Quelques secrets du Coran .pdf


Aperçu du fichier PDF quelques-secrets-du-coran.pdf - page 5/110

Page 1 ... 3 4 567 ... 110



Aperçu du document


1. Botanique:
I. «“Par le figuier et l’olivier ! Et par le Mont Sinîn ! Et par cette cité sûre !” (TSC1
“At-Tîn” (Le Figuier) 1, 2, 3.)
Ces versets bénis viennent au début de la sourate “At-Tîn” (Le Figuier) qui est Mecquoise. C’en est
une des plus courtes du Coran puisque le nombre de ses versets est de huit seulement après la
“Basmalah”2.
L’axe de la sourate tourne autour de deux sujets principaux : Premièrement, l’honneur octroyé par
Allah à l’Homme en le créant sous la meilleure forme et avec une nature en harmonie avec la réalité
de la fraternité humaine. Une fraternité qui remonte à Adam (que le salut d’Allah lui soit accordé) luimême créé de terre comme nous en a informé le Prophète (BP sur lui). Cette nature est également
en conformité avec la foi en Allah comme Seigneur, en l’Islam comme religion et dans la prophétie et
le message divin comme méthodes d’information de la part d’Allah Le Créateur, le Libérateur, le
Formateur (que Son nom soit loué et exalté). Et, en conséquence, la croyance en tous Ses Prophètes,
Ses Messagers et la religion apportée par eux et qui renferme les réponses probantes à toutes les
questions qui préoccupent l’Homme quel que soit son niveau culturel ou social. Les questions
concernant la doctrine, le culte, la morale et la relation avec autrui, qui constituent le fondement de
la religion et au sujet desquelles l’Homme ne peut instaurer des règles justes, soit parce qu’elles se
rapportent à l’inconnu absolu comme la doctrine, soit parce qu’elles se rapportent au comportement,
comme la morale et la relation avec autrui ou tout simplement aux ordres formels d’Allah au sujet du
culte. En outre, l’Homme a toujours été incapable de concevoir ou de jauger des règles qui régissent
son comportement à partir de sa perception personnelle des choses, ce qui fait de la religion une
nécessité pour la continuité de sa vie sur la Terre.
De plus, pour que cette religion en soit une vraie et qu’elle parvienne à éduquer l’Homme d’une
manière correcte et à régler le cycle de la vie d’une façon équitable, il fallait qu’elle soit un
communiqué divin pur non altéré par la moindre conception humaine. De ce fait, la différence entre
la vraie religion et la fausse se précise et la valeur de la foi parfaite dans la vie de l’Homme se révèle.
L’Homme cette créature honorée à propos duquel Allah dit –ce qui peut être traduit comme : “Certes,
nous avons honoré les fils d’Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur
avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement
préférés à plusieurs de Nos créatures.”] (TSC, Al-Isrâ’” (Le Voyage Nocturne) : 70.)
Allah (que Son nom soit loué et exalté) a fait de cet Homme honoré une créature à la volonté libre
afin de le récompenser pour tout bien accompli et le punir pour toute faute commise. Il l’a
parfaitement apprêté à cette fin avec une âme, un esprit, des sentiments, un cerveau et des sens.
1

TSC : Traduction des Sens du Coran. Cette traduction est celle du sens courant le plus connu jusqu'à présent
de la sourate sus mentionnée. Lire la TSC ne remplace nullement sa lecture en arabe, la langue de révélation du
saint Coran. (NdT)
2

Basmalah: “Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le très Miséricordieux’ c’est le premier verset du Coran, elle préface toutes
les Sourates du Coran sauf le Chapitre 9. (NdT)

Dr. Zaghloul El Najjar

5

Quelques Secrets du Coran


Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00131446.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.