2012 08 14 Appel au rassemblement .pdf



Nom original: 2012-08-14 Appel au rassemblement.pdfTitre: Microsoft Word - 2012-08-14 Appel au rassemblement.docAuteur: richez

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PScript5.dll Version 5.2.2 / Acrobat Distiller 6.0 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 27/08/2012 à 19:08, depuis l'adresse IP 80.11.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1766 fois.
Taille du document: 59 Ko (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Chères Amies, Chers Amis,
La dernière assemblée générale de notre Fédération a démontré qu’il était important et vital de nous
unir, plutôt que de nous diviser et que plusieurs axes de rénovation de la Fédération devaient être
rapidement abordés et discutés pour que nous retrouvions tous le plaisir de faire du bénévolat mais
aussi de développer ensemble la Protection Civile de demain.
Nous regrettons qu’un conflit de personnes ait conduit à une prise de décision aussi grave que
l’affaiblissement des ressources fédérales mais nous croyons fermement que les différences de point
de vue peuvent s’estomper car notre amour de la Protection Civile est commun.
Bien au-delà des questions de personnes, des egos, sans rechercher d'éventuelles justifications dans
les actions passées, ou à établir les torts et les raisons, nous sommes convaincus qu'il est possible
d’aller de l’avant dans une Fédération à nouveau unie.
Toutes les bonnes volontés doivent pouvoir se retrouver dans un projet fédéral pour les prochaines
années, ambitieux et réaliste, quelles qu’aient été les alliances, les choix ou les combats des derniers
mois.

Plusieurs axes sont fondamentaux :
CES LIENS QUI NOUS UNISSENT
Nous sommes tous unis par ces liens qui rassemblent ceux qui partagent les mêmes convictions. Plus
qu’une simple association, la Protection Civile est une formidable école de citoyenneté porteuse des
valeurs qui fondent notre République.
Solidarité, entraide, fraternité sont les maîtres mots qui en font le ciment. Rigueur, respect de tous et
l’indispensable sentiment d’être des citoyens au service de nos concitoyens en sont les piliers.
Ne jamais oublier qu’au-delà de nos différences ce sont nos valeurs individuelles et collectives qui
nous unissent.
RETROUVER ET DEVELOPPER L’UNITE FEDERALE
Être membre d’une Fédération, c’est adhérer collectivement à ses principes, ses valeurs, c’est
accepter ses instructions tant qu’elles sont inspirées par le bien commun et le respect de la
réglementation en vigueur, c’est refuser l’instauration d’un corporatisme qui divise les individus et
provoque l’émergence des egos.
La FNPC doit veiller à l’unité et à la collégialité des décisions. Elle doit également savoir, coordonner,
décider et éventuellement sanctionner comme lui recommande la mission de contrôle de l'Inspection
Générale de l’Administration (IGA) dont elle a fait l'objet.
Elle doit enfin avec l'aide de tous, bénévoles, dirigeants, faire émerger un souffle nouveau.
RETROUVER L’ESPRIT ASSOCIATIF DANS LA DUALITE DE SON FONCTIONNEMENT
La Protection Civile s’inscrit dans une dualité de fonctionnement : association loi 1901 avec ses règles
et la convivialité qui sied à ceux qui œuvrent dans un même but et l’indispensable rigueur qu’impose
l’aspect opérationnel de ses actions.
La Protection Civile est une association composée essentiellement de bénévoles. L’esprit Protection
Civile, c’est la « Protec Pride », la fierté d’être bénévole à la Protec, c’est la convivialité, l’amitié, la
solidarité et la volonté de servir avec rigueur et compétence.
La FNPC doit veiller à rester au contact du terrain, à l'écoute de l'ensemble des bénévoles et non pas
seulement des dirigeants, à exercer pleinement une activité bénévole et à vivre dans l’esprit associatif.

L’HUMAIN D’ABORD ET AU CENTRE DE LA GOUVERNANCE
Le Bénévolat de Protection Civile est une aventure humaine : humaine par les membres qui la
composent et humaine par les victimes, les impliqués, les sinistrés, les stagiaires et toutes les
personnes qui bénéficient de nos actions.
La FNPC se doit aussi d'éviter que des différents ou des situations de crise ne dégénèrent en conflits.
En cas d’impossibilité de résoudre les conflits, il faut accompagner les impacts humains qui peuvent
se produire.
L’IMAGE DE LA PROTECTION CIVILE
Deux impératifs indissociables « savoir faire et savoir être ».
Chaque bénévole représente la Protection Civile. Chaque moyen (véhicule, matériel) est l’image que
nous donnons. Nous sommes chacun le premier maillon de la communication : quelle image
véhiculons-nous au quotidien ?
La FNPC est porteuse d'une image positive et sérieuse. Cette image ne s'exprime pas uniquement
par la communication média, elle passe aussi par la volonté de bien faire, la perception du sérieux et
du travail bien fait effectué par les équipes locales et par la qualité de représentation de leurs
dirigeants.
La FNPC doit veiller à ce que ses actions soient de qualité, exécutées avec rigueur, réalisées par des
bénévoles compétents et formés, dans un uniforme impeccable qui promeut nos couleurs, marque de
respect pour nous et celles et ceux avec qui et pour qui nous travaillons, dans la volonté de servir.
La FNPC doit véhiculer cette image, tant à l'externe qu'en interne et assurer une bonne
communication média, mais elle doit aussi inspirer cette volonté de bien faire qui est la meilleure
communication possible, car c’est la communication de la vérité : cette publicité, ne sera crédible,
génératrice de jugement positif, qu'en fonction de nos actions sur le terrain dans notre efficacité et
notre sérieux.
LA REPRESENTATIVITE DE L'ENSEMBLE DES ACTEURS, DES DEPARTEMENTS, DES
REGIONS
Notre système actuel ne facilite pas la représentativité de la base et ne tient pas compte de l’activité
réalisée par les ADPC, ce qui est dommage car bloquant toute forme de dynamisme.
La représentativité se doit de découler de l’activité, non pas au sens économique (chiffre d’affaires) ce
qui nuirait injustement à certaines ADPC, mais au sens de l’engagement de chaque bénévole de la
Protection Civile.
Pourquoi ne pas conduire une réflexion sur le fait que les droits de vote de chaque association
membre de la fédération soient basés sur les activités et le nombre d’heures de bénévolat qu’elle
réalise dans l’année ?
Ce serait en plus un moyen de mettre en avant une donnée clé : celle du temps consacré gratuitement
par chacun de nos bénévoles et dirigeants, permettant ainsi une valorisation du bénévolat de sécurité
civile dont l'amorce a été définie lors des tables rondes organisées à la demande du ministère de
l'Intérieur par l'IGA, tables rondes auxquelles la FNPC a largement apporté sa contribution par des
idées novatrices !
La FNPC doit initier une réforme de ses statuts et de son règlement intérieur qui permettra de mieux
représenter la France au sein du comité directeur fédéral afin que toutes les régions, dans le respect

de leur diversité et en fonction de leur activité, puissent apporter leur expérience de terrain, participer à
la gestion et à la modernisation de la FNPC.
LE MAILLAGE TERRITORIAL
La FNPC doit coller à la réalité du terrain. Il n’est pas normal que des pans entiers du territoire national
ne disposent pas de représentations de la Protection Civile ou disposent de représentations,
restreintes, inefficaces, inactives ou incomplètes dans les missions de sécurité civile et les formations
pour lesquelles elles ont un agrément.
La FNPC doit mettre en place un plan stratégique permettant de s’assurer que chaque citoyen dispose
d’une antenne de Protection Civile à moins de 50 kilomètres de son domicile.
La FNPC doit empêcher à tout prix la constitution de déserts de Protection Civile et aider ses affiliés à
les éviter ou à les combler lorsqu’ils existent malheureusement, évitant ainsi la prolifération
d'associations opportunistes.
AU SERVICE DES CITOYENS
La FNPC est au service des citoyens, statutairement elle a pour objet de leur venir en aide, dans la
mesure de ses moyens. Elle doit se donner les moyens d'agir, dans une mutualisation des
compétences et des moyens, en complémentarité des secours publics lorsqu'aucune réponse adaptée
n'existe, et non pas se verrouiller sur des activités historiques comme les seuls DPS et formations aux
premiers secours.
Nous avons tous constaté que le chiffre d’affaires réalisé avec les formations et les dispositifs
prévisionnels de secours stagne ou est en baisse, sauf dans les ADPC qui ont réussi à diversifier leurs
activités.
L’évolution vers le « e-learning » pour la formation PSC 1, qui nous est imposée et que les
associations concurrentes développent, va accentuer cette baisse d’activité, la stratégie de casse des
tarifs de nos concurrents, qui jouent sur les effectifs, les moyens et les compétences, nous pousse à
baisser nos tarifs donc à diminuer nos marges quelquefois au-delà de la limite du raisonnable, et la
carence de réponse opérationnelle pousse les clients potentiels à se tourner vers d’autres structures
non agréées.
La FNPC doit être le moteur de la réflexion, de la recherche et du développement de nouveaux
marchés qui permettront aux ADPC de diversifier leurs activités afin de relancer leur « économie ».
Il faut également que la FNPC milite contre la volonté de certains opérateurs privés à but lucratif
(société de médecins, société de SSIAP, etc.) qui font actuellement du lobbying pour recevoir
l’agrément de sécurité civile.
APPEL A LA GENEROSITE PUBLIQUE
Devant la grave problématique de la baisse du chiffre d’affaires associée à l’augmentation du coût de
revient de nos missions, il paraît également nécessaire de faire appel à la générosité publique.
La FNPC doit organiser un pool de recherche de mécénat, de dons et de legs.
Etudier la mise en place d’une journée du bénévolat de la Protection Civile (le 1er mars, par exemple).
Promouvoir les présentations et démonstrations permettant ainsi de faire connaître nos missions et
notre savoir-faire. Ce serait aussi l'occasion de faire appel au mécénat et au partenariat.
On pourrait aussi réfléchir à une journée de quête nationale, chaque ADPC étant libre d’y participer ou
non.

UNE MEILLEURE INFORMATION ET UNE PLUS GRANDE LISIBILITE
La FNPC souffre cruellement, et ce depuis des années, d'un manque d'information concernant les
prises de décision, de difficultés dans la diffusion de l’information, d’un manque avéré de dialogue.
La FNPC doit organiser une participation aux débats, des échanges, revoir l’information des
bénévoles et la diffusion des décisions, afin que tous, depuis le bureau national jusqu'au bénévole,
puissent être informés des motivations qui amènent certaines décisions.

Un projet pour la FNPC ?
Tout d’abord, se rassembler, retrouver l’unité, oublier les différends du passé.
Un nouveau bureau, dans ses compétences, exprimera cette nécessité.
Sans attendre, il faudra réorganiser :
- Finir la réorganisation du siège en concluant de façon progressive et intelligente la
centralisation au siège fédéral des activités et du personnel.
- Organiser le siège en deux pôles (service aux ADPC ; développement fédéral).
- Mettre en place les trois directions nationales (formation, secours, humanitaire) dirigées par
des personnes choisies pour leur compétence et leur expérience.
- Modifier et simplifier la contribution des ADPC aux charges fédérales (repenser le système
en veillant à le rendre plus facile, d’une part, et plus supportable par tous d’autre part).
- Créer des équipes d'évaluation et de soutien aux ADPC (les deux vont de pair : en aidant à la
résolution des difficultés ou des conflits internes par le soutien, on évitera des missions de
contrôle difficiles et conflictuelles, une fois les situations devenues trop graves…).
- Activer la commission éthique permanente de contrôle de l’activité de la FNPC, amenée à
trancher les éventuels conflits d’intérêts ou autres difficultés qui peuvent freiner son action ou
créer d’inutiles suspicions.
- Créer des formations nationales spécifiques (dirigeants d’ADPC, cadres locaux et
départementaux, formation chef d’équipe liée aux missions de sécurité civile, commandement
de DPS, de mission de soutien, de régulation, etc.).
- Renforcer la communication interne et externe.
- Poursuivre et développer le travail effectué pour un rapprochement avec les Protections
Civiles Européennes.
- Soutenir la diversité des activités des ADPC, tenir compte des spécificités locales de
chacune d'elles tant en métropole qu'en Outre-Mer.
- Expérimenter un processus national de régionalisation avec des ADPC volontaires,
notamment dans le rapport entre les ADPC (sans création de structures nouvelles, sans
fusion, sans atteinte à l’intégrité des ADPC).
Enfin, il faut réformer, ce point est essentiel car c’est l’avenir qu’on vise. Pour que nos futurs
bénévoles de Protection Civile trouvent une FNPC forte, organisée et toujours présente sur 95 % du
territoire, l’organisation actuelle de la Fédération ne convient plus.
Ce travail de réforme ne pourra découler que d’une volonté largement partagée par tous, bénévoles,
cadres, formateurs, dirigeants…

Il est prématuré d’en détailler les lignes possibles dès aujourd’hui, il nous faut réfléchir, échanger
découvrir des idées novatrices. Nous, signataires de cette lettre, proposons l’organisation d'une
conférence des départements, au cours de laquelle devront être échangées, par ateliers, les idées des
uns et des autres pour faire avancer la Fédération :
-

discussion autour des coopérations régionales et des réorganisations territoriales,
discussion autour de la simplification du système de cotisation des ADPC à la FNPC,
discussion autour des missions de Protection Civile,
discussion autour de la représentativité au sein de la FNPC et du Comité Directeur,
discussion autour de la professionnalisation d’une partie de l’activité des ADPC (formateurs,
administratifs, président ou directeurs salariés…).
Etc.

Cette réunion de tous les présidents, qui auront informé l'ensemble des adhérents des ADPC qu'ils
président respectivement, doit être une priorité absolue car notre assemblée générale a fait ressortir à
quel point il était nécessaire pour beaucoup d’entre eux de pouvoir s’exprimer. Ni le comité directeur
auquel tous ne siègent pas, ni l’assemblée générale qui n’en n’est pas le lieu, ne permettent de
répondre à cette attente.
Si ce projet d’avenir, expression de la volonté de modernisation, de solidarité, de bien vivre le
Bénévolat de Protection Civile d'un certain nombre de présidents d'ADPC vous intéresse, nous vous
invitons à nous le faire savoir pour que nous puissions, lors des prochaines échéances fédérales, le
présenter, le défendre et nous assurer que ces propositions vitales pour notre avenir, seront
respectées et traitées en priorité pour le bien de tous !
En vous remerciant du temps que vous avez pris pour lire ce message et de l'attention que vous y
avez portée, recevez nos plus cordiales salutations.
Le 14/08/2012.
M. Jean-philippe GALLIEN
Bénévole de la Protection Civile des Alpes-de-haute-provence (04)
Président de la Protection Civile des Alpes-de-haute-provence (04)
Mme Stéphanie BERTHIEUX
Bénévole de la Protection Civile des Hautes-Alpes (05)
Présidente de la Protection Civile des Hautes-Alpes (05)
M. Marc-robert AMOR
Bénévole de la Protection Civile de l’Aube (10)
Président de la Protection Civile de l’Aube (10)
M. Jean-pierre LABARDIN
Bénévole de la Protection Civile de l’Aveyron (12)
Président de la Protection Civile de l’Aveyron (12)
Administrateur de la FNPC
M. François RICHEZ
Bénévole de la Protection Civile du Cantal (15)
Président de la Protection Civile du Cantal (15)
Administrateur de la FNPC
Trésorier-adjoint de la FNPC
M. Alain MONTREDON
Bénévole de la Protection Civile de la Corrèze (19)
Président de la Protection Civile de la Corrèze (19)
M. Bernard FEVRE
Bénévole de la Protection Civile de la Côte d’Or (21)
Président de la Protection Civile de la Côte d’Or (21)

M. Olivier HESS
Bénévole de la Protection Civile des Côtes d’Armor (22)
Président de la Protection Civile des Côtes d’Armor (22)
M. Jean-françois SIEGRIST
Bénévole de la Protection Civile du Doubs (25)
Président de la Protection Civile du Doubs (25)
M. Bernard LASSERRE
Bénévole de la Protection Civile du Gers (32)
Président de la Protection Civile du Gers (32)
M. Emmanuel DAMERY
Bénévole de la Protection Civile de l’Isère (38)
Administrateur de la FNPC
Vice-président de la FNPC
M. Jean-Robert BONDIER
Bénévole de la Protection Civile du Jura (39)
Président de la Protection Civile du Jura (39)
M. Laurent VERTUT
Bénévole de la Protection Civile du Lot (46)
Président de la Protection Civile du Lot (46)
M. José de OLIVEIRA
Bénévole de la Protection Civile du Lot et Garonne (47)
Président de la Protection Civile du Lot et Garonne (47)
M. Gérard GORISSE
Bénévole de la Protection Civile de la Marne (51)
Président de la Protection Civile de la Marne (51)
M. Bernard LAURENT
Bénévole de la Protection Civile de Haute-Marne (52)
Président de la Protection Civile de Haute-Marne (52)
M. Eric HAAG
Bénévole de la Protection Civile de la Meurthe et Moselle (54)
Président de la Protection Civile de la Meurthe et Moselle (54)
M. Corentin LEFEUVRE
Bénévole de la Protection Civile du Nord (59)
Secrétaire général de la Protection Civile du Nord (59)
M. Franck RINUIT
Bénévole de la Protection Civile de l’Oise (60)
Président de la Protection Civile de l’Oise (60)
Administrateur de la FNPC
Mme Edwige ISRAEL
Bénévole de la Protection Civile des Hautes Pyrénées (65)
Présidente de la Protection Civile des Hautes Pyrénées (65)
Mme Rose PALLARES
Bénévole de la Protection Civile des Pyrénées-Orientales (66)
Présidente de la Protection Civile des Pyrénées-Orientales (66)
M. Yves FRANCOIS
Bénévole de la Protection Civile du Bas Rhin (67)

Président de la Protection Civile du Bas Rhin (67)
Administrateur de la FNPC
Mme Elisabeth GROELLY
Bénévole de la Protection Civile du Haut Rhin (68)
Présidente de la Protection Civile du Haut Rhin (68)
M. Lionel JACQUEMINET
Bénévole de la Protection Civile de Paris (75)
Président de la Protection Civile de Paris (75)
M. Hervé BIDAULT DE L’ISLE
Bénévole de la Protection Civile de Paris (75)
Administrateur de la FNPC
M. Gildas de ROBILLARD
Bénévole de la Protection Civile des Yvelines (78)
Président de la Protection Civile des Yvelines (78)
M. Philippe POLYDORE
Bénévole de la Protection Civile du Tarn (81)
Président de la Protection Civile du Tarn (81)
M. Cédric CHARRETON
Bénévole de la Protection Civile du Var (83)
Président de la Protection Civile du Var (83)
M. Gérard TERRIER
Bénévole de la Protection Civile de la Haute-vienne (87)
Administrateur de la FNPC
M. Philippe OLIVOTTO
Bénévole de la Protection Civile de l’Yonne (89)
Président de la Protection Civile de l’Yonne (89)
M. Eric MANTION
Bénévole de la Protection Civile du territoire de Belfort (90)
Président de la Protection Civile du territoire de Belfort (90)
M. Guy MERAL
Bénévole de la Protection Civile des Hauts de Seine (92)
Président de la Protection Civile des Hauts de Seine (92)
Mme Line-rose ARROUVEL
Bénévole de la Protection Civile de la Martinique (972)
Présidente de la Protection Civile de la Martinique (972)
Administrateur de la FNPC
M. André PADEAU
Bénévole de la Protection Civile de la Réunion (974)
Président de la Protection Civile de la Réunion (974)
M. Yvon CALATAYUD
Bénévole de la Protection Civile de la Polynésie Française (987)
Présidente de la Protection Civile de la Polynésie Française (987)
Mme Monique RIVIERE
Bénévole de la Protection Civile de la Nouvelle Calédonie (988)
Présidente de la Protection Civile de la Nouvelle Calédonie (988)

M. Paul FRANCHETERRE
Bénévole de la Protection Civile
Administrateur de la FNPC
Secrétaire général de la FNPC


Aperçu du document 2012-08-14 Appel au rassemblement.pdf - page 1/8
 
2012-08-14 Appel au rassemblement.pdf - page 3/8
2012-08-14 Appel au rassemblement.pdf - page 4/8
2012-08-14 Appel au rassemblement.pdf - page 5/8
2012-08-14 Appel au rassemblement.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


2012-08-14 Appel au rassemblement.pdf (PDF, 59 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


voeux du ca 2015
parenting with Elan 2015 2016 jpg
fight aids monaco rapport d activites 2012 siteweb
newsletter 1 july 2016
open letter to pres obama about democracy
open letter to pres obama about democracy

Sur le même sujet..