calais 2012 .pdf


Nom original: calais 2012.pdf
Titre: calais 2012
Auteur: Administrateur

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.3 / GPL Ghostscript 8.54, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 04/11/2012 à 17:53, depuis l'adresse IP 212.198.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 623 fois.
Taille du document: 29 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


CALAIS, LES VISAGES DE L'EXIL - Octobre 2012
Dix ans après la fermeture du centre de Sangatte, les candidats à l'exil vers l’Angleterre
sont toujours au rendez-vous dans le Calaisis. Si les migrants sont moins visibles, la
situation n'en est pas moins préoccupante. Plusieurs centaines de clandestins vivent
toujours dans des conditions très difficiles.
Certains dorment sur les trottoirs du centre-ville. De jeunes albanais récemment arrivés à
Calais confient : "On a qu'une couverture pour quatre, mais on va essayer de se tenir chaud.
Hier, on a dormi dans une cabine sur la plage, mais la police nous a délogé au milieu de la nuit
en nous faisant peur avec leurs chiens."
D'autres campent sur des terrains vagues. Une quinzaine d'afghans dorment prêt d'une
zone de fret à quatre km du centre-ville de Calais. Il y a tous les âges, des mineurs – le plus
jeune a neuf ans – ainsi que des adolescents et des adultes. Quelques tentes sont montées
mais faute de place, certains dorment à même le sol sous une couverture, mince protection
contre le froid et l'humidité nocturne.
D'autres encore, squattent sous une bâche. Adossé à l'ancien bâtiment des douanes, Témo
est l'un d'entre eux. Syrien, il a fuit son pays en guerre. Voici comment il décrit sa situation : "Je
passe la nuit sous ces bâches qui me protègent un peu du vent et de la pluie. Je suis fatigué.
Toutes les deux ou trois heures, la police nous réveille pour nous compter comme du bétail."
Des paroles... et des actes ? Mi-octobre, le préfet du Pas-de-Calais a fait appel aux maires
pour créer des dispositifs d’accueil pour les migrants. La région a annoncé qu’elle financerait
en partie l’installation de centres d'accueil sur des communes volontaires. Les acteurs sociaux
attendent des solutions concrètes d'hébergement dès cet hiver et ne sont pas optimistes.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur
adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse
lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing
nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum
ultrices diam.


Aperçu du document calais 2012.pdf - page 1/1

Documents similaires


calais 2012
avpn1
depuis quinze ans2
villas a louer petit bourg 28 10 14 bis
brochure vendee publisher 1
newsletterv1