06. Les Molécules .pdf


Nom original: 06. Les Molécules.pdf
Auteur: David

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Version d'évaluation de Microsoft Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 22/11/2012 à 18:59, depuis l'adresse IP 193.48.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1575 fois.
Taille du document: 597 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Une molécule est une espèce chimique électriquement neutre formée par un nombre précis d’atomes. A chaque
molécule est associé un nom et une formule brute. Dans la formule brute on écrit les symboles des atomes et en
indices le nombre d’atome qui intervient.

CH4 : méthane ; O2 : dioxygène ; O3 : ozone ; CO2 : dioxyde de carbone ; HF : fluorure d’hydrogène. Remarque :
Il ne faut pas confondre la formule brute de la molécule avec la formule du composé ionique.

Dans une molécule les atomes mettent en commun des électrons de leur couche périphérique : chacun des
atomes acquiert le nombre nécessaire d’électrons pour respecter la loi des duet et de l’octet et ainsi ce stabiliser.
Exemple : O2 > O : (K)2 (L)6
Il y a 6+2=8.

O3 :

Les O forment des octets

Une liaison covalente simple est la mise en commun de 2 électrons entre 2 atomes, chaque atome fournissant un
électron. On représente la liaison par un tiret entre les 2 atomes concernés. La liaison covalente multiple, il en
existe : ce sont des liaisons constitué de 2 ou 3 liaisons covalentes simples entre 2 atomes. O=O liaison covalente
constitué de 2 liaisons covalente simple : c’est une liaison covalente double.
Exercice : Azote : N : (K)² (L)5.

Le nombre de liaisons covalentes simple que peut former un atome est égal au nombre d’électron qu’il doit
gagner pour respecter la règle du duet et de l’octet



la formule développée : elle fait apparaître toutes les liaisons covalentes présentes dans la molécule.
Exemple :

. Remarque : les doublets non liants ne sont pas notés. Les électrons de la couche ne

sont pas notés. Les électrons de la couche périphérique qui ne participe pas aux liaisons covalentes sont
répartis en doublets d’électron appelé doublets non liants.


Représentation ou formule de Lewis : elle fait apparaître toutes les liaisons covalentes présentes dans la
molécule ainsi que les doublets non liants. exemple :



Formule semi développé : on ne représente pas les liaisons covalentes concernant l’atome d’hydrogène
ainsi que les doublets non liants. Les autres liaisons covalentes doivent être indiqués.

Voir TP numéro 8 de Chimie.

Voir TP numéro 8 de Chimie. Des molécules isomères ont même formule brute mais des dispositions d’atomes
différentes.


06. Les Molécules.pdf - page 1/2
06. Les Molécules.pdf - page 2/2


Télécharger le fichier (PDF)

06. Les Molécules.pdf (PDF, 597 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


06 les molecules
serie 2 chimie
l1 atlc cm chap4
chimie cm chapitre 6
mol paesch5
5 effets electroniques 3