tau kcirep .pdf


Nom original: tau-kcirep.pdf
Auteur: olivier bourget

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice.org 3.3, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 22/09/2012 à 12:22, depuis l'adresse IP 2.8.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 2900 fois.
Taille du document: 25 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


A la recherche d'un déchet
Le vaisseau fend l'abysse. De petits points lumineux tapissent le grand voile noir de
l'espace. En dehors ces enluminures galactiques, on aperçois des carcasses chromées, déchirées
par quelconques forces anciennes. Elles forment un champ massé, hétérogène. Certaines sont
rouges, lisses et effilées. Ce sont de vieux croiseurs tau de Sherpas747, dont la flotte a été presque
entièrement détruite en essayant de rentrer dans le territoire de l'Homme. Les autres sont noirs,
cubiques mais aussi finement ciselées. Dessus sont gravées de lugubres silhouettes d'acier, les
exploits morbides de tueur en série. Le « Sekanddroy » scan minutieusement chacun de ces corps
célestes mécaniques, son rayon bleu parcourant, caressant avec attention les objets morts. Secto
cherche fiévreusement, ses quatre doigts pianotent sur les claviers de commandes. Le cockpit
mal éclairé de son intercepteur interstellaire ressemble à un gros œil scrutateur. Il doit faire vite,
c'est une zone dangereuse, un croisement stratégique très fréquenté par plus d'une trentaine de
factions différentes. Toutes sont assurément hostile face à un membre d'une armée clandestine.
De plus, fait des plus important, il est seul.
Les débris n'ont pas tous la même vitesse de dérive : parfois, ils défilent lentement, d'autre
fois ils percutent violemment leurs voisins, entraînant une petite tempête de métal, le tout dans
un silence religieux. Le spectacle est captivant, le spectacle est effrayant. L'ambiance muette et
oppressante crispe les nerfs du pilote. Il s’intéresse maintenant à un débris rapide, différent des
autres. Secto se faufile à sa poursuite. A l'extérieur, pas un bruit. Son vaisseaux telle une manta de
fer, plane souplement entre les ordures. Le débris suspect est récent : il est de l'impérium. Derrière
lui coule un liquide, presque transparent, animé de reflets verts. Le tau force sa vue « ça n'est pas
du carburant » pense-t-il . Le mince filet se répand sur son hublot. Secto se lève, il examine. Son
visage est à quelques centimètres de la vitre. « Mais qu'est ce que c'est ? » SPLOOORCHT ! Une
tête tyrannide s'explose sur le verre teinté. Horreur !Fébrile, choqué, Secto se précipite sur la
commande d'activation du bouclier énergétique. Celui ci se déploie, et éjecte au passage la face
hideuse et son jus de la parois. L'appareil humain devait être infesté. Il n'y a rien de pire pour
l'équipage d'un navire que d'être la proie de bêtes furtives et immonde, dans les couloirs exigus
de leur embarcation. « Il faut partir d'ici sans plus attendre » s'ordonne le tau. Il prend la manette
des gazs. L'alimentation du vaisseaux se coupe soudainement. Il n'y à que quelques LED qui
diffusent encore une lumière très faible. Mais Secto préférerait ne pas voir les ombres qui se sont
faufilées près de la porte. Il n'est pas près de retrouvé le corps de Kcirep, ça c'est une évidence.
La vue réduite, Secto entend mieux. Il entend la bave qui fait « Plic ! Ploc ! » sur le sol...

« Monde de merde » râle le tau.Et il enlève la sécurité de son pistolet.


Aperçu du document tau-kcirep.pdf - page 1/1

Documents similaires


tau kcirep
le crash de roswell
www 1pact org 1pact organisation animation aquatiques jeux location ring flottant 1
sur les tenebres arrives a la la mort de j c
saint malo du bois itineraire 2 t
24 reexamenmondialcasentites


Sur le même sujet..