Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



FUNDAO itinéraire 3 T .pdf



Nom original: FUNDAO itinéraire 3 T.pdf
Titre: DECOUVERTE DU PORTUGAL
Auteur: Devroede

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 20/08/2012 à 11:55, depuis l'adresse IP 87.67.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 711 fois.
Taille du document: 190 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


DECOUVERTE DU PORTUGAL EN 2001
Fundaho – itinéraire 3 - 125 km

Fundão
Orjais
Guarda
Orjais
Fundão

Fundão

Orjais

Guarda
située à I.000 m d’altitude sur un contrefort oriental de la serra da Estrela. Guarda, ville la plus haute du
Portugal, est une station climatique. Son nom de "gardienne" rappelle son rôle de principale place forte de la
province de la Beira Alta à proximité de l’Espagne. Elle est entourée de citadelles médiévales et de forteresses
réparties le long de la frontière.
Ces dernières années la ville s’est développée : les quartiers modernes ceinturent le centre médiéval délimité par
les vestiges des anciennes fortifications.
Un site apprécié - occupé dès la préhistoire, le site de Guarda aurait servi de base militaire à Jules César avant de
supporter, croit-on, la ville romaine de Lancia Oppidana puis une forteresse wisigothique bientôt submergée par
la conquête arabe. La ville, reprise aux Maures par Alphonse Henriques, fut agrandie et fortifiée à la fin du 12 e
s., sous Sanche 1er , le roi Denis 1er y séjourna.
Après avoir repoussé les Espagnols, Guarda devait néanmoins faillir à son rôle de "gardienne" lors de l’invasion
française de 1808.

Anciennes fortifications - comme toutes les enceintes élevées avant le règne du roi Denis, les murailles se
caractérisent par l’absence de créneaux, qui vinrent parfois couronner ultérieurement certains des ouvrages.
Les vestiges le mieux conservés sont la tour dos Ferreiros (forgerons), le donjon (torre de Menagem) des 12e et
13e s. ainsi que les portes d’El-Rei et da Estrela.
Sé - commencée en 1390 dans le style gothique, la cathédrale ne fut terminée qu’en 1540, ce qui explique la
présence d’éléments Renaissance et manuélins dans sa décoration. L’édifice, en granit, est couronné de
pinacles et de trèfles qui lui confèrent une certaine ressemblance avec le monastère de Batalha.
Extérieur - la façade Nord, la plus intéressante, est ornée d’un portail de style gothique fleuri que surmonte une
fenêtre manuéline. La façade principale, plus dépouillée, présente un portail manuélin encadré par deux tours
octogonales les blasons fixés au pied des tours crénelées sont ceux de l’évêque Dom Pedro Vaz Gaviào qui
joua un rôle important dans l’achèvement de la cathédrale au 16e s.
Intérieur - remarquer la voûte à liernes et tiercerons de la croisée du transept dont la clef est une croix de
l’Ordre du Christ. Le chœur abrite un retable Renaissance (16 e s.) en pierre d’Ançà, dorée au 18e s. Attribué à
Jean de Rouen, cet ensemble en haut-relief de plus de cent personnages se développe sur quatre étages et
représente, de bas en haut. des scènes de la vie de la Vierge et du Christ. Dans l’absidiole de droite, un retable
(16e s.), également attribué à Jean de Rouen, figure la Cène.
La chapelle des Pinas s’ouvre sur le collatéral gauche par une belle porte Renaissance elle renferme un joli
tombeau gothique avec gisant.
À l’angle du transept droit, un escalier érigé autour d’une colonne torse permet d’accéder aux toits de la
cathédrale d’où la vue s’étend sur la ville et la serra da Estrela.
Maisons anciennes - sur la place Luis de Camôes ou Largo da Sé devant la cathédrale et dans les rues
Francisco de Passos et Dom Miguel de Alarcào (n° 25) se dressent de nombreuses maisons armoriées des 16e
et 18e s. Sur la place derrière la cathédrale on découvre le solar de Alarcîo, beau manoir en granit.
Musée régional - il est installé dans l’ancien palais épiscopal au pied des remparts. Du début du 17e s., ce
palais a conservé son cloître Renaissance. Collections régionales d’archéologie, d’ethnologie, peintures et
sculptures.

Orjais

Fundao


FUNDAO itinéraire 3 T.pdf - page 1/3
FUNDAO itinéraire 3 T.pdf - page 2/3
FUNDAO itinéraire 3 T.pdf - page 3/3

Documents similaires


fundao itineraire 3 t
fundao itineraire 2 t
belves 1
boucle d amance
resumeartgothique
fundao itineraire 7 t vers aveiro


Sur le même sujet..