Dossier .pdf



Nom original: Dossier.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Adobe InDesign CS5 (7.0) / Adobe PDF Library 9.9, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/09/2012 à 15:36, depuis l'adresse IP 194.199.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1001 fois.
Taille du document: 76.8 Mo (85 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


PROPOSITION URBAINE POUR L’AMENAGEMENT DU QUARTIER DE L’ANCIEN AEROPORT DE MARINGA
introduction au projet de fin d’étude de Elsa Bres, Victor Maréchal, Hamza Benani et Tristan Gaboriau

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

1

MARINGA 2030_ un projet municipal ambitieux

?
500m

3 088 753 m²
2

de construction

1 centre civique
1 aéroport désafecté = + logements
+ bureaux
+ commerces

500m

200 ha = 1 arrondissement de Paris

10 000 lgt =

ou
ou

6
16
2

cités radieuses
barres de Reidy
favelas

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

3

MARINGA 2030_ le no man’s land de l’ancien aéroport

2,8 Km

échelle temporelle des trajets dans le site d’intervention

4

1H

vue depuis l’angle nord du site

vue depuis la piste d’atterissage vers le sud

vue depuis le sud
PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

5

MARINGA 2030_ échelle de la ville

6

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

7

MARINGA 2030_ situation dans le brésil

8

MARINGA

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

9

10

2

GRANDS ENJEUX

pour aborder la grande échelle

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

11

12

ENJEUX

1

AXE CONSTITUANT

identification d’une épaisseur constituante du développement urbain

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

13

POSITION GEOGRAPHIQUE_ une ville colonialee par excellence

Maringa se situe au coeur du Paranà, région agricole et forestière du sud Brésil. Dès la fondation de l’immense territoire brésilien, un déséquilibre existe déjà
entre le sud dont l’agriculture et l’industrie se développe très vite et le nord qui ne
conquiert la forêt Amazonienne que très partiellement.
A l’origine un petit comptoir pour les planteur de café, la localité de Maringa se développe grâce à la construction par la compagnie coloniale Paraná Plantations dans
les années 30. Cette voie s’étend à l’intérieur de la forêt pluviale atlantique sur une
distance d’environ 245 km et relie les dernières terres exploitées de l’ouest aux
grandes villes de la côte est (Curitiba puis Sao Paulo). La compagnie a créé plus
d’une vingtaine de villages le long de la voie ferrée, comme Londrina et Maringá,
qui sont devenues les plus importantes d’entre eux.
Companie Melhoramentos Norte do Paraná - CMNP, un avant-projet d’expansion
a été commandé au bureau de l’ingénieur Jorge Macedo Vieira, 30 à São Paulo
en prévoyant une ville pour soixante mille personnes afin d’en faire une capitale
régionale.

la voie ferré en 1939

Maringa se structure donc historiquement autour de sa voie ferré mais aussi à partir
des années 50 et du plan de Viera, sur l’imposante route fédérale reliant Curitiba.
Dès lors la plupart des marchandises circulant de l’ouest vers l’est transitent par
Maringa ce qui génère chez les quelques familles de japonais installée dans cette
forêt de véritables fortunes.
Encore aujourd’hui l’économie locale est basé sur l’agriculture et la logistique des
grandes villes de l’est, ses deux axes de communications ne sont pas seulement
des vestiges de sa création mais surtout de véritables colonnes vertébrales.

la route fédérale atour de 1950

14

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

15

DEUX AXES CONSTITUANTS_ colonne vertébrale de l’agglomération

La ville de Maringa et son agglomération est clairement structuré autour de ses
deux axes. La route fédérale er la voie ferré circulent le long de la ligne de crète et
logent le nord de l’ancien aéroport. Notre site de projet était en quelque sorte avant
sa désafection une sorte de hub rassemblant tous les flux qui alimentent l’économie
locale.
Actuellement, l’ancien aéroport n’est plus visible depuis la route principale, la voie
ferré ne transporte plus de voyageur être les industries sont sur le point de muter.

16

VOIE FERRE

VOIE FERRE

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

17

DEUX AXES CONSTITUANTS_ définition du contour urbain

Les deux axes ont aussi permis à plusieurs villes satelites de voir le jour. C’est tout
naturellement que l’agglomération s’est développé le long de cette double ligne.
La plus importante d’entre elles est Sarandi, qui représente un quart de la population de l’agglomération, qui jouxte totalement Maringa mais qui reste à l’écart de
son développement économique
La commune de Sarandi acceuil la cheville ouvrière et la classe populaire de
Maringa (dont la moyenne des revenus par habitants est l’une des plus importante
du Brésil). La voie ferré, les quelques routes passantes, notre site mais aussi la
topographie sont autant de barrières qui empèche à Sarandi de réelement intégrer
la ville à laquelle elle appartient.
Bien que positionné à l’entrée de la ville, notre parcelle est au centre de l’agglomération qui tend à s’étendre vers l’est, direction par laquelle elle a su tirer ses
richesses. (commerce avec Curitiba, Sao Paulo)

18

MARINGA
324 394 hab
488 km²

SARANDI
88 747 hab
103 km²
PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

19

DEUX AXES CONSTITUANTS_ des industries mutables...

Les classes populaires habitant Sarandi travaillent principalement dans la zone industrielle du sud-ouest et dans le downtown, il leur faut parcourir une vingtaine de
km matin et soir, et ce, avec l’aide d’un réseau de transport en commun très faible.
De la même manière, comme ils ont généralement peu de moyen de locomotion,
ils ne sont pas en mesure de profiter des services et des loisirs de Maringa.
Il nous a semblé que la position du vide de l’ancien aéropoort constituai un bon
moyen de construire un lien entre les deux communes.
Malgré ce développement linéaire, l’épaisseur qui existe entre la voie ferré et la
route demeure encore aujourd’hui une zone peu urbanisée, où des industries plus
ou moins dynamiques subsistent, et dont la traversé n’est pas toujours évidente.
Cette espace intertitiel nous semble être une réserve foncière à fort potentiel qu’il
convient de densifier pour contenir l’étalement urbain, notre projet en sera la première pierre.

20

ZONE INDUSTRIELLE faible urbanisation

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

21

DEUX AXES CONSTITUANTS_ ... une densité à venir

L’épaisseur entre la route et la voie ferré est le premier pôle structurant la densification du vieil l’aéroport, mais aussi de la ville linéaire. L’objectif est de réfléchir
à un nouveau noeud, une nouvelle polarité plus en accord avec le déplacement
progressif du centre de gravité de l’agglomération vers l’est.

22

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

23

24

ENJEUX

2

LIENS PAYSAGERS

franchissements transversaux par raccord du tiers paysage

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

25

LIENS PAYSAGERS_ les cours d’eau et le tiers paysage


Comme base de travail pour le dessin du plan de la ville, Vieira avait reçu le plan
du chemin de fer incluant les courbes topographiques et les rivières de l’aire choisie. Ce sont ces éléments qui ont conditionné l’avant-projet du premier plan de la
ville de Maringá, en suivant l’idée de cité-jardin d’Ebenezer Howard (1969). Viera
a avoué n’avoir jamais mis les pieds à Maringá avant le 40eme anniversaire de sa
fondation.
Les principales caractéristiques urbaines de la cité-jardin adoptées par Macedo
Vieira sont exprimés par les généreux parcs urbains, le système bien hierarchisé de
rues et d’avenues dimensionnées pour abriter de larges trottoirs et jardins centraux, les rues dessinées en courbe ou en ligne droite selon la topographie afin de
retenir l’érosion et d’obtenir une déclivité adéquate pour le système de drainage
et, finalement, le boisement des voiries d’éviter la poussière ou la bouée après la
déforestation. Leur tracé à été dicté par une lois brésiliennent imposant une zone
non aedificandi de 30m autour des voies fluviales. A maringà néanmoins, elle est à
hauteur de 60m.
Les derniers fragments de forêt et les larges avenues boisées, légués par le projet
de Macedo Vieira, constituent la caractéristique la plus marquante de cette ville, qui
fonde fièrement son identité sur le concept de Cité-Jardin.

26

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

27

LIENS PAYSAGERS_ les cours d’eau et le tiers paysage

Les tracés de voies, les occupations, et les vides sont ainsi structurés autour des
multiples cours d’eaux. Ces zones en friches sont à la fois une formidable réserve
de biodiversité et un patrimoine paysager qui structure Maringa. Mais ces grandes
lignes parcourant le tissu urbain ont aussi un effet pervers dans les phénomènes
d’exclusions social et de communautarisme.

28

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

29

LIENS PAYSAGERS_ un réseau dense de canyons et de petites vallées

La structure des corridors paysagers est lisible partout dans la ville grâce aux
variations topographie qui mettent les construction en surplomb des réserves écologiques.
On remarque aussi que le plan de Viera a permis de conserver trois réserves
forestières à l’endroit des sources principales. Ces parcs fondent le caractère
moderne de Maringa mais reste cependant peu accessible. Seul le parc Do Inga se
visite à des heures restreintes, les autres ne sont que des réserves qui elles aussi
fragmente les rapports inter-quartier.

30

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

31

LIENS PAYSAGERS_ créer des liens paysagers pour relier et franchir le tiers paysage

Cette deuxième grande caractèristique de Maringa a été choisis pour développer
une autre thème de projet.
Pour relier les «poches» urbaine entre-elles, pour valoriser le paysage des corridors et pour en faire un liant visible de la ville, nous avons emis l’hypothèse
de prolonger les entitées et d’utiliser les terrains disponibles pour créer un grand
réseaux d’équipements locaux, de parcs praticables et de circulations douces.

32

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

33

34

1

AXES CONSTITUANTS

identification d’une épaisseur constituante du développement urbain

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

35

DEUX AXES CONSTITUANTS_ nouvelle polarité

Après avor identifié le grand enjeux urbain de notre parcelle, penchons nous plus
précisement sur cette colonne vertebrale que constitue le faisceauu route fédérale/
voie ferré.
Sur les 25 km de zone urbanisé qu’elles traversent, on peut distinguer aujourd’hui
deux points de densité:

- le downtown de Maringa, avec ses quelques tours de bureaux, son
centre civique, son parc des sports et sa cathédrale (point culminant), organisé
autour du Maringa Velho, implanté par les ouvriers du chemin de fer à partir des
années 30 le long de voies

- la ville de Sarandi, composé de baraquement plus ou moins unitaire rassemblant les travailleurs venus des campagnes environantes venus s’implanter en
premier lieu de part et d’autre de la route fédérale.
Entre ces deux pôles, les abords des deux axes sont très peu urbanisés, il convient
d’utiliser ce paradoxe.
Dans des parcelles peu occupées, à un instant de pincement des deux voies, et
en équilibre entre ces deux points de denisité, la partie nord du site est un excellent choix pour une nouvelle centralité civique et économique. La dynamique de
ces trois polarités conduisent à produire une ville linéaire conforme à l’histoire de
Maringa; qui se pratique transversalement et longitudinalement.

36

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

37

DEUX AXES CONSTITUANTS_ densité linéaire

. Les dynamiques conjugées de ces trois polarités conduisent à produire une ville
linéaire conforme à l’histoire de Maringa; qui se pratique transversalement et longitudinalement.
Appuyé par un système de transport efficace, reqalifié pour améliorer les franchissements de voie, et dynamisé par des programmes symboliques le faisceau voie
ferré/route fédérale serait le futur centre linéaire de la cité.

38

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

39

DEUX AXES CONSTITUANTS_ un système de transport discriminant

La zone d’intervention occupe une place stratégique vis àvis des axes historiques
mais aussi vis à vis de la nouvelle rocade qui sera achevé à la fin de l’été.
Cette route a pour but de dévier le traffic routier passant actuellement sur la route
fédérale. Les nombreux poids lourds circulant à travers le centre de Maringa sont
un frein à son développement ains qu’un vrai fracture entre le nord et le sud.
La rocade donnerait à la route fédérale un nouveau statut de boulevard urbain mais
le projet rejète complétement le problème sur le troncon qui traverse Sarandi.
En effet, le tracès s’achève à l’entrée de Sarandi. Le raccord de ces deux voies,
situés au nord de notre parcelle, est amené à devenir une zone de congestion qui
ne fera qu’empirer les condition de circulation des habitants de Sarandi. La rocade
est un nouveau refus de l’organe populaire de Maringa.
Loin de vouloir refuser ce projet quasiment achevé, nous souhaitons cependant développer une nouvelle ossature pour soutenir le développe de la futur ville linéaire.

40

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

41

DEUX AXES CONSTITUANTS_ Train Express Agglomération (TEA)

La première intervention majeur est de considérer que la voie ferré doit être rendu
aux maringarios. Puisque MAringa existe grâce à elle, elle doit désormais permettre
à tous le monde de se déplacer rapidement dans cette vaste aire urbaine. Sur les
25 km d’espace plus ou moins urbanisé, une dixaine de gares viennent acompagner le développement de la ville.
Cet sorte de RER (appelons le TEA) s’arrête sur les noeuds existants: a gare
de bus régionale, le terminal urbano (gare centrale pour les bus locaux), la zone
d’activité de l’ouest, la zone industrielle plus au sud, puis par un prolongement de
1,5km, l’aéroport.
Elle permet surtout aux nouvelles centralité de se développer: le centre de Sarandi,
dont la réserve démographique est un fort potentiel, et surtout notre zone d’intervention.
Cette remise en service sera évidemment un formidable vecteur d’aménagements:
gares, espaces publiques, franchissements, équipement associés.
Il nous semble indispensable pour acompagner la création d’un centre civique et de
cette ville nouvelle dans la ville, d’en faire un puissant noeud de communication.
Ce hub a comme objectif d’amorcer le dynamisme mais aussi de mettre en tension
un noeud de transport urbain avec le noeud routier. Distant d’à peine 200m, leur
dualité instaure un dynamisme à l’échelle de l’agglomération au lieu d’en exclure

42

Terminal Urbano
Bandeirentes

Viação Garcia

Centro Civico
Zonas Sul
Sarandi

Paiçandu

Marialva

Aeroporto

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

43

DEUX AXES CONSTITUANTS_ Ligne Inter Centre (LIC)

Bien que polémique, la décision de la mairie de déplacer le centre civique du
downtown vers l’ancien aéroport doit être considéré comme une oportunité d’unifier l’agglomération et d’éviter le dessein d’une ville nouvelle dortoir. Les fonctions
publiques doivent cependant être intégré en toute clarté dans la ville, pour qu’elles
continuent d’être un service pour tous.
Outre la nouvelle gare de TEA, le centre civique a besoin d’être relié à la dynamique du dowtown par un réseau plus urbain. Un tramway permettrait un transport
à deux vitesses, intégrerait l’essemble de notre site aux gare TEA et au reste de
la ville, et permettrait une vraie requalification de la route fédérale au coeur de
Maringa.
Le LIC relierait ainsi le grands atoûts de Maringa: l’université, le stade, le downtown, la cathédrale, le parc Do Inga, et enfin la futur centralité de l’ancien aéroport,
pour laquelle la mairie ambitionne un projet exemplaire.

44

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

45

DEUX AXES CONSTITUANTS_ Un maillage local de bus en site propre

Comme on l’a vu précedemment, la géographie de Maringa crée de nombreuses
coupures dans les circulation internes, les tracés de Viera sont venu en politesse
avec le site et la topographique. Cette superbe trâme urbaine fait la réputation de
Maringa mais a comme effet perverse d’isoler des poches de quartiers riches ou de
quartiers pauvres.
Au final, deux élements génèrent les fractures urbaines: la voie de chemein de fer,
et les canyons. Le réseau de bus en site propre permet de clarifier les connexions
locales nord-sud et est-ouest. En ce qui concerne les liens avec les villes satelites,
nous nous sommes efforcé d’offrir des tracés alternatifs au lignes de bus existantes
qui empruntent toutes la route fédérale. Entre Sarandi et notre parcelle, le tissu
maraichers mité par quelques condominio pourra être intégré à une vrai structure
urbaine.

46

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

47

DEUX AXES CONSTITUANTS_ integration du site dans un système de transport

Dans ce shéma globale, le centre civique se retrouve au centre de la ville linéaire
et l’ensemble de la parcelle est irrigué par un réseau de train, tramway, et bus.

48

PFE_ juillet 2012_ MARINGA_ PARANA_ BRASIL

49

DEUX AXES CONSTITUANTS_ situation de projet 1: l’aéroport

Un des troncons de desserte de la voie ferré est prolongé de 1.5 km au sud pour
rélié l’aéroport Silvio Name Junior. Aucun transport en commun ne relie actuellement l’aéroport au reste de la ville.
Nb de passagers:
- 217 000 en 2008

- 666 000 en 2011


50

Aeroporto


Aperçu du document Dossier.pdf - page 1/85

 
Dossier.pdf - page 3/85
Dossier.pdf - page 4/85
Dossier.pdf - page 5/85
Dossier.pdf - page 6/85
 




Télécharger le fichier (PDF)


Dossier.pdf (PDF, 76.8 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


dossier
region languedoc roussillon reduction
phosphates et environnement
strasbourg geneve flux69
contrib150428
r 121

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.012s