FOZ DO ARELHO itinéraire 1 T.pdf


Aperçu du fichier PDF foz-do-arelho-itineraire-1-t.pdf - page 3/9

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9



Aperçu texte


Église Nossa Senhora do Popula
bâtie à la fin du 15e s. sur l’initiative de la reine Léonor, elle est
couronnée par un élégant clocher dont les fenêtres gothiques
portent une décoration manuéline.
A l’intérieur, les murs sont entièrement recouverts d’azulejos du
17e s., les devants d’autels sont tapissés de beaux azulejos
mauresques en relief du 16 e s. Au-dessus de l’arc triomphal, de
style manuélin, joli triptyque de la Crucifixion attribué à
Cristovâo de Figueiredo (début 16e s.).

Grand parc de l’établissement thermal - Saules pleureurs, fleurs, gazon, statues et pièces d’eau lui confèrent
charme et fraîcheur.
Museu Jasé Malhoa - érigé dans le parc, le musée abrite une collection
de peintures, de sculptures et de céramiques des 19e et 20e s. On
remarquera les œuvres de Jasé Malhoa (1855-1933), peintre de scènes
populaires dont les plus connues sont Les Promesses (As Promessas) et
L’Ultime interrogatoire du marquis de Pombal. Son art est caractérisé
par l’utilisation intense de la lumière et des couleurs et par le réalisme
des thèmes. Un autre peintre, Columbano (1857-1929), surnommé le
"Mage de la pénombre", a laissé de bons portraits dont une Tête de
garçon (Cabeça de Rapaz).

Lagoa de Ôbidos
La route, après avoir traversé Vau, atteint l’extrémité Sud de la lagune d’Ôbidos qu’elle contourne parmi les
pins. Avant la boucle routière finale on profite d’une échappée sur la mer à gauche, sur la lagune à droite, puis
l’on débouche face village de Praia (sur la rive opposée) vue sur la passe, le plan d’eau et les plages.