05. Corrosion du fer et de l'Aluminium .pdf


Nom original: 05. Corrosion du fer et de l'Aluminium.pdfAuteur: David

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Version d'évaluation de Microsoft Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 22/11/2012 à 18:45, depuis l'adresse IP 193.48.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1823 fois.
Taille du document: 602 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document






Expérience
Fer + chlorure de calcium

Fer + eau

Fer + eau salé

Fer + huile + eau bouillie

Fer normal

Fer + couche rouge

Fer + couche rouge épaisse

Fer + huile en surface

Observation : Tube 1 : aucun changement. Tube 2 : une couleur rougeâtre apparait, c’est la rouille. Tube 3 : il y a
une apparition d’une couleur rougeâtre en plus grande quantité que le numéro 2. Tube 4 : aucun changement.



Remarque : Quand l’eau est bouillie, elle ne contient plus de gaz.



Conclusion : Lorsque l’on met du fer en présence d’eau et d’air, il y a formation de rouille. La présence de sel
accélère cette formation.



Observation : Le liquide bleu monte. La paille de fer change de couleur



Conclusion : Lors de la formation de la rouille il y a disparition d’air.



Observation : l’eau remplit complètement l’éprouvette graduée remplit de dioxygène



Interprétation : l’éprouvette graduée remplie d’air n’est pas complètement remplit
3

3

d’eau car l’air ne contient pas du CO 2. Dans 250cm d’air, il y a 50cm de dioxygène
(20%)


Conclusion : lors de la formation de la rouille, le fer réagit avec le dioxygène et l’eau.
Dans l’air il y a 20% de dioxygène et 80 de diazote. Cela signifie que dans 100L d’air, 20
sera CO2.



Un réactif est un corps qui disparait au cours d’une réaction chimique



Un produit est un corps qui apparait au cours d’une réaction chimique



formation rouille = réaction chimique. Le fer + l’eau + CO2 disparaissent.



La rouille est un mélange d’oxyde de fer et d’hydroxyde de fer.

Quelques protections contre la formation de la rouille


On peut recouvrir le fer par un film plastique (empêche contact eau > air).



On recouvre le fer de peinture.



On recouvre le fer d’un autre métal (nickel, chrome, étain).

Réactif  produit
Fer + eau + dioxygène  rouille
C’est une réaction d’oxydation car l’un des réactifs est le dioxygène. C’est une réaction très lente. La rouille est poreuse
(perméable à l’air et l’eau) et permet l’attaque du fer en profondeur. L’oxydation se poursuit jusqu’à disparition complète
du fer. Le mot « rouille » est réservé au fer.

Les pierres précieuses qui contiennent de l’aluminium sont le rubis, le saphir et l’émeraude. Le minerai d’aluminium
s’appelle la bauxite. Le mot rouille ne convient pas. Il est réservé au fer. On dit donc que l’aluminium s’oxyde. Les avions
sont en alu car c’est un métal léger. Les câbles électrique en alu car il est conducteur. Si on laisse un morceau
d’aluminium brillant à l’air, il devient terne. Une fine couche d’oxyde d’aluminium apparait. Elle est imperméable à l’air et
empêche la poursuite de l’attaque en profondeur. Elle protège le métal. L’oxyde d’aluminium s’appelle l’alumine.

Réactif  produit
Aluminium + CO2  alumine


Aperçu du document 05. Corrosion du fer et de l'Aluminium.pdf - page 1/2

Aperçu du document 05. Corrosion du fer et de l'Aluminium.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


05. Corrosion du fer et de l'Aluminium.pdf (PDF, 602 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


05 corrosion du fer et de l aluminium
06 combustion des metaux
tanane cours corrosion et anticorrosion des materiaux
transf 4 reaction avec les acides
cours 1notion de reaction chimique eleve
bilan des connaissances m1 2 3

Sur le même sujet..