La cohérence.pdf


Aperçu du fichier PDF la-coherence.pdf

Page 1 23423




Aperçu texte


forcément liées au gameplay, et dans ces cas-là, elles peuvent ne pas nuire au jeu, en étant
amusantes. Vous vous souvenez de ce garde dans MGS1 que vous pouvez puncher, courir vous
cacher, et le voir se rendormir sur place quelques instants plus tard ? Ce genre de choses.
Lorsqu'elles sont vraiment en trop grand nombre, de deux choses l'une : soit cela va vous faire
lâcher la souris/ la manette, soit le jeu se transforme en une espèce de comedy-club, jusqu'à la
possibilité de devenir un véritable nanar vidéoludique. Au passage, notez que les adaptations de
jeu vidéo peuvent aussi faire très fort de ce côté-là. Je re-visionne de temps à autre Mario
Brothers : the movie, tellement c'est un festival d'invraisemblances.
Malheureusement, tout comme cela fourmille de manichéismes utilisés sans intelligence, les
développeurs ont parfois tendance à privilégier les aspects techniques et le gameplay au
détriment de la cohésion de l'ensemble. Notez que pour les cas patents, la qualité générale s'en
ressent fortement, mais pas toujours. Pour que le dossier lui-même soit cohérent, attendez-vous à
des spoilers en nombre.
Faisons donc une virée dans une série réputée pour son improbabilité extrême...
La cohérence en putréfaction : Resident Evil

Avec une société EVIL s'appelant Parapluie Corporation, cela n'augurait déjà rien de bon.

Le moment fatidique à l'origine du reste de la folie...
En préambule, je précise tout de même que j'apprécie la série Resident Evil, justement pour ses
scénarios en mousse et ses si nombreuses failles que rien ne tient debout, c'est une source
renouvelée d'hilarité. Dans le fond, cela reste d'énormes baffes à la logique, et semble faire croire