Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



HyperQCM Clinique .pdf



Nom original: HyperQCM_Clinique.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par NitroPDF 6.0 / BCL easyPDF 6.00 (0320), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/09/2012 à 14:24, depuis l'adresse IP 41.107.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 15486 fois.
Taille du document: 5.9 Mo (1570 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Cancérologie
H.QCM : 685 q, 33 p
[1] 685
Une femme de 40 ans, qui a eu
ses premières règles à 11 ans
et a eu un enfant quelle na pas
allaité à l’âge de 29 ans, est
particulièrement exposé à
présenter un dess cancers
suivant. Lequel?
A - Adénocarcinome du sein
B - Carcinome épidermoïde du
col utérin
C - Adénocarcinome du corps
utérin
D - Sarcome du sein
E - Carcinome du vagin
[2]
Parmi les affirmations
suivantes, laquelle est fausse ?
La radiothérapie
métabolique:
A - Utilise des corps radio
actifs émetteurs béta
B - Peut faire appel à l’iode 131
C - Utilise comme unité de
mesure le curie et ses sousmultiples
D - Est une méthode
thérapeutique ayant des
indications dans la maladie de
Vaquez
E - Peut faire appel au radium
[3]
En France le cancer le plus
fréquent chez la femme est:
A - Le cancer du col utérin
B - Le cancer du corps utérin
C - Le cancer du sein
D - Le mélanome malin
E - Le cancer du côlon
[4]
Parmi les antimitotiques
suivants, quel est celui qui
appartient au groupe des
antimétabolites ?
A - Vinblastine (Velbé®)
B - Thiophosphamide
(Thiotépa®)

C - Méthotrexate
(Méthotrexate®)
D - Cyclophosphamide
(Endoxan®)
E - Adriamycine (Adriblastine®)
[5]
Il faut 30 temps de doublement
pour qu’une tumeur du sein soit
détectable et cela prend en
moyenne 8 ans. La tumeur pèse
alors 1g ; combien la tumeur
contient-elle de cellules
tumorales ?
A - 10 exposant 3 cellules
B - 10 exposant 7 cellules
C - 10 exponsant 9 cellules
D - 10 exposant 11 cellules
E - 10 exposant 13 cellules

cas de cancer bronchique est
contreindiquée en cas de:
A - Cancer épidermoïde opéré,
avec envahissement
ganglionnaire à l’examen de la
pièce opératoire
B - Malade ayant maigri de 9
kg pour un poids normal de 60
kg
C - Carcinome anaplasique à
petites cellules en rémission
complète sous chimiothérapie
D - Hémogramme révélant
l’existence de 4000 globules
blancs (dont 90 % de
polynucléaires neutrophiles) et
120 000 plaquettes/mm3
E - Aucune de ces propositions
[9]

[6]
Parmi les cinq cancers suivants,
quel est celui qui tire un bénéfice
statistiquement démontré dune
chimiothérapie adjuvante ?
A - Rein
B - Sein
C - Oesophage
D - Pancréas
E - Prostate
[7]
Une femme de 68 ans a reçu
plusieurs cures de
polychimiothérapie. Elle a
développé une neuropathie
périphérique sensitivo-motrice.
Des médicaments
suivants, lequel peut être
responsable de cette neuropathie
? A - Adriamycine
(Adriblastine®)
B - Cyclophosphamide
(Endoxan®)
C - Prednisone (Cortancyl®)
D - Vincristine (Oncovin®)
E - Melphalan (Alkeran®)
[8]

Parmi les cancers suivants, la
fréquence de survenue a
augmenté ces
dernières années en Europe
pour les:
A - Cancers gastriques
B - Cancers coliques
C - Cancers de la vésicule
biliaire
D - Cancers rectaux
E - Cancers de l’intestin grêle
[10]
Le symptôme révélateur le plus
fréquent d’un cancer du rein de
l’adulte est:
A - La découverte d’une masse
abdominale
B - Une hématurie totale
C - Fièvre inexpliquée
D - Anémie
E - Hémoptysie résultat d’une
localisation pulmonaire
secondaire
[11]

Le paramètre pronostique le
plus important dun cancer du
L’utilisation de la radiothérapie en sein est:
1

A - Le siège du cancer
B - Laspect mammographique
étoilé ou nodulaire
C - L’âge de la patiente (avant
ou après 50 ans)
D - Le nombre de ganglions
envahis par le cancer
E - Le degré de différenciation
[12]
Le cancer primitif bronchique le
plus fréquent en France est
A - Ladénocarcinome
B - Le cancer épidermoïde
C - Le cancer anaplasique à
petites cellules
D - Le cancer bronchioloalvéolaire
E - Le cancer indifférencié à
grandes cellules
[13]
Par convention, la “chirurgie de
principe” répond en
cancérologie à l’une des
définitions suivantes
A - Chirurgie d’urgence
B - Chirurgie de propreté
C - Chirurgie enlevant une
région anatomique
apparemment saine
D - Chirurgie palliative pour le
confort du malade
E - Chirurgie à visée
fonctionnelle
[14]
Les cancers du sein ayant des
récepteurs pour l’oestradiol et
des récepteurs pour la
progestérone répondent à
l’hormonothérapie dans un
certain pourcentage de cas.
Lequel ?
A - 10 %
B - 25 %
C - 50 %
D - 75 %
E - 100 %
[15]
Parmi les complications
suivantes de la radiothérapie
externe des cancers de la
cavité buccale, laquelle est la

plus redoutable ?
A - Radiodermite
B - Radiomucite
C - Ostéoradionécrose
D - Jabot sous-mental
E - Dépilation

A - Les cancers oesophagiens
B - Les cancers du rectum
C - Les cancers du col de
l’utérus
D - Les cancers du sein
E - Les cancers du pancréas
[20]

[16]
En présence d’un cancer
bronchique, une inextirpabilité ou
une extension locorégionale de
fâcheux pronostic sont à craindre
en présence de:
A - Une dysphonie avec
paralysie récurrentielle
B - L’immobilité dune coupole
diaphragmatique
C - Un épanchement pleural
D - Une atélectasie d’un ou de
plusieurs lobes
E - Un syndrome de Claude
Bernard Horner (CBH) avec
douleurs cervicobrachiales
[17]
Dans un cancer du sein, la
présence de récepteurs
hormonaux:
A - A une signification
pronostique favorable
B - Permet de prévoir une bonne
chimiosensibilité
C - Permet de prévoir une bonne
hormonosensibilité
D - Constitue une contreindication chirurgicale
E - Indique que la malade est
encore réglée
[18]

Le cancer du colon:
A - Se développe parfois sur
une tumeur bénigne
préexistante
B - Se développe avec une
fréquence accrue chez les
patients porteurs de diverticules
sigmoïdiens
C - Se développe avec une
fréquence accrue chez les
patients souffrant d’une
rectocolite ulcéro-hémorragique
ancienne à forme de pancolite
D - Survient inéluctablement
chez les patients porteurs d’une
polypose rectocolique familiale
E - Survient avec une
fréquence accrue chez des
patients ayant déjà des
antécédents personnels de
cancer rectocolique traité
[21]

Parmi les cancers suivants,
citez celui ou ceux qui est ou
sont reconnus
comme très lymphophiles:
A - Epithélioma épidermoïde
ORL
B - Mélanome
C - Glioblastome
D - Epithélioma épidermoïde
du col utérin
Un cancer rectolique peut
apparaître au cours de l’évolution E - Séminome testiculaire
[22]
de
A - Polype juvénile
Parmi les aspects
B - Diverticulose colique
anticancéreux suivants, on peut
C - Rectocolite ulcéroclasser comme poisons du
hémorragique
fuseau
D - Tuberculose iléo-caecale
A - Oncovin® (Vincristine)
E - Tumeur villeuse
B - Endoxan® (ou
sigmoïdienne
Cyclophosphamide)
[19]
C - Adriblastine® ou
(Adriamycine)
Sont habituellement des
D - Méthotrexate® (ou
adénocarcinomes
2

Quelle est, parmi les variétés
histologiques de cancer
bronchique suivantes, celle qui
est le plus fréquemment
rencontrée en France ?
Une femme de 31 ans qui vient A - Adénocarcinome
B - Cancer à grandes cellules
dêtre traitée pour un Ti NO Mdu sein, très motivée pour avoir C - Cancer à petites cellules
D - Cancer bronchiolo-alvéolaire
des enfants, peut être laissée
libre de conduire une grossesse E - Carcinome épidermoïde
[27]
à terme sous une ou plusieurs
conditions. Laquelle ou
lesquelles est(sont) incorrectes Dans les tableaux métastatiques
suivants, quel est celui qui
parmi les suivantes ?
répond à une dissémination
A - Attendre cinq ans sans
hématogène de type porte ?
rechute
A - Adénopathie sus-claviculaire
B - Avoir une tumeur sans
gauche dun adénocarcinome
récepteurs hormonaux
C - Avoir des règles régulières gastrique
B - Métastase pulmonaire d’un
D - Prendre une contraception
carcinome testiculaire
hormonale préalable de deux
C - Carcinose péritonéale d’un
ans
adénocarcinome de l’ovaire
E - Avoir eu une tumeur du
D - Métastases hépatiques d’un
quadrant supéro-externe
carcinoïde du grêle
[24]
E - Métastases hépatiques d’un
carcinome épidermoide
Parmi les éléments suivants,
bronchique
quel est celui ou quels sont
[28]
ceux qui sont des facteurs de
risque accru du cancer du col
Le dépistage du cancer du côlon
de lutérus ?
est particulièrement justifié dans
1 - Précocité des rapports
toutes les situations suivantes
sexuels
sauf une. Laquelle ?
2 - Ménopause précoce
A - Antécédent de polypose
3 - Infection cervicale
familiale
4 - Frottis cervico-vaginal de
B - Antécédent personnel de
classe 1
Compléments corrects : 1,2,3A polype colique solitaire
C - Utilisation prolongée de
1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E
laxatifs
[25]
D - Antécédents personnels de
rectocolite hémorragique
Parmi les affections
mentionnées ci-dessous, quelle E - Antécédents familiaux de
cancers rectocoliques
est celle que l’on doit
[29]
considérer comme un état
précancéreux héréditaire ?
La courbe de croissance des
A - Leucoplasie vaginale
tumeurs malignes est:
B - Polype adénomateux
A - Linéaire
colique
B - Exponentielle
C - Xéroderma pigmentosum
C - Gompertzienne
D - Mélanose de Dubreuilh
D - Gaussienne
E - Bilharziose vésicale
E - Aléatoire
[30]
[26]
Ametoptérine)
E - Fluoro-Uracile® (ou 5Fluoro-uracile)
[23]

3

Parmi les tumeurs osseuses
malignes primitives suivantes,
quelle est celle qui est d’origine
hématopoiétique ?
A - Ostéosarcome
B - Chondrosarcome
C - Lymphome
D - Angiosarcome
E - Chordome
[31]
Le risque de cancer du col de
l’utérus est augmenté en cas de
A - Multiparité
B - Premiers rapports sexuels
précoces
C - Conditions socioéconomiques élevées
D - Multiplicité des partenaires
sexuels
E - Antécédents de cancer du
sein
[32]
Quelle(s) est(sont) la(les)
localisation(s) possible(s) du
mésothéliome
consécutif aux poussières
d’amiante ?
A - Muqueuse vésicale
B - Péritoine
C - Plèvre
D - Peau
E - Péricarde
[33]
Lors d’une irradiation
transcutanée pour épithélioma
du col utérin, des complications
précoces liées à cette
irradiation sont à craindre
surtout au niveau de:
A - Corps de l’utérus
B - Vagin
C - Rectum
D - Vessie
E - Uretère pelvien
[34]
Le pronostic du cancer du sein
est fonction
A - De la taille de la tumeur
B - D’antécédents de
dystrophie mammaire

C - Du taux de récepteurs
hormonaux dans la tumeur
D - De l’importance des
microcalcifications sur les
clichés de mammographies
E - De la présence ou de
l’absence d’une adhérence
cutanée
[35]
Parmi les cancers de la femme
dont l’incidence a augmenté au
cours des 20 dernières années,
en France, on retient:
A - Estomac
B - Sein
C - Bronches
D - Col utérin
E - Leucémie aiguè lymphoïde
[36]
Constitue(nt) une situation de
risque pour le cancer gastrique
1 - Présenter une muqueuse
fundique d’hyperfonctionnement
acide
2 - Avoir subi une gastrectomie
partielle il y a plus de 15 ans
3 - Présenter une gastrite
varioliforme
4 - Présenter une maladie de
Biermer
Compléments corrects : 1,2,3A
1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E
[37]
La tumeur primitive maligne la
plus fréquemment observée au
niveau du
rectum est
A - Un épithélioma malpighien
(ou carcinome épidermoïde)
B - Un carcinoïde
C - Un épithélioma glandulaire
(ou adénocarcinome)
D - Un lymphome malin
E - Un léiomyosarcome
[38]
Lequel de ces virus est-il
associé au lymphome de Burkitt
?
A - Adénovirus
B - Rétrovirus

tissu tumoral
B - La mastite carcinomateuse
est le plus fréquent des
syndromes paranéoplasiques
associés au cancer du sein
C - La polyglobulie des cancers
Les oestrogènes tiennent une
du rein est un syndrome
place importante dans le
paranéoplasique D traitement des cancers de la
prostate. Mais leur utilisation peut L’ostéoarthropathie
hypertrophiante pneumique est
être déconseillée chez les
un syndrome
patients présentant l’une des
altérations suivantes. Laquelle ? paranéoplasique fréquemment
associé au cancer bronchique
A - Rénale
E - Le syndrome
B - Hépatique
d’hypersécrétion inappropriée
C - Digestive
d’ADH est un syndrome
D - Pulmonaire
paranéoplasique fréquent au
E - Cardio-vasculaire
cours des cancers bronchiques
[40]
[43]
Parmi les marqueurs biologiques
Une des affirmations
suivants, indiquez celui du
concernant la castration
neuroblastome A - Hormone
radiothérapique dans le cancer
chorionique gonadotrophique et
du sein est vraie. Laquelle ?
sa chaîne bêta (ou HCG et
A - Elle allonge la survie
BHCG)
B - Elle allonge l’intervalle libre
B - Alphafoetoprotéine
sans récidive
C - ACE ou antigène carcinoC - Elle est plus efficace que la
embryonnaire
castration chirurgicale
D - VMA (acide vanylD - Elle est aussi efficace que
mandélique)
la surrénalectomie
E - Phosphatases acides
E - Elle diminue la fréquence
des métastases
[41]
[44]
Au bout de quel délai après l’arrêt
Parmi les modifications
du tabagisme, le risque de
suivantes, quelle est la plus
cancer bronchopulmonaire est-il
évocatrice de métastases de la
peu différent de celui d’un non
moelle osseuse chez un
fumeur ?
cancéreux connu ?
A - 2 ans
A - Une anémie
B - 5 ans
B - Une myélémie
C - 15 ans
C - Une douleur osseuse
D - 25 ans
D - Une hypercalcémie
E - Jamais
E - Une thrombopénie
[42]
[45]
Toutes les propositions suivantes
Une (ou plusieurs) des
concernant les syndromes
propositions suivantes est(sont)
paranéoplasiques sont vraies
un(des) facteur(s) de risque de
sauf une. Laquelle ?
survenue du cancer du sein
A - Un syndrome
A - Une ménarche précoce
paranéoplasique est un
B - Une première grossesse
ensemble de manifestations
avant 25 ans
générales et biologiques qui
C - Une première grossesse
disparaissent avec l’exérèse du
C - Virus de l’hépatite B
D - Cytomégalovirus
E - Virus d’Epstein Barr
[39]

4

après 35 ans
D - Une durée d’allaitement
supérieure à 6 mois
E - L’obésité

C - Os
D - Cerveau
E - Moelle hématopoïétique
[50]

[46]

Parmi les marqueurs biologiques
suivants, indiquer celui de
Ihépatome A - Bêta H.C.G.
B - Alphafoetoprotéine
C - A.C.E. (antigène
carcinoembryonnaire)
D - V.M.A (acide vanyl
mandélique)
E - Bêta 2 microglobuline

Parmi les éléments suivants,
lequel(lesquels) caractérise(nt)
le carcinome spino-cellulaire
différencié ?
A - Des cordons de cellules
basales
B - Des cordons dont les
cellules sont unies par des
ponts d’union
C - La présence de globes
cornés
D - Un stroma fibreux
E - L’absence dinclusions
glycogéniques
intracytoplasmiques
[47]
Parmi les propositions
suivantes, une seule
correspond au mode de
dissémination métastatique
d’un carcinome colique.
Indiquez laquelle
A - Dissémination veineuse
B - Dissémination artérielle
C - Dissémination lymphatique
et veineuse
D - Dissémination lymphatique
E - Dissémination lymphatique
et artérielle
[48]
Dans ce groupe, la tumeur
considérée comme la plus
radiosensible est:
A - Le gliome malin
B - Ladénocarcinome
C - Le mélanome malin
D - Le cancer épidermoïde
E - Lépithélioma bronchique
anaplasique à petites cellules
[49]
Quel est le site métastatique le
plus fréquent dans les
ostéosarcomes ?
A - Foie
B - Poumon

Le(s) facteur(s) suivant(s)
favorise(nt) l’apparition de
cancers cutanés
épithéliaux
A - Traitement par arsenic
B - Radiations ionisantes
C - Psoriasis
D - Eczéma de contact
E - Plaies chroniques
[55]

Parmi les affections suivantes,
laquelle ou lesquelles
constitue(nt) une(des) lésion(s)
précancéreuse(s) ?
A - Les polypes adénomateux
[51]
du colon
Citer l’élément le moins utile pour B - Les verrues séborrhéiques
C - Les leucoplasies des
le dépistage dun cancer du col
muqueuses
utérin
D - La mélanose de Dubreuilh
A - Frottis cervico-vaginal
E - Les naevus pileux
B - Frottis endocervical
C - Examen au spéculum
[56]
D - Colposcopie
E - Toucher vaginal
Un processus néoplasique est:
[52]
A - Une masse tissulaire en
excès
La courbe de croissance des
B - Formée dune prolifération
tumeurs malignes est:
cellulaire anormale
A - Linéaire
C - Caractérisée par son
B - Exponentielle
autonomie biologique
C - Gompertzienne
D - Susceptible de régresser
D - Gaussienne
après disparition de l’agent
E - Aléatoire
pathogène
[53]
E - Douée de croissance
indéfinie
Le diagnostic de maladie de
Hodgkin a été porté après biopsie [57]
dune adénopathie cervicale
Avec lequel ou lesquels des
basse chez un homme de 27
cancers suivants, le virus
ans. L’examen clinique ne
d’Epstein Barr (virus du groupe
retrouve par ailleurs qu’une
herpès) est-il associé à une
adénopathie axillaire de 2 cm.
incidence élevée ?
Quels sont parmi les examens
1 - Cancer de l’estomac au
suivants, celui ou ceux qui sont
indispensables au classement de Japon
2 - Cancer du nasopharynx en
la maladie ?
Asie du Sud-Est
A - Cliché thoracique face et
3 - Cancer du col utérin en
profil
Amérique du Sud
B - Lymphographie pédieuse
4 - Lymphome de Burkitt en
C - Scintigraphie hépatique
Afrique
D - Myélogramme
Compléments corrects : 1,2,3A
E - Biopsie ostéo-médullaire
1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E
[54]
[58]
5

Chez une femme de 35 ans
présentant une tumeur du sein
de 3cm de diamètre, le seul
examen permettant d’affirmer
avec certitude le diagnostic de
cancer est:
A - La thermographie
B - La mammographie
C - La cytologie
D - L’examen clinique
E - Prélèvement pour examen
anatomo-pathologique
[59]
La posologie quotidienne du
Diéthylstilbestrol dans le
traitement au long cours du
cancer de la prostate est:
A - 0,5 mg
B - 3 mg
C - 10 mg
D - 20 mg
E - 50 mg
[60]

un nombre de cellules tumorales
supérieur ou égal à
A - 10 exposant 3
B - 10 exposant 5
C - 10 exposant 6
D - 10 exposant 8
E - 10 exposant 9
[63]
Parmi les caractères suivants, le
mieux approprié au cancer de
lestomac est:
A - Est particulièrement fréquent
chez les australiens de race
blanche
B - N’existe pratiquement pas
chez les noirs américains
C - Est particulièrement fréquent
en Egypte
D - Est particulièrement fréquent
au Japon
E - Est particulièrement fréquent
chez les chinois du Sud
[64]

En dehors de la prostatectomie
totale, le traitement d’un cancer
Une des affirmations
limité de la prostate, sans
concernant la castration
radiothérapique dans le cancer extension extracapsulaire, est
actuellement:
du sein est vraie. Laquelle ?
A - Lorchidectomie bilatérale
A - Elle allonge la survie
B - Elle allonge l’intervalle libre B - Le traitement oestrogénique
C - Lorchidectomie suivie par les
sans récidive
C - Elle est plus efficace que la oestrogènes
D - La résection trans-uréthrale
castration chirurgicale
de la prostate
D - Elle n’entraîne pas de
E - La radiothérapie externe ou
bouffées de chaleur
interstitielle
E - Elle entraîne une alopécie
[65]
[61]
La principale variété histologique
des tumeurs solides du rein de
Parmi les examens suivants,
quel est le plus important dans ladulte est:
A - Le sarcome fibroblastique
le bilan
B - La tumeur de Wilms ou
préthérapeutique d’un
néphroblastome
ostéosarcome des membres ?
C - Lépithélioma de Grawitz ou
A - Artériographie du membre
épithélioma à cellules claires
B - Radiographie pulmonaire
D - Le lipome
C - Lymphographie
E - Lhémangiosarcome
D - Xérographie
E - Scintigraphie osseuse
[66]
[62]
Pour qu’un cancer soit
cliniquement décelable, il faut

Parmi les caractères suivants, le
plus approprié au cancer de la
6

vessie est
A - Est particulièrement
fréquent chez les australiens de
race blanche
B - N’existe pratiquement pas
chez les noirs
C - Est particulièrement
fréquent en Egypte
D - Est particulièrement
fréquent au Japon
E - Est particulièrement
fréquent chez les chinois du
Sud
[67]
L’un des éléments suivants
n’est pas retenu comme un
critère de haut risque de cancer
du sein. Lequel ?
A - Antécédents familiaux de
cancer du sein
B - Première grossesse tardive
C - Puberté précoce
D - Ménopause tardive
E - Antécédent personnel
d’abcès du sein
[68]
Une adénopathie métastatique
isolée sus-claviculaire gauche a
le plus souvent pour origine
A - Un cancer du cavum
B - Un cancer des lèvres
C - Un cancer de l’estomac
D - Un cancer laryngé
E - Un cancer de la langue
[69]
Parmi les caractères
topographiques suivants,
indiquez celui ou ceux qui
correspond(ent) aux
lymphomes malins non
hogdkiniens de la sphère
O.R.L.
A - Base de langue.
B - Langue mobile
C - Amygdale palatine
D - Cavum
E - Epiglotte
[70]
Une dyspnée liée à une tumeur
haute
A - Peut s’installer brutalement

en quelques minutes
B - S’accompagne d’un bruit
inspiratoire rauque “le cornage’
C - S’exprime par une
polypnée
D - A un temps inspiratoire
ralenti, avec mise en jeu des
muscles inspiratoires du cou
E - Est souvent accompagnée
d’un syndrome de compression
cave supérieur

cancers. Dans la série suivante,
indiquer quel couple est erroné
A - Immunoglobuline et myélome
B - Bêta-H.C.G. et
choriocarcinome placentaire
C - Alphafoetoprotéine et
hépatome malin
D - Bêta-H.C.G. et séminome
testiculaire pur
E - Antigène carcinoembryonnaire et adénocarcinome
colique
[74]

malade qui présente un risque
élevé de récidive ou de
métastase
E - Une deuxième
chimiothérapie après l’échec
dune première
[76]

A partir de quelle dose, à raison
de 5 séances hebdomadaires
de 2 grays chacune, la chirurgie
en territoire irradié laisse-t-elle
prévoir des difficultés sérieuses
[71]
de cicatrisation
Parmi les affirmations suivantes Toutes les propositions suivantes A - 10 grays
B - 20 grays
concernant la croissance des
concernant les
C - 40 grays
cancers sont fausses sauf une.
adénocarcinomes
D - 60 grays
Laquelle ?
bronchiques, la ou lesquelles
E - 80 grays
A - La croissance des cancers
sont exactes ?
[77]
1 - Le tabagisme est un facteur est toujours plus lente chez les
sujets âgés B - Les cellules
de risque moins important que
Dans la classification TNM, que
situées au centre d’une tumeur
pour les autres cancers
signifie l’appellation NO ?
se multiplient plus vite car
bronchiques
A - Absence de ganglions
elles sont protégées des
2 - Ils sont parfois difficiles à
mécanismes naturels de défense histologiquement envahis
distinguer des cancers
B - Absence de ganglions
antitumorale
métastatiques
cliniquement envahis
3 - Leur siège est plus souvent C - La croissance des cancers
C - Absence de ganglions
est constamment exponentielle
périphérique que pour les
palpables
D - Les cellules cancéreuses
autres types histologiques
D - Présence de ganglions
suscitent l’apparition de
4 - Le traitement de choix,
cliniquement
normaux
néovaisseaux
(néoangiogénèse)
lorsqu’il est possible, est
E - Présence de ganglions
E - Les cellules cancéreuses
lexérèse chirurgicale
cliniquement métastatiques
Compléments corrects : 1,2,3A échappent toujours
[78]
complètement aux mécanismes
1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E
de régulation de la croissance du
[72]
Parmi les principales séquelles
tissu dont elles sont issues
et complications de l’irradiation
A quelle définition correspond
de la cavité buccale, on retient:
[75]
l’appellation N2 dans la
A - L’hyposialie
classification
Parmi les propositions suivantes, B - Une atrophie cutanée
internationale TNM du cancer
C - La paralysie faciale
une seule est exacte. Laquelle ?
du sein
D - La thrombose de la
Une chimiothérapie adjuvante
A - Adénopathie suscarotide
désigne
claviculaire
A - Une chimiothérapie associée E - Lostéonécrose
B - Adénopathie axillaire
mandibulaire
à une radiothérapie et/ou une
homolatérale mobile
[79]
hormonothérapie
C - Adénopathie axillaire
B - Une chimiothérapie suivant
homolatérale fixée
un traitement ayant entraîné une Le risque de cancer du sein est
D - Adénopathie axillaire
augmenté en cas de:
rémission incomplète
controlatérale mobile
C - Une chimiothérapie pratiquée A - Multiparité
E - Oedème du bras avec
B - Niveau socio-économique
avant la résection chirurgicale
adénopathies
pour réduire le volume tumoral et élevé
[73]
C - Premières règles précoces
faciliter lexérèse
D - Première grossesse tardive
D - Une chimiothérapie après
Certains marqueurs sont utiles
dans la surveillance de certains traitement radical chez un
7

faciles et efficaces
C - Il faut bien connaître les
carcinogènes responsables
D - Il faut bien connaître les
[80]
facteurs de risque
E - Le coût doit être acceptable
Parmi les cancers suivants,
le(s)quel(s) est(sont) reconnu(s) [84]
comme étant très ostéophile(s)
Une tumeur du sein de 4 cms de
A - Cancer épidermoïde des
diamètre est accompagnée de
voies aérodigestives
ganglions homolatéraux fixés, et
supérieures
considérés comme envahis, Il n’y
B - Adénocarcinome
a pas de localisation viscérale
prostatique
secondaire décelable.
C - Epithélioma à cellules
Comment classer cette néoplasie
claires du rein
?
D - Adénocarcinome ovarien
A - Ti Ni MO
E - Adénocarcinome du sein
B - T2 NO MO
[81]
C - T2 Ni Ml
D - T2 N2 MO
La forme histologique la plus
fréquente des cancers du colon E - T3 Ni Ml
et du rectum est:
[85]
A - Le carcinome anaplasique
B - L’adénocarcinome à
Quel examen nest pas justifié à
cellules en bague à chaton
titre systématique dans le bilan
C - L’adénocarcinome
préthérapeutique d’un cancer du
lieberkhunien
D - Le carcinome épidermoïde col utérin classé T3
A - Une urographie intraE - Le lymphome
veineuse
[82]
B - Une scintigraphie osseuse
C - Une lymphographie pédieuse
Les photons d’énergie élevée
bilatérale
ont les avantages
D - Une cystoscopie
thérapeutiques suivants sauf
E - Une rectoscopie
un. Lequel ?
[86]
A - Un rendement élevé en
profondeur
Parmi les proliférations malignes
B - Un faisceau d’irradiation
suivantes, la chimiothérapie
mieux défini
C - Une irradiation réduite de la seule peut
entraîner la guérison de
peau
A - Choriocarcinome placentaire
D - L’absence d’absorption
B - Cancer de l’ovaire
préférentielle par l’os
C - Cancer du sein
E - Une efficacité biologique
D - Leucémie aiguè
supérieure
lymphoblastique de l’enfant
[83]
E - Néphroblastome
[87]
Toutes les affirmations
suivantes concernant une
Une augmentation du taux
campagne de dépistage du
sérique de l’alphafoetoprotéine
cancer sont vraies sauf une.
peut s’observer dans la(les)
Laquelle ?
situation(s) suivante(s)
A - Il faut sélectionner un
A - Hépatite virale aiguè
cancer fréquent
B - Carcinome hépato cellulaire
B - Les tests doivent être
E - Nombreux partenaires
sexuels

8

C - Térato carcinome
D - Séminome testiculaire
E - Grossesse
[88]
S’agissant de la propagation
métastatique des cancers, il est
exact que
1 - La voie métastatique
préférentielle des sarcomes est
la voie sanguine 2 - La voie
métastatique préférentielle des
épithéliomas est la voie
lymphatique
3 - La métastase d’un cancer
peut précéder l’expression
clinique de la tumeur primitive
4 - L’examen histologique
permet toujours de préciser
l’origine d’une métastase
Compléments corrects : 1,2,3A
1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E
[89]
Parmi les examens ci-dessous,
indiquez l’examen le plus précis
pour apprécier l’extension
régionale d’un cancer régionale
d’un cancer du rein
A - La lymphographie
abdominale
B - L’échotomographie rénale
C - L’urographie intra-veineuse
D - Le scanner (ou tomodensitométrie) abdominal
E - L’artériographie rénale
[90]
Parmi les médicaments
suivants, quel est celui qui peut
donner une cystite
hémorragique, en particulier si
une diurèse suffisante nest pas
assurée
pendant le traitement ?
A - Cyclophosphamide
B - 5-Fluoro-Uracile
C - Cisplatyl
D - Méthotrexate
E - Adriamycine
[91]
Le premier relais métastatique
hématogène du cancer du foie

se trouve dans A - Le poumon
B - La rate
C - Le rein
D - Le rachis
E - Le cerveau
[92]

B - Un dysfonctionnement
hormonal
C - Une dysplasie mineure
D - Un épithélioma
E - Aucun de ces états
[96]

Comment classer l’extension
anatomo-clinique dune maladie
de Hodgkin avec un ganglion
sus-claviculaire gauche
pathologique, splénomégalie,
lymphographie pathologique,
sans atteinte hépatique ni
thoracique (y compris
tomographie) ni osseuse, et
biopsie de moelle normale:
A - Stade I
B - Stade Il
C - Stade III
D - Stade IV
E - Stade Il E
[93]

Il existe un certain nombre de
facteurs favorisant la survenue
dun cancer du
sein. Parmi les cinq propositions
suivantes, laquelle ou lesquelles
retenez-vous
A - Cancer du sein chez la mère
B - Grossesse tardive
C - Multiparité
D - Ménopause tardive
E - Allaitement maternel
[97]

Un des examens suivants est
inutile dans le bilan d’extension
systématique d’un épithélioma
du col utérin
A - Toucher rectal
B - Lymphographie
C - Cystoscopie
D - Coelioscopie
E - Urographie
[94]
Un frottis de dépistage sur un
col utérin cliniquement normal
est étiqueté
classe III de la classification de
Papanicolaou. Quelle attitude
proposez-vous ? A - Nouveau
frottis un an plus tard
B - Hystérectomie
C - Conisation
D - Coloscopie
E - Electrocoagulation du col
[95]

hormonothérapie
B - Une chimiothérapie
pratiquée avant la résection
chirurgicale pour réduire le
volume tumoral et faciliter
lexérèse
C - Une deuxième
chimiothérapie réalisée après
léchec dune première
D - Une chimiothérapie suivant
un traitement ayant amené une
réduction non totale des lésions
mesurables
E - Une chimiothérapie chez un
patient ayant subi un traitement
radical, mais qui présente un
risque statistiquement élevé de
rechute
[100]

Laquelle ou lesquelles des
affections suivantes
prédispose(nt) à lapparition dun
cancer ?
A - Xéroderma pigmentosum
B - Neurofibromatose de
Recklinghausen
C - Rectocolique ulcérohémorragique
D - Maladie de Paget des os
E - Kyste solitaire de los
[98]
Actuellement, la thérapeutique
généralement conseillée en
France dans un cancer du sein
survenant chez une femme de 45
ans, porteuse dun cancer
inférieur à 1 cm du quadrant
supéro-externe sans ganglion
axillaire palpable, est
A - Mastectomie radicale et
irradiation post-opératoire
B - Mastectomie simple seule
C - Mastectomie radicale seule
D - Tumorectomie seule
E - Tumorectomie, vérification
axillaire et radiothérapie locorégionale
[99]

Auquel des états suivants
correspond un frottis vaginal de
Que désigne le terme de
classe IV
(classification de Papanicolaou) chimiothérapie adjuvante ?
A - Une chimiothérapie associée
?
à une radiothérapie et/ou une
A - Une cervicite
9

Dans un cancer du quadrant
supéro-externe du sein classé
Ti NO, quelle est la fréquence
de l’atteinte histologique des
ganglions axillaires ?
A-O%
B-5%
C - 20 %
D - 50 %
E - 80 %
[101]
Dans un adénocarcinome du
corps utérin, l’examen de la
pièce d’hystérectomie montre
un envahissement des 2/3 du
myomètre. Quelle est la suite
thérapeutique à envisager?
A - La radiothérapie
B - L’hormonothérapie
C - La chimiothérapie
D - La surveillance
E - L’évidement glandulaire
[102]
Au cours du cancer de la
prostate
A - L’hormonothérapie est
toujours indiquée dès que le
diagnostic est fait B L’hormonothérapie doit être
réservée aux formes
métastatiques et/ou
loco-régionales étendues

C - L’hormonothérapie la plus
anodine actuellement est
l’administration de Distilbène
D - L’hormonothérapie la plus
habituelle est le Nolvadex
E - L’hormonothérapie est
exceptionnellement indiquée au
cours du cancer de la prostate
[103]

gauche
C - De son extension en surface
D - De laspect végétant ou
ulcéreux de la tumeur
E - De latteinte ganglionnaire
[107]

Parmi les 5 facteurs suivants,
citer les deux qui sont les plus
importants pour prévoir
Ihormono-sensibilité du cancer
Quelle est la forme la plus
du sein métastatique
courante et la plus classique
A - L’âge de la malade
des métastases
carcinomateuses pulmonaires ? B - Le siège des métastases
C - Le statut hormonal
A - Masse unique
D - La présence de récepteurs
B - Granulations miliaires
C - Nodules multiples arrondis hormonaux
E - L’intervalle libre entre le
D - Caverne irrégulière
traitement initial et l’apparition
anfractueuse
des métastases
E - Lymphangite
[108]
carcinomateuse
[104]
Une femme de 40 ans a, pour la
première fois, un frottis cervicoParmi les cancers suivants,
vaginal de dépistage du col de
survenant dans le sexe
classe III. Son col est sain à l’oeil
masculin, quel est le
nu. Faut-il
cancer le plus fréquemment à
A - Ne rien faire de particulier
l’origine de métastases
B - Recommencer les frottis
hépatiques ?
après désinfection locale
A - Testicules
C - Faire une biopsie à la pince
B - Prostate
D - Faire une conisation
C - Colon
E - Faire un traitement de cancer
D - Thyroïde
du col
E - Poumons
[109]
[105]
Laquelle (ou lesquelles) des
propositions suivantes
A partir de l’apparition de la
sapplique(nt) au cancer
première cellule cancéreuse,
épidermoïde (forme histologique
l’émergence clinique d’un
la plus habituelle) de
cancer nécessite un certain
l’oesophage:
nombre de temps de
A - Il est plus fréquent chez la
doublement Lequel ?
femme que chez Ihomme
A - 10
B - Il est favorisé par une
B - 20
consommation alcoolo-tabagique
C - 30
excessive
D - 40
C - Il est plus fréquent chez les
E - 50
sujets porteurs d’un endobrachy[106]
oesophage (ou oesophage de
Barret)
Le pronostic à distance d’un
D - Il est plus fréquent en France
cancer colique opéré dépend
que ladénocarcinome colique
essentiellement:
E - Il est moins fréquent en
A - De la taille de la tumeur
B - De sa localisation droite ou
10

France que ladénocarcinome
colique
[110]
La radiothérapie pour cancer
broncho-pulmonaire primitif est
contre-indiquée quand il existe
A - Un syndrome de
compression cave supérieur
B - Un traitement préalable par
chimiothérapie
C - Une infection pulmonaire
sévère bilatérale
D - Un envahissement pariétal
E - Une atélectasie de tout le
poumon
[111]
En diminuant la consommation
de tabac, on peut diminuer les
risques de survenue de:
A - Cancer du corps de l’utérus
B - Maladies cardio-vasculaires
C - Cancer de l’estomac
D - Cancer du poumon
E - Cancer de la vessie
[112]
Le(s) facteur(s) pronostique(s)
le(s) plus important(s) dans le
cancer de
l’endomètre est(sont)
A - Les données de la cytologie
exfoliative
B - La différenciation
histologique
C - L’age de survenue
D - L’envahissement cervical et
endocervical
E - La survenue sur un terrain
d’hyperplasie endométriale
[113]
Quelle est la modalité
d’administration de
l’Adriamycine ou Adriblastine
®?
A - Voie orale
B - Voie intramusculaire
C - Voie intra-veineuse
D - Voie sous-cutanée
E - Voie intra-artérielle
[114]

On admet comme facteur de
risque vis à vis du cancer du
sein ?
A - Ménopause précoce
B - Multiparité
C - Alimentation riche en
graisses
D - Antécédents familiaux de
cancer du col utérin
E - Bas niveau socioéconomique

[119]
Parmi les drogues antimitotiques
suivantes, laquelle ou lesquelles
ont une toxicité cardiaque ?
A - Adriblastine
B - Méthotrexate
C - Bléomycine
D - Cis-platine
E - Thiotépa
[120]

[115]
Quel est le site métastatique le
plus souvent atteint lors de
lévolution des sarcomes
ostéogéniques ?
A - Foie
B - Encéphale
C - Poumon
D - Os
E - Ganglions
[116]
Parmi les drogues
antimitotiques suivantes,
laquelle nest pas toxique pour
la moelle hématopoïétique ?
A - Adriblastine
B - Thiotépa
C - Vincristine
D - Bléomycine
E - Cyclophosphamide
[117]
Parmi les produits suivants,
quel est celui qui est connu
pour provoquer des fibroses
pulmonaires ?
A - Chloraminophène
B - Oncovin
C - Caryolysine
D - Adriblastine
E - Bléomycine
[118]

Parmi les drogues, qui agissent
par interférence avec la
biosynthèse des acides
nucléiques et des protéines, et
que l’on nomme encore
antagonistes ou antimétabolites,
vous incluez
A - 5-fluoro-uracile
B - Méthotrexate
C - Ois-platine
D - Adriamycine
E - Bléomycine
[121]
La vitesse de croissance d’une
tumeur maligne de l’estomac est
fonction de trois des paramètres
suivants. Lesquels ?
A - Le pourcentage des cellules
tumorales qui se trouvent dans le
cycle
B - L’âge du patient
C - Le coefficient de pertes
cellulaires
D - La durée du cycle cellulaire
E - Letat immunitaire du patient
[122]

B - Cancer médullaire de la
thyroïde
C - Epithélioma bien différencié
de la thyroïde
D - Tumeurs carcinoïdes
E - Phéochromocytome
[124]
Devant une adénopathie
cervicale isolée dure et
indolore, quel(s) est(sont),
parmi le(s) élément(s) suivants,
celui ou ceux qui permettent de
plaider en faveur dune
adénopathie métastatique d’un
cancer des voies aérodigestives supérieures ?
A - Dysphagie associée
B - Patient de plus de 50 ans
C - La péri-adénite
D - La radio des parties molles
du cou
E - Le terrain éthylo-tabagique
[125]
Parmi les circonstances
suivantes, laquelle ou
lesquelles favorise(nt) la
survenue d’un cancer du colon
?
A - Pancréatite chronique
B - Alimentation riche en
cellulose
C - Polypose rectocolique
familiale
D - Rectocolite hémorragique
E - Tabagisme
[126]

Les antimétabolites
oncostatiques agissent
essentiellement
A - En bloquant la division
cellulaire en métaphase
B - En dépolymérisant les
chaînes d’A.D.N.
C - En interférant avec la
Le virus dEpstein-Barr est
duplication de l’A.D.N.
associé à
D - En établissant des liaisons
A - Maladie de Hodgkin
Parmi les marqueurs biologiques, stables entre les chaînes
B - Lymphome de Burkitt
C - Carcinome du nasopharynx l’élévation de la Sérotonine et du d’A.D.N.
E - En interférant avec les
5 Hiaa se rencontre
D - Leucémie aiguè
biosynthèses des acides
principalement au cours de
lymphoblastique
nucléiques et des protéines
A - Cancer de la prostate
E - Sarcome de Kaposi
Parmi les drogues antimitotiques
suivantes, laquelle a une toxicité
rénale ? A - Adriblastine
B - Bléomycine
C - Ois-platine
D - Cyclophosphamide
E - 5-fluoro-uracile
[123]

11

action
A - Sur la membrane cellulaire
B - Sur le réticulum
Sont habituellement de type
endoplasmique
histologique malpighien
C - Sur les histones
A - Les cancers de
D - Sur l’acide
l’oesophage
B - Les cancers de l’endomètre désoxyribonucléique
E - Sur le nucléole
C - Les cancers de l’estomac
[132]
D - Les cancers de l’anus
E - Les cancers du larynx
Parmi les cancers suivants, quel
[128]
est celui qui donne le plus
souvent des métastases
Parmi les 5 cancers suivants,
pulmonaires ?
quels sont les deux cancers
susceptibles d’être guéris par la A - Ladénocarcinome utérin
B - Le carcinome de l’oesophage
chimiothérapie
C - Ladénocarcinome colique
A - Epithélioma du sein
D - Lostéosarcome
B - Epithélioma de la prostate
E - Le cancer de l’estomac
C - Lymphome malin
[133]
D - Dysembryome testiculaire
E - Cancer de la thyroide
Quel est le cancer dont la
[129]
fréquence est actuellement en
régression chez la femme ?
Les associations radioA - K du sein
chimiothérapiques utilisées
dans le traitement de la maladie B - K bronchique à petites
cellules
de Hodgkin peuvent être
C - K bronchique épidermoide
responsables de
D - K intraépithélial du col
A - Leucémies aiguès tardives
E - K invasif du col utérin
B - Stérilité irréversible
[134]
C - Insuffisance rénale
D - Alopécie irréversible
Parmi les propositions suivantes,
E - Surdité irréversible
laquelle ne correspond pas à un
signe d’alarme de cancer ?
[130]
A - Persistance d’une voix
enrouée ou de toux
Un cancer du côlon, classé
B - Modification apparente d’une
dans le groupe A de la
“verrue” ou d’un “grain de beauté”
classification
histopathologique de Dukes, est C - Douleurs articulaires pendant
plus de deux semaines
un cancer:
D - Pertes de sang en dehors
A - Détendue inférieure à 20
des règles
mm dans sa plus grande
E - Nodule palpable du sein
dimension
B - A forme ulcérée
[135]
C - Localisé à la muqueuse
D - Pouvant atteindre la partie
Dans le mélanome malin en
voisine de la muscularis
phase métastatique, la
mucosae sans la dépasser
E - Sans aucun envahissement chimiothérapie permet dobtenir:
A - Des guérisons
ganglionnaire
B - Des rémissions complètes
[131]
fréquentes
C - Des rémissions partielles
Les radiations ionisantes
peuvent induire des cancers par fréquentes et durables
[127]

12

D - Des rémissions partielles
rares et de courte durée
E - Jamais aucune régression
[136]
En France le cancer le plus
fréquent chez la femme est:
A - Le cancer du col de lutérus
B - Le cancer du sein
C - Le mélanome malin
D - Le cancer colo-rectal
E - Le cancer de lestomac
[137]
Quelle est la durée moyenne du
cycle cellulaire dune cellule
cancéreuse A - 1 heure
B - 6 heures
C - 2 jours
D-30 jours
E - 60 jours
[138]
Lantigène carcinoembryonnaire (ACE.) est utile
dans la surveillance après
traitement
A - Du séminome testiculaire
B - Des cancers colo-rectaux
C - Des ostéosarcomes
D - De la maladie de Hodgkin
E - Du cancer du sein
[139]
Parmi les substances
suivantes, quelle(s) est (sont)
celle(s) dont l’effet
carcinogène a été démontré ?
A - Aflatoxine
B - Bêta naphtylamine
C - Hydrocarbures
polycycliques
D - Monomères de chlorure de
vinyle
E - Diéthylstilbestrol
[140]
Lalpha-foeto-protéine est une
protéine foetale:
A - Dont une faible quantité
passe dans le liquide
amniotique lors dune grossesse
normale
B - Dont une très faible

quantité passe dans le sérum
maternel lors dune grossesse
normale
C - Dont le dosage se fait par
des techniques de radioimmunologie
D - Dont le taux sera augmenté
dans le liquide amniotique, si le
foetus présente une anomalie
de fermeture du tube neural
E - Dont le taux sera augmenté
dans le liquide amniotique, si le
foetus présente une non
fermeture labiopalatine
[141]
On reconnaît comme facteur(s)
de risque du cancer de
lendomètre
A - Lexcès pondéral
B - Le diabète
C - Lhypertension artérielle
D - La prise prolongée de
progestérone seule
E - Les antécédents de
dystrophie ovarienne
[142]
Pour apprécier le pronostic dun
cancer de la prostate, il est
essentiel de
disposer de
A - Stade locorégional
B - Existence de métastases
osseuses ou ganglionnaires
C - Type histologique et degré
de différenciation
D - Taux de lantigène carcinoembryonnaire
E - Taux de testostérone
circulante
[143]
Parmi les localisations
cancéreuses suivantes, toutes
sauf une peuvent
classiquement donner des
adénopathies métastatiques
cervicales bilatérales.
Quelle est celle qui nen donne
pas ?
A - Pointe de langue
B - Plancher buccal antérieur
C - Amygdale
D - Lèvre inférieure extra-

présente l’une ou plusieurs des
caractéristiques
suivantes
A - Sa fréquence est
actuellement en régression et
Parmi les caractères suivants,
indiquer celui qui signe la nature inférieure à celle du cancer
cervical
maligne dune
B - La forme histologique
tumeur:
habituelle est le carcinome
A - Absence de capsule
épidermoïde
conjonctive
C - La dissémination se fait par
B - Présence de foyers
voie hématogène préférentielle
hémorragiques
C - Atteinte de plus de 50 % dun D - Il s’agit habituellement de
tumeurs non hormonoorgane
D - Présence dembols cellulaires dépendantes et le dosage des
récepteurs hormonaux est
tumoraux intravasculaires
abandonné
E - Augmentation rapide de
E - La localisation à la partie
volume
basse du corps utérin constitue
un facteur aggravant le
[145]
pronostic
[149]
Parmi les circonstances
suivantes de découverte dun
Parmi les tumeurs suivantes,
cancer, quelle est la plus rare ?
quelles sont celles dérivant
A - Syndrome paranéoplasique
uniquement des
B - Altération de l’état général
tissus mésenchymateux ?
C - Métastase révélatrice
A - Léiomyosarcomes
D - Hémorragies
B - Adénocarcinomes
E - Adénopathie satellite
C - Chondrosarcomes
[146]
D - Papillomes
Tous les caractères cytologiques E - Lipomes
suivants s’appliquent
[150]
habituellement aux cellules
cancéreuses sauf un
A - Augmentation de la taille des Parmi les définitions suivantes
du dépistage du cancer,
nucléoles
B - Densification chromatinienne laquelle (lesquelles) est(sont)
exacte(s) ?
C - Présence de mitoses
A - Le dépistage du cancer est
anormales
une mesure de prévention
D - Diminution du rapport
secondaire selon la
nucléocytoplasmique
terminologie de l’OMS.
E - Anisocaryose notable
B - Le dépistage du cancer
[147]
s’adresse à des sujets ou à des
Lequel de ces cancers est lié au groupes de sujets en bonne
santé apparente
tabagisme ?
C - Le dépistage du cancer
A - Sein
peut procéder en deux étapes :
B - Côlon
sélection des sujets à haut
C - Rein
risque, application à ces sujets
D - Vessie
de tests cliniques ou
E - Ethmoïde
paracliniques
[148]
D - Le dépistage du cancer a
pour objectif le repérage de
Le cancer de l’endomètre
commissurale
E - Voile du palais
[144]

13

symptômes chez des sujets
présumés sains
E - Le dépistage du cancer a
pour objectif d’orienter des
sujets porteurs de symptômes,
sur la consultation ou l’examen
spécialisé à faire un diagnostic
[151]

dentaire
E - Régime alimentaire
hypercalorique
[155]

Parmi les caractères suivants,
lequel ou lesquels est(sont)
évocateurs dun cancer
Indiquez parmi les paramètres
anaplasique à petites cellules ?
suivants, celui(ceux) qui
A - Présence de métastases
intervien(nen)t dans le
hépatiques
temps de doublement tumoral:
B - Présence dun syndrome
A - Coefficient de prolifération
paranéoplasique endocrinien
cellulaire
C - Bonne réponse à la
B - Durée du cycle cellulaire
chimiothérapie
C - Coefficient de perte
D - Extension locale limitée
cellulaire
permettant le recours chirurgical
D - Différenciation cellulaire
E - Présence dune opacité
E - La vascularisation tumorale parenchymateuse périphérique
[152]
[156]
Parmi les 5 cancers suivants,
citez les 2 plus fréquents chez
l’homme
A - Cancer broncho pulmonaire
B - Cancer colique
C - Maladie de Hodgkin
D - Cancer de la vessie
E - Cancer de la thyroide
[153]
L’invasion locale des tumeurs
malignes se fait grâce à:
A - Une diminution d’adhésivité
réciproque des cellules
tumorales
B - Une augmentation de la
mobilité des cellules tumorales
C - La sécrétion de substances
lytiques par les cellules
tumorales
D - Une perte de l’inhibition de
contact des cellules tumorales
E - Aucune de ces propositions
[154]
Citez le ou les facteurs qui
définissent la population dite à
haut risque pour les
cancers ORL:
A - Tabagisme
B - Alcoolisme
C - Hérédité
D - Mauvaise hygiène bucco-

infections à répétition
[158]
La classification de Dukes des
cancers coliques a pour
substratum
1 - Le degré de différenciation
de la tumeur
2 - Le degré d’infiltration
pariétale de la tumeur
3 - L’importance de la stromaréaction
4 - L’extension ganglionnaire
Compléments corrects : 1,2,3A
1,3B 2,4=0 4=D 1,2,3,4E
[159]

Parmi les propositions
suivantes concernant les
facteurs de risque du cancer
de l’ovaire, laquelle est exacte ?
A - Première grossesse tardive
Parmi les propositions suivantes, B - Ménopause précoce
C - Haut niveau de vie socioquelle(s) est(sont) celle(s) qui
économique
concerne(nt) la prévention
primaire du cancer du côlon et du D - Puberté précoce
E - Aucun des facteurs
rectum
précédents
A - La lutte anti-tabac par
l’éducation sanitaire
[160]
B - La propagande antialcoolique
C - Recommander dès l’enfance La survenue de métastases
hépatiques est le plus souvent
un régime alimentaire varié et
le fait de
pauvre en graisses animales
D - Recommander dès l’enfance A - Ladénocarcinome utérin
B - Le carcinome épidermoïde
un régime alimentaire varié et
de loesophage
riche en fibres végétales
C - Ladénocarcinome colique
E - Surveiller les sujets dont les
D - Ladénocarcinome du sein
parents ou les frères et soeurs
E - Le glioblastome
sont atteints de cancer du côlon
[161]
ou du rectum
[157]
Parmi les agents anticancéreux
suivants, on peut classer dans
Citez le ou les facteurs qui
les
définissent la population dite à
antimétabolites:
haut risque pour le
A - Oncovin (ou Vincristine)
cancer du col de l’utérus
B - Endoxan (ou
A - Hérédité
B - Puberté précoce-ménopause Cyclophosphamide)
C - Adriblastine (ou
tardive
C - Pauciparité-1 ère grossesse Adriamycine)
D - Méthotrexate (ou
tardive
Améthoptérine)
D - Multiparité-nombreux
E - Fluoro-uracile (ou 5-Fluoropartenaires
uracile)
E - Hygiène génitale mauvaise14

[162]
La responsabilité de virus
dEpstein-Barr fait lobjet de très
fortes présomptions pour:
A - Maladie de Hodgkin
B - Leucémie lymphoïde
chronique
C - Hépatome
D - Lymphome de Burkitt
E - Cancer du nasopharynx
[163]
Citez le ou les facteurs qui
définissent la population dite à
haut risque pour le cancer du
sein
A - Hérédité
B - Puberté précoce,
ménopause tardive
C - Pauciparité, 1ère
grossesse tardive
D - Puberté tardive,
ménopause précoce
E - Multiparité, nombreux
partenaires
[164]
Parmi les agents oncostatiques
suivants, le(s)quel(s) agi(ssen)t
spécifiquement sur la phase M
(mitose) du cycle cellulaire ?
A - 5-Fluoro-uracile
B - Méthotrexate
C - Vinblastine
D - Doxorubicine
E - Vincristine

l’élévation des catécholamines se
rencontre principalement au
cours de
A - Cancer de la prostate
B - Cancer médullaire de la
thyroïde
C - Epithélioma bien différencié
de la thyroïde
D - Tumeurs carcinoides
E - Phéochromocytomes
[167]
Le risque de survenue de
l’adénocarcinome de l’endomètre
est majoré par:
A - Obésité
B - HTA
C - Adénomyose
D - Dysovulation prolongée
E - Diabète
[168]
Le pronostic du cancer du sein
est fonction
A - De la taille de la tumeur
B - D’antécédents de dystrophie
mammaire
C - Du taux de récepteurs
hormonaux dans la tumeur
D - De l’importance des
microcalcifications sur les clichés
de mammographies
E - Du degré de différenciation
histologique
[169]

Une population féminine dite “à
haut risque” de cancer du sein
est caractérisée par:
[165]
A - Premières règles précoces
B - Première grossesse tardive
Le traitement dun séminome
ou absence de grossesse
pur limité au testicule chez un
C - Contraception orale par une
homme de 45 ans comporte:
association oestro-progestative
A - Une pulpectomie
prolongée
B - Une radiothérapie des
D - Antécédent d’abcès du sein
chaînes lymphatiques lomboE - Cancer du sein chez la mère
aortiques
C - Une orchidectomie par voie et/ou les soeurs
inguinale
[170]
D - Une lymphadénectomie
E - Une chimiothérapie
Parmi les signes cliniques
[166]
suivants, rencontrés chez un
sujet porteur dun cancer
Parmi les marqueurs
bronchique épidermoïde, quel
biologiques des cancers,
15

élément a la signification
pronostique la plus sévère ?
A - Voix bitonale
B - Hippocratisme digital
C - VS : 70 mm à la 1ère heure
D - Hémoptysies minimes mais
répétées
E - Tous les éléments ont la
même valeur pronostique
[171]
Le traitement initial d’une
tumeur testiculaire présentant
les caractères
cliniques d’un cancer consiste
en
A - Chimiothérapie
B - Radiothérapie
C - Orchidectomie avec
ligature du cordon spermatique
D - Curage ganglionnaire
lombo-aortique systématique
E - Toutes les propositions cidessus
[172]
Après combien d’années d’arrêt
du tabagisme le risque de
cancer
bronchopulmonaire est-il
équivalent à celui du non
fumeur ?
A - 2 ans
B - 5 ans
C - 15 ans
D - 20 ans
E - 30 ans
[173]
D’après les données de
mortalité et les données de
morbidité (incidence), quel est
en France le cancer le plus
fréquent et ayant la mortalité la
plus élevée chez la femme ?
A - Cancer du col de l’utérus
B - Cancer du corps de l’utérus
C - Cancer de la peau
D - Cancer colo-rectal
E - Cancer du sein
[174]
Parmi les cancers primitifs
suivants, quel est celui qui est
le plus fréquemment à l’origine

d’un cancer secondaire du foie
?
A - Cancer des voies biliaires
B - Cancer de la prostate
C - Cancer de l’intestin grêle
D - Cancer du côlon
E - Cancer de la thyroide
[175]
Parmi les complications de la
chimiothérapie anti-cancéreuse
es ci- dessous, laquelle est
particulièrement associée à
l’utilisation de la Bléomycine
A - Myocardiopathie
B - Fibrose pulmonaire
C - Cystite hémorragique
D - Neuropathie périphérique
E - Nécrose cutanée
[176]
Parmi les marqueurs
biologiques des cancers,
élévation de la thyrocalcitonine
se rencontre principalement au
cours de
A - Cancer de la prostate
B - Cancer médullaire de la
thyroïde
C - Epithélioma bien différencié
de la thyroïde
D - Tumeurs carcinoides
E - Phéochromocytome
[177]

C - Tumeur villeuse intestinale
D - Fibro-adénome mammaire
E - Eczéma chronique
[179]
Le carcinome baso-cellulaire est
une tumeur:
A - De malignité locale
B - D’évolution rapide
C - Pouvant être ulcérée
D - Pouvant être pigmentée
E - Provoqué par l’irradiation
solaire
[180]
Une augmentation de bêta-HCG
peut sobserver au cours de
A - Cancer colique
B - Cancer du foie
C - Cancer du col utérin
D - Cancer du testicule
E - Chorio-épithéliome
placentaire
[181]
Parmi les médicaments anticancéreux suivants, quel(s)
est(sont) celui(ceux) qui a(ont)
une toxicité neurologique ?
A - Adriamycine
B - Chloraminophène
C - Cisplatyl
D - Endoxan
E - Misulban
[182]

Chez un sujet dune trentaine
dannées, la biopsie dune
tuméfaction sous cutanée de la
cuisse a permis le diagnostic
dhistiocytofibrome malin :
l’incision est passée en tissu
tumoral. Quel est le premier
traitement à proposer ?
A - Hyperthermie
B - Chimiothérapie
C - Reprise chirurgicale large
D - Radiothérapie
E - Immunothérapie
[178]

Parmi les propositions suivantes,
indiquez celle(s) qui constitue(nt)
un(des) facteur(s) de risque pour
le cancer de l’endomètre:
A - Hypertension artérielle
essentielle
B - Obésité
C - Traitement oestrogénique
prolongé
D - Multiparité
E - Multiplicité des partenaires
sexuels
[183]

On reconnaît le caractère précancéreux de
A - Polypose adénomateuse
B - Kératose solaire

Parmi les tumeurs primitives des
bronches, le type le plus fréquent
est
A - Le carcinome anaplasique à
16

petites cellules
B - Le carcinome indifférencié
à grandes cellules
C - Le carcinome épidermoïde
D - Ladénocarcinome
E - Le cylindrome
[184]
Un cancer du sigmoïde va
donner des métastases au
niveau du foie. La voie
empruntée est:
A - Lymphatique
B - Hématogène
C - Extra-vasculaire
D - Le contact direct
E - Canalaire
[185]
La thymidine tritiée permet le
marquage des cellules qui se
trouvent dans une phase
particulière du cycle cellulaire
Quelle est cette phase ?
A-M
B-S
C - Gi
D - GO
E - G2
[186]
Parmi les cancers suivants, un
na pas un haut pouvoir
métastatique
A - Cancer bronchique à
petites cellules
B - Cancer de la corde vocale
C - Mélanome malin
D - Ostéosarcome
E - Cancer du sein
[187]
Une adénopathie métastatique
isolée sus-claviculaire gauche a
le plus souvent deux origines :
lesquelles ?
A - Un cancer du cavum
B - Un cancer de loesophage
C - Un cancer de lestomac
D - Un cancer laryngé
E - Un cancer de la langue
[188]
Parmi les tumeurs suivantes,

désignez celle(s) qui
possède(nt) peu de facultés à
métastaser par voie
lymphatique:
A - Les adénocarcinomes
mammaires
B - Les ostéosarcomes
C - Les carcinomes papillaires
de la thyroïde
D - Les adénocarcinomes
gastriques
E - Les fibrosarcomes
[189]

est(sont) le(s) lieu(x) d’origine
le(s) plus probable(s)
?
A - Prostate
B - Testicule
C - Foie
D - Oesophage
E - Rein
[193]

Une toxicité cardiaque ou
pulmonaire cumulative peut se
manifester lors de l’usage
thérapeutique de
A - Adriamycine
Lequel des médicaments
B - Chloraminophène
suivants modifie profondément
C - Bléomycine
le pronostic des
D - Cyclophosphamide
carcinomes embryonnaires du
E - Méthotrexate
testicule
A - Mitomycine c (Amétycine®) [194]
B - Vincristine (Oncovin®)
Une augmentation de la bêtaC - Thiotépa
H.C.G. (“bêta” Human Chorionic
D - Ois-platine (Cisplatyl®)
Gonadotrophic Hormon) peutE - 5-Fluoro-uracile
être dûe à:
A - Un cancer colique
[190]
B - Un cancer du foie
C - Un cancer du col utérin
Parmi les facteurs suivants,
D - Un cancer du testicule
quel est(sont) celui(ceux) qui
E - Un chorio-épithéliome
accroi(ssen)t
placentaire
le risque des cancers
buccopharyngés ?
[195]
A - Alcoolisme
B - Tabagisme
Le traitement dun
C - Poussière de bois
adénocarcinome de l’endomètre
D - Contact avec l’amiante
de stade Il, doit inclure
E - Alimentation pauvre en
A - Hystérectomie simple
fibres
B - Hystérectomie totale avec
[191]
salpingo-ovariectomie bilatérale
C - Intervention de Wertheim
Les sarcomes:
D - Irradiation externe pelvienne
A - Sont de siège variable
E - Thérapeutique endocrinienne
B - Correspondent à des
[196]
tumeurs conjonctives malignes
C - Disséminent surtout par
Parmi les cinq cancers suivants,
voie lymphatique
D - Donnent fréquemment des quel est le cancer susceptible
d’être guéri par la chimiothérapie
métastases pulmonaires
E - Sont plus fréquents que les isolée ?
A - Cancer colique
carcinomes
B - Cancer du sein
[192]
C - Cancer du col de l’utérus
D - Chorio-carcinome placentaire
Un homme de 70 ans présente
E - Astrocytome de grade IV
des métastases osseuses d’un
[197]
adénocarcinome. Quel(s)
17

Parmi les marqueurs
biologiques suivants, indiquer
celui de l’hépatome
A - Bêta-H.C.G.
B - Alphafoetoprotéine
C - A.C.E. (antigène
carcinoembryonnaire)
D - CA 199
E - Bêta-2-microglobuline
[198]
Chez une femme de 40 ans,
une conisation a été réalisée
Elle a révélé un carcinome in
situ dont la résection est
passée en tissu pathologique.
Laquelle des mesures
thérapeutiques s’impose ?
A - Hystérectomie élargie et
lymphadénectomie
B - Curiethérapie et
hystérectomie élargie plus
lymphadénectomie
C - Frottis biannuel
D - Hystérectomie totale avec
conservation annexielle
E - Hystérectomie subtotale
[199]
Le rapport hommes/femmes de
l’incidence du cancer de
l’oesophage en
France est de:
A - 1,5
B - 15
C - 40
D-2
E-5
[200]
Un patient aux antécédents de
pancréatite chronique a été
opéré dun adénocarcinome du
rectum Dukes C (amputation
abdomino périnéale) Pas de
traitement complémentaire. Le
dosage sérique radio
immunologique de lACE.
initialement à 55 ng/ml sétait
négativé un mois après
lintervention. 18 mois après, ce
taux est à 5Ong/ml avec un
examen clinique normal.

Quelle(s) hypothèse(s)
envisager ?
A - Elévation liée à une
récidive pelvienne
B - Elévation liée à un
tabagisme prononcé
C - Elévation en rapport avec
la pancréatite chronique
D - Elévation liée à une
métastase
E - Elévation liée à un 2ème
cancer colique
[201]
Parmi les polypes colorectaux
suivants, le(s)quel(s) est(sont)
susceptible(s) de dégénérer ?
A - Polypes adénomateux
B - Tumeurs Villeuses
C - Polypes hyperplasiques
D - Polype juvénile
E - Aucun des précédents
[202]
Le dépistage du cancer du
côlon est particulièrement
justifié en cas de
A - Antécédents de
cholécystectomie
B - Antécédents personnels de
polype colique solitaire
C - Utilisation prolongée de
laxatifs
D - Antécédents personnels de
rectocolite hémorragique
E - Antécédents familiaux de
cancer rectocolique
[203]
Quel est le type histologique
habituel des cancers du corps
utérin ?
A - Adénocarcinome
B - Epithélioma malpighien
C - Epithélioma basocellulaire
D - Epithélioma à cellules
claires
E - Epithéliosarcome
[204]
Parmi les marqueurs
biologiques suivants, indiquer
celui du sympathome
A - H.C.G. et bêta H.C.G.
B - Alphafoetoprotéine

C - A.C.E.
D - V.M.A. (acide vanyl
mandélique)
E - Phosphatases acides

B - Fibrose pulmonaire
C - Cystite hémorragique
D - Neuropathie périphérique
E - Surdité
[209]

[205]
La découverte chez une femme
de 30 ans, sur une biopsie
dirigée par la
colposcopie, dun carcinome in
situ impose de faire:
A - Une nouvelle biopsie
B - Un nouveau frottis trois mois
plus tard
C - Une hystérectomie totale
D - Un curetage de lendocol
E - Une conisation
[206]
Parmi les cancers suivants,
lequel ou lesquels ne donne(nt)
pratiquement
jamais de métastases ?
A - Séminome testiculaire
B - Carcinome cutané basocellullaire
C - Adénocarcinome de
lendomètre
D - Carcinome cutané spinocellulaire
E - Glioblastome
[207]
Parmi les cancers suivants, citer
celui ou ceux qui est ou sont
reconnus
comme lymphophiles
A- Ostéosarcome
B - Glioblastome
C - Epithélioma épidermoïde du
col utérin
D - Séminome testiculaire
E - Epithélioma épidermoïde
ORL
[208]

Chez un sujet de 50 ans,
éthylo-tabagique, présentant
une adénopathie latérocervicale
suspecte de malignité, quel est
le geste à proscrire
formellement ?
A - La ponction cytologique
B - La biopsie ganglionnaire
C - La cervicotomie
exploratrice avec examen
histologique extemporané
D - Lexamen O.R.L.
E - La biopsie dune zone
suspecte de la base de la
langue
[210]
Chez une patiente de 70 ans,
présentant une métastase
pulmonaire d’un cancer de
l’endomètre, laquelle des
drogues suivantes devra être
utilisée en première intention ?
A - Corticoïdes
B - Agents alkylants
C - Antimétabolites
D - Hormonothérapie
oestroprogestative
E - Hormonothérapie
progestative
[211]

Parmi les affections héréditaires
et qui se transforment
inéluctablement en cancer,
vous retenez:
A - La neurofibromatose de
Von Recklinghausen
B - Le xeroderma
pigmentosum
C - La polypose rectocolique
Parmi les complications
familiale diffuse
iatrogènes de la chimiothérapie
D - Les tumeurs villeuses du
anti-cancéreuse e ci-dessous,
rectum
laquelle (lesquelles) est(sont)
particulièrement associée(s) avec E - La mastose fibro-kystique
[212]
lutilisation de lAdriblastine (ou
Adriamycine ou Doxorubicine)
Un patient de 65 ans,
A - Myocardiopathie
18

insuffisant respiratoire
chronique, est atteint d’un petit
cancer malpighien d’une soussegmentaire de la lobaire
supérieure droite, sans
adénopathie médiastinale. Le
V.E.M.S. est égal à 1000 et n’a
pas été amélioré par le
traitement antiinflammatoire et
bronchodilatateur. Quel(s)
est(sont) l(es) indication(s)
thérapeutique(s) correcte(s)
A - Abstention - Traitement de
confort
B - Chimiothérapie systémique
C - Irradiation de la tumeur et
du médiastin
D - Lobectomie puis irradiation
E - Segmentectomie puis
irradiation
[213]
Quels sont les 2 signes
radiologiques qui, lors de
l’urographie intraveineuse, sont
très évocateurs de tumeur
maligne du parenchyme rénal
A - Amputation d’un calice
B - Calcification de la masse
C - Refoulement d’un calice
D - Etirement ou incurvation
d’une tige calicielle
E - Compression du bassinet
[214]

diagnostiqué chez un sujet
opérable de 50 ans dont
l’exploration fonctionnelle
respiratoire est normale. L(es)
indication(s) thérapeutique(s)
doit(doivent) être
A - Chimiothérapie
B - Lobectomie supérieur
gauche
C - Pneumonectomie gauche
D - Segmentectomie
E - Radiothérapie exclusive
[216]
La médiastinoscopie réalisée
dans le premier temps opératoire
dune intervention pour cancer
malpighien de la lobaire
supérieure droite a pour
objectif(s)
A - De déceler un
envahissement médiastinal
B - De réaliser un évidement
ganglionnaire controlatéral
C - D’apprécier la liberté de la
bronche souche
D - De vérifier l’intégrité du
récurrent
E - De vérifier l’intégrité de
l’oesophage
[217]

Parmi ces cinq localisations
primitives extraganglionnaires de
lymphome malin non hodgkinien,
quelles sont les deux les plus
Dans les formes limitées des
fréquentes en France ?
carcinomes bronchiques à
A - Cerveau
petites cellules, la
B - Sphère ORL
radiothérapie est utilisée en
C - Poumon
association avec la
D - Tube digestif
chimiothérapie sur le(s)
champ(s) d’irradiation suivant(s) E - Rein
[218]
A - Champs pulmonaires
B - Encéphale
Un très grand fumeur de 76 ans,
C - Foie
sans antécédents pathologiques
D - Médiastin
ni altération de l’état général,
E - Moelle épinière
présente une masse tumorale
sus-hilaire gauche. L’endoscopie
[215]
visualise un bourgeon à l’origine
de la culminale dont la biopsie
Un cancer malpighien de la
affirme le cancer épidermoide. Le
bronche lobaire supérieur
VEMS est à 2 litres. Il n’y a pas
gauche atteignant l’éperon
lobaire, respectant le médiastin, de signes d’extension
médiastinale ou métastatique.
sans métastase, a été
19

Quel traitement vous paraît le
plus adapté à ce cas ?
A - Abstention thérapeutique
B - Chimiothérapie
C - Lobectomie
D - Pneumonectomie
E - Radiothérapie
[219]
Laquelle de ces
caractéristiques ne s’applique
pas aux tumeurs bénignes ?
A - Différenciée
B - Croissance lente
C - Invasive
D - Encapsulée
E - Ne métastase pas
[220]
Parmi les cancers suivants,
quel est celui que la
chimiothérapie ne contribue pas
à guérir ?
A - Lymphosarcome
B - Mélanome malin
C - Maladie de Hodgkin
D - Dysembryome testiculaire
E - Leucémie aiguè
lymphoblastique de l’enfant
[221]
Dans quel cas la chirurgie seule
peut-elle guérir un cancer de
l’oesophage ?
A - Tumeur envahissant les
bronches
B - Tumeur avec fistule
oesotrachéale
C - Tumeur envahissant la
séreuse de l’oesophage
D - Tumeur localisée à la
muqueuse
E - Tumeur envahissant la
musculeuse avec ganglions
médiastinaux
[222]
Parmi les signes radiologiques
suivants observés sur une
vertèbre dorsale, lequel oriente
le plus certainement vers une
métastase osseuse d’un cancer
viscéral ?
A - Déminéralisation diffuse de

plusieurs corps vertébraux B Tassement cunéiforme dun seul
corps vertébral sur rachis non
déminéralisé
C - Condensation d’un corps
vertébral
D - Disparition d’une image
pédiculaire
E - Image de fuseau
paravertébral
[223]

comportent:
A - Fièvre
B - Diarrhée
C - Sueurs nocturnes
D - Anorexie
E - Amaigrissement (supérieur à
10 % du poids du corps)
[227]

Parmi ces signes cliniques,
le(s)quel(s) inaugure(nt)
volontiers la maladie dans
lecancerducavum ?
La dissémination tumorale par
A - Dysphonie
voie lymphatique peut être à
B - Dyspnée
l’origine
A - De métastases pulmonaires C - Adénopathie cervicale
D - Otalgie
B - D’épanchements des
E - Epistaxis
séreuses
[228]
C - D’adénopathies
D - De métastases osseuses
La découverte d’une cataracte
E - De lymphangite
chez un nouveau-né porteur d’un
carcinomateuse
souffle
[224]
systolique est évocatrice:
A - D’une trisomie 21
Parmi les localisations
B - D’une embryopathie
cancéreuses suivantes,
rubéolique
laquelle(lesquelles) peu(ven)t
bénéficier d’une chimiothérapie C - D’une maladie des inclusions
cytomégaliques
adjuvante ?
D - D’une infection à herpès
A - Cancer du sein
virus
B - Cancer du rein
E - D’une toxoplasmose
C - Cancer colique
congénitale
D - Mélanome malin
[229]
E - Cancer du col utérin
[225]
Parmi les arguments
radiologiques suivants,
lequel(lesquels) est(sont) en
faveur dune lésion maligne à la
mammographie ?
A - Aspect hétérogène de
l’opacité
B - Irrégularité des contours
C - Spicules partant de la
lésion
D - Microcalcifications
E - Halo clair d’oedème
péritumoral
[226]

Dans l’origine de quel cancer a-ton incriminé un régime riche en
graisse ? A - Cancer de la cavité
buccale
B - Cancer gastrique
C - Cancer de l’intestin grêle
D - Cancer de la vésicule biliaire
E - Cancer du sein
[230]

Quelle(s) est(sont), parmi les
lésions suivantes, celle(s) sur
laquelle(lesquelles) peut survenir
un cancer invasif ?
A - Maladie de Bowen
B - Adénome (polype
adénomateux) du côlon
Les signes qui permettent de
classer une maladie de Hodgkin C - Papillome cutané
D - Kératose actinique (sénile)
en stade B
20

E - Papillome vésical
[231]
Parmi les cancers suivants,
le(s)quel(s) est(sont) souvent
responsable(s) de métastases
osseuses ?
A - Prostate
B - Sein
C - Côlon
D - Larynx
E - Thyroïde
[232]
Lexamen histologique dune
tumeur osseuse montre quil
sagit dun adénocarcinome.
Parmi les localisations
primitives suivantes, il faut
rechercher préférentiellement
chez une femme ?
A - Sein
B - Col utérin
C - Corps utérin
D - Amygdales
E - Cutanée (mélanome)
[233]
Laction conjointe de lalcool et
du tabac est déterminante pour
la survenue du(s) cancer(s)
suivant(s)
A - Cavité buccale
B - Larynx
C - Hypopharynx
D - Vessie
E - Bronche
[234]
Au cours du bilan initial dune
maladie de Hodgkin, le
classement dans la
catégorie B dépend de la
présence dun ou plusieurs des
signes suivants
A - Dissémination des
adénopathies en régions sus et
sous diaph rag matiques
B - Existence dune localisation
médullaire (biopsie ostéomédullaire)
C - Prurit satellite dune
cholestase
D - Sueurs nocturnes profuses

[235]

D - Sur la région aréolaire
E - Aucune des présentes
réponses
[239]

Le myélome plasmocytaire:
A - Est une tumeur ostéolytique
B - Est une tumeur
encéphaloïde grise à rouge
C - Présente une forte
périostose
D - Donne très souvent de
volumineuses métastases
viscérales du type cave
E - Donne des métastases
surtout dans le squelette et le
système lymphoïde
[236]

Que veut dire anisocaryose au
niveau des cellules néoplasiques
?
A - Une augmentation de taille
du noyau
B - Une différence de taille des
noyaux dune cellule à lautre
C - Une différence de taille du
cytoplasme dune cellule à lautre
D - Une augmentation de taille
du cytoplasme
E - La présence de noyaux en
mitose

Une métastase mandibulaire
dun cancer du sein se révèle
habituellement par:
A - Une fracture spontanée
B- Une tumeur de langle
mandibulaire
C - Une mobilité anormale de
plusieurs dents
D - Une atteinte du nerf
dentaire inférieur
E - Une ulcération gingivale
indolore
[237]

[240]

E - Fièvre prolongée sans foyer
infectieux

Devant un cancer thyroïdien, tous
les caractères suivants sont
évocateurs de la variété
médullaire, sauf un. Lequel ?
A - Caractère familial
B - Association à un
phéochromocytome
C - Diarrhée
D - Elévation dantigène carcinoembryonnaire
E - Elévation de la thyroglobuline
[241]

Une ponction biopsie osseuse
pratiquée chez un homme de
65 ans découvre des lésions
métastastiques dun
adénocarcinome. Quelle origine
primitive vous paraît la plus
vraisemblable
A - Oesophagienne
B - Mammaire
C - Prostatique
D - Testiculaire
E - Bronchique
[238]

Une condensation diffuse du
corps vertébral de D10 est
découverte chez un
homme de 70 ans. Quel(s)
est(sont) parmi les diagnostics
suivants celui(ceux)
pouvant expliquer une telle
anomalie ?
A - Hypercorticisme
B - Spondylarthrite ankylosante
C - Hyperthyroïdie
D - Métastase dorigine
prostatique
Dans le cancer du sein, la PeV2 E - Hémochromatose
[242]
est définie par des signes
inflammatoires (oedème,
La surveillance des paramètres
rougeur, chaleur) situés
biologiques suivants est
A - Sur lensemble du sein
B - Sur la surface de projection indispensable au cours de la
chimiothérapie dinduction dun
cutanée de la tumeur
cancer chimiosensible à masse
C - Sur la région axillaire
21

tumorale élevée pour surveiller
la cytolyse
A - Uricémie
B - Créatininémie
C - Albuminémie
D. - Calcémie
E - Kaliémie
[243]
Parmi les lésions précancéreuses héréditaires, vous
retenez
A - Cicatrices de brûlures
B - Naevus pigmentaires
C - Polypose rectocolique
familiale
D - Kératose sénile
E - Neurofibromatose de
Recklinghausen
[244]
Devant une tuméfaction latérocervicale sous-digastrique dure
survenant chez un homme de
55 ans, alcoolo-tabagique, et
qui se plaint dune otalgie
homolatérale, quel examen doit
être demandé en premier lieu ?
A - Audiogramme tonal et
impédancemétrie
B - Biopsie-exérèse
C - Drill-biopsie
D - Scintigraphie thyroïdienne
E - Bilan endoscopique des
voies aéro-digestives
supérieures
[245]
Parmi les anomalies suivantes,
laquelle est la plus spécifique
du diagnostic de myélome
multiple ?
A - Géodes à l’emporte pièce
sur les radiographies du crâne
B - Dysglobulinémie
monoclonale à limmunoélectrophorèse du sérum
C - Présence de nombreux
plasmocytes atypiques au
myélogramme
D - Protéinurie de Bence-Jones
E - Accélération de la vitesse
de sédimentation globulaire
[246]

Quel est le cancer qui se
complique le plus souvent de
métastases osseuses chez la
femme ?
A - Utérus
B - Sein
C - Corps thyroide
D - Rein
E - Poumon
[247]
Parmi les drogues suivantes
quelle(s) est(sont) celle(s) qui
a(ont) une toxicité cumulative ?
A - Vincristine (Oncovin®)
B - Méthotrexate
C - Adriamycine
(Adriblastine®)
D - Bléomycine®
E - Cyclophosphamide
(Endoxan®)
[248]
Parmi les éléments suivants,
citer celui(ceux) qui
correspond(ent) aux
adénopathies médiastinales de
la maladie de Hodgkin:
A- Latéro-trachéales
B - Non compressives
C - Calcifiées en “coquille
d’oeuf’
D - Bilatérales
E - Associées à un syndrome
interstitiel parenchymateux
[249]

normales. La radiographie
identifie plusieurs adénopathies
médiastinales. Scintigraphie
osseuse, échographie hépatique
et myélogramme sont normaux.
La(les) séquence(s)
thérapeutique(s) suivante(s)
est(sont) correcte(s)
A - Chimiothérapie puis
radiothérapie puis chimiothérapie
B - Exérèse puis chimiothérapie
C - Exérèse puis radiothérapie
D - Chimiothérapie puis exérèse
E - Chimiothérapie seule (18
mois)
[251]

tolérable. Quel(s) est (sont),
parmi les prescriptions
suivantes, celle(celles) qui
doit(vent) être choisie(s) si l’on
exclut leur indication
neurochirurgicale ?
A - Avafortan® injectable
B - Aspegic® injectable
C - Morphine® per os
D - Solumédrol® à 80 mg/j
E - Viscéralgine forte®
injectable
[254]

Parmi les cancers suivants, il
en est un qui ne donne jamais
Le rôle (direct ou indirect) des
de métastase. Lequel ?
virus suivants est prouvé dans
A - Séminome testiculaire
l’apparition de certains cancers ? B - Carcinome cutané basaA - EBV, virus dEpstein Barr
cellulaire
B - HTLV-1, virus de la leucémie C - Adénocarcinome de
T humaine
l’endomètre
C - Herpès simplex virus
D - Carcinome cutané spinoD - HTLV-3 ou LAV ou HIV (virus cellulaire
du SIDA)
E - Médulloblastome du
E - Papilloma virus
cervelet
[252]
[255]

Un carcinome à grandes cellules
de la lobaire inférieur gauche a
été diagnostiqué chez un sujet de
50 ans opérable, dont les valeurs
fonctionnelles respiratoires sont
normales. Le sujet présente une
paralysie récurrentielle gauche
d’apparition récente. L’(es)
indication(s) thérapeutique(s)
la(les) plus probable(s)
Devant des métastases
osseuses, il faut rechercher une sera(seront)
A - Chimiothérapie
localisation primitive au niveau
B - Lobectomie inférieur gauche
de:
C - Pneumonectomie gauche
A - Rein
D - Segmentectomie
B - Sein
E - Radiothérapie
C - Côlon
[253]
D - Langue
E - Thyroïde
Un malade atteint de douleurs
pelviennes bilatérales par
[250]
récidive locorégionale d’un
Un carcinome à petites cellules cancer du rectum n’a pas été
soulagé par l’Aspirine à la dose
de la lobaire supérieur a été
d’un gramme, par l’Amidopyrine à
décelé par biopsie chez un
sujet de 50 ans dont les valeurs la dose d’un gramme et par le
fonctionnelles respiratoires sont Dextropyroxyphène à dose
22

Un malade atteint de cancer
bronchique malpighien non
traité installe en quelques
heures un tableau de
compression médiastinale.
Lindication thérapeutique est
dominée par:
A - La chimiothérapie
B - Les diurétiques
C - Loxygénothérapie
D - La radiothérapie
médiastinale
E - La thoracotomie
décompressive
[256]
Un cancer bronchique peut être
révélé par:
A - Un hippocratisme digital
B - Un érythème noueux
C - Une pleurésie
D - Un virage des réactions
cutanées à la tuberculine
E - Une hémoptysie
[257]

en cancérologie, on dit que la
rémission est partielle quand:
A - Toutes les lésions ont
disparu, mais Ion sait qu’elles
vont réapparaître huit mois plus
tard
B - Toutes les lésions ont perdu
au moins 50 % de leur volume
C - Toutes les lésions ont perdu
au moins 1/4 de leur volume
D - Toutes les lésions sont
Chez un malade atteint d’un
stables, c’est-à-dire n’ont pas
lymphome malin non
hodgkinien médiastinal, survient progressé
E - Le malade est en vie à 2,5
un épanchement pleural, et le
ans sur les 5 ans de surveillance
liquide que vous ramenez est
[262]
épais et laiteux. Quelle est la
cause la plus logique ?
Au cours du cancer bronchique
A - Pleurésie purulente
primitif, l’examen radiographique
B - Ponction d’un abcès
peut montrer:
pulmonaire
A - Une opacité ronde intraC - Pleurésie sérofibrineuse
parenchymateuse
D - Chylothorax
B - Une image radiologique en
E - Hydrothorax
lacher de ballons
C - Une opacité hilaire
[259]
unilatérale
D - Une atélectasie lobaire
Parmi les lésions suivantes,
indiquer celle qui est grevée du E - Une pachypleurésie apicale
bilatérale
plus haut risque de
[263]
dégénérescence maligne
A - Polype hyperplasique du
Des métastases osseuses
colon
peuvent survenir au cours de
B - Polypose juvénile
l’évolution
rectocolique
A - D’un adénocarcinome du rein
C - Pseudo-polype de la
rectocolite ulcéro-hémorragique B - D’un adénocarcinome du
sein
D - Polype adénomateux du
C - D’un adénocarcinome du
côlon
E - Polypose hamartomateuse côlon
D - D’un carcinome bronchique
de Peutz-Jeghers-Touraine
E - D’un adénocarcinome de la
[260]
prostate
Les métastases osseuses
[264]
mixtes (ostéolytiques et
ostéocondensantes) se voient
Une origine virale peut être
le plus souvent au cours du
incriminée pour:
cancer
A - Cancer nasopharyngien
A - De la prostate
B - Cancer du col utérin
B - Du sein
C - Lymphome de Burkitt
C - De la thyroïde
D - Leucémie myéloïde
D - Du rein
chronique
E - Du poumon
E - Maladie de Hodgkin
[261]
[265]
Dans l’expression des résultats
Le myélome peut être à
l’origine:
A - D’une insuffisance
hépatique
B - D’une amylose
C - D’une hypercalcémie
D - D’une hyperglycémie
E - D’une hyperéosinophilie
[258]

23

Devant des métastases
osseuses, il faut rechercher une
localisation primitive au niveau
de:
A - Prostate
B - Sein
C - Côlon
D - Larynx
E - Thyroïde
[266]
Parmi les complications
suivantes, quelle est celle
(quelles sont celles)
directement en relation avec
lAdriamycine® ?
A - Alopécie
B - Insuffisance rénale
C - Insuffisance cardiaque
D - Polynévrite
E - Fibrose pulmonaire
[267]
Parmi les médicaments anticancéreux suivants, le(s)quel(s)
a(ont) une toxicité pulmonaire ?
A - Rubidomicine
B - Misulban®
C - 5-Fluoro-Uracile
D - Bléomycine
E - Asparaginase
[268]
Parmi les principales séquelles
et complications de la
radiothérapie
conventionnelle de la cavité
buccale, on retient:
A - Hyposialie
B - Atrophie cutanée
C - Paralysie faciale
D - Mucite
E - Ostéo-radionécrose
[269]
Le cancer de la tête du
pancréas peut être traité par
toutes les interventions
suivantes, sauf une
Laquelle ?
A - Une duodénopancréatectomie céphalique
B - Une pancréatectomie sans
duodénectomie

C - Une anastomose gastrojéjunale et cholédoco-jéjunale
D - Une anastomose gastrojéjunale et cholédocoduodénale
E - La mise en place dune
prothèse par voie endoscopique
[270]
Un homme de 65 ans accuse
des douleurs de la région
coeliaque et un amaigrissement
supérieur à 10 % du poids du
corps depuis 6 mois. Il était
considéré comme porteur dune
pancréatopathie. La T.D.M
révèle une tumeur de la tête du
pancréas de 9 cm de diamètre.
Parmi les marqueurs suivants,
lequel sera le plus utile dun
point de vue diagnostique et
ultérieurement thérapeutique ?
A - L.D.H.
B - CA 12.5
C - Alpha foeto-protéine
D - CA 19.9
E - CA 15.3
[271]
Parmi les mécanismes suivants
d’action cytostatique, quel est
celui qui
correspond au fluoro-uracile ?
A - Perturbation de la formation
du fuseau
B - Inhibition de la synthèse
protéique
C - Obstacle à la formation du
mRNA
D - Blocage de la synthèse ou
de l’incorporation de la thymine
au DNA
E - Greffe sur les deux brins du
DNA
[272]
Parmi les polypes intestinaux
suivants, l’un d’entre eux ne se
transformera pas en cancer,
lequel?
A - Polype adénomateux
B - Polype villeux
C - Polype juvénile
D - Polype hamartomateux
E - Polype de la polypose

volume inférieur à celui trouvé à
l’examen clinique
C - Epaississement cutané en
Quel est le traitement curatif d’un regard de la lésion
volumineux cancer du bas rectum D - Présence de microcalcifications en foyer
situé à deux centimètres de la
E - Irrégularité de l’opacité
marge anale ?
[277]
A - Résection sigmoïdienne
B - Résection rectale avec
Parmi les affections suivantes,
anastomose colo-anale
laquelle ou lesquelles
C - Colostomie iliaque gauche
constitue(nt) des états
D - Amputation abdominoprécancéreux ?
périnéale
A - Dysplasie du col de l’utérus
E - Radiothérapie
de haut grade
B - Leucoplasie de la
[274]
muqueuse buccale
C - Polypose recto-colique
Parmi les examens suivants,
indiquer celui sur lequel repose la D - Polypes vésicaux multiples.
E - Polypes utérins
prévention effective du cancer
[278]
recto-colique, chez des sujets à
haut risque
L’lnterferon permet d’obtenir
A - Lavement baryté en
des réponses objectives dans le
technique standard
traitement des:
B - Test “Hémocuit”
A - Leucémies lymphoides
C - Coloscopie totale
chroniques
D - Dosage des sels biliaires
B - Cancers du col de l’utérus
dans les selles
C - Mélanomes malins
E - Examen coprologique
métastatiques
fonctionnel des selles de 24 h
D - Leucémies à
[275]
tricholeucocytes
E - Cancers du testicule
Le cancer du 1/3 moyen de
métastatiques
l’oesophage
A - Peut s’accompagner dune
[279]
paralysie récurrentielle droite
B - Entraîne une dysphagie
Pour évaluer la masse cellulaire
C - Histologiquement est un
du myélome on peut utiliser:
carcinome épidermoïde
A - Créatinine sanguine
D - Nécessite une fibroscopie
B - Quantité d’immunoglobuline
oesophagienne pour son
monoclonale
diagnostic positif
C - Calcémie
E - Peut faire suite à un cancer
D - Taux d’hémoglobine
oropharyngé
E - Quantité des
[276]
immunoglobulines normales
[280]
Une patiente présente une
tuméfaction mammaire. Quel(s)
Parmi les propositions
est(sont) parmi les critères
suivantes concernant
radiologiques suivants,
l’hormonothérapie des cancers,
celui(ceux) qui fait(font)
laquelle (lesquelles) est (sont)
suspecter le cancer ?
exacte(s) ?
A - Présence de macroA - L’hormonothérapie peut
calcifications isolées
contrôler la croissance tumorale
B - Image radiologique de
rectocolique familiale diffuse
[273]

24

de certains cancers
B - Des hormones et des antihormones peuvent être utilisés
C - Elle est d’autant plus
efficace dans les carcinomes
mammaires qu’ils
contiennent des récepteurs
hormonaux
D - Les progestatifs favorisent
l’apparition de thromboses
E - Les oestrogènes peuvent
provoquer la croissance d’une
tumeur
mammaire
[281]
La classification T N M.
A - Est une classification
internationale des tumeurs
malignes
B - Est une classification
internationale des tumeurs
bénignes et malignes
C - Est établie avant toute
thérapeutique
D - Est modifiée après le
traitement
E - A un intérêt pronostique
[282]
Madame R... vous consulte
pour une tuméfaction dans le
sein. Vous avez demandé une
mammographie. Parmi les
signes radiologiques cidessous, indiquez celui ou ceux
qui vous font penser qu’il s’agit
peut être d’un cancer ?
A - L’image est mal limitée
B - L’image fait 1 cm de
diamètre, alors que la tumeur
palpée fait 3 cm
C - Il n’y a pas de
microcalcifications
D - La peau en regard de la
tumeur est un peu épaisse
E - On ne voit pas de ganglions
[283]
L’examen complémentaire
suivant permet de faire le
diagnostic d’un thrombus
néoplasique de la veine cave
inférieure chez un malade
porteur d’un cancer du rein

A - Cavographie
B - Imagerie par résonance
magnétique
C - Echographie abdominale
D - Urographie intraveineuse
E - Scanner abdominal
[284]
Devant une masse testiculaire
sensible, que proposez-vous
pour faire le
diagnostic positif de cancer du
testicule ?
A - Echographie scrotale
B - Biopsie testiculaire
C - Dosage des A.C.E.
D - Exploration chirurgicale par
voie inguinale
E - Thermographie
[285]
Parmi les tumeurs malignes
suivantes, laquelle métastase le
plus souvent ?
A - Epithélioma basocellulaire
B - Epithélioma spinocellulaire
de la peau
C - Mélanome malin
D - Carcinome des cordes
vocales
E - Glioblastome
[286]
Le médicament le plus utilisé
dans la chimiothérapie des
adénocarcinomes ovariens est
A - Actinomycine D
B - Cisplatine
C - Mithramycine
D - Estramustine
E - Mercaptopurine
[287]
Un patient atteint d’un
épithélioma de la prostate
caractérisé par un noyau de 15
mm de diamètre dans le lobe
droit et dont la
lymphadénectomie diagnostique
à mis en évidence 2 petits
ganglions envahis au niveau de
la chaîne iliaque droite est vu à
quel stade ?
A-A
25

B - Bi
C - B2
D-C
E - Di
[288]
Dans l’adéno-carcinome rénal
non métastasé la
chimiothérapie:
A - Est indiquée avant toute
chirurgie d’exérèse
B - Est indiquée en cas
dadéno-carcinome à cellules
claires peu différenciées
C - Est indiquée en cas de
tumeur de plus de 5 cm de
diamètre
D - Est indiquée en cas de
tumeur chirurgicale en cas
d’envahissement capsulaire
E - N’est pas indiquée en
l’absence de métastase
[289]
Le traitement habituel dune
tumeur infiltrante du bassinet N, M- est
A - La néphro-urétérectomie
B - La pyélotomie avec
résection de la tumeur
C - La résection de la tumeur
par voie percutanée
D - La chimiothérapie
E - La radiothérapie
[290]
Le traitement du cancer du rein
au stade T2 N-, M- est
A - La radiothérapie
B - La néphrectomie élargie
C - La néphro-urétérectomie
totale
D - La chimiothérapie
E - Lassociation chirurgie,
chimiothérapie
[291]
Les signes cliniques ou paracliniques suivants sauf un
peuvent être en rapport avec un
cancer du rein
A - Polyglobulie
B - Masse abdominale donnant
le contact lombaire

C - Fièvre au long cours
D - Hématurie terminale
E - Douleur lombaire
[292]
La durée moyenne de
l’efficacité du traitement
hormonal du cancer de la
prostate avec métastases
osseuses est de:
A - 6 mois
B - 12 mois
C - 24 mois
D - 48 mois
E - 60 mois
[293]
Parmi les cancers suivants,
le(s)quel(s) peuve(nt) être
hormonosensible(s) ? A Cancer du pancréas
B - Cancer du testicule
C - Cancer de la prostate
D - Cancer du col utérin
E - Cancer de l’endomètre
[294]
Parmi les anomalies suivantes,
lesquelles sont responsables
dun mauvais pronostic chez un
malade atteint d’un cancer du
rein ?
A - Métastases pulmonaires
B - Amaigrissement récent
C - Accélération de la vitesse
de sédimentation, supérieure à
100 à la 1ère heure
D - L’envahissement des
ganglions du hile du rein
E - La thrombose néoplasique
de la veine cave inférieure
[295]

B-T1 Ni MX
C - T2 N 1 MO
D - T2 N 1 MX
E - T2 N 1 MO
[296]
Dans le cas de métastase
osseuse d’un carcinome
épidermoïde, quel est le siège le
plus probable de la tumeur
primitive ?
A - Bronches
B - Voie urinaires excrétrices
C - Muqueuses O R L
D - Rein
E - Pancréas
[297]
Quel est actuellement parmi les
marqueurs biologiques suivants
le plus utile dans le cancer du
pancréas ?
A - Ca i53
B - ACE
C - Ca i9 9
D - Ca 125
E - SCC
[298]
L’interféron alpha présente une
activité anti-tumorale potentielle
démontrée dans toutes les
affections malignes suivantes,
sauf une. Laquelle ?
A - Leucose à tricholeucocytes
B - Leucose myéloïde chronique
C - Lymphomes malins de basse
malignité
D - Mélanome
E - Cancer du sein
[299]

Chez les hommes les cancers
liés à des consommations
Une tumeur du quadrant
excessives de tabac et dalcool
supéro-externe du sein droit
représentent environ
mesure 2 cm de diamètre
A - 5 % des cancers
clinique, présence d’une
B - 15 % des cancers
adénopathie axillaire
homolatérale mobile considérée C - 30 % des cancers
D - 50 % des cancers
cliniquement non envahie Pas
E - 70 % des cancers
de bilan d’extension à la
recherche de métastases. Cette [300]
tumeur est classée:
La meilleure stratégie
A - Ti Ni MO
26

thérapeutique en 1989 dans un
carcinome embryonnaire du
testicule stade lic est
A - La radiothérapie lomboaortique et iliaque
B - Le curage ganglionnaire
lombo-aortique + radiothérapie
post-opératoire
C - Le curage ganglionnaire +
chimiothérapie
D - La chimiothérapie première
suivie éventuellement dune
exérèse complémentaire dun
reliquat tumoral
E - La chimiothérapie suivie de
radiothérapie
[301]
Quel est le site de métastase le
plus fréquent du
néphroblastome ?
A - Os
B - Poumons
C - Foie
D - Moelle osseuse
E - Rein controlatéral
[302]
Lenvahissement lymphatique
du cancer du sein:
A - Progresse en règle sans
sauter de relais dun groupe
ganglionnaire à la utre
B - Ne se fait jamais au groupe
mammaire interne dans les
tumeurs des quadrants
externes de la glande
C - Est un facteur aggravant le
pronostic
D - Est lun des éléments de la
définition de la poussée
évolutive
E - Implique formellement un
traitement adjuvant par le
Tamoxifene (Nolvadex®)
[303]
Parmi les tumeurs suivantes,
citez celle (ou celles) où
Ihormonothérapie est
utile chez plus dun quart des
malades
A - Epithélioma du sein
B - Epithélioma du col utérin
C - Carcinome embryonnaire

l’hypercatabolisme cellulaire par
fonte tumorale:
A - Peuvent être prévenus par
une hyperhydratation avec
alcalinisation
B - Peuvent comporter une
[304]
anurie par précipitation tubulaire
d’urates
Parmi les 5 médicaments
suivants, citez celui ou ceux qui C - Nécessitent une surveillance
ionique pour dépister une
sont des
hyperkaliémie
antimétabolites:
D - Peuvent comporter une
A - Méthotrexate
hyperphosphaturie, voire une
B - Vincristine
hyperphosphorémie
C - Thiotépa
E - Peuvent s’accompagner
D - 5 Fluoro-Uracile
d’une hypersidérémie
E - Bléomycine
[308]
[305]
testiculaire
D - Adénocarcinome
prostatique
E - Adénocarcinome rénal

Vous palpez chez un jeune
homme de 24 ans, une
adénopathie cervicale droite
suspecte de malignité
L’examen clinique est par
ailleurs normal. Il n’y a pas de
symptomatologie clinique
particulière et pas de notion
d’infection ORL récente. Parmi
les lésions suivantes, citez les
deux qui méritent d’être
envisagées:
A - Métastase d’un épithélioma
papillaire de la thyroïde
B - Métastase d’un épithélioma
cylindrique de l’éthmoïde
C - Maladie de Hodgkin
D - Métastase d’un épithélioma
anaplasique des bronches
E - Métastase d’un cancer de
l’amygdale
[306]
Une alimentation de type
occidental riche en lipides et
une surcharge
pondérale prédisposent:
A - Au cancer de l’endomètre
B - Au cancer du col de l’utérus
C - Au cancer de l’estomac
D - Au cancer du sein
E - Au cancer du rein
[307]
Au cours d’une chimiothérapie
anticancéreuse, les effets
secondaires de

Une femme de 70 ans est
porteuse d’un cancer du sein
métastasé. Une hormonothérapie
par Tamoxifène va être instituée
d’après les données du bilan.
Quel marqueur choisissez-vous
dans le cadre de la surveillance,
à cause de sa sensibilité et de sa
spécificité ?
PropositionA A-L.D.H.
B - CA 12.5
C - Bêta HCG
D - CA 19.9
E - CA 15.3
[309]
Lapparition d’un cancer de
l’oesophage est favorisée par:
A - Oesophagite par reflux acide
B - Brûlure caustique ancienne
de l’oesophage
C - Méga-oesophage
D - Varices oesophagiennes
E - Diverticule épiphrénique de
l’oesophage
[310]
Un patient présente un cancer
bronchique de l’apex. Sur quel(s)
élément(s) affirmez-vous qu’il
présente un syndrome de
Pancoast-Tobias ?
A - Histologie épidermoïde
B - Lyse de la première côte
C - Circulation veineuse
collatérale thoracique
27

D - Syndrome de Claude
Bernard Horner
E - Névralgie cervico-brachiale
08 Dl
[311]
Parmi les cancers susceptibles
de répondre à un traitement par
analogue de la LH-RH vous
retenez:
A - Epithélioma du testicule
B - Epithélioma du sein
C - Epithélioma de l’endomètre
D - Epithélioma de la prostate
E - Epithélioma du col utérin
[312]
Parmi le(s) facteur(s) suivant(s)
le(s)quel(s) favorise(nt) le
cancer du sein ?
A - Antécédent de cancer du
sein controlatéral
B - Premières règles tardives
C - Age précoce de la première
grossesse
D - Ménopause tardive
E - Antécédent familial de
cancer du sein
[313]
Madame V... a lu dans un
journal que l’on pouvait dépister
le cancer du sein. Elle a 45 ans,
deux enfants, pas
d’antécédents familiaux
particuliers. Que lui conseillezvous ?
A - De se palper les seins tous
les mois après ses règles
B - De se faire examiner par
son médecin tous les ans
C - De faire une échographie
des seins tous les ans
D - De faire une
mammographie tous les 2 ou 3
ans
E - De faire une thermographie
des seins tous les ans
[314]
Après le traitement par
tumorectomie curage dun
cancer du sein T2 NO MO, sur
quel(s) élément(s) décide-t-on

une chimiothérapie adjuvante ?
A - Sur la taille de la tumeur
B - La notion de ganglions
envahis
C - La différenciation cellulaire
appréciée par le score de Scarif
et Bloom
D - La présence de récepteurs
hormonaux
E - L’âge de la femme
[315]
Parmi les lésions suivantes,
indiquer celle(s) qui
prédispose(nt) au cancer de
l’estomac
A - Gastrite atrophique
B - Ulcère duodénal
C - Gastrite médicamenteuse
D - Angiome gastrique
E - Polyadénome gastrique
[316]
Une hypercalcémie aigué
d’origine néoplasique à 3
mmol/l peut
s’accompagner d’un ou
plusieurs des signes suivants
A - Polydypsie
B - Prurit
C - Diarrhée
D - Anorexie
E - Tachycardie
[317]
Chez un malade atteint de
cancer broncho-pulmonaire, le
scanner thoracique permet:
A - D’affirmer la malignité sur
l’aspect de l’opacité tumorale
B - D’apprécier l’existence
d’adénopathies médiastinales
C - De réaliser une ponction
guidée de la tumeur
D - De préciser les rapports
d’une tumeur périphérique avec
la paroi thoracique
E - De voir un épanchement
pleural associé à la tumeur
[318]

C - Un sarcome
D - Un carcinome épidermoïde
E - Un lymphome
[319]
Parmi les caractères suivants,
indiquez celui qui permet
d’affirmer la malignité dune
tumeur:
A - Croissance rapide
B - Adhérences aux tissus
avoisinants
C - Mauvaise limitation en
périphérie
D - Métastase
E - Induration de la lésion
[320]

Lépithélioma baso-cellulaire à
ces caractéristiques sauf une
A - Peut survenir sur une rad
iodermite
B - Peut survenir sur une
kératose actinique
C - Ne donne pas dans la règle
de métastases
D - Forme souvent des lésions
superficielles
E - Siège avec prédilection sur
les membres
[324]

L’examen le plus sensible pour
détecter une métastase
ganglionnaire iliaque externe est:
A - Le scanner
B - La lymphographie
C - Léchographie
D - L’IRM
E - Le curage chirurgical iliaque
[321]

Relever le ou les facteurs de
risque dans le cancer du sein
chez la femme A - La
nulliparité
B - Les nombreux allaitements
C - La contraception orale
D - Un antécédent familial de
cancer mammaire
E - Des antécédents de
multiples radioscopies chez
danciennes tuberculeuses
[325]

Un proto-oncogène:
A - Est un plasmide qui
sincorpore dans une bactérie et
devient cancérigène
B - Est présent dans les cellules
de chaque être humain
C - Est un virus à ADN
D - Est un gène responsable de
la réplication virale
E - Est un gène porté par les
gonosomes
[322]

Chez une patiente, le diagnostic
de cancer du sein vient d’être
posé. Le bilan d’extension
immédiat comporte
nécessairement:
A - Une échographie hépatique
B - Un scanner cérébral
C - Une scintigraphie osseuse
D - Une biopsie ostéomédullaire
E - Un dosage de lACE.
[326]

Quelle est la circonstance de
diagnostic la plus fréquente d’un
cancer de
l’ovaire ?
A - Examen systématique
B - Bilan étiologique d’une
dysménorrhée et/ou de
métrorragies
C - Laparotomie pour tumeur
Le cancer de l’oesophage
pelvienne
thoracique est le plus souvent:
D - Augmentation du CA 125
A - Un adéno carcinome
E - Signes endocriniens
B - Une épithélioma glandulaire [323]
28

Parmi les lésions suivantes,
indiquez celle(s) qui est (sont)
une (des) lésion(s)
précancéreuse(s)
A - Maladie de Bowen
B - Adénome (polype
adénomateux) du colon
C - Naevus naevo-cellulaire
dermique
D - Un cancer du pancréas
E - Une hémangioblastome
cérébelleux
[327]

Parmi les cancers susceptibles
de guérir par la chimiothérapie,
vous retenez
A - Cancer du sein
B - Choriocarcinome
placentaire
C - Lymphome malin
D - Leucémie myéloïde
chronique
E - Leucémie lymphoblastique
aigué
[328]

devant un cancer ovarien?
A - Chimiothérapie
B - Immunothérapie
C - Chirurgie
D - Hormonothérapie
E - Radiothérapie
[332]
Un cancer thyroïdien évoluant de
façon subaiguè avec syndrome
inflammatoire local et général,
adénopathies loco-régionales
évoquera en premier lieu
A - Un cancer papillaire
B - Un carcinome indifférencié
(ou anaplasique)
C - Un carcinome médullaire
D - Un cancer vésiculaire
E - Un sarcome
[333]

U/ml. Dans quelle pathologie
peut- il être retrouvé dans un
échantillon sanguin â un taux
dépassant 500 U/ml ?
A - Ascite dorigine cirrhotique
B - Toxémie gravidique
C - Cystadénocarcinome
ovarien
D - Endométriose
E - Kyste fonctionnel de lovaire
[337]

Comment classer une tumeur
du sein de 3 cm avec des
ganglions axillaires
Les oncogènes sont impliqués
homolatéraux fixés et ayant
dans le processus de
rapidement augmenté de
cancérisation parce qu’ils sont
volume pendant le mois dernier
responsables de:
(doublement de volume) ?
A - La perte d’inhibition de
A - T2 NO PEV+
contact
B - T2 NO PEVO
B - La production de facteur de
Quel est lexamen le plus sensible C - T2 N2 PEV+
croissance
C - La modification antigénique pour le dépistage des cancers du D - T3 N2 PEV+
E - T3 N 1 PEVO
sein ? A - La thermographie
de la cellule
[338]
D - L’augmentation du nombre B - La mammographie
C - Lautopalpation
de cellules en GO
Une femme de 60 ans est
D - Léchographie
E - L’allongement de la durée
E - Le dosage sérique de lACE. porteuse dun épithélioma
du cycle cellulaire
malpighien du col utérin classé
stade III, quel est le choix
[334]
[329]
thérapeutique ?
A - Chirurgie puis
Lefficacité de la chimiothérapie Le marqueur biologique le plus
chimiothérapie
important dans les épithéliomas
adjuvante a été prouvée dans:
B - Chimiothérapie puis
ovariens est:
A - Epithélioma du colon
chirurgie
A - Le Ca 125
B - Epithélioma bronchique
C - Chimiothérapie exclusive
B - La Béta HCG
épidermoïde
D - Radiothérapie externe puis
C - LACE.
C - Epithélioma du sein chez
curiethérapie
D - Le P.S.A.
les patientes préménopausées
E - Chirurgie exclusive
E - Le Ca 19.9
D - Ostéosarcome
[335]
E - Mélanome malin
[339]
[330]
Le facteur de pronostic le plus
important du cancer du col utérin A propos de la classification
Le risque de survenue de
des cancers du sein dans le
ladénocarcinome de endomètre est:
système T.N.M., il est exact
A - La forme histologique
est majoré par:
que:
B - Le siège de la lésion
A - Obésité
A - La tumeur T3 à un volume
C - Lextension loco-régionale
B - Ménopause tardive
clinique égal à 3 cm
D - Lâge de la patiente
C - Adénomyose
B - T2B = l’adjonction de la
E - Le degré de différenciation
D - Dysovulation prolongée
lettre b indique la fixation à la
[336]
E - Antécédents infectieux
peau
génitaux
C - N2 = adénopathie axillaire
Le CA 125 est un antigène de
[331]
homolatérale fixée
différenciation de lépithélium
D - MD = métastases osseuses
Quelle est la première méthode coelomique et de ses dérivés.
E - MX = métastases
Son seuil de positivité est de 35
thérapeutique mise en oeuvre
29

cas un carcinome épidermoïde
D - Si ce cancer atteint le col et
les culs de sac vaginaux sans
A propos des métastases, il est atteindre les paramètres, il est
classé stade I (classification F I G
exact que:
D)
A - Une métastase peut avoir
un volume plus important que le E - La dissémination de ce
cancer se fait préférentiellement
cancer dont elle provient
par voie lymphatique
B - Une métastase peut
apparaître cliniquement plus de
dix ans après la découverte du
[344]
cancer primitif
C - Une métastase peut être
Dans quel(s) cas doit-on
révélatrice dun cancer ignoré
prescrire une radiothérapie
D - Lexamen histopathologique complémentaire après exérèse
dune métastase permet
d’un cancer du rectum ?
habituellement de préciser le
A - Cancer limité à la muqueuse
type de cancer en cause
B - Cancer envahissant la
E - Un cancer ne donne des
séreuse
métastases que si son volume
C - Nodules tumoraux dans le
dépasse 1 cm de diamètre
méso
[341]
D - Envahissement lymphatique
E - Cancer envahissant la
Les cancers malpighiens des
musculeuse interne
muqueuses
[345]
A - Passent généralement par
un stade de carcinome in situ
Pour le dépistage de masse du
B - Sobservent souvent chez le cancer de la prostate, l’élément le
sujet âgé
plus efficace est
C - Sont fréquents au niveau
A - Le toucher rectal
de la muqueuse colique
B - Le dosage des phosphatases
D - Donnent rarement des
acides
métastases ganglionnaires
C - La cytologie urinaire après
E - Peuvent se voir sur la
massage prostatique
muqueuse anale
D - La biopsie prostatique
[342]
E - L’échographie prostatique
[346]
Les alpha-foetoprotéines sont
élevées dans
Parmi les affections mentionnées
A - Le tératocarcinome du
ci-dessous, quelle est celle que
testicule
l’on doit considérer comme un
B - Le cancer de l’endomètre
état précancéreux héréditaire ?
C - Lhépatocarcinome
A - Leucoplasie vaginale
D - Le choriocarcinome
B - Polype adénomateux
placentaire
gastrique
E - Lépithélioma ovarien
C - Xeroderma pigmentosum
[343]
D - Mélanose de Dubreuilh
E - Bilharziose vésicale
A propos du cancer invasif du
[347]
col utérin
A - Il est habituellement révélé Parmi les circonstances
par la survenue de métrorragies suivantes, quelle est celle qui
B - Son diagnostic repose sur
vous interdit de réaliser une
le frottis cervical
injection de Doxorubicine ?
C - Il est dans la majorité des
A - Créatinine plasmatique = 160
viscérales multiples
[340]

30

micromoles
B - Formule numération
sanguine avec polynucléaires à
2800/mm3
C - Bloc de branche complet
D - Hémibloc gauche avec
fraction d’éjection ventriculaire
supérieure à 50%
E - Dose cumulative de
Doxorubicine déjà reçue égale
à 300 mg/m2
[348]
Quelle est la localisation d’un
carcinome épidermoïde endobuccal qui entraîne le plus
volontiers un trismus ?
A - Plancher buccal
B - Langue mobile
C - Trigone rétro-molaire
D - Palais
E - Lèvre
[349]
Quel est le traitement adjuvant
dont l’efficacité est prouvée
chez une femme de 65 ans
après mammectomie pour un
cancer du sein T2 N+ (2
ganglions envahis), récepteurs
hormonaux positifs ?
A - Hormonothérapie au
Tamoxifène
B - Radiothérapie des aires
ganglionnaires atteintes
C - Chimiothérapie adjuvante
D - Hormonothérapie aux
estrogènes
E - Aucun traitement na fait la
preuve de son efficacité
[350]
Un nodule thyroïdien
s’accompagnant cliniquement
d’une diarrhée motrice, de
crises vasomotrices, évoque en
premier lieu
A - Un carcinome papillaire
B - Un carcinome anaplasique
C - Un cancer médullaire
D - Un lymphome thyroïdien
E - Un carcinome trabéculaire
[351]

Le pourcentage approximatif de cervico-médiastinaux, grosse
guérison après traitement d’une rate, poids stable (les autres
maladie de Hodgkin stade I est explorations sont normales).
A - IV B
de:
B - III B
A - 15 %
C - Il A
B - 30 %
D - III A
C - 50 %
E - IV A
D - 70 %
[355]
E - 90 %
[352]
Un adénocarcinome peut se
développer à partir:
Parmi ces assertions
concernant le médulloblastome A - Du revêtement glandulaire
dune muqueuse
de l’enfant, quelle est la
B - De l’épiderme
réponse fausse ?
C - De cellules glandulaires
A - Le médulloblastome est
exocrines
une tumeur à point de départ
D - Des capillaires sinusoïdes du
habituellement médian
foie
B - En dehors des signes
E - De cellules glandulaires
d’hypertension intra-crânienne,
endocrines
sa symptomatologie clinique
[356]
comporte des troubles de
l’équilibre et du tonus de la
L’épithélioma baso-cellulaire:
nuque
A - N’atteint pas les zones
C - La survenue d’une
couvertes
paralysie du VI n’a pas de
B - N’entraîne pas de
valeur localisatrice
métastases
D - L’examen cérébral révèle
C - Peut toucher les muqueuses
un processus expansif prenant
D - Reste de très petite taille
le contraste
E - Tumeur de malignité locale, E - N’est jamais pigmenté
[357]
son exérèse est souvent suivie
d’une guérison définitive
Une maladie de Hodgkin (homme
[353]
de 30 ans), étendue, traitée par
Un homme de 50 ans présente MOPP (6 cures) et radiothérapie
une métastase d’un carcinome sus-diaphragmatique et
abdominale haute, court le risque
épidermoïde au
majoré d’avoir 5 ans après
niveau du ganglion susA - Une leucémie lymphoïde
claviculaire droit. Quel est le
chronique
lieu d’origine le plus
B - Une rechute
probable
C - Une leucémie aigué
A - Thyroïde
myéloblastique
B - Poumon
D - Une stérilité
C - Peau
E - Une impuissance
D - Langue
[358]
E - Estomac
[354]
Quel est le stade évolutif dune
maladie de Hodgkin dont le
tableau clinique est le suivant ?
Sueurs nocturnes, température
à 38°2 le soir, ganglions

B - Malade africain infecté par
lEpstein Barr Virus (EBV)
C - Immunodépression (greffe
rénale)
D - Tuberculose traitée
E - Corticothérapie au long
cours
[359]
Dans un cancer du quadrant
supéro-externe du sein classé
T1 NO, quelle est la fréquence
de l’atteinte histologique des
ganglions axillaires?
A-O%
B-5%
C - 20 %
D - 50 %
E - 80 %
[360]
Un des examens suivants est
inutile dans le bilan d’extension
systématique d’un épithélioma
du col utérin. Lequel?
A - Toucher rectal
B - Lymphographie
C - Cystoscopie
D - Coelioscopie
E - Urographie
[361]

Parmi les propositions
suivantes concernant le cancer
thyroidien, une est
fausse. Laquelle?
A - Le cancer thyroïdien de
type papillaire est lymphophile
B - L’existence d’une diarrhée
motrice est un argument en
faveur du diagnostic de cancer
à stroma amyloïde de la
thyroïde
C - La présence, de
macrocalcifications au sein d’un
nodule thyroïdien hypocaptant
est plutôt rassurante
Parmi les circonstances qui
D - Les cancers vésiculaires
favorisent l’apparition de
donnent souvent des
lymphome malin non Hodgkinien, métastases osseuses ou
vous retenez:
pulmonaires
A - Infection par le virus de
E - Le fait que la ponction d’un
l’immunodéficience humaine
nodule hypofixant ramène du
(HIV)
liquide sans affaisser
31

totalement le nodule n’exclut
pas l’hypothèse de cancer
[362]
La phase préclinique d’un
cancer du sein est estimée à
A - Quelques jours
B - Quelques mois
C - Moins d’un an
D - Moins de 5 ans
E - Plus de 5 ans
[363]

Dans le mélanome malin cutané,
on doit accorder une valeur
pronostique à la classification
histologique proposée par:
A - Breslow
B - Clark et Mimh
C - Duke
D - Lukes
E - Le système TNM
[367]

Le(s) facteur(s) pronostique(s)
le(s) plus important(s) dans le
cancer de
Les photons d’énergie élevée
lendomètre est (sont)
ont les avantages
A - Les données de la cytologie
thérapeutiques suivants sauf
exfoliative
un. Lequel?
B - La différenciation
A - Un rendement élevé en
histologique
profondeur
C - Lâge de survenue
B - Un faisceau d’irradiation
D - Lenvahissement cervical et
mieux défini
C - Une irradiation réduite de la endocervical
E - La survenue sur un terrain
peau
dhyperplasie endométriale
D - L’absence d’absorption
[368]
préférentielle par l’os
E - Une efficacité biologique
Quel(s) marqueur(s) tumoral(aux)
supérieure
demanderiez-vous lors de la
surveillance dun cancer
[364]
médullaire de la thyroïde?
La sensibilité de la radiographie A - La thyroglobuline
B - La calcitonine
pulmonaire pour le dépistage
C - Lantigène
du cancer du poumon est
carcinoembryonnaire
comprise entre:
D - Alpha-foetoprotéine
A - 3 et 6 %
E - CA 19-9
PropositionB B-9et13%
C - 20 et 25 %
[369]
D - 43 et 49 %
E - 90 et 94 %
Parmi les substances suivantes
[365]
quelle(s) est ou sont celle(s) dont
l’effet
La vitesse de croissance dune
tumeur maligne est fonction de carcinogène a été démontré?
A - Aflatoxine
trois des
paramètres suivants, lesquels? B - Bêta naphtylamine
C - Hydrocarbures polycycliques
A - Le pourcentage des
D - Monomères de chlorure de
cellules tumorales qui se
vinyle
trouvent dans le cycle
E - Diéthylstilbestrol
B - Lâge du patient
[370]
C - Le coefficient de pertes
cellulaires
D - La durée du cycle cellulaire Parmi les propositions suivantes
E - Létat immunitaire du patient concernant la classification TNM
de lU 1CC en cancérologie des
[366]
tumeurs solides, cocher celle(s)
32

qui vous parai(ssen)t être
retenue(s). La classification
TNM
A - Permet de moduler une
stratégie thérapeutique
B - Permet d’individualiser
éventuellement des facteurs
pronostiques
C - Permet d’aboutir à une
survie brute ou en rémission
pour un stade donné
D - Permet de comparer des
résultats entre institutions
E - Permet de faire un contrôle
de qualité des modalités
thérapeutiques
[371]
Parmi ces affirmations
concernant les cancers
thyroïdiens, la (lesquelles) est
(sont) exacte(s)?
A - Des antécédents
d’irradiation représentent un
facteur de risque
B - Environ 2 % des nodules
froids sont des cancers
thyroïdiens
C - Le caractère douloureux à
la palpation d’un nodule est très
évocateur de cancer
D - Le dosage de
thyroglobuline est un bon
élément de surveillance après
thyroïdectomie totale
E - Une cytoponction nodulaire
négative élimine toujours un
cancer
[372]
Parmi les 5 propositions
suivantes concernant le cancer
du col utérin, quelles
sont celles qui sont exactes?
A - Le cancer du col utérin a
surtout une évolution locorégionale
B - Les épithéliomas
malpighiens sont la forme
histologique la plus fréquente
C - Les cancers du col utérin
sont partiellement
hormonodépendants
D - Les cancers du col utérin
atteignent essentiellement la

femme jeune
E - L’extension loco-régionale
est le principal facteur de
pronostic
[373]
Parmi les gestes chirurgicaux
suivants, lequel ou lesquels
peut (peuvent) être
considéré(s) comme des actes
de chirurgie préventive de
cancer?
A - Résection d’un polype
intestinal
B - Ablation d’un cancer cutané
baso-cellulaire
C - Ablation d’un fibroadénome mammaire
D - Exérèse d’une mélanose
de Dubreuihl
E - Exérèse d’un naevus pileux
[374]
Donnent souvent des
métastases osseuses les
carcinomes
A - De la thyroïde
B - Du sein
C - De la prostate
D - Du col utérin
E - De lintestin
[375]
Quelles sont, parmi les
affections suivantes, celles qui
prédisposent à
lapparition dun cancer?
A - Xéroderma pigmentosum
B - Recto-colite ulcérohémorragique
C - Maladie de Paget des os
D - Kyste solitaire de los
E - Fibro-adénome mammaire
[376]
Parmi les médicaments cités,
antimétabolites, deux sont
considérés comme
antagonistes des pyrimidines.
Lesquels?
A - Méthotrexate
B - Purinéthol
C - Fluoro-uracile
D - Cytosine-arabinoside

E - Dacarbazine
[377]
Deux “organes ou tissus-filtres”
sont particulièrement importants,
en ce qui concerne la localisation
des métastases viscérales par
voie sanguine Quels sont-ils ?
A - Surrénale
B - Poumon
C - Foie
D - Rate
E - Os
[378]
Quelle lexploration para-clinique
peut permettre de diagnostiquer
une tumeur ovarienne sans
préjuger de son type
histologique?
A - Abdomen sans préparation
B - Hystérométrie
C - Hystérosalpingographie
D - Lavement baryté
E - Echographie pelvienne

D - Un adénocarcinome
E - Un adénosarcome
[382]
Le paramètre pronostique le
plus important dun cancer du
sein est:
A - Le siège du cancer
B - Laspect mastographique
étoilé ou nodulaire
C - Lâge de la patiente
D - Le nombre de ganglions
envahis par le cancer
E - Le degré de différenciation
cellulaire
[383]

Le terme de carcinome in situ
peut être utilisé pour désigner
A - Une lésion épithéliale
maligne qui ne fanchit pas la
membrane basale
B - Un carcinome intramuqueux
C - Une prolifération
néoplasique intra-épithéliale
irréversible
[379]
D - Une tumeur maligne de très
petite taille
Parmi les 5 cancers suivants,
signaler le cancer le plus fréquent E - Un carcinome malpighien
non invasif
chez Ihomme A - Le cancer
broncho-pulmonaire
[384]
B - Le cancer colique
C - La maladie de Hodgkin
Quels sont les caractères qui
D - Le cancer de la vessie
permettent de considérer, sur le
E - Le cancer de la thyroïde
plan évolutif une tumeur,
[380]
comme probablement bénigne?
A - Développement
Citer parmi les caractéristiques
uniquement local
suivantes celle qui élimine le
B - Bonne limitation
diagnostic de tumeur bénigne?
C - Métastases uniquement
A - Compression des structures
ganglionnaires
de voisinage
D - Existence de mitoses
B - Croissance rapide
normales
C - Présence denveloppe
E - Foyers de nécrose
D - Récidive
hémorragique
E - Métastase
[385]
[381]
La forme histologique habituelle
des cancers du corps utérin est
A - Un carcinome épidermoïde
B - Un épithélioma spinocellulaire
C - Un rhabdomyosarcome
33

Dans quel pourcentage les
leucoplasies des voies aérodigestives supérieures se
transforment-elles en cancer?
A-O%
B-5%

C - 50 %
D - 70 %
E - 95 %
[386]
Une tumeur du QSE (Quadrant
Supéro Externe) du sein
gauche de 3 cm de diamètre
avec des ganglions axillaires
homolatéraux fixés sans
métastase à distance est
classée
A - TI N2 Mo
B - T2 Nlb Mo
C - T3 Nlb Ml
D - T2 N2 Mo
E - T3 N2 Mo
[387]
Parmi les affections suivantes,
quelle est celle qui a le plus de
chance de
transformation maligne?
A - Lichen plan
B - Leucoplasie
C - Glossite losangique
médiane
D - Epulis
E - Syndrome sec
[388]

A - Electronthérapie
B - Curiethérapie interstitielle au
Césium 137
C - Curiethérapie endocavitaire
au Césium 137 en 2 séquences
séparées
D - Curiethérapie interstitielle +
hyperthermie interstitielle
E - Photonthérapie sur champs
réduits
[390]
La théorie de la “surveillance
immunitaire” repose sur
l’incidence élevée de certaines
tumeurs chez les malades
atteints de déficit immunitaire.
Quelles sont ces tumeurs ?
A - Le lymphome malin non
hodgkinien
B - L’ostéosarcome
C - Le mélanome
D - Le sarcome de Kaposi
E - Le cancer du rein
[391]

Quel est ou quels sont les
facteurs de risque associés aux
cancers de la vessie
?
A - Amiante
B - Aniline
Lexamen anatomopathologique dune adénopathie C - Tabac
D - Shistosoma haematobium
inguinale révèle la
E - Infections urinaires
métastase dun carcinome
épidermoïde : où rechercher le récidivantes
[392]
primitif?
A - Marge anale
Parmi les cancers suivants,
B - Rectum
lequel ou lesquels ne donnent
C - Col utérin
pas de métastases à distance?
D - Endomètre
A - Glioblastome
E - Vulve
B - Cancer de la prostate
C - Cancer du rhinopharynx
[389]
D - Cancer baso-cellulaire de la
peau
A quelle(s) technique(s) le
E - Cancer anaplasique à petites
radiothérapeute doit-il recourir
cellules du poumon
pour terminer la radiothérapie
[393]
exclusive dun cancer
malpighien du col utérin Il A
Un cancer de l’intestin va donner
FIGO, T2a NO MO UICC au
des métastases au niveau du
terme de 45 Gy dirradiation
externe, chez une femme de 45 foie. Quelle est la voie
empruntée?
ans dont l’anatomie utéroA - Voie lymphatique
vaginale est normale?
34

B - Voie hématogène
C - Voie extra-vasculaire
D - Contact direct
E - Voie canalaire
[394]
Six mois après colectomie pour
cancer du côlon, si les examens
morphologiques du foie
affirment l’existence dune
métastase hépatique unique du
lobe gauche, il n’y a aucune
autre métastase décelable. Que
proposez-vous comme
traitement?
A - Chimiothérapie par voie
générale
B - Chimiothérapie par voie
locale intra-artérielle
C - Chimiothérapie par voie
locale intra-portale
D - Laparotomie et lobectomie
hépatique gauche
E - Radiothérapie hépatique
[395]
Une pneumonectomie pour un
cancer bronchique responsable
d’un trouble de ventilation
lobaire supérieur droit est
contre-indiquée
A - Après 65 ans
B - En cas d’arythmie complète
par fibrillation auriculaire à 90
/min
C - En cas d’artérite des
membres inférieurs
D - Si le VEMS après
bronchodilatateur est inférieur à
1,000 I
E - En cas d’adénopathie
cervicale métastatique
[396]
Les substances suivantes
peuvent constituer un marqueur
permettant la
surveillance de l’évolution d’un
cancer:
A - Antigène carcinoembryonnaire
B - Bêta-HCG
C - Immuno-globulines
D - CA 15-3

E - Alpha-foeto-protéine
[397]
Parmi les cancers suivants,
quels sont les trois qui sont
souvent responsables de
métastases osseuses?
A - Rein
B - Sein
C - Côlon
D - Langue
E - Thyroïde
[398]
La vaccination anti-grippale est
réalisable 3 semaines après
une chimiothérapie parce que la
chimiothérapie n’altère que
transitoirement la fonction
A - Des lymphocytes T
B - Des lymphocytes B
C - Des monocytes
D - Des macrophages
E - Des cellules NK
[399]
Quel est le siège du ganglion
lymphatique cervical quen
termes
carcinologiques on dénomme
volontiers ganglion de Kutner?
A - Sous-angulo-mandibulaire
B - Sus-claviculaire interne
C - Sous-omo-hyoidien
D - Sous digastrique
E - Spinal supérieur
[400]
On décèle, sur une ponction
biopsie hépatique, la métastase
d’un carcinome épidermoïde;
parmi les organes suivants,
lequel est le siège le plus
probable de la tumeur
primitive?
A - Estomac
B - Pancréas
C - Poumon
D - Colon
E - Thyroïde
[401]
Le curage axillaire réalisé dans
le cadre dune tumorectomie

pour traitement conservateur du
cancer du sein T1-T2 NO doit
intéresser combien détages du
creux axillaire pour permettre une
bonne analyse anatomopathologique et réduire le risque
de lymphadénectomie?
A - Létage inférieur
B - Létage supérieur
C - Létage inférieur et moyen
D - Les 3 étages
E - Les 3 étages et s’étendre au
creux sus-claviculaire
homolatéral
[402]
Parmi les formes
anatomocliniques suivantes,
quelle est la forme la plus
fréquente des carcinomes de la
lèvre?
A - Bourgeonnante
B - Croûteuse
C - Ulcéro-infiltrante
D - Nodulaire
E - Fissuraire
[403]
Parmi les organes suivants,
quel(s) est (sont) celui (ceux) où
les
adénocarcinomes sont les
tumeurs malignes les plus
fréquentes?
A - Sein
B - Rein
C - Oropharynx
D - Testicule
E - Thyroïde
[404]
Les métastases hépatiques
A - Proviennent souvent de
cancers digestifs
B - Peuvent se manifester
cliniquement avant la tumeur
primitive
C - Sont plus rares, en France,
que le cancer primitif du foie
D - Arrivent au foie surtout par la
veine porte
E - Sont volontiers
multinodulaires
[405]
35

La prévention secondaire en
cancérologie
A - Sapplique à des sujets
sains
B - Vise à dépister les porteurs
des symptômes de cancers
éventuels
C - Peut comporter des
mesures déducation sanitaire
D - Est plus performante quand
elle est appliquée à des sujets à
haut risque
E - A pour objectif le diagnostic
précoce
[406]
Indiquez, parmi les paramètres
suivants, celui(ceux) qui
intervien(nen)t dans le temps
de doublement tumoral
A - Coefficient de prolifération
cellulaire
B - Durée du cycle cellulaire
C - Coefficient de perte
cellulaire
D - Différenciation cellulaire
E - Vascularisation tumorale
[407]
Parmi les cancers suivants,
quel(s) est (sont) celui(ceux) qui
est (sont) curable(s) localement
par curiethérapie interstitielle
alors que le traitement des aires
ganglionnaires peut être confié
à la chirurgie?
A - Cancer du sinus maxillaire
B - Cancer du col utérin
C - Cancer du plancher de la
bouche
D - Cancer du sein
E - Cancer de la verge
[408]
Lantigène carcinoembryonnaire (A.C.E.) est utile
dans la surveillance après
traitement
A - Du séminome testiculaire
B - Des cancers colo-rectaux
C - Des ostéosarcomes
D - De la maladie de Hodgkin
E - Du cancer du sein

[409]

épithélioma glandulaire.

L’exposition aux radiations
ionisantes peut être incriminée
dans la genèse des affections
malignes suivantes
A - Tumeurs cutanées
B - Cancer de la thyroide
C - Adénocarcinome du
pancréas
D - Leucémie myéloïde
chronique
E - Leucémie lymphoide
chronique
[410]

Comment classez-vous cette
tumeur du sein dans la
classification T.N.M. ? A-T2 Nlb
MO
B - T3 N2 MO
C - T4 Nlb MO
D - T2 Nlb Ml
E - T4 N2 MO
[2]

D - Irradiation loco-régionale +
hormonothérapie adjuvante
E - Irradiation loco-régionale +
chimiothérapie adjuvante
[5]

Au cours de la surveillance, pré,
per et post thérapeutique de cet
épithélioma glandulaire du sein,
quel marqueur biologique peut
être régulièrement demandé
pour suivre l’évolution tumorale,
parmi la liste suivante ?
Parmi les éléments suivants, on
associe habituellement au risque A - Alpha foeto-protéine
B - ACE (antigène carcino
de cancer du sein
embryonnaire)
A - Tabagisme
C - Bêta HCG
B - Un seul enfant à 32 ans
La lymphographie pédieuse
D - FSH
C - Accouchement difficile
permet l’opacification des
E - Phosphatases acides
D - Allaitement
ganglions
[6]
E - Mère ayant été traitée pour
A - Mésentériques
cc
un cancer du sein
B - lnter-aortico-caves
Un malade de 78 ans consulte
C - Iliaques primitifs
son médecin de façon
D - Iliaques externes
[3]
systématique tous les 6 mois; il
E - Hypo-gastriques
a en
[411]
La malade est traitée par
effet été opéré 8 ans
chirurgie (mammectomie totale
auparavant dune lobectomie
Une tumeur du col utérin
avec curage axillaire). L’analyse
classée T2a est
histologique et biochimique de la inférieure droite pour cancer
épidermoïde
A - Limitée au col
pièce opératoire fournit des
du poumon ; les bilans cliniques
B - Etendue aux culs de sac
éléments parmi lesquels vous
ne montrent aucun signe de
vaginaux
retenez comme facteur(s) de
récidive. Les clichés
C - Etendue à tout le vagin
mauvais pronostic
D - Etendue à la vessie
A - Envahissement métastatique pulmonaires montrent une
image thoracique droite
E - Etendue au rectu
de 4 ganglions sur 15
[1]
B - Tumeur peu différenciée, de parfaitement stable. Numération
et VS sont
cc
grade histologique Scar[ et
normales.
Une femme de 40 ans, non
Bloom ‘3’
Par contre, l’examen découvre
ménopausée, présente une
C - Pas d’envahissement
une masse abdominale paratuméfaction du sein gauche,
mammelonnaire
ombilicale droite, bien limitée
connue
D - Absence de récepteurs
vers
depuis plusieurs mois. A
hormonaux
le haut (n’atteignant pas
rexamen clinique, cette
E - Fibroadénome associé
l’auvent costal), battante,
tuméfaction fait 4 cm de
[4]
expansive, et siège d’un souffle
diamètre, elle n’est
systolique.
adhérente ni à la peau, ni aux
Compte-tenu des résultats
plans profonds. La palpation
histologiques et biochimiques de Les pouls d’aval (fémoraux,
des aires ganglionnaires
la pièce opératoire, quel schéma poplités et distaux) sont
retrouve
thérapeutique logique vous paraît normalement perçus des 2
côtés.
deux ganglions axillaires
le mieux adapté parmi ceux
gauches mobiles, non
proposé après la mammectomie: L’examen retrouve par ailleurs
un souffle systolique (3/10) en
inflammatoires, indolores,
A - Surveillance régulière seule
regard de l’artère carotide
suspects. Enfin, le
B - Irradiation loco-régionale
gauche : la TA est à 16/10
bilan paraclinique dextension
seule
cmHg. Le reste de l’examen est
s’avère négatif. Une drill-biopsie C - Hormonothérapie adjuvante
normal. Le malade est en
confirme qu’il sagit d’un
seule
36

- Numération-Formule: pas
d’anémie; hyperleucocytose :
15 000 blancs; 70% de
Quel diagnostic portez-vous sur Quelle est l’attitude thérapeutique polynucléaires
- Vitesse de sédimentation :
la plus appropriée ?
la seule clinique ?
1ère heure : 60 mm - 2ème
A - Surveillance clinique et
A - Métastase hépatique du
heure : 120 mm
radiologique tous les 6 mois
cancer bronchique
- Macrocytose à 120 microns3
B - Intervention chirurgicale de
B - Anévrisme de l’artère
Vous évoquez le diagnostic
principe
iliaque droite
d’un carcinome des voies
C - Mise sous traitement
C - Anévrisme de l’aorte
aérodigestives supérieures.
anticoagulant
abdominale
D - Compression de l’aorte par D - Mise sous traitement
anticoagulant et intervention dans Le (les) signe(s) suivant(s) va
une masse abdominale
(vont) vous orienter directement
3 mois
métastatique
vers le
E - Mise sous traitement
E - Dolicho-méga-artère du
diagnostic
vasodilatateur et antiaggrégant
sujet âgé
A - L’accroissement de la
plaquettaire
vitesse de sédimentation
[7]
B - La pharyngolaryngite
[11]
C - La stase salivaire
cc
Dans le doute diagnostique,
D - L’immobilité laryngée
Monsieur CAM.., 55 ans, ouvrier
quel examen complémentaire
E - La dysphagie
agricole, consulte pour une
envisagez-vous en première
[12]
masse latérocervicale droite
intention ?
apparue il y a trois mois. Pas de
A - Examen doppler des
Sur les arguments cliniques
douleur, mais il signale une
membres inférieurs
anorexie et une asthénie. Il fume seuls, quel premier diagnostic
B - Echographie abdominale
évoquez-vous ?
C - Artériographie de l’aorte et plus d’un paquet de cigarettes
par jour et avoue boire 2 litres de A - Un cancer thyroïdien
des membres inférieurs par
B - Un cancer de la base de
vin par jour. Il se plaint de
voie fémorale rétrograde
langue
dysphagie sans troubles
D - Scanner du thorax
C - Un cancer de
respiratoires. Antécédents :
E - Aortographie par ponction
l’hypopharynx
bronchite chronique non traitée.
directe de l’aorte
D - Un cancer de l’amygdale
L’examen montre
[8]
- Une pharyngite érythémateuse, palatine
un état buccodentaire très altéré, E - Un cancer de la vallécule
Dans le bilan, lequel des
[13]
et une stase salivaire qui
examens suivants ne vous
empêche la visualisation de
semble pas indispensable
Parmi les raisons suivantes,
l’hypopharynx. Par contre,
A - Examen doppler des
quelle (s) est(sont) celle(s) qui
l’examen du larynx révèle une
vaisseaux du cou
pourrai(en)t vous interdire la
diminution de la mobilité de
B - Examen doppler des
chirurgie
l’hémilarynx droit, larynx et
membres inférieurs
A - L’altération trop importante
cordes vocales rouges.
C - Radiographie thoracique
de l’état général
- Une masse de 4 cm de
D - Electrocardiogramme
B - Une tumeur de plus dl cm
diamètre indolore au bord
E - Echographie abdominale
de diamètre
antérieur du sterno[9]
C - Une métastase pleurocléïdomastoïdien, près
de son insertion supérieure, non pulmonaire
Parmi les complications
D - Une adénopathie bilatérale
suivantes, laquelle est la plus à battante, sans caractère
E - Une adénopathie de plus
inflammatoire, bien mobile, et
redouter ici ?
de 5 cm de diamètre
sans
A - Embolie des artères de
[14]
modification de la peau en
jambe
regard.
B - Hémorragie rétroParmi les explorations ci- Apyrexie
péritonéale
dessous, quelle est celle qui
- Le foie déborde de 4 cm
C - Péritonite
permet d’affirmer le
Les examens complémentaires
D - Septicémie
excellent
état physiologique.

E - Thrombose aortique
[10]

37

mammaires
aurait pu être envisagée ?
A - Kyste
La tumeur est classée Ti. Quel
traitement retenez-vous parmi les B - Paget
C - Adénofibrome
propositions suivantes ?
D - Tumeur phylloïde
A - Radiothérapie transcutanée
E - Aucune des propositions ciexclusive
dessus
B - Colpectomie simple avec
[20]
curage ganglionnaire
C - Curiethérapie suivie d’une
Parmi ces examens
colpohystérectomie avec
complémentaires,
lymphadénectomie
[15]
lequel(Iesquels) peut(peuvent)
D - Curiethérapie simple
cc
affirmer avec certitude le
Une femme de 50 ans consulte E - Hystérectomie simple
diagnostic de cancer du sein.?
[18]
pour des métrorragies
A - Echographie
provoquées. Le toucher vaginal
Cette malade a 90 % de chances B - Examen histologique de la
et
tumeur
environ d’être guérie à 5 ans.
l’examen au spéculum montre
C - Examen histologique d’un
Dans le cas contraire, quel est le
une lésion bourgeonnante et
hémorragique du col utérin de 3 mode de récidive le plus probable ganglion
D - Thermographie
cm de diamètre. Le vagin paraît ?
E - Dosage des récepteurs
A - Métastases pulmonaires
indemne de toute lésion.
hormonaux
B - Récidive pelvienne
L’examen de l’abdomen est
[21]
C - Métastases osseuses
normal
D - Métastases hépatiques
il n’y a pas d’adénopathie
Parmi les données suivantes,
E - Métastases cérébrales
périphérique, Il n’existe pas de
quelle(s) est(sont) la(les) plus
signes urinaires ou digestifs.
évocatrice(s) de cancer du
[19]
La biopsie cervico-utérine
sein?
cc
confirme le diagnostic de
A - Tumeur indolente
Une malade de 45 ans vient
carcinome épidermoïde bien
B - Tumeur irrégulière, dure,
consulter pour une tumeur du
différencié.
quadrant supéro-externe du sein mal limitée
C - Calcifications à la
droit découverte 10 jours
Le toucher rectal sous
mammographie
anesthésie générale permettra auparavant et stable depuis.
Cette tumeur indolente de 2,5 cm D - Adénopathies souples,
d’apprécier le(les)
élastiques, indolentes
de
élément(s) suivant(s)
E - Apparition récente
diamètre, située à 4 cm en
A - L’extension ganglionnaire
[22]
dehors d’un mammelon sain, est
pelvienne
dure, irrégulière, mal limitée,
B - L’état de la cloison rectoParmi les examens suivants,
sans
vaginale
le(s) quel(s) est (sont) inutile(s)
adhérence cutanée ni profonde,
C - L’atteinte de la cavité
pour apprécier l’extension de ce
est unique et fon perçoit dans le
utérine
cancer ?
creux axillaire droit 2 petits
D - L’extension paramétriale
A - Echographie hépatique
ganglions souples, élastiques,
E - La fixation aux parois
B - Radio pulmonaire
indolents, parfaitement mobiles,
pelviennes
C - Dosage des récepteurs
que l’on palpe avec les mêmes
[16]
caractères dans le creux axillaire hormonaux
D - Scintigraphie osseuse
gauche. Sur la mammographie,
Le bilan d’extension rend
E - Frottis vaginaux
on constate une opacité de 2
indispensable la demande de:
[23]
cm de diamètre à bords
A - Dosage de l’antigène
irréguliers spiculés présentant en
carcino embryonnaire
son centre 3 micro-calcifications. A ce stade du bilan, ce cancer
B - Lymphographie
du sein peut être classé
C - Urographie intra-veineuse
A - Ti NO
En dehors du cancer du sein,
D - Echographie pelvienne
B - T2 Nia
laquelle de ces autres affections
E - Cystocopie
diagnostic ?
A - Transit pharyngo-laryngé
lipiodolé
B - Endoscopie et biopsie des
voies aérodigestives
supérieures
C - Tomographies du larynx
D - Tomodensitométrie
cervicale
E - Scintigraphie thyroïdienne

[17]

38

complémentaires suivants devezvous demander ?
A - Examen
tomodensitométrique abdominopelvien
[24]
B - Scintigraphie osseuse
C - Radiographie du thorax
Pour ce cancer du sein un
D - Echographie hépatique
traitement conservateur peut
être proposé. Il peut être assuré E - Antigène carcinoembryonnaire
par:
[26]
A - Hormonothérapie
B - Radiothérapie seule
Chez cette malade, lequel des
C - Chimiothérapie seule
éléments cliniques suivants vous
D - Tumorectomie + curage
paraît être le facteur pronostique
ganglionnaire axillaire +
majeur ?
irradiation
A - La taille de la tumeur
E - Tumorectomie seule
B - L’âge
[25]
C - La présence d’une
cc
adénopathie
Une femme de 45 ans non
D - L’existence de signes
ménopausée consulte en
inflammatoires
urgence en raison de
E - L’état hormonal
l’apparition récente
[27]
d’un état inflammatoire des
quadrants externes du sein
Le traitement initial comporte une
droit. A l’examen, la peau de
polychimiothérapie.
cette
Laquelle(lesquelles) des
région du sein est rouge,
drogues suivantes peu(ven)t y
chaude, douloureuse : en
figurer ?
regard on retrouve une masse
A - Actinomycine D
dure
B - Cyclophosphamide
mesurant 7 cm dans son plus
C - CDDP
grand axe, adhérant à la peau,
D - D.T.I.C.
il y a dans l’aisselle
E - Adriamycine
homolatérale
un ganglion de 3 cm de
[28]
diamètre, dur, encore mobile.
Le reste de l’examen clinique
Au terme de 6 cures de
est
chimiothérapie, tout signe
normal. La mammographie
inflammatoire a disparu, la
objective une opacité spiculée
tumeur mesure encore 5 cm et
avec quelques
l’adénopathie a disparu.
microcalcifications et
Comment envisagezvous à ce
surtout un très important
stade la poursuite du traitement ?
oedème sous cutané;
A - Hormonothérapie
l’histologie confirme le
B - Chimiothérapie d’entretien
diagnostic
C - Association radio-chirurgicale
d’adénocarcinome mammaire
devant cette tumeur classée T3 D - Mammectomie curage
E - Tumorectomie
Nlb PeV2.
[29]
Afin de vérifier l’absence de
métastases viscérales et avant A distance du traitement, laquelle
des évolutions suivantes vous
de débuter le traitement,
paraît
lequel(lesquels) des examens
C-T2 Nib
D - T2 NO
E-T3Nib

39

statistiquement la plus probable
?
A - Récidive pariétale
B - Récidive ganglionnaire
axillo-sus-claviculaire
C - Métastases viscérales
D - Leucémie induite
E - Cancer du sein controlatéral
[30]
cc
Un homme de 40 ans présente
un amaigrissement important
de 3 kg en 1 mois avec toux et
expectorations, crachats
hémoptoïques. La radiographie
pulmonaire permet de mettre en
évidence une opacité
médiastino-hilaire droite. La
cytologie dans l’expectoration
confirme qu’il
s’agit d’un cancer anaplasique
à petites cellules. Une
chimiothérapie est mise en
route
comprenant une association de
Cisplatinum-AdriamycineBléomycine une fois par mois.
Parmi les signes suivants, un
seul ne témoigne pas de
l’envahissement
médiastinal
A - Dysphonie
B - Dysphagie
C - Voix rauque
D - Hoquet
E - Myosis
[31]
Parmi les signes suivants, un
seul ne se trouve pas dans le
syndrome cave
supérieur:
A - OEdème des membres
inférieurs
B - OEdème en pélerine
C - Turgescence des jugulaires
D - Yeux injectés
E - Circulation collatérale
thoracique
[32]
Parmi les examens suivants, un
seul est inutile pour apprécier

l’envahissement régional:
A - Transit oesophagien
B - Lymphographie
C - Scannographie thoracique
D - Radioscopie thoracique
E - Examen des cordes
vocales
[33]
Dans ce cancer anaplasique à
petites cellules, la métastase la
plus
fréquemment rencontrée est:
A - Osseuse
B - Rénale
C - Cutanée
D - Oculaire
E - Pancréatique
[34]
Parmi les métastases
suivantes, quelle est celle qui
sera la moins atteinte par cette
chimiothérapie (Cisplatinum®Adriamycine®-Bléomycine®) ?
A - Osseuse
B - Rénale
C - Cérébrale
D - Hépatique
E - Cutanée
[35]
Parmi les formes histologiques
suivantes, quelle est celle qui a
le plus mauvais pronostic à
stade égal ?
A - Epidermoïde
B - Adénocarcinome
C - Anaplasique à grandes
cellules
D - Anaplasique à petites
cellules
E - Carcinoïde
[36]
Les cancers anaplasiques à
petites cellules traités par
chimiothérapie ont un espoir de
survie à 2 ans de lordre de:
A - Supérieur à 80 %
B - 70 %
C - 50 %
D - 20 %
E - Inférieur à 5 %

[37]
cc
Une femme de 55 ans, non
ménopausée consulte pour un
nodule du quadrant supéroexterne
du sein droit apparu 2 mois
auparavant. L’interrogatoire
retrouve la notion d’un cancer du
sein
chez la grand-mère maternelle,
une puberté à l’âge de 10 ans,
une première grossesse à l’âge
de 32 ans sans allaitement en
raison d’un abcès du sein et enfin
une cholécystectomie pour
lithiase à 49 ans. Cette malade a
régulièrement fumé 1/2 paquet
de cigarettes par jour
pendant 30 ans.
A l’examen : la tumeur est mobile
mais s’accompagne d’une
attraction cutanée bien visible à
jour frisant ; elle mesure 2,5 cm
dans son plus grand diamètre. A
la palpation de l’aisselle
homolatérale, on retrouve un
ganglion mobile et banal de
moins de 1 cm de diamètre; les
autres territoires ganglionnaires
sont normaux : il n’existe pas
d’hépatomégalie, il n’y a pas de
douleurs osseuses et l’état
général est conservé.

E - T4 Ni b
[39]
Lequel des examens
complémentaires est
indispensable pour affirmer la
malignité du nodule et autoriser
la mise en route du traitement
spécifique ?
A - L’examen cytologique par
ponction
B - La mammographie
C - Le dosage de l’antigène
carcino-embryonnaire
D - L’examen
histopathologique par biopsie
E - La thermographie
[40]
Compte-tenu des caractères de
la tumeur, laquelle des attitudes
thérapeutiques suivantes
permet statistiquement d’obtenir
un contrôle local satisfaisant
avec des séquelles minimes ?
A - Intervention de Patey
B - Tumorectomie et curage
limité de l’aisselle suivie
d’irradiation
C - Mammectomie simple
suivie d’irradiation
D - Irradiation exclusive
E - Intervention de Halsted
[41]

Chez cette malade, parmi les
antécédents suivants, on retient
comme
facteur(s) de risque reconnu pour
le cancer du sein ?
A - Puberté précoce-ménopause
tardive
B - Antécédent d’abcès du sein
C - Première grossesse tardive
D - Tabagisme
E - Cholécystectomie
[38]
Dans la classification TNM (U
1CC - 1978), comment classezvous ce cancer ?
A - Ti Ni b
B - T2 Ni a
C - T2 Ni b
D - T4 Ni a
40

Parmi les facteurs suivants,
lequel (lesquels) vous
inciterai(ent) à proposer une
chimiothérapie
adjuvante ?
A - Grade Il de l’index de
Scarif-Bloom et Richardson
B - Adhérence cutanée de la
tumeur
C - Positivité des récepteurs
hormonaux tumoraux
D - Atteinte ganglionnaire
histologique
E - Antécédents familiaux de
cancer du sein
[42]
cc
Une femme de 45 ans consulte
pour la découverte récente

d’une masse dans son sein
droit.
A l’examen, la tuméfaction
siège à la jonction des deux
quadrants externes et mesure 6
cm de
diamètre ; la peau en regard est
envahie. La palpation retrouve
plusieurs adénopathies
axillaires homolatérales dures
et mobiles ainsi qu’une
adénopathie sus-claviculaire
droite de 2
cm de diamètre. Du côté
gauche, l’examen est normal. Il
n’existe pas d’hépatomégalie.
L’état
général est conservé. La
mammographie montre une
opacité irrégulière mal limitée
avec un
épaississement cutané en
regard. Il n’y a pas de
microcalcifications. L’examen
histologique du
prélèvement obtenu par drillbiopsie est en faveur d’un
adénocarcinome de grade
histopronostique III et la
recherche de récepteurs à la
progestérone est négative. La
radiographie de thorax est
normale.
Quelle et la classification TNM
de cette tumeur ?
A - T3 Ni
B - T3 N2
C - T3 N3
D - T4 N2
E - T4 N3
[43]
Lequel (lesquels) des examens
suivants doit (doivent) être
demandé(s) dans le cadre du
bilan d’extension ?
A - Echographie cardiaque
B - Tomodensitométrie
cérébrale
C - Tomodensitométrie
thoracique
D - Echographie hépatique
E - Scintigraphie osseuse
[44]

Une polychimiothérapie première
associant adriamycine,
cyclophosphamide, et fluorouracile est instituée. Quels sont
les 3 principaux effets
secondaires
A - Polynévrite
B - Alopécie
C - Nausée et vomissements
D - Surdité
E - Hypoplasie médullaire
[45]
Lequel (lesquels) des éléments
suivants influence (nt) le
pronostic ?
A - Siège externe de la tumeur
B - Négativité des récepteurs à
la progestérone
C - Grade histopronostique III
D - Absence de
microcalcifications
E - Présence d’une adénopathie
sus-claviculaire
[46]
cc
Un homme de 24 ans consulte
pour l’apparition récente d’une
dyspnée d’effort. L’interrogatoire
retrouve la notion d’un
amaigrissement de 6 kg en 4
mois. L’examen cardiopulmonaire est
normal. Le reste de l’examen
retrouve une masse abdominale
et une tuméfaction du testicule
gauche. L’épididyme et le cordon
sont normaux, Il existe une
gynécomastie bilatérale. Le
toucher rectal est normal.
Quel est le diagnostic le plus
probable de la maladie initiale:
A - Cancer bronchique
anaplasique à petites cellules
B - Cancer du rein gauche avec
métastases pulmonaires
C - Sarcome rétro-péritonéal
D - Lymphome non hodgkinien
E - Cancer non séminomateux
du testicule
[47]
41

Parmi les examens suivants,
le(s)quel(s) doit(doivent) être
demandé(s):
A - Radiographie du thorax
B - Dosage de la béta HCG
C - Dosage de l’ACE
D - Dosage de l’apha-foetoprotéine
E - Echotomographie
abdominale
[48]
Quelle est le geste indiqué pour
affirmer le diagnostic:
A - Laparotomie exploratrice
B - Fibroscopie bronchique
avec biopsies
C - Orchidectomie par voie
haute
D - Biopsie rénale
E - Biopsie testiculaire
transcrotale
[49]
Une chimiothérapie incluant du
Cisplatinum® est instituée.
Le(les) effet(s)
secondaire(s) possible(s) est
(sont) ?
A - Hépatite
B - Surdité
C - Insuffisance cardiaque
D - Insuffisance rénale
E - Sclérose pulmonaire
[50]
Une fièvre avec frissons
survient 10 jours après la fin de
la cure de
chimiothérapie. Quel examen
faut-il demander en priorité:
A - Prélèvement de gorge
B - Radiographie de thorax
C - Numération-formule
sanguine
D - lonogramme sanguin avec
créatininémie
E - Examen cytobactériologique des urines
[51]
cc
Un homme de 72 ans vient
consulter pour dysurie et
douleurs lombaires. Le toucher

rectal
montre une augmentation de
volume de la prostate avec un
nodule de 1,5 cm au niveau du
lobe droit. Les radiographies de
la colonne lombaire et du
bassin montrent un aspect
dense de
L4-L5 et de la région iliosacrée. Le taux des
phosphatases acides
prostatiques est de 45.
Quel est le diagnostic ?
A - Adénome de la prostate
B - Cancer de la prostate stade
B
C - Cancer de la prostate stade
C
D - Cancer de la prostate stade
Dl
E - Cancer de la prostate stade
D2
[52]
A 1heure actuelle, le traitement
de ce patient peut faire appel a:
A - OEstrogènes
B - Aminogluthétimide
C - Analogue de la LH-RH
D - Anti-androgènes
E - Progestatifs
[53]
La possibilité de réponse à un
traitement hormonal dans ce
cas est de:
PropositionA A-l0%à30%
B - 40 % à 50 %
C - 50 % à 60 %
D - 70 % à 80 %
E-90% à 100%
[54]
La surveillance du traitement
nécessite de disposer du
résultat de:
A - Dosage des phosphatases
acides prostatiques
B - Dosage de la testostérone
C - Dosage de la LH
D - Dosage de la FSH
E - Dosage des 17 cétostéroïdes

[55]
cc
Une jeune femme de 20 ans
découvre une adénopathie susclaviculaire droite. Elle n’a pas
d’antécédent connu, pas de
symptômes particuliers: apyrexie,
poids stable. Le reste de
l’examen est normal. Les
radiographies thoraciques
montrent un élargissement du
médiastin
supérieur et antérieur.
L’hémogramme est normal, la
vitesse de sédimentation est à 6
mm à la première heure. Un
adénogramme est pratiqué et
montre une prédominance
lymphocytaire avec quelques
rares
cellules volumineuses, à gros
noyau bourgeonnant et nucléolé,
ayant les caractères de la
cellule de Sternberg.
Parmi les explorations suivantes,
la(les)quelle(s) vous semble(nt)
indispensable(s) à ce stade des
explorations ?
A - Médullogramme
B - Médiastinoscopie
C - Biopsie ganglionaire sus
claviculaire
D - Laparotomie exploratrice
avec splénectomie
E - Laparotomie exploratrice
sans splénectomie
[56]
Le bilan d’extension anatomique
doit en principe comporter un ou
plusieurs des examens suivants :
le(lesquels) ?
A - Lymphographie bipédieuse
B - Urographie intraveineuse
C - Fibroscopie gastrique
D - Scintigraphie osseuse
E - Immuno-électrophorèse du
sérum
[57]
L’(les) examen(s) précédent(s)
n’a(ont) pas montré d’anomalie.
Vous pouvez en fonction des
données dont vous disposez,
42

classer cette maladie dans l’un
des stades suivants : lequel ?
A - I Aa
B - Il Aa
C - Il Ab
D - Il Bb
E - III Aa
[58]
Un traitement
polychimiothérapique associant
Mechlorecthamine®, Oncovin®,
Procarbazine® et Prednisone®
(M.O.P.P.) est entrepris. Les
complications de ce traitement
peuvent comporter:
A - Neuropathie périphérique
B - Vomissements
C - Insuffisance cardiaque
D - Hépatite médicamenteuse
E - Alopécie
[59]
Le traitement chimiothérapique
est suivi dune irradiation en
mantelet.
Celle-ci doit délivrer:
A - 20 grays en 2 semaines
B - 40 grays en 4 semaines
C - 60 grays en 6 semaines
D - 40 grays en une semaine
E - 40 grays en une seule
séance
[60]
Le traitement optimal étant
effectué, l’espérance de cette
jeune patiente d’être en
rémission persistante au bout
de 5 ans est de
A - 10 %
B - 30 %
C - 50 %
D - 80 %
E - 100 %
[61]
A quelle(s) complication(s)
tardive(s) la patiente reste-t-elle
exposée du fait du traitement ?
A - Hypothyroïdie
B - Péricardite
C - Zona
D - Leucémie aiguè

E - Diabète
[62]
cc
Un homme de 46 ans, fumeur
(36 paquets-année), est
hospitalisé pour hémoptysie. La
radiographie pulmonaire révèle
une opacité qui vous évoque la
possibilité d’un cancer
bronchique.
Parmi les caractères suivants,
on évoque un cancer primitif
devant:
A - Présence d’un
bronchogramme aérique
B - Opacité rétractile
C - Opacité inhomogène, non
systématisée
D - Miliaire
E - Nodules disséminés dans
les deux lobes supérieurs
[63]
Parmi les examens suivants,
quel est celui qui vous semble
le plus urgent à réaliser ?
A - Tomographie de face
B - Recherche de bacille de
Koch dans l’expectoration
C - Fibroscopie bronchique
D - Dosage de l’antigène
carcinoembryonnaire
E - Scanner thoracique
[64]
Chez cet homme de 46 ans
présentant une tumeur
bourgeonnante de la
bronche intermédiaire, quel
type histologique est le plus
probable ?
A - Anaplasique à petites
cellules
B - Adénocarcinome
C - Carcinoïde
D - Epidermoïde
E - Bronchiolo-alvéolaire
[65]
Vous décidez une exérèse
chirurgicale qui, en raison de la
situation tumorale, ne peut être
quune pneumonectomie. Parmi

les éléments suivants, le(s) quel
(s) contre-indique(nt)
formellement ce geste ?
A - Artérite des membres
inférieurs
B - Onde Q, séquelles d’infarctus
postérieur sur
l’électrocardiogramme
C - Adénopathie tumorale susclaviculaire droite
D - Hépatomégalie homogène
avec signes d’intoxication
éthylique
E - Fibrillation auriculaire
[66]
cc
Un homme de 40 ans sans
antécédent pathologique vient
consulter pour une augmentation
progressive et indolente du
volume de la bourse gauche. A
l’examen il n’y a aucun signe
inflammatoire sur le scrotum, le
poids de la bourse gauche est
manifestement augmenté. Il
existe des petits ganglions
inguinaux bilatéraux. Le contenu
intra-scrotal droit est normal.
En présence de cette tumeur
intrascrotale, parmi les signes
cliniques suivants, un seul justifie
de penser systématiquement au
cancer du testicule
A - Bourse opaque à la
transillumination
B - Adénopathie inguinale
C - Perception des battements
de l’artère spermatique
D - Epididyme normal
E - Possibilité de pincer les
feuillets de la vaginale
[67]
Indiquez par quel examen on
parvient à affirmer le diagnostic
de cancer du testicule
A - Dosage des antigènes
carcino-embryonnaires
B - Lymphographie bipédieuse
C - Cytoponction de la tumeur
D - Examen anatomopathologique après
orchidectomie
E - Recherche des cellules
43

anormales dans le sperme
[68]
Parmi les dosages suivants,
indiquez celui(ceux) qui
présente(nt) un intérêt dans le
cancer du testicule
A - LDH
B - Gonadotrophines
chorioniques Béta (HCG)
C - Alpha foeto-protéine
D - Testostérone
E - Phosphatases acides
[69]
En cas de tumeur
séminomateuse pure sans
envahissement ganglionnaire
décelable sur l’imagerie
radiologique, le traitement
comportera
A - Orchidectomie avec ligature
haute du cordon
B - Chimiothérapie
C - Curage ganglionnaire
lombo-aortique
D - Irradiation des chaînes
ganglionnaires lomboaortiques
E - Corticothérapie
[70]
cc
Un patient de 60 ans vient
consulter pour une dysphagie
douloureuse sans régurgitation,
s’aggravant depuis un mois.
Celle-ci est haut située,
localisée au niveau de la partie
gauche
du cou et prédomine lors de la
déglutition des solides. Il existe
simultanément une otalgie
réflexe gauche lors de la
déglutition. La voix est enrouée,
mais aux dires du malade, la
dysphonie serait ancienne. Ce
sujet,éthylo-tabagique, ne
présente aucun passé
pathologique
notable. Il n’y a pas
d’amaigrissement. L’examen de
la cavité buccale montre une
denture en
très mauvais état. La palpation
cervicale objective une

tuméfaction sous digastrique
gauche,
mobile, de 2 cm de diamètre.
Parmi les éléments de ce
dossier, l’origine pharyngée de
cette dysphagie est évoquée
par la constatation de:
A - Dysphagie pour les solides
B - Dysphagie douloureuse
C - Otalgie réflexe
D - Absence de régurgitation
E - Dysphonie ancienne
[71]
Les éléments dont vous
disposez vous permettent
d’évoquer un diagnostic. Quel
est-il parmi les propositions
suivantes
A - Cancer de la corde vocale
gauche
B - Cancer des deux cordes
vocales
C - Cancer sous-glottique
D - Cancer de l’oesophage
thoracique
E - Cancer du sinus piriforme
[72]
Quel est l’examen le plus
simple pour objectiver cette
lésion ?
A - Fibroscopie laryngotrachéale
B - Xérographie du cou de
profil
C - Tomographie de face du
larynx
D - Pharyngo-laryngoscopie
indirecte
E - Echographie

ganglionnaire et radiothérapie
post-opératoire
D - Chimiothérapie seule
E - Evidement cervical
ganglionnaire et radiothérapie
post opératoire
[74]
cc
Un homme de 60 ans, sans autre
antécédent qu’une intoxication
alcoolique nettement ralentie,
consulte pour une dysphagie
d’apparition récente. Il se plaint
de douleurs lombaires depuis
trois mois. La fibroscopie montre
une lésion du tiers inférieur de
l’oesophage assez régulière
qui n’a pu être franchie. A la
biopsie : adénocarcinome. La
biologie montre des
phosphatases
alcalines à 420 Ul/l (normale 180)
une gamma GT et une bilirubine
strictement normales. Les
phosphatases acides et la
calcémie sont également
normales.
Pour apprécier l’extension du
processus tumoral, il est
nécessaire de
demander:
A - Transit oesogastroduodénal
B - Scintigraphie oesophagienne
C - Radiographie pulmonaire
D - Echographie hépatique
E - Lymphographie
[75]

A - Radiographie du rachis
B - Scintigraphie osseuse
C - Biopsie de prostate
D - Electrophorèse des
protéines
E - Urographie intra-veineuse
[77]
Parmi les méthodes
thérapeutiques suivantes non
chirurgicales, la dysphagie de
ce malade est susceptible
d’être améliorée par:
A - Radiothérapie du bas
oesophage
B - Chimiothérapie par
cisplatinum
C - Mise en place d’une
prothèse oesophagienne sous
endoscopie
D - Chimiothérapie par le 5
fluoro-uracile
E - Traitement endoscopique
par le laser
[78]
cc
Vous dépistez chez une femme
de 65 ans, en bon état général
sans autre maladie associée,
un carcinome de l’endomètre,
strictement limité au corps
utérin.

Parmi les facteurs de risque,
vous retenez:
A - Obésité
B - Nulliparité
C - Traitement aux
Chez ce malade compte-tenu des oestrogènes
données fournies, l’augmentation D - Multiplicité de partenaires
des
E - Grossesses multiples
phosphatases alcalines est
[79]
évocatrice de:
[73]
A - Métastase hépatique
La fréquence de ce cancer chez
B - Alcoolisme chronique
la femme:
Un examen plus approfondi
A - Est en voie d’augmentation
montre que l’hémilarynx gauche C - Métastase osseuse
B - Est en voie de diminution
est immobilisé, car infiltré par la D - Cancer de la prostate
E - Hyperparathyroïdie
C - Correspond au 5ème
tumeur. Quelle attitude
cancer le plus fréquent chez la
thérapeutique doit on envisager [76]
femme
?
Quels sont le(les) examen(s) à
D - Est constante
A - Radiothérapie exclusive
demander pour préciser la cause E - Correspond au cancer
B - Pharyngectomie exclusive
des douleurs lombaires chez ce
gynécologique le moins
C - Pharyngo-laryngectomie
patient:
fréquent chez la femme
totale avec évidement cervical
44

[80]
A quel stade est-elle vue ?
A - Stade O
B - Stade 1
C - Stade 2
D - Stade 3
E - Stade 4
[81]
Le traitement sera:
A - Chimiothérapie préopératoire + hystérectomie
B - Radiothérapie +
chimiothérapie
C - Hystérectomie avec
annexectomie
D - Hystérectomie +
chimiothérapie
E - Curetage +
hormonothérapie
[82]
L’examen histologique révèle
un envahissement des 2/3
internes du myomètre.
Faut-il faire un traitement
complémentaire ?
Si oui, lequel ?
A - Non
B - Chimiothérapie
C - Hormonothérapie
D - Chimiothérapie +
hormonothérapie
E - Radiothérapie pelvienne

regard
de L3 et au niveau de l’épine
iliaque postéro-supérieure droite.
Il n’y a pas de signe de
Lassègue. Le reste de l’examen
est normal. La patiente a été
traitée trois ans auparavant pour
un adénocarcinome du sein droit
par mastectomie élargie, suivie
de radiothérapie.
L’examen le plus sensible pour
faire le diagnostic de métastase
osseuse est:
A - Scintigraphie du corps entier
au Calcium 125
B - Scintigraphie du corps entier
aux polyphosphates marquées
au Technetium
C - Radiographie du squelette
D - Tomographie du rachis
E - Tomodensitométrie
vertébrale
[85]
L’examen biologique destiné à
apprécier le risque métabolique
de la maladie métastatique
osseuse est:
A - Calcémie
B - Numération formule
C - Phosphatases acides
D - Antigène carcinoembryonnaire
E - Electrophorèse des protéines
[86]

[83]
La surveillance sera faite
essentiellement par:
A - Radiographie du thorax
B - Examens gynécologiques
répétés
C - Echographie hépatique
D - Examens biologiques
E - Scanner pelvien
[84]
cc
cette patiente de 42 ans
consulte pour des douleurs
lombaires droites irradiant à la
fesse et à
la face externe de la cuisse. A
l’examen, on note un point
douloureux paravertébral en

Le bilan d’extension des
métastases dans les autres
organes cibles comporte RP
(radio pulmonaire) ACE
(Antigène-CarcinoEmbryonnaire):
A - Scintigraphie hépatique +
ACE + RP
B - Scintigraphie cérébrale + RP
+ ACE
C - Echotomographie pelvienne
+ RP + Scanner hépatique
D - Mammographie du sein
restant + RP + ACE
E - Echographie hépatique + RP
+ ACE
[87]
45

Au cours d’une castration
chirurgicale, une métastase est
découverte sur l’ovaire droit et
une biopsie confirme la
métastase et la présence de
récepteurs hormonaux dans les
cellules tumorales. Le
traitement hormonal
complémentaire sera:
A - Pas de traitement
complémentaire
B - Corticothérapie (2 mg/kg)
C - Tamoxifène
D - Anti-prolactimiques
E - OEstrogènes à faibles
doses
[88]
La patiente continue à souffrir
de lombalgies un mois après
l’intervention, le traitement
proposé est alors:
A - Epiphysiolyse
B - Immunothérapie par le
BCG
C - Surrénalectomie chimique
D - Radiothérapie sur la
colonne lombaire
E - Antalgiques type morphine
[89]
Une chimiothérapie est
envisagée. Quelle combinaison
de drogues est
habituellement utilisée
A - 5FU - Endoxan® - Cis
Platine®
B - Cyclophosphamide Oncovin® - Bléomycine
C - Adriamyne - 5 FluoroUracile - Cyclophosphamide
D - Nitrosoure - Bleomycine
E - Aucune des propositions cidessus
[90]
cc
Un homme de 45 ans, consulte
pour une sensation de
pesanteur au niveau de la
bourse
droite. Lexamen clinique permet
de percevoir un testicule droit
tumoral. Une intervention
chirurgicale est décidée, et

l’examen anatomo-pathologique foetoprotéine
E - Dosage de la fraction 1 des
de la pièce opératoire est en
LDH
faveur du diagnostic de
[94]
séminome.
Si le diagnostic de séminome pur
sans extension métastatique est
retenu,
l’attitude consistera, après
orchidectomie, en l’une des
propositions suivantes A Chirurgie ganglionnaire
B - Polychimiothérapie
C - Irradiation iliaque
homolatérale et lombo-aortique
D - Hormonothérapie
E - Abstention thérapeutique
[95]
cc
Parmi les attitudes suivantes,
Une malade de 54 ans, sans
quelle est celle qui doit être
antécédent personnel, familial ni
systématiquement réalisée en
professionnel, traitée 2 ans
premier ?
A - Biopsie testiculaire par voie auparavant pour un cancer du
sein localisé par association
scrotale
radio-chirurgicale, est admise en
B - Orchidectomie simple
urgence pour altération de l’état
C - Orchidectomie par voie
inguinale avec ligature haute du général avec obnubilation,
nausées, dyspnée et rachialgies
cordon
d’apparition récente. Il n’existe
D - Ponction testiculaire
pas de troubles de la marche ni
transcutanée
de troubles sphinctériens. Elle
E - Dosage des Bêta HCG et
ne présente pas de céphalées ni
des alpha foetoprotéines
d’hyperthermie : le fond d’oeil est
[92]
normal.
Pour préciser le degré
Quel examen paraclinique
d’extension, il est essentiel de
demandez-vous en urgence ?
demander:
A - Dosage de la calcémie
A - Examen clinique
B - Bilan biologique hépatique
B - Lymphographie pédieuse
C - Radiographie de thorax
C - Scannographie thoracoD - Radiographies du rachis
abdominale
E - Vitesse de sédimentation
D - Scintigraphie osseuse
[96]
E - Echographie hépatique
Dans un cas semblable, la
stratégie thérapeutique dépend
de:
A - Type histologique de la
tumeur
B - Degré d’extension
ganglionnaire
C - Etat des marqueurs
tumoraux
D - Extension scrotale
E - La voie d’abord chirurgicale
[91]

[93]
Le diagnostic de séminome pur
ne peut être affirmé quaprès
avoir obtenu le résultat de
A - Examen histologique de la
tumeur
B - Dosage des Bêta HCG
C - Dosage de l’antigène
carcino-embryonnaire
D - Dosage de l’alpha-

La radiographie de thorax
objective une image en lâcher de
ballons. Quel(s) examen(s)
pratiquez-vous pour confirmer
l’origine métastatique ?
A - Aucun
B - Fibroscopie bronchique
C - Tomographie pulmonaire
D - Thoracotomie pour exérèse
d’un nodule
E - Médiastinoscopie
46

[97]
Si l’examen clinique est en
faveur d’une compression
médullaire confirmée
radiologiquement, que
proposez-vous comme
traitement en urgence avant la
chirurgie?
A - Chimiothérapie
B - Anti-oestrogènes
C - Corticothérapie à fortes
doses
D - Androgènes
E - Progestatifs
[98]
La calcémie est fortement
augmentée. Parmi les
traitements suivants vous
pouvez utiliser ?
A - Mithramycine
B - Diurèse forcée au Lasilix®
C - Chimiothérapie
D - Radiothérapie de la
métastase
E - lndocid®
[99]
cc
Une adénomectomie pour
adénome de la prostate est
pratiquée chez un homme de
65 ans.
Lexamen histopathologique de
la pièce opératoire permet de
préciser, qu’outre l’adénome, il
existe un adénocarcinome très
peu différencié.
Dans une telle éventualité, un
bilan d’extension est
indispensable. Parmi celles
citées ci-après, quelles sont les
deux localisations
métastatiques les plus
fréquentes ?
A - Métastases hépatiques
B - Métastases pulmonaires
C - Métastases osseuses
D - Métastases ganglionnaires
E - Métastases cérébrales
[100]
En cas de métastases

osseuses, un traitement à visée
hormonale est entrepris. Parmi
les propositions suivantes,
quelle(s) est(sont) celle(celles)
qui peuvent être retenue(s)?
A - Pulpectomie testiculaire
B - Prescription d’androgènes
C - Prescription
d’antiandrogènes
D - Prescription d’oestrogènes
E - Prescription
dantioestrogènes.
[101]
Le traitement étant mis en
oeuvre, une surveillance
biologique est nécessaire.
Parmi les dosages biologiques
suivants, quel(s) est(sont)
celui(ceux) qui doi(ven)t être
pratiqué(s) régulièrement
A - Antigène carcinoembryonnaire
B - Phosphatases acides
C - Alpha foeto-protéine
D - OEstrogènes
E - CA 125
[102]
En cours de traitement, une
paraparésie apparait. A la
ponction lombaire, il existe des
signes de compression
médullaire. Dès lors vous
envisagez:
A - Injection intra-rachidienne
de méthotrexate
B - Chimiothérapie par voie
générale
C - Radiothérapie
D - Injection intra-rachidienne
de corticoïdes
E - Laminectomie.
[103]
cc
Une malade reçoit une
chimiothérapie adjuvante par le
protocole FAC (5
Fluorouracile®,
Adriblastine®, Endoxan®) pour
un cancer du sein.
Linjection des antimitotiques
doit être faite

A - Uniquement par un cathéter
central
B - Du côté du sein opéré pour
avoir la concentration maximale
au niveau de la région axillaire
C - Du côté opposé au sein
opéré
D - Tous les jours pendant 1
mois
E - En association systématique
avec des corticoïdes
[104]
Parmi les examens nécessaires,
avant la réalisation de chaque
cure vous
retenez:
A - Numération-formule
sanguine
B - ECG ou échographie
cardiaque
C - Bilan biologique hépatique
D - ECBU
E - Vitesse de sédimentation
[105]

chronique et une embolie
pulmonaire l’année précédente.
Il se lève trois fois par nuit pour
uriner. L’examen révèle une
douleur à la pression des
apophyses épineuses de D12 Li - L2.
Le toucher rectal révèle une
prostate augmentée de volume,
dure et mal limitée.
La capsule prostatique et les
ailerons semblent respectés. Le
reste de l’examen clinique est
normal.
Quel est le diagnostic le plus
probable de la maladie ?
A - Adénome bénin de la
prostate
B - Prostatite aigué
C - Adénocarcinome
prostatique
D - Prostatite chronique
E - Tuberculose
[108]

Sur laquelle des lignées
sanguines, la toxicité
hématologique de ces drogues
se manifeste-t-elle le plus
fréquemment ?
A - Globules rouges
B - Polynucléaires neutrophiles
C - Polynucléaires éosinophiles
D - Lymphocytes
E - Plaquettes
[106]
Quel(s) effet(s) secondaire(s)
peu(ven)t être rattaché(s) à
lAdriblastine® ?
A - Stomatite
B - Diarrhée
C - Cystite
D - Alopécie
E - Cardiomyopathie
[107]
cc
Monsieur P., âgé de 74 ans,
consulte pour l’apparition depuis
un mois de douleurs dorsales et
lombaires. Dans ses
antécédents, on note un
tabagisme important et ancien,
une bronchite
47

Comment peut-on confirmer le
diagnostic ?
A - Urographie intraveineuse
B - Biopsie prostatique par voie
transrectale
C - Biopsie prostatique par
résection transurétrale
D - Tomodensitométrie
abdomino-pelvienne
E - Recherche de bacilles de
Koch dans les urines
[109]
Dans ce cas il est impératif de
demander:
A - Radiographies vertébrales
B - Radiographie pulmonaire
C - Dosage du CA 125
D - Dosage des phosphatases
acides prostatiques
E - Dosage de la calcémie
[110]
Une scintigraphie osseuse a été
pratiquée qui montre des foyers
hyperfixants multiples.
Comment classez-vous cette
maladie ?

A - Stade B2
B - Stade Cl
C - Stade C2
D - Stade A
E - Stade D
[111]
Quels sont, parmi les mesures
thérapeutiques suivantes,
celle(s) qui vous
paraît(ssent) envisageable(s) ?
A - Pulpectomie
B - Prostatectomie totale
élargie
C - Oestrogénothérapie
D - Radiothérapie vertébrale
E - Simple surveillance
[112]
cc
Une jeune femme de 25 ans
vient consulter pour la
découverte récente d’une
adénopathie sus claviculair
gauche. L’examen physique est
par ailleurs négatif. La
radiographie du thorax
montre un élargissement du
médiastin antéro-supérieur. La
biopsie du ganglion donne le
diagnostic de maladie de
Hodgkin. Le bilan, sans
laparotomie, ne retrouve pas
d’autres
localisations.
Il s’agit d’un stade Il à sclérose
nodulaire. Le bilan biologique
est normal.
Il faut rechercher
systématiquement
A - Fièvre
B - Asthénie
C - Sueurs profuses, surtout
nocturnes
D - Prurit
E - Amaigrissement supérieur
à 10 % du poids corporel
[113]
Parmi les examens suivants,
deux sont nécessaires au bilan
avant traitement. Lesquels?
A - Scanographie thoracique
B - Fibroscopie gastrique

C - Biopsie médullaire
D - Vitesse de sédimentation
E - Scintigraphie hépatique
[114]

tuberculine
[117]

En l’absence de facteurs de
mauvais pronostic et de
laparotomie, quel(s)
schéma(s) thérapeutique(s)
peu(ven)t être adopté(s) ?
A - Radiothérapie susdiaphragmatique seule, limitée
aux sites envahis
B - Chimiothérapie et irradiation
en mantelet
C - Chimiothérapie seule
D - Irradiation en mantelet, des
chaînes lombo-aortiques et de la
rate
E - Irradiation lymphoïde totale
[116]
cc
Un jeune homme de 28 ans
consulte son médecin traitant
pour une adénopathie axillaire
gauche, non douloureuse,
d’environ 3 cm de diamètre, qu’il
a découvert trois mois
auparavant
en faisant sa toilette. L’examen
clinique ne retrouve pas d’autre
adénopathie.

[118]

La radiographie pulmonaire
montre la présence d’une
Avant tout traitement, les facteurs adénopathie hilaire gauche.
de bon pronostic de cette malade L’hémogramme est normal. En
plus de la maladie de Hodgkin,
comportent:
vous évoquez chez ce malade:
A - Age
A - Leucémie aigué
B - Type histologique (sclérose
B - Maladie des griffes du chat
nodulaire)
C - Adénopathie inflammatoire
C - Atteinte sus-claviculaire
chronique
gauche
D - Leucémie lymphoide
D - Atteinte médiastinale
chronique
massive
E - Absence de signes généraux E - Lymphome malin non
hodgkinien
[115]

Parmi ces examens, vous
demandez en première intention:
A - Numération formule
sanguine, plaquettes
B - Vitesse de sédimentation
C - Sérodiagnostic de la maladie
des griffes du chat
D - Radiographie pulmonaire
E - Intradermo-réaction à la
48

Quel examen à visée
diagnostique vous semble le
plus adapté dans ce cas ? A Biopsie médullaire
B - Biopsie ganglionnaire
axillaire
C - Biopsie ganglionnaire
thoracique
D - Splénectomie
E - Scanner thoraco-abdominal
[119]
Il sagit dune maladie de
Hodgkin. Son évolutivité se
traduit par:
A - Anorexie
B - Sueurs nocturnes
C - Fièvre supérieure à 38
degrés
D - Diarrhée
E - Amaigrissement
[120]
Le bilan d’extension ne retrouve
aucune autre localisation, il
n’existe aucun risque clinique ni
biologique d’évolutivité. De quel
stade s’agit-il ?
A-IBb
B - Il A a
C - Il B b
D - III A a
E - III B b
[121]

Quelle est l’espérance de vie à
10 ans si le patient est
correctement traité ?
PropositionA A-10à25%
B - 25 à 50 %
C - 50 à 70 %
D - 70 à 85 %
E - 85 à 95 %
[122]
cc
Un homme de 45 ans, ancien
tuberculeux pulmonaire,
éthylique, tabagique, vient
consulter
pour une lésion ulcérée du
plancher antérieur droit de la
bouche, de 3 cm de plus
grande
longueur. Cette lésion a été
découverte par le patient il y a
plusieurs mois à l’occasion de
quelques douleurs. Il n’existe ni
signes fonctionnels, ni signes
généraux. L’examen met en
évidence, outre une ulcération
de 3 cm de diamètre, de
multiples dents à l’état de
racine et
une adénopathie sousgastrique gauche mobile.
En faveur de la nature maligne
de cette ulcération, vous
retenez:
A - Bords surélevés irréguliers
B - Base indurée
C - Douleurs au contact
D - Adénopathies satellites
E - Hémorragie au contact
[123]
Quels sont les 3 meilleurs
examens pour rechercher un
envahissement osseux
mandibulaire associé ?
A - Orthopantomographie
B - Palpation endobuccale
C - Scanner
D - Thermographie
E - Cliché occlusal
[124]
La nature maligne de cette
lésion ayant été confirmée par

une biopsie, quel est
vraisemblablement son type
histologique ?
A - Adénocarcinome
B - Epithélioma basocellulaire
C - Sarcome
D - Carcinome épidermoide
E - Carcinome adénoïde
kystique
[125]

BK dans les crachats
C - Rechercher la flore banale
et faire un antibiogramme sur
les crachats
D - Programmer rapidement
une fibroscopie
E - Donner un traitement
antibiotique non spécifique

Par quel(s) examen(s) doit être
systématiquement recherchée
une deuxième localisation ?
A - Radiographie du squelette
B - Echographie abdominale
C - Fibroscopie pharyngooesophagienne
D - Radio pulmonaire
E - Pharyngo-laryngoscopie
[126]
cc
Un homme de 50 ans présente
une altération, modérée de l’état
général avec fièvre à 38,5
degrés, une douleur
basithoracique droite, une toux
avec expectoration
mucopurulente.
Il s’agit d’un tabagique (30
paquets-année).
L’examen clinique est pauvre :
l’auscultation révèle quelques
râles bronchiques diffus et
quelques râles crépitants à la
base droite.
Les clichés de face et de profil
droit mettent en évidence une
opacité hilaire droite ainsi qu’un
trouble de ventilation représenté
par une opacité paracardiaque
dense, homogène, limitée en
haut par la petite scissure,
respectant le cul de sac pleural et
effaçant le bord droit du coeur.
La VS est à 90 à la première
heure et il existe à
l’hémogramme une leucocytose à
12000/mm3.

La fibroscopie révèlera
lexistence dun bourgeon
néoplasique qui obstrue
totalement une bronche
Laquelle ?
A - Lobaire supérieure droite
B - Lobaire moyenne
C - Bronche apicale du lobe
inférieur droit
D - Tronc intermédiaire
E - Tronc de la pyramide
basale
[128]

Quelles sont vos deux premières
prescriptions ?
A - Faire une IDR à la
tuberculine
B - Pratiquer une recherche de
49

[127]

Quel est le résultat le plus
probable fourni ici par l’étude
anatomopathologique du
bourgeon ?
A - Adénocarcinome
B - Carcinome épidermoïde
C - Carcinome anaplasique à
petites cellules
D - Carcinome à grandes
cellules
E - Carcinoïde bronchique
[129]
Pour compléter le bilan
dextension de ce cancer, vous
allez demander:
A - Echographie cardiaque
B - Scintigraphie cérébrale
C - Scanner thoracique
D - Echographie hépatique
E - Transit oesogastroduodénal
[130]
Le bilan fonctionnel respiratoire
étant satisfaisant, quelle
thérapeutique faut-il proposer à
priori ?
A - Radiothérapie
B - Exérèse chirurgicale
C - Chimiothérapie


Documents similaires


Fichier PDF art3 mitochondrial dynamics cancer oncogene 2013
Fichier PDF hopitaljohnhopkins11
Fichier PDF hopitaljohnhopkins11 1
Fichier PDF regime cetogene clef guerison cancer
Fichier PDF le pet scan destination sante
Fichier PDF nanomedico tpe lucille marine alice


Sur le même sujet..