article rfsp 0035 2950 1977 num 27 1 393715.pdf


Aperçu du fichier PDF article-rfsp-0035-2950-1977-num-27-1-393715.pdf - page 1/33

Page 12333


Aperçu texte


Monsieur Daniel Gaxie

Économie des partis et rétributions du militantisme
In: Revue française de science politique, 27e année, n°1, 1977. pp. 123-154.

Résumé
ECONOMIE DES PARTIS ET RÉTRIBUTIONS DU MILITANTISME, par DANIEL GAXIE
Les partis politiques diffusent, souvent avec succès, une idéologie du militant dévoué et désintéressé. L'activité partisane est
alors présentée comme une action au service d'une cause. Or l'analyse du fonctionnement des organisations politiques permet
de mettre en évidence l'existence de rétributions principalement symboliques. Outre les postes dans l'appareil d'Etat et les
responsabilités hiérarchiques internes, les partis fournissent en effet des possibilités d'ascension et surtout d'intégration sociales
à leurs adhérents. Ces gratifications permettent à leur tour de comprendre les caractéristiques morphologiques des partis comme
la forte articulation, la stricte hiérarchie, le rôle de l'idéologie et la faible dimension des unités de base des organisations de
masse. Elles éclairent également leurs lois de fonctionnement notamment les facteurs de l'adhésion ou du militantisme et la
logique des scissions ou de la constitution des tendances.
[Revue française de science politique XXVII (I), février 1977, pp. 123-154.]
Abstract
PARTY ECONOMY AND REWARDS FOR MILITANCY, by DANIEL GAXIE
Political parties spread, often successfully, the ideology of the devoted and disinterested militant. Partisan activity is described in
such cases as action in support of a cause. However, analysis of the workings of political organisations points to the existence of
mainly symbolic rewards. In addition to positions in the machinery of State and official internal responsibilities, parties do in fact
provide their members with opportunities of social advancement and, above all, integration. These bonuses explain in turn the
structural characteristics of parties such as the strong organisation, the strict hierarchy, the role of ideology and the small size of
basic units in collective organisations. They also throw light on the laws governing the way they work, in particular the factors
affecting membership or militancy and the logic behind splits or the constitution of factions.
[Revue française de science politique XXVII (1), février 1977, pp. 123-154.]

Citer ce document / Cite this document :
Gaxie Daniel. Économie des partis et rétributions du militantisme. In: Revue française de science politique, 27e année, n°1,
1977. pp. 123-154.
doi : 10.3406/rfsp.1977.393715
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rfsp_0035-2950_1977_num_27_1_393715