Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



2 Formations d'infanterie .pdf



Nom original: 2-Formations d'infanterie.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Impress / OpenOffice.org 2.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 24/11/2012 à 07:51, depuis l'adresse IP 113.21.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 745 fois.
Taille du document: 323 Ko (16 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Formations d'infanterie

Les formations qui suivent sont tirées des écrits
du roi de Castille, Alphonse X. Le manuscrit, “las
siete Partidas” décrit sept formations d'infanterie.
Elles ne sont pas forcément toutes exploitables
pour les reconstituteurs.

Merci à Ranulf du collectif “Bouvines 1214” pour la compilation de ces informations.
Les hypothèses émises dans ce document ont aussi été élaborées après des discussions avec Darshan et Hugues de Roquebrune du
“Collectif XIII”.

La Haie

La haie est la formation de combat de base. Elle
suit les principes de Végèce quant à l'écart des
combattants au sein du dispositif ainsi que la
disposition en quinconce.

La Haie

À deux dizaines

À trois dizaines

Pour placer trois dizaines en haie, on peut :
- élargir le front.
- placer une dizaine en réserve en arrière du
dispositif en ordre de marche.
- placer une dizaine en soutien des dizaines au
contact de l'ennemi.

Une dizaine en soutien

Le Cercle
Cette formation est utile pour contrer un danger
pouvant venir de toutes les directions, comme par
exemple, face à de l'infanterie légère ou de la
cavalerie quand il y a un écart important entre les
unités amies.
Ce dispostif est particulièrement vulnérable à
l'attaque en coin.

Le Cercle

Le Mur

Les combattants sont épaule contre épaule et
les boucliers se chevauchent légèrement. Le peu
d'ouverture dans l'élément de contact rend cette
formation utile contre les projectiles. Elle peut,
dans une moindre mesure, contrer une charge
grâce au soutien de la deuxième ligne.

Le Mur

Le Coin

Ce dispositif est utilisé pour charger une
formation ennemie. Le choc et la cohésion sont
essentiels à la réussite de la manœuvre. Encore
une fois, les soldats sont épaule contre épaule.
Nous verrons plus tard le déroulement d'une
charge en coin.

Le Coin

La Clôture

Cette formation décrite par Alphonse X est, à
priori, extrèmement rare. Elle ne semble guère
exploitable en resconstitution. Elle ne sera donc
pas abordée ici.

Les Ailes
Il ne s'agit pas là réellement d'une formation
mais plutôt d'un dispositif inter-unité. Des troupes
peu nombreuses comblent les écarts entre des
unités en formation plus rigide. Ces troupes
peuvent combattre en ordre lâche à l'instar des
tirailleurs. Comme le nom l'indique, elles se
placent sur les flancs des formations.

L'Attroupement

Comme précédemment, il ne s'agit pas là d'une
formation proprement dite. Des troupes sans
formations ni effectifs fixes se rassemblent en
“attroupement”. Leurs missions sont le
harcèlement, la prise de flanc ou le soutien aux
unités rompues ou proches de la rupture.


Documents similaires


2 formations d infanterie
3 ordre d infanterie
1 principe d infanterie
4 inter penetration des unites
royaume de grande bretagne
ardant du picq


Sur le même sujet..