GOS XXII Tales of Stupidity .pdf



Nom original: GOS XXII- Tales of Stupidity.pdf
Titre: GOS XXII- Tales of Stupidity
Auteur: Mathieu

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 1.2.3 / GPL Ghostscript 9.04, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 06/08/2012 à 07:59, depuis l'adresse IP 109.11.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1009 fois.
Taille du document: 3 Mo (31 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


Bienvenue, chers Laiktheurs, pour la première de partie de la conclusion excitante de Fire
Emblem : Sacred Stones ! Tous les "mystères" ont été dévoilés, tous les sbires ont été tués, tous
les aspects ont été copieusement moqués. C'est l'heure de la dernière ligne droite. Devant la
liberté et un avenir meilleur pour Magvel, ne se tiennent plus que Lyon et de grosses poignées
de monstres. Et quoi de mieux que commencer par un AUTRE flash-back ?
Amoureux du sépia, vous n'allez pas être volés.

On fera des crêpes suzettes ensemble ?

Mon père est l'ami de tous les guerriers, ce qui ne fait pas beaucoup de monde
sur Magvel. Il va falloir que je corrige ça. Ah, si seulement, d'ici un an ou deux, il pouvait y
avoir une belle guerre dans laquelle je pourrai illustrer mes talents à la lance !

Si c'est toi qui devient Roi, ta soeur serait libre, n'est-ce pas ? Et c'est important,
les mariages, pour les relations entre pays...

Crois-moi, tu ne voudrais pas d'elle, Lyon. Je la connais bien.

Il faudra que ce soit un thème sur lequel on appuiera lourdement.
Enfin, tout ça n'est qu'hypothèse, n'est-ce pas ? Ah ah.

(Je me demande de quelle manière je pourrais lui annoncer moins subtilement
la chose... Il faudrait que j'arrête d'avoir des visions.)

Tu me dois toujours 1000 écus, espèce de rascal. Et avec les intérêts... Je pense
que je vais garder Grado. Cela te va ? Personne ne veut de toi là-bas, de toute manière... Ou
n'importe où ailleurs sur Magvel !

Est-ce que j'aurai dû cesser de t'humilier de toutes les manières possibles, afin
d'accroître ton complexe d'infériorité, pendant qu'Eirika se moquait gentiment de tes
tentatives maladroites de séduction ?

Je voulais te surpasser et avoir ta soeur jumelle pour moi. Honnêtement !

Et c'est pour cela que j'ai laissé faire le Roi-Démon, quand il a ordonné le
massacre d'une bonne partie de la population de Magvel, et de ton père en particulier. Ah !
Fado, le formidable Roi-g-

Oh, ça suffit. Je croyais qu'on avait décidé de ne plus ramener ça sur le tapis ?

Quoi qu'il en soit, alors que j'ai regagné le contrôle uniquement à un moment
commode pour le scénario, je n'ai fait absolument aucune tentative pour atténuer les forfaits
de Grado, et des serviteurs du Roi-Démon ! Tu es toujours mon ami, dis ? Cela ne pèse par
sur ta conscience, le fait que j'ai laissé sciemment exécuter ton père ?

Arrête avec tes conneries, frangin ! Il est juste devant toi ! Empale-le tout de suite
avec ta lance sacrée ! Qu'est-ce que tu attends ? Tu ne va pas le laisser encore se téléporter
juste sous ton nez, si ?

Désolé, j'ai les mains paralysées par le Script.

Oublions rapidement qu'au fond, cela reste tout de même entièrement de ma
faute, car j'étais un fils infantile ne pouvant supporter la mort de mon père, ayant pris comme
délire d'utiliser la puissance du Roi-Démon et aveuglé par une vision qui aurait pu aussi bien
être erronée...

Non mais c'est pas vrai ! ENCORE !

Vous avez fait un geste pour tenter de l'arrêter, peut-être ? Mmh ? Où sont
passés Knoll, Gerick, Marisa et Myrrh, au fait ?

12, c'est encore une fois généreux. Dans FE7, vous avez une limite de 10 en mode difficile pour
la mission finale, donc 5 obligatoires : Athos, Eliwood, Lyn, Hector, Nils.
Ici, j'ai pu prendre tout le monde, sauf Myrrh. Mais l'équipe est assez overpowered sans
rajouter un dragon niveau 20...

Bah, j'ai assez graillé de toute façon. Je vais rester à l'arrière et vous regarder faire...
Toi, yeux-de-poisson, passe-moi un poulet, ça me fera un digestif.

Evidemment, c'est plutôt large. Il faudrait virer celui qui a choisi la déco pour les dalles. Notez
la présence de deux coffres, ce que je trouve suprêmement débile. On ne va ni s'encombrer
d'un voleur, ou de clé coffre/clé porte. Et même, c'est un peu tard pour filer des goodies, on est
juste à la dernière mission... Enfin bref. Let's go ! To the finish ! To a better game !

Un échantillon de la grande puissance des montres du Temple Maudit... Certes, il y a du
draczombie (deux), certes, il y aura des renforts, certes, il y a ces saletés de gorgones qui vont
tenter de vous pétrifier, mais ça reste plutôt léger pour une mission finale.

Je suis en train de me demander si ce n'était pas un temple des dragons, à la base... Mais
comme on n'aura aucune explication à ce sujet, autant oublier.
Ah oui, notez aussi que le moment où chacun y va de sa petite déclaration avant le combat
final n'intervient pas maintenant, alors que ce serait plus logique, mais dans la seconde partie
de la fin.

Pas besoin d'encouragement supplémentaire, tout a été dit ! En avant !

Observez, ils sont tout même assez prévenants pour vous donner les clés nécessaires. Je vais
juste en conserver une pour aller régler son compte à la gorgone, histoire d'éviter les
pétrifications aléatoires.

Plop, en plein dans l'orbite ! Pff, ils sont tous mous, ces squelettes... Et ils doivent
manger des choses pas fraîches pour avoir une telle couleur. Pourtant, ils n'ont même pas de
chair à ploper ! Frustrant !

L'équipe se scinde en deux groupes équilibrés pour aller tataner du dracozombie et quelques
monstres faibles. Pendant ce temps, Eph' joue à Passe-partout.

Encore des gorgones à tuer... Ma lance va être de nouveau toute poisseuse ! C'est
que ça se nettoie difficilement, le sang de ces sales bêtes... Et si c'est si bas de plafond, ici,
pour voler avec ma wyvwyv !

On va dire que tu es Ewan, toi. Heureusement qu'il est parti de l'autre côté, il
aurait pu avoir un accident à un moment critique...
0 de précision ? Ah ! N00b ! 61 de dommages dans ta face ! Heureusement que nous sommes
au tout dernier chapitre, j'ai eu peur de devoir me fouler le poignet !

Je suis si content d'avoir été choisi pour la mission finale ! Je peux même utiliser
une arme sacrée ! Je vais entrer dans l'Histoire, et je pourrai déloger le vieux Père Supérieur
avec mes exploits ! A moi la clé pour les réserves de vin de messe !

Cela n'en finira-t-il donc jamais ? J'aurai dû rester au couvent.

Par le Saint Ossuaire ! C'est lui le véritable monstre ! Comment voulez-vous
que j'ai la moindre chance ? Je ne peux même pas toucher cette montagne de muscles !

Comment ça, paf ? Je suis la cavalière de l'Apocalypse ! Je me sens toute rigide...
Non... Si Ross passe par là... Ewan, je...

Ah ah ah ! C'est amusant, d'être transformée en pierre, n'est-ce pas ? Ne t'inquiète
pas, cela ne va durer que quatre tours ! A plus tard, tu me raconteras !

Tiens, je n'en avais jamais plopé, de trucs comme ça ! Beurk, c'est encore moins
stable que la chair des zombies... Et quelle odeur ! Pire que les crevasses de souffre ! Il faudra
que je parle à Lyon de ce mauvais goût. Avant ou après l'avoir tué, j'hésite.
Notez que sauf indications contraires (et il n'y en aura pas), ces deux dragons devraient
représenter l'intégralité du reste de la tribu. Je crois que FE8 est l'opus où les dragons ont le
rôle le plus minoré...

Cornegidouille !

Pour le moins ! Ces espèces plus évoluées des Mogall, nommées fort
logiquement et avec inventivité "Grand Mogall", n'apparaissent que vers la fin... Et sont très
peu impressionnantes. Leur moyen de locomotion reste un mystère, cela demeure lent,

imprécis et peu résistant. Leur corps tout entier est un point faible ! Leur aspect ne change que
faiblement, bien que le jaune de l'oeil dénote d'une infection par le virus-G.
On dirait l'oeil de Birkin devenu mobile et vivant par lui-même... A part un accroissement de
la puissance "magique", ces spécimens n'ont rien de remarquable.

Yeah ! Mes copines du cours d'archerie seront trop jalouses lorsque je leur montrerai
mon tableau de chasse ! Et cet arc est trop sensass' ! Une si petite flèche pour abattre un si
gros truc... C'est fun de tuer les monstres !

Tous ces monstres sont répugnants et vils, mais ces yeux géants me troublent... J'ai
l'impression d'être dépouillée du regard, qu'ils fixent intensément mes... Mes... Mes épaules !
A mort, les noeinoeils voyeurs !

Fichtre ! Un défilé de morgouilles ! Elles doivent provenir des profondeurs du temple, je
suppose... Pour un Temple Maudit sursaturé d'énergies démoniaques, cela ne fait pas
beaucoup de monstres. Car après ces morgouilles, il n'y aura plus aucun renforts.
Pas de monstre spécial. Lyon qui ne bouge pas. Rien !
Honnêtement, après tout ce que la joyeuse équipe a traversé au cours de cette aventure, vous
vous attendiez à quelque chose de fabuleux ?
Il faut reconnaître au jeu qu'il reste constant dans sa médiocrité.
Mais c'est une bien pauvre constance...

Et quelle dangerosité, également...

SONICBOOM ! Je ne sais pas ce qui m'a pris de dire cela. Note d'observation 174 :
un usage intensif des armes sacrées peut conduire à des dommages rétiniens. Inventer les
lunettes de soleil.

Je peux vous en prêter une, si vous voulez. Je ne sors jamais sans en
avoir au moins trois paires de rechange. Je suis photophobique...

Bwahahah ! Rien ne résiste à Ross Hache-Toupie ! Tu es pathétique, l'araignée !
Je vais te régler ton compte...

Non, Ross, pas comme ça ! Tu vas encore faire voler des morceaux partout !
Tu sais à quel point c'est gluant, les entrailles d'araignée géante ? La dernière fois, je me suis
retrouvé avec un oeil dans mes chausses !

J'aurai tellement voulu... Quoi ? Je peux bouger à nouveau ? Quelle est donc cette
pétrification au rabais ?

Désolée, chérie, tu n'es vraiment pas mon type. Trop de cheveux sur la tête. Et
puis, je suis déjà marié, ou quasiment ! Ah, c'est bon de one-shot...

Hmm. Nous progressons bien plus rapidement que prévu. Il n'y a pas souvent eu de
grandes difficultés jusque-là, mais tout de même... La plupart de ces immondes femmesserpents sont restées là sans bouger ! Et personne n'est mort de notre côté. Depuis le tout
début, d'après ce qu'Eirika m'a dit ! Si l'on excepte les troupes de Frelia qui n'ont jamais été
réellement sous notre commandement, c'est plutôt miraculeux... Il faudra que je pense à
m'attribuer ce mérite.

Je ne sais jamais où tirer, avec ces machins qui serpentent... Bah, les flèches sacrées,
ça nettoie tout !

Yaha ! J'aurai tué au moins un monstre ! Stupide gorgone qui m'a volé de grands
moments de gloire ! Pour la Déesse !

Voyons si je puis sceller les noires incantations de Lyon avec ma vertueuse magie...
Bâton silence go !

... Oh. Quel dommage.

Ne vous inquiétez pas, Dame l'Arachel ! Je me suis entraînée pour ce moment !
Ma maîtrise de la magie noire est supérieure, même à celle de Lyon ! Une décharge d'éclipse,
et...

Enfin, je dis que je suis roi, mais je n'ai aucun démon sous mes ordres, ni
aucune entité maléfique dotée d'une parcelle de volonté propre. Il aurait été trop difficile
d'insérer dans l'histoire un lieutenant démon, je suppose. Riev valait tellement mieux !

Tu es peut-être plus qu'un homme, mais moins qu'un dieu, Lyon ! Et tu es bien
fragile, crois-moi...

Quoi que, sur la fin, je commence à légèrement douter de ma suprématie...

... Voilà le travail. La moitié de sa vitalité s'est envolée ! N'importe qui peut
l'achever, maintenant. Le Roi-Démon ! Mon Maître en rirait encore !

Ton Maître ? De quoi parles-tu, jeune Ewan ?

Oh, rien d'important. Vous le saurez bien assez tôt.

Lyon ne vaut pas du tout un Nergal, en dépit du gros boost qu'il s'est reçu, ainsi que de la cape
en mithril dont il se sert comme protection.
16 en vitesse ? Pitoyable.

Ah, maintenant il n'est plus consumé, il est sous l'emprise ? Quelle révélation stupéfiante !
Notez que Nagalfar reste un sort de magie noire de qualité. Dommage qu'il n'aura l'occasion
de l'utiliser qu'une seule fois. Qui a sérieusement pensé chez Intelligent Systems, que finir les
ruines trois fois serait en adéquation avec la perspective de pouvoir utiliser un tel sort ?

Comme nous avons choisi la route d'Ephraïm, Lyon n'a strictement rien à dire à Eirika, la
femme dont il est amoureuse depuis des années. Logique. Sacred Stones !

La honte intersidérale. Je me souviens quand tu essayais de lui enseigner le
maniement des armes... Je n'ai jamais autant ri.

Et je n'en ai jamais exprimé le moindre regret, même avec toute ma lucidité.
C'était tellement logique de tuer autant de monde, détruire les Pierres Sacrées, laisser le RoiDémon prendre le contrôle, tout cela pour l'espoir improbable de sauver une fraction du
continent qui ne sera peut-être jamais en danger- et qui aurait pu être secourue d'une autre
manière !

Pourtant, je cherche quand même à sauver Grado. Enfin, ce qu'il en reste après
ton passage.

Je me demande pour quoi tu es fait, d'ailleurs...

Et lorsque je dis "en garde", je veux signifier "tu vas décéder en un coup".
Désolé, pas de protection contre cela, plus de téléportation stupide ou de paralysie des
membres. C'est la fin, Lyon. Et c'est un soulagement indicible, crois-moi.

Tu m'en vois ravi. J'en avais tellement assez, de cette comédie...
Et en plus, ça gratouille horriblement d'avoir le Roi-Démon en soi.

Depuis le tout début, crétin. Depuis que tu as décidé de tripoter la Pierre
Sacrée de Grado avec une magie que tu ne comprenais pas... Depuis lors, ce n'est qu'une
succession d'absurdités. Heureusement, c'est terminé.

Qui en doutait ? Personne parmi mon armée personnelle, en tout cas. Et
personne qui aurait survécu à toutes les batailles que j'ai mené, avec ma soeur !

C'est raté sur les deux tableaux, cheveux-violets.

Les sentiments ne sont pas réciproques, Lyon. Tu n'aurais jamais pu être mon frère.
Ce n'est pas toi que j'aime, c'est l-, la confiture, oui, la confiture.

C'est tellement adapté au contexte dramatique, un tel rappel. Comme c'était
important, l'histoire, pour moi qui me fichais des bouquins !

Je me demande si je n'ai pas fait une bêtise. Si nous avions simplement parlé
tous les trois, si j'avais cherché du soutien ailleurs au lieu de me lancer dans une idée folle,
rien de tout cela ne se serait produit, n'est-ce pas ?

Je ne t'aurai quand même pas épousé, gros naze ! Non mais franchement ! Tu ne
me feras pas croire que tu as résisté de toutes tes forces, après tout ce que tu as fait... Et tous
ces pancakes immondes !

Tu viens de me planter ta lance en plein dans le poitrail, mon coeur n'est plus
qu'une bouillie rougeâtre qui fuit de partout, triple-buse. Aucun bâton de soin ne peut réparer
ça. Et l'Arachel as dû te dire que c'était impossible, non ? N'en rajoute pas dans le mélo. Je
suis content de mourir. Et si j'arrive encore à parler, c'est uniquement par la magie du Script.

Je dois reconnaître ça à Lyon : sur la fin, il est lucide. Mais j'adore le " Non, laisse... Mais merci
quand même." On a l'impression que c'est dit sur le ton de " non, laisse, je vais prendre le bus
pour rentrer chez moi, ce n'est pas grave". * Hochement de tête incrédule *

Jusqu'à la dernière extrémité, tu auras été imbuvable... Bah. Maintenant que la
famille impériale n'est plus, il n'y aura aucune opposition à ce que Grado me revienne.
C'est tout ce qui compte.

Ewan, je t'ai déjà dit d'arrêter de faire mumuse avec ta magie ! Ce n'est pas le
moment d'éteindre la lumière ! Je vais glisser sur les restes de Lyon !

... est encore moins sexy qu'avant ! Dingue !

Pas de limites... A mon... POUVOIR !

M'a bien fait rire. N'écoute pas ce que les autres disent, tu as fait une
excellente marionnette !

Une vérité et une bonne nouvelle. On voit qu'on approche de la fin.

Voilà de la matière pour les extrapolateurs, qui pourront dire que le
scénario brillait par cet élément ! Sublime, le doute dans vos esprits, concernant la volition de
Lyon ? Comment ça, "non" ?

Tu étais un personnage tellement charismatique. Ta mort cause
tellement de peine, mais produit mon bonheur ! Le monde est bien fait.

Tout cela ne me dit rien qui vaille...

J'ai besoin de le dire trois fois, de différentes manières, pour que vos
petites cervelles mortelles impriment bien ce fait. Car, après tout, personne ne s'y attendait,
n'est-ce pas ? Ce n'est pas comme si la même méthode avait été employée dans FE7, avec une
vraie surprise la première fois !

Bob, qu'est-ce que tu fabriques avec le téléviseur ? Arrêtes tes conneries, c'est un moment
important du jeu, là !

?
Non plus !

?
Hors-sujet !

Euh... Quelqu'un sait ce qui se passe ? Nous avons gagné, ou pas ?

!
Aaaaargh !

Ah. Nous y voilà. Il a l'air de peser son poids, le Roi-Démon. Et quelle est cette histoire de
résurrection ? Si son corps était resté intact, il n'avait pas juste besoin de le téléporter là et d'y
ramener son âme ? Inutile d'en faire tout un show sons et lumières...

J'aurai dû m'attendre à quelque chose dans ce genre, je suppose. Je sens que ça
va être très, très court...

Sainte Déesse qui êtes aux cieux... Je crois que c'est le bon moment pour
effectuer un repli stratégique.

Tout est prêt ?

Tout est prêt, Ewan. Nous pouvons commencer.



Documents similaires


gos xx rausten by night
rausten by night le retour du maaaaal
the hammer falls
gos xi deconnectez votre libre arbitre merci
gos xx rausten by night
gos ii les infortunes de la vertu


Sur le même sujet..