SAUCISSE.pdf


Aperçu du fichier PDF saucisse.pdf - page 4/48

Page 1 2 3 45648



Aperçu texte


Ceci est mon journal de bord dans une forme de tempête.
J'écris ceci à des fins scientifiques, à des fins
humanitaires. J’écris dans une volonté de prévention,
afin d’éviter la pandémie. J’ai voulu agir avant la
désespérance. J’ai voulu combattre l’ignorance. Je suis
là en qualité de témoin.
Je parle de comportements entrevus dans le monde
professionnel, et plus spécifiquement dans le milieu
administratif. J’évolue dans un bureau ouvert, dernière
tendance des années 2000, composé d’une douzaine de
personnes. Le bruit des êtres qui y travaillent peut
devenir assez vite insupportable si les salariés ne
prêtent pas attention les uns aux autres.
Parmi notre groupe existe ce que j’ai nommé « tempête »
jusque là, et qui se fait appeler « Saucisse » en
évocation à l’élévation de son quotient intellectuel,
proche d’un tube de viande, spécialité à Toulouse
(France) ou Francfort (Allemagne).
Pour les présentations, sachez que Saucisse est une
femme
quadragénaire,
proche
de
la
cinquantaine.
Parisienne. Sa façon de travailler est très théâtrale.
Elle a ce besoin de tout commenter ; est-ce une façon
de se rassurer elle-même ? Je me suis toujours posé la
question, et à ce jour, je n’ai aucune réponse.
Saucisse est un être que je ne peux comprendre.
Saucisse est une énigme, et c’est de cette énigme
qu’est né ce petit récit.
Vous rencontrerez également
d’autres personnages :
Evelyne, la responsable du service, voisine de bureau
de Saucisse. C’est elle qui subit en première ligne les
vagues de vides. Elle est une sorte de poteau à moules
que l’on peut admirer sur les plages du nord de la
France.
Il y a également Chantal, sorte d’alter ego de
Saucisse. Elle a cette particularité de ne terminer
aucune phrase qu’elle commence ; elle est aussitôt
rattraper par son vide intellectuel. Elle est noyée
dans un mutisme assez incroyable ; Esther, ma voisine
de travail, belle et charmante. C’est elle qui établit
généralement l’équilibre entre la « laideur » existant
chez
Saucisse,
et
la
« beauté »
qu’elle
peut
transporter avec elle. Elle m’est précieuse, à sa
façon. Elle est une contrepartie, le côté pile du face.
L’étoile filante qui donne du mouvement à un ciel figé
et mélancolique.
Enfin, vous croiserez Marie, chargée de la trésorerie,
elle aura affaire quelques fois à Saucisse, de part sa
fonction. Sa fragilité apparente sera mise à rude