

réalisation de murets per­
mettant de gérer la décli­
vité du site ou encore la
création d’une rampe.
L’architecte Julie Bouniol
et les entreprises qui ont
travaillé sur le chantier

étaient présentes pour
donner quelques préci­
sions sur cette opération
qui a coûté 102.444 €. La
commune d’Alleuze a fi­
nancé une partie des tra­
vaux. ■

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

Saint-Flour

Arrondissement

PAYS DE MURAT

PAYS DE SAINT-FLOUR/PLANÈZE

■ MURAT

La brocante de la pêche bien fréquentée
La traditionnelle brocan­
te de la pêche, neuf et oc­
casion, organisée par
l’AAPPMA locale, « les Pê­
cheurs du Valagnon », a
attiré son public d’ama­
teurs, malgré un temps
plutôt maussade.
Chaque année, les visi­
teurs sont un peu plus
nombreux, preuve que la
manifestation gagne en
notoriété. Si les fidèles re­
viennent d’une année sur
l’autre, cette fois la mani­
festation a attiré trois nou­
veaux exposants qui ont
semblé satisfaits et se sont
d’ores et déjà engagés
pour 2013.
La pêche à la truite dans
la fontaine attire surtout
les enfants et le montage
d e m o u c h e s i n t é re s s e
beaucoup. Henri Testa­

Le club de tir sportif représenté
aux championnats de France

■ TOMBOLA

nier, champion du monde
de montage de mouches,
un habitué de la brocante,
n’a malheureusement pu
venir en raison de soucis
de santé.

Après cette brocante, le
prochain rendez­vous de
l’AAPPMA concerne l’or­
ganisation d’un concours
de pêche réservé aux jeu­
nes de moins de 16 ans,

Numéros gagnants. 234,
173, 108, 147, 126, 198,
216, 112, 48, 131, 248,
278, 116, 125, 139, 44, 55,
252, 261, 184, 253, 96,
52, 174, 259, 103, 152, 41,
172, 186, 109, 162, 171,
47, 217, 242, 237, 129,
136, 215, 177, 92, 264,
144, 84, 50, 113.
Les lots sont à retirer chez
Flor Décor, 22, rue du
Bon-Secours.

Lecture musicale avec le Chant des lignes
Jeudi 26 juillet, la biblio­
thèque municipale propo­
sera une lecture musicale
« Comme une égérie : le
cœur de l’Auvergne » avec
la compagnie Le Chant
des lignes.
Anne­Laure Barbar in,
violoncelliste et Hélène
Rémond, comédienne,
s’associent à Laurence Sa­
lomé et Jean­Paul Dupuy
pour proposer une lecture
d’extraits de leur ouvrage :
Puy­de­Dôme… Dans les
pas des grands écrivains.
Une balade littéraire
autour de grands écrivains
du XIXe siècle comme
George Sand, Guy de
Maupassant, Paul Bourget,

■ NEUVÉGLISE

samedi 28 juillet, au plan
d’eau de Laveissière.
Les inscriptions (5 €) se­
ront prises dès 8 h 30 ; dé­
but du concours à 9 heu­
res. De nombreux lots
récompenseront les parti­
cipants. ■

AMATEURS. Le public est de plus en plus nombreux chaque
année.

Eugène Labiche, Honoré
de Balzac, Chateaubriand,
Camille Jullian… avec des
extraits qui évoquent
l’Auvergne, et tout parti­
culièrement le Puy­de­Dô­
me.

Décor inédit

ARTISTES. Anne-Laure Barbarin et Hélène Rémond.

19

La soirée, offerte par la
municipalité, débutera à
20 h 30 à la toute nouvelle
« Auberge d’un Instant »
qui ouvre tout juste ses
portes dans la ville. L’oc­
casion de découvr ir ce
nouveau lieu en musique
en toute convivialité et de
faire connaissance avec
Jean­Paul Dupuy qui dédi­
cacera son ouvrage. ■

CHAMPIONNE. Julie Brugès
participera aux championnats de France de tir.
Suite à l’organisation des
départementaux de tir à
50 mètres carabine cou­
ché, six tireurs de l’ATS, le
club de tir sportif de Neu­
véglise, se sont retrouvés
pour concourir aux cham­

pionnats régionaux qui
ont eu lieu à Moulins.
Au cours de cette com­
pétition, Astrid Périer a
pris la 4e place avec
511 points en catégorie
cadet fille.
Quant à Julie Brugès de
Rouyre, elle s’est classée
première en junior fille
(527 points) avec une qua­
lification pour les cham­
pionnats de France, qui
ont lieu en ce moment à
Moulins.
Patr icia Ginhac en
dame 1 a obtenu une
e
3 place avec 502 points,
Christophe Legros en se­
nior une 7 e place avec
538 points, Jean­Claude
Delort en senior 2 une
8e place avec 549 points et
Jean­Pierre Auzolle, tou­
jours en senior 2, s’est
classé 12e avec 524
points. ■

CÉZALLIER

■ CONDAT
COMPTEURS D'EAU. La personne chargée du relevé des compteurs

d'eau débutera sa tournée aujourd’hui lundi. En cas d'absence, il est
demandé de rapporter en mairie, le plus tôt possible et au plus tard
avant le 31 août, l'avis de passage qui aura été laissé après l'avoir
complété. ■

■ MARCENAT
Distinctions chez les pompiers

■ NEUSSARGUES-MOISSAC

Serge Daude, chasseur de défis alpins
Un tempérament de bat­
tant, une condition physi­
que de première, Serge
Daude vient de récidiver
dans les Alpes au titre de
sa passion, le cyclisme.
C’est avec un enthousias­
me probant que le
8 juillet, le Neussarguais a
participé à l’étape du tour
Mondovélo.
A 7 heures, sous la flam­
me d’Albertville, Serge
était parmi les 5.688 cou­
rageux à braver les averses
matinales pour se lancer
sur ce premier acte. La
pluie du départ a laissé la
place à un soleil éclatant,
compliquant les dernières
ascensions.
Le menu de la journée
qui déclinait 153 km dont
5.000 m de dénivelé, et

DOSSARD 656. Serge Daude a terminé honorablement l’étape
du tour Mondovélo, Albertville-La Toussuire Les Sybelles. Ce coureur cycliste amateur voue une passion illimitée pour le vélo.

quatre « beaux » cols a sa­
tisfait l’appétit du cycliste.
Sa gestion particulière­
ment étonnante de l’effort
lui a permis de grimper
les mythiques cols du
Glandon, de La Croix de
Fer, Le Mollard, avant de
terminer par la montée
très complexe de La Tous­
suire Les Sybelles.
Serge, qui a reculé ses li­
mites et jeté toutes ses
forces dans la bataille a
« bouclé » dans les délais.
Au final, seulement
4.422 arr ivants étaient
comptabilisés au cœur de
station de La Toussuire.
Parmi ceux­ci, à l’honora­
ble 990e place, après 8 h 15
d’efforts, le sympathique
dossard 656, Serge Dau­
de. ■

Les sapeurs pompiers du centre de secours de Mar­
cenat qui ont assisté, le 14 juillet, au dépôt de gerbe
au monument aux morts ont été à cette occasion
distingués. Mandaté par le colonel Jean­Philippe Ri­
vière, nouveau directeur du service départemental
d’incendie et de secours du Cantal, l’adjudant Da­
niel Cros, chef de centre de la commune, a promu
Michel Verdier sergent honoraire pour ses 24 ans et
demi de service et Laetitia Malroux, caporal­chef
(14 ans de service). Jean­Bernard Merle, maire, a
quand à lui remis la médaille vermeil à Philippe
Tardif pour 25 années de service actif. ■

MARGERIDE

■ LOUBARESSE
MARCHÉ DE PAYS. Mercredi 25 juillet, aura lieu le deuxième mar-

ché de pays devant la salle des fêtes, de 17 h 30 à 19 heures, avec
des produits locaux ; à 17 heures, cuisson du pain au four de la ferme de Pierre Allégre écomusée ; à 19 h 30, à la salle communale,
grand aligot, 5 € (pain, boisson comprise) : possibilité d’agrémenter
le repas avec les producteurs sur place. ■
Cantal

20

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Pays de Massiac
■ MASSIAC
VISITE GUIDÉE. L’Office de tourisme du Pays de Massiac propose

des visites guidées et menées par une guide qualifiée, à travers les
rues et ruelles de la cité. Pour les participants qui le souhaitent, une
initiation au croquis peut également être proposée. La première visite aura lieu mercredi 25 juillet et sera suivie de deux autres visites,
les 1er et 14 août. Départ à 15 heures de l’Office de tourisme, durée
2 heures. Tous publics. Tarifs : 3 € adulte, 2 € enfant (- 12 ans).
Renseignements et inscriptions au 04.71.23.07.76 ; courriel : massiac@wanadoo.fr ■

RENCONTRE-DÉDICACE. Demain mardi, de 9 heures à 12 h 30, la
librairie presse de Massiac accueillera Christian Estève qui viendra
présenter son nouvel ouvrage, Les nouvelles affaires criminelles du
Cantal. Après une première descente dans les arcanes de la criminalité cantalienne, Christian Estève et Jean-Pierre Serre récidivent avec
ce deuxième volet. ■
BIBLIOBUS. Le prochain passage du bibliobus, à la médiathèque intercommunale du Pays de Massiac, aura lieu demain mardi. Afin de
permettre le renouvellement du fond, les usagers sont invités à rapporter les livres empruntés. Renseignements au 04.71.23.17.79. ■
PISCINE MUNICIPALE. Après un démarrage difficile, la piscine mu-

nicipale a enregistré un premier pic de fréquentation pour la saison,
avec 296 entrées, mercredi dernier. Avec ses deux bassins, pour petits et grands, la piscine de Massiac accueille les nageurs dans une
eau chauffée à 28 °C.
Ouverture jusqu’au 31 août, du mardi au dimanche, de 9 h 30 à
12 h 30 et de 14 h 30 à 19 h 30 ; fermeture hebdomadaire, le lundi.
Tarifs. Adultes, 2,30 € ; carnet de 10 entrées, 20 €. Enfants (de 4 à
11 ans), 1,50 € ; carnet de 10 entrées, 12 €. Gratuit pour les moins
de 4 ans. Renseignements auprès de la mairie, au 04.71.23.02.61 ou
à la piscine, au 04.71.23.02.49. ■

La poterie de l’Arcueil
ouvre ses portes aux enfants

MAGIE. Il s’agit toujours d’un grand moment lorsque les
apprentis potiers découvrent leurs créations après la cuisson.
« Pour passer l’été la tête
dans les étoiles et les
mains dans la noble ma­
tière », Isabelle Dupuy, ar­
tiste potière à Auliadet,
ouvre les portes de son
atelier, « la Poter ie de
l’Arcueil », aux enfants
âgés de 4 à 12 ans, dans le
cadre de stages thémati­
ques pour découvrir l’art
de la poterie.
Pour réaliser les objets
proposés, différentes tech­
niques de création seront
abordées ; modelage, pla­
ques, rajouts, reliefs, gra­
phismes, empreintes…
Les participants utilise­
ront de la terre habituelle
du Cantal (site de Grizols),
de la faïence blanche et
des terres colorées.
Au mois de juillet, les
séances du matin sont
proposées de 9 heures à
midi et celles de l’après­

midi s’étalent de 14 heures
à 17 heures.
Voici le programme des
derniers rendez­vous du
mois. Demain mardi, le
matin, « Faïence, objets
utilitaires » ; jeudi 26, le
matin, « Totem » ; vendre­
di 27, l’après­midi, « Ani­
maux grand for mat » ;
lundi 30, l’après­midi,
« Masques » ; mardi 31,
l’après­midi, « Faïence,
objets utilitaires ». ■

■ INFO PLUS
Pratique. Participation :
30 € ou 40 €, par stage,
suivant le stage choisi.
Cinq enfants maximum par
cession. Renseignements
et inscriptions au
04.71 .23.12.91 ou
06.30.50.53.39 ; courriel,
galipotiere@free.fr ; site
internet : raku-dupuy.com.

Vie locale

Des visiteurs bienvenus dans les fermes
Cet été, l’Office de tou­
risme du Pays de Massiac
organise des visites de fer­
me où de nombreux agri­
culteurs ouvrent leurs por­
tes aux touristes et aux
locaux.
Petits et grands ont déjà
été ravis de découvrir di­
verses exploitations, com­
me le verger d’Auzit, un
élevage de volailles à
Saint­Poncy, un élevage de
vaches et une production
de vin à Massiac, et une
exploitation de salers avec
fromagerie et cave à côté
de Ferrières­Saint­Mary.
Les visiteurs ont ainsi pu
apprécier la passion qui
anime les agriculteurs du
territoire et leur accueil
chaleureux ; vér itables
a m o u re u x d u p a y s d e
Massiac, ces derniers ont

GASTRONOMIE. Les visiteurs peuvent également se procurer
les produits qui font la richesse du pays de Massiac,
directement auprès des producteurs.
poursuivi leur visite par
une balade offrant de ma­
gnifiques points de vue
autour de la ferme.
Tout était réuni pour

s’amuser, découvrir et se
régaler… puisqu’une dé­
gustation de produits lo­
caux a été proposée à la
fin de chaque visite.

Plusieurs rendez­vous
sont encore au program­
me. A suivre, demain mar­
di, « Découverte du petit
monde des escargots, à la
Coquille de Massiac » : Ni­
cole Boulet accueillera les
visiteurs dans sa ferme hé­
licicole et les invitera à dé­
couvrir le petit monde des
escargots cachés sous
quelques planches dans
un parc électrifié. Départ
devant l’office, à 14 heu­
res, pour covoiturage jus­
qu’à l’exploitation.
Suivront ensuite tous les
jeudis et le dernier mardi
du mois d’août, une nou­
velle visite. Programme
détaillé disponible auprès
de l’Office de tourisme.
In s c r i p t i o n j u s q u’ à l a
veille de l’animation au
04.71.23.07.76 ; courriel :
massiac@wanadoo.fr ■

Le village de Laurie révèle ses charmes
L’Office de tourisme du
Pays de Massiac propose
cet été des visites guidées
de Massiac et des commu­
nes alentours.
Mercredi dernier, les par­
ticipants ont découvert, à
l’occasion du premier vo­
let des visites de la série
« Regarde nos villages ! »,
le charmant village de
Laurie, en bordure du Cé­
zallier et surplombant la
vallée de la Sianne.
Histoire du village et des
alentours, archéologie et
tumuli, patrimoine bâti
disparu et présent, et sur­
tout l’église du XIIe siècle
et son architecture uni­
que, avec sa statuaire ri­
che et sa vierge en majes­
té, dont le centenaire du
couronnement a été célé­

DÉCOUVERTE. Les participants sont tombés sous le charme
de Laurie pour cette première de « Regarde nos villages ! ».
bré cette année… les par­
ticipants n’ont pas man­
qué d’être surpris par les
trésors de ce petit village.
L’exposition organisée
par l’association Vallée de

la Sianne, à la salle com­
munale, a ensuite éclairé
le groupe sur l’histoire de
la vierge en majesté et sur
son couronnement.
Une initiation au croquis

a ensuite été proposée
afin de terminer l’après­
m i d i ; l’ é g l i s e, v u e e n
p l o n g é e, a é t é c h o i s i e
comme modèle.
Une expérience d’échan­
ges et de partages enri­
chissants, qui sera renou­
velée plusieurs fois cet été.
Prochains rendez­vous de
« Regarde nos villages ! » :
mercredi 8 août, avec la
découverte de La Chapel­
l e ­ L a u re n t ; m e rc re d i
22 août, escale à Saint­
Po n c y. Re n d e z ­ v o u s à
14 h 45 à l’Office de tou­
risme, place de la Gare,
pour un covoiturage jus­
qu’à la commune concer­
née. Renseignements et
inscription (souhaitée), au
04.71.23.07.76 ; courriel :
massiac@wanadoo.fr ■

Quarante années dans l’enseignement
Élèves, parents d’élèves,
a n c i e n s é l è v e s, c o l l è ­
gues… en présence de Mi­
chel Destannes, maire ;
Dominique Baduel, con­
seillé chargé de l’ensei­
gnement, sans oublier les
représentants d‘associa­
tions de la ville et de la
brigade de gendarmerie :
ils étaient nombreux à
rendre un hommage des
plus chaleureux à Dany
Gomont, à l’occasion de
son départ en retraite.
Dany Gomont a fait ses
débuts dans l’enseigne­
ment à Condat, en 1972.
Elle arrive à Massiac en
1974 comme institutrice à
l’école catholique Saint­
André où elle aura en
charge des élèves de cours
élémentaires et de cours
moyens. Elle s’occupera

DÉPART À LA RETRAITE. Émue, Dany Gomont a reçu les honneurs pour sa carrière exemplaire.
ensuite, en 1982, des élè­
v e s d e m a t e r n e l l e. E n
1999, Dany Gomont de­
vient directrice de l’école
pr imaire et maternelle
Saint­André jusqu’à ce
jour.

Elisabeth Lafarge, prési­
dente de l’OGEC et Gérard
Giron, directeur de l’ensei­
gnement catholique du
Cantal, ont retracé et salué
la carrière exemplaire de
Dany Gomont, précisant

qu’elle a toujours su être à
l’écoute de son équipe,
équipe avec laquelle elle a
notamment su mettre en
œuvre des projets remar­
quables.
C’est ensuite, avec
l’émotion que l’on imagi­
ne, que Dany Gomont a
reçu, cadeaux, bouquets
de fleurs, sans oublier les
nombreux dessins d’élèves
qui n’ont pas manqué de
venir l’embrasser… de très
beaux présents qui rappel­
leront sûrement à Dany
Gomont les meilleurs mo­
ments passés au sein de
cet établissement. La céré­
monie s’est achevée sous
les applaudissements,
nourris par tous ses collè­
gues, avant que toute l’as­
semblée se retrouve
autour d’un agréable pot
amical. ■

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

Pierrefortais-Caldaguès
■ SAINT-MARTIN-SOUS-VIGOUROUX

Le jardin médiéval livre ses secrets
Dans le cadre des anima­
tions estivales organisées
par l'Office de tourisme
du pays de Pierrefort, le
château de Lescure ac­
cueille les visiteurs pour la
découverte de son jardin
médiéval. Du VIIe au
XIIIe siècle, influencée par
les nombreux monastères,
l'Europe féodale dévelop­
pe cette forme de jardins,
d'où une richesse végétale
et architecturale remar­
quable.
Tout au long de la visite,
Michel Couillaud explique
les plantes et les jardins
du Moyen Age européen
et répond à des questions
inattendues : « Pourquoi
les Italiens mangent des
lentilles au 1er janvier ? »,
« Comment pouvait­on as­

VISITE. Le public se montre très intéressé par le jardin médiéval de Lescure et les histoires qu’il abrite.
souplir les draps en chan­
vre ? », « Quelle plante uti­
liser pour un filtre
d'amour ? » ou encore

« Comment les Anglais ont
gardé le nom français de
l'oseille ? », etc.
La visite d'un jardin mé­

diéval est un voyage à tra­
vers les âges. Elle fait dé­
c o u v r i r a u h a s a rd d e s
plessis qui le composent,
les apports de divers pays
et continents, les prati­
ques culinaires et médici­
nales, les habitudes vesti­
mentaires, les inspirations
artistiques, légendes et ri­
tuels magiques propres à
chaque civilisation. Toutes
ces questions commen­
tées par Michel Couillaud
trouvent une réponse
auprès d'un public tou­
jours passionné et intéres­
sé.
Les visites du jardin mé­
diéval ont lieu tous les
mardis en juillet et août,
au château de Lescure.
Renseignements au
04.71.23.38.04. ■

Les écoliers présentent leurs travaux
Pour la dernière journée
de classe, les enfants se
sont retrouvés pour le re­
pas de fin d'année au res­
taurant avant de préparer
une exposition de leur tra­
vail.
Riches de toutes les con­
naissances culturelles,
sportives, voyage et sorties
qu'ils ont effectué au
cours de l'année scolaire
écoulée, les élèves de ma­
ternelle et primaire ont in­
vité leurs parents et amis
pour une présentation de
tous les travaux réalisés,
trouvailles, dessins et
constructions illustrant
ainsi les nombreuses jour­
nées de classe.
On pouvait y voir des
couronnes de rois, des
oiseaux de la forêt, les li­
vres, le blason de la com­

21

Vie locale
■ CHAUDES-AIGUES
Une initiation aux arts africains

EXPOSITION. De beaux livres sont notamment à découvrir.
Jusqu’au 30 juillet inclus,
la médiathèque propose
dans ses locaux « Une ap­
proche des arts africains ».
L’art africain a traversé des
siècles d’histoire et de ci­
vilisation. À la fois ef­
frayant et fascinant, il ne
laisse personne indiffé­
rent.
Le visiteur pourra appré­
cier dans toute sa splen­
deur, sa variété et sa puis­
sance expressive l’art d’un
continent qui abrite plus
de nations et de cultures
que tous les autres. Et le
grand public obtiendra
quelques clés de compré­
hension pour aborder les
principaux thèmes de l’art

africain et au­delà du dé­
bat un autre regard moins
subjectif, voire plus uni­
versel.
« Une approche des arts
africains », exposition réa­
lisée et présentée par la
médiathèque départemen­
tale du Cantal, est une ins­
tallation en dix tableaux
didactiques avec à dispo­
sition, pour consulter sur
place ou en prêt, une qua­
rantaine de beaux livres.
Une douzaine d’objets et
statuettes plus ou moins
importants complètent
cette présentation.
A découvrir aux horaires
d’ouverture de la média­
thèque municipale
(tél. 04.71.23.55.85). ■

CONFÉRENCE. Le Musée de la Résistance d’Anterrieux propose mercredi 25 juillet, à 20 h 30, salle Beauredon, une conférence sur les
années 1940-1944 à Chaudes-Aigues, la résistance en Caldagués, par
Jean Favier. Petites histoires locales dans la grande histoire. Entrée
libre. ■
EXPOSITION. Les enfants ont détaillé aux parents les diverses réalisations de l’année.
mune en papier crépon et
tout un tas de réalisations
diverses. Ils ont offert à
leurs visiteurs une rétros­

pective d'une année sco­
laire bien remplie.
L'après­midi, tenue dans
une bonne ambiance, s'est

conclue par un petit goû­
ter. Une bonne manière
pour les écoliers de dire
« l'école est finie ! » ■

■ ESPINASSE
Le Souffle du Par commence bien l’été

■ BREZONS

A l’affût des chamois et des mouflons
Cela fait maintenant plus
de 30 ans que le Groupe­
ment d’intérêt cynégéti­
que (GIC) des Monts du
Cantal et la Fédération des
chasseurs donnent ren­
dez­vous à tous, chasseurs
ou pas, chaque année la
der nière quinzaine de
juin, pour recenser les
chamois et les mouflons
dans les montagnes canta­
liennes.
Ces opérations de comp­
tage nécessitent la présen­
ce de beaucoup de béné­
voles et ont pour objectif
premier d’établir un suivi
annuel de ces deux grands
ongulés de montagne,
dans le souci de proposer
à l’administration un plan
de chasse en adéquation
avec la réalité du terrain.
Ces comptages sont aus­
si l’occasion pour le GIC
de faire connaître ou dé­

APPLAUDISSEMENTS. Un public était tout acquis au talent des
chanteurs de la chorale caldaguès.

COMPTAGE. Chamois et mouflons ont été recensés pendant dix jours.
couvrir ces deux espèces
qui rappelons­le, n’ont pas
toujours été présentes
dans le Cantal et qui sont
issues de la volonté de la
fédération, courant des
années 50 pour le mou­
flon et fin des années 70
pour le chamois, d’intro­
duire des espèces qui, de­
puis, en sont devenues les
ambassadrices. Ce fut aus­

si le cas pour la marmotte,
introduite dans le milieu
des années 80, également
par la fédération départe­
mentale.
Les comptages ont per­
mis, durant dix jours, à la
soixantaine de bénévoles
qui se sont relayés chaque
matin dès 5 h 30, de
comptabiliser 536 chamois
et 513 mouflons. Le comp­

tage s’est clôturé sur le
massif du Plomb du Can­
tal où les par ticipants
s’étaient donnés rendez­
vous afin de restituer les
résultats au service tech­
nique de la fédération en
charge du suivi de l’espèce
et partager un repas où, à
n’en pas douter, toutes les
conversations ont tourné
sur le thème du chamois
et du mouflon. ■

Accueilli par « les amis
de l’église » du bourg et
par Jean Vincent, le pre­
mier magistrat, qui rappe­
lait dans son propos d’ac­
cueil : « Ce concert était
prévu depuis longtemps,
nous l’avions programmé
avec Gabriel Franc, élu
comme moi et ami parti
trop tôt ».
La chorale caldaguès le
Souffle du Par a lancé l’été
avec un concert au réper­
toire renouvelé quasiment
dans sa totalité. Les
50 choristes appliqués ont
eu à cœur de montrer leur
maîtrise sous la direction

du chef de chœur Cathy
Mery.
L’assemblée, une église
quasiment pleine, ne pou­
vait se soustraire au sou­
venir de celui qui présida
cet ensemble. La presta­
tion devenait un homma­
ge rendu à cet homme à la
cordialité reconnue.
Un tour de chant en for­
me de tour du monde
pour une belle soirée.
Avec notamment les notes
ou les mots de Jean Ferrat,
d’Edith Piaf, de Charles
Aznavour, de Verdi, du ne­
g ro s p i r i t u a l , d e s a i r s
mexicain, zoulou, armé­
nien... ■

Cantal

22

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Avis d’obsèques
SAINT-JACQUES-DES-BLATS

AVIS D’OBSÈQUES

Consultation de ces avis de décès
Dépôt de condoléances
Partage de mémoriaux
sur

www.dansnoscoeurs.fr
AURILLAC

M. Jean CHANTAL, son époux ;
Patrick MORIN,
Francine MORIN,
Jean-Marc CHANTAL et Pascale,
ses enfants ;
Pascal et Aline TARDY,
Mandy CHANTAL,
Caroline et Mikaël RATSARAEFADAHY,
Johana CHANTAL,
Elisabeth TARDY,
Philippe CHANTAL,
ses petits-enfants ;
Marie-Noëlle CHANTAL ;
Ses arrière-petits-enfants ;
Parents et amis
ont la douleur de vous faire part du décès de

Madame Jacqueline CHANTAL
survenu à l’âge de 86 ans.
Ses obsèques seront célébrées le mardi
24 juillet 2012, à 10 h 30, en l’église de SaintJacques-des-Blats.


La FNACA Aurillac-Arpajon
vous fait part du décès de

Monsieur Barthélémy POUDEROUX
et vous prie d’assister à ses obsèques qui auront lieu aujourd’hui lundi 23 juillet, à
14 h 30, en l’église d’Ytrac.
342784

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

LA CHAPELLE-LAURENT — MASSIAC
Ginette et Roger FABRE,
Christian et Bernadette CROZATIER,
ses enfants ;
Frédéric et Isabelle,
Sylvie,
Sébastien et Sarah,
ses petits-enfants ;
Marthe COSTE et Georgette GIBLES, ses sœurs ;
Ses beaux-frères ;
Ses neveux, nièces, cousins, cousines
Et toute la famille
ont la douleur de vous faire part du décès de

Madame Cécile CROZATIER
née COSTE

Les obsèques auront lieu le lundi 23 juillet
2012, à 15 heures, en l’église de La ChapelleLaurent.
Condoléances sur registre.


Ses enfants remercient particulièrement
Maguy, son infirmière, son médecin traitant,
Marie-Christine, Corinne et Annick pour leur
dévouement et leur gentillesse.
La famille remercie par avance toutes celles
et tous ceux qui prendront part à sa peine.
PF Mathieu, Massiac.
342708

La famille remercie toutes les personnes qui
s’associeront à sa peine.
PF Cassagne, Aurillac-Marcolès.
342736

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

RIOM-ÈS-MONTAGNES — CHEYLADE
Louise MERCIER et Madeleine DUSSAILLANT,
ses sœurs ;
Mme Marie MARONNE, sa belle-sœur ;
Ses neveux et nièces
ont la douleur de vous faire part du décès de

Jean MARONNE
à l’âge de 90 ans, à la maison de retraite de
Riom-ès-Montagnes.
Ses obsèques religieuses seront célébrées
lundi 23 juillet 2012, à 14 h 30, en l’église de
Riom-ès-Montagnes, suivies de l’inhumation
au cimetière de Cheylade.
PF Lezer, Riom-ès-Montagnes.
342740

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

SÉGUR-LES-VILLAS
Les présidents
Et les membres
de toutes les associations
de Ségur-les-Villas
ont la douleur de vous faire part du décès de
leur ami

Eric PARROT
dit «Moineau»

survenu à l’âge de 41 ans, et vous prient d’assister à ses obsèques lundi 23 juillet, à
10 h 30, en l’église de Ségur-les-Villas.
342754

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

CARNET
SERVICES OBSÈQUES
AVIS D’OBSÈQUES

Pour transmettre vos avis d’obsèques et
de remerciements, du lundi au vendredi,
de 9 heures à 20 heures. Week-end et
jours fériés, de 18 heures à 20 heures au
0.825.31.10.10

POMPES FUNÈBRES
l POMPES FUNÈBRES SALAVERT
Funérarium 13, rue Caylus – Marbrerie
7 jours/7 – 24 h/24
36, avenue de la République
Aurillac – Laroquebrou
Tél. 04.71.48.44.11

l POMPES FUNÈBRES CASSAGNE
FUNÉRARIUM - Route de Toulouse
MARBRERIE - 7 jours/7 - 24 heures/24
AURILLAC - MARCOLÈS
Tél. 04.71.46.92.20
l POMPES FUNÈBRES GÉNÉRALES

MARBRERIE

7 jours/7 - 24 h/24 - AURILLAC
3, rue de l’Hôtel-de-Ville - 04.71.48.58.13
13, bd du Pont-Rouge - 04.71.43.20.17
Funérarium Aurillac :
11, bd du Pont-Rouge - AURILLAC

l POMPES FUNÈBRES

PATRICE DELACOURT

7 jours/7 - 24 h/24 - Tél. 04.71.78.02.51
Entretien de tombes
Contrat services obsèques
RIOM-ÈS-MONTAGNES-CONDAT-ALLANCHE

l POMPES FUNÈBRES MALLET
7 jours/7 - 24 h/24 - Transport de corps
avant et après mise en bière
Accès à tous les funérariums
PLEAUX - Tél. 04.71.40.44.48
l POMPES FUNÈBRES PAN-LOPEZ
2, rue de la République - MAURIAC
Tél. 04.71.68.08.64
7 jours/7 - 24 h/24 - Transport de corps
Chambres funéraires - Marbrerie
l POMPES FUNÈBRES LEZER
7 jours/7 - 24 h/24
Contrat obsèques - Funérarium
Riom-ès-Montagne - Tél. 04.71.78.00.22

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

TAUVES — MAURIAC
André et Pierrette MONTEIL, ses parents ;
Romain et Aubin, ses fils ;
Marylène et Jean-Luc BLANCHET,
Anne-Marie et Marcel ROUX,
Chrystèle et Jacques MARION,
Stéphane MONTEIL,
David MONTEIL,
ses sœurs, frères et beaux-frères ;
Ses neveux et nièces ;
Toute la famille ;
Ses amis
ont la douleur de vous faire part du décès de

Laurent MONTEIL

YTRAC
Silva POLTNICKY, sa compagne ;
Camille, sa fille ;
Jacqueline ASTORG, sa maman ;
Alain ZUCCHET, son beau-père ;
Chrystelle, sa sœur ;
Jean-Sébastien FEL, son beau-frère ;
Mattéo et Alexia, ses neveux ;
Gabrielle CLAVEYROLLES, sa grand-mère ;
Les familles GEOFFROY ;
Parents et amis
ont la douleur de vous faire part du décès de

Richard ASTORG

«Grosse cuisse»
e

survenu dans sa 48 année.
Les obsèques auront lieu mardi 24 juillet
2012, à 16 heures, en l’église de Tauves.
Pas de condoléances.


La famille tient à remercier les services de
réanimation adulte, médecine digestive et
maxillo du CHU Estaing, le service de réanimation polyvalente et les urgences du centre
hospitalier Henri-Mondor d’Aurillac, les urgences et l’UHCD de l’hôpital de Mauriac, les pompiers de Mauriac, le service de médecine de
l’hôpital du Mont-Dore et un merci tout particulier à Séverine et Etienne.
342782

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

survenu à l’âge de 47 ans.
Les obsèques civiles auront lieu mardi
24 juillet 2012, à 14 h 30, au cimetière neuf
du Bex d’Ytrac.
Richard repose au complexe funéraire
Cassagne, route de Toulouse, à Aurillac.
Une pensée pour

GEORGES
son papa.


La famille remercie toutes les personnes qui
s’associeront à sa peine.
PF Cassagne, Aurillac-Marcolès.
342776

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

MONUMENTS
FUNÉRAIRES
l GROSBOIS PATRICK

Entretien de sépultures et monuments funéraires
3, rue Max-Jacob, Aurillac
tél. 04.71.43.36.58 ; 06.25.66.60.51

l AUSSET-LAFAGE MARBRERIE-PF
7 JOURS/7
15250 JUSSAC - Tél. 04.71.46.64.27
l ETS LAFON MARBRIER
FABRICATION MONUMENTS - CAVEAUX
LEUCAMP - Tél. 04.71.47.81.01
MAGASIN - Articles funéraires
Nouvelle adresse : 11, bd du Vialenc
AURILLAC - Tél. 04.71.43.14.66
l DALMON MARBRERIE
TOUS TRAVAUX FUNÉRAIRES
CAVEAUX - ENTOURAGES
ENTRETIEN DE TOMBES
Rond-Point du cimetière
AURILLAC - Tél. 04.71.48.26.49
Pour paraître dans cette rubrique publicitaire,
téléphonez au 04.71.63.81.00

15

SAINT-FLOUR — PAULHAC
Bernard PASCAL et Josiane,
Pierre PASCAL et Laëtitia,
Mme Josette DALLE,
Mme Pierrette DELFAU,
ses sœurs ;
Mme Suzanne PASCAL,
Mme Josiane PASCAL,
Mme Josette PASCAL,
ses belles-sœurs ;
Ses neveux et nièces,
Ainsi que toute la famille
ont la douleur de vous faire part du décès,
survenu à l’âge de 92 ans, de

Monsieur Gilbert PASCAL
Ses obsèques seront célébrées lundi 23 juillet 2012, à 14 h 30, en la cathédrale SaintPierre de Saint-Flour, suivies de son inhumation au cimetière de Paulhac.
L’offrande servira de condoléances.
M. PASCAL repose au funérarium Pascal et
Fils, ZI de Montplain, à Saint-Flour.
Cet avis tient lieu de faire-part.
Une pensée est demandée pour son épouse

MARIA
décédée en 2007.


La famille remercie son médecin traitant, le
SSIAD, l’ADMR, l’ensemble du personnel des
centres hospitaliers de Saint-Flour et de Murat, ainsi que toutes les personnes qui prendront part à sa peine.
PF Pascal et Fils, Saint-Flour.
342656

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

SOURSAC — ABREST (Allier)
CHAVIGNAC — YDES
Mme FUMEL Henriette et René,
M. et Mme FUMEL Christian,
Mme BROSSARD Jeanine et Jacques,
Mme et M. AYGUESPARSES Gilbert,
M. et Mme FUMEL Michel,
M. et Mme FUMEL Daniel,
ses enfants ;
Ses petits-enfants ;
Ses arrière-petits-enfants ;
Mme GALTIER, sa belle-sœur ;
Ses neveux et nièces,
Ainsi que toute la famille et ses amis
ont la douleur de vous faire part du décès de

Madame
Sophie-Emilie FUMEL
née GALTIER

survenu dans sa 90e année.
Les obsèques seront célébrées le mercredi
25 juillet, à 11 heures, en l’église de Soursac.
Mme FUMEL repose à la chambre funéraire,
6, rue Longchamp, à Mauriac.
Condoléances sur registre.
Le présent avis tient lieu de faire-part.
Une pensée pour son époux

HENRI
décédé en 1994.


La famille remercie les docteurs et le personnel de l’EHPAD de Neuvic, son médecin
traitant, ainsi que Marie, Marie-Christine et
Marie-Laure pour leur gentillesse et leur dévouement.
PF Troquier-Gramont, Mauriac-Ally-Pléaux.
342805

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

AVIS D’OBSÈQUES

Pour transmettre
vos avis d’obsèques
et de remerciements

Du lundi au vendredi, de 9 heures à 20 heures
Week-end et jours fériés, de 18 heures à 20 heures

Un seul et unique numéro
de téléphone :

0 825 31 10 10
(0,15 € TTC la minute)

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

23

Avis d’obsèques / Annonces classées
Critères de sélection. — Selon les critères énoncés dans le règlement
de la consultation.

TAUSSAC
Jean-François et Sandrine,
son fils et sa belle-fille ;
Anthony et Florian, ses petits-enfants ;
Françoise GUIRBAL,
Georgette HIBERT,
ses belles-sœurs ;
Les familles DEBONNAIRE, GUIRBAL, VEYRES,
RIOLS, PRADAL,
ses cousins et cousines,
Et toute la parenté
ont la douleur de vous faire part du décès de

Madame Anna VALLAT
née GUIRBAL

survenu à l’âge de 96 ans.
Ses obsèques seront célébrées mardi
24 juillet, à 14 h 30, en l’église de Taussac.


er

Date limite de remise des offres. — Avant le 1 août 2012, à 12 heures.
Renseignements divers :





Langue française.
Paiement à cinquante jours.
Fonds propres et subventions.
Prix fermes et actualisables.

Délai de validité des offres. — Quatre-vingt-dix (90) jours.
Variantes autorisées. Options
Modalités d’obtention des dossiers. — Gratuit par téléchargement sur
site de dématérialisation : https://www.achatpublic.com
Modalités énoncées au règlement de la consultation.

Modalités essentielles de financement et de paiement et/ou références aux textes qui les réglementent :

AVIS D’APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
MARCHÉ DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

2. Objet du marché. — Restauration scolaire : préparation des repas
pour les élèves de l’école primaire publique de Riom-ès-Montagnes.
3. Caractéristiques principales :

Mme Raymonde CHANUT, son épouse,
Ainsi que toute la famille
ont la douleur de vous faire part du décès de

Monsieur René CHANUT
survenu à l’âge de 83 ans.
Les obsèques religieuses, suivies de la crémation, se sont déroulées dans l’intimité.
L’urne cinéraire a été inhumée au cimetière
d’Ydes.
Condoléances sur www.avis-de-deces.net


La famille remercie toutes les personnes qui
prendront part à sa peine.
Dabrigeon « Funéris », Beaumont.
342788

avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

ANNONCES
OFFICIELLES

Retrouvez nos annonces
et notre plateforme de dématérialisation

www.centreofficielles.com
Membre du réseau

Renseignements au 04.73.17.30.68
Par arrêté de M. le Préfet, notre journal est habilité
à la publication des annonces légales et judiciaires
sur l’ensemble de notre département

MARCHÉS PUBLICS ET PRIVÉS
CENTRE HOSPITALIER
15000 Aurillac

AVIS D’APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
Identification de l’organisme qui passe le marché. — M. Jean-François
VINET, directeur, CENTRE HOSPITALIER HENRI-MONDOR, 50, avenue de la
République, BP 229, 15002 Aurillac Cédex, tél 04.71.46.56.56.
Objet du marché. — Travaux amélioration de l’institut de formation
soins infirmiers.
Durée du marché. — Trois (3) mois (compris congés annuels).
Nombre et consistance des lots :






1. Pouvoir adjudicateur. — COMMUNE DE RIOM-ÈS-MONTAGNES
(Cantal), mairie, place Charles-de-Gaulle, BP 41, 15400 Riom-ès-Montagnes.

Lot nº 1 : menuiseries extérieures.
Lot nº 2 : menuiseries intérieures, faux plafonds.
Lot nº 3 : revêtements de sols collés.
Lot nº 4 : peinture, tentures.
Lot nº 5 : électricité, VMC.

Procédure de passation. — Procédure adaptée article 28 du code des
marchés publics.
Modalités d’attribution. — Selon les critères énoncés dans le règlement de la consultation.

Définition de la prestation. — Préparation d’une moyenne journalière
de 100 repas pour des enfants âgés de 3 à 12 ans (maternelle au CM2),
quatre (4) jours par semaine (lundi, mardi, jeudi et vendredi) pendant la
période scolaire.
Le prestataire devra concilier la fourniture de repas de qualité, équilibrés, variés et attrayants avec recours à un maximum de produits frais
ainsi qu’à l’équilibre et l’apprentissage diététique.
Pour ce faire, le déjeuner sera composé de :






— Origine du financement : budget communal et subventions.
— Une avance sera accordée au titulaire selon les conditions fixées
dans le cahier des charges.
— Les prix seront fermes et actualisables.
— Les comptes seront réglés mensuellement sous la forme d’acomptes et d’un solde.
— Le délai global de paiement dans ce délai fait courir de plein droit
des intérêts moratoires.
— Le taux des intérêts moratoires est celui de l’intérêt légal en vigueur
à la date à laquelle les intérêts moratoires ont commencé à courir, augmenté de deux points.
Forme juridique que devra revêtir le groupement d’opérateurs économiques attributaire du marché. — Attribution en marchés séparés. Les
soumissionnaires peuvent présenter une offre, soit en qualité de candidats
individuels, soit en qualité de membres d’un ou plusieurs groupements.
Ils ne peuvent pas cumuler les deux qualités. Le marché ne pourra être
attribué à un groupement que sous la forme de groupement solidaire.
Conditions de participation :
Pièces relatives à la candidature. — Les documents et renseignements
qui rendent recevables les candidatures en application des articles 43 et
44 du code des marchés publics (CMP), à cet effet le candidat pourra
utiliser les formulaires DC1 et DC2 téléchargeables sur le site : mi
nefi.gouv.fr
Justifications fixées dans le règlement de la consultation :

Une entrée froide ou chaude.
Un plat principal.
Une garniture.
Un dessert.
Pain et condiment à discrétion.

Modalités de service. — Les repas préparés par le prestataire seront
consommés dans le restaurant du groupe scolaire Georges-Pompidou.
5. Etendue de la consultation. — La présente procédure adaptée
ouverte est soumise aux dispositions de l’article 30 du code des marchés
publics.
Pas de décomposition en tranches ou lots.
4. Type de procédure. — Marché passé selon la procédure adaptée.
5. Délai d’exécution. — Trois (3) ans.
6. Conditions de participation. — Candidatures recevables conformément aux articles 43 et 44 du code des marchés publics, accompagnées
des pièces demandées conformément à l’article 45 du code des marchés
publics et de l’arrêté du 26 février 2004, spécifiées à l’article 4 du règlement de la consultation.

12. Date d’envoi du présent avis à la publication. — Le 18 juillet 2012.

134898

COMMUNE DE RIOM-ÈS-MONTAGNES

AVIS D’APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
RÉNOVATION DES 11 GÎTES DU SEDOUR
15400 RIOM-ÈS-MONTAGNES
MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX PASSÉ SELON LA PROCÉDURE
ADAPTÉE DE L’ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHÉS PUBLICS
Pouvoir adjudicateur :
Nom et adresse officiels de l’organisme qui passe le marché. —
COMMUNE DE RIOM-ÈS-MONTAGNES, mairie, place Charles-de-Gaulle,
15400 Riom-ès-Montagnes, tél. 04.71.78.04.82, fax 04.71.78.00.87.
E-mail : mairie-riom-es-montagnes@wanadoo.fr
Personne responsable du marché. — M. Guy DELTEIL, maire de la
commune de Riom-ès-Montagnes.
Objet du marché. — Rénovation des 11 gîtes du Sedour.
Type de marché de travaux. — Exécution.
Lieu d’exécution. — Gîtes du Sedour, route de Condat, 15400 Riomès-Montagnes.
Date prévisionnelle du début du chantier. — A titre indicatif, les
travaux commenceront le 1er octobre 2012 et se termineront le 30 avril
2013.

Mode de passation du marché. — Procédure adaptée (article 27-IIIe du
code des marchés publics).
Désignation des lots :











Lot nº 1 : maçonnerie.
Lot nº 2 : serrurerie.
Lot nº 3 : menuiserie extérieure.
Lot nº 4 : menuiserie intérieure.
Lot nº 5 : plâtrerie, peinture.
Lot nº 6 : carrelage.
Lot nº 7 : sols souples.
Lot nº 8 : plomberie, sanitaire.
Lot nº 9 : chauffage thermodynamique.
Lot nº 10 : électricité, courants faibles.

Critères de sélection des candidatures :
— Valeur technique de l’offre : 20 %.
— Délai d’exécution : 20 %.
— Prix : 60 %.
Justification à produire. — Celles fixées dans le règlement de la consultation.
Délai d’exécution. — Six (6) mois.
Date prévisionnelle de début des travaux. — Le 8 octobre 2012.
Les offres pourront être adressées à la Communauté de communes du
Pays de Massiac, 47, rue Jean-Lépine, 15500 Massiac, tél. 04.71.23.07.11,
fax 04.71.23.19.80, par pli recommandé avec avis de réception postal ou
remise contre récépissé à la Communauté de communes du Pays de
Massiac.
Date de validité des offres. — Quatre-vingt-dix (90) jours.
Modalité d’obtention des dossiers de candidatures. — Le dossier de
consultation sera à retirer auprès de : CANTAL REPRO, au 04.71.48.11.56,
contre paiement des frais de reprographie.

Date d’envoi du présent avis à la publication. — Jeudi 19 juillet 2012.

— La capacité du candidat à réaliser les travaux au vu des documents
explicatifs mentionnés ci-dessus : 40.
— Le prix des prestations : 60.

Renseignements technique. — SARL d’architecture BADA, bureau d’architecture et design Auvergne, place du Vallat, 43450 Blesle,
tél. 09.52.37.64.22, info@ba-da.eu
Le président : Jacques COUVRET.

135869

MARCHÉS INFÉRIEURS À 90.000 €

Date limite de réception des offres. — Mercredi 22 août 2012, à
12 heures.
Délai minimum de validité des offres. — Quatre-vingt-dix (90) jours,
à compter de la date limite de réception des offres.

Les offres pourront également être renvoyées sur la plate-forme de
dématérialisation : www.achatpublic.com

11. Modalités d’obtention des dossiers de consultation et renseignements. — Mairie, place Charles-de-Gaulle, BP 41, 15400 Riom-ès-Montagnes, tél. 04.71.78.04.82, fax 04.71.78.00.87,
e-mail : mairie-riom-es-montagnes@wanadoo.fr
Plate-forme : www.achatpublic.com

Objet du marché. — Aménagement de la Maison de l’Enfance et de la
Jeunesse (réhabilitation).

Critères d’attribution. — Offre économiquement la plus avantageuse
appréciée en fonction des critères énoncés ci-dessous avec leur pondération :

— Prix : 60 %.
— Valeur technique : 40 %.

10. Procédure. — Appel d’offres ouvert.

Maître d’ouvrage. — COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE MASSIAC.

Date limite de réception des offres. — Le jeudi 6 septembre 2012, à
11 heures.

7. Critères d’attribution :

9. Délai de validité des offres. — Quatre-vingt-dix (90) jours à compter de la date limite de remise des offres.

PROCÉDURE ADAPTÉE

— Situation juridique.
— Capacités économiques, financière et technique, références requises, engagement sur les délais.
— Le candidat peut justifier de ses capacités professionnelles, techniques et financières par tous les moyens.

Adresse où les offres doivent être transmises. — Les offres sous forme
papier devront être adressées, sous pli recommandé avec accusé de réception ou contre récépissé, à M. le Maire de Riom-ès-Montagnes, BP 41,
place Charles-de-Gaulle, 15400 Riom-ès-Montagnes.

8. Date limite et lieu de remise des offres. — Vendredi 17 août 2012,
à 12 heures, en mairie de 15400 Riom-ès-Montagnes.

AVIS D’APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE

Mode de dévolution. — Les travaux sont répartis en 10 lots.

Date d’envoi de l’avis à l’organisme de publication. — Le 19 juillet
2012.

342746

AVIS DE DÉCÈS
SAINT-GENÈS-CHAMPANELLE (Berzet)
YDES — MADIC

Conditions relatives au marché :
Cautionnement et garantie exigés. — Retenue de garantie de 5%
pouvant être remplacée par une garantie à la première demande de
paiement ou par une caution personnelle et solidaire.

135865

AVIS DE DÉCÈS

Acceptation des variantes. — Non.

Renseignements. — CH Aurillac, services techniques, auprès
de M. FAURIOL, tél. 04.71.46.47.33, fax 04.71.46.56.07.
Adresse Internet : https://www.achatpublic.com/sdm/ent/gen/ent_
detail.do?PCSLID=CSL_2012_NwsfVgkHQ5&v=1&selected=

La famille remercie par avance toutes les
personnes qui prendront part à sa peine et
tout particulièrement son médecin traitant,
ainsi que le personnel de la résidence du parc
de La Corette, de Mur-de-Darrez, pour leur
gentillesse et leur dévouement.
avis et condoléances sur www.dansnoscoeurs.fr

Décomposition en tranches et en lots. — Les marchés comporteront
un seul lot.
— Lot nº 1 : démolitions, gros œuvre.
— Lot nº 2 : couverture.
— Lot nº 3 : menuiseries extérieures alu.
— Lot nº 4 : charpente, menuiseries intérieures.
— Lot nº 5 : plâtrerie, isolation.
— Lot nº 6 : peinture.
— Lot nº 7 : carrelage, faïence.
— Lot nº 8 : revêtement de sol.
— Lot nº 9 : plomberie, sanitaires.
— Lot nº 10 : électricité, chauffage.
— Lot nº 11 : serrurerie.
— Lot nº 12 : aménagements extérieurs.

15

AVIS D’APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE

Renseignements complémentaires :
Autres informations. — Les candidatures et les offres seront entièrement rédigées en langue française ainsi que les documents de présentation associés.
Unité monétaire utilisée. — L’euro.
Conditions d’obtention du cahier des charges et des documents complémentaires :
Adresses à laquelle les documents peuvent être obtenus :
— Support papier à retirer : mairie, place Charles-de-Gaulle, BP 41,
15400 Riom-ès-Montagnes, tél. 04.71.78.04.82, fax 04.71.78.00.87.
E-mail : mairie-riom-es-montagnes@wanadoo.fr
— Sur support électronique dématérialisé : Le dossier est téléchargeable sur la plate-forme de dématérialisation : www.achatpublic.com sous
la référence publique : « Commune de Riom-ès-Montagnes : projet de
rénovation des 11 gîtes du Sedour ».
Procédures de recours :
Instance chargée des procédures de recours et auprès de laquelle des
renseignements peuvent être obtenus concernant l’introduction des recours. — Tribunal Administratif de Clermont-Ferrand, commune de Riomès-Montagnes, rénovation des 11 gîtes du Sedour, 15400 Riom-ès-Montagnes, 6, cours Sablon, 63000 Clermont-Ferrand, tél. 04.73.14.61.00.
Précisions concernant le(s) délai(s) d’introduction des recours :
— Référé contractuel : avant la conclusion du marché (article L. 551-1
du code de justice administrative).
— Recours pour excès de pouvoir dans un délai de deux mois à compter de la notification de la décision de rejet (articles R. 421-I à R. 412-3 du
code de justice administrative).
— Recours de plein contentieux dans un délai de deux (2) mois à
compter de l’accomplissement des mesures de publicité concernant l’attribution du marché.
Adresses où l’on peut obtenir des renseignements :
— D’ordre administratif : mairie, place Charles-de-Gaulle, BP 41,
15400 Riom-ès-Montagnes, tél. 04.71.78.04.82, fax 04.71.78.00.87.
E-mail : mairie-riom-es-montagnes@wanadoo.fr
— D’ordre technique : AGENCE LIGNE DROITE A, 9, avenue de la République, 15400 Riom-es-Montagnes, tél. 09.81.24.19.38,
fax 09.81.40.24.31. E-mail : lignedroite@bbox.fr

PROCÉDURE ADAPTÉE
1. Personne publique, collectivité. — CONSEIL GÉNÉRAL DU CANTAL,
M. le Président du Conseil général, direction des déplacements et des
infrastructure, agence de Saint-Flour, village d’entreprises, ZI Le RozierCoren, 15100 Saint-Flour, tél. 07.71.60.69.90, fax 04.71.60.69.91.
2. Caractéristiques du marché :
Objet du marché. — RD 250 :
— Mur moulin des Fabres.
— Stabilisation d’un talus de remblais par enrochement.
Consistance des prestations :







Déblais : 260 m3.
Enrochements 700/1000 et 100/600 : 140 m3.
Maçonnerie en pierres : 15 m3.
Matériaux drainant 20/200 : 75 t.
Remblais en matériaux rocheux du site : 30 m3.
Banquette de sécurité : 20 m.

Mode de passation choisi. — Marché passé en procédure adaptée, en
application de l’article 28 du code des marchés publics.
Justifications à produire (articles 45 et 46 du code des marchés publics) :
— Déclaration et attestations fiscales et sociales.
— Renseignements pour évaluer les capacités professionnelles, techniques et financières.
Date et heure limites de remise des offres. — Le 13 août 2012, à
17 h 30, à l’adresse susvisée.
Dossier de consultation des entreprises. — Les candidats pourront se
procurer gratuitement le dossier de consultation des entreprises, en
s’adressant à : la direction des déplacements et des infrastructures,
agence de Saint-Flour, village d’entreprises, ZI Le Rozier-Coren,
15100 Saint-Flour.
Date d’envoi du présent avis à la publication. — Le 18 juillet 2012.

134848

135071

Caractéristiques principales :

Cantal

24

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

VENTES AUX ENCHÈRES
DES COMMISSAIRES-PRISEURS
ET SOCIÉTÉS DE VENTE VOLONTAIRE

Annonces classées

VASSY & JALENQUES



SVV N° 2002-111 & SCP Judiciaire

19, rue des Salins
63000 Clermont-Fd

Site Internet :
interencheres.com

Tél. 04.73.93.24.24
Fax 04.73.35.54.34

Mardi 24 juillet 2012, à 14 h 30

26, rue de la Roseraie, ZA de l’Artière, 63540 Romagnat

VÉHICULES et MATÉRIEL

Jusqu’au 30 septembre 2012




dont utilitaires, Mitsubishi Intercooler benne, chariot élévateur et gerbeur, échafaudages, bon outillage

Sur désignation :
2 Chrysler Voyager et 1 Mercedes 250 D pour pièces (1992, 1996, 2002).
4 bacs lavage toilette galva, 2 palettes poteaux bois, PVC, vannes et
200 matelas (en un lot). Centrale frigorifique Coppeland. Lot de cadres
et palettes. 2 chalets Gitotel de 2010 dont un de 35 m2 tout équipé et
démontable (renseignement à l’étude).

Exposition publique : de 10 h à 12 h et à 14 h.

Liste et photos sur www.interencheres.com/63002

Mercredi 25 juillet 2012, à 11 h 30

Suite LJ Transports Miolane, avenue du Pariou, 63360 Gerzat

CAMIONS PORTE-VOITURES

1 ACHETTÉEE!
1 OFFER
OTO
ANNONCE PH

dont Renault 450 Premium (09), avec remorque porte-voitures Lohr (09),
420 DCI Premium (05), 260 Premium (00)
Exposition publique : de 10 h à 11 h 30
Liste et photos sur www.interencheres.com/63002



Jeudi 26 juillet 2012, à 14 heures

OBJETS D’ART, TABLEAUX ANCIENS
MEUBLES
A 17 heures : BIJOUX ET PIÈCES D’OR

136303

A l’Hôtel des Ventes, 19, rue des Salins, 63000 Clermont-Ferrand

Expositions publiques : mardi 24 juillet 2012, de 14 h à 18
h ; mercredi 25 juillet 2012, de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h ;
jeudi 26 juillet 2012, de 9 h à 11 h.


2,50�


Offre réservée aux particuliers

TTC

Pour faire paraître une photo avec votre
petite annonce, il suffit :
• de nous faire parvenir un tirage papier
de bonne qualité avec vos coordonnées
au verso, accompagné de votre grille

PETITES
ANNONCES

0 825 818 818

MARIAGES
RENCONTRES

IMMOBILIER
IMMOBILIER
VENTES

RENCONTRES



OFFRES
LOCATIONS
APPARTEMENTS

■ PAVILLONS VILLAS



VENTE VÉHICULES
LOISIRS
MOBILHOMES

CENTRE VILLE AURILLAC, studio, idéal étudiant, conft,
280 € + ch. 20 €, DPE en
cours. _ Tél. 06.38.81.64.74
ou 06.31.07.76.41. 132208

■ AUTRES
APPARTEMENTS

VÉHICULES
VENTE BERLINES

Ligne 1
Ligne 2
Ligne 3
500 MOBILHOMES EN
STOCK, ttes dimensions et
tt prix à partir de
3.800 €. _ www.hallesforeziennes.com, tél.
06.80.59.35.59. 119557

CITROEN
C3 PICASSO HDI, Millenium,
1.600 km, 11/01/12, BV mécanique, 6 vitesses, 110 cv,
vendu par retraité Citroën. _
Tél. 04.73.87.52.37. 135683

AURILLAC

974279

Sur simple appel ou mail

RECEVEZ
GRATUITEMENT

une présélection de 3 personnes
et un journal d’annonces

05 65 68 02 53

rodez@unicis.com
6, boulevard Gambetta - Rodez

���������������� ��������

���� ��� ���

TRIZAC 15400, mais. ancien moulin, toit. lauzes,
130 m2 env., 3 chbres,
SDB, WC, chem. auvergnate, ss-sol complet,
4.000 m2 de terr., hab.
de suite, DPE F,
165.000 €. _ Tél.
06.07.80.51.42. 134666

Emploi

Vos rendez-vous

• Immobilier
jeudi + samedi
+

• Bonnes affaires
mercredi + samedi

Pour les rubriques Emploi,
Propositions commerciales ou
Rubriques
professionnelles,
nous consulter.

• Automobile
vendredi + samedi
+

www.centremploi.com

1 jour

Duo

Double Duo

Sixto

Rendez-vous
1 jour + samedi

2 Rendez-vous
2 jours + 2 samedi

6 jours
consécutifs

2e la ligne

2,50e la ligne

3,30e la ligne

7,20e la ligne

..............e x........lignes

=

e

Le(s) département(s) 1e la ligne
supplémentaire(s)
par dép

1,25e la ligne
par dép

1,65e la ligne
par dép

3,60e la ligne
par dép

..........e x........lignes x ......Dép =

e

Département(s) choisi(s) : 63❏ 03❏ 15❏ 87❏ 19❏ 23❏ 18❏ 58❏ 43 Brioude ❏
Option Photo

10e

Option Photo

=

e

Option Cadre

6e

Option Cadre

=

e

Option Puce

4e

Mention «Écrire à Centre France Publicité»* (domiciliation) : 41,86eTTC

immobiliere-coulon.com

Calculez le prix
de votre annonce

au choix

1 département



ETUDIANTS

*Obligatoire pour Mariages et Rencontres

Option Puce

=

e

Option Domiciliation

=

e

TOTAL ANNONCE

=

e

C/ Vos coordonnées (à remplir obligatoirement - Ces renseignements ne figureront pas dans l’annonce)
*

04.86.80.31.10

Sur notre appli :
Tous nos produits

130270

34, av. Julien - Clermont-Fd

Ligne 5

Entourez
votre formule

AUDI

un accès direct
à votre appartement
sur Clermont-Ferrand

Ligne 4

B/ Choisissez votre formule et calculez le prix de votre annonce

VENTE 4 X 4

AUDI Q 5, 2.0 TDI
QUATTRO, 170 ch,
Avus, 2009, 1ère main, blanc
intégral, toit pano., attelage,
85.000 km. _ Tél.
134903
06.08.32.97.66.

(attention ! la photo ne vous sera pas retournée)

• ou de nous envoyer une photo (fichier.jpeg)
par mail à annonces.cfp@centrefrance.com,
en précisant votre nom et le téléphone figurant
dans votre annonce.

A/ Rédigez votre annonce (1 lettre par case,1 case entre chaque mot - Évitez les abréviations)

■ STUDIOS

MAISONS

AGENCES

��

© Javier Brosch - Fotolia.com

Liste et photos sur www.interencheres.com/63002

Retrouvez nos annonces sur
www.centreimmo.com
www.centreautos.com
www.centremploi.com
Votre petite annonce par téléphone au

15

NOM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Code postal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Tél . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . e-mail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

❏ Paiement par Carte Bancaire
Présidente du Conseil d’administration,
directrice de la publication :

Mme Edith CAILLARD

Directeur général :
M. Michel HABOUZIT
Directeur général adjoint en charge des rédactions
M. Pierre GIRONDE
du groupe Centre France :
Directeur général adjoint en charge des finances
M. Alain VEDRINE
et de la gestion du groupe Centre France :
Directeur de cabinet de la Présidente,
M. Gilles CRÉMILLIEUX
secrétaire général :
Membres du conseil de direction : M. Christophe de LA TULLAYE ; Mme Muriel GRELET ; MM. Jacques LAMOUREUX ;
Christophe MATHIAS ; Damien CAILLARD
Rédacteurs en chef :
MM. Philippe ROUSSEAU ; Philippe VAZEILLE
Principaux actionnaires : Fondation Alexandre et Marguerite VARENNE ; Groupe VARENNE (MAV-SOGESCOM) ; SACAM-CENTRE
Anciens présidents et directeurs généraux : MM. Alexandre VARENNE (fondateur) ; Francisque FABRE ; Paul SIMONS
René BONJEAN ; Mme Marguerite VARENNE ; M. Jean-Pierre CAILLARD
SA au capital de 609.796 €. RC B 856 200 159 (56 B 15)
DIRECTION, RÉDACTION : 45, rue du Clos-Four - 63056 CLERMONT-FERRAND Cedex 2. Téléphone 04.73.17.17.17
Fax rédaction 04.73.17.18.19 - Tirage OJD 2011 : 209.476 exemplaires. Commission paritaire : 0415 C 86413
IMPRIMERIE : GCF - 28, rue Morel-Ladeuil - 63000 Clermont-Ferrand
I. – PUBLICITÉ LOCALE : CENTRE-FRANCE PUBLICITÉ, 45, rue du Clos-Four, 63020 Clermont-Ferrand Cedex 2
1) Publicité commerciale. – Tél. 04.73.17.30.42. Fax 04.73.17.30.09 2) Petites annonces téléphonées. – Tél. 0 825 818 818. Fax 04.73.17.30.19
3) Annonces officielles. – Tél. 04.73.17.30.33. Fax 04.73.17.30.59 4) Emploi : carrières et professions. – Tél. 04.73.17.30.36. Fax 04.73.17.30.39
II. – PUBLICITÉ NATIONALE : 1) Publicité commerciale. – COM>QUOTIDIENS –Tél. 01.55.38.21.00 Fax 01.55.38.21.23
2) Annonces classées, carrières et professions. – COM>QUOTIDIENS EMPLOI – Tél. 01.55.38.21.73 Fax 1.55.38.21.75

À renseigner pour paiement par carte bancaire (par courrier ou par fax)
Numéro du compte à débiter

Date de validité

Titulaire du compte

NOM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Signature obligatoire

❏ Votre annonce par téléphone
Dictez votre annonce au :

0825 818 818

Règlement par carte bancaire uniquement,
du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h30

❏ Votre annonce par fax

Faxez le document rempli au : 04 73 17 30 19
Règlement par carte bancaire uniquement
(renseignez la rubrique)

❏ Votre annonce par courrier

Envoyez le document rempli à :
Centre France Publicité
Service PAT - 45 rue du Clos-Four
BP 90124 - 63020 Clermont-Ferrand Cedex 2
Règlement par chèque à l’ordre de CFP ou par carte
bancaire

❏ Dans toutes nos agences

*Conformément à la loi Informatique et Libertés, vous bénéficiez d’un droit d’accès
et de rectification aux données vous concernant.

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

La recette

PRÉPARATION : Dans un récipient à haut bord, mettez le riz dans
1/2 litre d’eau, salez, couvrez et mettez au four à micro-ondes
pendant 3 mn à puissance moyenne-haute.

POIVRONS FARCIS

Procurez-vous des poivrons mûrs mais bien fermes, lavez-les,
essuyez-les et découpez une calotte sur le dessus de chaque poivron.
Épépinez-les et enlevez leur chair, que vous hacherez avec les
anchois, le persil, les tomates et l’ail. Versez ensuite le hachis dans
un bol et incorporez le riz refroidi, le parmesan râpé, la chapelure,
l’huile et une pincée de sel.

Pour 6 personnes
Préparation : 10 mn
Cuisson : 10 mn

Garnissez les poivrons de ce mélange, reposez leurs calottes et
mettez-les au four à micro-ondes 7 mn à puissance maximale, en
les tournant plusieurs fois au cours de la cuisson.

INGRÉDIENTS : 60 g de riz, 6 poivrons verts, 6 filets
d’anchois, 1 bouquet de persil, 2 tomates, 2 gousses d’ail,
4 cuillères à soupe de parmesan râpé, 4 cuillères à soupe
de chapelure, 6 cuillères à soupe d’huile d’olive vierge, sel.

Avant de servir,laissez reposer 1 mn.

Au quotidien

23.07.12
Tirages du
DIMANCHE 22 JUILLET 2012

L’HOROSCOPE DU JOUR

SAMEDI 21 JUILLET 2012

Tirage de 13h45

2 5 10 14 15 19 21 22 24 27
29 33 37 44 46 47 61 62 67 69

BALANCE ■

BÉLIER ■

Lever

6 h 20

Coucher

21 h 26

n'attendez pas pour
trouver des solutions à certains problèmes
avant tout.
obscurcir votre ciel amoureux. Mais ils se dissiperont préoccupants. AMOUR : vous aurez intérêt à ne
vite si vous y mettez un peu de bonne volonté. pas trop jouer les tyrans domestiques. SANTÉ :
risques de chute.
SANTÉ : vous avez une envie de détente.
TRAVAIL : donnez-vous un objectif
AMOUR : quelques nuages viendront

Nouvelle
lune

TAUREAU ■

Sainte Brigitte
Née en Suède vers 1303,
elle eut huit enfants dont
sainte Catherine de Suède.
Devenue veuve, elle fonda
l’œuvre de Saint-Sauveur,
puis partit faire un pèlerinage à Jérusalem.
Demain : Christine

LA CITATION
DU JOUR

L’objectivité de
l’historien n’existe pas.

Alain Decaux

LE DICTON
DU JOUR

Nuages de la SainteBrigitte, par le soleil
sont chassés vite.

LE PROVERBE
DU JOUR
Dans tout ce que
tu fais, hâte-toi
lentement.

25

TRAVAIL :

les contacts sont
SCORPION ■ TRAVAIL : aujourd'hui, la
peut-être un peu difficiles, laborieux, mais les retom- chance de prouver ce que vous valez vraiment va
bées seront positives. AMOUR : votre vie sentimentale s'offrir à vous. AMOUR : vous êtes en train de changer
est harmonieuse en ce moment, préservez-la. SANTÉ : et de chercher à gagner en qualité relationnelle.
évacuez votre nervosité.
SANTÉ : tonus.

SAGITTAIRE ■ TRAVAIL : ne vous impliquez
pas dans des querelles stupides. Restez mesuré dans
vos propos ! AMOUR : vous n'avez plus aucun doute
concernant votre vie amoureuse. SANTÉ : pratiquer
une activité physique vous ferait du bien.

CANCER ■ TRAVAIL : un événement imprévu
CAPRICORNE ■ TRAVAIL : les échanges
pourrait débloquer une situation que vous n'arriviez seront riches et fructueux. C'est au sein d'une
pas à résoudre. Bref, tout s'arrange. AMOUR : vous équipe que vous trouverez les bonnes solutions !
dépensez des trésors d'imagination pour contenter AMOUR : vous risquez d'être complètement sous
votre partenaire et il appréciera. SANTÉ : tonus.
l'emprise des sens ! SANTÉ : prenez des vitamines.
LION ■ TRAVAIL : le désir de changement
s'intensifie, vous supportez de moins en moins la
routine. Une crise qui peut être bénéfique. AMOUR :
vous vous épanouissez au sein de votre couple.
SANTÉ : bonne.
vos partenaires vous
donneront sans doute du fil à retordre. Ne comptez
pas sur eux pour soutenir vos projets. AMOUR : la
communication est au beau fixe. Profitez-en pour
effacer les nuages. SANTÉ : bonne dans l'ensemble.
TRAVAIL :

VERSEAU ■ TRAVAIL : la chance sera à vos
côtés, et une proposition intéressante peut se
présenter. AMOUR : les relations avec vos enfants
seront marquées par une grande tendresse. SANTÉ :
bonne hygiène de vie.

1

3

x4

22 40 44

Nombres de grilles gagnantes

NUMEROS
5 BONS
+

9.54.79.59

5 BONS NUMEROS
4 BONS NUMEROS
3 BONS NUMEROS
2 BONS NUMEROS

2 436 523

Résultats et Informations :
0,34 € /min depuis la métropole (hors surcoût éventuel opérateur)
0,31 € /min depuis la Réunion et les Antilles (hors surcoût éventuel opérateur)
0,28 € /min depuis la Guyane (hors surcoût éventuel opérateur)

Tirage de 21h00

Multiplicateur :

654 489 grilles à 2 € remboursées.

6 850 701

184 770 jeux gagnants à ce tirage

A gagner, lundi 23 juillet 2012 :

x2

Votre

Montant : 290 000 €

1.05.75.85

6 973 274

envoyez LOTO au

Résultats et
informations :

61 113

Montant du Jackpot du lundi 23 juillet à 13h45 : 300 000 €
JOUER COMPORTE DES RISQUES : DÉPENDANCE, ISOLEMENT... APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)

Tirages du
SAMEDI 21 JUILLET 2012

VENDREDI 20 JUILLET 2012

3 6 13 14 19 21 32 33 36 37
45 46 49 51 53 54 58 67 69 70
Multiplicateur :

x1

Montant : 260 000 €

7.33.79.52

9 247 787

Résultats et Informations :
0,34 € /min depuis la métropole (hors surcoût éventuel opérateur)
0,31 € /min depuis la Réunion et les Antilles (hors surcoût éventuel opérateur)
0,28 € /min depuis la Guyane (hors surcoût éventuel opérateur)

Tirage de 21h00

1 5 6 7 10 17 18 19 23 25
26 32 37 41 44 46 49 66 69 70
Multiplicateur :

x4

10
Bons
numéros

19
Bonnes
étoiles

23

45

Nombre de gagnants
France

5
5
5
4
4
4
3
2
3
3
1
2
2

49

8
14
33
40
214
482

10
Gains

4
2
7
333
703
576
389
968
278
721
388
453

1
3
2
43
68
153
218
998
2 246

330 815,60 €
110 271,80 €
6 541,50 €
220,40 €
96,70 €
82,90 €
25,20 €
15,40 €
11,60 €
14,30 €
8,50 €
3,80 €

7
7
59
532
491
909
908
636
630
456
782
770

A gagner, mardi 24 juillet 2012 près de :

112 millions

*

* Montant non garanti à partager au rang 1, plafonné à 190 millions d'euros.
Sans gagnant au rang 1 au 2ème tirage consécutif à 190 millions d'euros, report au rang inférieur ayant au moins 1 gagnant. Voir règlement.

Montant : 270 000 €

6 850 701

9

Nombre de gagnants
Europe

Aucun gagnant, 101 393 000 € reportés au prochain tirage.

6 510 354

Montant du Jackpot du dimanche 22 juillet à 13h45 : 280 000 €

en poupe, avec des avantages en relation avec
l'immobilier. AMOUR : les belles journées se suivent et
se ressemblent.Tous les natifs profitent d'un environnement dynamique et agréable. SANTÉ : stress.

0,35 € PAR SMS + PRIX SMS

0,34 €/min depuis la métropole***
0,31 €/min depuis la Réunion et les Antilles***
0,28 €/min depuis la Guyane***
*** hors surcoût éventuel opérateur

Les résultats ci-dessus sont communiqués à titre indicatif. Veuillez consulter le Journal Officiel. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant la date du tirage.

JOUER COMPORTE DES RISQUES : ENDETTEMENT, DÉPENDANCE... APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)

Tirage de 13h45

POISSONS ■ TRAVAIL : vos projets ont le vent

est gagnant lors d'un tirage :

Si vous avez aussi les 5 bons numéros, vous accédez au jackpot. Sinon vous
gagnez, en plus de vos autres gains éventuels, votre Mise (à savoir le montant
que vous avez joué pour ce tirage LOTO®). Si vous avez joué plusieurs
N° CHANCE, vous gagnez uniquement la somme investie sur le N° CHANCE gagnant.
Le gain Mise est obtenu une seule fois, quelque soit le nombre de grilles jouées.

2 000 000 €*
* Montant à partager entre les gagnants du 1er rang ou en cas d'absence de gagnants au 1er rang
après 34 tirages consécutifs au rang inférieur ayant au moins 1 gagnant. Voir règlement.

Les résultats ci-dessus sont communiqués à titre indicatif. Veuillez consulter le Journal Officiel. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant la date du tirage.

3.40.98.81

56 155,30 €
1 115,50 €
10,40 €
5,00 €

6
650
29 958
440 354

gagnant

3 9 11 15 22 23 34 35 40 43
44 45 48 50 54 55 60 64 69 70

3
Gains

17 000 000 €

1

gagnant

TRAVAIL :

GÉMEAUX ■ TRAVAIL : vous canaliserez vos
activités professionnelles vers un but précis. Vous
aurez tous les atouts en main. AMOUR : épanoui et
libéré, vous serez prêt à profiter des occasions qui se
présenteront. SANTÉ : bonne.

VIERGE ■

Multiplicateur :

Montant : 280 000 €

231 054 jeux gagnants à ce tirage
envoyez EM au

Résultats et
informations :

61 113

0,35 € PAR SMS + PRIX SMS
0,34 € /min (hors surcoût éventuel opérateur)

Les résultats ci-dessus sont communiqués à titre indicatif. Veuillez consulter le Journal Officiel. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant la date du tirage.

JOUER COMPORTE DES RISQUES : DÉPENDANCE, ISOLEMENT... APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)

Magazines - Hors-séries
Livres
Produits d’édition

SI C’EST VOTRE ANNIVERSAIRE ■ Vous vous acharnerez à mener à bien vos projets en ne

ménageant ni vos efforts ni votre temps.

1904. Présenté par l’Américain Charles E. Menches, le
« cornucopia », un biscuit en
forme de cône fourré de
crème glacée, fait sa première
apparition à la foire de SaintLouis dans le Missouri.
1925. Naissance
d’Alain Decaux,
historien et académicien français. Il partage
sa passion pour l’histoire par
le biais de l’écriture, de la
radio et de la télévision.
Il est élu en 1979 à l’Académie
française et sera ministre
délégué chargé de la francophonie, de 1988 à 1991.
1978. Le cycliste français
Bernard Hinault gagne son
premier Tour de France. Entre
1978 et 1985, il en remportera
cinq.
2006. Dans le Xe arrondissement de Paris, deux individus jettent un produit inflammable sur quatre tentes de
l’organisation Médecins du
monde destinées à des
sans-abri. Il n’y aura pas de
blessés mais des personnes
choquées.

LES ENFANTS NÉS AUJOURD’HUI ■ Votre bout de chou trouvera dans le cocon familial
le bonheur et la sérénité auxquels il aspire. Il adorera accumuler des trésors qui forcément ont tous
une histoire à raconter. Votre petit Cancer est un nostalgique dans l'âme.

LE FEUILLETON

Ginette Briant

épisode n° 38
— Passez-la ici.

Ton destin t’attend
ailleurs

— On remarquerait mon absence. Et je ne veux
pas laisser Heather seule en ce moment. Il règne autour
d’elle une atmosphère si lourde, vous ne pouvez pas
savoir !
Copyright Ginette Briant

C’était
un 23 Juillet…

— Elle en est là ?
— Je le pense sincèrement. Son premier mari est
mort dans la fleur de l’âge. Elle a attendu des années
avant de refaire sa vie. En se donnant sans arrière-pensée à cet homme, elle s’est offert une seconde chance.
Je ne peux la lui gâcher sans avoir au préalable réuni
des preuves irréfutables.
— Comment allez-vous vous y prendre ?
— Je compte sur le tempérament de feu de Mademoiselle Boudet. II suffirait d’attiser sa jalousie.

— Eh bien ! je vous souhaite du plaisir !
Herbert repartit peu après. A peine arrivait-il au
château qu’il entendit des sirènes de police et vit des
gyrophares trouer la nuit de leurs lumières bleues.
Plusieurs voitures de fonction étaient garées devant
le perron.
— Que se passe-t-il ? demanda-t-il à Andrew en
pénétrant rapidement dans le hall.
— On a découvert la mère de Monsieur inerte
au pied de l’escalier d’honneur. Le médecin que l’on a
appelé a fait venir le Chief Constable Redgrave de la
police de Fort William.
— La police ? Pourquoi ? Ne s’agit-il pas d’un simple
accident ?
— Nous n’en savons rien.

— De quelle manière ?

— Quelqu’un l’a-t-il vue tomber ?

— Je vais y réfléchir. La nuit porte conseil...

— Non, personne. Elle a dû glisser.

« Sur des marches recouvertes d’un chemin de
haute laine, ce n’est pas très plausible », pensa Herbert.
Voyant que le praticien, après avoir remis son
trench-coat, allait s’éloigner, il l’interpella :
— Docteur, s’il vous plaît... pourquoi avoir mêlé la
police à cette affaire ? Je me présente : Herbert Smith.
Je suis un ami de la famille.
L’homme lui jeta un regard froid :
— Monsieur, sachez que je ne conclus jamais en
hâte. Dans le cas présent, je préfère laisser à qui de
droit le soin de m’éclairer. Veuillez m’excuser de ne pas
poursuivre cette conversation. J’ai d’autres malades
à voir. Eux au moins, requièrent encore mes services.
Bonsoir, ajouta-t-il sèchement.
— Bonsoir.
Les hommes du labo procédaient aux premières
constatations. Diogo, très pâle, était demeuré debout
auprès du fauteuil où Heather avait pris place. Ils
avaient l’air anéanti. Le romancier alla leur serrer la
main et se tourna vers le Chief Constable. A sa vue, ce
dernier esquissa un sourire :
— Cher ami, si je m’attendais à vous voir ici !
(A suivre)

Cantal

26

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Humour

La BD de l'été

n les bidochon sauvent la planète

tome 21

par Binet

Histoire 2  3/5

En partenariat avec

© Binet et Fluide Glacial 2012

A suivre demAin
Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

Un chiffre

13

UNE MOYENNE DE 39,883 KM/H

comme le nombre de pays
représenté au palmarès
du Tour de France.
Bradley Wiggins est le deuxième
coureur des îles britanniques
à gagner la plus grande course
du monde, 25 ans après l’Irlandais
Stephen Roche.

30 juin au 22 juillet

VITESSE. La moyenne du Tour de France bouclé hier
à 39,883 km/h, est très proche de celle de l’édition
2011 (39,788 km/h), loin des années les plus rapi­
des. La comparaison entre les éditions doit être re­
lativisée par différents paramètres, principalement
l’intensité de la course, les différences sensibles de
parcours et les conditions météo variables d’une
année à l’autre. Les moyennes les plus élevées :
41,654 km/h, Armstrong (2005) ; 40,940 km/h,
Armstrong (2003) ; 40,784 km/h, Pereiro (2006) ;
40,553 km/h, Armstrong (2004) ; 40,492 km/h, Sas­
tre (2008) ; 40,315 km/h, Contador (2009) ; 40,276
km/h, Armstrong (1999) ; 40,070 km/h: Armstrong
(2001) ; 39,983 km/h, Pantani (1998)... ■

27

■ LA PHRASE DU JOUR



C’est du travail,
tout simplement.
Du putain de travail, et un putain
d’encadrement derrière moi.
Et beaucoup de dévouement
et de sacrifices dans ma vie.
Bradley Wiggins, vainqueur du Tour de France 2012

Tour de
France
L'actu2012
nationale
Tour
de France

99E ÉDITION / 20e ÉTAPE ■ Mark Cavendish vainqueur pour la quatrième fois au sprint sur les Champs­Elysées

Bradley Wiggins en maître d’anglais
Un an après l’Australie,
la Grande-Bretagne
a triomphé hier
pour la première fois dans
le Tour de France grâce
au Londonien Bradley
Wiggins en conclusion
d’une 99e édition
maîtrisée jusqu’à son
terme par l’équipe Sky.

■ WIGGINS EN BREF
Naissance

Le 28 avril 1980 à Gand
(Belgique).
Nationalité britannique.
Taille : 1,90 m ; poids : 72 kg.
Réside près de Preston
(Lancashire).

Équipes

Française des Jeux (2002
et 2003), Crédit Agricole (2004
et 2005), Cofidis (2006 et 2007),
High Road (2008), Garmin
(2009), Sky (à partir de 2010).

L

e sprint de Mark Caven­
dish sur les Champs­Ely­
sées, assorti d’une 7 e vic­
toire br itannique (la 6 e
pour l’équipe Sky), a mis un
point final à la course. Devant la
grande foule, souvent parée du
drapeau de l’Union Jack, “Cav”
est devenu le premier champion
du monde en titre à s’imposer
sur la célèbre avenue.
A 6 jours de son rendez­vous
olympique à Londres, le “Man­
xExpress” a dû laisser toutefois
la vedette sous le soleil parisien
à Wiggins, passé le temps d’une
olympiade du haut de la piste
au sommet de la route. Cham­
pion olympique de poursuite à
Pékin, le styliste anglais, grand
spécialiste du contre­la­montre,
a réussi au­delà des prévisions
sa reconversion en “routier”.

Palmarès

Une reconversion
réussie au­delà
des prévisions
Il a bousculé le calendrier dès
2009, quand il avait commencé
à suivre les meilleurs dans les
cols du Giro avant de faire de
même dans le Tour (4 e ). Mais
“Wiggo”, ce solitaire volontiers
marginal qui privilégie aujour­
d’hui l’aspect collectif du cyclis­
me, a attendu cette saison pour
s’exprimer pleinement à l’âge
de 32 ans.
Depuis le mois de mars, il a
gagné Paris­Nice, le Tour de Ro­
mandie, le Critérium du Dau­
phiné. Des courses significatives
pour ce fan de l’histoire de son
sport, attentif au moindre détail
­une caractéristique partagée
jusqu’à l’obsession par son
équipe Sky­ et conscient de la
portée de sa victoire dans le
Tour, la première d’un sujet de
Sa Gracieuse Majesté en plus de
cent ans.
Qu’a­t­il manqué à ce Tour ? A
défaut de suspense, au moins
l’incertitude. Dès lors que la for­
mation dirigée par Sean Yates

MAÎTRISE. Bradley Wiggins est porté par ses coéquipiers de l’équipe Sky après l’arrivée, hier, sur les Champs-Élysées.
avait franchi les embûches de la
première semaine, en ne per­
dant qu’un seul coureur (Siut­
sou), certes très précieux dans
son rôle tout­terrain, le plus dur
était fait pour le groupe britan­
nique. A moins d’une dé­
faillance. « On se rend compte
rétrospectivement que le seul
terrain sur lequel les Sky
auraient pu être éventuellement
en difficulté aurait été une éta­
pe comme Belfort­Porrentruy
reproduite dix fois, a relevé le
directeur du Tour Chr istian
Prudhomme. Cette année, la
moyenne montagne était plus
forte que la haute montagne. »
Les contre­la­montre, montrés
du doigt en début de Tour pour
leur poids démesuré (plus de

100 km), ont certes établi les
écarts du classement final. Mais
il ne faut pas s’y tromper.
Au vu des (rares) arrivées au
sommet (La Toussuire, Peyragu­
des), l’équipe Sky était aussi la
plus forte en montagne. « S’il y
avait eu davantage d’arrivées en
altitude, on aurait eu le même
résultat,» a reconnu le directeur
du Tour. Dans un ordre peut­
être inversé, tant Froome, le
“Kenyan blanc” quasi­inconnu
voici un an, s’est montré aérien
sur les pentes les plus raides.
Une victoire française est­elle
envisageable à moyen terme ?
Après tant d’années de disette,
suite au traumatisme provoqué
par l’affaire Festina (1998), le
cyclisme français renaît depuis

l’an passé. Pierre Rolland, qui a
beaucoup appr is auprès de
Thomas Voeckler, confirme qu’il
est bien un grimpeur du niveau
des meilleurs.
Thibaut Pinot révèle un poten­
tiel inespéré, celui d’un « hom­
me du Tour » selon l’expression
des anciens pour désigner un
coureur doté de facultés de ré­
cupération remarquables.
« Le bilan français est un peu
la synthèse des deux éditions
précédentes, les victoires d’éta­
pe de 2010 et la saga de Voec­
kler en 2011, a analysé le direc­
teur du Tour. On a à la fois des
coureurs décomplexés pour les
succès au quotidien mais qui
commencent aussi à se placer.
Et ce qui est encore plus inté­

Route. Championnat de
Grande-Bretagne 2011 (course
en ligne), Championnat de
Grande-Bretagne du
contre-la-montre 2009 et 2010,
2e du Championnat du monde
du contre-la-montre 2011.
Dauphiné 2011 et 2012,
Paris-Nice 2012, Tour de
Romandie 2012 ; prologues
du Tour de l’Avenir 2003,
du Dauphiné 2007, des Quatre
Jours de Dunkerque 2007...
Tour de France : six
participations, vainqueur en
2012 (4e en 2009) ; deux étapes
(Besançon et Chartres en 2012) ;
Maillot jaune (14 jours en 2012).
Vuelta : 3e en 2011. Maillot
rouge pendant quatre jours.
Piste. Jeux Olympiques,
poursuite individuelle : 1er (2004,
2008) ; poursuite par équipes :
1er (2008), 2e (2004), 3e (2000) ;
américaine : 3e (2004, avec Rob
Hayles).
Championnats du monde,
poursuite individuelle : 1er (2003,
2007, 2008) ; par équipes : 1er
(2007, 2008), 2e (2000, 2001,
2003), 3e (2002) ; américaine :
1er (2008 avec Mark Cavendish).
ressant, c’est que ce sont deux
jeunes. » Plus expérimenté, Rol­
land (25 ans) affirme avoir « pris
de la confiance cette année. J’ai
prouvé que l’on pouvait comp­
ter sur moi », estime­t­il logi­
quement au vu de son succès
de La Toussuire, dans l’étape­
reine des Alpes, et de sa 8e place
au classement final malgré sa
chute sur la route de Metz.
A 22 ans, Pinot vit un rêve
éveillé, lui qui n’était pas assuré
début juin de découvrir le Tour.
« J’espère pouvoir revenir l’an
prochain pour faire aussi bien,
voire mieux », annonce le grim­
peur de la Haute­Saône, tout en
naturel et en décontraction.
« Mais je sais aussi que le plus
dur commence. » ■

Cantal

28

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Tour de France
■ RÉACTIONS
BRADLEY WIGGINS/SKY,
VAINQUEUR
DU
TOUR C’était quelque cho­
se cette arrivée, avec Mark
(Cavendish) qui gagne
comme ça avec notre
“train” dans le final.
Mark est invaincu depuis
quatre ans sur les
Champs, il a gardé son
palmarès. Je n’aurais ja­
mais imaginé ça, c’est
vraiment quelque chose !
On a passé des semaines
magiques. C’est un rêve
qui devient réalité. ■

PETER SAGAN/LIQUIGAS,
MAILLOT VERT DU CLASSEMENT PAR POINTS Je suis

très heureux de ce Tour,
mais je suis aussi surpris
d’avoir gagné trois fois et
de porter le maillot vert.
J’étais deuxième aujour­
d’hui (dimanche), mais
c’est le champion du
monde qui m’a battu donc
je suis quand même con­
tent. ■

THOMAS VOECKLER/EUROPCAR, MEILLEUR GRIMPEUR J’ai beaucoup de

fierté et de satisfaction. Je
n’aurais jamais pensé être
sur un podium sur les
Champs. Je savoure. ■

TEJAY VAN GARDEREN/
BMC, MEILLEUR JEUNE, 5E
DU GÉNÉRAL (le maillot

blanc) Ce n’était pas l’ob­
jectif premier de l’équipe
à l’origine mais on est très
heureux et très fier. Mes
pensées et mes pr ières
vont aux familles des victi­
mes (de la tuerie d’Auro­
ra). C’est une tragédie qui
s’est passée tout près de
chez moi. ■

CHRIS ANKER SÖRENSEN/
SAXO BANK, SUPER COMBATIF Je s u i s h e u re u x

d’être là, je ne pensais pas
arriver ici le jour où je me
suis blessé (aux doigts,
jeudi). Toute l’équipe a
beaucoup travaillé ensem­
ble, attaqué tous les jours,
pris les échappées. ■

THIBAUT PINOT/FDJ-BIGM AT, 1 0 E D U G É N É RAL C’était la première

fois que j’arrivais sur les
Champs. On dit souvent
que la première fois sur
les Champs, on ne l’oublie
pas. C’est un truc de fou !
On croit que c’est la para­
de mais pas tant que ça en
fait. Je vais essayer de faire
mieux l’an prochain avec
moins de chronos et plus
de montagne. ■

VINCENZO NIBALI/LAMPRE, 3E DU GÉNÉRAL C’est

une vraie émotion que
j’amerais connaître de
nouveau un jour mais en
tant que vainqueur. Mon­
ter sur le podium est quel­
ques chose d’unique et
voir à mes côtés Bradley
m’a procuré une émotion
indescriptible... Les grands
Tours m’ont toujours fas­
ciné. J’aimerais les gagner
tous les trois. J’ai déjà
remporté la Vuelta et je
suis monté sur le podium
du Giro et du Tour. ■

L'actu nationale

99E ÉDITION / ANALYSE ■ Pour Christian Prudhomme, directeur du Tour

« Un vrai basculement »

Le directeur du Tour de
France Christian Prudhomme voit dans l’édition
2012 dominée par l’équipe
Sky et le Britannique Bradley Wiggins la confirmation
d’un vrai basculement dans
l’équilibre du cyclisme.

saires qui peuvent faire,
bien plus que nous. On
continuera à faire en sorte
de mettre des parcours va­
riés, différents. Mais on
voit parfaitement sur les
deux dernières éditions
que les coureurs et les ma­
nagers ont le rôle le plus
important à jouer. Au vu
de ce Tour, les autres équi­
pes et les autres coureurs
vont aussi réfléchir, écha­
fauder des plans et je suis
convaincu que l’on aura
un Tour 2013 avec des
gens qui tentent.

C

omment qualifieriez­
vous la victoire de
Bradley Wiggins ?
Une victoire à la façon de
Miguel Indurain, de Jac­
ques Anquetil. Un coureur
dominateur dans les con­
tre­la­montre, qui résiste
aux meilleurs grimpeurs
dans la montagne et qui
fait mieux que résister. Il a
dominé tous les grimpeurs
à l’exception sans doute
de son équipier Chris
Froome. On ne va pas leur
reprocher d’avoir une logi­
que où l’on ne voit qu’une
seule tête puisque le but
était de gagner. Ils se sou­
viennent naturellement
qu’ils avaient fait 2 e et 3 e
de la dernière Vuelta.
Mais, c’est vrai, on préfè­
re toujours quand la sélec­
tion se fait par l’avant et
non par un écrémage à
l’arrière. Ce qui est tout à
fait inédit, c’est qu’un tri­
ple champion olympique
sur piste gagne le Tour de
France. Il y a un parallèle
avec Cadel Evans qui ve­
nait lui aussi d’une autre
discipline. C’est la confir­
mation que d’autres filiè­
res, le VTT l’an dernier, la
piste cette année, peuvent
mener aux plus grands
succès sur la route.

■ Avez-vous un regret spor-

tif ? Le seul regret, c’est
que la seule manière de
les mettre en difficulté
aurait été d’avoir un front
uni contre eux, mais c’est
plus facile à dire qu’à fai­

■ Tiendrez-vous compte des

CHRISTIAN PRUDHOMME. « Les coureurs ont magnifié le parcours en 2011, ils ne l’ont pas complètement utilisé en 2012. »
re. Je crois qu’Evans ou
Nibali n’avaient simple­
ment pas les capacités
physiques pour aller déré­
gler la machine Sky.

Une nouvelle
génération
■ Est-ce un changement

d’ère ? Incontestablement,
il y un vrai basculement
des pays traditionnels de
cyclisme, Belgique, Pays­
Bas, Italie, Espagne, Fran­
ce, vers le monde anglo­
phone avec une accéléra­
tion très impressionnante
ces dernières années.
La victoire du premier
Australien en 2011, du
premier Anglais en 2012,
le fait qu’ils aient une
équipe dans l’élite du cy­
clisme mondial, la montée
en puissance de la bicy­
clette dans le monde an­
glophone... Il y a un vrai

changement et le Grand
départ du Tour à Londres
en 2007, qui reste pour
moi inoubliable, a sûre­
ment été un accélérateur.
■ Est-ce aussi un change-

ment de méthodes ? C’est
incroyablement soigné,
hyper­précis. La première
année (2010), on s’est
beaucoup gaussé d’eux
comme ils sont arrivés à
grand renfort de commu­
nication. Très vite, ils ont
corrigé le tir et, sans sa
fracture de la clavicule,
Wiggins aurait été un sa­
cré client l’an dernier,
pour le podium et peut­
être même pour la victoire
finale. Cette année, il y a
eu une montée en puis­
sance, on l’a vu tout au
long de la saison jusqu’à
la victoire programmée
dans le Tour de France.
■ Que peut faire un organi-

sateur pour contrer la victoire de la programmation ? Ce sont les équipes,
les coureurs et les adver­

enseignements de cette
course pour la suite ? Le
Tour est pensé deux ans
avant. Il n’y a pas un par­
cours pour ou contre. Les
coureurs ont magnifié le
parcours en 2011, ils ne
l’ont pas complètement
utilisé en 2012.
■ Des attaquants, type Con-

tador, ont fait défaut dans
ce Tour... Contador, qui fi­
nit de purger sa peine, est
un élément dynamiteur
dans une course. Mais je
pense pour l’année pro­
chaine à un coureur tel
que Nairo Quintana, qui
est en train de ressusciter
la légende des grimpeurs
colombiens.
■ Qu’avez-vous aimé particulièrement dans ce
Tour ? L’émergence d’une
nouvelle génération. Voir
les deux plus jeunes cou­
reurs du Tour de France
qui explosent au plus haut
niveau, c’est du jamais
v u ! On c o n n a i s s a i t l e
punch de Sagan, on voit
qu’il a de vraies capacités
en montagne pour limiter
l e s d é g â t s. Po u r n o u s
Français, il y a aussi l’éclo­
sion de Thibaut Pinot.
Formidable ! ■

AMBIANCE ■ L’Union Jack flotte un peu partout sur les Champs­Elysées

Une foule d’Anglais pour saluer « Wiggo »
Helen John vient tous les
ans de Manchest er accueillir le Tour de France à
Paris mais la victoire de son
compatriote Bradley Wigg i n s fa i t d e c e d i m a n che « le plus beau jour de
sa vie » qu’elle a partagé
sur les Champs-Elysées avec
des centaines de Britanniques.

Le style plutôt distingué
de cette quadragénaire
tranche avec le look
qu’elle affiche dans la fou­
le de supporters massés
près de la ligne d’arrivée :
cuissard de vélo et cas­
quette surmontée de pe­
tits drapeaux portant le
nom des deux héros an­
glais du jour, Bradley Wig­
gins dit « Wiggo » et Mark
Cavendish.
Wiggins est le premier
Britannique à inscrire son
nom parmi les vainqueurs

FANS. Des centaines de Britanniques s’étaient massés en bas
des Champs pour afficher l’Union Jack.
du Tour et le champion du
monde Cavendish, vain­
queur de la dernière éta­
pe, est le premier coureur
à s’imposer à quatre repri­
ses sur la plus célèbre ave­
nue du monde.
Pour Helen, c’est tout
simplement « le plus beau
jour de (sa) vie » dont elle

a tenu à profiter pleine­
ment en assistant au dé­
part de la 20 e et dernière
étape dimanche matin à
Rambouillet avant de ral­
lier Paris pour l’arrivée.
Venu de Manchester, elle
dit suivre « tous les ans
» les coureurs sur les rou­
tes du Tour. Et ce soir,

Amanda promet de « se
saouler » pour fêter la vic­
toire de son compatriote
qu’elle salue en secouant
frénétiquement un im­
mense drapeau britanni­
que.
L’Union Jack flotte un
peu partout parmi les cen­
taines de spectateurs mas­
sés en bas des Champs, à
hauteur du Petit Palais et à
faible distance de l’Elysée,
où s’est déroulée l’arrivée
et où un écran géant a été
installé, au pied duquel
Steeve Lund, 65 ans, et ses
trois amis venus de Cum­
bria, dans le nord­ouest
de l’Angleterre, n’en re­
viennent pas de leur
chance : ils avaient réservé
leur voyage en Fran­
ce « depuis des mois » et
n’imaginaient pas assister
à la victoire d’un Anglais à
Paris. ■

■ LA GAZETTE
800.000 EUROS. L’équipe
Sky du vainqueur, le Bri­
tannique Bradley Wiggins,
a empoché plus de
800.000 euros sur le Tour.
La part la plus importante
de cette somme de
824.840 euros est repré­
sentée par le chèque de
4 5 0 . 0 0 0 e u ro s re m i s à
Wiggins. BMC, en tête de
ce classement en 2011,
avait ramassé une somme
très sensiblement infé­
rieure (493.990 euros).
En queue de classement,
l’équipe Vacansoleil a ob­
tenu 9.720 euros, soit une
moyenne de 1.080 euros
pour chaque coureur pré­
sent au départ de Liège.
La formation néerlandaise
a terminé la course avec
quatre coureurs.
Le classement des prix : 1.
Sky 824.840 euros ; 2. Li­
quigas 204.110 ; 3. Lotto
136.700 ; 4. BMC 134.190 ;
5. RadioShack 125.950 ; 6.
Europcar 107.360 ; 7. FDJ­
BigMat 71.470 ; 8. Astana
70.400 ; 9. Saxo Bank
66.690 ; 10. Orica­Gree­
nEdge 39.440 ; 11. Rabo­
bank 39.000 ; 12. AG2R La
Mondiale 27.770 ; 13. Gar­
min 26.970 14. Movistar
25.120 ; 15. Euskaltel
19.830 ; 16. Omega Phar­
ma 19.370 ; 17. Cofidis
18.570 ; 18. Lampre 15.700
; 19. Katusha 12.830 ; 20.
Argos 12.590 ; 21. Saur­So­
jasun 11.480 ; 22. Vacanso­
leil 9.720. ■
HOMMAGE. Les vétérans
amér icains du Tour de
France, George Hincapie
(39 ans) et Chris Horner
(41 ans en octobre) ont eu
le privilège de pénétrer en
premier sur les Champs­
Elysées, à l’entrée du pre­
mier des huit tours. Le
premier prendra sa retrai­
te dans les semaines qui
viennent, le deuxième n’a
fait encore aucune annon­
ce sur sa fin de carrière. ■
MALCHANCEUX. Deux cou­
reurs ont chuté dans les 4
derniers kilomètres de
l’étape dimanche. En plein
emballement final, au
coeur du peloton, l’Alle­
mand Danilo Hondo
(Lampre) est allé au sol et
n’a par miracle entraîné
dans sa chute qu’un seul
coureur, le malheureux
Mikaël Chérel (AG2R). Plus
de peur que de mal pour
les deux hommes qui ont
terminé la course. ■
ET ENSUITE ? Avant de par­
ticiper à quelques­uns des
traditionnels critériums
d’après­Tour (Lisieux, Ca­
mors, Dijon), le premier
Français du classement
général Pierre Rolland (8e)
va s’offrir trois jours de re­
pos à Eurodisney avec son
amie et ses équipiers Cyril
Gautier et Davide Mala­
carne et leurs compagnes.
« C’est une manière de ne
pas se quitter, explique le
coureur. On vient de pas­
ser un mois ensemble,
plus la préparation avant.
Ce n’est pas évident (de se
séparer). » ■
Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

30 juin au 22 juillet

Tour de
France
L'actu2012
nationale
Tour
de France

■ LE CLASSEMENT DE LA VINGTIÈME ET DERNIÈRE ÉTAPE
1. Mark CAVENDISH (Angleterre/SKY), les
120 km en 3 h 08’ 07’’ (moyenne : 38,3 km/h).
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
28.
29.
30.
31.
32.
33.
34.
35.
36.
37.
38.
39.
40.
41.
42.
43.
44.
45.
46.
47.
48.
49.
50.

Sagan (Svk/Liquigas) ............................m.t.
Goss (Aus/Orica G.)...............................m.t.
Haedo (Arg/Saxo).................................m.t.
Boeckmans (Bel/Vacans.) ......................m.t.
Henderson (Nzl/Lotto)...........................m.t.
Bozic (Slo/Astana) .................................m.t.
Greipel (All/Lotto) .................................m.t.
Boasson Hagen (Nor/Sky) .....................m.t.
Engoulvent (Fra/Saur-S.)......................m.t.
Farrar (Usa/Garmin)..............................m.t.
De Kort (Hol/Argos-Sh.).........................m.t.
Paolini (Ita/Katusha).............................m.t.
Gène (Fra/Europcar) ...........................m.t.
Hinault (Fra/AG2R) ..............................m.t.
Perez Moreno (Esp/Euskaltel).....................4’’
Brajkovic (Slo/Astana) ...........................m.t.
Marcato (Ita/Vacans.) ...........................m.t.
Kashechkin (Kaz/Astana) .......................m.t.
Dumoulin (Fra/Cofidis).........................m.t.
Kiryienka (Blr/Movistar).........................m.t.
Gilbert (Bel/BMC)..................................m.t.
Rolland (Fra/Europcar) .......................m.t.
Cantwell (Aus/Saxo)..............................m.t.
Iglinskiy (Kaz/Astana) ............................m.t.
Simon (Fra/Saur-S.) ............................m.t.
Evans (Aus/BMC) ....................................7’’
Zubeldia (Esp/RadioShack) ....................m.t.
Sieberg (All/Lotto).................................m.t.
Schär (Sui/BMC) ...................................m.t.
Vande Velde (Usa/Garmin)....................m.t.
Arashiro (Jap/Europcar)...........................9’’
Nibali (Ita/Liquigas) ..............................m.t.
Van den Broeck (Bel/Lotto) ...................m.t.
Roche (Irl/AG2R) ...................................m.t.
Cobo (Esp/Movistar)..............................m.t.
Horner (Usa/RadioShack) ......................m.t.
De Weert (Bel/Omega) .........................m.t.
Vansummeren (Bel/Garmin)...................m.t.
Gautier (Fra/Europcar) ........................m.t.
Fouchard (Fra/Cofidis) .........................m.t.
Velits P. (Slv/Omega) ............................m.t.
Riblon (Fra/AG2R) ................................m.t.
Levarlet (Fra/Saur-S.) .........................m.t.
Ladagnous (Fra/F. des Jeux)...................m.t.
Hincapie (Usa/BMC)..............................m.t.
Van Garderen (Usa/BMC) ......................m.t.
Luis Angel Maté (ESP/COF) ....................m.t.
Kruijswijk (Hol/Rabobank) .....................m.t.
Nerz (All/Liquigas).................................m.t.

51. Vorganov (Rus/Katusha)........................m.t.
52. Monfort (Bel/RadioShack) .....................m.t.
53. Grivko (Ukr/Astana)...............................m.t.
54. Wiggins (Ang/Sky) ................................m.t.
55. Rogers (Aus/Sky)...................................m.t.
56. Peraud (Fra/AG2R) ...............................m.t.
57. Curvers (Hol/Argos-Sh.) .........................m.t.
58. Froome (Ang/Sky).................................m.t.
59. Costa (Por/Movistar) .............................m.t.
60. Voeckler (Fra/Europcar).......................m.t.
61. Ghyselinck (Bel/Cofidis) .........................m.t.
62. Velits M. (Slv/Omega) ...........................m.t.
63. Valverde (Esp/Movistar) ........................m.t.
64. Kessiakoff (Sue/Astana).........................m.t.
65. Klöden (All/RadioShack)........................m.t.
66. Hoogerland (Hol/Vacans.).....................m.t.
67. Lund (Dan/Saxo)...................................m.t.
68. Trofimov (Rus/Katusha).........................m.t.
69. Menchov (Rus/Katusha) ........................m.t.
70. Lemoine (Fra/Saur-S.) .........................m.t.
71. Pinot T. (Fra/F. des Jeux) ....................m.t.
72. Côppel (Fra/Saur-S.).............................m.t.
73. Moinard (Fra/BMC) .............................m.t.
74. Paulinho (Por/Saxo)..............................m.t.
75. Fofonov (Kaz/Astana) ............................m.t.
76. Martinez (Esp/Euskaltel)........................m.t.
77. Azanza (Esp/Euskaltel)...........................m.t.
78. Pineau J. (Fra/Omega).........................m.t.
79. Roelandts (Bel/Lotto) ............................m.t.
80. Pineau C. (Fra/F. des Jeux) ...................m.t.
81. Caruso (Ita/Katusha).............................m.t.
82. Anker Sörensen (Dan/Saxo)...................m.t.
83. Karpets (Rus/Movistar)..........................m.t.
84. Stortoni (Ita/Lampre)............................m.t.
85. Scarponi (Ita/Lampre) ...........................m.t.
86. Weening (Hol/Orica G.).........................m.t.
87. Burghardt (All/BMC)..............................m.t.
88. Vichot (Fra/F. des Jeux) ......................m.t.
89. Grabsch (All/Omega).............................m.t.
90. Impey (Rsa/Orica G.).............................m.t.
91. Fédrigo (Fra/F. des Jeux) .....................m.t.
92. Quinziato (Ita/BMC) ..............................m.t.
93. Martin (Irl/Garmin) ...............................m.t.
94. Devenyns (Bel/Omega) .........................m.t.
95. Jeandesboz (Fra/Saur-S.) ....................m.t.
96. Plaza (Esp/Movistar) .............................m.t.
97. Urtasun (Esp/Euskaltel) .........................m.t.
98. Leipheimer (Usa/Omega) ......................m.t.
99. Voigt (All/RadioShack)...........................m.t.
100. Porte (Aus/Sky).....................................m.t.
101. Casar (Fra/F. des Jeux) ........................m.t.
102. Gerrans (Aus/Orica G.) ..........................m.t.

103. Basso (Ita/Liquigas) ..............................m.t.
104. Dam (Hol/Rabobank)............................m.t.
105. Bouet (Fra/AG2R) .................................m.t.
106. Koren (Slo/Liquigas).............................. 25’’
107. Cooke (Aus/Orica G.).............................m.t.
108. Taaramae (Est/Cofidis) ..........................m.t.
109. Popovych (Ukr/RadioShack)...................m.t.
110. Vanotti (Ita/Liquigas) ............................m.t.
111. Valls (Esp/Vacans.)................................m.t.
112. Szmyd (Pol/Liquigas).............................m.t.
113. Albasini (Sui/Orica G.)...........................29’’
114. Oss (Ita/Liquigas)..................................m.t.
115. Minard (Fra/AG2R) ............................... 32’’
116. Timmer (Hol/Argos-Sh.).........................38’’
117. Millar (Ang/Garmin)..............................m.t.
118. Knees (Ang/Sky) ...................................m.t.
119. Canuti (Ita/Liquigas) .............................m.t.
120. Horrach (Esp/Katusha) ..........................m.t.
121. Gretsch (All/Argos-Sh.)...........................44’’
122. Edet (Fra/Cofidis) ................................m.t.
123. Hansen (Aus/Lotto)...............................m.t.
124. Kuchynski (Blr/Katusha).........................m.t.
125. Kadri (Fra/AG2R) ..................................m.t.
126. Sprick (Fra/Argos-Sh.) .........................m.t.
127. Nuyens (Bel/Saxo) ................................m.t.
128. Sörensen (Dan/Saxo) ............................m.t.
129. Morkov (Dan/Saxo)...............................m.t.
130. Tankink (Hol/Rabobank)........................m.t.
131. Cummings (Ang/BMC)...........................m.t.
132. Sanchez (Esp/Rabobank) .......................m.t.
133. Izagirre (Esp/Euskaltel) ..........................m.t.
134. Zingle (Bel/Cofidis)................................m.t.
135. Malacarne (Ita/Europcar) ......................m.t.
136. Bak (Dan/Lotto)....................................m.t.
137. De Greef (Bel/Lotto)..............................m.t.
138. Roy (Fra/F. des Jeux) ..........................m.t.
139. Marzano (Ita/Lampre)........................... 57’’
140. Zabriskie (Usa/Garmin) .........................m.t.
141. O’Grady (Aus/Orica G.)..........................m.t.
142. Kroon (Hol/Saxo) ..................................m.t.
143. Langeveld (Hol/Orica G.) .......................m.t.
144. Huguet (Fra/Argos-Sh.) .......................m.t.
145. Vinokourov (Kaz/Astana) .......................m.t.
146. Marino (Fra/Saur-S.) ........................1’ 24’’
147. Roux (Fra/F. des Jeux) ........................m.t.
148. Eisel (Aut/Sky) ..................................2’ 02’’
149. Vanendert (Bel/Lotto) ...........................m.t.
150. Feillu (Fra/Saur-S.)...........................2’ 45’’
151. Kern (Fra/Europcar) .........................3’ 13’’
152. Chérel (Fra/AG2R) ..................................9’’
153. Hondo (All/Lampre) ..............................m.t.

■ LE CLASSEMENT GÉNÉRAL
1. Bradley WIGGINS (Angleterre/SKY),
en 87 h 34’ 47’’.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
28.
29.
30.
31.
32.
33.
34.
35.
36.
37.
38.

Froome (Ang/Sky)..............................3’ 21’’
Nibali (Ita/Liquigas) .......................... 6’ 19’’
Van den Broeck (Bel/Lotto) ..............10’ 15’’
Van Garderen (Usa/BMC) .................11’ 04’’
Zubeldia (Esp/RadioShack) ............... 15’ 41’’
Evans (Aus/BMC) .............................15’ 49’’
Rolland (Fra/Europcar) ................. 16’ 26’’
Brajkovic (Slo/Astana) ......................16’ 33’’
Pinot T. (Fra/F. des Jeux) ............... 17’ 17’’
Klöden (All/RadioShack)...................17’ 54’’
Roche (Irl/AG2R) ..............................19’ 33’’
Horner (Usa/RadioShack) .................19’ 55’’
Anker Sörensen (Dan/Saxo)............. 25’ 27’’
Menchov (Rus/Katusha) .................. 27’ 22’’
Monfort (Bel/RadioShack) ...............28’ 30’’
Martinez (Esp/Euskaltel)...................31’ 46’’
Costa (Por/Movistar) ....................... 37’ 03’’
Vorganov (Rus/Katusha).................. 38’ 16’’
Valverde (Esp/Movistar) ..................42’ 26’’
Côppel (Fra/Saur-S.).......................45’ 43’’
Casar (Fra/F. des Jeux) ..................46’ 52’’
Rogers (Aus/Sky).............................54’ 52’’
Scarponi (Ita/Lampre) ..................... 58’ 37’’
Basso (Ita/Liquigas) ........................59’ 44’’
Voeckler (Fra/Europcar)............1 h 04’ 41’’
Velits P. (Slv/Omega) .................1 h 05’ 10’’
Dam (Hol/Rabobank)................ 1 h 05’ 39’’
Vanendert (Bel/Lotto) ...............1 h 08’ 26’’
Cobo (Esp/Movistar)...................1 h 09’ 19’’
Vinokourov (Kaz/Astana) .............1 h 15’ 21’’
Leipheimer (Usa/Omega) ...........1 h 16’ 29’’
Kruijswijk (Hol/Rabobank) ..........1 h 16’ 52’’
Porte (Aus/Sky)......................... 1 h 20’ 49’’
Martin (Irl/Garmin) ....................1 h 25’ 23’’
Taaramae (Est/Cofidis) ...............1 h 27’ 52’’
Caruso (Ita/Katusha)................. 1 h 28’ 32’’
Hincapie (Usa/BMC).................. 1 h 30’ 38’’

99E ÉDITION /RECORD ■ Cavendish a remporté sa 4e victoire sur les champs

Grand jour pour le cyclisme britannique

Mark Cavendish a estimé
que la journée d’hier
constituait « un grand jour
pour le cyclisme britannique » avec le succès de son
leader Bradley Wiggins
dans le Tour de France et
sa quatrième victoire, un
record, sur les Champs-Elysées.

■ Cette victoire a été encore
différente des quatre précédentes. Pourquoi êtes-vous
parti de si loin ? J’avais pré­
vu de partir à 300 mètres
de la ligne mais il y avait

39.
40.
41.
42.
43.
44.
45.
46.
47.
48.
49.
50.
51.
52.
53.
54.
55.
56.
57.
58.
59.
60.
61.
62.
63.
64.
65.
66.
67.
68.
69.
70.
71.
72.
73.
74.
75.
76.
77.
78.
79.
80.
81.
82.
83.
84.
85.
86.
87.
88.
89.
90.
91.
92.
93.
94.

Izagirre (Esp/Euskaltel) ...............1 h 32’ 19’’
Kessiakoff (Sue/Astana)..............1 h 34’ 33’’
Valls (Esp/Vacans.).....................1 h 37’ 57’’
Sagan (Svk/Liquigas) .................1 h 38’ 37’’
Grivko (Ukr/Astana)....................1 h 38’ 41’’
Peraud (Fra/AG2R) ................... 1 h 40’ 44’’
Moinard (Fra/BMC) ..................1 h 41’ 00’’
Gilbert (Bel/BMC)....................... 1 h 41’ 35’’
Nerz (All/Liquigas)......................1 h 42’ 12’’
Fédrigo (Fra/F. des Jeux) ......... 1 h 42’ 39’’
Schär (Sui/BMC) ....................... 1 h 43’ 53’’
Paulinho (Por/Saxo)................... 1 h 47’ 14’’
Trofimov (Rus/Katusha).............. 1 h 47’ 31’’
Voigt (All/RadioShack)................1 h 50’ 41’’
Karpets (Rus/Movistar)............... 1 h 51’ 43’’
Jeandesboz (Fra/Saur-S.) ........ 1 h 52’ 28’’
Bouet (Fra/AG2R) ..................... 1 h 52’ 30’’
Boasson Hagen (Nor/Sky) ..........1 h 52’ 34’’
Hoogerland (Hol/Vacans.)......... 1 h 55’ 30’’
Burghardt (All/BMC)...................1 h 57’ 39’’
Malacarne (Ita/Europcar) ...........1 h 57’ 45’’
Vande Velde (Usa/Garmin)........ 1 h 58’ 38’’
Gautier (Fra/Europcar) ............ 1 h 58’ 55’’
Chérel (Fra/AG2R) .................... 1 h 59’ 53’’
Fofonov (Kaz/Astana) ................2 h 03’ 55’’
Sanchez (Esp/Rabobank) ...........2 h 05’ 43’’
Minard (Fra/AG2R) ...................2 h 06’ 32’’
Roy (Fra/F. des Jeux) ...............2 h 10’ 17’’
Marcato (Ita/Vacans.) ................2 h 11’ 36’’
Devenyns (Bel/Omega) ..............2 h 12’ 22’’
Stortoni (Ita/Lampre)................ 2 h 13’ 39’’
De Weert (Bel/Omega) ............. 2 h 13’ 49’’
Szmyd (Pol/Liquigas)..................2 h 16’ 15’’
Weening (Hol/Orica G.)............. 2 h 17’ 30’’
Riblon (Fra/AG2R) ..................... 2 h 17’ 31’’
Azanza (Esp/Euskaltel)............... 2 h 18’ 58’’
Levarlet (Fra/Saur-S.) ............. 2 h 19’ 43’’
Popovych (Ukr/RadioShack)....... 2 h 21’ 56’’
Kiryienka (Blr/Movistar).............2 h 22’ 02’’
Kashechkin (Kaz/Astana) ...........2 h 23’ 09’’
Gerrans (Aus/Orica G.) ..............2 h 24’ 35’’
Marzano (Ita/Lampre)...............2 h 24’ 46’’
Hansen (Aus/Lotto)...................2 h 25’ 29’’
Knees (Ang/Sky) .......................2 h 26’ 43’’
Kern (Fra/Europcar) ................ 2 h 29’ 01’’
Arashiro (Jap/Europcar)............. 2 h 29’ 13’’
Ladagnous (Fra/F. des Jeux)........2 h 33’ 14’’
Hondo (All/Lampre) .................. 2 h 37’ 55’’
Perez Moreno (Esp/Euskaltel).......2 h 37’ 56’’
Velits M. (Slv/Omega) ...............2 h 40’ 47’’
Kadri (Fra/AG2R) ....................... 2 h 41’ 14’’
Zingle (Bel/Cofidis).................... 2 h 41’ 44’’
Feillu (Fra/Saur-S.)................... 2 h 41’ 50’’
Simon (Fra/Saur-S.) ............... 2 h 46’ 04’’
Morkov (Dan/Saxo)................... 2 h 46’ 14’’
Vichot (Fra/F. des Jeux) .......... 2 h 46’ 51’’

95. Cummings (Ang/BMC)...............2 h 47’ 03’’
96. Bak (Dan/Lotto)........................2 h 48’ 05’’
97. O’Grady (Aus/Orica G.).............. 2 h 50’ 31’’
98. Koren (Slo/Liquigas)...................2 h 51’ 34’’
99. Sörensen (Dan/Saxo) ................. 2 h 53’ 11’’
100. Zabriskie (Usa/Garmin) .............2 h 53’ 26’’
101. Plaza (Esp/Movistar) .................2 h 53’ 35’’
102. De Greef (Bel/Lotto)..................2 h 53’ 52’’
103. De Kort (Hol/Argos-Sh.)............. 2 h 54’ 13’’
104. Roelandts (Bel/Lotto) ................2 h 55’ 04’’
105. Oss (Ita/Liquigas)......................2 h 55’ 24’’
106. Millar (Ang/Garmin)..............................m.t.
107. Dumoulin (Fra/Cofidis).............2 h 56’ 02’’
108. Paolini (Ita/Katusha)................. 2 h 56’ 21’’
109. Quinziato (Ita/BMC) ..................2 h 56’ 27’’
110. Albasini (Sui/Orica G.)...............2 h 57’ 20’’
111. Impey (Rsa/Orica G.).................2 h 57’ 29’’
112. Pineau J. (Fra/Omega).............2 h 57’ 58’’
113. Sprick (Fra/Argos-Sh.) ............. 2 h 58’ 15’’
114. Canuti (Ita/Liquigas) ................. 2 h 58’ 41’’
115. Boeckmans (Bel/Vacans.) ..........3 h 02’ 57’’
116. Iglinskiy (Kaz/Astana) ................3 h 03’ 38’’
117. Cooke (Aus/Orica G.)................ 3 h 04’ 30’’
118. Vanotti (Ita/Liquigas) ................3 h 04’ 39’’
119. Horrach (Esp/Katusha) ..............3 h 06’ 27’’
120. Goss (Aus/Orica G.)...................3 h 06’ 55’’
121. Nuyens (Bel/Saxo) ................... 3 h 08’ 29’’
122. Hinault (Fra/AG2R) ..................3 h 08’ 57’’
123. Greipel (All/Lotto) .................... 3 h 09’ 02’’
124. Henderson (Nzl/Lotto)............... 3 h 13’ 06’’
125. Grabsch (All/Omega).............................m.t.
126. Roux (Fra/F. des Jeux) ............ 3 h 16’ 38’’
127. Lund (Dan/Saxo)........................3 h 17’ 07’’
128. Edet (Fra/Cofidis) ..................... 3 h 17’ 16’’
129. Bozic (Slo/Astana) ......................3 h 17’ 44’’
130. Luis Angel Maté (ESP/COF) ..........3 h 18’ 11’’
131. Marino (Fra/Saur-S.) ............... 3 h 18’ 20’’
132. Sieberg (All/Lotto)..................... 3 h 19’ 36’’
133. Pineau C. (Fra/F. des Jeux) .......3 h 20’ 24’’
134. Urtasun (Esp/Euskaltel) ..............3 h 21’ 34’’
135. Curvers (Hol/Argos-Sh.) .............3 h 23’ 44’’
136. Lemoine (Fra/Saur-S.) .............3 h 23’ 55’’
137. Cantwell (Aus/Saxo)..................3 h 25’ 08’’
138. Huguet (Fra/Argos-Sh.) ...........3 h 26’ 43’’
139. Gène (Fra/Europcar) ...............3 h 26’ 58’’
140. Haedo (Arg/Saxo).....................3 h 27’ 28’’
141. Gretsch (All/Argos-Sh.)...............3 h 27’ 49’’
142. Cavendish (Ang/Sky) .................3 h 28’ 36’’
143. Kroon (Hol/Saxo) ......................3 h 28’ 56’’
144. Tankink (Hol/Rabobank).............3 h 31’ 24’’
145. Kuchynski (Blr/Katusha).............3 h 38’ 24’’
146. Eisel (Aut/Sky) ..........................3 h 38’ 48’’
147. Vansummeren (Bel/Garmin).......3 h 40’ 01’’
148. Timmer (Hol/Argos-Sh.).............3 h 40’ 37’’
149. Fouchard (Fra/Cofidis) ..............3 h 42’ 31’’
150. Langeveld (Hol/Orica G.) ........... 3 h 50’ 12’’
151. Farrar (Usa/Garmin)..................3 h 54’ 45’’
152. Ghyselinck (Bel/Cofidis) .............3 h 57’ 04’’
153. Engoulvent (Fra/Saur-S.)..........3 h 57’ 36’’

LES CLASSEMENTS ANNEXES

■ Vous comptez 23 victoires,

vous êtes le premier coureur
à avoir gagné quatre fois
sur les Champs, votre compatriote et leader Bradley
Wiggins gagne le Tour... Quel
est votre sentiment ? C’est
incroyable ! On était venu
avec l’objectif de gagner le
maillot jaune, on repart
avec les deux premières
places du classement gé­
néral et six étapes. Il y
avait peut­être de la place
pour plus de victoires au
sprint... C’est un grand
jour pour le cyclisme bri­
tannique, et je suis fier
d’en faire partie.
Cette victoire sur les
Champs est la cerise sur le
gâteau. Pour moi, cette
course signifie tout ! Etre
le premier à gagner ici
avec le maillot de cham­
pion du monde, c’est un
moment très particulier,
c’est un honneur. J’essaie­
rai d’en gagner une cin­
quième l’année prochaine.

29

POINTS (GÉNÉRAL)

ROYAL. Sagan (à droite) et Goss (à gauche) n’ont rien pu faire contre Mark Cavendish.

1. Peter Sagan (Slovaquie/Liquigas),
421 pts ; 2. André Greipel (Allemagne/
Lotto), 280 ; 3. Matthew Goss (Australie/
GreenEdge), 268 ; 4. Mark Cavendish
(GB/Sky), 220 ; 5. Edvald Boasson Hagen (Norvège/Sky), 160 ; 6. Bradley
Wiggins (GB/Sky), 144 ; 7. Chris Froome
(GB/Sky), 126 ; 8. Luis Leon Sanchez (Espagne/Rabobank), 104 ; 9. Juan Jose
Haedo (Argentine/Saxo Bank), 102 ; 10.
Cadel Evans (Australie/BMC), 100.

MONTAGNE (GÉNÉRAL)
du vent de trois­quart dos.
On a passé le dernier vira­
ge avec tellement de vites­

se que j’ai décidé de faire
mon accélération à ce mo­
ment­là (avant les 300 mè­

■ 4e au nombre de victoires d’étapes
Mark Cavendish, vainqueur hier à Paris pour la 23e fois
dans le Tour de France, n’est plus devancé que par trois
coureurs au nombre de succès d’étapes. Dans ce Tour 2012,
“Cav” a gagné à trois reprises et a dépassé le score
du routier-sprinteur français André Darrigade
et de l’Américain Lance Armstrong (22 succès).
Le Britannique, 4e de ce classement, n’a plus devant lui que
le Belge Eddy Merckx (34), les Français Bernard Hinault (28)
et André Leducq (25), tous vainqueurs du Tour de France.
Les victoires d’étapes. 34, Eddy Merckx (Belgique),
entre 1969 et 1975 ; 28, Bernard Hinault (France),
entre 1978 et 1986 ; 25, André Leducq (France), entre 1927
et 1938 ; 23, Mark Cavendish (GB), entre 2008 et 2012 ;
22, André Darrigade (France), entre 1953 et 1964
et Lance Armstrong (USA), entre 1993 et 2005... ■

tres). J’ai creusé l’écart sur
les autres et j’ai pu le gar­
der. Cela a été un par i
mais ça a payé. Je voulais
vraiment cette victoire.
■ Vous semblez trouver vo-

tre forme au meilleur moment. Comment vous sentezvous à six jours de la course
en ligne des jeux Olympiques ? Je ne pense pas
avoir trouvé la forme
maintenant, j’ai gagné un
classement général juste
avant de venir sur le Tour
(le Ster ZLM Tour en juin).
Je suis en bonne forme
depuis le Giro. Je suis très
bien depuis, je le reste et
je suis impatient d’être à
samedi. ■

1. Thomas Voeckler (France/Europcar),
135 pts ; 2. Fredrik Kessiakoff (Suède/
Astana), 123 ; 3. Chris Anker Sörensen
(Danemark/Saxo bank), 77 ; 4. Pierre
Rolland (France/Europcar), 63 ; 5. Alejandro Valverde (Espagne/Movistar), 51
; 6. Chris Froome (GB/Sky), 48 ; 7. Egoi
Martinez (Espagne/Euskaltel), 43 ; 8.
Thibaut Pinot (France/FDJ), 40 ; 9. Brice
Feillu (France/Saur Sojasun), 38 ; 10.
Daniel Martin (EiceR/Garmin), 34.

1 h 19’30” ; 10. AG2R La Mondiale,
1 h 41’15” ; 11. Lotto, 2 h 14’58” ; 12.
Omega Pharma, 2 h 17’25” ; 13. Saur Sojasun, 2 h 54’44” ; 14. Rabobank,
2 h 54’46” ; 15. Euskaltel, 3 h 11’08” ;
16. Saxo Bank, 3 h 21’23” ; 17. Lampre,
3 h 56’30” ; 18. Vacansoleil, 4 h 32’48”
; 19. Cofidis, 4 h 39’48” ; 20. Garmin,
4 h 57’52” ; 21. Orica - GreenEdge,
5 h 39’29” ; 22. Argos, 7 h 42’15”.

JEUNES (ÉTAPE)
1. Peter Sagan (Slovaquie/Liquigas),
3 h 08’07” ; 2. Kris Boeckmans (Belgique/Vacansoleil) à 0 ; 3. Edvald Boasson Hagen (Norvège/Sky), 0 ; 4. Cyril
Gautier (France/Europcar), 09” ; 5. Tejay
Van Garderen (USA/BMC), 09”...

JEUNES (GÉNÉRAL)

ÉQUIPES (GÉNÉRAL)

1. Tejay Van Garderen (USA/BMC),
87 h 45’51” ; 2. Thibaut Pinot (France/
FDJ) à 6’13” ; 3. Steven Kruijswijk (PaysBas/Rabobank), 1 h 05’48” ; 4. Rein
Taaramae (Estonie/Cofidis), 1 h 16’48” ;
5. Gorka Izagirre (Espagne/Euskaltel),
1 h 21’15” ; 6. Rafael Valls (Espagne/
Vacansoleil), 1 h 26’53” ; 7. Peter Sagan (Slovaquie/Liquigas), 1 h 27’33” ;
8. Dominik Nerz (Allemagne/Liquigas),
1 h 31’08” ; 9. Edvald Boasson Hagen
(Norvège/Sky), 1 h 41’30” ; 10. Davide
M a l a c a r n e ( I ta l i e / E u ro p c a r ) ,
1 h 46’41”.

1. RadioShack, 263 h 12’14” ; 2. Sky à
5’46” ; 3. BMC, 36’29” ; 4. Astana,
43’22” ; 5. Liquigas, 1 h 04’55” ; 6. Movistar, 1 h 08’16” ; 7. Europcar, 1 h
08’46” ; 8. Katusha, 1 h 12’46” ; 9. FDJ,

1. Chris Anker Sörensen (Danemark/
Saxo Bank).

ÉQUIPES (ÉTAPE)
1. Lotto, 9 h 24’28” ; 2. Astana à 01” ;
3. Sky, 02” ; 4. Europcar, 06” ; 5. Saur Sojasun, 06”.

COMBATIVITÉ (GÉNÉRAL)

Cantal

30

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Sports
nationale
Les
Jeux L'actu
- Londres
2012

27 juillet - 12 août

INFRASTRUCTURES / VILLAGE OLYMPIQUE ■ Près de 3.000 appartements pour accueillir les athlètes

Comme une véritable tour de Babel

Des stars millionnaires du
football britannique se
plient à l’étroitesse des lits
jumeaux, tandis qu’un couple de sportifs australiens
s’est plaint de devoir faire
chambre à part : bienvenue
au village olympique des JO
de Londres.

juge par la mise à disposi­
tion de 150.000 préserva­
tifs au village olympique...
Dans le village, les dra­
peaux nationaux, belge,
slovène, norvégien, ou ir­
landais décorent déjà les
façades ça et là et chacun
investit les lieux à sa ma­
nière.

O

nze bâtiments, plus
proches du HLM
que de l’hôtel 5 étoi­
les, abritent pour la durée
des jeux 2.818 apparte­
ments « de standing
olympique », selon les or­
ganisateurs.
Pour des footballeurs
britanniques habitués au
faste des grands hôtels, les
conditions sont plutôt
spartiates : lits jumeaux
avec table de nuit de bois
clair, sac à linge sale et
deux serviettes de toilette,
une penderie pour deux et
l’autorisation de ramener
chez soi la couette aux
couleurs olympiques.
Le milieu de terrain de
Liverpool Craig Bellamy a
reconnu que c’était
« nouveau pour nous »,
tout en trouvant que
« manger avec les autres
sportifs constituait un
ajout heureux à l’expé­
rience ». Les footballeurs
sont « généralement tenus

Du choix
à la cantine

ACCUEIL. Les délégations reçues au village olympique comme ici les Somaliens et les Colombiens.
à l’écart », obser ve­t­il,
tout à fait prêt à « se met­
tre dans le bain ».
Le champion de tir aus­
tralien Russell Mark s’est
plaint en revanche de ne
pouvoir partager sa cham­
bre avec son épouse Lau­

ryn, également membre
de l’équipe australienne
de tir, pendant les jeux.
Selon lui, il s’agit d’une
mesure de rétorsion des
autorités sportives austra­
liennes mécontentes
d’une photo de Lauryn

dans un magazine mascu­
lin, en bikini et fusil à
l’épaule.
En tout cas, ce mode
d’hébergement ne sera
pas synonyme de mauvais
moment à passer pour
tout le monde, si on en

Les Australiens ont fait
forte impression dès leur
arrivée avec une gigantes­
que banderole proclamant
« Au s t ra l i e, Au s t ra l i e,
ouais, ouais, ouais » et
même un kangourou gon­
flable suspendus aux bal­
cons de leurs apparte­
ments.
La nageuse britannique
Rebecca Adlington, double
médaillée d’or à Pékin
pour le 400 m et le 800 m
nage libre a pour sa part
envoyé sur Twitter une
photo de sa chambre, avec
la mascotte de l’équipe
britannique sagement dé­
posée sur le lit.
Les organisateurs britan­
niques ont mis les petits
plats dans les grands, en

proposant à la cantine des
athlètes un choix assez
large pour satisfaire tous
les goûts, des traditionnels
plats anglais, porridge ou
pommes de terre en robe
des champs (« jacket po­
tatoes ») aux currys in­
diens, nouilles chinoises
ou pizzas.
De quoi enchanter
l’américain Kerron Cle­
ment (400 mètres haies),
qui, après avoir twitté avec
humeur qu’il avait erré en
bus pendant 4 heures de
l’aéroport au village, a cor­
rigé le tir avec un message
où il dit « adorer la variété
de la nourriture ».
En attendant le lance­
ment des jeux vendredi
prochain, les sportifs peu­
vent trouver sur place
coiffeur, barbier, et même
« bar à ongles » qui leur
permettront d’arborer les
couleurs de leur drapeau
respectif.
Tous les athlètes ne fré­
quenteront pas cependant
cette moderne tour de Ba­
bel. L’équipe de basket
américaine snobera par
exemple le village, préfé­
rant l’intimité d’un hôtel
londonien entièrement ré­
servé pour l’équipe star de
Kobe Bryant. ■

JUDO / CUBA ■ L’équipe féminine s’est préparée dans la régon lilloise

SCIENCES / PROGRÈS ■ En Australie

L’équipe féminine de judo
cubaine et son imposant
entraîneur Ronaldo Veitia
Valdivie ont affiché leurs
ambitions lors d’une semaine de préparation dans la
métropole lilloise pour les
Jeux de Londres : rester
dans l’élite mondiale malgré leurs faibles moyens.

Parcours cycliste virtuel,
chambre de simulation d’altitude, capteurs au fond de
la piscine : les athlètes australiens ont bénéficié de
l’aide de la plus haute technologie, à Canberra, avant
de se lancer pour la chasse
à l’or olympique aux Jeux
de Londres.

Peu de moyens mais des ambitions

A la tête des « mucha­
chas » cubaines depuis 26
ans, Ronaldo Veitia Valdi­
vie a l’un des plus plus
beaux palmarès, juste der­
r ière le Japon : 22 mé­
dailles en cinq participa­
tions aux JO, soit « une
moyenne de 4,4 mé­
dailles » par édition, glis­
se­t­il dans un sourire.
Pourtant, Cuba ne comp­
te que deux tatamis pour
ses 1.650 licenciées fem­
mes. Au dojo de Wasque­
hal (Nord), où ses athlètes
ont été invitées à se pré­
parer, « les conditions
d’entraînement sont
meilleures qu’à Cuba : les
tatamis sont neufs et
grands », souligne Onix
Cortes Aldama, qualifiée
dans la catégorie des ­70
kg, celle de la championne
du monde française Lucie
Décosse.
« Nous savons très bien
ce qu’il manque à Cuba

« Le judo français a un
très bon niveau, c’est pour
ça que j’ai décidé de venir
me préparer ici (...), et
parce que tout a été pris
en charge », insiste Ronal­
do Veitia Valdivie.
Les judokas cubaines fe­
ront­elles mieux qu’à Pé­
kin, où elles avaient gagné
trois médailles d’argent et
une de bronze ?

Avec six judokates

PRÉPARATION. Les judokates cubaines se sont entraînées dans
le Nord de la France.
(...), mais on s’appuie sur
ce qu’on a en trop, le sen­
timent d’identité nationale
et la volonté d’être dans
les premiers, tout le
temps », estime Ronaldo
Veitia Valdivie.
« Pour gagner, il faut tra­
vailler. Le nombre de mé­
dailles, c’est juste Dieu qui
le sait. Et il y a toujours
une part de l’arbitrage
dans les résultats », dit­il.

La commune de Was­
quehal, retenue comme
« base arrière » des JO de
Londres, et le comité Nord
d e j u d o, q u i c o m p t e
20.000 licenciés, ont ac­
cueilli pour une semaine
les Cubaines et leur volu­
bile entraîneur, mettant à
leur disposition équipe­
ment et judokas de la ré­
gion pour des « randori »
(combats légers).

« Les temps changent. La
crise économique porte
plus préjudice aux pays
pauvres. Il y a de plus en
plus de tournois interna­
tionaux, mais nous ne
pouvons pas participer à
tous (...). Parfois, sur un
an, on a juste l’argent
pour un tournoi », indique
l’entraîneur cubain.
Si Ronaldo Veitia Valdivie
a réussi à envoyer six ath­
lètes à Londres (sur sept
catégor ies), il regrette
qu’en cas de blessures,
courantes au judo, il ne
puisse pas faire appel à
une remplaçante, comme
d’autres nations.
Mais les difficultés
« nous rendent plus intel­
ligents, les filles ça les
rend plus fortes, on sait
pourquoi on est là », con­
clut­il. ■

La technologie se met
au service des athlètes

De l’extérieur, l’Institut
australien du sport (AIS)
n’est qu’un campus banal
et verdoyant. Mais derriè­
re ses murs de béton, dans
ses piscines et sur ses ter­
rains de sport, il a produit
quelques unes des plus
grandes stars du pays,
dont le nageur Ian Thorpe,
cinq fois champion olym­
pique.
C’est ici par exemple que
les cyclistes sur route de
l’équipe australienne ont
préparé la course en ligne
du 28 août des JO. Devant
un écran plasma !
Pour monter cette opéra­
tion, baptisée « déjà vu
4 », plusieurs coureurs
australiens ont participé
en août 2011 à l’épreuve
test organisée sur le par­
cours même des Jeux : et
chaque vélo était bardé de
capteurs, caméras, GPS et
autres appareils pour fil­
mer le parcours, enregis­
trer la puissance dévelop­

pée à chaque coup de
pédale, calculer le moin­
dre pouce de dénivelé, etc.
Résultat : les coureurs
australiens ont pu faire
l’épreuve des dizaines de
fois depuis un an, au sein
de l’AIS à Canberra, de­
vant un écran diffusant les
images exactes de la cam­
pagne anglaise traversée
par le circuit, sur un vélo
programmé pour répliquer
les moindres bosses et
creux du parcours.
Selon David Martin, le
physiologiste directeur de
ce programme au sein de
l’AIS, ce simulateur va
donner aux coureurs aus­
traliens une confiance iné­
galable : « C’est le petit
plus technologique qui
peut faire la différence en­
tre la 4e et la 3e place, voire
entre la seconde place sur
le podium et le titre de
champion olympique ».
Le nageur Tommasso
D’Orsogna a lui aussi pré­
paré son relais 4x100m
nage libre à l’AIS. Dans un
bassin équipé de dizaines
de caméras, ainsi que de
capteurs sur les plots de
départ et les murs mesu­
rant au gramme près la
force exercée par le con­
current au départ et à cha­
que demi­tour. ■

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

27 juillet - 12 août

■ ÉCHOS DES JO
FLAMME/SUR LONDON
EYE La flamme olympique

a démarré hier la journée
sous le ciel bleu, portée
haut dans une nacelle de
la grande roue de Londres,
« London Eye », par la plus
jeune skieuse à atteindre
le pôle sud, Amelia Hem­
pleman­Adams, 17 ans. ■

ÉQUITATION/CONCOURS

Sports
nationale
Les JeuxL'actu
- Londres
2012

HANDBALL / PRÉPARATION ■ Les Bleus ont été défaits par la Hongrie, à Dunkerque (22­23)

Les Français s’inclinent sur le fil

L’équipe de France masculine de handball a été battue par la Hongrie (22-23)
hier à Dunkerque, une petite alerte pour les champions olympiques en titre à
une semaine du début du
tournoi olympique de Londres.

fut labor ieuse. Des tirs
français qui s’empalent
sur le gardien Fazekas,
une impossibilité derrière
d’arrêter Carlos Perez : sur
un 5­0 en six minutes, les
Hongrois sont passés de­
vant à 16­14 (37e).
Les cinq dernières minu­
tes ont débuté sur un pied
d’égalité : 20­20. Un arrêt
d’ Om e ye r s e u l d e va n t
Csaszar suivi d’un contre
de Karabatic ont semblé
être le tournant du match
(21­20, 56e) mais au final,
c’est encore Gabar Csaszar
qui a eu le dernier mot à
22­23.
La France débutera en
douceur ses JO dimanche
contre la Grande­Breta­
gne. ■

S
HAUTEUR. La flamme sur
London Eye devant Big Ben.

COMPLET Nicolas Touzaint,

médaille d’or par équipes
aux JO d’Athènes en 2004,
et Donatien Schauly, triple
champion de France en ti­
tre, constituent comme
p r é v u l a c h a r n i è re d e
l’équipe de France de con­
cours complet d’équita­
tion qui sera alignée aux
JO de Londres. ■

BENJAMINE/ESCRIMEUSE
ALGÉRIENNE L’Algérienne

Lea Moutoussamy, 14 ans,
entrera dans l’histoire de
l’escrime aux jeux Olympi­
ques de Londres, où elle
deviendra la plus jeune
athlète à participer aux
épreuves olympiques dans
son sport. Cette jeune sa­
breuse a gagné son billet
pour les Jeux en rempor­
tant le tournoi de qualifi­
cation régional après avoir
battu une adversaire de 17
ans son aînée.

VILLAGE OLYMPIQUE/BARS
À ONGLES Les spor tifs

peuvent trouver au village
olympique un « bar à on­
gles » qui leur permettra
d’arborer les couleurs de
leur drapeau respectif. ■

DÉTAILS. Des ongles
« so british ».

MÉTÉO/DE LA PLUIE Les
parapluies risquent d’être
de la partie pour la céré­
monie d’ouverture, si on
en croit les derniers bulle­
tins météo, qui prévoient
un retour des averses ven­
dredi après une semaine
estivale. ■

31

u r l a ro u t e d e s J O,
l’entraîneur Claude
Onesta voulait en­
voyer un « message aux
équipes qui avaient battu
la France à l’Euro... et aux
autres »: les Bleus se sont
pourtant inclinés dans les
derniers instants de ce
match de préparation,
après deux victoires à
l’ Eu ro t o u r n o i à St ra s ­
bourg, face à la Tunisie et
l’Espagne.

Csaszar a
le dernier mot
Dans une salle chauffée
à blanc, avec une grosse
défense orchestrée autour
de Bertrand Gille, en récu­
pérant un maximum de
ballons, les Bleus ont sem­
blé d’entrée mettre les
choses au point par Ber­
trand Gille, Guigou, Nar­

DÉFENSE. Les Hongrois ont cherché la faille à l’image de Szabolcs Zubai pris par Cédric Sorhaindo
et Didier Dinart.
cisse ou Karabatic (4­1,
5e).
Les permutations entre
Karabatic et Narcisse ont
fort bien fonctionné avec
trois réussites en première
période pour l’un, quatre
pour l’autre. Thierr y
Omeyer, lui, multipliait
dans sa cage les arrêts de
haute volée.
Résultat : Narcisse a pu

s’envoler au­dessus de la
défense hongroise à 9­5
(18e) alors que Guillaume
Joli a créé quelques jolis
décalages sur son aile
droite : 11­6 (21e).
Sur quelques déchets
français, les Hongrois se
sont rapprochés à 12­10,
notamment grâce à Csas­
zar, qui a inscrit quatre
buts en première période.

Un superbe lob de Joli
sur Fazekas et un nouvel
arrêt de « Titi » Omeyer
ont permis de relancer la
machine tricolore sur une
dernière réussite avant la
pause de Fernandez (14­
11).
Au t a n t l ’ e n t a m e d e s
Bleus en première période
avait été percutante,
autant celle de la seconde

BASKET-BALL / PRÉPARATION ■ France­Australie, à Strasbourg, ce soir

Avec une équipe enfin au complet

La France aura dû attendre
le dernier de ses onze matches de préparation aux JO
de Londres, face à l’Australie ce soir (19 h 30) à Strasbourg, pour évoluer avec
une équipe au complet.

Après Ali Traoré, auteur
d’une entrée encoura­
geante samedi lors de la
victoire (78­74) sur le Bré­
sil, c’est au tour de Nicolas
Ba t u m d e s e j o i n d re à
l’équipe, après un mois de
feuilleton sur fond de con­
trat NBA.
En t o u t e t p o u r t o u t ,
l’ailier de Portland a joué
cinq minutes sur toute la
préparation, et encore en
prenant le risque, énorme,
de s’aligner sur le terrain
face à l’Espagne dimanche
à Bercy alors qu’il n’était
pas assuré.
Après avoir signé son
nouveau contrat de 37
millions de dollars mer­
credi avec Portland, il a
enfin reçu le feu vert et
fera ses vrais débuts ce
soir, à six jours du premier
match aux JO face aux
Etats­Unis.
« C’est une bonne nou­
velle pour le public stras­
bourgeois, car il sera le
seul en France à avoir vu
l’équipe de France olym­

FRANCE. Vincent Collet pourra compter sur Nicolas Batum
(à l’arrière plan) pour le dernier match de préparation.
pique dans son intégrali­
té », a dit samedi en sou­
riant Collet, qui est par
ailleurs entraîneur de
Strasbourg.
Plus encore que le retour
de Traoré, la rentrée de
Batum va donner un
« coup de boost » aux
Bleus, selon les propos de
Tony Parker qui espère lui­
même monter en puissan­
ce lors de ce dernier test
face à l’Australie de Patty
Mills, sa doublure à la

mène aux San Antonio
Spurs.
Deuxième lame offensive
des Bleus derrière le boss,
Batum est, à 23 ans, un
pion essentiel de la sélec­
tion de Vincent Collet qui
explique que « Nicolas va
nous amener du jeu rapi­
de et va aussi nous per­
mettre d’étirer les rideaux
défensifs adverses » pour
libérer des espaces. Le
joueur, qui a participé à
son premier entraînement

avec opposition hier, est
en tous cas prêt : « J’ai
h â t e, j’ e n a va i s m a r re
d’être sur le côté. J’ai vrai­
ment envie de jouer, j’en
peux plus », a­t­il dit.
Il sera utile face à l’Aus­
tralie qui, même privée
d’Andrew Bogut, le pivot
de Golden State blessé à
une cheville, représente
une troupe compétitive
avec Mills, l’intérieur du
Panathinaïkos Aleks Maric
et le joueur de Barcelone
Joe Ingles.
Comme le Brésil, elle
présente une raquette so­
lide. « Ils jouent plus au
sol et envoient du lourd. Il
font rarement les voyages
à vide. Ce n’est pas le cer­
cle des poètes disparus »,
synthétise Vincent Collet.
« C’est une grosse équi­
pe, ajoute Parker. Ils n’ont
perdu que de six points
contre l’Espagne et on a
eu du mal à les battre l’an­
née dernière à Londres »,
où les Bleus s’étaient im­
posés 71­67 face aux
“Boomers” lors du “Test
Event” servant de répéti­
tion générale aux JO. Tout
comme le match de ce
soir. ■

è Hier.

A Strasbourg, le Brésil a
battu l’Australie 87-71.

■ RÉACTION
CLAUDE ONESTA Entraîneur de l’équipe de
France. « Nous ne sommes

pas les seuls à travailler
depuis un mois. La Hon­
grie est une équipe qui
peut accrocher une mé­
daille aux Jeux. On perd
tout le bénéfice de notre
bonne première période et
de notre jeu rapide par
manque de concentration,
par inattention ». ■

■ FÉMININES
PRÉPARATION/FRANCE
64 - AUSTRALIE 58 L’équi­

pe de France féminine a
clos sa préparation aux JO
par une troisième victoire
de rang aux dépens de
l’Australie vice­champion­
ne olympique (64­58),
hier, à Villeneuve­d’Ascq,
qui confirme ses excellen­
tes dispositions à six jours
de ses débuts à Londres.
Avant cette convaincante
victoire, qui leur a permis
de remporter le tournoi
international du Nord, les
Bleues avaient successive­
ment battu vendredi le
Brésil (67­57), qu’elles re­
trouveront le 28 juillet
pour leur entrée dans le
groupe B du tournoi olym­
pique, puis la Chine (85­
64) samedi.
Une nouvelle fois privée
d’Emilie Gomis, préservée
après sa blessure à un
mollet contractée face au
Brésil, la France s’est no­
tamment appuyée sur les
14 points en autant de mi­
nutes de son pivot Isabelle
Yacoubou.
Le 30 juillet, les deux for­
mations se retrouveront
pour un enjeu tout autre,
lors de la 2 e journée du
tournoi olympique. Dans
le groupe B, elles devront
également se mesurer au
Brésil, à la Grande­Breta­
gne, à la Russie et au Ca­
nada. ■

Cantal

32

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Sports

L'actu nationale

FORMULE 1 / GRAND PRIX D’ALLEMAGNE ■ A Hockenheim, l’Espagnol a remporté sa trentième victoire

Alonso récompensé, Red Bull sanctionné

Fernando Alonso (Ferrari),
parti en pole position, a fait
de la résistance pendant
tout le Grand Prix d’Allemagne de Formule 1, hier à
Hockenheim, puis a bouclé
le 67e tour en vainqueur, ce
qui lui permet d’augmenter
son avance au championnat
sur les pilotes Red Bull.

podium, deux heures
après son arrivée à la 4 e
p l a c e, a u t e r m e d’ u n e
course solide entamée sur
la 5 e ligne de la grille de
départ. L’autre Lotus de
Romain Grosjean, parti de
la 19e place sur la grille, a
été abîmée dès le départ
par un accrochage avec le
Brésilien Bruno Senna
( Williams), puis le Fran­
çais s’est traîné jusqu’à
l’arrivée (18e).

D

e u x h e u re s a p r è s
l’arrivée, l’Allemand
Sebastian Vettel (Red
Bull), qui avait terminé 2e
devant le Britannique Jen­
son Button (McLaren),
grâce à un dépassement
jugé litigieux au 66e tour, a
été pénalisé de 20 secon­
des et a donc rétrogradé à
la 5e place de cette course,
menée quasiment de bout
en bout par Alonso.
Pour remporter sa 30 e
victoire en F1, le double
champion du monde es­
pagnol a encore fait un
sans­faute absolu, comme
lors de ses deux précéden­
tes victoires cette saison,
en Malaisie et à Valence,
devant son public, pour le
GP d’Europe.

Vettel pénalisé

Alonso a mené la quasi­
totalité de la course, sauf
au moment de son pre­
mier arrêt au stand, au 18e
tour, quand Vettel en a
profité pour passer en tête
pendant quelques minu­
tes. « La pole position était
importante. Nous n’étions
peut­être pas les plus rapi­
des aujourd’hui, mais j’ai
réussi à garder ma place »,

Abandon
d’Hamilton
pour sa 100e

CIRCUIT. Fernando Alonso est talonné par Sebastian Vettel. Le pilote allemand sera sanctionné
et retrogradé à la 5e place. L’Espagnol lui a remporté son 30e Grand Prix.
a réagi Alonso sur le po­
dium.
Le deuxième arrêt au
stand a permis à Button
de prendre provisoirement
la 2e place à Vettel, ressorti
juste derrière lui au bout
de la ligne droite des
stands, puis l’Allemand a
repris cette 2e place au 66e
tour, en sortant des limites
de la piste.
« Les images parlent
d’elles­même », a dit But­
ton juste après l’arrivée.
« Je ne savais pas si Jenson

était à l’intérieur », a plai­
d é Ve t t e l , e n c o re t r è s
énervé par l’autre pilote
McLaren, Lewis Hamilton,
qui l’a doublé et perturbé,
avant d’abandonner, alors
qu’il avait un tour de re­
tard sur lui.
« C’était une manœuvre
stupide, car il n’était pas
dans le même tour que
nous », a jugé Vettel, pour
qui l’intervention d’Ha­
milton « a bien fait les af­
faires d’Alonso ».
Grâce aussi à la pénalité

infligée à Vettel, qui a
quand même pu profiter
du podium, devant son
public, à moins de 50 km
de sa ville natale, Alonso
fait la bonne affaire du
jour : 44 points d’avance
sur le double champion
du monde en titre, soit
presque l’équivalent de
deux victoires, à mi­cham­
pionnat.
Un quatrième champion
du monde, le Finlandais
Kimi Räikkönen (Lotus), a
finalement complété le

■ AUJOURD’HUI À LA TÉLÉ

■ RAPIDO
AUTO/GP 2 Le Britannique James Calado a remporté la
course courte (27 tours) du championnat GP2 disputée
en lever de rideau du Grand Prix d’Allemagne de For­
mule 1, hier matin sur le circuit d’Hockenheim. Con­
trairement à la course longue, remportée samedi par le
Vénézuélien Johnny Cecotto Jr, cette course courte s’est
disputée intégralement sur piste sèche. L’Auvergnat Na­
thanaël Berton a pris la 11e place. ■

vène Polona Hercog 0­6, 6­4, 7­5 sur la terre battue de
Bastad, en Suède, son pays de naissance. ■

CYCLISME/TOUR DE WALLONIE L’Italien Danilo Napolita­

ARSENAL Arsène Wenger a réitéré hier à Kuala Lumpur

no (Acqua&Sapone) a remporté la 2e étape du Tour de
Wallonie en s’imposant au sprint devant son compatrio­
te Davide Appolonio et le Corrézien Romain Feillu di­
manche à Mettet, prenant du même coup la tête du
classement général. ■

CYCLISME SUR PISTE/JEANNIE LONGO Jeannie Longo a

été interdite de départ dans la course aux points des
championnats de France sur piste, hier, à Hyères (Var),
à cause d’un guidon non conforme. ■

TENNIS/TOURNOI DE GSTAAD Le Brésilien Thomaz Bel­
lucci a remporté le tournoi sur terre battue de Gstaad
en battant le Serbe Janko Tipsarevic, tête de série N.1,
6­7 (6/8), 6­4, 6­2, hier, en finale. ■
TOURNOI DE HAMBOURG L’Argentin Juan Monaco, 14e
joueur mondial, s’estadjugé hier le tournoi sur terre bat­
tue de Hambourg face à l’Allemand Tommy Haas, 49e
mondial, 7­5, 6­4, un succès lui permettant d’entrer
dans le Top 10 au prochain classement ATP. ■
TOURNOI DE BASTAD La Française Mathilde Johansson a

manqué hier l’occasion de gagner le premier tournoi de
tennis WTA de sa carrière, vaincue en finale par la Slo­

Hamilton, qui a crevé au
2 e tour sur les débris de
Grosjean et Senna, ou
peut­être Felipe Massa
(Ferrari), a été le seul des
24 pilotes à abandonner.
C’était son 100e Grand Prix
de F1 et il a arrêté les frais
à dix tours de la fin, alors
qu’il était 16e.
Dans le gros du peloton,
une bagarre de tous les
instants permet aux
Sauber de prendre les 4e et
6e places, devant les Mer­
cedes des Allemands Mi­
chael Schumacher, 7 e , et
Nico Rosberg, parti 21e sur
la grille et finalement 10e
de son Grand Prix natio­
nal.
Le prochain GP est prévu
dimanche en Hongrie. Ce
sera le jour du 31 e anni­
versaire d’Alonso. Le natif
d’Oviedo visera une 31 e
victoire en F1. ■

LES CLASSEMENTS
GP d’Allemagne. Pilotes : 1.
Alonso (Esp./Ferrari), les 306,458
km en 1 h 31’05”862, (moyenne : 201,843 km/h) ; 2. Button
(Ang./McLaren-Mercedes), à
6”949 ; 3. Räikkönen (Fin./LotusRenault), à 16”409 ; 4. Kobayashi
(Jap./Sauber-Ferrari), à 21”925 ;
5. Vettel (All./Red Bull-Renault), à
23”732 ; 6. Pérez (Mex./SauberFerrari), à 27”896 ; 7. Schumacher (All./Mercedes-AMG), à
28”970 ; 8. Webber (Aus./Red
Bull-Renault), à 46”941 ; 9. Hülkenberg (All./Force India-Merc), à
48”162 ; 10. Rosberg (All./Mercedes-AMG), à 48”889 ; 11. di Resta (Ang./Force India-Merc.), à
59”227 ; 12. Massa (Bré./Ferrari),
à 1’11”428 ; 13. Ricciardo (Aus./
Toro Rosso-Ferrari), à 1’16”829 ;
14. Vergne (Fra./Toro Rosso-Ferrari), à 1’16”965 ; 15. Maldonado
(Ven./Williams-Renault) ; 16. Petrov (Rus./Caterham-Renault) ; 17.
Senna (Bré./Williams-Renault) ;
18. Grosjean (Fra./Lotus-Renault)
tous à 1 tour ; 19. Kovalainen
(Fin./Caterham-Renault) ; 20. Pic
(FRA/Marussia-Cosworth), tous à
2 tours ; 21. de la Rosa (Esp./
HRT-Cosworth) ; 22. Glock (All./
Marussia-Cos.) ; 23. Karthikeyan
(Ind./HRT-Cos.), tous à 3 tours.
Championnat du monde. Pilotes
: 1. Alonso 154 ; 2. Webber 120 ;
3. Vettel 110 ; 4. Räikkönen 98 ;
5. Hamilton 92 ; 6. Rosberg 76 ;
7. Button 68 ; 8. Grosjean 61 ; 9.
Perez 47 ; 10. Kobayashi 33 ; 11.
Maldonado 29 ; 12. Schumacher
29 ; 13. di Resta 27 ; 14. Massa
23 ; 15. Hülkenberg 19 ; 16. Senna 18 ; 17. Vergne 4 ; 18. Ricciardo 2.
Constructeurs : 1. Red Bull Racing 230 pts ; 2. Scuderia Ferrari
177 ; 3. McLaren Mercedes 160 ;
4. Lotus 159 ; 5. Mercedes AMG
105 ; 6. Sauber 80 ; 7. Williams
47 ; 8. Force India 46 ; 9. Scuderia Toro Rosso 6.

FOOTBALL/DIDIER DROGBA L’international ivoirien Di­

dier Drogba s’est distingué dès son premier match avec
son nouveau club, le Shanghai Shenhua, en délivrant
une passe décisive et en se procurant plusieurs occa­
sions de but, hier en championnat de Chine. ■
sa détermination à conserver Robin van Persie qui a re­
fusé au début du mois de prolonger son contrat à Arse­
nal qui expire en 2013 affirmant que le Néerlandais était
un « attaquant de classe mondiale ». ■

GOLF/OPEN BRITANNIQUE Le Sud­Africain Ernie Els a
remporté l’Open britannique hier à Lytham devant
l’Australien Adam Scott et les Américains Tiger Woods et
Brandt Snedeker. C’est la deuxième victoire de Els à
l’Open britannique, dix ans après celle de 2002, et sa
quatrième dans un tournoi du Grand Chelem à 42 ans
avec l’US Open en 1994 et 1997. ■
MOTOCROSS/GRAND PRIX DE RUSSIE L’Italien Antonio
Cairoli en MX1 et le Néerlandais Jeffrey Herlings en MX2
ont réalisé le carton plein au Grand Prix de Russie, rem­
portant chacun dans leur catégorie les deux manches de
l’épreuve disputée, hier, à Semigorje à 400 kilomètres de
Moscou. ■
SUPERBIKE/GRAND PRIX DE BRNO L’Italien Marco Me­
landri (BMW ) a remporté les deux courses du Grand
Prix de Brno, hier, pour venir menacer son compatriote
Max Biaggi (Aprilia) au classement général où il ne
compte plus que 20 points de retard après la 9e des 14
manches de l’année. ■

CANAL+ SPORT
10.00 Tour de France à la voile 2012. Voile. Les temps
forts de la troisième semaine.
12.05 Meeting Herculis. Athlétisme. Diamond League
2012. 9e manche. 1re partie. A Monaco.
14.05 France/Hongrie.Handball.
Match de préparation aux
Jeux olympiques 2012. A
Dunkerque (Nord).
15.30 France/Brésil. Basket-ball.
Match de préparation aux
Jeux olympiques 2012. A
Strasbourg(Bas-Rhin).

EUROSPORT 2
9.00 TournoiWTAdeCarlsbad.
Tennis. Finale. En Californie.
15.30 Championnatdumonde
2012.
Superbike. 9e
manche. 1recourse. A Brno
(Républiquetchèque).

EUROSPORT
11.45 Tour de France 2012.Cyclisme. 20e étape: Rambouillet - Paris ChampsElysées (120 km).
14.00 GrandPrixd'Allemagne.
Formule1. Championnatdu
monde 2012. 10e manche.
La course. A Hockenheim.
17.30 Championnats du monde 2012. Cyclismesurpiste. Les temps forts. A Mel-

23 7 2012

bourne(Australie).
18.45 Course en ligne messieurs (245 km). Cyclisme.
Jeuxolympiques2008. A Pékin(Chine).
21.00 Tournoi WTA de Carlsbad. Tennis. Finale. En Californie.

MA CHAÎNE SPORT
19.00 Los Angeles Lakers/Detroit Pistons. Basket-ball.
Championnat
NBA
1987/1988. Finale. 7e match.
23.45 Tournoidequalification
aux Jeux olympiques.
Boxe. Les tempsforts. A Trabzon (Turquie).

SPORT+
19.25 France/Australie. Basketball. Match de préparation
aux Jeux olympiques 2012.
En direct. A Strasbourg(BasRhin).
21.10 EuroPétanque d'Azur
2012. Pétanque. Finale. A
Nice(Alpes-Maritimes).

TF1
1.40 Championnat du monde
FIA WTCC 2012. Voitures
de tourisme. 8e manche. A
Curitiba(Brésil).

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

Sports

33

Cyclosportive

LA LILY BERGAUD/15e ÉDITION ■ Encore beaucoup de monde pour arpenter le pas de Peyrol, hier

Nicolas Baldo triomphe à Mauriac

Pour sa quinzième édition la
cyclosportive Lily Bergaud a
une fois encore réuni de
nombreux amateurs de bicyclette. Ils étaient près de
300, hier, à arpenter dans la
bonne humeur les routes
cantaliennes.

S

d’être lâché « à la pédale »
dans les deux derniers ki­
lomètres du pas de Peyrol,
là où les pourcentages
sont les plus importants.
Relégué à plus de cinq mi­
nutes sur la ligne Chava­
non ne se montrait
d’ailleurs pas déçu à ce
propos. « Cette deuxième
place me satisfait ample­
ment, Nicolas était beau­
coup plus fort, c’est un
beau champion. Je suis
déjà content de l’avoir ac­
compagné aussi long­
temps ».

Antonin Bisson

i l’enjeu sportif et bel
et bien présent, en té­
moigne la belle ba­
garre qui a eu lieu hier à
l’avant de la course, la Lily
Bergaud est plus qu’une
simple course de vélo. Cy­
closportive attendue du
calendrier, elle est aussi
l’occasion pour tous les
amateurs de se rappeler
au bon souvenir de Louis
Bergaud, « la puce du
Cantal » gloire du cyclisme
régional et national à la
fin des années cinquante.

La différence
dans
le pas de Peyrol
Toujours en forme et de
bonne humeur, « Lily » se
réjouissait d’ailleurs à l’ar­
rivée que le soleil ait ac­

La Mauriacoise
à Chassagnat

DÉCISIF. Une attaque dans le pas de Peyrol a suffi à Nicolas Baldo pour faire la différence.
compagné « sa » course
tout au long de la mati­
née. Lorsque certains lui
faisaient remarquer que
les très régulières bourras­
ques de vent avaient sans
doute perturbé les concur­
rents, celui­ci préférait
s’en amuser « c’est pas
grave, ils devront juste for­

cer un peu plus ! ». Nul
doute en revanche que
Louis Bergaud était ravi de
la victoire finale de Nico­
las Baldo, tant le coureur
de la formation suisse At­
las Personnel est attaché à
l’épreuve. « Je me suis
souvenu pendant la cour­
se que je participais à ma

ra la région dès ce matin
pour disputer le Tour d’Al­
sace avec son équipe.
Licencié plusieurs an­
nées à Mauriac (de 2001 à
2004), Baldo faisait figure
de favor i au départ de
l’épreuve. Jean­Luc Chava­
non l’a toutefois long­
temps accompagné avant

Une heure avant Baldo,
l e s c o n c u r re n t s d e L a
Mauriacoise avaient fran­
chi la ligne d’arrivée, mais
sans avoir auparavant
franchi le Pas de Peyrol,
ses 1.588 mètres, son vent
tourbillonnant et ses tem­
pératures infér ieures à
10 °C malgré la saison.
Dans cet exercice qui pro­
posait tout de même aux
participants, le col
d’Aulac, Benjamin Chassa­
gnat s’est montré le plus à
l’aise en devançant de
seulement treize secondes
Kévin Mathieu. ■

2h42’35’’ ; 28. Duval Tony, 2h43’52’’ ;
29. Couderc Daniel, 2h43’58’’; 30. Bredeche Rémi, 2h44’07’’ ; 31. Ozoch Michael, 2h44’11’’ ; 32. Fajoux Lionel,
2h44’13’’ ; 33. Riom Dominique,
2h44’23’’ ; 34. Quintard Johan,
2h44’31’’ ; 35. Pradalier Francis,
2h44’37’’ ; 36. Delpeuch Denis,
2h44’59’’; 37. Asselain Tony, 2h46’21’’;
38. Magne Pierre, 2h47’11’’; 39. Ducros
Eric, 2h47’18’’ ; 40. Kinott Erwin,
2h47’28’’;
41. Genteur Thierry, 2h48’20’’; 42. Fontanel Jean-Paul, 2h49’03’’; 43. Barbance Francis, 2h49’07’’; 44. Dumas Félix,
2h49’18’’ ; 45. Alazard Michel,
2h49’23’’ ; 46. Laffaye Bernard,
2h49’25’’ ; 47. Poty Henry, 2h49’30’’ ;
48. Druesne David, 2h49’31’’ ; 49. Evano Benoît, 2h49’37’’ ; 50. Cheymol
Quentin, 2h49’39’’;
51. Planche Pascal, 2h49’45’’; 52. Morel Jean-Lucien, 2h49’59’’ ; 53. Loubieres Eric, 2h50’04’’ ; 54. Flouret Rémi,
2h50’14’’ ; 55. Meriade Laurent,
2h50’16’’ ; 56. Carteau Didier,
2h50’51’’ ; 57. Maguerre Geoffroy,
2h51’03’’ ; 58. Euzenot Her vé,
2h51’13’’; 59. Berard Robert, 2h53’13’’;
60. Bories Régis, 2h53’41’’;
61. Douche Gilbert, 2h53’45’’; 62. Nicol
Philippe, 2h53’50’’; 63. Charbonnel Olivier, 2h53’54’’; 64. Taillandier Bernard,

2h54’27’’ ; 65. Lebayle Philippe,
2h54’34’’ ; 66. Dallet Rémy, 2h57’28’’ ;
67. Lempere Lucien, 2h57’34’’; 68. Jean
Daniel, 2h57’50’’ ; 69. Amartin Michel,
2h58’50’’ ; 70. Sabut Jean-Paul,
2h59’05’’;
71. Dovat Dominique, 2h59’17’’ ; 72.
Bonnin Dominique, 2h59’23’’; 73. Treps
Willy, 2h59’33’’ ; 74. Constant Jean-René, 2h59’49’’; 75. Chassang Sébastien,
3h00’16’’ ; 76. Chavanon Véronique,
3h03’42’’ ; 77. Dejou Alain, 3h03’45’’ ;
78. Dunaud Daniel, 3h03’59’’; 79. Barres Louis, 3h04’27’’; 80. Touboul Serge,
3h04’52’’;
81. Renault Didier, 3h04’58’’; 82. Oustry Guillaume, 3h05’05’’ ; 83. Veyrines
Maxime, 3h05’10’’ ; 84. Pratoussy Laurent, 3h05’17’’ ; 85. Yhuel Christophe,
3h06’05’’ ; 86. Escarbassiere Fabrice,
3h08’01’’ ; 87. Guillien Cyril, 3h08’07’’ ;
88. Parmentier Gérard, 3h08’10’’ ; 89.
Vergne Christophe, 3h08’12’’ ; 90. Jolly
Jean-Pierre, 3h08’55’’;
91. Corvaisier Catherine, 3h09’05’’; 92.
Extrems William, 3h09’13’’ ; 93. Petit
André, 3h09’18’’ ; 94. Lemmet Alexis,
3h10’22’’ ; 95. Levasseur Jean-Pierre,
3h10’24’’ ; 96. Florent François,
3h10’35’’ ; 97. Gomez Marcel,
3h10’37’’ ; 98. Palis Michel, 3h10’49’’ ;
99. Ramade Gérard, 3h14’20’’ ; 100.
Boutenko Jean-Michel, 3h15’19’’...

PHOTOS FANNY MADAMOUR

dixième Lily Bergaud » dé­
taillait le vainqueur avant
d’ajouter, qu’il avait passé
un très bon moment à
vélo. Cette sortie auver­
gnate avait des allures
d’entraînement grandeur
nature pour cet ancien
vainqueur de la Lily et de
la Mauriacoise qui quitte­

LES CLASSEMENTS
LA LILY BERGAUD
1. Baldo Nicolas, 4h29’25’’ ; 2. Chavanon Jean-Luc, 4h34’44’’ ; 3. Dupuis
William, 4h37’55’’ ; 4. Dupuis Didier,
4h38’42’’ ; 5. Radenac Emmanuel,
4h40’14’’ ; 6. Menard Aurélien,
4h42’26’’ ; 7. Planche Quentin,
4h42’50’’ ; 8. Richard Stanislas,
4h43’33’’ ; 9. Vergnaud Fabien,
4h43’46’’ ; 10. Dutailly Jacques,
4h43’50’’; .
11. Fontbonne Yvan, 4h44’47’’ ; 12.
Queille Jean-Louis, 4h45’06’’ ; 13.
Juillard Pascal, 4h54’19’’ ; 14. Maine
Gilles, 4h54’43’’ ; 15. Hecquet Stéphane, 4h56’05’’ ; 16. Hinsinger Lionel,
4h59’19’’ ; 17. Chabert Sébastien,
5h00’19’’ ; 18. Amartin Kévin,
5h00’23’’; 19. Vincent Hervé, 5h00’32’’;
20. Scarton Jean-Pierre, 5h00’37’’;
21. Santia-Andrews Eric, 5h00’57’’; 22.
Delarace Philippe, 5h01’07’’; 23. Boivin
Christophe, 5h01’15’’ ; 24. Huguet Rodolphe, 5h01’21’’ ; 25. Tommasi Laurent, 5h01’26’’ ; 26. Pintout Jean-Marc,
5h01’56’’ ; 27. Girond Alexandre,
5h02’10’’ ; 28. Roumegous David,
5h03’31’’ ; 29. Deis Chr istophe,
5h03’47’’ ; 30. Rouberties Cyrille,
5h04’29’’;
31. Barbier Philippe, 5h14’04’’ ; 32.
Marty Sébastien, 5h14’10’’ ; 33. Jany
Pierre-Henri, 5h15’46’’ ; 34. Geay Eric,
5h15’47’’ ; 35. Ventenat David,
5h15’51’’; 36. Lanlelle Gilles, 5h19’30’’;
37. Pressoir Gérard, 5h19’34’’; 38. Tournelle Stéphane, 5h19’39’’ ; 39. Bizieres
Michel, 5h20’32’’; 40. Wagner Ludovic,
5h20’57’’;
41. Aubert Jack, 5h22’36’’ ; 42.
Teyssedou Gilles, 5h22’43’’ ; 43. Garrelou Lionel, 5h24’33’’ ; 44. Baud Eddie,
5h27’35’’ ; 45. Savinel Jean-Michel,
5h27’54’’; 46. Serres Benoît, 5h27’57’’;
47. Anderson Peter, 5h27’59’’; 48. Farge Nicolas, 5h29’22’’; 49. Santer AnneLaure, 5h29’45’’ ; 50. Daude Serge,
5h30’05’’;
51. Mansat Fabien, 5h31’39’’; 52. Chapel Michel, 5h36’02’’; 53. Aubert Pierre,

5h36’06’’ ; 54. Nebout Daniel,
5h36’19’’; 55. Haushalter Jean-Baptiste,
5h37’47’’ ; 56. Toupenet Stéphane,
5h38’43’’ ; 57. Achard Patr ice,
5h38’47’’; 58. Adant Pierre, 5h38’51’’;
59. Metais Philippe, 5h38’52’’; 60. Hurson Eric, 5h40’00’’;
61. Raoul Jean-Pierre, 5h41’03’’ ; 62.
Dalbin Michel, 5h41’07’’ ; 63. Selinge
Serge, 5h42’02’’ ; 64. Borderie Daniel,
5h44’05’’ ; 65. Alber i Jacques,
5h44’28’’ ; 66. Salacroup Francis,
5h45’10’’ ; 67. Kadzieluwn Alain,
5h47’29’’ ; 68. Garrigou Daniel,
5h48’01’’ ; 69. Besombe André,
5h48’05’’; 70. Chanut Guy, 5h48’20’’;
71. Deborde Laurent, 5h48’25’’ ; 72.
Chartrain Georges, 5h48’32’’ ; 73. Guibert Pascal, 5h52’45’’ ; 74. Savinel
Guillaume, 5h53’38’’; 75. Bourg André,
5h53’44’’ ; 76. Monnier Jean-Luc,
5h53’51’’; 77. le Coz Patrick, 5h55’54’’;
78. Lafage Michael, 5h58’35’’ ; 79. Lahaie Jean-Jacques, 6h00’59’’ ; 80. Kotkowiak Eddy, 6h02’41’’;

81. Lemonon Bernard, 6h02’43’’ ; 82.
Couhert Pascal, 6h02’46’’ ; 83. Couturier Laurent, 6h03’56’’; 84. Espi Joseph,
6h06’30’’ ; 85. Tardiveau Daniel,
6h17’32’’ ; 86. Doumerc Thierry,
6h17’34’’ ; 87. Morin Alain, 6h19’47’’ ;
88. Morin Alexandre, 6h19’50’’ ; 89.
Rousseau Florent, 6h25’12’’; 90. Fleury
Emmanuel, 6h28’25’’;
91. Vallet Marie-Hélène, 6h30’45’’; 92.
Demeuzoy Alain, 6h30’46’’; 93. Gay Jérìme, 6h34’01’’; 94. Lemeunier Nicolas,
6h34’02’’ ; 95. Dupuis Antoine,
6h34’05’’ ; 96. Talon Didier, 6h38’34’’ ;
97. Gimalac Christophe, 6h39’10’’ ; 98.
Pintout Stéphane, 6h39’16’’ ; 99. Delhaye Stéphane, 6h44’58’’; 100. BartheFranquin Isabelle, 6h46’33’’; 101. Barthe Jean-François, 6h46’37’’ ; 102. Jarsaillon André, 6h46’43’’; 103. Jarassier
Francis, 7h02’03’’ ; 104. Dinet Hervé,
7h05’09’’ ; 105. Poutet Pascal,
7h09’43’’; 106. Pasquet Eric, 7h17’54’’.

LA MAURIACOISE
1. Chassagnat Benjamin, 2h31’14’’; 2.
Mathieu Kévin, 2h31’27’’; 3. Toppan Julien, 2h31’32’’ ; 4. Ferreira Patrick,
2h31’57’’; 5. Joncoux Pierre, 2h31’59’’;
6. Verne Florent, 2h32’12’’ ; 7. Guitard
Raymond, 2h32’20’’; 8. Touboul Steeve,
2h32’27 ’’ ; 9. Daude Matthieu,
2h32’36’’ ; 10. Lacoste Jérémie,
2h32’40’’; .
11. Veldhuis Remco, 2h32’43’’; 12. Jouve Antoine, 2h32’47’’; 13. Lavigne David, 2h32’53’’ ; 14. Braud Christophe,
2h33’19’’ ; 15. Herault Vincent,
2h33’24’’ ; 16. Besson Laurent,
2h33’30’’ ; 17. Condamine Géraud,
2h33’36’’ ; 18. Faure Mathieu,
2h33’42’’ ; 19. Labussiere Jean-Luc,
2h33’46’’; 20. Puech Eric, 2h33’56’’;
21. Martinez Francisco, 2h34’17’’ ; 22.
Corvaisier Eric, 2h37’40’’ ; 23. Jambrina-Penalba Jean-Baptiste, 2h37’48’’ ;
24. Breuil Cyril, 2h37’55’’ ; 25. Regnier
Vivien, 2h38’02’’ ; 26. Fagnan JeanMarc, 2h40’33’’ ; 27. Lapaloncy David,

■ Lily Bergaud a apprécié ce Tour

CONVIVIALE. Ils étaient près de 300 au départ de Mauriac, hier.

PHOTO FANNY MADAMOUR

Toujours au fait de l’actualité cycliste, Louis Bergaud a apprécié l’édition 2012 du Tour de France. « Normal les Français ont gagné beaucoup d’étapes », se justifiait-il rappelant
que « cela ne fait pas de mal d’être un peu chauvin de
temps en temps ». Quant au vainqueur final Bradley Wiggins, Bergaud juge simplement mais avec beaucoup de
lucidité que « c’est le meilleur qui a gagné ». Un avis que ne
partage pas sa compagne présente à ses côtés sur la course
et toujours loquace lorsqu’il s’agit de parler du Tour de
France. « Que le meilleur ait gagné je n’en suis pas sur ! Je
pense que son coéquipier (Christopher Froome) était
meilleur que lui en montagne. S’il ne l’avait pas attendu, ce
n’est pas certain que Wiggins aurait gagné ».
Cantal

34

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Sports
CYCLISME/SAINT-JULIEN-DE-TOURSAC

Vincent Couffignal
vainqueur en solitaire

Auvergne

NOCTURNE D’AMBERT ■ Au cœur de la ville, dès 20 h 45

Pour spécialistes des circuits
Fort belle classique du calendrier cycliste estival, la
nocturne d’Ambert, programmée ce soir, devrait
demeurer fidèle à sa réputation. Une solide partie de
manivelles s’annonce donc
entre les Auvergnats et des
coureurs venus surtout de
Rhône-Alpes, alors que des
Kenyans sont annoncés.

C
EN FORCE. Le futur vainqueur, Vincent Couffignal en tête
à l’amorce du dernier tour, avec dans son sillage Boris Orlhac,
du Vélo-Club de Cournon, qui termina deuxième.

Le prix cycliste de Saint-Julien-de-Toursac convient
fort bien aux licenciés du
Vélo Club Maursois, club organisateur.
Si l’an passé Mathieu
Couffignal s’imposait, hier
après­midi, c’est son frère
Vincent qui inscrivait son
nom au palmarès de ce
prix cycliste qui regroupait
au départ un petit pelo­
ton, mais de qualité, et
aux nombreux favoris.
Dès les premiers mètres
de la course, le futur vain­
queur, Vincent Couffignal
attaque sur les chapeaux
de roues. Premier tour en
solitaire avant de recevoir
du renfort de l’arrière en
la personne de Boris Orl­

hac du Vélo Club de Cour­
non. L’avance de ce tan­
dem de tête va s’accroître
au fil des tours. Ils ne se­
ront plus inquietés jusqu’à
l’arrivée, où dans les der­
niers kilomètres Vincent
Couffignal attaque une
nouvelle fois pour une vic­
toire en solitaire.
Pour les places d’hon­
neur se détachent les
Maursois Mathieu Couffi­
gnal, Sébastien Vernhes et
Alexandre Join, pour le
Vélo Club de Cournon. Là
aussi un final sans sus­
pens tandis qu’un autre
Maursois Stéphane Ma­
thieu prend la 5 e place.
Une belle sortie pour les
licenciés du président Syl­
vain Fraux. ■

LE CLASSEMENT
1. Vincent Couffignal (VC Maurs), les 70 km, en 2 h 03’’ ; 2. Orlhac (VC
Cournon), à 36'' ; 3. Mathieu Couffignal (VC Maurs), à 3' 26'' ; 4. Join (VC
Cournon), mt. ; 5. Vernhes (VC Maurs, 1er deuxième catégorie), à 3' 29'' ;
6. Mathieu (VC Maurs), à 5' 36'' ; 7. Bigot (USP Issoire), à 6' 03'' ; 8. Vayssière (VC Rodez), à 6' 12'' ; 9. Ortega (VC Rodez, 1er senior 3), mt. ; 10. Manhes
(ACV Aurillac, 1er junior), à 6' 40’; 11. A. Couderc (VC Pays Saint-Flour) ; 12.
Georges (ACV Aurillac) ; 13. Virat (VS Brioude), etc...

■ DANS LES ROUES
TOUR INTERNATIONAL FÉMININ EN LIMOUSIN/18E ÉDITION Marianne Vos s’impose en solitaire à Ussel. Ma­

rianne Vos et les Néerlandaises ont fait régné la terreur
sur la 18e édition du « TIFL ». Clairement au­dessus du
lot, la leader batave s’impose hier à Ussel, et au général
avec près d’un quart d’heure d’avance sur sa première
poursuivante Alena Amialiusik.
Étape. 1. Marianne Vos (Pays­Bas), les 120,5 km en 3 h
16’ 02’’ ; 2. Carla Ryan (Escentual For Viored), à 3’ 31’’ ;
3. Sarah Storey (Escentual For Viored), à 6’ 15’’ ; 4. Ros­
sella Ratto (Verinlegno Fabiani), à 8’ 01’’ ; 5. Kaat Han­
nes (Lotto Belisol) ; 6. Grete Treier (Michela Fanini) ; 7.
Loes Gunnewijk (Pays­Bas), mt ; 8. Anisha Vekemans
(Topsport Vlaanderen) ; 9. Cherise Taylor (Lotto Belisol)
; 10. Anna Van Der Breggen (Sengers Ladies Cycling) ;
11. Francesca Cauz (Fassa Bortolo) tous même temps ...
Général. 1. Marianne Vos (Pays­Bas), 10 h 40’ 56’’ ;
2. Alena Amialiusik (BePink), à 14’ 21’’ ; 3. Loes Gun­
newijk (Pays­Bas), à 20’ 01’’ ; 4. Lucinda Brand (Pays­
Bas), à 20’ 44’’ ; 5. Anna Van Der Breggen (Sengers La­
dies Cycling), à 21’ 08’’ ; 6. Grete Treier (Michela Fanini),
à 22’ 15’’ ; 7. Larisa Pankova (Russie), à 22’ 46’’ ; 8. Carla
Ryan (Escentual For Viored), à 25’ 29’’ ; 9. Sarah Storey
(Escentual For Viored), à 26’ 14’’ ; 10. Alexandra Bur­
chenkova (Michela Fanini), à 27’ 56’’ ; 11. Lise Nostvold
(Norvège), à 28’ 28’’ ; 12. Edwige Pitel (Mixte Rothaus
Vita Classica) à 28’ 51”... ■

Bernard Catus

ritérium profession­
nel ayant vu, le
15 août, la participa­
tion de nombre de vedet­
tes d’après­Tour de France
jusqu’au milieu des an­
nées 70, la course d’Am­
bert est devenue ensuite
un rendez­vous très prisé
des amateurs. Les Auver­
gnats devant se mesurer à
des spécialistes des cour­
ses sur circuit appartenant
à divers comités.
Ce soir (départ prévu à
20 h 45), il ne devrait pas
aller autrement sur les
boulevards ambertois, en
présence d’un public at­
tendu nombreux par les
dynamiques membres du
VCA œuvrant autour de
David Pera.

FAVORI. Vainqueur à Cournon-d’Auvergne lors de la nocturne du 6 juillet, Mickaël Brun, un coureur
très rapide au sprint, tentera de confirmer son allant à Ambert, ce soir. PHOTO D’ARCHIVES J.-L. GORCE
Pour animer cette soirée
et prétendre au succès, ils
sont un bon nombre de
seniors 1re, 2e et 3e catégo­
ries et de juniors à pou­
voir postuler. Parmi eux,
citons le néo­Cournonnais
Nicolas Thomason, lauréat
l’an dernier sous les cou­
leurs du VC du Velay ; le
récent vainqueur de la

course de Cournon, Mic­
kaël Brun de Pélussin ; les
locaux Mickaël Bérard et
Florent Soleilhac (3 e à
Cournon) ; le Cournonnais
Franck Laffaire qui s’est
imposé au Puy voici peu ;
le Stéphanois Brice Cha­
teau, et bien d’autres cer­
tainement. À commencer
peut­être par sept Ke­

nyans chaperonnés par
Quentin Leplat. ■

LE PROGRAMME
Féminines. Souvenir Grégory-Héritier-Trophée d’Auvergne. Départ
à 19 heures, 20 tours de 1,5 km
pour minimes et cadettes ; 30
tours pour juniors et seniors.
Nocturne. Départ à 20 h 45 pour
50 tours de 1,5 km.

VTT /COUPE D’AUVERGNE DE DESCENTE ■ Dernière étape au Lioran, hier

Un spectacle gâché par les chutes
Après une journée de reconnaissance samedi, la
descente du Super Lioran
s’est jouée en deux manches, hier, dans les monts
du Cantal.
Une petite centaine de
participants s’est élancée,
hier, sur les pentes de la
station de ski cantalienne.
Cette épreuve, comptant
pour la Coupe d’Auvergne,
suit celle de Super Besse
qui avait vu la victoire des
frères Pierron, absents ce
week­end.
La première manche, ini­
tialement prévue à
10 heures, a dû être repor­
tée à 14 heures pour cause
de vent fort. Le parcours a
également dû être modi­
fié, passant de 3,2 km à
moins de 2 km. De nature
technique, il proposait
quelques virages relevés,
des doubles bosses et des
passages rocheux.
Après une première
manche sans incident, les
s p e c t a t e u r s e u re n t d e
grosses frayeurs lors de la
seconde, avec trois chutes
dont deux assez spectacu­
laires. Les bléssés furent
transportés à l’hôpital de
Saint­Flour.
Au terme des deux des­
centes, ce fut le Sanflorain
Arthur Parret qui enregis­
tra le meilleur temps

VAINQUEUR. Arthur Parret, ici avec le dossard n°2, lors de son arrivée.
(1’ 28”399), remportant
ainsi cette dernière étape
de la Coupe d’Auvergne.
Content de sa prestation,
il a tout de même émis
quelques regrets : « J’ai fait
une belle première man­
che. J’ai voulu mettre plus
d’engagement dans la se­
c o n d e m a i s ç a n’ a p as
payé, notamment à cause
du vent ».
Ce week­end lui aura
p e r m i s d e p r é p a re r l a
Coupe du monde qui aura

lieu la semaine prochaine
à Val d’Isère. ■

PHOTO PAULINE PIGOT

è Contrôle. Un contrôle
antidopage a eu lieu à la fin de
l’épreuve

LES CLASSEMENTS
Scratch. 1. Parret (VCP St Flour), en 1’ 28”399 ; 2. Crocombette (Lhul’team) à 0” 777 ; 3. Verbicaro (VTT Bois Noi), à 3” 003 ; 4. Weiss (VTT
Aventure), à 4” 833 ; 5. Fortias (VTT Bois Noi), à 5” 652 ; 6. Petit (VTT Aventure), à 5” 723 ; 7. Laffont (VTT Aventure), à 5” 726 ; 8. Emery (VTT Bois
Noi), à 6” 640 (Premier Juniors) ; 9. Favard (Vélo Vert Savignolais), à 6”
238 ; 10. Frugiere (VC Besse), à 6” 862…
Juniors. 1. Emery (VTT Bois Noi), en 1’ 34”439...
Cadets. 1. Gueuse (VCP St-Flour), en 1’ 37”924...
Minimes. 1. Jauriac (VC Pays de St-Flour), en 1’ 42”960...
Master 1. 1. Mauin-Jollis (VTT Aventure), en 1’ 43”176...
Master 2. 1. Tyssandier (Team VTT Aventure), en 1’ 55”335...
Dames. 1. Charles (VC Besse), en 2’ 10”162...

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

Sports
RUGBY/BEACH ■ Ce week­end

L’Auvergne Rugby tour a pris
ses marques au lac Chambon

Auvergne

BOXE/CHAMPIONNAT DU MONDE WBA ■ Face à Chaves, à Buenos Aires

El Massoudi perd sa couronne

Le Franco-marocain a perdu
son titre de champion WBA
des welters par intérim face
à l’Argentin invaincu Diego
Chaves, hier à Buenos Aires.
Sa couronne s’est envolée
dès la deuxième reprise.

B
PAYSAGE. Les locaux et vacanciers ont eu le plaisir de jouer
sur la plage dans un cadre magnifique. PHOTO HERVÉ CHELLÉ

La deuxième étape du circuit estival auvergnat de
rugby à toucher a eu lieu
au lac Chambon ce weekend. Le plaisir aura été partagé tant par les locaux
que par les vacanciers de
passage.

Le premier jalon posé à
la mi­juin à Lapalisse avait
servi de mise en bouche
aux amoureux du ballon
ovale sur structure gonfla­
ble. C’est véritablement au
lac Chambon que le grand
public aura pris le départ
du récurrent circuit. Une
agréable odeur de vacan­
ces planait autour de
l’étendue d’eau du massif
des Monts Dore samedi.
Le grand soleil fit le bon­
heur des près de deux
cents amateurs ayant pris
part à la manifestation.
Les plus jeunes d’entre
eux découvrirent les plai­
sirs du ballon ovale les
pieds dans le sable durant
la matinée. L’après­midi
ce sont pas moins de
quinze équipes qui s’af­
frontèrent dans la joie et

la bonne humeur sur les
120 m² que propose le ter­
rain du rugby tour.
Le succès semble se pro­
filer peu à peu pour la
troisième édition propo­
sée par la Fédération
Française de Rugby. Cette
discipline parallèle propo­
sant d’occulter la partie
contact pour donner la
part belle à l’aspect ludi­
que séduit un public varié.
Les filles ne sont pas en
reste en ce début d’été,
quatre équipes entière­
ment féminines sont ve­
nues se confronter à leurs
concurrents au lac Cham­
bon.
Le rugby proposait plu­
sieurs facettes aux ba­
dauds de passage avec no­
tamment des stands où
vêtements auvergnats cô­
toyaient jeu de société
permettant à tout le mon­
de trouver son bonheur. ■
Pierre Pena

è Programme. La prochaine
manifestation aura lieu le 28 juillet à
Bort-les-Orgues. Participation libre.

COURSE À PIED / 40e MARVEJOLS-MENDE

Victoire du Kenyan Kendagor
Les Africains ont dominé le
40e Marvejols-Mende. Le Kenyan Jacob Kendagor a devancé son compatriote Luka
Kanda. Chez les dames, le
succès est revenu à l’Ethiopienne Simegn Abnet.

4.296 coureurs et 714
marcheurs ont participé
hier au 40 e Mar vejols­
Mende, organisé sur une
distance de 22,400 km par
le col du Goudard, et qui
demeure un mythique
semi­marathon très prisé.
Deux Kenyans ont domi­
né l’épreuve : Kanda, déjà
trois fois lauréats, et Ken­
dagor. Alors que l’arrivée
approchait, le premier
nommé a pris...la dévia­

tion pour motards, lais­
sant son compatriote seul
pour aller quérir son pre­
mier succès en Lozère. ■

LES CLASSEMENTS
Messieurs. 1. Kendagor (Kenya),
1 h 10’31” ; 2. Kanda (Kenya),
1’10’43 ; 3. Kakizimana (Ruanda),
1 h 12’16” ; 4. Rotich (Kenya), 1
h 12’23” ; 5. Mkami (Tanzanie), 1
h 12’26” ; 6. Leche (Ethiopie), 1 h
13’45” ; 7. Ben Kimwole (Kenya),
1 h 13’55” ; 8. El Mouaziz (Maroc), 1 h 14’30” ; 9. Nduwimana
(Burundi), 1 h 15’05” ; 10. Kityo
Toroitich (Ouganda), 1 h 15’20”.
Dames. Abnet (Ethiopie), 1 h
25’21” ; 2. Chepkwony (Kenya), 1
h 26’04” ; 3. Rotich (Kenya), 1 h
26’36”...6. Gaid (France), 1 h 30’...

35

t a p i s d’ u n c r o c h e t d u
droit. Le ton était donné
et « la tempête du désert »
peinait à prendre son en­
vol dans ce début de
match. Le puissant direct
du droit assené par Cha­
ves éloigna un peu plus la
couronne d’El Massoudi
vers le jeune pensionnaire
du Top 5 WBA.

Malik Kebour

uenos Aires n’a fina­
lement pas été le
théâtre du grand re­
tour d’Ismail El Massoudi.
Le champion du monde
WBA des welters par inté­
rim n’est pas parvenu à
conserver son titre, acquis
il y a un an, foudroyé par
le « bijou » argentin Diego
Gabriel Chaves devant un
public tout acquis à sa
cause.
Si du côté du palmarès et
de l’expérience le Franco­
marocain de 34 ans possé­
dait un avantage sur son
adversaire, la forme ac­
tuelle de Chaves, 26 ans, a
certainement fait la diffé­
rence. Invaincu en vingt
combats (21 depuis sa vic­
toire hier), « la joya », qua­
trième au classement
WBA avant sa victoire par­

Le combat arrêté
dès la deuxième
reprise

DÉCEPTION. El Massoudi, ici à l’entraînement, ne s’attendait
certainement pas à un combat aussi expéditif. PHOTO J-L. GORCE
tait logiquement favori.
D’autant plus que depuis
son titre face à Souleyma­
ne M’Baye, El Massoudi
n’avait pas effectué le
moindre combat officiel.
La jeunesse et la fougue
de Chaves auront eu rai­
son de l’intelligence tacti­

que du Clermontois qui,
n’a pas vraiment eu le
temps de mettre son jeu
en place.
En effet, le puncheur ar­
gentin, fidèle à sa réputa­
tion, a attaqué la partie
tambour battant, envoyant
d’abord son adversaire au

Puis, un énième assaut
de Chaves lui fit mordre le
sol, pour de bon cette fois.
Voyant le champion du
monde en titre dans l’in­
capacité de se relever, l’ar­
bitre mit fin au combat
dans la deuxième reprise,
sans même prendre le
temps de compter.
La ceinture est donc res­
tée à Buenos Aires, où
Diego Chaves a impres­
sionné, en remportant sa
17e victoire sur 21 avant la
limite. ■

AUTO/RALLYE ■ Cédric Robert l’a emporté devant Pascal Clairet

Une 20e édition de haute volée à Ambert

Le cru 2012 du Rallye de la
Fourme d’Ambert a été un
nouveau succès pour les organisateurs qui, cette année encore, ont fait le plein
avec 150 pilotes (nombre
maximum autorisé) sur la
ligne de départ et une liste
d’attente toujours aussi importante.
Cette 20e édition propo­
sait aux participants un
parcours identique à celui
de l’année passée qui avait
connu une modification,
souhaitée par les pilotes.
Si les conditions étaient à
première vue optimales,
elles ont néanmoins don­
né du fil à retordre aux
rallymen. Seule ombre au
tableau, la dégradation
des routes, due à la fonte
de leur revêtement, a en­
traîné une vingtaine de
sorties de route.

Jean Ragnotti
en « guest star »

Du côté des satisfactions,
la venue de Jean Ragnotti,
neuf fois champion de
France des rallyes a été
l’une des principales at­
tractions du week­end.
« C’est quelqu’un de très
accessible et de populaire,
il nous a permis d’avoir
beaucoup de monde pour
cette 20e édition anniver­
saire », se réjouissait Pas­
cal Bernard, le président
du Team Livradois co­or­
ganisateur avec l’ASA Ve­

SUCCÈS. 150 pilotes ont pris le départ samedi après-midi, à Arlanc.
lay­Auvergne. Au niveau
sportif, c’est le semi­pro­
fessionnel Cédric Robert,
actuel deuxième du cham­
pionnat de France des
Rallyes, qui s’est distingué
en dominant nettement
les débats.
Va i n q u e u r e n 2 0 0 8
et 2012, Pascal Clairet n’a
rien pu faire face au Sté­
phanois, terminant ainsi à
la deuxième place.
Éblouissant l’année der­
nière, l’Ambertois Thierry
Faye a, cette fois encore,
assuré le spectacle sur ses
terres en se hissant sur le
podium.

Outre les sorties de route
décevantes, le Rallye de la
fourme d’Ambert 2012
aura été un vrai succès
pour les organisateurs.
« C’est de plus en plus dif­
ficile d’assurer un tel évé­

PHOTO MALIK KEBOUR

nement avec les contrain­
tes financières et de
sécurité. On va essayer de
le faire durer encore de
nombreuses années »,
confiait Pascal Bernard. ■
Malik Kebour

LES RÉSULTATS
Scratch. 1. Cédric Robert - Virginie Brunel (Citroën Xsara) ; 2. Pascal Clairet
- Élodie Clairet (Peugeot 306 Maxi) ; 3. Thierry Faye - Candy Faye (Renault
Clio) ; 4. Stéphane Brun - Charlène Denizou (Citroën Saxo Super) ; 5.
Claude Londiche - Éric Carton (BMW 318)
Groupe A. 1. Cédric Robert - Virginie Brunel ; 2. Pascal Clairet - Élodie
Clairet ; 3. Benoît Perrier - Céline Passemard.
Groupe F2000. 1. Cédric Robert - Virginie Brunel ; 2. Thierry Faye - Candy
Faye ; 3. Claude Londiche - Éric Carton.
Groupe N. 1. Yohann Perret - Yavan Perret ; 2. Ludovic Trait - Sébastien
Igonon ; 3. Loïc Bisson - Yoann Fildier.

Cantal

36

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Sports

Auvergne

TIR SPORTIF/CHAMPIONNAT DE FRANCE 25 ET 50 M ■ A Moulins, hier

Des jeunes très prometteurs

PÉTANQUE/JEUNES ■ Au Cendre

L’Hérault, l’Yonne et la Sarthe
se partagent les récompenses

La préfécture de l’Allier accueil, jusqu’à aujourd’hui,
les championnats de France
25 et 50 métre. Hier, l’Auvergnate Manon Simon a décroché une belle médaille
d’argent à la carabine.

L

Roland Domer

es championnats de
France de tir se termi­
nent, aujourd’hui, au
stand de tir Roger­Du­
mont à Moulins avec les
dernières épreuves de pis­
tolet et de carabine. Hier
les jeunes étaient sur tous
les fronts.

Manon Simon
(TS Brivadois)
obtient l’argent
à la carabine
ADROITE. La Guadeloupéenne Sarah Guillaume a dominé l’épreuve du pistolet juniors.
PHOTO PHILIPPE BIGARD

L’Auvergne a obtenu une
nouvelle médaille d’argent
avec Manon Simon ( TS
Br ivadois) qui a laissé
échapper l’or pour un
point face à Cyndie Le­
saint. Alisson Gallion (TSB
Emblavez) ter mine au
pied du podium au pisto­
let 25 m juniors, épreuve
remportée par Sarah
Guillaume (ACAPT Club
Guadeloupe).
Dans les autres discipli­
nes, il n’y a pas eu de véri­
tables surprises, la relève
française au tir s’annonce
prometteuse. ■

è Aujourd’hui. Début des

compétitions à 8 h 15. Au stand 25 m,
pistolet vitesse cadets et juniors
garçons, pistolet de précision cadets.
Au stand 50 m, carabine 3x40 juniors
garçons et carabine 3x20 juniors filles.

■ BASKET
NATIONALE MASCULINS 2
Saison 2012-2013. La com­

position des quatre poules
de NM2 et les calendriers
pour la saison 2012­2013
sont connus. Pour les ré­
gionaux, voici le program­
me de la 1re journée, pré­
vue le 22 septembre,
Poule A. Le Puy c. Mont­
brison, Ouest Lyonnais c.
Aubenas, Annonay c. Oul­
lins, Golfe­Juan/Vallauris
c. Terres Froides, André­
zieux c. Prisse­Mâcon, Avi­
gnon/Le Pontet c. Mande­
lieu, Roche/CASE c. Stade
Marseillais UC.
Poule B. Saint­Clément­
des­Baleines c. Stade Cler­
montois, Limoges CSP (B)
c. Lucon, Pays des Olon­
nes c. Garonne ASPTT,
Brissac/Aubance c. Tou­
louges, Tarbes/Lourdes c.
Rodez, Dax/Gamarde c.
Pornic, Beyssac/Beaupuy
c. Mont­de­Marsan. ■

PHOTO FRANCIS CAMPAGNONI

LES RÉSULTATS
GARÇONS. Pistolet 25 m précision, juniors. Individuels : 1er. Fouquet (TN Versailles) 584 pts ; 2e. Jeanningros (ST Eschentzwiller) 575 pts ; 3e. Caffaratti (ST Toulon) 574 pts ; 4e. Cabriel (TS Antibes) 572 pts ; 5e. Montagnon (AT Chapelle
Saint-Luc) 567 pts…
Équipes : 1re. TN Versailles 1661 pts ; 2e. J Cap CTF Crayhof 1504 pts…
Pistolet standard, cadets. Individuels : 1er. Adamus (ST Port la nouvelle) 548 pts ; 2e. Batier (ANTP Paris) 544 pts ;
3e. Roncato (TS Fenouillet) 542 pts…
Équipes : 1er. Tir Aubagne 1538 pts…
Carabine 60 balles couché, juniors. Individuels : 1er. Georget (AT Sainte-Savine) 697 pts ; 2e. Lahib (SET Bitche) 690
pts ; 3e. Raynaud (TS Antibes) 685 pts ; 4e. Bessot (ST Pontarlier) 683 pts ; 5e. Simonian (CTSBLV) 682 pts ;
Équipes : 1er. SET Bitche 1735 pts ; 2e. TS Antibes 1725 pts ; 3e. ST Pontarlier 1700 pts…
Carabine 3x20, cadets. Individuels : 1er. Cartierre (FT Artésiens) 565 pts ; 2e. Malité (Mouettes Royan) 558 pts ; 3e.
Buffard (Harthouse-Hagueneau) 554 pts…
Équipes : 1er. Harthouse-Hagueneau 1651 pts ; 2e. SET Bitche 1615 pts ; 3e. La Cible du Salève 1587 pts…
FILLES. Carabine 60 balles couché, juniors. Individuels : 1er. Duval (ST Audincourt) 588 pts ; 2e. Morère (ST
Melsheim) 584 pts ; 3e. Roy (pro Patria Montesson) 582 pts ; 4e. Sanseigne (CSAG Valdahon) 582 pts ; 5e. Mugler (RC
Strasbourg) 581 pts…
Équipes. 1. RC Strasbourg 1723 pts ; 2. ST Pontarlier 1654 pts…
Carabine 3x20, cadettes. Individuels : 1er. Lesaint (Escopette picarde) 564 pts ; 2e. Simon (TS Brivadois) 563 pts ; 3e.
Perment (FA Artésiens) 562 pts…
Équipes : 1er. SET Bitche 1576 pts ; 2e. ST Pamiers 1517 pts…
Pistolet précision 25 m, juniors. Individuels : 1er. Guillaume (ACAPI Club Guadeloupe) 754 pts ; 2e. Martin (USPV
Pont de roide) 747,7 pts ; 3e. Bauer (Harthouse-Hagueneau) 747,0 pts ; 4e. Gallien (TSB Emblavez) 739,5 pts ; 5e. Scire
(ET Aubagne) 739,2 pts…
Pistolet 25 m, cadets. Individuels : 1er. Lamolle (ET Aubagne) 555 pts ; 2e. Batier (ANTP Paris) 552 pts ; 3e. René (AT
Chenou) 544 pts…
Équipes : 1er. ET Aubagne 1586 pts ; 2e. Gem’Tir Sportif Provence 1516 pts…

ATHLÉTISME/FRANCE CADETS JUNIORS ■ Dernière journée

Lebonheuravectrois podiums

C’est au cours de la dernière journée que les régionaux se sont mis en évidence avec trois podiums…
obtenus par trois féminines.
Bredouille jusqu’alors,
les Auvergnats se sont rat­
trapés lors de la dernière
journée des championnats
de France d’athlétisme
hier à Lens.

Valérie Bonnet,
troisième à la hauteur

C’est à la hauteur cadet­
te que la lumière venait
avec la pensionnaire du
Velay Athlétisme, Valérie
Bonnet. Auteur d’un saut
à 1m68, elle parvenait à se
hisser sur le podium pour
son plus grand bonheur :
« c’est toujours bien de
décrocher une médaille.

Encore plus aux France ».
La Clermontoise Prisca
Marie­Joseph était toute
aussi ravie de sa perfor­
mance au marteau.

Anne-Laure Barre
troisième au disque

Derr ière deux jeunes
femmes intouchables hier,
elle parvenait à prendre la
dernière place sur la
« boite ».
À la peine jusqu’alors, les
garçons ne par venaient
toujours pas à se mettre
en évidence.
Et c’est avec une troisiè­
me femme que la dernière
médaille arrivait. Elle était
l’œuvre d’Anne­Laure Bar­
re (Ea Moulins­Yzères­
Avernes) au disque grâce à
un jet à 43m09.

PROMESSES. La triplette des juniors de la Sarthe, déjà
championne de France en titre (ici à gauche), a également mis
la main sur le National jeunes du Cendre.

Place maintenant aux va­
cances, avant de repren­
dre courant septembre
pour préparer la saison hi­
vernale. ■

LES RÉSULTATS
CADETTES. Hauteur. Finale. 1re.
Perrine Leroy (Ua Gujan Mestras)
à 1m76 ; 2 e . Laura Salin (Ea
Mayenne) à 1m74 ; 3e. Valérie
Bonnet (Velay Athlé) à 1m68.
Marteau. Finale. 1re. Ciofani (Ac
Pays de L’Ourcq) à 62m48 ; 2e.
Rolnin (Adour Pyrénées 65) à
59m45 ; 3e. Prisca Marie-Joseph
(Clermont Athlé Auvergne) à
53m87.
JUNIORS FILLES. Disque. Finale.
1re. Viardot (Issy) à 43m57 ; 2e.
Herelius (Stade Français) à
43m48 ; 3e. Anne-Laure Barre (Ea
Moulins-Yzeures-Avernes) à
43m09.

Le National jeunes de pétanque, organisé au Cendre
ce week-end, a débouché
sur des rencontres d’excellent niveau.

Après Cournon les deux
années précédentes, puis
Le Cendre cette année, la
banlieue sud de Clermont
p o u r ra i t b i e n d e v e n i r
La Mecque de la pétanque
« en culottes courtes » !
C’est ainsi que le prési­
dent de l’association cen­
driouse La Pétanque 2000,
Didier Chatagnier, a d’ores
et déjà donné rendez­vous
à l’année prochaine pour
un remake de cette édi­
tion qui a comblé compé­
titeurs, spectateurs et par­
ticipants.
« Vraiment, c’était très
bien. Des gens sympas, un
public connaisseur et
nombreux. Que du bon­
heur d’être ici », résumait
le papa d’un garçon mon­
té du Languedoc­Rous­
sillon. Globalement, tout
le monde a loué l’organi­
sation et la qualité de ce
concours disputé sur deux
jours, et qui aura vu quel­
que 250 jeunes batailler
« comme des grands » sur
les carrés de pétanque de
l’ancien stade. Le tout
sous le regard d’environ
2000 personnes en cumu­
lé, encadrées par une
soixantaine de bénévoles.
Dimanche se disputaient
les phases finales, avec
dix­huit équipes réparties
sur trois niveaux. Trente

des trente­six départe­
ments présents au départ
des compétitions étaient
encore en lice hier. Dans
la catégorie reine, la A, les
formations auvergnates
ont fait plutôt bonne figu­
re. En minimes, les Puydo­
mois ont été sortis en
quar ts de finale. Idem
pour les cadets de la pé­
tanque d’Yzeure (De Ma­
cedo), battus par le futur
lauréat. De quoi, sans
doute, atténuer les re­
grets…

Beau parcours pour
les juniors d’Arlanc

La palme régionale est
toutefois revenue à l’équi­
pe des juniors d’Arlanc,
emmenée par Gauthier­
Hérin­Chambon ­ qui évo­
luent ensemble depuis
quatre ans. Ils ont été
écartés de la lutte ultime
par les Alsaciens en demi­
finale.
En finale des minimes,
c’est un club de l’Héralut
(Saint­Tibéry) qui a fait la
loi, l’emportant sans coup
férir (13­0). En cadets, le
jeune duo de l’Yonne Gui­
blain­Bertrand, épaulé par
le représentant de Saône­
et­Loire Papouin, n’a pas
tremblé face à la triplette
jurassienne. Enfin, en ju­
niors, les Sarthois cham­
pions de France ont re­
poussé une formation de
l’Est de la France au terme
d’une par tie achar née
(13­10). ■
V. Lefort

LES RÉSULTATS SELON LES CATÉGORIES
Finale des minimes. Pérez-Hostier-Michelet (Hérault) battent CharbonnierPerriau-Bontent (Indre) sur le score de 13-0.
Finale des cadets. Guiblain-Bertrand-Papouin (Yonne-Saône-et-Loire) bat
tent Argonin-Janvier-Breze (Jura) sur le score de 13-5.
Finale des juniors. Rocher-Vielle-Rousseau (Sarthe) battent Leblond-PintoGonnen (Bas-Rhin-Côte d’Or-Moselle) sur le score de 13-10.

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

Sports

37

Auvergne

PÉTANQUE/NATIONAL ■ La 23e édition a obtenu un franc succès sportif et populaire sur les jeux cantaliens, hier

Charlet-Boutelier-Paolini lauréats à Ytrac

Charlet, Boutelier et Paolini
ont gagné le 23e National
de pétanque d’Ytrac, hier à
19 heures. Les vainqueurs
2012 ont signé une belle victoire face à Vincent Demuth.

Decize, Montluçon, Thiers,
Chevagnes (Les amis de
Philippe Suchaud) ; cham­
pion Nièvre, Cher et Allier.
Emmanuel Lucien. Né le
16 mars 1968 à Decize
( Ni è v re ) ; 1 7 t i t re s d e
champions de la Nièvre et
4 de l’Allier ; 31 « Fran­

Gérard Védrine
gerard.vedrine@centrefrance.com

L

a 23e édition du Natio­
nal de pétanque
d’Ytrac est revenue à la
triplette Alain Charlet, Ar­
naud Boutelier et Serge
Paolini. Les lauréats 2012
ont battu l’équipe Vincent
Demuth, Emmanuel Lu­
cien et David Winterstein.
Pour la petite histoire,
Alain Charlet et Paolini
ont signé leur deuxième
succès après leur victoire
en 2009 avec Miléi. Leur
adversaire Winterstein
s’ é t a i t i m p o s é d a n s l e
Cantal en 2004 avec les
Clermontois Patruno et De
Macédo.
Les phases finales de cet­
te épreuve, chère à gilbert
Laden, ont eu lieu sous
l’œil vigilant du corps ar­
bitral et de Victor Nataf,
l’ex­directeur technique
national, qui a de solides
attaches à Aurillac.
La grosse surprise de la
journée a été la victoire de

ce » ; licencié à decize,
Moulins (Nièvre), Nevers,
Cosne, Montluçon, Han­
ches (Eure­et­Loir).
David Winterstein. Né le
5 mars 1970 à Pithiviers
(Loiret) ; licencié à Com­
mentry et Montluçon ; 17
« France » et 20 natio­
naux. ■

LES RÉSULTATS

NATIONAL. Les finalistes d’Ytrac, de gauche à droite, Vincent Demuth, Emmanuel Lucien et les
vainqueurs David Winterstein (en haut) et Alain Charlet, Serge Paolini et Arnaud Boutelier (en bas).
Morgado aux dépens du
v a i n q u e u r d e L a Ma r ­
seillaise 2012, Stéphane
Robineau, qui évoluait
avec Zvonko Radnick et
Jean Dubœuf (Firminy),
13­11.

En bref

Alain Charlet. Né le 13 mai

1969 à Bourgoin ; licencié
à Bourgoin, Roanne, Am­
bert et Firminy ; 39 titres
départementaux et 6 en li­
gue ; 40 « France » ; 100
Nationaux gagnés.
Arnaud Boutelier. Né le
22 juin 1967 à Malo­les­
Bains (Nord) ; licencié à
Dunkerque, Fort Mardyck ;

37 « France ».
Serge Paolini. Né le 4 dé­
cembre 1955 à Lézignan­
Corbières (Aude) ; licencié
à Coursan et Cuxac­
d’Aude ; 30 « France ».
Vincent Demuth. Né le
21 août 1972 à Nevers ; a
été licencié à Jouet­sur­
Laubois (Cher), Nevers,

16es de finales. Charlet bat Comte-Cazalou-Lacassagne (Graulhet) ; Demuth bat Cournède-Grès-Alet (Livignac) ; Robineau bat Bauer-Prudhomme-Prudhomme (Poussan) ; Ibry bat Patruno-Gardes-Judon (Clermont) ;
Loudières bat Hechazo-Dacuna-Faymac (Périgueux) ; Bos bat Rougié-Rousset-Castelleti (Campagnac) ; Gramont bat Allary-Allary-Cortois (Rodez) ;
Maury bat Debladis-Besse-Allegret (Murol) ; Faure bat Joly-Jannières-Brosseau (Sables d’Olonne) ; Magne bat Gourguechon-Lacamp-Marin (Maurs) ;
Morgado bat Bouty-Cahey-Godard (Saint-Julien-Dordogne) ; Mondillon bat
Mongil-Guebels-Foulhac (Cahors) ; Ramos bat Palat-Baffaler-Ardouin (Brive) ; Fajoux bat Silva-Couderc-Barret (Marmanhac) ; Bouillon bat Guauguelin-Gauguelin-Noël (Luc-sur-Mer-Calvados) ; Coudert bat Auzat-Pradon-Magot (La Combelle).
8es de finales. Charlet bat Magne-Gibert-Broc (Mauriac-Aurillac) ; Demuth
bat Bouillon-Lemée-Chappe (Naucelles) ; Robineau bat Mondillon-ChansonBoudon (Paulhaguet) ; Morgado bat Ibry-Brasseur-Marsal (Aurillac) ; Maury
bat Loudières-Jallés-Bossian (Ytrac-Cahors) ; Gramont bat Couderc-Mayonobe-benezit (Aurillac) ; Faure bat Ramos-Magne-duquesne (Ytrac-AurillacRuynes) ; Bos bat Fajoux-Goudal-Hette (Flagnac).
1/4 de finales. Charlet bat Bos-Alonso-Perès (Drulhes), 13-0 ; Demuth bat
Gramont-Steimbach-Gomez (Cahors), 13-4 ; Morgado bat Robineau-Radnick-Dubœuf (Firminy), 13-11 ; Maury bat Faure-Dumez-Garcia (Langon-Brive-Chamboulives), 13-5.
1/2 finales. Charlet bat Morgado-Vitet-Maraoui (Châteauroux), 13- ; Demuth bat Maury-Riva-Prudhomme (Allassac), 13-11.
Finale. Charlet-Boutelier-Paolini (Firminy-Dunkerque-Cuxac-d’Aude) bat Demuth-Lucien-Winterstein (Chevagnes-Hanches-Eure-et-Loir-marias Montluçon), 13-11. En 12 mènes et 94 minutes : 2-0, 5-0, 5-2, 6-2, 6-3, 7-3, 11-3,
11-6, 11-10, 12-11, annulée, 13-11 ; Tirs : Charlet, 13/18 dont un carreau ;
Boutelier, 4/8 dont un but ; Demuth, 7/8 ; Lucien, 0/1 ; Winterstein, 12/16.
dont 4 carreaux et un but.

BOULES LYONNAISES/CHAMPIONNATS DE FRANCE ■ Les joueurs de la CRO se sont imposés à Vichy, hier

Les Lyonnais reviennent au premier plan
La CRO Lyon a retrouvé de
sa superbe. À Vichy, ses
joueurs ont remporté, hier,
les deux titres majeurs en
Élite et 2e division, à la tour
des Juges.
Accolades, tapes dans le
dos, bras levés en forme
de V… les joueurs de la
CRO de Lyon ont manifes­
té, comme tout champion,
leur joie. Une joie énorme,
hier, sur les jeux de la Tour
des Juges, à Vichy où ils
ont décroché le titre natio­
nal en Élite. Ceci sans le
moindre problème sur la
marque de 11­3!
Car pour s’être mis d’en­
trée dans de bonnes con­
ditions pour entamer la fi­
n a l e , i l s n’ o n t l a i s s é
aucune chance à l’équipe
Montillet, de Saint­Vulbas.

Deux titres sinon
rien pour la CRO
« On s’était passé le mot
de bien jouer pour revenir,
dimanche, sur les jeux et
qu’on aurait le temps de
voir de quelle manière
évoluerait la compétition,
explique Cédric Rostaing­

Mais les boulistes de la
CRO ne se sont pas arrêtés
à ce seul titre. Ils ont rem­
porté aussi celui de 2e di­
vision.
Sous l’impulsion de
Noyel­Robin­Micou­Amar
et Pontonier, ils ont réalisé
le parcours parfait pour
revêtir le maillot aux trois
couleurs.

La France tient
une championne

Chez les féminines, une
étoile est née. En Sésilia
Mailheko, la France tient
une véritable champion­
ne. Joueuse de Ris­Oran­
gis, elle est aussi douée au

point comme au tir. Hier,
avec son équipe, elle a
remporté un nouveau titre
de championne de France.
Un titre dans la continuité
de celui remporté, récem­
ment, à Dardilly, en tête à
tête.
Lors de la cérémonie de
clôture où sept titres de
champions de France ont
été décernés, Jean­Claude
Poyot, le président de la
FFSB a annoncé : « Les
86e championnats de
France feront date dans le
monde bouliste. Ceci à
tous les niveaux ». ■
Michel Prémoselli

LES RÉSULTATS
DERNIÈRE MÈNE. Les Lyonnais en pleine réflexion pour décrocher un nouveau titre de champion
de France. PHOTOS DOMINIQUE PARAT
Tayard, le capitaine des
vainqueurs. Car on s’est
retrouvé avec trois autres
équipes de la CRO Lyon,
notre club. Et c’est tou­
jours compliqué d’affron­
ter des amis ».
Mais avant de lever de
trophée le plus envié de
France, les Rhodaniens
avaient dû, pour se quali­
fier, en passer par les bar­
rages. Battus par la forma­

tion Bilon d’Aix­les­Bains,
ils ont affronté, par la sui­
te, la bande de Gobertier,
elle aussi d’Aix­les­Bains.
Dans leur malheur, les
Lyonnais rencontraient
des joueurs de Savoie qui
n’avaient pas fait le poids
contre eux, lors des parties
de poules.
Une fois l’écueil passé,
les « Gones » n’avaient
plus qu’à dérouler leur

jeu. Et la finale n’a été
qu’une formalité. « Disons
que les joueurs de Saint­
Vulbas ont raté leur fina­
le », ajoute modestement
Rostaing­Tayard.
Car la progression de la
finale est significative. En
sept mènes, le titre était
dans le sac (1­0 ; 2­0 ; 4­1 ;
5­1 ; 5­3 ; 10­3 ; 11­3) pour
des Lyonnais plusieurs
champions de France.

Élite. Demi-finale : Jarrigue bat Gobertier à 5 et Montillet bat Bilon à 6.
Finale : S. Jarrigue-Rostaing-Tayard-Chirat-R. Jarrigue- Molager (CRO Lyon)
battent Montillet-Béraud-Ascensi-Michel-Marino-Alcaraz (Saint-Vulbas) 11-3.
2e division. Quarts-de-finale : Noyel bat Bellio à 2 ; Martin bat Mouton au
temps (9-4) ; Audigier bat Theurier au temps (10-7) ; Avisse bat Bordel à
5. Demi-finale : Noyel bat Martin à 4 ; Audiger bat Avisse à 4. Finale :
Noyel-Robin-Micou-Amar-Pontonier (CRO Lyon) battent Audiger-AvisseAugustin-Cicoala-Petitjean (Montélimar) 11-2.
3e division. Quarts-de-finale : Artigaud bat Da Costa à 9 ; Ibanez bat Ribeiro à 2 ; Pradal bat Vaisse à 4 ; Crozier bat Champ à 3. Demi-finales :
Ibanez bat Artigaud à 5 ; Pradal bat Crozier à 7. Finale : Pradal-JacquetBurgi-Daniel-Mamisse (AB Domenoise Isère) battent Ibanez-Coll-BillouéBoyer (Albi) 11-4.
4e division. Demi-finale : Augier bat Apelian à 3 et Limoges bat Savoie à
5. Finale : Limoges (Hérault) bat Augier (Ardèche) à 7.
Moins de 18 ans. Finale championnat : Amar (Gap) bat Rapoud (Rhône)
11-10. Finale coupe : Bellio (Haute-Garonne) bat Machado (Cher) 11-2.
Féminines. Finale F1-F2 : Mongiron (Saint-Vulbas) bat Prudent (Ain) 11-10.
Finale F3-F4 : Mailehako (Ris-Orangis) bat Deville (Ain) 11-3.

Cantal

38

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

Sports

Portrait

FOOTBALL/EQUIPE DE FRANCE ■ La Montluçonnaise rêve d’une médaille aux Jeux Olympiques

Si Ophélie Meilleroux avait été nulle…
Premiers dribbles à
l’EDSM. Les prochains, ce
seront à Londres aux J.O.
Parcours de la
Montluçonnaise Ophélie
Meilleroux. En toute
simplicité.

A

s’est bien passé. J’aurais
été nulle, ç’aurait été dif­
férent mais j’ai bien pro­
gressé. »
La gamine s’impose en
défense centrale, un poste
qui met en valeur ses qua­
lités, « la vision du jeu et
la relance ». Et masque ses
défauts : « Je n’aime pas
trop courir mais ne l’écri­
vez pas (rires) ». A 15 ans
sonne l’heure du choix :
« Je ne pouvais plus jouer
avec les garçons et il
n’existait pas d’équipe fé­
minine. Comme j’avais été
repérée en sélection
d’Auvergne, j’ai eu la pos­
sibilité d’entrer au centre
de formation de Clairefon­
taine en 2002 ».
Le début d’une carrière
semi­professionnelle. Ac­
tuellement à Montpellier,
elle partage son temps en­
tre le ballon et un emploi
à la mairie. « Je ne veux
pas dépendre uniquement
du foot. Dans ce milieu, ça
va vite et ça peut s’arrêter
à tout moment. Je me sou­
viens très bien avoir ren­
contré deux fois le prési­
dent Aulas pour devenir
100 % pro à Lyon. Mais
non ».

Claude Marchal

chacun sa mise au
vert. Celle d’Ophélie
Me i l l e r o u x p re n d
tout son sens. Le camping
d’Hur iel, pas loin de
Montluçon, est un havre
de quiétude niché dans la
vallée de la Magieure.
C’est là que l’internationa­
le de l’équipe de France
de football a rejoint ses
parents, fin juin, pour un
break de trois jours.
C’est là que, souriante,
détendue, elle se livre en
toute simplicité. Au calme.
A des années lumière de
ce qui l’attend, fin juillet,
à Londres. « Je me ressour­
ce. Toute petite, mes pa­
rents m’emmenaient ici.
C’était la caravane et la
pêche. Avec Montpellier et
l’équipe nationale, je joue
30 à 35 matches dans la
saison et je vois peu ma
famille. Quand c’est possi­
ble, j’en profite ».

A Clairefontaine

« C’est la passion
qui me fait
avancer »

Elle a beau se sentir « sur
un nuage » depuis qu’avec
la sélection tricolore, elle
prépare les Jeux Olympi­
ques, ses crampons sont
bien accrochés au sol
bourbonnais : « Je sais
d’où je viens ». Issue d’une
famille modeste, Ophélie,
la Montluçonnaise, vient
de la cité Dunlop où elle
est née en 1984. « Ça ra­
mène à la réalité », dit­el­
le.
Elle grandit tout près du
stade où elle assiste avec
son père aux matches de
l’EDSM : « J’étais sans
doute un garçon manqué
(elle est fille unique) et
dans la cour de l’école, je
jouais avec eux. Un jour, je
les ai suivis à l’entraîne­
ment et j’ai demandé à
participer. J’ai débuté à
7 a n s » . D e s p re m i e r s
dribbles qui en appellent
beaucoup d’autres. « On
m’a laissée faire et tout

Chacun sa voie. La
Montluçonnaise a su sur­
monter des moments dif­
ficiles, l’éloignement fami­
lial à 15 ans, une grave
blessure au genou (liga­
ments croisés) à 24 ans :
« Tout n’a pas été rose
mais je me suis accrochée.
C’est la passion qui me
fait avancer ». Au point de
rêver aujourd’hui d’une
médaille olympique.
« C’est vrai, on nous at­
tend, surtout après notre
place de demi­finaliste à
la Coupe du Monde 2011.
On a toutes envie de réali­
ser quelque chose. Pouvoir
participer à un événement
planétaire, c’est énorme ».
Pourtant, la tête d’Ophé­
lie ne tourne pas. Quoi­
qu’il arrive, elle gardera
des contacts avec ceux qui
l’ o n t l a n c é e ( Da v i d e t
Jean­Michel Carneiro, Ro­
ger Baratelli…). Et elle
continuera d’appeler son
père après les matches car
il n’en loupe pas un de­
vant son petit écran. Il est
fier d’elle. Il peut. Cette
jeune femme cultive cer­
taines valeurs et par les
temps qui courent sur les
terrains de foot, ça n’a pas
de prix. ■

■ PARCOURS
De 2003 à 2012

En D1 féminine, cinq
saisons à Soyaux, deux à
Nord-Allier Yzeure et
depuis 2010 à
Monptellier.

Palmarès

59 sélections en équipe
de France. Championne
d’Europe des 19 ans.
Demi-finaliste de la Coupe
du Monde 2011.

Poste

Défense centrale ou
milieu défensif.

NÉE LE 18 JANVIER 1984. La Montluçonnaise est une des cadres de la sélection tricolore. Elle a déjà porté le brassard à plusieurs
reprises. PHOTO BRUNO COUDERC

è A Londres. La France est dans

le groupe des Etats-Unis, de la
Colombie et de la Corée du Nord.
Premier match le 25 juillet.

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

DUPONT-AIGNAN. « Lecture
bancale ». Le président de

VALÉRIE TRIERWEILER. Elle
tweete à nouveau. « Tout

CHIRAC/HOLLANDE. « Très

amicalement ». L’ancien
président Jacques Chirac
a confirmé, hier, sur RTL,
alors qu’il se rendait à
une exposition sur les
arts premiers mexicains
au Musée Jacques­Chirac
de Sarran (Corrèze), que
la visite de François Hol­
lande, la veille, à son
château de Bity, s’était
déroulée « très amicale­
ment ». « Nous avons
parlé de beaucoup de
choses, pas particulière­
ment internationales ». ■

Debout la République a ac­
c u s é Fra n ç o i s Ho l l a n d e
d’avoir une « lecture banca­
le » quant à la responsabilité
de la rafle du Vél d’Hiv. « La
France n’était pas une et in­
divisible à cette époque. Il y
avait certes le pouvoir déte­
nu par le régime de Vichy,
responsable de cette rafle.
Mais la vraie France, la Fran­
ce éternelle, était à Londres.
Elle était dans les caves et
les maquis à résister contre
cette barbarie ». ■

va bien chers amis. Ma­
gnifique discours du Pré­
sident pour la commé­
moration de la rafle du
Vél d’hiv. Très émou­
vant ». Valérie Trierweiler
a recommencé à tweeter
hier. Elle a par ailleurs
effacé de son compte le
fameux tweet posté en
juin entre les deux tours
des législatives, qui avait
déclenché une tempête
politico­médiatique. ■

France & Monde

39

Actualités

RAFLE DU VÉL D’HIV ■ Comme Jacques Chirac avant lui, François Hollande assume la « dure » et « cruelle » vérité

La responsabilité de la France

À l’occasion, hier, de la
commémoration de la rafle du
Vél d’Hiv, François Hollande a,
après Jacques Chirac, réaffirmé
« la responsabilité » de la France
dans « ce crime ».

durant l’occupation allemande,
qu’une seule France légitime,
celle de la France libre.
Selon Serge Klarsfeld, prési­
dent des Fils et filles des dépor­
tés juifs de France, ce discours
de Jacques Chirac, « salué dans
le monde entier comme une
courageuse et salutaire recon­
naissance », a marqué « une
profonde rupture ».

S

e plaçant résolument
dans les pas de Jacques
Chirac, François Hollande
a reconnu à son tour, hier,
que le crime commis à l’encon­
tre des Juifs lors de la grande ra­
fle du Vél d’Hiv, il y a 70 ans,
l’avait été « par la France ». Et il
a promis que la République
pourchasserait l’antisémitisme
sous toutes ses formes.
À l’occasion de la commémo­
ration de la rafle, à l’emplace­
ment même de l’ancien Vélo­
d r o m e d’ H i v e r, d a n s l e
XVe arrondissement de Paris, où
la plupart des Juifs raflés furent
parqués avant de disparaître
dans les camps de la mort nazis,
le chef de l’État a reconnu, dix­
sept ans après l’ancien prési­
dent Chirac, « la responsabilité »
de la France dans « ce crime ».
« Nous devons aux martyrs
juifs du Vélodrome d’Hiver la
vérité sur ce qui s’est passé il y
a 70 ans », et « la vérité, c’est
que ce crime fut commis en
France, par la France », a marte­
lé le chef de l’État.

Chirac, le premier

François Hollande s’exprimait
devant son Premier ministre
Jean­Marc Ayrault, presque tout
le gouvernement, des responsa­
bles religieux et laïcs juifs, d’an­
ciens déportés et des enfants de
« Justes » qui sauvèrent des Juifs
pendant la guerre.
« La vérité est dure, cruelle »,
mais « la vérité, c’est que la po­

L’ÉDITORIAL

XAVIER
PANON

« La vérité ne divise pas,
elle rassemble »

ACCORD. Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des
institutions juives de France, salue François Hollande. PHOTO AFP
lice française, sur la base des
listes qu’elle avait elle­même
établies, s’est chargée d’arrêter
des milliers d’innocents », qu’ils
ont été escortés « par la gendar­
merie française jusqu’au camp
d’internement ». « La vérité,
c’est que pas un soldat alle­
mand, pas un seul, ne fut mobi­
lisé pour l’ensemble de l’opéra­
tion », a rappelé le chef de
l’État.

La vérité rassemble, s’est plu
à constater François Hollande
en rendant hommage au Jac­
ques Chirac du discours du Vél
d’Hiv en 1995. Il a aussi cité
François Mitterrand, initiateur,
en 1993, de cette journée de
commémoration. Et là, la vérité
oblige à se souvenir qu’au cin­
quantième anniversaire de la
rafle, un an avant, il était resté
silencieux, avant de faire fleurir
la tombe du maréchal Pétain. Il
n’avait pas apprécié non plus le
discours de Chirac, en rupture
avec ceux, depuis de Gaulle,
pour qui un État occupé n’est
pas un État, comme V i c h y
n’était pas la France.
Le discours du président,

François Hollande a tenu à
rendre hommage à Jacques Chi­
rac dont « le grand mérite […]
est d’avoir reconnu ici même, le
16 juillet 1995, cette vérité ».
L’ancien président avait été le
premier à reconnaître la respon­
sabilité de la France dans la dé­
portation des Juifs, alors que le
général de Gaulle puis François
Mitterrand s’y étaient toujours
refusés, estimant il n’y avait eu,

Bien que l’un soit socialiste et
ait eu pour mentor François
Mitterrand, l’autre gaulliste,
François Hollande et Jacques
Chirac ont vis­à­vis de cette pé­
riode de l’histoire de France la
même approche.
Tous deux ont d’ailleurs eu
l’occasion d’en discuter ensem­
ble, lors de la visite de François
Hollande samedi à l’ancien pré­
sident, dans son château de
Bity, en Corrèze.
« La vérité ne divise pas, elle
rassemble », a également affir­
mé François Hollande, rappe­
lant l’institution de la journée
de commémoration par Fran­
çois Mitterrand, la création de
la Fondation pour la mémoire
de la Shoah sous Lionel Jospin
et la mise en place de la com­
mission d’indemnisation des
victimes des spoliations antisé­
mites sous Jacques Chirac.
« Il me revient désormais, dans
la chaîne de notre histoire col­
lective, de poursuivre ce travail
commun de mémoire, de vérité
et d’espoir », a­t­il assuré. Aussi
la République pourchassera­t­
elle « avec la plus grande déter­
mination » l’antisémitisme, qui
n’est « pas une opinion mais
une abjection ». ■

« Chaîne » présidentielle
« magnifique », selon le tweet
audacieux de Valérie Trierwei­
ler, n’innove pas sur le fond,
mais il présente un double mé­
rite. François Hollande est le
premier président de gauche à
s’inscrire, sur la Shoah, dans la
lignée mémorielle d’un prési­
dent de droite. Sa prise de posi­
tion, en tant que socialiste, dis­
sipera certains doutes et
incompréhensions de la com­
munauté juive envers la gau­
che.
Ensuite, l’engagement que la
République défendra la mémoi­

re de la Shoah et luttera contre
« l’abjection » antisémite et
contre toute idéologie d’exclu­
sion, est bienvenu. Car il y a ur­
gence. Certes, les comptes de la
Shoah ont été apurés : au plan
politique avec les discours de
Chirac et Hollande, au plan ju­
diciaire avec des procès comme
celui de Papon, au plan maté­
riel avec les initiatives de Jos­
pin. Mais il y a quand même
tout lieu de s’inquiéter à voir
l’ignorance de trop nombreux
jeunes sur le Vél d’Hiv et la ré­
surgence de l’antisémitisme

è VIGILANCE

Endiguer le « nouvel
antisémitisme »
Serge Klarsfeld, président de
l’association des Fils et filles des
déportés juifs de France, et
Richard Prasquier, président du
Conseil représentatif des
institutions juives de France, ont
affirmé, hier, faire « confiance »
à la République pour lutter
contre le « nouvel
antisémitisme ». Le premier a
rappelé que, pendant la
Seconde Guerre mondiale, « si
11.000 enfants juifs avaient été
déportés, 60.000 enfants furent
sauvés par la population
française qui, dans son
ensemble, mérite d’être
qualifiée de “juste” ». Mais « la
haine antijuive tue à nouveau
des juifs, des enfants juifs »,
a-t-il nuancé, renvoyant aux trois
enfants juifs et au rabbin tués
par Mohamed Merah. Depuis, les
agressions antisémites se sont
accrues.
« Cet antisémitisme qui s’est
exprimé dans notre pays avec
une violence inouïe est aussi, a
insisté Richard Prasquier, une
réalité du quotidien qui ne
mérite aucune faiblesse. Toute
complaisance est un boulevard
ouvert au fanatisme. »
« Aujourd’hui, la République
n’est pas menacée, nous avons
confiance en elle pour endiguer
et maîtriser ce nouvel
antisémitisme qui jette une
ombre sur notre hommage aux
victimes de la rafle du Vél
d’Hiv », a conclu Serge Klarsfeld.

dans certains milieux.

La France assume sa part de
responsabilité dans la Shoah,
mais le travail mémoriel n’est
pas achevé. Il reste à examiner
le rapport séculaire du pays
avec « ses » Juifs. Et pas seule­
ment eux. Avec Jacques Chirac,
encore lui, la France a com­
mencé à regarder son passé co­
lonial et Nicolas Sarkozy a pris
la suite dans un discours nova­
teur, en 2007, à Constantine.
Attaché à la « chaîne de notre
histoire collective », François
Hollande lui rendra­t­il un jour
hommage ? En purgeant son
passé, la France retrouvera l’es­
time de soi, condition pour
mieux assumer sa diversité. ■

Cantal

40

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

France & Monde

Actualités

ZONE EURO ■ Le gouvernement Rajoy confronté à la rue et aux marchés

L’Espagne dans le rouge

La plongée des marchés,
vendredi dernier, risque de
rapprocher l’Espagne d’un
scénario catastrophe longtemps redouté par l’Europe,
malgré les moyens mis en
œuvre pour redresser l’économie du pays.

Mais les solutions trou­
vées, pour l’instant, pour
faire face à cette cr ise,
montrent vite leurs limi­
tes. Ainsi, la nouvelle cure
de rigueur, qui allie ren­
trées supplémentaires et
coupes budgétaires, risque
d’aggraver la récession.

N

i le feu vert de la
zone euro sur un
plan d’aide de
100 milliards d’euros aux
banques, ni l’annonce
d’un tour de vis budgétai­
re draconien n’auront suffi
pour rassurer les marchés
financiers qui commen­
cent à perdre toute con­
fiance vis­à­vis de l’Espa­
gne.

Affolement
des marchés

Vendredi, au moment
même où la zone euro
bouclait le plan d’aide aux
banques, asphyxiées par
leur exposition à l’immo­
bilier, un vent de panique
a balayé les marchés. La
Bourse de Madrid a perdu
près de 6 %, les taux d’in­
térêt espagnols, proches
de leur plus haut histori­
que, ont dépassé les 7 %,
et la prime de risque – le
surcoût que doit payer
l’Espagne par rapport à
l’Allemagne pour se finan­
cer – a dépassé les 600
points de base, un record.

Mauvaises prévisions

MANIFESTANTS. Des milliers de chômeurs espagnols ont défilé,
samedi, contre les mesures d’austérité. PHOTO AFP
Pris en tenailles entre la
colère populaire face à
l’austérité et l’urgence à
assainir les finances publi­
ques, dictée par Bruxelles,
le gouvernement de Ma­
riano Rajoy a perdu toute
marge de manœuvre.
D’un côté, les centaines
de milliers d’Espagnols
descendus dans les rues,
jeudi, et les manifestations
quotidiennes rappellent
que la population est à

bout. De l’autre, les coups
de semonce répétés des
marchés, jusqu’à la des­
cente aux enfers de ven­
dredi, témoignent de l’in­
capacité du pays,
quatrième économie de la
zone euro, à redonner
confiance.
Selon les analystes de
Capital Economics, « il
reste un risque très impor­
tant que le gouvernement
doive demander son pro­
pre sauvetage ».

Après ce vendredi noir,
l’Espagne a prévu un recul
du PIB de 0,5 % en 2013,
après une récession de
1,5 % cette année.
De plus, « le chômage
pourrait augmenter enco­
re à court terme, accrois­
sant le risque d’un revers
politique » pour le gouver­
nement de droite, souli­
gne Christian Schulz, ana­
lyste de la banque
allemande Berenberg. Dé­
sormais, les prévisions
pour le chômage en 2012
atteignent 24,6 %.
Après l’Irlande, le Portu­
gal et la Grèce, le scénario
serait tout autre pour l’Es­
pagne. En effet, elle repré­
sente 12 % de l’économie
de la zone euro, contre
6 % pour les trois autres
pays réunis. Ainsi, Madrid
ne cesse d’en appeler à
une inter vention de la
Banque centrale euro­
péenne (BCE), afin de sta­
biliser les marchés. ■

VITE DIT
LIVRET A. Un collectif de syndicats du secteur finan-

cier et bancaire et d’organisations de défense des
droits sociaux a réclamé, hier, un entretien avec le ministre de l’Économie Pierre Moscovici pour évoquer la
nécessité de doubler le plafond du Livret A, « en faveur
du financement du logement social et de divers besoins d’intérêt général ». ■

LE BILAN DE LA FRAUDE. L’intensification des contrôles pour lutter contre la fraude de toutes origines
(impôts, emploi, santé) a permis de détecter près de
4 milliards d’euros de fraudes en France l’année dernière, selon Les Échos. ■
LE DAL INQUIET. La fédération Droit au logement
(DAL) a dénoncé, hier, les « reculs » du gouvernement
sur le projet de réalisation de 150.000 logements sociaux promis par François Hollande et remis en cause,
selon elle, « au nom de la rigueur budgétaire ». ■
UN VOL SUR TROIS. Un tiers des vols de Regional,
filiale d’Air France, ont été annulés hier, conformément
aux prévisions, au troisième jour d’une grève lancée
par plusieurs syndicats qui redoutent les effets sur
l’emploi d’un plan de redressement engagé par le
groupe. Aujourd’hui, dernier jour du mouvement, un
tiers des vols devraient également être annulés. ■

Batailles à Damas et Alep
Les soldats syriens, appuyés par des chars et des hélicoptères, livraient bataille, hier, aux rebelles pour reprendre des quartiers de Damas et d’Alep, la 2e ville de
Syrie dont l’Armée syrienne libre a annoncé le début
de la bataille de « libération ». Alors que les rebelles
contrôlent désormais un poste-frontière vital avec
l’Irak, et trois avec la Turquie, l’armée turque a renforcé
son dispositif le long de la frontière syrienne avec le
déploiement de batteries de missiles sol-air et de véhicules de transport de troupes à Mardin (sud-est). Selon
l’Observatoire syrien pour les droits de l’Homme, plus
de 19.000 personnes ont été tuées en 16 mois. ■

TRISTE ANNIVERSAIRE ■ Hommage, hier, aux 77 victimes d’Anders Breivik

La Norvège encore sous le choc
La Norvège s’est recueillie,
h i e r, e n m é m o i r e d e s
77 personnes tuées par Anders Breivik le 22 juillet
2011, à Oslo et sur l’île
d’Utoeya.

posé une autre gerbe sur
l’île d’Utoeya, avec son
homologue danoise, Helle
Thorning­Schmidt, et le
chef de la jeunesse tra­
vailliste, Eskil Pedersen.

« Célébrons les morts en
savourant la vie », a décla­
ré hier le Premier ministre
norvégien, Jens Stolten­
berg, à ses compatriotes
venus assister à la com­
mémoration.
Celui­ci a commencé par
déposer une gerbe dans le
quartier des ministères, à
Oslo, cible de l’attentat à
la bombe du 22 juillet
2011 qui a tué huit per­
sonnes.

« Le tueur
a échoué,
le peuple
a gagné »
Il y a un an, profitant
d’une sécurité défaillante,
Breivik avait fait exploser
une camionnette piégée
près de la tour qui abrite,
entre autres, les bureaux
du chef du gouvernement.
Lors de la commémora­
tion, le Premier ministre a
réaffirmé son attachement
aux valeurs libérales, ab­

« Nous devons
avancer »

GERBES. Le roi Harald (à gauche) et le Premier ministre, Jens
Stoltenberg, dans le quartier des ministères, à Oslo. PHOTO AFP
horrées par l’extrémiste de
droite. « La bombe et les
balles visaient à changer la
Norvège. Le peuple norvé­
gien a répondu en em­
brassant nos valeurs. Le
tueur a échoué, le peuple
a gagné », a­t­il proclamé.
Jens Stoltenberg s’est en­
suite rendu sur l’île
d’Utoeya, à une quarantai­
ne de kilomètres d’Oslo,
où Breivik avait, il y a un
an, ouvert le feu sur un

camp d’été de la jeunesse
travailliste. La fusillade
avait fait 69 victimes, prin­
cipalement des adoles­
cents.
Les familles ont observé
un moment de recueille­
ment intime à l’endroit où
ont été retrouvés les corps
de leurs proches. Un mil­
lier de jeunes travaillistes
étaient également pré­
sents.
Le Premier ministre a dé­

« Sachez que vous nous
manquez », a déclaré Eskil
Pedersen, qui avait réussi
à fuir l’île au début de la
fusillade. « Aujourd’hui,
nous vous célébrons. De­
main, un nouveau jour
commence. Nous devons
avancer. Non sans dou­
leur, non sans peine, mais
ensemble, nous y par ­
viendrons », a conclu le
chef de la jeunesse tra­
vailliste.
À son procès qui s’est
ouvert le 22 juin dernier,
l’extrémiste de 33 ans, An­
ders Breivik, a assumé ces
attaques sanglantes. Il a
cependant plaidé non
coupable.
Son geste, selon lui
« atroce mais nécessaire »,
visait à protéger la Norvè­
ge contre « l’invasion mu­
sulmane ». Il a également
expliqué s’en être pris aux
travaillistes car leur politi­
que d’immigration fait, se­
lon lui, « le lit du multi­
culturalisme ».
Le verdict est attendu le
24 août. ■

UN COMPLICE POUR LE KAMIKAZE ? L’hypothèse

de la présence d’un complice aux côtés du kamikaze
décédé dans l’attentat suicide anti-israélien de mercredi dernier en Bulgarie a pris de la consistance, hier,
dans l’enquête des policiers et services secrets bulgares, israéliens et américains, après l’autopsie du corps
du kamikaze.
Un médecin bulgare ayant participé à l’autopsie, le
Dr Galina Mileva, a donné du kamikaze un signalement
différent du suspect qui avait tenté de louer une voiture la veille de l’attentat à l’aéroport de Bourgas, au
bord de la mer Noire. ■

CONFÉRENCE SUR LE SIDA. La 19e conférence in-

ternationale sur le sida a débuté, hier, à Washington,
avec quelque 25.000 participants de 190 pays, animés
par l’espoir d’une nouvelle mobilisation mondiale pour
mettre fin à la pandémie qui a fait 30 millions de
morts depuis 30 ans. ■

TUÉS EN AFGHANISTAN. L’Alliance atlantique a an-

noncé la mort de cinq soldats de la force de l’Otan en
Afghanistan, tous tués ce week-end par des bombes
placées sur le bord de la route. L’un deux a péri samedi dans l’est. Les quatre autres ont été tués hier, deux
dans l’est du pays et deux autres dans le sud. ■

NOUVEAU PRÉSIDENT INDIEN. Le candidat du
Parti du Congrès au pouvoir en Inde, l’ancien ministre
des Finances Pranab Mukherjee, 76 ans, s’est déclaré
vainqueur, hier, de l’élection présidentielle. Un poste
honorifique en Inde. ■
ATTENTATS EN IRAK. Une série d’attentats à la voiture piégée et d’attaques à la bombe a tué au moins
17 personnes et en a blessé 96 autres, hier, à travers
l’Irak. L’attentat le plus sanglant s’est produit à Mahmoudiya, au sud de Bagdad, où l’explosion quasi-simultanée de deux voitures piégées a fait au moins dix
morts et 36 blessés. ■

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

FranceUn
& an
Monde
Actualités
d’actualité

41

En partenariat avec

LES CAHIERS DE L’ÉTÉ ■ Une Coupe du Monde atypique avec l’entraîneur du XV de France Marc Lièvremont

Seul face à ses « sales gosses »

Lors de la dernière Coupe
du Monde de rugby, en Nouvelle-Zélande, l’attitude et
les propos du sélectionneurentraîneur du XV de France,
Marc Lièvremont, ont parfois suscité de l’incompréhension. L’homme a-t-il été
victime de sa désarmante
franchise ?

Îles Tonga, à Wellington,
qui n’empêche cependant
pas la qualification. « En­
voyez­moi chier mais pre­
nez­vous en main ! Faites
quelque chose mais pas
ça ! », assène Lièvremont à
ses joueurs dans une scè­
ne immortalisée par TF1.
Quelques jours plus tard,
à la veille du quart de fi­
nale rempor té (19­12)
contre l’Angleterre, une
grande partie des journa­
listes se munissent d’une
moustache factice dans un
soutien ambigu à Lièvre­
mont qui en arborait une,
bien réelle, depuis quel­
ques jours à la suite d’un
pari.
Indifférence de l’entraî­
neur et courroux des bla­
gueurs… Six semaines de
présence sur place des
journalistes avaient déjà
laissé des traces.

Baptiste Pace
Correspondant sportif de l’AFP

«J

e leur ai dit ce que
je pensais d’eux, à
savoir que c’était
une bande de sales
gosses individualistes,
qu’ils me les cassaient de­
puis quatre ans ». 16 oc­
tobre 2011 à Auckland : la
France est en finale de la
Coupe du Monde de rugby
et l’entraîneur Marc Liè­
vremont a encore frappé.
Présent à ses côtés pour
la conférence de presse du
lendemain de la demi­fi­
nale remportée (9­8) face
au pays de Galles, l’atta­
ché de presse du XV de
France, Lionel Rossigneux,
regarde ses chaussures,
certain du « buzz » qui
s’annonce et de la réac­
tion courroucée des
joueurs qui préparent une
finale contre les All Blacks
le dimanche suivant à
l’Eden Park.

« J’avais
commencé
par refuser
le poste »
d’entraîneur
du XV de France
Le constat est définitif :
aucun « élément de lan­
gage » ne saurait entamer
la désarmante franchise
de Marc Lièvremont, en
poste depuis près de qua­
tre ans et dont l’attitude,
qui offre un si savoureux
contraste avec les discours
aseptisés ayant cours légal
dans le sport de haut ni­
veau, a suscité incompré­
hension et rejets.
Ancien troisième ligne
international, abordable à
la ville et cultivé, Marc
Lièvremont a toujours
joué franc jeu.
Le poste tant convoité
d’entraîneur du XV de
France ? « J’avais com­
mencé par refuser le pos­
te », expliquait­il avant le
Mondial quand fuita dans
la presse la désignation de
son successeur, Philippe
Saint­André.
Av e c u n s e u l t i t re e n
trois ans, le Grand Chelem
dans le Tournoi des Six
nations réalisé en 2010, et
quelques mémorables dé­

La France est
passée tout près
de l’exploit

23 OCTOBRE 2011 - AUCKLAND. Le 3e ligne français Imanol Harinordoquy face au mur néo-zélandais lors de la finale.
faites contre l’Angleterre
en 2009 (34­10), l’Argenti­
ne (41­13) et surtout l’Aus­
tralie (59­16) en 2010, Liè­
vremont se savait attendu
au tournant. La critique
n’a jamais été vraiment fa­
vorable.

meilleur de l’histoire en
Coupe du Monde. Jusqu’à
cette finale perdue d’un
point (8­7) face aux All

Blacks dans l’hostilité am­
biante, seules compteront
quelques mémorables sor­
ties face à la presse et une

Un bar-restaurant
à Biarritz

Lui n’en a cure, comme
renforcé par l’adversité.
Cer tain de quitter son
poste après l’aventure aux
antipodes, il pouvait déjà
se raccrocher à des élé­
ments de la « vraie vie » :
une nouvelle demeure à
Anglet (Pyrénées­Atlanti­
ques), un bar­restaurant
ouvert en famille à Biar­
ritz. Et, pour le Mondial,
quelques certitudes bien
chevillées au corps.
Le grand public ne re­
tiendra pas la grande qua­
lité de la préparation esti­
vale qui a remis d’aplomb
une quasi­dizaine de
joueurs blessés et un
groupe entier soumis aux
cadences infernales du
rugby hexagonal. Ni
même le parcours du XV
de France, finalement le…

AFP/PAUL ELLIS

banale histoire de mousta­
che. Le ton fut, il est vrai,
donné dès l’entame du
Mondial, poussive, face au
Japon. Le lendemain, Liè­
vremont fustige publique­
ment certains de ses
joueurs dont le troisiè­
me ligne Imanol Harinor­
doquy, coupable, selon lui,
d’avoir « joué en dilettan­
te, comme le font parfois
les joueurs talentueux ».
Déjà compliqués, les
rapports se tendent enco­
re avec la presse. Les con­
férences d’avant et
d’après­match virent par­
fois à l’échange de piques.

« Prenez-vous
en main ! »

LAS. Marc Lièvremont, la médaille de finaliste au cou, laisse
paraître sa déception après la finale perdue. AFP/GABRIEL BOUYS

Après une première dé­
faite face aux All Blacks en
poule (37­17), un journa­
liste, demandant – une
énième fois – au sélection­
neur s’il voit encore son
équipe capable de décro­
cher le titre mondial, se
voit opposer cette répon­
se : « Tu m’emmerdes avec
ta question ».
L’aventure prend un tour
tragi­comique après la dé­
faite face aux modestes

Vint ensuite la mémora­
ble sortie sur les « sales
gosses » coupables, pour
cer tains d’entre eux,
d’avoir enfreint la consi­
gne de ne pas sortir après
la demi­finale contre le
pays de Galles. L’expres­
sion fut très mal prise par
les intéressés et le ras­le­
bol persista malgré une
franche explication en in­
terne.
La semaine de la finale
fut longue pour Lièvre­
mont. Le XV de France
était brocardé dans la
presse néo­zélandaise, ce
qui lui fournissait un ad­
versaire supplémentaire
aux côtés des médias fran­
çais.
La tension restait palpa­
ble. « Vivement que ça se
termine », lança l’entraî­
neur à la veille du dénoue­
ment final. Loin de cette
adversité, en France, la
popularité de l’entraîneur
montait en flèche et les
« opérations moustache »
se multipliaient ça et là.
Après la rencontre, les
Français, terriblement dé­
çus, montèrent sur le po­
dium pour aller chercher
leur médaille du finaliste.
Sur la pelouse de l’Eden
Park, Lièvremont restait
en retrait, manifestement
isolé. La France était pas­
sée tout près de l’exploit.
Et pour son principal arti­
san, le calvaire semblait
enfin terminé. ■

è Cursus. Baptiste Pace est
journaliste au service des sports de
l’AFP, responsable de la couverture du
rugby depuis 2008.
Cantal

42

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

L’ÉTUDE DU JOUR

NOS CONFRÈRES ONT VU

Dream Clover arrive en tête de nos suffrages.Ultra Appeal devrait une
fois encore conquérir le cœur des turfistes ! Parisham peut également
tirer son épingle du jeu dans ce genre de tournoi.Tropical Pearl n’en demeurepasmoinsunepoulichedequalité.Mathématicienneveutsefaire
un nom dans la cour des grandes. ■

Voix du Nord
Banco Turf
P.J. Goetz
DNA
Paris Turf
Le Parisien
Nice Matin

3 6
6 1
1 12
6 5
17 13
6 3
6 17

2
3
15
3
18
18
3

11
2
2
12
9
1
1

5
9
9
13
2
17
7

1
18
3
17
3
8
16

16 9
13 17
8 18
1 16
1 6
11 7
5 8

Les courses

Haute-Marne
La Provence
Le Matin de L.
Paris Normandie
7 week-end
Rép. Lorrain
Echo Centre
Week-End
L’Eveil

18 8
11 15
12 6
1 5
3 6
6 1
5 1
4 12
7 12

3
12
1
3
18
12
8
16
16

9
9
3
10
12
11
15
3
8

2
6
5
8
5
13
3
1
10

15
2
17
16
1
5
10
8
3

12 1
3 1
18 4
12 7
2 16
18 16
16 12
10 5
5 1

Dream Clover, à l’honneur ?
ORIGINES
Monsun - Dunnes River
Cadeaux Genereux - Pink And Red
Oasis Dream - In Clover
Epalo - Salamina
Galileo - Never Green
Lawman - Global World
Poliglote - Turtledove
Montjeu - Kocooning
Rail Link - Mina Girl
Orpen - Parole De Star
Librettist - Topline
Stormy River - Zankara
Gentlewave - Grenshaw
Divine Light - Margaret
Layman - Red May
Anabaa Blue - Folie Gaillarde
Stormy River - Dance Or Romance
Bering - Big Emotion

Sexe
Robe Âge
F al. 3
F al. 3
F b. 3
F b. 3
F al. 3
F b. 3
F b. 3
F b. 3
F b. 3
F b. 3
F b. 3
F gr. 3
F b. 3
F b. 3
F b. 3
F b. 3
F gr. 3
F b. 3

COR.

JOCKEYS

POIDS

1
4
6
10
11
14
18
7
5
13
9
2
16
12
3
17
15
8

M. Guyon
C.P. Lemaire
T. Jarnet
I. Mendizabal
O. Peslier
G. Benoist
A. Hamelin
P.C. Boudot
A. Crastus
J. Victoire
F. Veron
A. Badel
R. Thomas
M. Lerner
A. Bonnefoy
F. Prat
S. Ruis
S. Pasquier

60
58
57,5
56,5
56,5
56
55,5
54,5
53
53
53
53
52,5
52,5
52,5
52
52
52

ENTRAINEURS PROPRIÉTAIRES COTE
PROB.
10/1
12/1
7/1
15/1
9/1
8/1
20/1
6/1
17/1
20/1
14/1
19/1
25/1
29/1
37/1
18/1
26/1
13/1

A. Fabre
Cheik M. Al Maktoum
M. Delzangles H.H. Aga Khan
F. Head
G. Strawbridge
Mme P. Brandt M. Campbell-Andenaes
C. Laffon-Parias Wertheimer & Frère
Rob. Collet
T. Yoshida
J.P. Gauvin
E. Palluat de Besset
Y. de Nicolay
J.P. Bervoets
Rod. Collet
J.M. Hegesippe
Y. de Nicolay
Y. de Nicolay
H.A. Pantall
Mme W. Spanner
J.M. Béguigné S.-M. El Mabruk
Ph. Van de Poële Club des Etoiles
C. Lerner
J.-L. Burgat
T. Castanheira H. Vanderdussen
J.V. Toux
P. Pédrono
P. Adda
Mme C. Lenoir
F. Rossi
J.C. Seroul

1

ENDELLION

1p 7p 4p
Bon quatrième lors de ses débuts sur
l’hippodrome du Val d’Or, cette fille
de Monsun a remporté son maiden à
Châteaubriant le 26 mai dernier.
Même si ses moyens ne font aucun
doute, mérite-elle pour autant 42 de
valeur ? Pas sûr !

2 PARISHAM

NOTRE PRONOSTIC

LE VISITEUR

DREAM CLOVER 3 ■ ULTRA APPEAL
6 ■ PARISHAM 2 ■ TROPICAL
PEARL 11 ■ MATHÉMATICIENNE 5 ■
ENDELLION 1 ■ SAFINA BLUE 16 ■
NOPANICJIM 9

ULTRA APPEAL 6 ■ ENDELLION 1

DREAM CLOVER 3 ■
PARISHAM 2 ■ NOPANICJIM 9 ■
SVINOYA 18 ■ GENTLESHAW 13
■ TOUR EIFFEL 17

LE CHOIX DE CH. SCANDELLA

LE CHOIX DE GÉRARD GUCCI

ENDELLION
BEYOND POWER
DREAM CLOVER
SVINOYA
ULTRA APPEAL
TOUR EIFFEL
BIZIBOUZOU
PARISHAM

0p 6p 1p (11) 4p
Défendant la célèbre casaque de S.A.
Aga Khan, cette pouliche inexpérimentée a revu ses ambitions à la baisse
après avoir déçue au niveau groupe
III. Même si le lot est de qualité, elle est
en mesure d’accrocher une allocation
à belle cote !

3

1
12
3
18
6
17
8
2

ENDELLION
BEYOND POWER
ROUGE DE MAI
PARISHAM
NOPANICJIM
DREAM CLOVER
BIZIBOUZOU
SVINOYA

1
12
15
2
9
3
8
18

YALUMBA

0p 3p 6p 1p (11) 4p 1p 8p
Excepté son échec sur l’hippodrome
du Putois, l’atout de Pia Brandt réalisait un festival tout au long du premier
semestre. Sous la selle de Ioritz Mendizabal, un jockey talentueux, il ne
laissera pas les parieurs insensibles.
Méfiance.

5

MATHÉMATICIENNE

1p 6p (11) 3p
Après des débuts corrects, elle a montré un visage plus conquérante dans
une course à conditions courue à Aixles Bains. Présentée avec un brin de
fraîcheur, ses premiers dans la catégorie des gros handicaps seront suivis
avec intérêt.

6

ULTRA APPEAL

5p 2p 4p 3p 2p (11) 4p 2p
Elle est l’une des rares pouliches à
avoir tenté sa chance dans ce type de
confrontation. Cinquième dernièrement dans le temple du galop, elle
n’aura pas cette fois les mâles à affronter. Malgré le dossard 14 dans les
boîtes, sa chance est indéniable.

13

11 400
10 300
22 800
26 450
12 100
29 100
31 150
16 600
37 300
19 250
12 850
8 600
22 500
16 200
6 000
47 250
29 850
12 750

GENTLESHAW

0p 5p 4p 0p 0p (11) 1p 2p 6p 6p
Après avoir clôturé l’exercice 2011 par
un succès, on s’attendait à mieux de sa
partcetteannée.Souventprisedansles
embouteillages à ce niveau de compétition,elledevrabénéficierd’unparcours limpide pour accrocher un lot.
Pourquoi pas ?

14

MARMARIS

7p 4p 4p (11) 2p 3p 4p 6p 7p
Contrairement aux souhaits émis par
son entourage, le portdesœillèresaustraliennes ne lui a pas été bénéfique.
Certes, elle évoluera dans ce Quinté
sans cet artifice mais cela ne veut pas
dire qu’elle jouera la gagne. Fait partie
des secondes chances !

15

DREAM CLOVER

ROUGE DE MAI

0p 5p 2p
Deuxième à Longchamp en débutant,
elle a été incapable de confirmer sur sa
lancée dans des lots similaires. Face à
des pouliches mieux engagées et nettement plus douées, ses chances de
figurer à l’arrivée ne sautent pas aux
yeux. Oublions !

3p 6p 5p (11) 4p 1p
Forte de son expérience, cette fille
d’Oasis Dream ne rate jamais une occasion de se mettre en évidence. Prise
à sa juste valeur, elle nourrit ici des
ambitions légitimes d’autant qu’elle
se plaît sur 1800 mètres. Sauf incident,
sa place est à l’arrivée.

4

GAINS

TIRELIRE : 5 600 000 EUROS

(E) Ecuries - Porteront des œillères : (Œil)

7

CATARALE

0p 1p 5p 5p 5p 4p 5p (11) 2p 7p
Peu ménagée depuis ses débuts
en compétition, la représentante de
Jean-Pierre Gauvin a rapidement
rendu les armes dans une épreuve similaire. Il faut dire qu’en37.5devaleur,
elle nedispose d’aucune marge demanœuvre au poids.

8

BIZIBOUZOU

2p 4p 8p 3p (11) 5p 4p 7p 5p
Née pour galoper, cette fille de Montjeu ne dispose pas du même moteur
que son père ! Il n’empêche, elle s’efforce à défendre autant que possible
l’argent des turfistes. Séduisante lors
de sa dernière apparition, elle mérite
notre confiance.

9 NOPANICJIM

6p 2p 3p (11) 5p 3p 1p 2p 5p
Ayantdévoiléunsacrépotentiel,àl’âge
de deux ans, elle nous a laissés sur
notre faim au niveau des réclamers de
luxe en région parisienne. Baissée de
cinq livres suite à sa dernière apparition, elle tentera de causer une
agréable surprise. A voir !

10 PERLE ROSE

6p 2p 8p 6p 0p 6p 1p 0p (11) 5p
Deuxième atout de l’entraînement
d’Yves de Nicolay, elle aura pour
elle son expérience et son aptitude à
l’hippodrome du Putois. Plus
performante sur un terrain souple,
elle ne constitue pas ici une priorité.
Simple outsider.

11

TROPICAL PEARL

12

BEYOND POWER

4p 7p 3p (11) 1p
Présentée pour la première fois de sa
carrière sur une distance aussi longue,
l’élève de Henri-Alex Pantall devrait
être plus à son affaire. Dotée d’une redoutable pointe de vitesse, le costume
de trublion lui colle à la peau. Comptera des partisans !
1p 6p (11) 3p
Mise dans du coton par son entourage, cette pouliche tardive s’est imposée dans un bon style sur l’hippodrome de Vannes au moi de mai. Absente depuis cette sortie victorieuse,
elle interpellera les turfistes amateurs
de surprises. Coup de poker !

10
1
12
5
12
3
17
4
6

3
2
18
16
5
10
8
17
5

16
16
13
17
2
8
11
1
2

12 15
6 3
4 5
2 8
8 11
1 5
1 7
7 3
1 11

Charente Libre
Presse Océan
Courrier Picard
Dauphiné Libéré

6
6
5
1

1
5
6
7

3
3
17
6

16

SAFINA BLUE

3p 3p 1p 2p 2p 1p 2p 0p (11) 0p
Lauréate d’un handicap à Fontainebleau, elle a grimpé sur l’échelle des
poids mais cela ne l’empêche pas de se
mettre en évidence. Capable de
s’adapter à toutes les surfaces, seuls le
numéro 17 dans les stalles de départ
refroidira les turfistes !

17

TOUR EIFFEL

5p 2p 7p 1p 3p 5p 4p (11) 6p 5p
Bien connue des handicaps pour ses
multiples apparitions, elle a prouvé
en dernier lieu toute sa compétitivité
en34devaleur. Au poids de 52 kg, cette
pouliche expérimentée détient pas
mal d’éléments qui jouent en sa faveur. Méfiance !

18

13
18
3
8

8
17
16
11

11
16
18
12

17 18
11 12
1 8
3 17

RÉCAPITULATIF 1 26x ❙ 2 11x ❙ 3 27x ❙ 4 4x ❙
5 20x ❙ 6 21x ❙ 7 8x ❙ 8 16x ❙ 9 6x ❙ 10 6x ❙ 11 10x ❙
12 20x ❙ 13 6x ❙ 14 0x ❙ 15 6x ❙ 16 16x ❙ 17 15x ❙ 18 14x

23.07.12

2■ PRIX DU MONCEL (14H20)

6■ PRIX D’EULALIE (16H25)

COUPLÉ ORDRE - TRIO ORDRE

COUPLÉ ORDRE
TRIO ORDRE

Plat - Course B - 3 ans
34.000 € - 1600 m - 7 partants

PLAT - Handicap - Course D - 3 ans - 60.000 € - 1 800 mètres - 18 partantes - Départ à 13 h 50
ENDELLION
PARISHAM (Œil)
DREAM CLOVER (Œil)
YALUMBA (Œil)
MATHÉMATICIENNE
ULTRA APPEAL
CATARALE
BIZIBOUZOU
NOPANICJIM (Œil)
PERLE ROSE (Œil)
TROPICAL PEARL
BEYOND POWER
GENTLESHAW
MARMARIS
ROUGE DE MAI (Œil)
SAFINA BLUE
TOUR EIFFEL
SVINOYA

8
12
17
3
6
16
3
12
17

Autres épreuves

1- PRIX DE LA VILLE DE COMPIÈGNE : TIERCÉ - QUARTÉ+ - QUINTÉ+ - 2 SUR 4 - MULTI - COUPLÉS

Nº CHEVAUX

5 1
5 18
3 6
12 6
1 3
15 12
6 5
6 18
7 16

Compiègne

RÉUNION I ■ Cet après-midi à Compiègne, des pouliches de talent…

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18

La Marseillaise
France-Soir
L’indépendant
Midi-Libre
Ouest-France
Europe 1
L’Union
L’Alsace
Dépêche du Midi

SVINOYA

3p 6p 6p (11) 4p 1p
Victime d’ennuis de santé cet hiver, la
pensionnaire de Frédéric Rossi recouvre peu à peu la plénitude de ses
capacités. Après avoir peaufiné sa préparation à Marseille-Vivaux, elle tente
un coup d’essai dans la catégorie des
gros handicaps. Attention !

1 Encipher. . . . . . . . 2
2 Monsieur Playboy. . 5
3 Moccasin . . . . . . . 4
4 Stelway . . . . . . . . 6
5 Tropaios . . . . . . . . 7
6 Final Destination . 3
7 Grace Lady . . . . . . 1
■A retenir : 3 - 1 - 5 - 2

Plat - Femmes Jockeys - Course D - 4 ans
24.000 € - 1600 m - 7 partants

Pc. Boudot . . .57
M. Guyon . . . .57
C. Soumillon .57
S. Pasquier . .57
O. Peslier . . . .57
U.Rispoli . . . .57
G. Mosse . . . .55,5

3■ PRIX PELLÉAS (14H50)

A. Wyszynska .59
A. Foulon . . . .54
D. Santiago . .57,5
C.Bouchez . . .53,5
S.Hofer . . . . . .56
A. Duporte . . .56
C. Launay . . . .54,5

7■ PRIX DE BONNEUIL-EN-VALOIS
(16H55)

Plat - Mâles - Listed - 3 ans
55.000 € - 2000 m - 7 partants

Plat - Handicap de catégorie divisé
Première épreuve - Course E - 5 ans et plus
21.000 € - 2400 m - 18 partants

COUPLÉ ORDRE - TRIO ORDRE

1 Shalamzar . . . . . . 1
2 Qizween. . . . . . . . 2
3 Novelty Seeker. . . 4
4 Gris De Reve . . . . 6
5 Milord . . . . . . . . . 3
6 Star On The Rocks . 7
7 Smoking Sun . . . . 5
■A retenir : 7 - 4 - 1 - 3

1 Pas Perdus. . . . . . 5
2 Egotist . . . . . . . . . 3
3 I Fight For Kisses . 7
4 Vlatori . . . . . . . . . 1
5 Al Hazim . . . . . . . 6
6 Bear Bites Back . . 2
7 Good Time Girl . . 4
■A retenir : 2 - 1 - 6 - 3

Cp. Lemaire . .58
I. Mendizabal .58
M. Guyon . . . .58
A. Hamelin . .58
A. Vries . . . . .58
O. Peslier . . . .58
S. Pasquier . .58

COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

4■ PRIX DE L’AILETTE (15H20)

Plat - A réclamer - Course E - 2 ans
27.000 € - 1400 m - 11 partants
COUPLÉS - TRIO - 2 SUR 4

1 Street Boy . . . . . . 9 R. Thomas . . .59
2 Alanlad . . . . . . . . 8 G. Benoist . . .59
3 Mr Griffin . . . . . . . 5 F. Prat . . . . . .59
4 The Stomp. . . . . . 6 C. Soumillon .57,5
5 Becbec . . . . . . . . . 1 M. Lerner . . . .54
6 Wine Market . . . . 3 E. Hardouin . .54,5
7 Cassiopee. . . . . . . 7 A. Hamelin . .56
8 Turkey Jackson . . 11 A. Bonnefoy . .56
9 Dondargent . . . . 10 T. Thulliez . . . .56
10 Library . . . . . . . . . 4 T. Huet . . . . . .56
11 Dorinda . . . . . . . . 2 Cp. Lemaire . .54,5
■A retenir : 4 - 5 - 7 - 8 - 9 - 11

5■ PRIX DE
SAINT-JUST-EN-CHAUSSE (15H55)

Plat - A réclamer
Jeunes Jockeys et Jockeys - Course F - 3 ans
19.000 € - 1800 m - 17 partants

COUPLÉS - TRIO- MULTI - 2 SUR 4

1 Miley . . . . . . . . . . 9 F. Masse . . . . .60
2 Les Sables Blancs . 14 Y. Bourgois . . .59
3 Man Fieber. . . . . . 3 A. Champenois .59
4 Innocento. . . . . . . 1 D. Santiago . .59
5 Rob Gold . . . . . . . 2 W. Saraiva . . .59
6 Springervontur . . 4 Y. Letondeur . .59
7 Russian Tale . . . . 13 C. Stefan . . . .58
8 In For A Penny . . 12 F. Foresi . . . . .57,5
9 Si Coquine . . . . . 16 Y. Aouabed . .57,5
10 Dinnar. . . . . . . . . 11 E. Hardouin . .57,5
11 Dellapearl . . . . . . 7 A. Bonnefoy . .56
12 Sherky . . . . . . . . . 8 N. Ouakli . . . .56
13 Private Riviera . . 15 J.Tastayre . . . .54,5
14 Verdelet . . . . . . . 17 E.Canal . . . . . .54,5
15 The Shoosen One . . 5 N.Larenaudie .54,5
16 Orfnea . . . . . . . . . 6 B. Raballand .54,5
17 Heaven Grey . . . 10 S. Castellier . .54,5
Ecurie C. Boutin : 1 - 13
■A retenir : 4 - 8 - 1 - 3 - 13 - 16 - 6

■ NOTRE SÉLECTION.
(HUITIÈME COURSE)
13-ALEJANDRO FARNESIO

1 Kel Away . . . . . . . 3 S. Ruis . . . . . .60
2 Classic Cool . . . . 14 M. Guyon . . . .60
3 Beaubahhare . . . 12 B. Raballand .59,5
4 Mont Miracle. . . . 8 M. Delalande .59,5
5 Sagamana . . . . . 10 M. Lerner . . . .57,5
6 Phoenix Du Verger. 18 F. Veron . . . . .59
7 Adios Padre . . . . 13 J. Claudic . . . .58
8 Nice Land. . . . . . . 4 D. Santiago . .58
9 Mytshel . . . . . . . . 1 G. Mosse . . . .57,5
10 Polidina . . . . . . . . 7 T. Huet . . . . . .57,5
11 Mindtwist. . . . . . 15 U.Rispoli . . . .57,5
12 Frankle. . . . . . . . . 6 C.Sagot . . . . .57
13 Blue San . . . . . . . 5 E. Hardouin . .57
14 Royal Pepper . . . 17 T. Piccone . . . .56,5
15 Smalyne . . . . . . . 11 A. Hamelin . .55
16 Swang Song . . . . 2 S. Bourgois . .53
17 Last Mansonnien. 9 J. Victoire . . . .54,5
18 Crazy One. . . . . . 16 F. Lefebvre . . .54,5
■A retenir : 5 - 1 - 6 - 12 - 10 - 9 - 17

8■ PRIX DE THURY-EN-VALOIS
(17H25)

Plat - Handicap de catégorie divisé
Deuxième épreuve - Course E - 5 ans et plu
19.000 € - 2400 m - 18 partants
COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Comte Ryal . . . . . 2 F. Foresi . . . . .60
2 Kohi Nor . . . . . . . 11 A. Bourgeais .60
3 Sage Riquet . . . . 14 A. Crastus . . . .60
4 Que Je T’Aime . . . 8 S. Bourgois . .58,5
5 Molitor. . . . . . . . . 5 S. Ruis . . . . . .59,5
6 Made Of Cire . . . . 7 A. Hamelin . .59,5
7 Cuban. . . . . . . . . . 1 B. Raballand .59
8 Mazao . . . . . . . . 16 C.Grosbois . . .56,5
9 Karacoli . . . . . . . 12 F. Prat . . . . . .59
10 Alamona. . . . . . . 17 L.Foulard . . . .57,5
11 Maiglockchen . . . 4 L.Raffault . . . .59
12 Piano Royal . . . . 18 Sm.Laurent . .57,5
13 Alejandro Farnesio . 10 A. Badel . . . . .58
14 Kabira . . . . . . . . . 6 F. Lefebvre . . .58
15 Money Humor . . . 3 E.Canal . . . . . .56,5
16 Agent De Change. . 13 S. Devesse . . .58
17 Sweet De L’Elfe . . 9 J. Victoire . . . .57
18 Simstar Du Thil. . 15 T. Piccone . . . .57
Ecurie A. Tavares Da Silva : 4 - 13
■A retenir : 13 - 3 - 1 - 7 - 6 - 15 - 11

■ NOTRE PLACÉ.
(SEPTIÈME COURSE)
5-SAGAMANA

DEMAIN À CHANTILLY

TIERCÉ – QUARTÉ + – QUINTÉ + – 2 SUR 4 – MULTI

1-Prix de Chauffour

PLAT - Handicap - Course D - 3 ans
60.000 € - 1600 mètres (P.J.C.) - 17 partants - Départ à 13 h 50
Nº CHEVAUX

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17


WILLIBR (Œil)
AL AZRAQ (Œil)
DIEPPE
CHEZ LAURENT
JUSTTHEWAYYOUARE
UNKNOWN CALLER
WHISPERED DREAMS
ZAHI
XOTIC
FRITZ THE CAT
ACTIVISTE
STATU QUO
ESTARQUEFIGUE
NIGHT WAVE (Œil)
QUILMES
CHACHA HEELS (Œil)
SUNBURNT

Sexe

Âge
M3
H3
M3
H3
H3
M3
F3
M3
H3
M3
M3
H3
M3
M3
H3
F3
F3

COR. JOCKEYS

14
7
12
3
6
2
5
10
15
4
9
13
1
8
17
11
16

J. Victoire
T. Thulliez
G. Benoist
S. Maillot
F. Lefebvre
C. Soumillon
U. Rispoli
T. Huet
S. Pasquier
T. Piccone
O. Peslier
C.P. Lemaire
T. Jarnet
M. Guyon
M. Lerner
F. Veron
I. Mendizabal

POIDS

59
58,5
58,5
57,5
57
56
56
55,5
55,5
55,5
55,5
55
55
54,5
54
53,5
53,5

À retenir (Première impression) : 10 - 4 - 8 - 9 - 6 - 13 - 14 - 3

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

Les courses

La Capelle - Meslay-du-Maine

23.07.12

RÉUNION III

RÉUNION II

Ce midi à La Capelle

Semi-nocturne à
Meslay-du-Maine
1■ PRIX ANDRÉ PELOURDEAU
(16H40)
Steeple-chase - 5 ans et plus
24.000 € - 4200 m - 12 partants
COUPLÉS - TRIO - 2 SUR 4

1■ PRIX DE LA CAPELLE (12H30)

5■ PRIX DE GUISE (14H35)

Attelé - Femelles - Course F
Course Nationale - Autostart - 3 ans
20.000 € - 2700 m - 13 partants

Attelé - Femelles - Course E - 5 ans
22.000 € - 2750 m - 16 partantes

1 Viva Vanessa . . . . . . . .M. Bouchez
2 Virensa . . . . . . . . . . . .Ch. Martens
3 Vision D’Eclat . . . . . . .F. Ouvrie
4 Valeris D’Alci . . . . . . . .David Lefevre
5 Vue D’Ici . . . . . . . . . . .D.Bekaert
6 Violette De Folie . . . . .B. Piton
7 Voscova . . . . . . . . . . . .J. Foin
8 Vacation . . . . . . . . . . .L. Verva
9 Viva De La Folie . . . . . .J.L. Labigne
10 Villa Castelle . . . . . . . .F. Nivard
11 Volute Vauloger . . . . .F. Giard
12 Vague Gede . . . . . . . . .P.Y. Verva
13 Victoria De Joudes . . .A. Laurent
■A retenir : 2 - 7 - 10 - 9 - 12 - 5

1
2
3
4
5
6
7
8
9

COUPLÉS - TRIO - 2 SUR 4

2■ PRIX DE SAINT-QUENTIN
(13H00)
Monté - Apprentis et Lads-jockeys
Course D - 4 et 5 ans
20.000 € - 2750 m - 11 partants
COUPLÉS - TRIO - 2 SUR 4

1 Thebaide . . . . . . . . . . .R. Hemery
2 Tirade D’Arcy . . . . . . . .A. Duperche
3 Timon Factier . . . . . . .A. Lamy
4 Urubu Darche . . . . . . .B.Bernier
5 Top Speed . . . . . . . . . .M. Daougabel
6 Tina Des Mares . . . . . .N. Delaroche
7 Torpille Lulo . . . . . . . . .J. Dave
8 Tintamarre . . . . . . . . .B. Chanonat
9 The Winner . . . . . . . . .A. Prat
10 Ulysse De Curgies . . . .Mlle Ch. Lefebvre
11 Tout Va Bien . . . . . . . .V. Royer
■A retenir : 8 - 11 - 6 - 5 - 1 - 4

3■ PRIX D’HIRSON (13H30)

Attelé - Course F - 6 ans
20.000 € - 2750 m - 17 partants

COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Sofia De Nappes . . . . .J. Vandoorne
2 Sillenium Palace . . . . .F. Nivard
3 Sommelier . . . . . . . . . .E. Clouet
4 Sirene Du Liefard . . . . .M. Peupion
5 Saramaka Des Pres . . .B. Rouer
6 Swing Darche . . . . . . .J. Dave
7 Shumy De Carsi . . . . . .J. Koubiche
8 Salome La Chesnaie . .P. Vercruysse
9 Scoop Du Quesne . . . .L. Swita
10 Sam Trehenniere . . . . .Y. Hallais
Suivants à 2775 mètres
11 Spirou D’Hautefois . . .B. Piton
12 Sasmine . . . . . . . . . . . .D. Locqueneux
13 Scoop Du Canisy . . . . .M. Lenoir
14 Sapeur D’Arclais . . . . .J. Chavatte
15 Sambrinus . . . . . . . . . .G. Lannoo
16 Skilly . . . . . . . . . . . . . .P. Fossard
17 Sir De L’Esque . . . . . . .F. Ouvrie
■A retenir : 5 - 13 - 12 - 16 - 10 - 14 - 9

4■ PRIX DE VERVINS (14H05)

Attelé - Mâles - Course E - 5 ans
22.000 € - 2750 m - 18 partants

COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Terril . . . . . . . . . . . . . . .P.Y. Lesne
2 Tasaro . . . . . . . . . . . . .M. De Groote
3 Tenor De Bertrange . . .D.Bekaert
4 Tobasco . . . . . . . . . . . .P. Vercruysse
5 Tenor De Nay . . . . . . . .P.Y. Verva
6 Tenor Du Goutier . . . . .J.F. Van Dooyeweerd
7 Theo Peneme . . . . . . .F. Ouvrie
8 Team Des Andiers . . . .O. Bizoux
9 Tanker Du Prieure . . . .J. Dave
10 Titanium . . . . . . . . . . .G. Marcque
Suivants à 2775 mètres
11 Team Job . . . . . . . . . . .Y. Teerlinck
12 Too Much Blue . . . . . . .D. Locqueneux
13 Tenero . . . . . . . . . . . . .F. Senet
14 Tino Henjo . . . . . . . . . .M. Verva
15 Tombouctou . . . . . . . .X. Decaudin
16 Treize De Fab . . . . . . . .F.Dumoulin
17 Twist Again . . . . . . . . .R. Derieux
18 Tempo De L’Iton . . . . .F. Nivard
■A retenir : 16 - 17 - 12 - 7 - 5 - 4 - 8

■ NOTRE SÉLECTION.
(HUITIÈME COURSE)
6-RIGOLOTE DE JIFA
■ NOS PLACÉS.
(SEPTIÈME COURSE)
4-UN ROI D’ATOUT
(SIXIÈME COURSE)
10-QLERY
■ NOTRE OUTSIDER.
(CINQUIÈME COURSE)
13-TOUTE LA PLUIE

COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

Tessa De Morchies . . . .G. Lannoo
Tismie Angot . . . . . . . .B. Piton
Thesa Des Sarts . . . . . .J.M. Lepoint
Tahca Sanla . . . . . . . . .L. Roelens
Tanais Du Pont . . . . . .Th. Viet
Taya Fix . . . . . . . . . . . .F. Ouvrie
Terre Promise . . . . . . .F. Nivard
Tania De Mai . . . . . . . .V. Boulogne
Tolede Green . . . . . . . .J. Chavatte
Suivantes à 2775 mètres
10 Tonia De Marens . . . . .J.H. Schwarma
11 Terre De Fourches . . . .U. Nordin
12 Tesaca Du Valdore . . . .D.Bekaert
13 Toute La Pluie . . . . . . .D. Locqueneux
14 Tiguinoise . . . . . . . . . .Cl. Levannier
15 Tribeca . . . . . . . . . . . . .D. Roelens
16 Temporelle . . . . . . . . . .A. Laurent
■A retenir : 13 - 16 - 10 - 3 - 15 - 7 - 8

6■ PRIX DE LAON (15H05)

Attelé - Course E - 6 à 10 ans inclus
30.000 € - 2750 m - 16 partants

COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1
2
3
4
5
6
7

Sacha Marboula . . . . .K. Hawas
Radjah Baba . . . . . . . .A. Blondeau
Quef De La Bouvrie . . .D.Bekaert
Racetrack . . . . . . . . . . .J. Chavatte
Quighan . . . . . . . . . . .A. Laurent
Quibou De La Voire . . .N. Venturi
Prieure . . . . . . . . . . . . .F. Nivard
Suivants à 2775 mètres
8 Pollux Des Forets . . . . .G. Lannoo
9 Renier . . . . . . . . . . . . .M. Lenoir
10 Qlery . . . . . . . . . . . . . .F. Ouvrie
11 Source Royale . . . . . . .B. Piton
12 Paladin De Corday . . . .M. Verva
13 Pastel Rose . . . . . . . . .P. Pacaud
14 Quartz Littoral . . . . . . .L. Verva
15 Quenzo Du Plach . . . . .P.Y. Verva
16 Really Queen . . . . . . . .D. Locqueneux
Ecurie Alain Laurent : 3 - 5
■A retenir : 10 - 5 - 1 - 4 - 14 - 11 - 9

7■ PRIX DU NOUVION-ENTHIÉRACHE (15H35)

Attelé - Course F - Course Nationale
Départ à l’Autostart - 4 ans
20.000 € - 2700 m - 16 partants

COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Uranie Street . . . . . . . .F. Lamare
2 Uranus Phi . . . . . . . . . .P. Dessartre
3 Une Chanson De Mai .D.Bekaert
4 Un Roi D’Atout . . . . . . .F. Nivard
5 Urlafon . . . . . . . . . . . .P.Y. Verva
6 Ultra Light . . . . . . . . . .L. Verva
7 Ulysse De Hoerdt . . . . .C. Derhan
8 Unoscott . . . . . . . . . . .A.A. Chavatte
9 Urraca . . . . . . . . . . . . .D. Locqueneux
10 Ursa Gentille . . . . . . . .F. Ouvrie
11 Une Du Chatault . . . . .G. Lannoo
12 Upper Crystal . . . . . . . .P. Vercruysse
13 Ulk Du Hauty . . . . . . . .O. Bizoux
14 Utrincot . . . . . . . . . . . .B. Piton
15 United Des Obeaux . . .A. Duperche
16 Upmoney Ringeat . . . .Th.R. Loncke
■A retenir : 4 - 8 - 1 - 9 - 5 - 14 - 11

8■ PRIX DE MARLE (16H10)
Attelé - Course G
Départ à l’Autostart - 7 et 8 ans
20.000 € - 2700 m - 16 partants
COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Rose De La Roche . . . .P. Dessartre
2 Regain Du Houlbet . . .Th.R. Loncke
3 Revealone Dungy . . . .P. Delamarre
4 Rivage Normand . . . . .R. Hemery
5 Quenipson . . . . . . . . . .P. Pacaud
6 Rigolote De Jifa . . . . . .F. Nivard
7 Reveur Du Relais . . . . .A. Lamy
8 Quarino De Vandel . . .D. Locqueneux
9 Reussite Du Lahme . . .L. Decamps
10 Quibus Pervenche . . . .V. Boulogne
11 Quersis . . . . . . . . . . . .R. Derieux
12 Robin De La Besvre . . .N. Venturi
13 Reine Madrik . . . . . . . .P. Vercruysse
14 Randolina . . . . . . . . . .B. Piton
15 Rigolo Biquet . . . . . . . .A. Lelodet
16 Rose D’Ouville . . . . . . .J. Gosselin
■A retenir : 6 - 7 - 5 - 11 - 16 - 2 - 13

Avant de faire valider vos jeux,
vérifiez l’ordre des courses et la
numérotation officielle des
partants dans vos points de vente.

43

1 Reveur Du Grandval . .J.Charron . . . .70
2 Quintos . . . . . . . . . .J. Viard . . . . . .69
3 Rotterdan . . . . . . . .R. Delozier . . .68
4 Pasternakovitch . . .A. Cisel . . . . . .68
5 The Winner . . . . . . .S. Paillard . . .67
6 Com Tresor . . . . . . .M. Huet . . . . .67
7 Sonate D’Oudairies . .A. Desvaux . . .67
8 Gopolo . . . . . . . . . .M. Carroux . . .67
9 Grand Prestige . . . .B. Gicquel . . . .67
10 Mon Ami Jo . . . . . . .K. Guignon . . .66
11 Pistol Jack . . . . . . . .D. Berra . . . . .66
12 Nucella . . . . . . . . . .L.Solignac . . .65
■A retenir : 9 - 5 - 4 - 2 - 11 - 12

2■ PRIX DU MAINE-ET-LOIRE
(17H10)

Attelé - Course F - 3 ans
13.000 € - 2875 m - 16 partants
COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4

1 Vamp Perrine . . . . .P.E. Mary
2 Vip Perrine . . . . . . .Ch.A. Mary
3 Vaquero Vrie . . . . . .L. Baudron
4 Vim Du Chene . . . . .F. Leblanc
5 Vicky Love . . . . . . . .J. Baudron
6 Vaya Lady . . . . . . . .S. Delasalle
7 Verdi Du Plessis . . . .Th. Duvaldestin
8 Vival Thieric . . . . . . .E. Duperche
9 Virus Deladou . . . . .D. Lecroq
10 Viva De Mai . . . . . . .B. Constantin
11 Vamimie Des Glenan . .V. Reze
12 Valse Des Plaines . .St. Rouxel
13 Venus D’Espace . . . .St. Meunier
14 Valdor Prior . . . . . . .S. Desmarres
15 Villetot . . . . . . . . . . .M. Abrivard
16 Voie Rapide . . . . . . .B. Le Beller
Ecurie J.-F. Mary : 1 - 2
■A retenir : 3 - 13 - 9 - 8 - 7 - 12 - 16

3■ PRIX DU VASSE (17H40)

Steeple Chase - Femelles - 4 et 5 ans
21.000 € - 3500 m - 12 partantes
COUPLÉS - TRIO - 2 SUR 4

1 Rolie De La Cour . . .M. Huet . . . . .68
2 Tornade Precieuse . .A. Desvaux . . .68
3 Delfina . . . . . . . . . . .A. Lotout . . . .66
4 Heiva . . . . . . . . . . . .M. Regairaz . .68
5 Freydis The Red . . . .A. Cisel . . . . . .68
6 Wilde Sky . . . . . . . .H. Terrien . . . .66
7 Ultime Rendez Vous .J.Pay . . . . . . .64
8 Adrinaline . . . . . . . .J.Charron . . . .66
9 Delsy Du Verger . . . .A. Meteyer . . .62
10 Picquiny . . . . . . . . . .F. Pamart . . . .64
11 Missfoloise . . . . . . .A. Thierry . . . .64
12 Douminica . . . . . . . .C.Couillaud . .62
■A retenir : 10 - 1 - 7 - 3 - 6 - 11

4■ PRIX DE PRÉAUX (18H15)

Attelé - Course F - Autostart - 6, 7 et 8 ans
22.000 € - 2600 m - 15 partants

COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 - PICK 5

1 Radieuse Du Breu . .J.F. Senet
2 Rowicki . . . . . . . . . .M. Abrivard
3 Querida Danover . .R. Breton
4 Regate Du Prieur . .A.P. Bezier
5 Roquebrun . . . . . . .Th. Duvaldestin
6 Scylla De Corbery . .J.A. Huet
7 Redcha De Montfort S. Olivier
8 Quiz De Loumade . .L. Guinoiseau
9 Speed Pacha . . . . . .D. Cherbonnel
10 Sultan D’Aunay . . . .Y. Roblot
11 Sunny Housse . . . . .B. Mascle
12 Sicile . . . . . . . . . . . .Y. Dreux
13 Querido Barbes . . . .D. Bonne
14 Swanny Trunoise . . .J.Ph. Borodajko
15 Romance De Ryane .Mme M. Van Petten
■A retenir : 13 - 14 - 11 - 6 - 5 - 2 - 10 - 12

Journée 204 - Terrain : bon - Temps : ensoleillé

5■ PRIX DES CENTAURES (18H45)
Steeple-chase - AQPS - 4 ans
22.000 € - 3500 m - 10 partants
COUPLÉS - TRIO - 2 SUR 4

1 Un Lingot D’Or . . . .H. Terrien . . . .69
2 Ursis Des Mottes . . .L.Solignac . . .69
3 Ubon . . . . . . . . . . . .J.Charron . . . .68
4 Urokwell . . . . . . . . .C. Santerne . .68
5 Uvenery . . . . . . . . . .D. Berra . . . . .67
6 Ulrick . . . . . . . . . . . .C.Dubourg . . .65
7 Usta . . . . . . . . . . . . .A. Thierry . . . .65
8 Uno Alco . . . . . . . . .J.Reveley . . . .65
9 Upisland . . . . . . . . .F. Pamart . . . .64
10 Ultra D’Auteuil . . . .J. Viard . . . . . .63
■A retenir : 2 - 9 - 1 - 4 - 3 - 8

6■ PRIX DE LA SARTHE (19H15)

Attelé - Course F - Autostart - 5 ans
18.000 € - 2600 m - 16 partants
COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4

1 Tasmina Story . . . . .A. Dubois
2 Tabatha Vaumicel . .S. Houyvet
3 Tarahumara . . . . . .J.F. Senet
4 Tlemcen . . . . . . . . . .P. Lecellier
5 Tara Du Chatault . . .S. Perraguin
6 Tchao . . . . . . . . . . . .D. Ribemont
7 Toupie D’Airou . . . . .Y. Docquin
8 Thuya Du Ruisseau .Ed. Coubard-Meunier
9 Toss For Jet . . . . . . .M. Abrivard
10 Tamaris Lotois . . . . .D. Bonne
11 Tempo Di Roma . . .M.J. Ruault
12 Tindy D’Alloer . . . . .H. Combot
13 Toujours Moi . . . . . .L. Groussard
14 Terre Maya . . . . . . .J.Ph. Borodajko
15 Tenor Orange . . . . .A. Chevrier
16 Tabriz Meslois . . . . .G. Deniel
■A retenir : 3 - 5 - 8 - 11 - 16 - 9 - 7

7■ PRIX BERNARD DE MONTIGNY
(19H45)
Steeple-chase - AQPS - 5 et 6 ans
22.000 € - 4200 m - 11 partants
COUPLÉS - TRIO - 2 SUR 4

1 Taguada . . . . . . . . .B. Lestrade . . .72
2 Saison D’Estruval . .J. Viard . . . . . .68
3 Sandjack . . . . . . . . .C.Couillaud . .66
4 Sang Bleu . . . . . . . .J. Ricou . . . . .68
5 Syra Du Soleil . . . . .S. Paillard . . .68
6 Salamix . . . . . . . . . .C. Santerne . .67
7 Steeple D’Or . . . . . .R. Delozier . . .67
8 Ticomi Des Ongrais .A. Thierry . . . .66
9 Traviata . . . . . . . . . .A. Lotout . . . .63
10 Tzarine De Sienne . .A. Cisel . . . . . .66
11 Tekila De La Foret . .T.Hautbois . . .61
■A retenir : 5 - 1 - 8 - 3 - 4 - 9

8■ PRIX DE LA MAYENNE (20H15)
Monté - Course E - 3 ans
14.000 € - 2875 m - 17 partants
COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4

1 Vodka De Touchyvon . .Mlle Ch. Rochefort
2 Vrai Reve . . . . . . . . .F. Nivard
3 Vainqueur D’Echal .A. Abrivard
4 Vania Dejy . . . . . . . .M. Viel
5 Verte Mousse . . . . .D. Bonne
6 Viking Bellemare . . .M.Dudouit
7 Vulcain D’Auge . . . .A. Wiels
8 Vendetta Dream . . .M. Abrivard
9 Voice Of The Angel .F. Ginard
10 Vasco Du Vicomte . .Mlle C. Brassine
11 Vaccin D’Ixia . . . . . .Mlle B. Motte
12 Victory . . . . . . . . . . .P.E. Mary
13 Velvet Du Camp . . .Mlle A. Barthelemy
14 Virtuel Haufor . . . . .Ch.J. Bigeon
15 Volcan De Branca . .A. Barrier
16 Voyou Du Marquis .M. Mottier
17 Victoire De Carsi . . .F. Joseph
Ecurie M. Viel : 4 - 11
■A retenir : 17 - 14 - 11 - 9 - 13 - 7 - 15

Hier à Cherbourg
Réunion III
1■ PRIX DU CHAMPAGNE BESSERAT DE
BELLEFON (MULTI)
14 partants
Tous partants
1. 5 Vornaise Du Rib
(D. Thomain)
G. 3,90 ; P. 1,60
2. 14 Vanina De Mael
(J. Bescher) P. 1,80
3. 9 Vitesse Gede
(M. Sassier) P. 1,70
4. 7 Venus Bons
(S. Baude)
Couplés : 5-14 G. 17,20 P. 5,60 - 5-9 P. 3,90 - 14-9
P. 5,00
Trio : 5-14-9 19,70
Couplé ordre : 25,40
Trio ordre : 50,70
multi en 4 : 346,50
multi en 5 : 69,30
multi en 6 : 23,10
multi en 7 : 9,90
2 sur 4 : 8,10

Hier à Maisons-Laffitte
8 - 9 - 3 - 14 - 15

4■ PRIX DE
BARNEVILLE-CARTERET
(MULTI)
15 partants
Tous partants
1. 11 Tornade De Nganda
(B. Michardiere)
G. 12,60 ; P. 2,90
2. 8 Tosca Des Douets
(G. Ligeron) P. 2,10
3. 15 Thetis De Corbery
(Ph. Masschaele) P. 2,50
4. 6 Tosca Du Chatelet
(Ch. Jouenne)
Couplés : 11-8 G. 22,60 P. 9,00 - 11-15 P. 11,70 8-15 P. 6,70
Trio : 11-8-15 37,10
Couplé ordre : 57,10
Trio ordre : 474,90
multi en 4 : 252,00
multi en 5 : 50,40
multi en 6 : 16,80
multi en 7 : 7,20
2 sur 4 : 9,00

6■ PRIX METRO
LA GLACERIE
(CLASSIC TIERCÉ - PICK 5)
13 partants
Non-partant : 7
1. 11 Starter Du Rib
(D. Thomain)
G. 1,70 ; P. 1,30
2. 12 Reve A L’Oliverie
(S. Houyvet) P. 1,70
3. 5 Victory Power
(Ph. Masschaele) P. 2,90
4. 6 Quibus Passelais
(D. Vallee)
5. 9 Midnight Hall
(S. Baude)
Couplés : 11-12 G. 5,60 P. 300 - 11-5 P. 5,20 - 12-5
P. 8,50
Trio : 11-12-5 21,00
Couplé ordre : 5,90
Trio ordre : 35,20
2 sur 4 : 5,40
Classic tiercé : ordre :
40,50 - Désordre : 8,10
Pick 5 : 33,20

1■ PRIX DUPLEX
9 partants - Tous partants
1. 7 San Marino Grey
(Pc. Boudot) G. 2,60 ; P. 1,30
2. 5 Heyan (J. Victoire)
P. 1,60
3. 2 Park Reel (G. Benoist)
P. 2,00
Couplés : 7-5 G. 7,70 - P.
3,20 - 7-2 P. 4,00 - 5-2 P.
5,90
Trio : 7-5-2 15,50
Couplé ordre : 12,40
Trio ordre : 35,20

24,40
Trio : 2-3-9 190,00
Couplé ordre : 25,60
Trio ordre : 1 001,10
2 sur 4 : 7,50

3■ PRIX ROBERT PAPIN
(CLASSIC TIERCÉ)
8 partants - Tous partants
1. 1 Reckless Abandon
(G. Mosse) G. 3,40 ; P. 1,70
2. 3 Sir Prancealot (Rl.
Moore) P. 1,50
3. 4 Snowday (O. Peslier) P.
1,80
2■ PRIX MARY TUDOR
Couplés : 1-3 G. 5,20 - P.
10 partants - Tous partants 2,50 - 1-4 P. 4,60 - 3-4 P.
1. 2 Peace Burg
5,20 - Trio : 1-3-4 17,00
(I. Mendizabal)
Couplé ordre : 9,70
G. 8,20 ; P. 2,80
Trio ordre : 43,70
2. 3 Shingueti (J. Victoire)
Classic tiercé :
P. 1,50
ordre : 34,00
3. 9 Antonia (T. Piccone)
désordre : 6,80
P. 9,00
Couplés : 2-3 G. 11,10 - P. 4■ PRIX GRAND HANDI4,60 - 2-9 P. 40,90 - 3-9 P. CAP DE MAISONS-LAFFITTE (QUINTÉ +)
17 partants
Non-partant : 10
■ TIERCÉ (pour 1 €)
1. 8 Telbes (A. Achard)
8-9-3
G.
13,90 ; P. 3,90
Ordre......................898,20
2. 9 Amirant (T. Thulliez)
Désordre ..................84,70 P. 5,20
■ QUARTÉ + (pour 1,30 €) 3. 3 Touch Of Roc
(C. Soumillon) P. 2,10
8 - 9 - 3 - 14
4. 14 Yorkshire Lass
Ordre.................28 051,10 (J. Victoire)
Désordre................874,38 5. 15 Rento (S. Pasquier)
Bonus .......................22,23 Couplés : 8-9 G. 113,40 - P.
35,90 - 8-3 P. 12,00 - 9-3 P.
■ QUINTÉ + (pour 2 €)
16,80
8 - 9 - 3 - 14 - 15
Trio : 8-9-3 1
Ordre ..............235 320,00 55,70 / 113,40
Désordre.............1 961,00 Couplé ordre : 144,20
Trio ordre : 4 197,40
Bonus 4 ..................111,80
Bonus 4 sur 5 ...........33,80
Bonus 3 ....................10,20
N° Plus Gagnant .........2777
■ 2 SUR 4
Pour 3 euros ..42,60 / 7,80
■ MULTI (pour 3 €)
8 - 9 - 3 - 14
Multi en 4............6 426,00
Multi en 5............1 285,20
Multi en 6...............428,40
Multi en 7...............183,60

5■ PRIX EUGÈNE ADAM
5 partants - Tous partants
1. 2 Bayrir (Cp. Lemaire)
G. 4,20 ; P. 2,00
2. 5 Cogito (Kf. Fallon)
P. 2,40
3. 4 Fractional
(Pc. Boudot)
Couplé ordre : 19,30
Trio ordre : 42,50
6■ PRIX DE LA
PÉPINIÈRE (CLASSIC
TIERCÉ)
12 partants - Tous partants

1. 12 Pirika (Pc. Boudot)
G. 19,10 ; P. 5,70
2. 10 La Pomme D’Amour
(A. Foulon) P. 1,80
3. 8 Mid Mon Lady
(L.Morris) P. 3,40
Couplés : 12-10 G. 30,60 P. 10,40 - 12-8 P. 21,80 10-8 P. 7,00
Trio : 12-10-8 71,50
Couplé ordre : 57,20
Trio ordre : 360,40
2 sur 4 : 7,50
Classic tiercé :
ordre : 571,40
désordre : 46,40
7■ PRIX R. VAISSIÈRE
9 partants - Tous partants
1. 3 Singapore Ma
(M.Autier) G. 9,00 ; P. 2,20
2. 2 Abayo (N.Gauffenic)
P. 2,30
3. 1 Amerix (A. Foulon)
P. 1,50
Couplés : 3-2 G. 35,20 - P.
9,30 - 3-1 P. 5,00 - 2-1 P.
4,10
Trio : 3-2-1 20,30
Couplé ordre : 96,90
Trio ordre : 175,30
8■ PRIX DU ROBILLARD
(MULTI)
14 partants
Non-partant : 5
Ecurie gagnante : 11-8
1. 11 Borynga
(Cp. Lemaire)
G. 8,50 ; P. 5,40
2. 1 Dancinginmydreams
(G. Mosse) P. 2,60
3. 10 Bonita Aliona
(Lp.Beuzelin) P. 6,50
4. 3 Stronger (A. Crastus)
Couplés : 11-1 G. 50,20 P. 16,20 - 11-10 P. 26,90 1-10 P. 28,20
Trio : 11-1-10
222,40 / 50,20
Couplé ordre : 113,70
Trio ordre : 573,90
multi en 4 : 976,50
multi en 5 : 195,30
multi en 6 : 65,10
multi en 7 : 27,90
2 sur 4 : 18,30

Hier à La Teste-de-Buch
Réunion II

Terrain : bon
Temps : ensoleillé

1■ PRIX PAUL DE
RIVOYRE
9 partants - Tous partants
1. 1 Delletie Phantom
(D. Berra) G. 4,00 ; P. 1,60
2. 6
Gray
Steam
(R.Mahon) P. 2,40
3. 5 Shizlucky (F. Pamart)
P. 2,40
Couplés : 1-6 G. 16,10 - P.
5,60 - 1-5 P. 4,30 - 6-5 P.
6,00
Trio : 1-6-5 26,70
Couplé ordre : 25,50
Trio ordre : 105,90
2■ PRIX DE PAU
8 partants - Tous partants
1. 5 Dame De Guerre
(J.Reveley) G. 3,10 ; P. 1,30
2. 7 Maskaret (M. Mingant)
P. 1,60
3. 2 Le Grand Babu
(H.Merienne) P. 2,20
Couplés : 5-7 G. 6,20 - P.
2,60 - 5-2 P. 4,20 - 7-2 P.
6,00
Trio : 5-7-2 11,80
Couplé ordre : 14,70
Trio ordre : 38,10
3■ PRIX G. DE
CASTELMUR
8 partants
Non-partant : 5
1. 4 Twist River (D. Berra)
G. 3,50 ; P. 1,20
2. 2 Talipsso Track
(J.Reveley) P. 1,50

3. 1 Nobarak (B. Lestrade)
P. 1,10
Couplés : 4-2 G. 12,10 - P.
2,70 - 4-1 P. 1,50 - 2-1 P.
2,20
Trio : 4-2-1 3,70
Couplé ordre : 15,50
Trio ordre : 30,00 / 15,50

4■ PRIX A. GRIMAUX
13 partants
Tous partants
1. 4 Alexandre Six
(B. Lestrade)
G. 1,90 ; P. 1,40
2. 5 Chutiquetta
(J.Reveley) P. 2,40
3. 2 Petit Bachelier
(D. Berra) P. 1,90
Couplés : 4-5 G. 10,80 - P.
4,70 - 4-2 P. 3,70 - 5-2 P.
7,10
Trio : 4-5-2 17,90
Couplé ordre : 10,40
Trio ordre : 54,30
2 sur 4 : 9,90
5■ PRIX DU PYLA
7 partants - Tous partants
1. 1 Sagardo (P. Sogorb)
G. 1,60 ; P. 1,10
2. 5 Jeu Irlandais
(Jb.Eyquem) P. 1,60
3. 7 Bluette Polka
(B.Fouchet)
Couplé ordre : 4,80
Trio ordre : 30,00
6■ PRIX RAZZIA III
8 partants - Tous partants
1. 4 Myra De Monlau

(Rc. Montenegro)
G. 9,00 ; P. 2,00
2. 6 Vahess Du Croate
(G.Madero Parayre) P. 1,70
3. 1 Al Wasmiya
(M.Forest) P. 1,30
Couplés : 4-6 G. 21,20 - P.
5,20 - 4-1 P. 3,40 - 6-1 P.
2,80
Trio : 4-6-1 15,00
Couplé ordre : 60,80
Trio ordre : 208,50
7■ PRIX L’AFAC
8 partants
Tous partants
Ecurie gagnante : 6-3
1. 6 Qahir (D.Bouland)
G. 3,60 ; P. 4,20
2. 3 Divamer (C. Nora)
P. 2,10
3. 4 Phraseur Kossack
(T.Henderson) P. 2,70
Couplés : 6-3 G. 17,50 - P.
6,60 - 6-4 P. 13,90 - 3-4 P.
6,70 - Trio : 6-3-4 71,60
Couplé ordre : 48,50
Trio ordre : 931,80
8■ PRIX TIDJANI
6 partants
Non-partant : 4
1. 3 Rabbah De Carrere
(Jb.Eyquem)
G. 4,60 ; P. 2,10
2. 1 French Athbah
(M.Forest) P. 1,50
3. 2 Rodess
(G.Madero Parayre)
Couplé ordre : 13,00
Trio ordre : 22,80 / 13,00

LES COURSES EN DIRECT

commentaires- résultats - pronostics - rapports

08 92 68 23 63 * ou 36 15 resucourse

0,34€ la minute

Cantal

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

n COULISSES
TF1 n « Baby Boom »
deuxième!

DOCU-RÉALITÉ. Saison 2
Avec2,3millionsdetéléspec­
tateurs (26% de PDA) lors de
son lancement, le docu­réa­
lité « Baby Boom » a séduit
TF1,quiasignélasaison2.La
société de production Shine
est retournée filmer des ac­
couchements dans la même
maternité, en y ajoutant une
pincéede«Grey’sAnatomy».
Le produit est de bonne fac­
ture.Danslepremierépisode
(diffusion à la rentrée), le té­
moignage d’une fille­mère,
Coralie, y est poignant, sans
voyeurisme.Enrevanche,ce­
luideStéphaneNicolas,jour­
naliste, et de sa femme, est
plein de suffisance. n

CHANSON n Julien
Clerc à l’Opéra
JulienClercoffrirafinnovem­
bre à ses fans le disque de sa
prestation parisienne à
l’OpéraGarnier.Lechanteur,
accompagné de son orches­
tre symphonique, y a donné
un spectacle mémorable
dans le cadre de sa tournée
française, produit pour
France3etdiffuséfinjuinpar
la chaîne. n

Actu Télé

La déception est dans le pré

Téléréalité
M6 ne souhaitant pas que
l’onconsidère«L’amourest
dans le pré » comme une
émission de téléréalité, on
ne parlera pas de candidats,maisdeprétendants.
L’émission présente cette
année14agriculteurs,dont
3 femmes. En face, 28 prétendant(e)s viennent à la
ferme. La moitié, ou plus,
serontéconduit(e)sinfine.

O

Julia Baudin

n ne sait rien encore des
déçusdel’édition2012de
« L’amour est dans le
pré ». Hormis le buzz créé par
Christian Delfaux. Artiste che­
velu et prétendant d’Annie, la
cavalière.Original,iln’avaitpas
hésitéàécrireunelettreparjour
à sa belle dès la diffusion des
portraits. Si l’agricultrice avait
déjà eu un étrange sentiment
après avoir lu ses nombreuses
missives, indiquant qu’il n’y
parlait que de lui, le speed­da­
ting n’a rien arrangé. Elle a
même osé lui demander : « Sa­
vez­vousécouter,Christian ?».
Interrogé par M6 après sa ren­
contre, il semblait conquis et
sûrd’êtrechoisi.Ilafinalement
étérecalé.«Ellem’areprochéde
trop parler de moi. Mais c’est
normalpourunartiste !Etpuis,

CANDIDATE. Annie, la dynamique cavalière de « L’amour est dans le pré » édition 2012.

c’est une femme trop dynami­
quepourmoi[...].Entrenous,ça
n’auraitpascollé»,a­t­ilfinale­
mentdéclarédans«LeJournal
deSaône­et­Loire».
Qu’en est­il des éditions pré­
cédentes ?Certainesn’enfinis­
sentpasderamer.Ainsi,Agnès,
prétendante (saison 4) puis
agricultrice (saison 5), a pris
contact avec Didier (saison 6).
« Physiquement, il ne me plai­
sait pas forcément, aurait­elle
déclaré,mais,vusontravail,j’ai
penséquenouspourrionsnous
entendre… » Et puis rien. En
janvier dernier, elle confiait :
« J’ai reçu 600 lettres au total…
J’avais trouvé l’âme sœur, une
lettrereçueaprèsl’émissionde
juin2011.C’étaitunagriculteur.
Il est décédé en novembre, un
accidentsursonexploitation».
Saison 6 encore. Séverine est
la prétendante de Fabien, le
cow­boy de Meurthe­et­Mo­
selle.Ilsseséparentpeuaprèsle
bilandefind’émission.«Ilavait
besoindereculpourréfléchirà
notrerelation.J’aiététrèsdéçue
etunpeujalouse…»,dira­t­elle.
Et Fabien d’aller voir ailleurs.
Elle l’accuse aujourd’hui de
s’êtremalconduit.
Dans un autre genre, citons
Raphaël,prétendantdeKarine
(saison6):«M6apourrimavie,
clamait­il récemment. Ce pro­
gramme est scénarisé à 90 % !
J’ailesentimentdem’êtrebien
faitavoir !» n
« L’amour est dans le pré »
à 20 h 50 sur M6

118301

44

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

Télévision
TNT

TNT

Programmes

TNT

TNT

45

23 7 2012

TNT

TNT

6.10 Charlie et Lola Je suis très
énormément magique. 6.25 Ouf le
prof 6.30 TFou 9.00 TFou 10.00
Secret Story 10.55 Au nom de la
vérité 2 épisodes. 12.00 Les
douze coups de midi 13.00 Journal 13.55 Les Feux de l'amour
14.55 Dangereuse Liaison Film TV.
Suspense. 16.30 Grey's Anatomy
... les autres restent. (2/2). 17.20
Grey's Anatomy Tous paranos.
18.10 Secret Story 19.05 Au pied
du mur Jeu. 20.00 Journal 20.40
Nos chers voisins Série. Comédie.

9.05 Des jours et des vies 9.30
Amour, gloire et beauté 9.55
Lignes de vie 10.25 Talons
aiguilles et bottes de paille
11.00 Motus 11.25 Les z'amours
12.00 Tout le monde veut
prendre sa place 13.00 Journal
13.50 Toute une histoire 15.00
Comment ça va bien ! 16.00 Le
jour où tout a basculé 16.55 Un
cas pour deux 18.00 On n'demande qu'à en rire 18.55 Mot
de passe Invités: Julie Leclerc, Denis
Maréchal. 20.00 Journal

8.40 Scooby-Doo 2 épisodes. 9.50
Les Dalton 2 épisodes. 10.20
Garfield & Cie 3 épisodes. 11.10
Wakfu 11.30 Shaun le champion
11.40 Edition de l'outre-mer
12.00 12/13 12.55 Nous nous
sommes tant aimés Michel Berger.
13.30 Côté jardin 13.45 Inspecteur Derrick 14.50 En course sur
France 3 15.05 Maigret 16.40
Des chiffres et des lettres 17.30
Slam 18.10 Questions pour un
champion 19.00 19/20 20.10 Plus
belle la vie

10.40 Le Roman de ma femme
Film. Drame. 12.15 Mon oncle
Charlie (C) Série. Comédie. 12.40
Le JT (C) 12.55 Zapping (C) 13.05
Les nouveaux explorateurs (C)
14.05 Un amour de jeunesse
Film. Comédie dramatique. 15.50
Skins 16.40 Action discrète 16.50
Monsieur Papa Film. Comédie.
18.15 S.A.V. des émissions (C)
18.20 Les Simpson (C) 18.45 Le
JT (C) 19.05 Happy Hour (C)
20.20 L'été papillon (C) 20.45
Bref (C) 2 épisodes.

Hertziens: Retrouvez les programmes de
France 5 en bas de page.

10.55 Trop jeune pour mourir
11.50 Mr President 12.50 Arte
journal 13.00 X:enius 13.30 Le
peuple des océans 14.10 Expédition planète sauvage 14.45 Tôt
ou tard Film TV. Drame. 16.15
X:enius 16.55 Le Saint 17.45 Les
grandes stations balnéaires 18.30
Sur la route du cap Nord 19.15
Dans tes yeux 19.45 Arte journal
20.05 Les grandes stations
balnéaires

7.35 Kyle XY 2 épisodes. 9.00 M6
boutique 10.10 Melrose Place,
nouvelle génération 10.50
Malcolm 2 épisodes. 11.40
Modern Family Le ciboulot de la
promo. 12.05 Modern Family Ohé
du bateau! 12.45 Le 12.45 13.00
Scènes de ménages 13.30 100 %
montagne 13.45 L'Aventure du
Poséidon Film TV. Catastrophe.
15.30 L'Aventure du Poséidon
Film TV. Catastrophe. 17.10 Le bus
18.45 L'été de «100% Mag»
19.45 Le 19.45 20.05 En famille

20.50

20.35

20.35

20.55

20.50 ★★★

20.50

SÉRIE

SÉRIE

DOCUMENTAIRE



LES EXPERTS :
MANHATTAN



Policière. EU. 2012. Réal.: Allison
Liddi-Brown.45minutes.15/18.VM.
Inédit. Avec : Gary Sinise, Sela
Ward, Carmine Giovinazzo.
DERRIÈRE L'ÉCRAN.
Un cadavre porte des vêtements
typiquesd'arbitre, ce qui laisse les
enquêteursperplexes. Rapidement,
ils découvrent que la victime
était impliquée dans l'organisation
d'un tournoi de jeux vidéo...

COLD CASE :
AFFAIRES CLASSÉES

Policière. EU. 2009. Avec : Kathryn
Morris, Danny Pino.
MAUVAISE FORTUNE.
En 2007, Ed Dubinski, voit sa vie
changer du jour au lendemain lorsqu'il remporte une importante
cagnotte. Quelque tempsaprès, il
est retrouvémort. Lapoliceconclut
à un vol qui a mal tourné. Lorsque
sa carte de crédit est utilisée, Lilly et son équipe rouvrentl'enquête...

■ CES CHANSONS QUI
NOUS RESSEMBLENT

21.35 LES EXPERTS :
MANHATTAN
Série. Policière. EU. 2010.
3 épisodes.
L'équipe de Mac enquête sur le
meurtre de deux hommes, retrouvés
sauvagement assassinés à la veille
de la Saint-Patrick.
0.00 Preuve à l'appui 2 épisodes.
1.40 Championnat du monde FIA
WTCC 2012

22.55 LA BALLADE
D E KOUSKI
Film TV. Drame. Fra. 2008. Réal.:
Olivier Langlois. 1 h 29. Inédit.
Kouski, vieille gloire du hockey
professionnel, part à la recherche
de son meilleur ami, disparu sans
laisser de trace. ...
0.30 Journal de la nuit 0.45
Tosca Opéra. 3.00 La Femme de
ta vie Série. Sentimentale.



FILM TV

BXL/USA



FILM

LA CHARGE HÉROÏQUE

TÉLÉ-RÉALITÉ

L'AMOUR EST
DANS LE PRÉ



Musical. Fra. 2012. Réal.: Pascal
Forneri. 2 heures. 4/4. Inédit.
FAUT RIGOLER.
La chanson française de l'aprèsguerre célébre la joie de vivre. Les
chansonspaillardes cèdent la place à un humour plus sophistiqué.
Elle s'est orientée du côté de la
satire. Jacques Dutronc et Serge
Gainsbourg poussent la provocation
un peu plus loin encore.

Comédie. Blg. 2011. Réal.: Gaëtan
Bevernaege.1h30. Avec: Patrick
Ridremont, Nicole Shirer, Marie
Kremer, Charlie Dupont.
A 65 ans, Florette est en train de
devenir aveugle. A la suite d'un
malentendu, elle pense avoir été
sélectionnée à un radio-crochet aux
Etats-Unis et charge son assistante d'acheterdesbilletsd'avion.. Mais
le fils de Florette, Léopold, a dilapidé toutes ses économies...

Western. EU. 1949. Réal.: John
Ford. 1 h 40. VM. Avec : John
Wayne, Joanne Dru, John Agar,
Ben Johnson.
1876. A la veille de quitter
l'armée, le capitaineNathanBrittles
se voit confier une dernière mission. Il doit conduire madameAllshard, la femmeducommandant,
et Olivia Dandridge, sa nièce, jusqu'au relais de la diligence. Mais
les Indiens ont incendié le relais...

2012. Prés.: Karine Le
Marchand. 2 heures. Inédit.
EPISODE 4.
Michel-Edouard, Bertrand, Jeanne, Dany et Pierre accueillent leurs prétendantes et prétendants respectifs pour deux jours à la ferme.
C'est l'occasion pour les soupirants
de découvrir l'univers agricole et
parfois, de déceler déjà de petites
divergences.

22.40 Soir 3
23.05 STRIP-TEASE
Magazine. Société. 1 h 5.
America America: et Dieu dans tout
ça?
Chantal veut que son talent de
peintre soit reconnu. Elle organise
sa première exposition à Valenciennes. Son ami, le restaurateur
Georges Perrier, se rend à Paris.
0.10 Le Chant des mariées

22.25 SPÉCIAL INVESTIGATION
Magazine. Information. Prés.:
Stéphane Haumant. 55 minutes.
Vacances: l'envers de la carte
postale.
Comment les offices du tourisme
créent-ils les destinations à la
mode? Peut-on vraiment organiser
son séjour uniquement par Internet?
23.20 L'oeil de Links 23.50 Balada triste

22.30 DON CARLOS
Théâtre. 2 h 50. Inédit. Mise en
scène: Jette Steckel. Pièce de: Friedrich Schiller.
A la cour d'Espagne, au XVIe siècle,
des tensions couvent, attisées par
des amours contrariées.
1.20 Champ sacré Documentaire.
Société. 2.25 Metropolis Magazine.
Culturel. 3.15 L'Arc-en-ciel Film.
Conte.

22.50 BELLE TOUTE NUE
Magazine. Féminin. Prés.: William
Carnimolla.
2 épisodes.
A 22 ans, Elodie est terrifiée par le
regard des autres. Angela, après
avoir été soignée pour un cancer
du sein, vit aujourd'hui dans l'obsession d'une éventuelle prise de
poids.
1.50 Jericho

LES AUTRES PROGRAMMES DE LA TNT
SÉLECTION FAMILLE
13.15 Les P'tites Poules 13.25
Quoi de neuf Mr Magoo ? 13.35
Thilafushi, l'île poubelle 14.35
L'aventure antibiotique 15.45 Sur
la piste des Nazcas 16.45 J'irai
dormir chez vous 17.45 C dans
l'air 19.00 Silence, ça pousse !
19.45 Premiers pas dans la vie
sauvage 20.35 Dangers dans le
ciel

10.00 Destins confondus 11.40
Alerte Cobra 2 épisodes. 13.25
TMC info s 13.40 TMC agenda
13.45 Miss Marple Film TV. Policier.
15.30 Arabesque 2 épisodes.
17.15 Alerte Cobra Peur sur la
ville. (1/2). 18.05 Alerte Cobra
Peur sur la ville. (2/2). 18.55 Alerte Cobra Relais routier. 19.45 Alerte Cobra Jouet dangereux.

13.35 Ma famille d'abord 14.00
Ma famille d'abord Anniversaire de
mariage. (1/2). 14.30 Ma famille
d'abord Anniversaire de mariage.
(2/2). 15.15 Génération Top 50
16.00 Génération To p 5 0 16.50
Génération To p 5 0 17.45 Un
gars, une fille 19.40 Ma famille
d'abord Dehors! 20.05 Ma famille
d'abord Au boulot! 20.30 Soda

9.05 Le Destin de Lisa 3
épisodes. 10.35 Les enquêtes
impossibles 2 épisodes. 12.35 Que
du bonheur 13.20 MP1 13.30
Journal 13.40 Les enquêtes
impossibles 3 épisodes. 16.30
Psych : enquêteur malgré lui 4
épisodes. 19.45 Que du bonheur
Série. Sentimentale. 20.25 Juste
pour rire Divertissement. Humour.

21.30

20.45 ★★

20.50 ★

20.45

DOCUMENTAIRE

JE NE DEVRAIS PAS
ÊTRE EN VIE



Aventure. GB. 2006. Réal.: Russell
Eatough. 45 minutes. Inédit.
CHUTE EN MONTAGNE.

22.15 C DANS L'AIR
Magazine. Information. Prés.: Axel
d e Tarlé. 1 h 10.
23.25 Avis de sorties 23.35
Superstructures Evolution



FILM

LES BARBOUZES

Espionnage. Fra - Ita. 1964. Réal.:
Georges Lautner. 1 h 55. Noir et
blanc. Avec : Lino Ventura, Francis Blanche, Bernard Blier.
En mourant, un marchand de canons, a laissé tous les brevets
d'armes qu'il possédait.
22.40 NE NOUS FÂCHONS
PAS★★
Film. Comédie. Fra. 1966. Réal.:
Georges Lautner. 1 h 50.
0.30 The King of New York ★

FILM

ASTÉRIX ET LE COUP
DU MENHIR

FILM TV

A 10 MINUTES
DE LA PLAGE





Animation. Fra - All. 1989. Réal.:
Philippe Grimond. 1 h 1 5 .
Assommé par un menhir, le druide Panoramix a oublié la formule de la potion magique.

Comédie. Fra. 2009. Réal.: Stéphane Kappes. 1 h 45. Avec : LaurentGamelon,CatherineMarchal,
Michel Vuillermoz,GuilaineLondez.
Un chefd'entreprisetroque son pavillon contre une hacienda.

22.05 ASTÉRIX CHEZ LES
BRETONS★
Film. Animation. Fra. 1986. Réal.:
Pino Van Lamsweerde. 1 h 25.
23.30 Smallville 0.15 Smallville

22.30 LES MAGICIENS DE
L'EXTRÊME
Divertissement. Prés.: Yasmine
Oughlis. 1 heure.
23.30 Les magiciens de l'extrême

CANAL+ FAMILY 15H35

07.00
à 09.00
9.00 FILM.
GLOUPS
! JGrand
E SUISTourisme,
UN POISSON
21.40ANIMATION.
PLATEAU CENTRAL

Euroshopping,
11.00 Stefan
Rencontre
Dan. 2000. Réal.:
Fjeldmark, Michael Hegner et Greg
citoyenne,
11.30
décore
Manwaring.
1 hÇa15.
VM. à pleins

Humour potache et chansons un peu niaises mais beaucoup de poésie, un scénario bien construit et une maîtrise technique qui n'a
rien à envier aux productions Disney.

11.30 CA DÉCORE A PLEINS TUBES

CANAL+ 20H55

BXL/USA FILM TV. COMÉDIE.

Clips, 21.10
Rencontre
Blg. 2011. Réal.: Gaëtan Bevernaege.
1 h 30.
Avec : citoyenne,
Patrick
21.40Charlie
PlateauDupont.
central, 22.10 Clips,
Ridremont, Nicole Shirer, Marie Kremer,
22.20
Rencontre
citoyenne,
22.50
Ce road movie immobile complètement
loufoque
est en
plus bourré
de charme.
tubes,
12.00 Plateau central, 12.30 Plateau central, 23.20 Clips, 23.30
Rencontre citoyenne.
Clips, 12.35 Plateau central, 13.05
Clips, 13.10 Amour Océan, 13.55
Clips, 14.30 Euroshopping, 15.30
Clips, 15.35 Bibliothèque Médicis,
SÉLECTION FILMS
16.30 Clips, 16.35 Documentaire :
les 50 ans de Super-Besse, 17.30
TMC
Clips,
17.3520H45
Grand Tourisme, 17.45
LES 1ère,
FILM. central,
ESPIONNAGE.
BARBOUZES
Santé
18.00 Plateau
Fra -Clips,
Ita. 1964.
Georgesci-Lautner. 1 h 55. Noir et blanc. Avec :
18.30
18.40Réal.:
Rencontre
Lino
Ventura,
Francis
Blanche,
Bernard
Blier, Mireille
toyenne, 19.10 Plateau central,
COMMENT
NOUS Darc.
RECEVOIR ?
Une Clips,
parodie
des Rencontre
films d'espionnage
hilarante,1ère
servie
dia19.40
19.50
ci- Clermont
est par
une des
chaîne
logues20.15
signés
Michel
Audiard
dans de
la lignée
des
«Tontons
toyenne,
Amour
Océan,
21.00
télévision gratuiteflingueurs».
acces-

ARTE 20H50
sible sur la TNT (chaîne 20),
17.45
LA CSANTÉ
HARGE 1ÈRE
HÉROÏQUE FILM. WESTERN.
Numericable (chaîne 95) et sur
EU. 1949. Réal.: John Ford. 1 h 40.laVM.
Avec : (chaîne
John Wayne,
Freebox
210).Joanne
Dru, John Agar, Ben Johnson.
Entre western, drame et romance Retrouvez
sentimentale, un chef-d'oeuvre
toutes
signé par John Ford et porté par John Wayne, dans un rôle écrit
nos
émissions sur
pour lui.

Cantal

46

LUNDI 23 JUILLET 2012 LA MONTAGNE

MÉTÉO
oleillé

Pluies
éparses

Nuageux

Éclaircies

Pluies

Orages

Prévisions à neuf jours

0899 70 63 70*
* 1,35 € / appel + 0,34 € la minute

6

Neige

Brouillard

22

Température
mini

Température
maxi

SO 45

Vent en km/h

CANTAL AUJOURD’HUI A 14 HEURES
Lurcy-Lévis

11 26

11 26

Cérilly

Montluçon

Moulins

Montmarault Saint-Pourçain

11 27

11 25

10 27
Vichy

DEMAIN

10 27

GRAND SOLEIL

Riom

Le ciel est quasiment clair tout au long de la
journée et la fraîcheur matinale est vite
oubliée. Les températures maximales
sont en hausse.

11 26

Thiers

Clermont-Ferrand

10 25

11 26

12 30

Montluçon

7 20

Le soleil brille sans partage
et il fait de plus en plus
chaud.

6 21

Aurillac

9 25

Strasbourg

Paris

14 27

11 25

Orléans

11 27

Limoges

Bordeaux12 25

11 26 14 27

Clermont- Lyon
Ferrand

13 29
Biarritz

15 26

Le Puy-en-Velay

11 30

■ PENDANT CE TEMPS-LÀ

18 29

14 30

Toulouse

Marseille

19 28

Perpignan

20 27
Nice

16 26

Les températures enregistrées
hier le matin et à 14 heures
AUBUSSON
8 21
AURILLAC
9 21
BOURGES
14 23
BRIOUDE
9 22
BRIVE
11 24
CHATEAUROUX
12 23
CLERMONT-FD
11 21
LE PUY DE DOME
? ?
GUÉRET
8 20
LE PUY
12 18
LIMOGES
11 23
MONTLUÇON
11 23
MOULINS
12 21
NEVERS
13 23
SAINT-FLOUR
10 17
TULLE
10 24
USSEL
11 20
VICHY
10 22

Ajaccio

MERCREDI

TAIWAN
Elles sont quatre,
jeunes, jolies et
chantent à merveille.
Elles ont enchanté le
public de Taipei venu
assister en nombre à
un festival de
musique mais dont
l’aura ne dépasse
pas le pays.

MINI MAXI

(Photo AFP)

13 25
Cherbourg

16 28

7 28

Maurs

HIER

La Rochelle

Langeac

Saint-Flour 10 33

15 30

Lille

13 27

10 33

9 24

12 28

FRANCE

Rennes

Brioude

Super-Lioran
Aurillac

12 26

13 24

Ambert

11 33

Marcenat

Mauriac

10 26

9 30

Issoire

10 26

12 28

Maurs

13 22

13 26

11 23

Le Puy-en-Velay

Thiers

13 31

Super-Besse

10 27

13 31

13 31

Clermont-Ferrand

Langeac

Super-Lioran Saint-Flour

12 32

Riom

Le Mont-Dore

Mauriac

Brest

12 32
Vichy

Brioude

Marcenat

13 30

TOUJOURS TRÈS BEAU

10 27

8 20

9 25

Ambert

10 27

Super-Besse

Montmarault Saint-Pourçain

12 32

8 24

Issoire

8 17

13 30
Moulins

9 19

Le Mont-Dore

Lurcy-Lévis

Cérilly

VENDREDI

JEUDI
17 32

17 32

16 34

18 31

17 34

18 31

16 33

17 34

18 32

Indice

17 34
15 35

13 32

18 34

4/5

16 36

15 34
17 29
16 29

10 28

15 34

14 33

19 32

3/5

17 34

15 35
16 30
15 32

16 31

11 30

15 35

14 32

16 34
18 29
16 33

17 29

12 28

16 34

16 32

COUP DE CHAUD

ENCORE PLUS CHAUD

DÉGRADATION ORAGEUSE

Très chaud et très ensoleillé même si quelques nuages, à priori inoffensifs,
bourgeonnent en montagne. Les vents sont très faibles.

Très chaud sous un soleil de plomb pour cette journée qui s'annonce
comme la plus chaude de la semaine.

Soleil et chaleur avant le développement au fil des heures de nuages
menaçants pouvant aller jusqu'à l'orage.

Cantal

LA MONTAGNE LUNDI 23 JUILLET 2012

Jeux

23.07.12

MOTS FLÉCHÉS
CHANGEMENT DE
NATURE
ATTESTE

MOTS CROISÉS

TAILLÉ
RAS
ÉCHASSIER

RETRACE
TABLEAU

INSPIRATRICES

DEVOTION
FACTEUR
GÉNÉTIQUE

LANCEUR
SPATIAL

A B C D E F G H

VOLUPTUEUSES

III

DIS FORT
(M’)

IV

AGRÉABLES
COUTEAUX
INSULAIRE
AFRICAIN
CHAPEAU

V

BOUCLIER
HOMME
DE MAIN
PRODUCTIONS
D’ARTISTES
ARGON

VI
VII

NOTE
ÉTUDE

DÉCAPOTABLE
DESSIN
ACHEVÉ

VIII

LOYER SUR
PAPIER
BÉCANE
TENTE DES
NOMADES
TURCS ET
MONGOLS

IX

CENTRE
D’IMAGES
FILTRE

X
CALCAIRE
EN POUDRE
PRENDS
DE HAUT

RÉFUTER
ÉPATA

ARTICLE
IMPORTÉ
MOLLESSES

RIDEAUX
ARBRE
CREUSE
LE SILLON
CLASSER

ANNONCE
LE PAPE
CITÉ
ENGLOUTIE
ÉGALEMENT

FABRIQUA
COMBINE

DOUILLE

ETAT
EUROPEEN
GRAND
INSTRUMENT

TERRE
DETREMPEE
HEROÏNE
MEDIEVALE

DÉPÔT
LITTORAL

LÉGERS
PROJECTILE

PROPULSÉ
BRÈCHE

FLEUVE
DE SIBÉRIE
ÎLE
GRECQUE

APPUYÉ

SECOURUS
INDIEN
DES
STATES

MOT MYSTÈRE
IRLANDE
GAÉLIQUE
COURT
COURS

ÉCLUSÉ

CIRCONFÉRENCES
CORRECTION

ARROSE
BÉZIERS

RÉSERVÉ
AUX AMIS

SUDOKU
1
9

8

6

2

5

4
8

6

8

7

3

4

1

9

3

6
9

1

5
2

OPÉRA DE
BERG

MOTS COUPÉS

SUPÉRIEUR

7

2

ÉRA

END

TER

ABA

ITE

NNÉ

GÉO

CON

NTE

PRO

ÉMI

LUM

FRI

AMO ONF

POU

LER

BRO

VÉN

IRE

TRÉ

URE

CON

PES

GLO

EUR

DÉG

RSU

CAN NDO

BUL

MEN

QUE

GRA ANT

NGA

RER

TTE

INA

EUX

PHE

BLE

SPI

ADE

CEN

1 ABANDONNÉ
2 AMOURETTE
3 BROCANTER
4 CONCENTRÉ
5 CONSPIRER

3
6

7

6 DÉGONFLER
7 FRINGANTE
8 GÉOGRAPHE
9 GLOBULEUX
10 LUMINAIRE

Les mots de la liste
ci-dessous ont été
découpés en trois
morceaux et sont
cachés dans cette
grille. Une fois tous
les mots trouvés, il
vous restera un dernier mot à découvrir.
11 PESANTEUR
12 POURSUITE
13 PROMENADE
14 VÉNÉRABLE

E
S

S
E
M
E
S

A
L
E
A

6

5

7

4

1

3

8

2

O
B
S E
C T R
O
E
E U R
U S
R A B
E
N I
S T E
P R E F

8

1

4

3

6

2

7

9

5

3

2

7

8

9

5

6

4

1

5

4

6

1

8

9

2

7

3

1

7

9

2

5

3

8

6

4

2

3

8

6

7

4

1

5

9

7

5

1

9

3

6

4

2

8

4

8

2

5

1

7

9

3

6

6

9

3

4

2

8

5

1

7

C
O
N
D
I
M
E
N
T
S

I
D
E M M E
P A L
T O
E G
R E
N
I G
T O
E S
P
R E
E L
F E S
M U T
R E M E
R E T
G I R A

B
L
E

F
O
N
T
E
S

D
E
R
A
N
G
E
R

P
O
R
T
E

D
I
C
T
E

9

A
N T A
O M B
O C
I S
P L
E H O
M E
U R D
S E
S P
S
I
E V A
D E S
A N T
T T R
I R E
F E

G
U
E
T
E
S S
A
S U
A T
C E
R N
E T

FACILE

C
H
A
R
R
E
T
T
E

F
E
E
S

■ SOLUTIONS DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

V E
R
A T
I
E N
E
A N
T
P E

HORIZONTALEMENT ■
I- Raccordements d’autoroute -II- Ville française d’Océanie Souverain -III- Chauffeur routier -IV- Problème à résoudre Sujet familier - Terre mère -V- Élimai - Lac américain -VIUtopistes - Rayons pour bronzer -VII- Met à niveau - Soûl -VIIIDialecte chinois - Textile naturel - Patron -IX- Chandelle -XVoies passantes - Demander justice VERTICALEMENT ■
A- Favoriser le développement -B- Fera la grenouille -C- Pour
marquer un doute - Paiement anticipé -D- Relations
humaines - Est anglais -E- Préfixe de nouveauté - Courant
africain -F- Protéger les mains - Colère -G- Soins pour les
maladies prolongées -H- Bovidé disparu - Annonce un autre
sujet -I- Pigmentations -J- Titre nobiliaire - Habiller -

MENTIONNASSE
UNE DES
MUSES
INFUSION

J

II

MATHÉMATICIEN
GREC
RONGENT

ÉCORCE
DE CHÊNE
CHAUFFER

I

I

ANKYLOSÉ
PLANTE
GRIMPANTE

HAUTE
TENSION
BAS DE
GAMME

47

HORIZONTALEMENT ■ -I- COSMOS UTE -II- HUILÉES - AV -III- ÈRE - TEE - NE IV- NAGEA - MOI -V- ÉGÉE - RENNE -VI- LA
- VAN -VII- INAPTITUDE -VIII- SETS - RU -IXGO - OISON -X- ÉTEIGNIS VERTICALEMENT ■ -A- CHÊNE-LIÈGE B- OURAGAN - OT -C- SIÈGE - AS -D- ML EE - PÉRI -E- ŒTA - VTT -F- SÉE - RAISON G- SÈMENT - II -H- ON - URSS -I- TANIN DUO -J- ÈVE - ÉTÉ - NS -

MOT MYSTÈRE : HAMEÇON

MAÎTRE MOT :
BAZAR

Rayez dans la grille les mots de la liste pour découvrir le MOT
MYSTÈRE dont voici la définition : « LES FLEURS DU MÂLE »

E
C
T
C
E
L
L
E
T
N
I
E
F
T

C
S
H
E
L
L
I
N
E
H
C
S
I
H

R
O
P
A
T
T
E
D
N
E
V
D
I
E

P
O
N
M
N
E
E
L
L
I
U
E
F
M

AUDIT
BARATTE
BARRAGE
BRÉVIAIRE
CHANGEMENT
CHENILLE
CHOUETTE
CONTRACTION
DEALER
FEINTE
FEUILLE
GRATIN

P
I
S
T
E
G
A
R
R
A
B
E
O
E

H
E
N
S
R
T
E
R
E
L
A
E
D
L

Y
R
N
S
I
A
N
M
E
B
R
B
C
B

T
I
I
E
U
G
C
I
E
E
A
A
H
O

HIÈBLE
INSTINCT
INSULAIRE
INTELLECT
LIMACE
MÉSANGE
MOËRE
MURÈNE
ORPHÉON
PHYTOTRON
PRINTEMPS
PROBLÈME

O
A
T
H
R
L
N
T
R
N
T
R
O
R

T
I
A
R
E
U
A
O
I
P
T
A
U
P

R
V
R
E
C
A
M
I
L
O
E
C
E
H

O
E
G
N
A
S
E
M
R
E
N
S
T
E

N
R
P
R
O
F
E
S
S
E
U
R
T
O

U
B
E
Z
I
N
S
T
I
N
C
T
E
N

PROFESSEUR
ROSSIGNOL
SCARABÉE
TIARE
VENDETTA
ZÉBU

Le mot mystère est :

Cantal

Haut vol

Disparition ?

Renvoyé

Thierry Dusautoir. Le capitaine

Katherine Jackson. La mère de

Juan Carlos. Le roi d’Espagne a

Michael Jackson est portée dispa­
rue, selon CNN. Ses petits­enfants
seraient sans nouvelles d’elle de­
puis une semaine. Mais un de ses
fils dément l’information. ■

du Stade Toulousain et du XV de
France a survolé le littoral médi­
terranéen, hier, à bord d’un Alpha
Jet de la Patrouille de France, réa­
lisant ainsi « le rêve de sa vie ». ■

été privé de son poste de prési­
dent d’honneur du WWF Espa­
gne, à la suite du scandale suscité
par la chasse à l’éléphant du mo­
narque, en avril, au Botswana. ■

Direction et rédaction :

Bureaux parisiens :

45, rue du Clos-Four
63056 Clermont-Ferrand Cedex 2
Tél. : 04.73.17.17.17 Fax : 04.73.17.18.19
Abonnements : 0810 61 00 63 (n° Azur,coût d’une communication locale)

5, place Victor-Hugo
75116 Paris
Tél. : 01.44.17.11.12
Fax : 01.44.17.11.09

CONSOMMATION ■ Quand nez et bouche se rencontrent pour le bon plaisir des sens

Le parfum des petits plats

Les uns enchantent nos narines,
les autres nos papilles. Mais, dans
leur recherche du Saint-Graal qui
emportera l’adhésion de leur époque, « nez » et cuisiniers mettent
leurs savoir-faire au profit d’un
même art qui sollicite tous les
sens et fait rêver.

ajoute celui qui parle aussi de la
« couleur » comme d’un « axe
de création » : « Le mauve, bou­
quet de navets nouveaux,
d’oignons rouges, de chou rou­
ge, d’oseille rouge ».
« En écoutant Yannick Alléno
(autre grand chef étoilé) prodi­
guer ses conseils pour une sau­
ce, j’ai eu l’impression d’être
avec un collègue qui sent son
jus et y incorpore ses ingré­
dients », se souvient Mathilde
Laurent qui, comme d’autres,
parfumeurs a collaboré avec des
cuisiniers. « C’est, analyse­t­elle,
le même côté fastidieux. On re­
fait 400 fois la recette, il faut
rester dans le détail mais diffé­
remment. Pour moi, la créativité
c’est plus comment résoudre les
écueils que d’avoir l’idée inno­
vante au départ. »

L

orsqu’on les interroge sur
l’importance de l’organe qui
les qualifie, les parfumeurs
expliquent que ce « capteur »
d’odeurs n’est rien sans leur
« cerveau », leur « mémoire »,
leur « corps », leur « expérien­
ce », leur « exigence ».
Pour les grands chefs, si le
goût est indissociable de l’odo­
rat, parvenir au « spectacle to­
tal » qui sublimera sucré, salé,
amertume, acidité, craquant, pi­
quant, moelleux, chaud et froid,
nécessite bien plus qu’une mé­
moire gustative.
Empruntant à d’autres arts
leurs langages, tous parlent de
leurs créations comme d’un
« roman », d’une « musique » ou
d’un « tableau » dont la naissan­
ce est une « histoire ».
« Il existe de très grandes simi­
litudes entre le parfum et la
cuisine », explique Mathilde
Laurent, « nez » de Cartier, al­
chimiste entre autres des par­
fums « les Heures » (I, II… XIII)
inspirées, dit­elle, d’une phrase
de Marcel Proust : « Une heure
n’est pas une heure : c’est un
vase empli de parfums, de sons,
de projets, de climats ».

Produits de saison

« La grande différence, c’est
que nous avons beaucoup plus
d’ingrédients que les cuisiniers,
une palette plus abstraite,
moins visuelle et moins inspi­
rante. Tout est dans notre tête »,
poursuit la jeune femme qui
cite parmi ses premières révéla­
tions olfactives : le « crottin de
cheval ».
« Les cuisiniers s’inspirent des
produits de saison. Nous, nous
ne voyons jamais notre palette
qui est antisexy. Ils ont des as­
perges à un moment alors que
nous disposons d’acétate de

Le concombre pelé
donne l’odeur
de la violette…

JEAN-CLAUDE ELLENA. Le « nez » d’Hermès a permis au chef Pierre
Gagnaire de créer des recettes originales et savoureuses. PHOTO AFP
benzyle (qui constitue l’odeur
de tête du jasmin) toute l’an­
née », ajoute­t­elle.
En cuisine, dit Patrick Jeffroy,
grand chef à Carantec (Finistè­
re), « le nez est un thermomètre,
un détecteur. Le fumet est un
parfum et je peux vous dire en
sentant une eau de cuisson si
elle est assez salée ou pas ».
« Il y a une vraie différence de
technique de fabrication entre
un plat et un parfum mais au
fond c’est la même quête, avec
les odeurs de marée basse ou de
châtaignes grillées imprégnées
en moi depuis l’enfance », ajou­
te ce Breton.
« To u t e s t d a n s m a t ê t e ,
l’odeur de la pomme cuite au
cassis que faisait ma grand­mè­
re, le champignon mousseron. Il
y a des associations que j’évite.
J’essaie d’épurer en vieillissant

ou au contraire de fabriquer un
feu d’artifice de parfums exoti­
ques pour m’amuser. Ce sont
tous des plats de l’instinct ».
« On est dans les deux cas
dans l’objet précieux, dans l’ar­
tisanat ou l’art, on donne vie à
quelque chose. C’est une dé­
marche qui sollicite les cinq
sens et où tout est question de
dosage », raconte Alain Passard,
« cuisinier jardinier » de L’Arpè­
ge, à Paris.

Nature créative

Il dit puiser l’inspiration dans
ses « potagers » et dans « la na­
ture » avec laquelle il a « ren­
dez­vous » quotidiennement.
« J’ai un véritable rythme, celui
de mes jardins. Je ne me laisse
guider que par mes émotions.
J’ai confié ma créativité à la na­
ture et il m’a fallu 40 ans »,

Jean­Claude Ellena, « nez »
d’Hermès, raconte comment Pier­
re Gagnaire a « librement inter­
prété » son parfum Terre d’Her­
mès : « 15, 20 petits plats dont
une viande blanche en cocotte
avec du foin et de la mandarine ».
Pour imaginer un plat autour
de Poivre Samarcande, une de
ses Hermessences, « Alain Sen­
derens voulait utiliser de la vio­
lette… Je lui ai dit de prendre de
la peau de concombre pelé qui
donne l’odeur de la violette »,
s’amuse Jean­Claude Ellena qui
parle des « ponts et des référen­
ces communes qu’il faut tradui­
re » entre les deux disciplines.
De Profundis, Sarrasins, Tubé­
reuse criminelle, Serge noire, Sa
majesté la rose, Vitriol d’œil­
let… : Serge Lutens affirme, lui,
créer ses parfums comme « un
roman », sélectionnant « des
matières de grande qualité »
comme des « mots », mettant
« la réalité des sens en accord,
e n s y n t a x e » , re f l e t d e s o n
« identité ». ■

■ VITE DIT
RANDONNÉE ■ Mortelle

Un jeune Savoyard de 15 ans est
décédé, hier, après avoir fait
une chute d’une centaine de
mètres alors qu’il marchait sur
une arête étroite avec son père,
près de Faverges (Haute­Sa­
voie). ■

ACCIDENT ■ Ivresse

Un père et son fils de 6 ans ont
été percutés, samedi soir, à
Saint­Georges d’Oléron, par une
voiture dont le conducteur était
ivre. Le père a été amputé d’une
jambe et le pronostic vital de
l’enfant est engagé. ■

FAMILLE ■ Décimée

Quinze membres d’une même famille ont été tués, samedi, dans
un accident de la circulation aux
Philippines. Le camion à bord duquel ils voyageaient est sorti de
la route. Il transportait au total
28 personnes.

CORPS ■ Repêchés

Deux plaisanciers ont été re­
trouvés morts, hier, et un troi­
sième était porté disparu. Leur
embarcation s’est retournée
après leur départ, samedi, du
port de Martigues (Bouches­du­
Rhône) pour pêcher dans une
mer agitée par un fort mistral. ■

INCENDIES ■ Ravageurs

Une trentaine d’incendies atti­
sés par un vent violent ont rava­
gé, ce week­end, des centaines
d’hectares de végétation dans
les Pyrénées­Orientales. Le plus
spectaculaire, aux abords du vil­
lage franco­espagnol du Per­
thus, a nécessité l’évacuation de
touristes. ■

MEETING ■ Crash

Un pilote est décédé, hier, dans
le crash de son triplan lors d’un
meeting aérien sur l’aérodrome
de Couhé­Verac (Vienne). ■

FAUCHÉES ■ A Paris

Une femme a été tuée et sa fille
de 11 ans se trouvait en état de
mort clinique, hier soir, après
avoir été fauchées, dans le
XIX e arrondissement de Paris,
par une voiture dont le conduc­
teur en fuite a été interpellé. ■

Shakespeare au chevet des prisonniers


40

RÉSISTANCE.

Une collection unique de près de
4.000 photographies de Marilyn Monroe,
dont certaines jusqu’à présent non publiées, sera exposée du 6 août au 6 septembre à Varsovie (Pologne), avant d’être
mise aux enchères.

PASSION. Shakespeare, un soutien
pour Sonny Venkatrathnam. AFP

CHERCHEUR
D’OR
En vente
chez votre marchand
de journaux et sur

132519

MARILYN ■ 4.000 clichés

Quand un
geôlier a voulu confisquer
les œuvres de Shakespeare
à Sonny Venkatrathnam,
compagnon de captivité
de Nelson Mandela sur
l’île de Robben Island, le
prisonnier lui a fait croire
que c’était une Bible. Le
volume, devenu symbole
de liberté, est ainsi passé
clandestinement de cellule
en cellule, entre les mains
des détenus politiques de
l’apartheid. Sonny Venka­
trathnam ne s’est jamais
séparé du livre, qui est ex­
posé au British Museum
de Londres. ■

JUILLET/AOÛT

2012


4,90


MT_Cantal_20120723.pdf - page 1/48
 
MT_Cantal_20120723.pdf - page 2/48
MT_Cantal_20120723.pdf - page 3/48
MT_Cantal_20120723.pdf - page 4/48
MT_Cantal_20120723.pdf - page 5/48
MT_Cantal_20120723.pdf - page 6/48
 




Télécharger le fichier (PDF)


MT_Cantal_20120723.pdf (PDF, 15.1 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


5f1901m
mt cantal 20120723
agenda du samedi 22 fevrier au dimanche 2 mars 2014
agenda du samedi 15 au dimanche 23 mars 2014
agenda semaine du 19 au 27 octobre
agenda du samedi 11 octobre au dimanche 19 octobre 2014